Il me plaît même de croire qu’être Français est un don de Dieu.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Il me plaît même de croire qu’être Français est un don de Dieu.

Message par Chasseur le Ven 15 Aoû - 14:09

Il me plaît même de croire qu’être Français est un don de Dieu.
Par Alain Texier

Sont-ils seulement français ?

Il est vain de s’interroger sur l’immigration sans se poser cette question : un coup de tampon peut-il effectuer la prouesse extraordinaire de transformer un clandestin en un Français ?

Aujourd’hui, il se trouve pourtant de nombreuses personnes, même dans nos rangs, qui croient à ce miracle quotidien. L’essence française n’est-elle pas plus que l’affirmation d’une personne ou de la justice ? Si « leur » Patrie n’est qu’une idée, comme disait Charette dans ce texte que vous savez par coeur .

"Notre Patrie à nous, c’est nos villages, nos autels, nos tombeaux, tout ce que nos pères ont aimé avant nous. Notre Patrie, c’est notre Foi, notre terre, notre Roi... Mais leur Patrie à eux, qu’est-ce que c’est ? Vous le comprenez, vous ? Ils veulent détruire les coutumes, l’ordre, la tradition... Alors, qu’est-ce que cette Patrie narguante du passé, sans fidélité, sans amour ? Cette Patrie de billebaude et d’irréligion ? Beau discours, n’est-ce pas ? Pour eux, la Patrie semble n’être qu’une idée ; pour nous, elle est une terre. (...) Il est vieux comme le diable leur monde qu’ils disent nouveau et qu’ils veulent fonder dans l’absence de Dieu... Vieux comme le diable... On nous dit que nous sommes les suppôts des vieilles superstitions ; faut rire ! Mais en face de ces démons qui renaissent de siècle en siècle, sommes une jeunesse, Messieurs ! Sommes la jeunesse de Dieu. La jeunesse de la fidélité ! Et cette jeunesse veut préserver pour elle et pour ses fils, la créance humaine, la liberté de l’homme intérieur..."

L’adhésion a un système de valeurs suffit bien sûr pour en faire pleinement partie, encore que ces valeurs gagneraient à être explicitées, car il est sûr qu’elles ne seront jamais les nôtres, à nous autres catholiques. Mais nous ne pouvons pas admettre de ceux qui n’ont pas le pouvoir de créer des anges qu’ils dépècent la France de sa chair et la vident de son sang.

Être français

Alors, quoi ? Qu’est-ce qu’être français si la bonne volonté — condition nécessaire et suffisante pour bon nombre d’hommes de « droite » — n’y pourvoit pas ? Cette haute question ne peut souffrir une réponse prétendument spirituelle et exclusivement idéologique.

Être Français est un don

Être français, c’est d’abord un donné. C’est ainsi. Je suis né français, et même si je devais un jour quitter la terre de mes ancêtres, j’aurais à cœur d’utiliser toutes mes ressources pour accomplir au mieux ma nature plutôt que de la contrarier ou de chercher à l’effacer. Quand bien même ma famille reviendrait cent années plus tard de ses aventures ultramarines, elle n’en serait pas moins française, jusqu’à la fin. N’ont-ils pas été d’excellents Français, ces pieds-noirs qui ont mis toute leur âme de bâtisseurs dans l’édification de l’Algérie, générations après générations ?

Il me plaît même de croire qu’être Français est un don de Dieu, Lui qui a donné la vie à chacun de nous, et mieux, qui leur a donné un sens. De quoi donc nous mêlons-nous quand nous embrouillons les natures individuelles et créons les destinées : pensons-nous vraiment pouvoir faire mieux que notre Seigneur Lui-même ?

Il nous est donné d’appartenir à la France avant toute ratiocination identitaire ou même toute élaboration culturelle, et ce donné ne fut guère mieux exprimé par nos prédécesseur que par la réalité du sang. Le sang, disqualifié à tout jamais aux yeux des intellectuels occidentaux à cause des horreurs du nationalisme allemand, est pourtant pertinent pour signifier les caractéristiques et la continuité d’une famille, d’une dynastie, ou plus profondément, d’une nation. Le mot « nation » est utilisé à dessein, car il est emprunté au latin natio, dérivé de nasci. On naît à la France car on est de son sang. La France ne commande pas ses enfants par GPA.

Lire la suite sur : http://www.lerougeetlenoir.org/les-contemplatives/de-la-creation-d-un-statut-de-peregrin
avatar
Chasseur

Messages : 3013
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum