La cause profonde qui a conduit au combat des Gilets jaunes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La cause profonde qui a conduit au combat des Gilets jaunes

Message par Tanzor le Ven 14 Déc 2018 - 18:17

Tout a commencé par l’augmentation des taxes sur le carburant. Mais pourquoi y a-t-il eu cette augmentation de taxes ? Parce que le gouvernement est aux abois et cherche à tout prix à faire entrer de l’argent dans les caisses. Sans se soucier des conditions de vie difficiles du peuple français.
Et pourquoi cherche-t-il de l’argent ? Entre autres, parce que le budget de l’Etat est en déficit de 70 milliards d’euros (recettes en 2016 : 240 Md€, dépenses : 310 Md€) et que le montant du service de la dette (les intérêts) est de 45 milliards par an. De plus la France s’appauvrit chaque année du fait d’un déficit de la balance commerciale de 70 milliards d’euros. Et pourquoi la situation financière de la France est-elle si catastrophique ? Parce que l’hyper classe mondialiste a décidé de ruiner l’Europe. Deux moyens pour cela : l’instauration de la monnaie unique, qui ne peut pas être adaptée aux conditions spécifiques de chaque pays, et la loi Pompidou du 3 janvier 1973 qui a interdit à la Banque de France de procurer à l’Etat des prêts sans intérêt. Cette loi a conduit l’Etat à payer 1400 Md€ d’intérêts en quarante ans : les deux tiers du PIB annuel !
Le prix Nobel français de l’économie, Maurice Allais, avait calculé que si la France avait gardé sa souveraineté, son PIB serait aujourd’hui près du double de ce qu’il est aujourd’hui, soit 4000 Md€ et non 2300.
Les quatre mesures à prendre d’urgence pour permettre le redressement économique de la France sont les suivantes :
1) Un moratoire sur la dette publique : on arrête de payer 45 Md€ par an jusqu’à ce que la situation financière de la France repasse dans le vert ;
2) La sortie de la monnaie unique et la restauration du Franc. En accompagnant cette mesure d’une dévaluation du Franc de 20%, on fait coup double : on réduit de 20% le montant de la dette publique et on relance nos exportations ;
3) La renationalisation de la Banque de France, afin que l’Etat puisse à nouveau emprunter à taux zéro ;
4) La mise en œuvre d’une politique protectionniste, afin de réindustrialiser la France en fabriquant en France au lieu d’importer et afin de protéger nos agriculteurs qui pourront enfin bénéficier d’un revenu leur permettant de vivre.
De fait, cela équivaut à une sortie de l’Union Européenne. C’est en effet une autre Europe qu’il faut construire, une Europe des Nations.  Et ne nous inquiétons pas des mesures de rétorsion que voudrait prendre Bruxelles, car si la France prend cette décision, c’est tout le château de cartes de l’Union Européenne qui s’écroule.
Comme nous l’avons souvent dit – et même le socialiste François Hollande l’avait reconnu – nous sommes confrontés aux puissances financières. C’est exactement ce dont nous avait avertis le Christ : « Nul serviteur ne peut servir deux maîtres : ou il haïra l’un et aimera l’autre, ou il s’attachera à l’un et méprisera l’autre. Vous ne pouvez servir Dieu et l’Argent » (Luc 16, 13).
En 1789, on a voulu construire des sociétés sans Dieu. Voilà le résultat : on tombe dans l’esclavage de l’argent. Ou, pour le dire autrement, c’est la loi du plus fort qui prévaut. Voilà contre quoi se battent les Gilets jaunes.
Une république chrétienne est un rêve, une utopie. Les mesures proposées ci-dessus ne sont que le début d’un long combat, qui ne sera gagné que si les Français sont unis. Et il n’y a qu’une seule manière de les unir - la référence chrétienne – et un seul moyen : l’existence d’un chef d’Etat au-dessus des partis ayant pour mission d’élever la vertu du peuple. C’est ce qu’on appelle un roi.
Tanzor

Tanzor
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 188
Date d'inscription : 16/02/2018
Age : 78
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cause profonde qui a conduit au combat des Gilets jaunes

Message par Mavendorf le Ven 14 Déc 2018 - 18:43

@Tanzor a écrit:Tout a commencé par l’augmentation des taxes sur le carburant. Mais pourquoi y a-t-il eu cette augmentation de taxes ? Parce que le gouvernement est aux abois et cherche à tout prix à faire entrer de l’argent dans les caisses. Sans se soucier des conditions de vie difficiles du peuple français.
Et pourquoi cherche-t-il de l’argent ? Entre autres, parce que le budget de l’Etat est en déficit de 70 milliards d’euros (recettes en 2016 : 240 Md€, dépenses : 310 Md€) et que le montant du service de la dette (les intérêts) est de 45 milliards par an. De plus la France s’appauvrit chaque année du fait d’un déficit de la balance commerciale de 70 milliards d’euros. Et pourquoi la situation financière de la France est-elle si catastrophique ? Parce que l’hyper classe mondialiste a décidé de ruiner l’Europe.

Bonjour cher Tanzor, n'y a -t-il pas une contradiction dans votre développement ? Vous dites que le gouvernement cherche à tout prix à faire rentrer de l'argent dans les caisses de l'état , et d'autre part que la classe mondialiste a décidé de ruiner l'Europe. Pourtant ce sont les mêmes non ? Même si Macron et Merkel ne sont pas au sommet de la pyramide, on peut dire qu'ils sont au service de la mondialisation n'est-ce pas ?

En ce qui concerne le déficit des états, je vous invite à écouter cette intervention de Gérard Filoche. C'est un socialo-communiste un peu incontrôlable, comme Georges Frêche autrefois :


Je ne sais pas sur quoi il s'appuie pour estimer d'une manière aussi précise l'étendue de la fraude fiscale. Mais on peut cependant imaginer qu'elle doit avoir un coût considérable... Les Cahusac sont certainement nombreux dans toute l'Europe.
Laughing

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Mavendorf

Mavendorf
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 2103
Date d'inscription : 05/12/2017

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cause profonde qui a conduit au combat des Gilets jaunes

Message par Henryk le Ven 14 Déc 2018 - 18:53

@Tanzor a écrit:Tout a commencé par l’augmentation des taxes sur le carburant. Mais pourquoi y a-t-il eu cette augmentation de taxes ? Parce que le gouvernement est aux abois et cherche à tout prix à faire entrer de l’argent dans les caisses. Sans se soucier des conditions de vie difficiles du peuple français.
Et pourquoi cherche-t-il de l’argent ? Entre autres, parce que le budget de l’Etat est en déficit de 70 milliards d’euros (recettes en 2016 : 240 Md€, dépenses : 310 Md€) et que le montant du service de la dette (les intérêts) est de 45 milliards par an. De plus la France s’appauvrit chaque année du fait d’un déficit de la balance commerciale de 70 milliards d’euros. Et pourquoi la situation financière de la France est-elle si catastrophique ? Parce que l’hyper classe mondialiste a décidé de ruiner l’Europe. Deux moyens pour cela : l’instauration de la monnaie unique, qui ne peut pas être adaptée aux conditions spécifiques de chaque pays, et la loi Pompidou du 3 janvier 1973 qui a interdit à la Banque de France de procurer à l’Etat des prêts sans intérêt. Cette loi a conduit l’Etat à payer 1400 Md€ d’intérêts en quarante ans : les deux tiers du PIB annuel !
Le prix Nobel français de l’économie, Maurice Allais, avait calculé que si la France avait gardé sa souveraineté, son PIB serait aujourd’hui près du double de ce qu’il est aujourd’hui, soit 4000 Md€ et non 2300.
Les quatre mesures à prendre d’urgence pour permettre le redressement économique de la France sont les suivantes :
1) Un moratoire sur la dette publique : on arrête de payer 45 Md€ par an jusqu’à ce que la situation financière de la France repasse dans le vert ;
2) La sortie de la monnaie unique et la restauration du Franc. En accompagnant cette mesure d’une dévaluation du Franc de 20%, on fait coup double : on réduit de 20% le montant de la dette publique et on relance nos exportations ;
3) La renationalisation de la Banque de France, afin que l’Etat puisse à nouveau emprunter à taux zéro ;
4) La mise en œuvre d’une politique protectionniste, afin de réindustrialiser la France en fabriquant en France au lieu d’importer et afin de protéger nos agriculteurs qui pourront enfin bénéficier d’un revenu leur permettant de vivre.
De fait, cela équivaut à une sortie de l’Union Européenne. C’est en effet une autre Europe qu’il faut construire, une Europe des Nations.  Et ne nous inquiétons pas des mesures de rétorsion que voudrait prendre Bruxelles, car si la France prend cette décision, c’est tout le château de cartes de l’Union Européenne qui s’écroule.
Comme nous l’avons souvent dit – et même le socialiste François Hollande l’avait reconnu – nous sommes confrontés aux puissances financières. C’est exactement ce dont nous avait avertis le Christ : « Nul serviteur ne peut servir deux maîtres : ou il haïra l’un et aimera l’autre, ou il s’attachera à l’un et méprisera l’autre. Vous ne pouvez servir Dieu et l’Argent » (Luc 16, 13).
En 1789, on a voulu construire des sociétés sans Dieu. Voilà le résultat : on tombe dans l’esclavage de l’argent. Ou, pour le dire autrement, c’est la loi du plus fort qui prévaut. Voilà contre quoi se battent les Gilets jaunes.
Une république chrétienne est un rêve, une utopie. Les mesures proposées ci-dessus ne sont que le début d’un long combat, qui ne sera gagné que si les Français sont unis. Et il n’y a qu’une seule manière de les unir - la référence chrétienne – et un seul moyen : l’existence d’un chef d’Etat au-dessus des partis ayant pour mission d’élever la vertu du peuple. C’est ce qu’on appelle un roi.

Un moratoire, ou un échéancier, sur la dette publique, faite par l'état, de 2029 milliards d'euros??? Les gouvernements successifs doivent payer la dette faite par leur incompétence...

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Henryk

Henryk
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 2032
Date d'inscription : 05/12/2017
Age : 53
Localisation : Forez

Revenir en haut Aller en bas

les causes profondes du combat des Gilets jaunes

Message par Tanzor le Ven 14 Déc 2018 - 19:11

@Mavendorf a écrit:
Bonjour cher Tanzor, n'y a -t-il pas une contradiction dans votre développement ? Vous dites que le gouvernement cherche à tout prix à faire rentrer de l'argent dans les caisses de l'état , et d'autre part que la classe mondialiste a décidé de ruiner l'Europe. Pourtant ce sont les mêmes non ? Même si Macron et Merkel ne sont pas au sommet de la pyramide, on peut dire qu'ils sont au service de la mondialisation n'est-ce pas ?
Je pense au contraire qu'il n'y a pas contradiction, puisque la logique de Macron et consorts consiste justement à appauvrir le peuple de France. La question est de savoir où va l'argent. Pour être crédible, c'est-à-dire pour se maintenir sur son siège de président, il faut bien qu'il fasse fonctionner la machine et, pour cela, il pompe l'argent des pauvres et des couches moyennes... jusqu'à ce qu'ils se révoltent, ce qu'il n'avait pas prévu.
Tanzor

Tanzor
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 188
Date d'inscription : 16/02/2018
Age : 78
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cause profonde qui a conduit au combat des Gilets jaunes

Message par Mavendorf le Ven 14 Déc 2018 - 19:37

@Tanzor a écrit:Je pense au contraire qu'il n'y a pas contradiction, puisque la logique de Macron et consorts consiste justement à appauvrir le peuple de France. La question est de savoir où va l'argent. Pour être crédible, c'est-à-dire pour se maintenir sur son siège de président, il faut bien qu'il fasse fonctionner la machine et, pour cela, il pompe l'argent des pauvres et des couches moyennes... jusqu'à ce qu'ils se révoltent, ce qu'il n'avait pas prévu.

Merci pour votre réponse. Que pensez vous de l'intervention de G. Filoche dans la vidéo ?

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Mavendorf

Mavendorf
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 2103
Date d'inscription : 05/12/2017

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cause profonde qui a conduit au combat des Gilets jaunes

Message par EDB le Sam 15 Déc 2018 - 7:52

Je vois pour ma part une mondialisation qui exacerbe les inégalités entre Français des grandes villes et Français de la périphérie. Le déficit provient de l'hyperclasse bourgeoise mondiale et c'est cette même classe qui veut amortir le poids de ses erreurs en faisant payer plus d'argent au peuple pour stopper notre endettement. La sortie de l'Union européenne me semble de fait importante pour que cette hyperclasse ne puisse plus choisir à la place des Français.
EDB

EDB
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 135
Date d'inscription : 11/12/2018
Age : 19
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cause profonde qui a conduit au combat des Gilets jaunes

Message par Henryk le Sam 15 Déc 2018 - 11:52

C'est aberrant de voir, cette colossale désinformation, émise par les ondes électriques de la Gestapo médiatique, sur les antennes, pour quelques gilets jaunes.


Soutien à la famille du jeune gilet jaune, Denis David, mort il y a peu.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Henryk

Henryk
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 2032
Date d'inscription : 05/12/2017
Age : 53
Localisation : Forez

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cause profonde qui a conduit au combat des Gilets jaunes

Message par Henryk le Sam 15 Déc 2018 - 15:34

Combien de gilets jaunes sont bloqués aux portes de Paris, puisque certains font appel à des avocats pour vice de procédure en blocage?

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Henryk

Henryk
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 2032
Date d'inscription : 05/12/2017
Age : 53
Localisation : Forez

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cause profonde qui a conduit au combat des Gilets jaunes

Message par alerion le Sam 15 Déc 2018 - 16:03

@Henryk a écrit:Combien de gilets jaunes sont bloqués aux portes de Paris, puisque certains font appel à des avocats pour vice de procédure en blocage?

je me disais aussi.... le nombre annoncé par un journal, en fin de matinée, semblait fort peu correspondre au degré de colère qui reste chez les participants de ce mouvement

baudricourt

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
alérion


[/url]
alerion

alerion
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 171
Date d'inscription : 03/12/2018
Age : 54
Localisation : Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

les causes profondes du combat des Gilets jaunes

Message par Tanzor le Sam 15 Déc 2018 - 18:48

@Henryk a écrit:
Un moratoire, ou un échéancier, sur la dette publique, faite par l'état, de 2029 milliards d'euros??? Les gouvernements successifs doivent payer la dette faite par leur incompétence...
Non. Nous sommes victimes de la loi Pompidou du 3 janvier 1973 qui a interdit que l'Etat emprunte à la Banque de France à taux zéro (et l'a obligé à passer par les banques).
Bilan, en quarante ans : 1400 Md€ payés sous forme d'intérêt. Un véritable racket !
Tanzor

Tanzor
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 188
Date d'inscription : 16/02/2018
Age : 78
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

les causes profondes du combat des Gilets jaunes

Message par Tanzor le Sam 15 Déc 2018 - 18:49

@Mavendorf a écrit:

Merci pour votre réponse. Que pensez vous de l'intervention de G. Filoche dans la vidéo ?

J'ai tendance à penser que ce qu'il dit est vrai.

Il y a une autre personne qui tient les mêmes propos : Jean-Claude Martinez écrit dans sa brochure-programme que l'évasion fiscale mondiale est de 26 000 milliards de dollars (soit dix fois le PIB de la France).
Trois exemples :
- Amazon "capte chez nous 930 millions d'euros, mais sa filiale française ne déclare qu'un chiffre d'affaires de 25 millions.
- 99,8% des bénéfices réalisés à Dublin (Irlande) par Google sont perçus par une filiale sise aux Bermudes, où l'imposition sur les bénéfices n'existe pas".
- "nos sociétés du CAC40 disposent de 1500 filiales dans les pays à basse fiscalité".
Nota : le terme "évasion fiscale" est synonyme de "optimisation fiscale".


Dernière édition par Tanzor le Lun 17 Déc 2018 - 19:33, édité 1 fois
Tanzor

Tanzor
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 188
Date d'inscription : 16/02/2018
Age : 78
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cause profonde qui a conduit au combat des Gilets jaunes

Message par Mavendorf le Dim 16 Déc 2018 - 13:44


_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Mavendorf

Mavendorf
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 2103
Date d'inscription : 05/12/2017

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cause profonde qui a conduit au combat des Gilets jaunes

Message par alerion le Dim 16 Déc 2018 - 13:56

oui, on se demande où passe tout notre argent.. élément de réponse

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
alérion


[/url]
alerion

alerion
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 171
Date d'inscription : 03/12/2018
Age : 54
Localisation : Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

les causes profondes du combat des Gilets jaunes

Message par Tanzor le Dim 16 Déc 2018 - 19:02

@Mavendorf a écrit:

100% d'accord. Il faut commencer par abroger la loi Pompidou du 3 janvier 1973 qui interdit à l'Etat d'emprunter à la Banque de France d'emprunter à taux zéro. En 40 ans, l'Etat a payé 1400 Md€ sous forme d'intérêts, soit les deux tiers du PIB actuel.
Tanzor

Tanzor
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 188
Date d'inscription : 16/02/2018
Age : 78
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cause profonde qui a conduit au combat des Gilets jaunes

Message par Excalibur le Dim 16 Déc 2018 - 19:53

La France a un problème, Macron cherche à résoudre le problème.
Il ne sait pas que le problème c'est lui et sa clique.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Les mensonges et les erreurs d’hier nourrissent la vérité et la réalité de demain
Excalibur

Excalibur
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 1363
Date d'inscription : 14/01/2018
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

la cause profonde qui a conduit au combat des Gilets jaunes

Message par Tanzor le Lun 17 Déc 2018 - 14:25

@Excalibur a écrit:La France a un problème, Macron cherche à résoudre le problème.
Il ne sait pas que le problème c'est lui et sa clique.
On peut dire cela...
Mais le vrai problème, c'est que Macron, Hollande, Sarkozy et consorts sont tous des larbins des américains.
L'ennemi de la France, c'est l'hyper classe mondialiste qui a pour objet d'instaurer un gouvernement mondial. A cette fin, elle a mis en place trois pouvoirs : un pouvoir économique, représenté par le cartel des grandes banques internationales et les grosses multinationales, un pouvoir politique représenté par la triade Royaume Uni - Etats-Unis - Israël et un pouvoir idéologique, avec deux composantes, la franc-maçonnerie et les sociétés de pensée (CFR, Bilderberg, Trilatérale, etc).
Tanzor

Tanzor
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 188
Date d'inscription : 16/02/2018
Age : 78
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cause profonde qui a conduit au combat des Gilets jaunes

Message par Pascal du Forez le Mar 18 Déc 2018 - 22:15

Il y a aussi la complicité de la hiérarchie ecclésiastique avec ce pouvoir , oû la religion n est plus qu un humanisme à la solde du N.O.M. qui laisse la colère explosée et n apporte plus aucun soulagement . Non seulement , elle ne calme pas les esprits mais en étant le pendant spirituel syncrétique et noachide du mondialisme politique et économique , comment s étonner que la colere des GJ redouble



Une philosophe chrétienne, quel bienfait !
Publié le 17 décembre 2018 par Anne Brassié


La réinformation catholique au quotidien https://www.riposte-catholique.fr

Supplique aux évêques

De Marion Duvauchel Professeur de philosophie :

Toute colère, juste ou injuste, a un fondement dans une requête de justice. Cette requête elle- même peut-être juste comme injuste. Cette question de la justice est au cœur de la nature humaine, et elle est fondée sur un axiome élémentaire: on ne peut avoir une notion juste de la justice sans être mu par la foi, ou par une foi. Il faut que la justice s’enracine quelque part, faute de quoi elle est remplacée par toute une bibliothèque et un arsenal de textes juridiques.

La « foi » musulmane conduit à la justice de la charia, c’est à dire à une abomination.

Saint Thomas d’Aquin a expliqué ce principe de la Loi avec la lumineuse rigueur qui est sa marque de fabrique: pour établir une loi, les législateurs considèrent les conditions générales

or ce qui est soumis aux lois, ce sont les actes humains qui portent sur des situations singulières qui peuvent varier à l’infini. La loi est donc par essence, imparfaite et dans certains cas, son observance serait contraire à la justice et au bien commun que la loi entend sauvegarder. Le bien consiste alors à transgresser la lettre de la loi pour rester fidèle à l’esprit de justice et à l’exigence du bien commun.

Notre droit est aujourd’hui déraciné de toute idée de justice. Car la Justice est conduite par une foi, entendue non pas comme fidélité à la lettre (comme l’islam, qui est fidélité à la lettre du Coran), mais fidélité à un Dieu et à une Parole, enrichie de toute une tradition de réflexion.

La « foi » du socialisme réel, quePie XII avait jugé intrinsèquement pervers, cette foi que la Russie a prétendu imposer, pour son malheur et celui des peuples soumis à son joug, a conduit au goulag, à la famine, à la déportation des peuples du Caucase, à des souffrances sans nom : des millions de destins broyés dans la meule de l’Histoire. Nous avons assisté à la chute de cette foi meurtrière, et nos hommes politiques ne pardonnent pas à Vladimir Poutine d’avoir enraciné de nouveau cet immense pays dans la foi ancienne.

La « foi » dans le libéralisme économique à l’américaine conduit quant à elle à une exploitation universelle des peuples, et à leur mise en esclavage. Le discernement de la vérité de la foi est une question qui devrait être cruciale pour chaque être humain. Parce que c’est cette foi qui va gouverner notre justice, et donc nous déterminer largement dans nos choix humains, dés lors que ces choix humains ont pour horizon la recherche du Bien.

C’est ce que l’œcuménisme militant de l’Eglise catholique a oublié. En mettant sur le même plan les autres religions, il a rogné ce « présupposé » théologique de la vérité de la foi catholique. Il a semé le doute dans le cœur des fidèles : si l’islam est la troisième religion, sur le même plan que la mienne, alors sa validité est comparable à la « foi » catholique. Alors je peux douter de la Parole. On a ainsi donné une solide assise et une formidable audience à ce relativisme religieux qu’on fait par ailleurs semblant de déplorer.

La première urgence n’est donc pas d’organiser de vains débats dans nos paroisses dévastées, où ils seront organisés de toute manière par les hommes des diocèses, laïcs dans la mouvance et la droite ligne du parti, dont certains occupent ces emplois salariés destinés à promouvoir les « pastorales » en usage. Ces pastorales du chien crevé au fil de l’eau, de l’aller au monde auxquelles on prétend substituer aujourd’hui les pastorales du grand débat généralisé. Le frottement des opinions n’a jamais fait de la lumière. La première urgence est de proclamer la foi chrétienne qui conduit à la justice des dix commandements et au-delà même, à l’amour des ennemis.

Cet amour ne se confond pas avec les affects que nous sommes continuellement invités à éprouver pour un prochain le plus souvent imaginaire et fantasmé. Jusqu’à ce qu’il arrive à nos portes et qu’on réalise qu’il faut le nourrir, le loger, le soigner et que cela va alourdir encore la dette fabuleuse qui hypothèque paraît-il notre pays et l’avenir de nos enfants.

L’amour des ennemis n’implique pas d’accepter leurs idées quand on les croit fausses et dangereuses. Aimer les ennemis dans la justice n’entraîne pas qu’on les laisse faire n’importe quoi, – tuer, prêcher la haine, construire des mosquées, voiler leurs filles et les marier sans leur consentement, humilier et contraindre leurs femmes, et parfois violer les nôtres – il faut les combattre justement, sans haine, en vue d’abord de les empêcher de nuire et de nuire à celles que ces structures religieuses emprisonnent sans rémission ni espoir.

Et puis aussi, en vue qu’il se convertisse à la véritable justice.

D’après saint Thomas d’Aquin, il y a une charité politique qui dépasse et de loin les sentiments individuels de compassion, et qui ne s’y réduit surtout pas. Or, ces affects compassionnels sont proposés comme l’unique modalité de l’amour du prochain. L’apostasie d’une grande partie du clergé consiste aujourd’hui à proposer et à diffuser un discours social compatissant, inconsistant, doucereusement culpabilisant, fondé sur des affects qu’on nous somme d’éprouver, Evangile à l’appui, ou en convoquant la presse et l’actualité. Pas le moindre appel à la conversion véritable – ou si peu et quasiment toujours noyé dans ces bons sentiments obligatoires.

Cette conversion véritable consiste à se tourner ensemble vers la divinité. Car comment pouvons-nous être frères si nous n’avons pas le même Père, si nous n’obéissons pas au même Dieu, aux mêmes Lois données – les dix commandements –, et ultimement à la même Loi : celle d’aimer. D’aimer dans la justice et dans la vérité. Ce qui implique, si l’on est disciple de Jésus Christ, de se tourner vers lui et son Père avec le secours de l’Esprit Saint. Car qui peut aimer son ennemi sans un secours particulier ? Qui peut aimer ceux qui ont détruit, tué, saccagé, violenté, menti, triché, escroqué, exploité, pillé et ceux qui spolient et asservissent en accablant d’impôts enveloppés dans des discours délibérément mensongers?

Il convient de souligner l’importance du langage utilisé. Il y a une tromperie profonde et un énorme mensonge dans cette façon d’appeler à la fraternité en oubliant qu’il n’y a de « frères » que s’il y a un « père » commun. Chaque fois que nous allons prier avec des musulmans, nous ne faisons pas un rituel de fraternité, nous allons prier avec nos ennemis en donnant à croire qu’ils sont des frères, et que nous avons le même Père. Mais alors qui prie Qui ?

Il en découle une chose qui est un impératif catégorique, une exigence souveraine : enseigner, enseigner et enseigner!

La doctrine de l’Eglise n’est pas réservée aux spécialistes, aux séminaristes, aux bourgeois cathos et aux Instituts de philosophie. Ce mépris du peuple est totalement insupportable. L’Eglise dispose d’un important corpus de doctrine, depuis l’encyclique Rerum novarum jusqu’aux derniers textes de Benoît XVI en passant par Laborem exercens. Elles touchent en particulier la destination universelle des biens de cette terre et le droit de propriété.

Quand est-il possible d’entendre l’enseignement des dix commandements dans la bouche des évêques? Quand est-il possible de les entendre rappeler ces questions essentielles ? Quand dénoncent-ils les mensonges des uns et des autres, ce qui est le corollaire de tout enseignement véritable ? Où entend t-on un seul Evêque, doctrine sociale de l’Eglise à l’appui, appeler un chat un chat et la classe « bobo » une classe d’exploiteurs et de voleurs, (et une classe solidement organisée). Il n’y a pas une note de justice ni de foi dans les « sauvons la

Riposte-catholique

La réinformation catholique au quotidien https://www.riposte-catholique.fr

planète », il n’y a que du bavardage opportuniste, relayé dans les diaconies démagogues. Dans certains diocèses on a même mis en place des formations à l’écologie planétaire, auprès de publics qui n’ont même plus une idée claire de la Trinité, enseignement qu’on se gardera bien de leur donner. Pourtant, l’exploitation sociale est telle aujourd’hui qu’on exproprie les gens de leur propre travail et de leur gestion vertueuse (plus d’économies ni d’héritage). On transforme ainsi la multitude en esclaves. Et ces esclaves espèrent profiter à leur tour du système, en imitant les grands profiteurs. Tous, dans une méchanceté unanime, détruisent ainsi le bien commun. La singerie ultime vise à parvenir à une sorte d’unanimité (une seule âme), mais par ce qui détruit l’âme précisément, dans un grand suicide collectif, comme le désire le Père du mensonge, homicide dés le principe. C’est ce qui nous est proposé dans la folie grandiose – et tragique – du mondialisme, hubrisdes hubris qu’eussent condamné sans hésitation les Grecs anciens.

Le problème des évêques est simple : officiellement ils ne professent plus la Foi. Cela n’a rien d’une folle exagération. Il suffit de lire la toute récente proposition des Evêques de France face à cette insurrection populaire des gilets jaunes. Nous n’avons pas à juger ou à préjuger du for interne qui ne regarde que la conscience personnelle et le jugement de Dieu, mais il suffit d’écouter les discours épiscopaux et jusqu’à certains discours du pape : ce n’est pas la Foi qui y est proclamée, c’est le compromis avec le monde. La Foi chrétienne, qui est assentiment de l’intelligence à la vérité révélée, suppose une constante référence à cette vérité révélée, et non aux dogmes du réchauffement climatique dont le caractère scientifique est strictement impossible à établir et qui sont exploités pour renforcer l’esclavage généralisé, en affolant et en culpabilisant, on en jouant sur les ressorts les meilleurs de braves gens qu’on a saturé de mensonges médiatiques.

Comment les chrétiens peuvent-ils encore croire à la Résurrection quand l’Evêque émérite d’Amiens exprime publiquement ses doutes sur ce dogme ? Il faut espérer qu’il croit au moins en le pardon des péchés car il ne lui resterait plus alors qu’à faire comme Judas.

Certains de nos Evêques ne croient plus vraiment à la divinité de Jésus, à son enseignement, à ses miracles… Ils ont fabriqué en lieu et place une religion à l’eau de rose où il s’agit d’être bien consentant à la puissance du monde.

Aujourd’hui qu’une partie de la population se révolte contre ces Puissances du monde, (dans une requête collective de justice qui s’exprime à travers des requêtes sociales d’une grande diversité) ils frémissent et appellent au calme. Ils n’appellent pas à revenir à Jésus, ils n’appellent pas les laïcs formés à s’engager pour un vaste projet d’enseignement, ils appellent à débattre pour réfléchir sur une vision commune.

Messieurs les Evêques de France, il n’est sans doute plus temps pour cette civilisation que nous voyons mourir et s’effondrer sous nos yeux. Mais nous pouvons et devons jeter les semences de vie pour la nouvelle efflorescence de la seule vraie nouveauté: l’Evangile. C’est notre dignité de baptisé, c’est notre honneur de chrétien, notre accomplissement d’homme ou de femme, notre justification existentielle et c’est notre gloire éternelle en Jésus Christ.

Powered by TCPDF (www.tcpdf.org)

Pascal du Forez

Pascal du Forez
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 258
Date d'inscription : 08/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum