La dictature socialiste

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Liberté d'expression ? C'est du cinéma

Message par Chasseur le Sam 17 Jan - 19:15

Liberté d'expression ? C'est du cinéma

avatar
Chasseur

Messages : 3013
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Christiane Taubira annonce 3 mesures « fortes » pour sauver le pacte républicain

Message par Chasseur le Dim 18 Jan - 13:08

Christiane Taubira annonce 3 mesures « fortes » pour sauver le pacte républicain



Peut-être vous attendiez-vous à des mesures comme la peine de mort contre les terroristes, un contrôle stricte des flux migratoires de certaines nationalités, contre les prêches extrémistes dans les mosquées, ou bien contre le financement des mosquées provenant de l’étranger, ou bien de la rupture des relations avec le Qatar, grand argentier du terrorisme, ou bien etc…???

Il est vrai qu’après 17 morts dans 2 attentats, les français pourraient s’attendre à des mesures concrètes.

C’est chose faite, comme l’annonce un communiqué du ministère de la justice :

- Tout d’abord, généraliser dans le code pénal la circonstance aggravante de racisme : elle aurait en effet un sens évident pour certaines infractions comme les agressions sexuelles, le harcèlement sexuel, le harcèlement moral, la séquestration, la traite des êtres humains, le bizutage, l’atteinte aux biens, le chantage notamment.

- Sortir les injures et diffamations du droit de la presse – loi 29 juillet 1881 – pour les introduire dans le code pénal lorsqu’elles sont aggravées par une circonstance liée au racisme, à l’antisémitisme, à l’homophobie. Ainsi, les infractions de ce type pourront être poursuivies selon la procédure de droit commun. La réponse pénale gagnera ainsi en efficacité.

- Confier à l’autorité administrative la possibilité de bloquer les sites et messages de haine raciste ou antisémite.

Vous voyez le rapport avec Coulibaly et les frères Kouachi ?

Un précision tout de même : la garde des sceaux ne précise pas, car cela relève de l’évidence, que sortir les injures et diffamations du droit de la presse ne concerne pas les torchons gauchistes, tel Charlie Hebdo. Valeurs de la république obligent !

Source : http://www.medias-presse.info/christiane-taubira-annonce-3-mesures-fortes-pour-sauver-le-pacte-republicain/23282
avatar
Chasseur

Messages : 3013
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Personne ne passera entre les mailles du filet.

Message par Chasseur le Jeu 22 Jan - 22:07

NVB donne un coup d'accélérateur à la laïcité à l'école

Aujourd'hui, Najat Vallaud-Belkacem présentait ses "Onze mesures symboles de la grande mobilisation de l'Ecole pour les valeurs de la République", sa réponse aux attentats commis récemment. En voici les grandes lignes :

"Laïcité et transmission des valeurs républicaines, citoyenneté et culture de l'engagement, lutte contre les inégalités et mixité sociale, mobilisation de l'Enseignement supérieur et de la Recherche sont au centre de ces mesures. La grande mobilisation pour les valeurs de la République est celle de toute l'École, y compris l'enseignement agricole et l'enseignement privé sous contrat."

Il y est question de laïcité à tous les étages, et les candidats professeurs seront désormais évalués sur les "valeurs de la République" (Le Figaro) :

"1000 premiers enseignants formés à la laïcité d'ici juillet 2015, l'enseignement laïc du fait religieux dans les programmes, des candidats professeurs évalués sur les valeurs de la République ou encore la maîtrise du français et des règles de laïcité et de politesse figurent dans l'arsenal de mesures prévues."

Une lectrice du Salon beige s'inquiétait à juste titre de la mesure n°9, concernant "une action en faveur des publics les plus fragiles", dont une sous-partie mentionne l'instruction à domicile, dont les contrôles seront renforcés :

"Les risques de repli chez les jeunes, pouvant représenter un danger pour eux-mêmes et pour la    vie collective, seront mieux repérés.
Les chefs d’établissement recevront une formation renforcée à la détection des signes précurseurs des pratiques de repli et de radicalisation.
L’instruction à domicile fera l’objet d’un contrôle renforcé, impliquant des équipes pédagogiques  en appui aux corps d’inspection effectuant actuellement les contrôles. À cette fin, des professeurs  seront missionnés pour venir en appui aux corps d’inspection effectuant actuellement ces contrôles. Des repères seront donnés afin de mieux évaluer la progressivité des apprentissages."[...]

Personne ne passera entre les mailles du filet.
avatar
Chasseur

Messages : 3013
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La France confirme à l'ONU l'extension de la censure sans juge

Message par Chasseur le Ven 23 Jan - 19:39

La France confirme à l'ONU l'extension de la censure sans juge



Alors que Manuel Valls n'en avait pas dit un mot mercredi lors de la présentation du nouveau plan de lutte contre le terrorisme, Harlem Désir a confirmé jeudi à l'ONU que la France mettrait en place "à brève échéance" le blocage de sites racistes et antisémites sur simple ordonnance de l'Etat, sans contradictoire ni vérification judiciaire de l'illégalité des sites bloqués. Une exception qui devient la norme.

Lire sur : http://www.numerama.com/magazine/31980-la-france-confirme-a-l-onu-l-extension-de-la-censure-sans-juge.html
avatar
Chasseur

Messages : 3013
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Réponse de Manuel Valls à la question d’une collégienne sur Dieudonné :

Message par Chasseur le Sam 24 Jan - 16:04

Réponse de Manuel Valls à la question d’une collégienne sur Dieudonné :

http://www.egaliteetreconciliation.fr/Valls-prend-les-collegiens-pour-des-cons-30510.html

avatar
Chasseur

Messages : 3013
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Emmanuel Ratier sur l’opération politique autour des attentats contre Charlie Hebdo

Message par Chasseur le Dim 1 Fév - 12:05



Source E&R
avatar
Chasseur

Messages : 3013
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Gouvernement d'union nationale ou coup d'Etat ?

Message par Chasseur le Ven 6 Fév - 12:08

Gouvernement d'union nationale ou coup d'Etat ?

Guillaume de Thieulloy, dans les 4 Vérités, s'inquiète des appels fréquents à la constitution d'un "gouvernement d'union nationale" :

"(...) À première vue, l’idée est bonne. Si toutes les bonnes volontés s’accordaient pour mener ensemble les réformes nécessaires pour sortir la France de l’ornière, nous devrions y applaudir chaleureusement.

Le problème, c’est que je doute fort que ce gouvernement d’union nationale soit un gouvernement au service de la France et des Français. Il y a, au contraire, tout lieu de croire que ce soit un gouvernement au service de l’oligarchie pour parachever la spoliation des contribuables et la suspension des libertés publiques pour les citoyens.

Rappelons que le FMI a « conseillé » aux États endettés de confisquer une part substantielle du patrimoine privé. Et, en matière de libertés publiques, il suffit de regarder ce qui se passe en ce moment au nom de la lutte contre le terrorisme…

Il me semble, par ailleurs, assez probable que notre confrère Emmanuel Ratier ait raison et que la manifestation du 11 janvier soit une sorte de « répétition générale » de ce qui pourrait se passer si Marine Le Pen se trouvait au 2e tour de l’élection présidentielle en 2017.

Ces grandes manifestations « républicaines » se reproduiraient pendant 15 jours pour déjouer le « péril fasciste » – le qualificatif « républicain » ne servant plus à désigner un mode de gouvernement, mais à dire qui est fréquentable et qui ne l’est pas.

Vous aurez, à ce sujet, noté avec quelle facilité – et quelle complicité médiatique – le FN a été prié de ne pas participer à la manifestation du 11 janvier. Puisqu’il est entendu que ce n’est pas un parti républicain (beaucoup moins, naturellement, que les autorités saoudiennes ou turques présentes !), il était « logique » qu’il ne soit pas présent dans une marche « républicaine » ? De même qu’il était « logique » d’interdire, au nom de la « laïcité » et de la « république », la manifestation des associations « Ri­poste laïque » et « Résistance républicaine », puisque l’oligarchie avait décidé que ces dernières n’étaient ni laïques, ni républicaines !

Jusqu’à présent, il était possible à ceux qui ne voulaient pas entendre ces inquiétudes sur les missions d’un éventuel « gouvernement d’union nationale » de crier au populisme. Mais, tout récemment, est arrivé un événement décisif : un véritable coup d’État organisé par le « système » en Suède.

« Le Monde » commente ainsi : « Une fois de plus, la Suède donne l’exemple. Confrontés à la perspective d’une crise politique prolongée, les partis politiques traditionnels […] ont décidé de s’unir pour permettre au gouvernement de fonctionner en neutralisant la capacité de nuisance parlementaire du parti populiste d’extrême droite. »

Vous avez bien lu : « nuisance parlementaire » ! C’est au nom de la république et de ses valeurs que l’on bride, non plus seulement le peuple, mais même les parlementaires qui auraient le mauvais goût de ne pas applaudir à toutes les décisions de l’oligarchie !

L’excellent site « Contrepoints » a, quant à lui, commenté : « Le dernier masque de la démocratie représentative, dans sa version postmoderne et corrompue, vient de tomber. »

Concrètement, que s’est-il passé ? Un parti dit « populiste », fort de 12 % des suffrages, est parvenu, en s’alliant avec un autre parti, à mettre le gouvernement en minorité sur son budget.

C’est le jeu classique de la vie parlementaire et on ne voit pas bien où est le mal. Cependant, cette « nuisance parlementaire » du parti « populiste » a entraîné une réaction, dont il y a effectivement tout lieu de craindre que, comme le dit « Le Monde » (vous savez ce journal « neutre » et « objectif » qui avait applaudi à la prise de Phnom Penh par les Khmers rouges !), elle ne soit prise en exemple ailleurs, et notamment en France.

Droite et gauche se sont alliées, dans un accord valable jusqu’en 2022, en se répartissant les postes ministériels, indépendamment des résultats électoraux à venir.

Il est impossible de dire plus crûment que les élections ne servent à rien. Il est impossible de dire plus crûment que nous ne sommes plus en démocratie – si tant est que nous l’ayons jamais été…

Voilà ce qu’est un « gouvernement d’union nationale », dont tant de voix « autorisées », des « grands » médias à François Bayrou, en passant par Manuel Valls ou Alain Juppé, réclament la mise en œuvre en France – là aussi pour contrer le « populisme ».

Franchement, à part l’hypocrisie, on voit mal ce qui distingue un tel régime d’une dictature !"

Et si le "parti populiste", qui incarne plus que jamais l'opposition, devenait majoritaire ?
avatar
Chasseur

Messages : 3013
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le pouvoir a-t-il peur de l’information ?

Message par Chasseur le Lun 9 Fév - 17:30

Le pouvoir a-t-il peur de l’information ?

Voir sur :
http://www.egaliteetreconciliation.fr/Le-pouvoir-a-t-il-peur-de-l-information-30976.html
avatar
Chasseur

Messages : 3013
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le décret sur le blocage des sites sans juge est publié

Message par Chasseur le Lun 9 Fév - 20:16

Le décret sur le blocage des sites sans juge est publié

Le gouvernement a fait publier au Journal officiel le décret précisant les modalités de blocage des sites diffusant des contenus pédopornographiques ou à caractère terroriste.



Lire l'article : http://www.numerama.com/magazine/32134-le-decret-sur-le-blocage-des-sites-sans-juge-est-publie.html
avatar
Chasseur

Messages : 3013
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

D’ou vient le dictat intellectuel de la gauche ?

Message par Chasseur le Jeu 26 Fév - 22:14

D’où vient le dictat intellectuel de la gauche ?





Il est un fait que l’élite de la droite subit ce dictat de la gauche. Voyez Juppé, NKM, Estrosi et consorts… Pourquoi ? Parce que la gauche est propriétaire du système politique et la droite n’en est que locataire. On entend par système politique ce que Gramsci appelait le métapolitique ou tout ce qui participe au combat politique : éducation nationale, médias, culture, monde artistique.
Dans sa vision noble et traditionnelle de la politique, la droite d’après 1945 a cru pouvoir gouverner en délaissant des pans entiers de la société à la gauche qui, elle, capitalisant sur ses expériences du passé (1789, 1848, 1871) et ses théoriciens (Proudhon, Marx, Gramsci), comprit qu’il fallait massivement investir ces domaines qui constituent de puissantes caisses de résonance sociétales pour ses idées : un prof auprès de ses élèves ou un artiste auprès de ses fans influence plus efficacement les masses populaires qu’un politicien. Or, considérant que l’éducation et les milieux artistiques étaient les hochets d’amusement de la gauche, la droite les a délaissés et abandonnés à l’entrisme de la gauche qui a lentement mais sûrement utilisé ces puissants relais d’opinion. Avec ses cohortes de professeurs inféodés aux syndicats, la gauche manipule les futurs citoyens pour en faire les Homo republicanus dont elle a besoin. Par les médias et les artistes largement acquis à ses idées, elle distille sa propagande pour faire accepter ses propositions les plus folles.
Propriétaire du système métapolitique, la gauche avance par petits pas en se cachant derrière des promesses mensongères ou trop faciles pour être vraies et accepte même de reculer parfois d’un pas pour mieux avancer sous une autre forme. Et à chaque avancée, il y a la certitude qu’on ne reviendra pas en arrière car la droite n’est que locataire du système et n’osera donc pas s’attaquer au propriétaire et à toute sa puissance de frappe sociétale. C’est l’effet cliquet. Syndicats, médias, artistes et intellectuels constituent le cliquet de la gauche qui pousse la roue toujours dans le même sens et l’empêche de revenir en arrière.
C’est en vertu de ce système que la gauche instaura le PACS en 1999 comme une union pour les homosexuels en jurant qu’il était hors de question de leur donner le mariage. On connaît la suite. La même démarche est en cours avec la GPA et l’euthanasie. Il ne reste plus qu’à Juppé – le plus brillant de sa génération, le « meilleur d’entre nous », néanmoins intellectuellement soumis à la gauche – qu’à déclarer qu’il ne reviendra pas sur le « mariage pour tous » car la roue ne tourne jamais en sens inverse. Ou que la droite n’est pas revenue sur les 35 h. Toujours aller de l’avant en subissant l’influence de la gauche…
Caisses de résonance sociétale et effet cliquet vers « toujours plus » sont les deux mamelles de la gauche dans sa religion républicaine qui lui permettent de progresser, même quand elle n’est pas au pouvoir.
Source : http://www.bvoltaire.fr/philipperodier/dou-vient-le-dictat-intellectuel-de-la-gauche,160916
avatar
Chasseur

Messages : 3013
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Une fédération PS ne veut plus de la Vierge Marie

Message par Chasseur le Dim 1 Mar - 14:07

Une fédération PS ne veut plus de la Vierge Marie
28 février 2015



Hier, dans le cadre du débat national sur la laïcité, la fédération du Parti socialiste de Haute-Savoie représentée par son premier secrétaire, Guillaume Mathelier, a adopté une motion pour que le préfet fasse appliquer la décision du tribunal administratif de Grenoble du 29 janvier dernier, concernant la Vierge de Publier. Cette statue avait été financée à hauteur de 34 846, 50 euros par la Ville. Depuis, une association cultuelle a remboursé cette somme à la commune, mais l’emblème religieux se trouve toujours sur le domaine public. Cette motion a été préparée par la section du PS d’Évian – Publier et son secrétaire, Alain Prigent.


Source : http://www.ledauphine.com/actualite/2015/02/28/la-federation-departementale-du-ps-adopte-une-motion-pour-le-retrait-de-la-vierge-a-publier
avatar
Chasseur

Messages : 3013
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dictature socialiste

Message par Chasseur le Dim 15 Mar - 21:50

Leur république ? Mais elle piétine toutes les valeurs : celles de sa devise et toutes celles de l’humanité civilisée !



Dieu, que les gouvernants et politiciens sont aujourd’hui communément pitoyables et particulièrement dérisoires dans leur ritournelle incantatoire d’évocation des valeurs de la République !

Pas de cérémonie, pas de manifestation, pas de déambulation urbaine ou rurale, pas d’inauguration, pas de réunion, pas de radio ou de télévision sans qu’ils les invoquent, leurs soi-disant valeurs, incapables qu’ils sont pourtant de leur donner un contenu réel au-delà de la boursouflure de trois ou quatre mots, toujours les mêmes, sans cesse revenant à la surface de leur glauque nullité comme les bulles de gaz sourdant de la vase des marais fétides. Avec toujours les mêmes postures de solennité républicaine, narines frémissantes, mâchoires serrées, sourcils froncés, jeux de rengorgement, regards altiers, ne craignant ni l’emphase ni la grandiloquence et « tout le tremblement » comme disait mon adjudant, ils sont la République, « une, indivisible, incorruptible » (tu parles !), tous modélisés façon « serment du jeu de paume » et envolées robespierristes.

Mais dans les faits ? « Pas de liberté, bien sûr, pour les ennemis de la liberté ! ». C’est-à-dire pas de liberté pour ceux qui ne pensent pas comme eux et d’abord ceux qui ne veulent pas du conditionnement idéologique totalitaire de l’enfant, ne veulent pas faire du passé table rase, ne veulent pas de l’éradication des fondements chrétiens de l’identité française, ne veulent pas de lois de la République en rupture avec la loi morale naturelle.

Ils nous parlent de « liberté »
Mais sans jamais exprimer que cette liberté n’est et ne peut être que le fruit de la vérité, c’est-à-dire d’abord la considération de la réalité et de la nécessité de ne pas confondre le bien et le mal qui sans cesse s’impose à toute personne ne bafouant pas la dignité de son humanité.

Mais ils ne se soucient pas de la vérité, tant ils sont coutumiers du déni de réalité. Ils nous parlent de la liberté mais dans le moule de leur idéologie jacobine, étatiste, dans laquelle l’État supprime, les unes après les autres, toutes les libertés : celles de la pensée critique et de l’information non verrouillée, celles de la famille, de l’éducation, des professions, de la culture non contrôlée et même la fondamentale liberté de ne pas respecter le blasphème, de dire non à la laideur, au mensonge, à la perversion.

Ils nous causent « d’égalité »
Mais ils confisquent tout au profit de leur « nomenklatura ». À eux, les gauchos-bobos-socialos, le monopole des médias, de la « culture » subventionnée. À eux, le fric des FRAC (1). À eux la justice sélective, aux autres le « mur des cons ».

Ils parlent d’égalité fiscale mais pas pour les familles voulant que leurs enfants aillent dans des écoles libres et libérées des aberrations pédagogiques imposées par le conditionnement totalitaire.

Ils exaltent la « fraternité »
Mais comment être des frères si l’on n’est pas d’abord les enfants d’un père et d’une mère ? Si l’on n’est pas les fils d’une même patrie ou les fils d’une même civilisation ? Comment être vraiment des frères si l’on ne peut même plus se savoir et se dire fils de Dieu ?

Ils n’ont encore à la bouche que le mot « laïcité ».
La laïcité, c’est l’un des grands apports du christianisme, celui du Christ invitant à « rendre à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu », prônant ainsi la distinction entre ce qui est du domaine de l’État et au sens large, de la politique, et de ce qui est du domaine de la religion, donc du culte à rendre à Dieu, du respect des commandements de la loi morale, des devoirs qu’elle implique, des droits qu’elle établit, des valeurs qu’elle fonde.

Mais dans les totalitarismes « César » ne veut rien laisser à Dieu et bafoue tout cela. Sous le couvert des grands mots, nos démocraties deviennent des tyrannies totalitaires.

Les escrocs du détournement idéologique de la République bafouent la laïcité, ils la piétinent. Ils l’ont dévaluée puis assassinée avec leur idéologie laïciste dans laquelle « César », c’est-à-dire l’État et les gouvernements, quels que soient leurs modes de désignation, confisquent progressivement tout de ce qui était du domaine de la religion, de son culte public et de ses institutions de transmission et d’éducation de la foi et de la morale.

L’État devient alors l’Être suprême dans la religion de la République.

La liberté, l’égalité, la fraternité, la laïcité, valeurs fondamentalement chrétiennes, ont été ainsi sans cesse vidées de leur sens et détournées dans la grande subversion de la République par l’idéologie révolutionnaire. De la République, qui doit être le bel idéal du souci partagé de la chose publique, encore appelé « bien commun », les idéologues ont fait une idéologie foncièrement antidémocratique. Depuis Jean-Jacques Rousseau et sa théorie du contrat social et ses continuateurs de la Révolution, il ne saurait y avoir désormais que « l’individu d’un côté, l’État de l’autre » ; et surtout selon leur vocabulaire, une élite consciente et organisée de citoyens vertueux et désintéressés pour imposer « la volonté générale » à la masse du peuple jamais suffisamment éduqué et éclairé.

De cette conception ont procédé peu ou prou tous les totalitarismes liberticides et souvent génocidaires : jacobin, Jeune-Turc, nazi, communiste… À leur quatre « valeurs » détournées, les démagogues de la République confisquée ne manquent jamais d’ajouter celle de la tolérance. Elle est l’ingrédient indispensable pour monter la bonne mayonnaise de leur soi-disant république citoyenne. La tolérance est certes en soi une bonne disposition d’esprit, un a priori d’ouverture et de sociabilité. Mais elle ne vaut que ce que vaut ce qu’elle tolère.

Les grandiloquents de l’enflure républicanolâtre l’invoquent d’autant plus souvent avec le trémolo dans la voix qui sied à l’expression de « la vertu », qu’ils en ont une pratique très sélective, discriminatoire et confiscatoire. Adeptes de la maxime « pas de liberté pour les ennemis de la liberté » fréquemment fondatrice des républiques de la guillotine et du goulag, ils ne vont jamais en effet jusqu’à vouloir tolérer ce qu’ils trouvent intolérable.

L’intérêt de notre actualité, c’est qu’elle a vraiment clarifié les choses : la liberté, la tolérance, et bien sûr le respect, doivent être au service de la valeur désormais proclamée fondatrice de la laïcité et donc de la République : le blasphème.

Et dans la foulée, on est passé de l’exaltation de la tolérance à celle de respect obligatoire du blasphème. C’est la République du nouvel ordre moral selon les « valeurs » de Charlie.

La rhétorique de la République idéologique s’épanouit dans le maniement de toutes ces « valeurs ». On peut à l’infini les emboîter deux par deux ou trois par trois et plus et dans n’importe quel ordre dans la volupté de creux discours : avec des formules telles que « l’égalité et la fraternité dans le respect de la tolérance », et surtout aujourd’hui :« tolérance et respect de la liberté du blasphème » !

Mais désormais gare à qui, imprudemment, ira blasphémer le blasphème ; gare à qui, sans précaution, tournera en dérision les dérisions fétides de la culture sodomite de Charlie ; gare à qui ne respectera pas, sans circonspection, la grande prêtresse Garde des Sceaux et protectrice des provocations subventionnées, toujours recommencées, dans le même remugle d’égouts de cerveaux en décomposition.

Les idéologues et leurs démagogues ont subverti la République, la liberté, l’égalité, la fraternité, la laïcité et surtout la réalité et la vérité.

Ce faisant, ils piétinent sans cesse dans leur nihilisme génocidaire les valeurs judéo-chrétiennes de la loi morale naturelle du Décalogue.

Or il n’est pas de rétablissement possible d’une vraie République du bien commun, quelle que soit d’ailleurs la forme institutionnelle de l’État, républicaine ou monarchique, sans le rétablissement des valeurs concrètes :
– celle de la patrie et de la solidarité nationale ;
– celle du respect de la vie protégée des mises à mort idéologiquement programmée ;
– celle de la famille naturellement fondée sur la complémentarité du couple de l’homme et de la femme ;
– celle de ses libertés à choisir dans l’égalité fiscale les écoles pour les enfants ;
– celle des libertés du travail, de la propriété légitime, et de la justice sociale ;
– celle des libertés syndicales dégagées des tutelles étatiques et politiques ;
– celle de la liberté des religions, hors de toute idéologie théocratique totalitaire, d’enseigner le sens de la vie, et les valeurs universelles du Vrai, du Beau, du Bien ;
– celle de la reconnaissance des racines et des valeurs judéo-chrétiennes de notre civilisation, et de l’identité culturelle de la France millénairement modelée par le christianisme.

1. FRAC : Fonds Régionaux d’Art Contemporain

Bernard Antony préside notamment l’Alliance générale contre le racisme et pour le respect de l’identité française et chrétienne (AGRIF) et Chrétienté Solidarité.

Source : http://www.ndf.fr/poing-de-vue/14-03-2015/leur-republique-mais-elle-pietine-toutes-les-valeurs-celles-de-sa-devise-et-toutes-celles-de-lhumanite-civilisee?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+ndf-fr+%28Nouvelles+de+France%29#.VQXs_Y6G_L4
avatar
Chasseur

Messages : 3013
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le Patriot Act à la française arrive

Message par Chasseur le Mar 17 Mar - 20:39

Le Patriot Act à la française arrive

Un projet de loi, présenté jeudi en Conseil des ministres, donne de nouveaux droits aux services de renseignements et de lutte contre le terrorisme, notamment en matière d’écoutes.



Lire l'article : http://quenelplus.com/revue-de-presse/le-patriot-act-a-la-francaise-arrive.html
avatar
Chasseur

Messages : 3013
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Loi sur le renseignement: Pourquoi les services pourront tous nous surveiller?

Message par Chasseur le Mar 14 Avr - 18:06

Loi sur le renseignement: Pourquoi les services pourront tous nous surveiller?



Lire l'article : http://www.20minutes.fr/societe/1581935-20150413-loi-renseignement-pourquoi-services-pourront-tous-surveiller
avatar
Chasseur

Messages : 3013
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Police de la pensée – Manuel Valls lance ses « cyber-patrouilleurs » à l’assaut du net

Message par Chasseur le Lun 20 Avr - 9:12

Police de la pensée – Manuel Valls lance ses « cyber-patrouilleurs » à l’assaut du net



Contrôler l’internet, museler les derniers ilots de pensée libre, priver toute véritable opposition de moyen de contourner les médias mainstream, réduire l’internet à la française à une bouillie politiquement correcte, c’est cela l’obsession de Manuel Valls en ce moment.

Maintenant que l’examen de la loi sur le renseignement a été bouclé par les députés, le premier ministre socialiste présente son plan de lutte contre le racisme qui s’accompagne de la mise en place d’une « unité de cyber-patrouilleurs » chargée de traquer les contenus à censurer sous les ordres du ministère de l’intérieur.

Ces « cyber-patrouilleurs » recevront pour mission d’exiger le retrait des contenus qui déplaisent à Manuel Valls et ses séides en prenant contact avec les hébergeurs, et d’identifier leurs auteurs afin d’engager contre eux des poursuites en justice.

Cette « unité de cyber-patrouilleurs » sera composée d’officiers de la police judiciaire, en liaison avec la plateforme PHAROS (Plateforme d’Harmonisation, d’Analyse, de Recoupement et d’Orientation des Signalements), qui invité déjà les internautes à se transformer en « corbeaux » dénonçant les contenus insoumis à la pensée unique.

« Les résultats de cette unité seront présentés chaque année en toute transparence. Soyons clairs : même si c’est difficile, la passivité sur Internet, c’est fini », a vociféré Manuel Valls qui a également appelé au durcissement des sanctions. « Les paroles, les écrits de haine, qu’ils soient racistes ou homophobes ne relèvent plus du droit de la presse mais du droit pénal avec des peines adaptées. Le caractère aggravant du racisme et de l’antisémitisme pour un délit de droit commun sera, en outre, inscrit dans le droit pénal ».

Lire la suite : http://www.medias-presse.info/police-de-la-pensee-manuel-valls-lance-ses-cyber-patrouilleurs-a-lassaut-du-net/29728
avatar
Chasseur

Messages : 3013
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

RSI : Ce qui arrive quand un entrepreneur veut parler à Manuel Valls

Message par Chasseur le Sam 2 Mai - 19:01

RSI : Ce qui arrive quand un entrepreneur veut parler à Manuel Valls

avatar
Chasseur

Messages : 3013
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L'Assemblée nationale adopte le projet de loi sur le renseignement

Message par Chasseur le Mar 5 Mai - 18:44

L'Assemblée nationale adopte le projet de loi sur le renseignement

avatar
Chasseur

Messages : 3013
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Loi sur le renseignement : apprendre à vivre avec Big Brother, par Éric Verhaeghe

Message par Chasseur le Mar 5 Mai - 18:47

Loi sur le renseignement : apprendre à vivre avec Big Brother, par Éric Verhaeghe



Lire l'article :

http://www.les-crises.fr/loi-sur-le-renseignement-apprendre-a-vivre-avec-big-brother-par-eric-verhaeghe/
avatar
Chasseur

Messages : 3013
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

la destruction de la France

Message par Chasseur le Dim 10 Mai - 22:30

avatar
Chasseur

Messages : 3013
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Message du PS : ne pas critiquer une loi faite par un noir, un étranger ou une femme

Message par Chasseur le Mer 13 Mai - 22:30

Message du PS : ne pas critiquer une loi faite par un noir, un étranger ou une femme

Voilà le niveau du débat politique en France :

"Jean-Christophe Cambadelis, ne parlant pas en son nom mais officiellement au nom du parti socialiste, dénonce comme « légèrement xénophobe » l’attaque de Nicolas Sarkozy contre la réforme des collèges, parce qu’elle vise Najat Vallaud-Belkacem.

« Madame Taubira a été attaquée pour les raisons que l'on sait, pour la couleur de sa peau (sic). Et madame Belkacem est attaquée, pourquoi ? Parce qu'elle s'appelle madame Belkacem. Je pense que cette attaque est légèrement xénophobe, je le dis, et c'est inadmissible dans notre République. »

Au passage, Jean-Christophe Cambadelis confirme donc et souligne que Najat Vallaud-Belkacem et une étrangère : car, par définition, la xénophobie ne peut s’exercer qu’envers des étrangers.

Mais surtout, il est donc désormais interdit de critiquer toute réforme qui serait conduite par une noire ou une étrangère, parce que c’est raciste et xénophobe. (De fait on nous avait déjà fait le coup avec la loi sur le « mariage » des homosexuels : critiquer la loi c’était raciste et homophobe).

Et d’abord toute réforme conduite par une femme, parce que c’est sexiste. D’où l’affirmation solennelle de Bruno Le Roux, faite officiellement en tant que président du groupe socialiste à l’Assemblée nationale : « On attaque Najat Vallaud-Belkacem parce que c’est une femme, et une femme issue de la diversité. »"

Nous attendons donc que le PS cesse de critiquer Marine Le Pen.

Source : le salon beige
avatar
Chasseur

Messages : 3013
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Christiane Taubira pète encore les plombs sur un plateau de TV

Message par Chasseur le Lun 18 Mai - 21:10

Christiane Taubira pète encore les plombs sur un plateau de TV

avatar
Chasseur

Messages : 3013
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Prison ferme (6 mois) pour délit d’opinion: Boris Le Lay réagit à sa condamnation dans une vidéo

Message par Chasseur le Dim 31 Mai - 20:27

avatar
Chasseur

Messages : 3013
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Toute la vérité sur Manuel VALLS (le vrai visage que les médias vous cachent)

Message par Chasseur le Jeu 25 Juin - 20:09

Toute la vérité sur Manuel VALLS (le vrai visage que les médias vous cachent)

avatar
Chasseur

Messages : 3013
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

socialistes 2017

Message par Chasseur le Sam 27 Juin - 22:39

avatar
Chasseur

Messages : 3013
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Réseaux pédo-criminels socialistes : Descente de police pour faire taire Fdesouche

Message par Chasseur le Mar 28 Juil - 13:10

Réseaux pédo-criminels socialistes : Descente de police pour faire taire Fdesouche


avatar
Chasseur

Messages : 3013
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dictature socialiste

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum