Article Alliance Royale Metz : LA REPUBLIQUE EST EN PHASE TERMINALE IL FAUDRA TOUT RECONSTRUIRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Article Alliance Royale Metz : LA REPUBLIQUE EST EN PHASE TERMINALE IL FAUDRA TOUT RECONSTRUIRE

Message par Chasseur le Mar 10 Juin - 14:42

LA REPUBLIQUE EST EN PHASE TERMINALE

IL FAUDRA TOUT RECONSTRUIRE

Dans l’infernal prolongement des crimes politiques, du génocide des Vendéens et de la guerre totale inaugurée en Europe par Napoléon,..., la république sans relâche poursuit sa guerre totale dans les corps et les esprits : changer le sens des mots afin de plier le réel à son idéologie de mort. Son objectif est de détruire l'Homme fait à l'image de Dieu. Le républicain étant un homme diminué, il veut faire de tous les Hommes des Hommes diminués. Ainsi, la république est contraire à l’ordre naturel et contraire à l’Esprit. La folie de l’égalité veut toujours plus de victimes : elle veut même arracher l'enfant du ventre de sa mère puis s'il n'est pas mort l'arracher à sa famille.

Cette stratégie de domination et de destruction des esprits se poursuit de nos jours avec un acharnement redoublé. Aujourd’hui, nous atteignons en effet le point culminant de l’horreur froide : l’horreur froide du réel aseptisé, dépourvu de toute vie, de tout amour, de tout espoir et de toute transcendance. Il n’y a plus de vie, plus d’amour maternel : il y a des œufs, des contenus et des contenants.

Oui, vous entendez bien : l’enfant à naître est un œuf ou un contenu et l’utérus un contenant !

Vous ne me croyez pas ! Alors, lisez cet article de Marc Leroy* :  http://www.ndf.fr/poing-de-vue/18-10-2013/avortement-najat-vallaud-belkacem-novlangue-devient-definitivement-langage-officiel-republique#.U5Bp-DiKDcs

A ce stade d’iniquité, de mensonge, de violence faite à l’Homme et à l’Esprit, je crains qu’il n’y a désormais plus rien à sauver de ce régime. Il doit s’effondrer et disparaître à tout jamais dans les poubelles de l’histoire.

Plus aucune concession ne doit être faite à ce régime fondé sur le crime et la félonie. Plus aucun compromis ne doit être accepté de cette pyramide qui n'est qu'un tombeau fait d'ossements et de puanteur. Il faut expulser ce virus du Royaume de France !

C’est pourquoi, nous devons, chacun à notre manière et avec nos moyens, nous préparer dès maintenant à prendre la relève. Nous préparer à faire notre part (grande ou petite peu importe) dans ce long processus de reconstruction qu’il faudra entreprendre. Car, c’est la Cathédrale France que nous allons devoir reconstruire pierre après pierre.

La contre-révolution a été théorisée, à nous maintenant de la faire !
Alliance Royale de Metz

*Avortement : avec Najat Vallaud-Belkacem, la novlangue devient définitivement le langage officiel de la République. Par Marc Leroy dans Poing de vue


Dernière édition par V le Sam 6 Déc - 11:25, édité 1 fois
avatar
Chasseur

Messages : 3013
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

'Ce pays est foutu. Mais si on veut le reconstruire, alors cette gauche-là doit mourir, sans attendre'

Message par Chasseur le Ven 20 Juin - 14:16

Ce pays est foutu. Mais si on veut le reconstruire, alors cette gauche-là doit mourir, sans attendre



Après être passée au dessus de la barre des 20% en avril, la cote de popularité du président socialiste français, François Hollande est redescendue à 18% selon un dernier sondage TNS Sofres-Sopra.

Samedi, lors du conseil national du Parti socialiste français, le Premier ministre français Manuel Valls a mis en garde contre la menace de disparition de la gauche française si ses sympathisants ne parviennent pas à s’entendre et à se rassembler autour du programme économique du gouvernement, le « pacte de responsabilité ».

Le Premier a estimé que Marine Le Pen, la dirigeante du Front National, avait la capacité de passer le premier tour des prochaines élections présidentielles du pays, qui se tiendront en 2017.

« Oui, la gauche peut mourir », a dit Vals. « Nous sentons bien que nous sommes arrivés au bout de quelque chose, au bout peut-être même d'un cycle historique pour notre parti. (…) La gauche n'a jamais été aussi faible dans l'histoire de la Ve République ».

Mais pour le blogueur libéral H16 du blog Hashtable, la disparition de la gauche française est une nécessité :

« Il faut qu’elle meure parce qu’elle ne voit plus où sont les pauvres et les riches. Elle croit voir les riches dans les patrons alors que la France des patrons est celle des dirigeants de TPE, de PME, de professions libérales sans salariés et autres entrepreneurs.

Il faut qu’elle meure parce qu’elle croit voir des pauvres dans les classes qui sont sous perfusion permanente des services sociaux, constamment encadrés par les associations lucratives sans but qui émargent aux dépenses de l’État via des monceaux de subventions, alors que les pauvres, les vrais, sont ceux qui passent justement entre toutes les gouttes de redistribution plus ou moins communautaristes, corporatistes ou syndicales : la petite classe moyenne, le célibataire sans enfant et sans diplôme ronflant, les kyrielles de salariés qui gagnent un peu trop pour pouvoir bénéficier de la moindre clémence fiscale et en tout cas pas assez pour imaginer prendre plus de deux semaines de vacances ailleurs qu’aux campings familiaux à tarifs préférentiels.

Il faut qu’elle meure parce qu’elle prétend encore aider la classe ouvrière alors que celle-ci a lentement disparu, au profit d’une classe moyenne de petits employés, de petits salariés qui se sentent oubliés par les partis classiques, la gauche ayant choisi les populations fraîchement arrivées pour leur offrir un discours taillé sur mesure, et la droite ayant une vision toute aussi fausse de la France, d’une autre façon aussi ridicule.

Il faut qu’elle meure parce qu’elle n’a toujours pas compris que les grèves qui secouent le pays, depuis 40 ans, ont lentement dérivé, avec la disparition progressive de la classe strictement ouvrière, de mouvements sociaux représentant des pans massifs de la société vers des débrayages spécifiques d’une frange de population à l’abri de toute difficulté économique, de privilégiés manipulés par des syndicalistes dont le mandat est tous les jours moins légitime car lié à une base de plus en plus restreinte [les grévistes de la SNCF ne représentent que 14% des cheminots, ndlr]. (...)

Il faut qu’elle meure pour emporter avec elle tous les oripeaux usés de la lutte des classes, dépassée depuis bien longtemps par une lutte des générations qu’elle a œuvré à mettre en place consciencieusement avec sa collectivisation galopante de la retraite ou de la santé, avec son verrouillage idéologique des transports, de l’énergie et de l’éducation. Avec l’idée d’apparence généreuse de vouloir protéger le faible en cognant sur le fort au lieu de seulement s’assurer de l’égalité de tous devant la loi, elle a tant créé de distorsions dans chacun des marchés qu’elle a touchés que les jeunes générations doivent maintenant s’acquitter d’une dette colossale, s’empoisser l’avenir de chômage, d’une épargne impossible à créer, d’un immobilier inabordable, d’une retraite inexistante, d’une précarité stressante, le tout au profit d’une petite frange de la génération âgée qui, à l’orée de la retraite, s’entête à conserver l’intégralité de ses privilèges quitte à jeter tout le reste au drain, par pur caprice. (...)

Ces caprices, ces oppositions sont le résultat direct, palpable et mesurable de toutes ces politiques qu’a menées la gauche (au sens restreint de Parti Socialiste comme au sens large de cette sociale-démocrassie baveuse qui englobe maintenant tout le spectre politique). Cette gauche rosâtre, qui a pervasivement intoxiqué la faible droite, a recoloré le FN, a taché les verts et a dissous les cocos doit mourir : elle a monté les jeunes contre les vieux, les riches contre les pauvres, les retraités contre les actifs, les salariés privilégiés contre les lambdas, elle a clivé ce pays en myriades de petits fiefs, de corporations cimentées dans les lois et les décrets.

Ce pays est foutu. Mais si on veut le reconstruire, alors cette gauche-là doit mourir, sans attendre ».

Express.be

Source : http://www.chaos-controle.com/archives/2014/06/20/30110243.html#utm_medium=email&utm_source=notification&utm_campaign=chaoscontrole
avatar
Chasseur

Messages : 3013
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum