Gilets Jaunes, qui y va?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Gilets Jaunes, qui y va?

Message par GiBy le Ven 16 Nov 2018 - 23:14

Bonsoir,

j'aimerais connaitre votre position sur le mouvement, et éventuellement savoir si vous y allez

Vive le roy
GiBy

GiBy
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 164
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 37

http://www.benjamin-leduc.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilets Jaunes, qui y va?

Message par REQUETE CARLISTE le Sam 17 Nov 2018 - 8:45

Personnellement je n'y vais pas.
Je trouve que c'est vraiment de la perte de temps et une débauche d'énergie pour pas grand chose.

L'action qu'ils auraient dû mener, ce n'est pas de bloqué la circulation, les stations services et centre commerciaux, mais plutot de cerner les préfectures, la Chambre des députés ( pour les prendre en otages), le Sénat et bien sûr l'Elysee et Matignon. 
Au lieu de risquer de créer des frictions entre manifestants et l'autre partie de la population, il faut s'attaquer au pouvoir.
Ce dernier compte sur le pourrissement de la situation et les dissensions qui interviendrons sur le terrain.
En toute logique républicaine c'est le principe même du régime, diviser les français pour garder le pouvoir.


Dernière édition par REQUETE CARLISTE le Dim 18 Nov 2018 - 9:26, édité 1 fois

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
POUR DIEU, LA PATRIE ET LE ROI
REQUETE CARLISTE

REQUETE CARLISTE
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 740
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 51
Localisation : Rade du Port du Levant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilets Jaunes, qui y va?

Message par Solognot le Sam 17 Nov 2018 - 15:02

Je n’y vais pas ... je comprends le mécontentement des gens, mais je pense que c’est peine perdue. Ce matin j’ai fait quelques détours pour pouvoir me rendre au stand de tir et éviter les blocages ici et là. Sans doute ferai-je pareil ce soir pour aller aux vêpres.
Je ne me sens pas concerné par tout ceci et je suis déjà ailleurs ...adieu ce qu’est devenue la France ... plus que deux ans à faire ici, et sauf si le roi revenait, mon avenir est ailleurs.
Solognot

Solognot
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 205
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 62
Localisation : Au bord du Leman

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilets Jaunes, qui y va?

Message par Excalibur le Sam 17 Nov 2018 - 21:25

Vive le roy
@REQUETE CARLISTE a écrit:Personnellement je n'y vais pas.
Je trouve que c'est vraiment de la perte de temps et une débauche d'énergie pour pas grand chose.

L'action qu'ils auraient dû mener, ce n'est pas de bloqué la circulation, les stations services et centre commerciaux, mais plutot de cerner les préfectures, la Chambre des députés ( pour les prendre en orages), le Sénat et bien sûr l'Elysee et Matignon. 
Au lieu de risquer de créer des frictions entre manifestants et l'autre partie de la population, il faut s'attaquer au pouvoir.
Ce dernier compte sur le pourrissement de la situation et les dissensions qui interviendrons sur le terrain.
En toute logique républicaine c'est le principe même du régime, diviser les français pour garder le pouvoir.

Vive le roy

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Les mensonges et les erreurs d’hier nourrissent la vérité et la réalité de demain
Excalibur

Excalibur
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 1363
Date d'inscription : 14/01/2018
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilets Jaunes, qui y va?

Message par Prince de Talmont le Sam 17 Nov 2018 - 21:53

Je trouve assez suspecte la façon dont ce mouvement a été médiatisé.

Le résultat c'est une morte innocente. Paix à son âme.
Pour quel impact sur le gouvernement ?

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Forum royaliste Blog royaliste Blog catholique
Prince de Talmont

Prince de Talmont
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 2019
Date d'inscription : 24/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilets Jaunes, qui y va?

Message par Solognot le Sam 17 Nov 2018 - 22:07

Je comprends le raz le bol de ces gens ... j’ai la chance d’avoir des revenus et des conditions de vie que beaucoup n’ont pas.
Ce matin, en allant au pain je discutais avec l’un d’entre eux ... pauvre France et quel avenir pour beaucoup de français ?
Solognot

Solognot
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 205
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 62
Localisation : Au bord du Leman

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilets Jaunes, qui y va?

Message par Henryk le Sam 17 Nov 2018 - 23:45

Ils ont parlé de Boycott du mercantilisme, en gros ne plus être les jouets de l'économie. Cela tourne au ridicule.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Henryk

Henryk
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 2032
Date d'inscription : 05/12/2017
Age : 53
Localisation : Forez

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilets Jaunes, qui y va?

Message par Kobial le Dim 18 Nov 2018 - 11:39

Bonjour,

Personnellement je n'y vais pas. Je ne voudrais pas y être reconnue...

Cependant... prenant la température du pays via les réseaux sociaux, j'ai pu constater une chose qui me met du baume au coeur.

En sortant hier, j'ai vécu un sentiment nouveau, comme un vent d'unité qui souffle sur le pays. Le journal Le Monde l'a remarqué en publiant un article assez réducteur mais bon, on ne peut pas tout attendre des médias:
A bar-le-Duc, mélenchonistes, lepenistes et monarchistes portent tous un gilet jaune.
C'est à prendre avec du recul, mais quand on voit les photos qui circulent actuellement sur le net, j'ai envie de me dire que tout n'est peut-être pas perdu.

Il y a des photos, des vidéos qui montrent des foules immenses rassemblées dans le calme (à peu près). On peut difficilement imaginer que tous ces gens soient du même bord.
Alors voilà, on y est, c'est peut-être ça la solution: l'unité. Tout à coup, derrière un mouvement qui a l'air absurde et mal venu, on voit des personnes de toutes opinions se rassembler.
Je suis actuellement coincée entre deux points de blocage à 100 mètres l'un de l'autre. Hier, en allant tranquillement à la laverie, je regarde, j'observe. Il y a des jeunes, des vieux, des gens en costume, des gens en jogging. Il y a un groupe qui joue au ballon sur le parking du Carrefour fermé, dans le calme, des enfants qui boivent du chocolat amené dans des thermos... J'entends des gens qui représentent certains syndicats, d'autres qui sont venus en famille, d'autres qui viennent uniquement parce qu'ils ont envie de montrer qu'ils sont en colère. Il y a vraiment de tout.

Alors en marchant je me dis: est-ce que ce serait possible? L'unité, enfin. Fini les partis, les disputes... J'ai envie d'y croire.

Ils ne s'y prennent peut-être pas de la bonne manière, il y a forcément eu des dérapages... Il y a forcément des gens plus virulents que d'autres, des bagarres... Et pourtant, ils portent tous la même "bannière" fluo.
En marchant avec un ami, on se faisait cette réflexion: ça ressemble à une fête. Ca ressemble à la fête des voisins.

Est-ce qu'on peut s'autoriser à y croire? Croire que demain, dans l'unité nationale, rassemblés derrière le Roi, le pays ne soit plus que fête, amour, calme, sécurité, respect?

J'ai vu ces vidéos où les gilets jaunes formaient des chaines humaines pour protéger les CRS des casseurs qui s'étaient mêlés aux manifestations. J'ai vu ces photos de magasins/restaurants qui fermaient pour venir ravitailler les contestataires.
Il y a autour de Poitiers des gens qui se relaient pour empêcher les barrières des péages de se fermer, offrant la libre circulation à tous. Il y a ceux qui dansent, qui invitent les autres autour de leur table. Personne ne se connait mais tout le monde est sûr d'une chose: ils sont Français. Cela leur donne le droit de partager le pain ensemble. Est-ce que ce n'est pas ce dont on rêvait? Les Français unis pour une même cause, heureux d'être Français?

Alors voilà, j'y crois. J'ai foi en ce peuple qui a été capable de grandes choses et qui a l'air d'être en train de se réveiller, qui semble soudain prendre conscience et vouloir s'unir derrière un chef qu'on attend.

Est-ce qu'on va s'attarder sur leurs méthodes? Est-ce qu'on ne va retenir de cela que les coups de klaxons, les blessés et les morts? Est-ce qu'il n'y a pas quelque chose de plus fort derrière?

Comme le souligne France Info concernant l'avenir du mouvement, il n'y a pas de chefs, pas d'organisateurs désignés (contrairement aux grèves des syndicats par exemple). C'est spontané. Combien de temps durera la contestation, on ne saurait le dire puisque personne ne semble pressé d'en prendre la tête. En attendant ils sont là, ils le font savoir. C'est quand on se bat pour une idée qu'elle prend du sens.

Cyrano de Bergerac - Acte V scène 6 a écrit:Mais on ne se bat pas dans l’espoir du succès !
Non ! non, c’est bien plus beau lorsque c’est inutile !
Kobial

Kobial
Titre du rang
Titre du rang


Féminin Messages : 36
Date d'inscription : 12/12/2017
Age : 22
Localisation : Saint-Dizier (52)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilets Jaunes, qui y va?

Message par Prince de Talmont le Dim 18 Nov 2018 - 12:31

Je ne pense pas que ce soit spontané. Essayez de lancer une mobilisation analogue, vous ne passerez pas forcément dans tous les medias.
Ce sont les medias qui peuvent ou non créer des événements, en médiatisant tel ou tel mouvement à leur convenance (ou plutôt à la convenance des gens qui les tiennent).

C'est la technique du judo, les dirigeants perçoivent un fort mouvement de contestation dans la population, et essaye de trouver le meilleur moyen de le canaliser sans trop de dommages pour eux.

L'unité est une belle chose mais qui ne se suffit pas à elle-même.
C'est facile de s'unir contre quelque chose, contre un gouvernement.
Mais même en imaginant que cela permette de tout détruire, comment s'y prendre pour reconstruire si personne ne s'est mis d'accord sur un projet commun ?
L'anarchie et la violence s'empareront du pays, ce qui est pire que tout pour la population (pas pour le gouvernement qui peut susciter des chocs ça et là pour faire peur et se présenter en recours).

Bref, il faut d'abord définir un projet politique précis et ensuite agir pour son application, pas l'inverse, sans quoi on n'est qu'un automate prêt à se laisser griser par toutes les exaltations sans lendemain et l'engrenage des débordements.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Forum royaliste Blog royaliste Blog catholique
Prince de Talmont

Prince de Talmont
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 2019
Date d'inscription : 24/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilets Jaunes, qui y va?

Message par Gilgalaad le Dim 18 Nov 2018 - 19:48

Les gilets jaunes sont les idiots utiles du monde libéral. Ils peuvent être touchant et gentils, mais ils sont justes dans la rue pour revendiquer du vide...

On leur dirais :"Macron démissionne au profit de Mélenchon" (irréalisable d'un point de vue constitutionnel), vous verriez les gilets jaunes sauter de joie...

C'est comme la manif pour tous, des idiots utiles qui vont se faire aspirer par la machine révolutionnaire. J'ai vu des millions de personnes monter à Paris pour défendre la famille, que reste t'il ?

Cependant, cela montre un mépris de plus en plus fort pour les classes politiques. Il est important de se former pour proposer des solutions à ces personnes.


@Kobial a écrit:Est-ce qu'on ne va retenir de cela que les coups de klaxons, les blessés et les morts?

Oui, c'est plus ou moins le concept Very Happy
Gilgalaad

Gilgalaad
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 36
Date d'inscription : 08/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilets Jaunes, qui y va?

Message par Henryk le Dim 18 Nov 2018 - 19:51

@Gilgalaad a écrit:

Cependant, cela montre un mépris de plus en plus fort pour les classes politiques. Il est important de se former pour proposer des solutions à ces personnes.

Le problème est là

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Henryk

Henryk
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 2032
Date d'inscription : 05/12/2017
Age : 53
Localisation : Forez

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilets Jaunes, qui y va?

Message par Gilgalaad le Dim 18 Nov 2018 - 20:02

@Henryk a écrit:Le problème est là

Tout à fait, le temps est propice pour la pensée légitimiste, mais la fenêtre de tir avance bien plus vite que l'on ne crois. Le travail des cercles doit continuer et progresser. C'est la communication qu'il nous faut améliorer.
Il faut aussi que notre Roy apparaissent aussi souvent en France qu'il ne le fait en Espagne (que ce soit physiquement ou via les réseaux). Désigner un chef invisible est une chose difficile pour convaincre.
Gilgalaad

Gilgalaad
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 36
Date d'inscription : 08/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilets Jaunes, qui y va?

Message par Solognot le Dim 18 Nov 2018 - 21:10

@Henryk a écrit:
@Gilgalaad a écrit:

Cependant, cela montre un mépris de plus en plus fort pour les classes politiques. Il est important de se former pour proposer des solutions à ces personnes.

Le problème est là

Non, pas forcément de se former. Ce qu’il faut à ces personnes, c’est un leader à suivre, en qui elles auront confiance, une personne qui ne les trompera pas, qui leurs redonnera de l’espoir, qu’il leurs montrera qu’il y a un autre chemin ...  idéalement notre roi , mais un leader doit se positionner, s’engager, avoir un plan d’action, un calendrier ...
Solognot

Solognot
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 205
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 62
Localisation : Au bord du Leman

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilets Jaunes, qui y va?

Message par Pascal du Forez le Mer 21 Nov 2018 - 8:52

avatarle Dim 18 Nov - 20:02
par Gilgalaad
@Henryk a écrit:
Le problème est là
Tout à fait, le temps est propice pour la pensée légitimiste, mais la fenêtre de tir avance bien plus vite que l'on ne crois. Le travail des cercles doit continuer et progresser. C'est la communication qu'il nous faut améliorer.
Il faut aussi que notre Roy apparaissent aussi souvent en France qu'il ne le fait en Espagne (que ce soit physiquement ou via les réseaux). Désigner un chef invisible est une chose difficile pour convaincre.

Et ce n est pas moi qui le dit , comme quoi , je ne suis pas le seul à le penser !
Le tract , sur le site est pertinent , enfin , on reconnaît l âme du combattant !
Pour le sujet , bien entendu , il n est pas question d aller faire le " pim " comme un revolutionnaire mais de prier pour hâter la venue du roi . Employons plutôt notre énergie à cela .
Pascal du Forez

Pascal du Forez
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 258
Date d'inscription : 08/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilets Jaunes, qui y va?

Message par Kobial le Ven 23 Nov 2018 - 10:51

Et bien après plusieurs jours à écumer internet et la presse pour me renseigner (#province on n'a pas accès à l'info)...

Demain, je monte à Paris pour prendre mon train et rentrer chez moi. Comme tous les gens "normaux" j'ai payé mon billet, comme tous les gens je vais subir les retards, les blocages... 11h de train (sans compter les 3h d'attente et de changement de gare)

Et pourtant je peux vous dire une chose: cette semaine a été riche en témoignages, en revendications. Demain, j'enfilerai bien un gilet jaune moi aussi.

C'est quoi le problème?
D'un côté, il y a cette France "beauf" qui ne s'en sort pas. Il y a cette vidéo d'un père qui pleure parce que son fils est obligé de se nourrir aux Restos du Coeur et qu'il ne peut même pas l'aider. Il y a ces gens qui renoncent à chauffer chez eux. Il y a ceux qui avaient des rêves pour leurs enfants, ces gens qui ne peuvent plus assumer le poids de la vie. Cas concret? On arrête pas de râler chez les Royalistes pour les agriculteurs. Un agriculteurs se suicide en France tous les deux jours parce qu'à cause des taxes (entre autres) il ne peut plus assumer sa production. On a peut-être enfin l'occasion de faire bouger les choses et tout le monde reste dans son coin en riant discrètement?
Aujourd'hui, on a l'opportunité de tous se rassembler derrière un mouvement certes hétéroclite et confus mais qui concerne tout le monde.

Tout le monde?
Pas tout à fait. Il y a ces "z'élites" qui crachent sur ces gens pas organisés, sur ces gens qui cherchent à se faire entendre mais qui ne savent pas comment s'y prendre. Alors oui, ils ont embêté toute la France en faisant des points de blocage. Comme annoncé sur Facebook (principal moyen de communication du mouvement), ils passent à la phase 2: déblocage des ronds-points, ouverture des péages autoroutiers, masquage des radars, ouverture des transports en commun (j'ai notamment lu que certains voulaient coller du papier opaque sur les capteurs de mouvement des portails automatiques du métro pour rendre le métro gratuit).
Alors là, oui, les gens moyens diront: ah enfin des actions intelligentes! comme si les "z'élites" avaient pu faire mieux dès le départ avec zéro moyens. C'est très différent des mouvements sociaux qu'on a déjà pu voir avant, car ils ne sont encadrés par personne. Pas de syndicats, pas de partis qui s'y connait. Personne pour dire: une manifestation, ça se fait de cette manière. Ils ne déposent pas de demande d'autorisation de manifester parce qu'ils ne savent pas faire. Ils parlent dans l'anonymat par peur d'être arrêtés. Ils n'ont pas une batterie d'avocats en robe pour les défendre si ça tourne mal. Personne ne veut être responsable des actes de milliers de personnes. Pourquoi? Parce que les gens habitués aux manifestations, méprisants, ont décidé de ne pas se positionner en tant que chef.
"Nous on aurait fait mieux, regarde ces tocards!
- Euh, mais justement, puisqu'on sait faire, on irait pas leur filer un coup de main?
- Ben non, franchement, tu te vois défiler avec les beaufs à faire la chenille sur les passages piétons?
- Ah oui, non. Ca craint.
"
Bref, on peut dire que les "chefs" ou ceux qui sortent du lot, qui réfléchissent, qui pourraient prendre la tête du mouvement se cachent chez eux, comme des lâches, parce qu'ils ne veulent pas être assimilés à la France pauvre. Parait-il que chez les gilets jaunes, il n'y a que le gilet qui réfléchit. Ceux qui pensent sont planqués, alors qu'ils pourraient se servir de la rage qui habite les manifestants pour faire valoir leurs idées. Il parait que le mouvement se radicalise. C'est pas nouveau, les radicaux sont connus pour être experts en manipulation des masses. Imaginez que le lobby lgbt se serve de cette manifestation pour faire valoir ses idées... Après il sera trop tard pour réagir. On n'aura plus qu'à se lamenter en disant que c'est pas juste, qu'un royaliste aurait dû prendre les devants et guider ces gens. Et on sera de nouveau partis pour des années de déviance. Youpi.

Il n'y a personne pour leur tendre la main. On assiste à des dérives inacceptables du coup. Des deux côtés, des mots sont échangés qui ne devraient pas être.
On a des gilets jaunes qui ont des actes de violence envers les conducteurs qui forçaient leurs barrages. En même temps, il y a de quoi réagir.
Il y a cette vidéo d'un type en grosse voiture qui sort parce que l'autre veut l'arrêter et qui dit: "Si vous vouliez de l'argent, il fallait bosser à l'école!". Incompréhension entre deux mondes qui se rencontrent, comme s'ils prenaient soudain conscience de l'existence de l'autre. D'un côté des gens qui sont incapables de payer des études à leurs enfants dans une société où de hauts diplômes sont requis pour le moindre petit boulot. D'un autre côté, une "élite" moyenne qui râle sans agir et se croit tellement supérieur à ceux d'en-dessous. C'est cette classe moyenne qui se prive mais par fierté ne le dira jamais. Nous oublions trop souvent qu'à la maternité, nous aurions tout aussi bien pu naître dans la chambre d'en face.
De l'autre côté donc, on a des gens qui osent dire ou publier des choses abominables. "Si j'en croise sur ma route et qu'ils essaient de me bloquer, je les écrase". C'est un appel au meurtre, un meurtre fratricide entre Français! Woaw, mais c'est quoi ces paroles??? J'ai des amis qui disaient: ce week-end, si je suis pas revenu et que vous entendez que y'en a un qui a joué aux quilles avec les gilets jaunes, vous saurez que c'est moi. Comment peut-on en arriver à vouloir s'entre-tuer?

J'ai pas envie d'être de ce camp-là.

Souvenez-vous. Il fut un temps où être royaliste était synonyme d'une mort atroce, assassiné par des révolutionnaires avides de sang. Il fut un temps où les royalistes étaient considérés comme des débiles refusant le progrès, comme une minorité gênante, comme des gens aux idées perdues.

Aujourd'hui, nous nous battons pour rappeler qu'il n'y a pas si longtemps notre mouvement avait une ampleur que les révolutionnaires ont toujours voulu diminuer.

Aujourd'hui, être gilet jaune est synonyme de stupidité, de "beaufitude", moqués par une classe moyenne violente et méprisante. Les gilets jaunes sont considérés comme des débiles qui ne savent pas s'organiser, comme une minorité qui emm**de la majorité, comme des gens qui se battent pour des idées inutiles.

Est-ce que le noble ne doit pas protéger ses gens, tous ses gens? Quand est-ce que l'élite bien pensante se dressera à côté de ceux qui sont ses proches?

Actuellement, il est plus intéressant d'arrêter de bosser et de vivre aux crochets de la société que d'aller bosser. Ben oui, ce n'est pas parce qu'il n'y a pas de travail qu'on ne traverse pas la rue pour en trouver. C'est tout simplement que "traverser la rue" est devenu plus pénible et moins lucratif que de rester chez soi. En attendant, il y a des gens qui travaillent et qui peinent à soutenir cette France assistée. D'ailleurs, ce soutien se fait via les taxes qui augmentent, qui augmentent et ne s'arrêtent plus. On a vu une analyse sur BFMTV récemment (et on pourra dire ce qu'on veut, BFMTV ça reste quand même la chaîne d'info la plus regardée en France, malgré ses inexactitudes et sa prise de position). Cette analyse montrait comment on vivait avec 1200e par mois. Elle se basait sur un loyer de 300e par mois.
Franchement, si vous trouvez vraiment un logement à 300e par mois... Faites-moi signe. Ca n'existe pas, sauf dans les contes de fées. Durant mes études pour le BTS, je logeais en "colocation" à 450e par mois par personne. On vivait à 3 dans une cave réaménagée en appartement, spacieuse mais quasiment pas chauffée (à cause de la propriétaire qui y faisait des descentes et coupait discrètement le chauffage pour payer moins). Ceux qui vivaient seuls payaient jusqu'à 600e par mois avec des propriétaires ahurissants: +6e pour permettre à un ami de venir passer l'après-midi dans l'appartement (6e par personne bien sur) et +13 si on y passait la soirée. Pourquoi ne pas se loger ailleurs? Tout simplement parce qu'on ne pouvait pas. Pas de logement, interdiction de loger dans l'internat ("vous êtes grands et majeurs, vous pouvez vous trouver un boulot pour vous payer un logement. Ah mais au fait, vous êtes quand même dans un lycée donc ici c'est régime lycée, vous ne sortez pas du lycée quand vous avez des heures de permanence que vous devez faire dans la salle d'étude bruyante. Ah, votre emploi du temps vous permet de commencer à 9h le mardi? Mais en fait le portail est fermé à 9h vous devrez arriver à 8h. Ah mais à 17h le portail est fermé, il faut attendre 18h. Comment ça, vous n'arrivez pas à trouver du travail? Vous faites pas d'effort!").
Evidemment, ce genre de choses, ça passe quand on a des parents qui peuvent aider (merci papa, merci maman). Quand on n'a aucune aide, ben ça donne des situations compliquées: "alors est-ce que j'achète des pâtes pour ce mois, ou du gel douche? En sachant que je peux acheter deux paquets de pâtes avec un gel douche...". Ca c'est des trucs que certains n'ont pas connu et ne connaîtront jamais. Le mouvement des gilets jaunes, ça les touche pas.

Et ben moi ça me touche. Parce que quand on a des amis qui sont déjà dans la galère à 20 ans, on craint pour ses enfants, son avenir.
C'est maintenant qu'il faut faire bouger les choses, avant qu'il ne soit trop tard. Comme beaucoup, j'en ai marre de payer pour une France assistée qui ne s'en sort pas alors que l'élite se prélasse dans ses montagnes d'or. Ben oui, on peut dormir pendant les réunions de l'Assemblée nationale et toucher 14 000e par mois. Par contre, mon pote qui fait un malaise en cours parce qu'il bosse la nuit pour se payer ses études, lui on le sort de cours. Comme c'est pas la première fois, on le menace de le virer de la formation.

Voilà, tout ça pour dire que j'ai peur. J'ai peur de voir un jour mes grands-mères dans la galère, dans l'indignité. J'ai peur de voir mes parents tomber du piédestal où leur travail les a mis, j'ai peur de ne pouvoir les rattraper avant la chute. Il y a toute cette génération de gens qui pouvaient choisir leur salaire en choisissant même l'entreprise dans laquelle ils s'engageaient (génération de mon père qui pouvait négocier son salaire avant d'être embauché). Il y a ma génération qui galère à trouver du travail, qui enchaîne les périodes de chômage. C'est ma génération qui déchire en pleurant des lettres de refus, qui lève un poing rageur vers l'injustice du ciel qui nous enlève nos rêves.

Alors oui, les gens peuvent cracher autant qu'ils veulent sur ce mouvement qui brasse de l'air. Ils peuvent rire de cette France qui se débat pour survivre. Moi, je n'oublie pas que demain, je pourrais être à leur place. Et nous qui sommes prêts à tout sacrifier pour nos enfants... Sommes-nous prêts à tout sacrifier pour nos enfants et voir que cela ne sert à rien? Sommes-nous prêts à les voir sacrifier leurs rêves, leur bonheur, leur vie? Sommes-nous prêts à les voir survivre plutôt que vivre?

En début de semaine, j'étais assez indécise sur ce soulèvement populaire. Aujourd'hui, mes positions sont renforcées. Voici l'article qui m'a servi de base dans ma réflexion:

Salon beige - blog quotidien d'actualité par des laïcs catholiques: Notre pays peut s'effondrer comme l'URSS en une semaine
Kobial

Kobial
Titre du rang
Titre du rang


Féminin Messages : 36
Date d'inscription : 12/12/2017
Age : 22
Localisation : Saint-Dizier (52)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilets Jaunes, qui y va?

Message par Gilgalaad le Ven 23 Nov 2018 - 17:09

@Kobial a écrit:C'est quoi le problème?

La république ! La réponse paraît simple, mais tous les problèmes que remontent les Français participant à cette manifestation sont les têtes d’une seule et même hydre. Ils pourront réussir à couper une tête, ils n’auront gagné que « médiatiquement ». Le nombre de lois votées à l’assemblée, qui sont dangereuses, est affligeant. Pourtant, personne n’y prête attention.
Les Français ont démocratiquement dit « non » au traité de Lisbonne, alors Sarkozy fera passer le traité via l’assemblée. Dans un déni de démocratie total, sans que la moindre personne s’en offusque. Des exemples comme ça se déroule quasiment quotidiennement.

@Kobial a écrit:se rassembler derrière un mouvement certes hétéroclite et confus mais qui concerne tout le monde.

Se noyer dans la masse est le plus simple moyen pour disparaître au profit des grands « lobbies » ou « parties ». La « manif pour tous » était un mouvement hétéroclite, elle n’a pourtant pas résisté à la « politique ». Cela nous ramène au fameux « moindre mal » pour voter. Le mal reste le mal, qu’importe son importance.

@Kobial a écrit:ces gens qui cherchent à se faire entendre mais qui ne savent pas comment s'y prendre.

C’est peut-être ici qu’est toute l’importance de l’action d’un royaliste, informer et transmettre. Il faut faire prendre conscience aux Français que manifester, malgré la bonne volonté de tous, n’est qu’un feu de paille dans le royaume des libéraux.
@Kobial a écrit:
C'est un appel au meurtre, un meurtre fratricide entre Français!

" Il n’y a plus de Vendée. Elle est morte sous notre sabre libre, avec ses femmes et ses enfants. Plus de Vendée, citoyens républicains, je viens de l’enterrer dans les marais et dans les bois de Savenay, suivant les ordres que vous m’avez donnés [...]. J’ai écrasé les enfants sous les sabots des chevaux, massacré les femmes qui au moins pour celles-là n’enfanteront plus de brigands. Je n’ai pas un prisonnier à me reprocher, j’ai tout exterminé."  François-Joseph Westermann général français et criminel de guerre.

Malheureusement, ce n’est pas nouveau. Ce qui peut sembler frappant, c’est de voir que l’individualisation de la société et les ravages de l’éducation font perdre conscience aux Français de ce qu’ils sont. Ils ne pensent plus en peuple unis autour de leur Roy, mais en citoyen rangé par faction ; gauchiste, communiste, tradi, facho, bobo, syndicaliste, pauvres, riches, homo, etc…

@Kobial a écrit:J'ai pas envie d'être de ce camp-là

Le problème fondamental c’est que vous définissez le mot camp comme un combat de l’opprimé contre l’oppresseur, mais il s’agit en réalité d’être dans une main ou l’autre d’un même corps. Ce qui fait qu’il n’y a pas d’action, seulement une réaction. Coluche disait avec humour : « Si voter changeait quelque chose, il y a longtemps que ça serait interdit ». Il en est de même pour les manifestations, même si le gouvernement cloisonne ce genre de regroupement, il laisse la soupape d’échappement permettant aux Français de crier et de retourner chez eux avec la certitude d’avoir fait avancer les choses, comme vous dites.
@Kobial a écrit:
C'est maintenant qu'il faut faire bouger les choses,

Comment par votre action de revêtir un gilet jaune, de « battre le pavé » ou de soutenir une partie de la population, les choses vont-elles bouger ?

Imaginons la France comme un corps (même s’il n’a pas de substance). Vous avez depuis son « éveil de 1789» une énorme tumeur au cerveau qui la paralyse et la déchoit un peu plus chaque jour. Il faudrait, pour la rétablir, retirer la tumeur et donc remplacer le cerveau qui est lésé. Ce qui revient à changer totalement d’institution. Au lieu de ça, les gilets jaunes espèrent avoir le droit à une greffe de cœur pour qu’un sang neuf circule dans un corps mourant.

@Kobial a écrit:Est-ce que le noble ne doit pas protéger ses gens, tous ses gens? Quand est-ce que l'élite bienpensante se dressera à côté de ceux qui sont ses proches?

Malheureusement le noble n’est pas l’aristocrate, nous avons des nobles en France, mais ils ont (pour la grande majorité) perdus la transmission de leur éducation et de la charge qu’ils ont envers le Roy. Même si c’est navrant, il ne faut pas croire que la solution ne peut venir que d’eux. Tout comme des lys nouveaux pousseront en France, une aristocratie nouvelle poussera avec elle. Vous serez peut-être une de ces futures personnes.

Nous ne sommes pas une « élite bien-pensante », mais croyez-moi, nous nous tenons à côté d’eux. Tout comme il y a plusieurs formes d’intelligences, il y a plusieurs formes de combats. S’instruire est un combat, transmettre aussi.

Il est donc vital de s’instruire et de proposer des choses concrètes. Il ne faut pas croire qu’il suffira que le Roy prenne place sur le trône de Saint-Louis pour voir la transition écologique, le SMIC à 1400€, la baisse significative du chômage, etc… Pour ça, il faut d’abord faire un énorme travail en amont. Les cercles d’études sont les outils les plus efficaces à notre disposition actuellement.

@Kobial a écrit:C'est ma génération qui déchire en pleurant des lettres de refus, qui lève un poing rageur vers l'injustice du ciel qui nous enlève nos rêves.

Encore une fois, cela indique un temps propice pour la doctrine royaliste, mais un temps propice ne veut pas dire de suivre des réactions dans le feu des passions humaines. Il faut analyser la situation recherchée la vérité du but d’un mouvement comme celui-ci, car même s'il paraît spontané, il y a souvent des mains pour bien organiser le tout. Par contre : «l'injustice du ciel qui nous enlève nos rêves. », Bossuet dirais simplement à notre génération : « Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes ».


@Kobial a écrit:Sommes-nous prêts à tout sacrifier pour nos enfants et voir que cela ne sert à rien?

Non, c’est pour cela que je ne participerai jamais à une quelconque manifestation du jeu républicain.

Je comprends votre peur et l’envie d’agir pour le changement, mais l’action « physique » n’est pas encore à l’ordre du jour (un jour peut-être malheureusement), encore moins dans une manifestation du « pluralisme » républicain. Il faut d’abord s’instruire et transmettre.

J'ai eu la même démarche que la vôtre pendant la "manif pour tous" et je suis monté à Paris pour participer à cette manifestation, malgré les mises en garde de Mavendorf contre ma fougue de jeunesse. J'ai expérimenté ce chemin, je peux vous assurer qu'il ne mène à rien.
Gilgalaad

Gilgalaad
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 36
Date d'inscription : 08/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilets Jaunes, qui y va?

Message par GiBy le Mer 28 Nov 2018 - 17:31

Rions un peu!

GiBy

GiBy
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 164
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 37

http://www.benjamin-leduc.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilets Jaunes, qui y va?

Message par Kobial le Mer 28 Nov 2018 - 20:26

Mais enfin, ça veut dire quoi ça: "Rions un peu!"?
Ca veut dire qu'on doit se moquer... pardon: qu'on a le droit de se moquer?

Qu'est-ce qui nous rend si supérieurs à tout ceux qui sont descendus dans la rue? La formation? Nos idées? Nos croyances?

Et si finalement, ça faisait bouger les choses?
Il y a chaque jour des dizaines de témoignages qui jaillissent spontanément grâce à l'instantanéité des réseaux sociaux. Je pense en particulier à celui de cet agriculteur dont les volailles sont dégustées à l'Elysée mais qui n'arrive pas à vivre de son travail car il touche 700e par mois.

On parle chaque jour d'élite déconnectée, de gouvernement loin de son peuple... on se comporte pareil. La vitre qui nous sépare des gilets jaunes, quand on roule en voiture... elle mesure 2cm de plastique vitrifié et pourtant elle est cette frontière qui sépare le peuple en deux.

L'action ce n'est pas pour aujourd'hui, il faut s'instruire. Je suis bien d'accord, mais a-t-on préparé un enseignement accessible à tous? Je dis ça en particulier parce qu'après avoir lu le manifeste du légitimisme, je peux vous dire un truc: je n'ai pas compris grand-chose. D'ailleurs, c'est long à lire, je suis désolée. Je peux avaler des romans de 1000 pages, dévorer 1000 fois les Trois Mousquetaires... A la rigueur, je peux lire du Max Gallo, du Henri Amouroux, des mémoires pas trop tordus... Mais je vous assure que les traités, les thèses, les manifestes et autres: c'est de l'imbuvable. Et pourtant je suis une grande lectrice.

Alors je pense à cette France qui ne lit pas. Je pense à mon entourage qui voudrait en apprendre plus sur le légitimisme et à qui je ne peux rien expliquer parce que je ne comprends pas moi-même ce que je lis.
Comment accueillir les gens et les faire adhérer à nos idées si on n'est pas capables de les expliquer simplement?

Alors je continuerai de soutenir notre Roi, Louis XX.
Mais voilà, je ne vous le cacherai pas: je suis déçue. J'ai l'impression, en vous parlant, que vous êtes très loin, inatteignables. J'ai l'impression que le monde extérieur ne vous intéresse que pour vous en moquer.

N'allez pas me dire le contraire: vous rejetez en force tout ce qui n'est pas vous, vous vous moquez de tout ce qui est différent de vous. La preuve en est du précédent message.

Voilà, c'est dit. Il n'y a qu'une seule chose que j'aimerai là, maintenant tout de suite: s'il vous plait, faites que vos prochains messages me donnent tort. Faites que je me sois trompée. Ce serait trop dur de se dire que les gens qui partagent mes idées ne sont que des petites élites trop imbues d'elles-mêmes pour aimer leur peuple...

Pour Dieu, le Roi et la France
Kobial

Kobial
Titre du rang
Titre du rang


Féminin Messages : 36
Date d'inscription : 12/12/2017
Age : 22
Localisation : Saint-Dizier (52)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilets Jaunes, qui y va?

Message par Henryk le Mer 28 Nov 2018 - 21:58

Un manifeste n'est pas un roman.
Qu'est que cela a fait fait changer, en 1789, comme en 1848, la descente dans la rue?
Parce que vous êtes confrontée, par vos explications, à des personnes qui sont rodées, en argumentaires, et ne veulent pas comprendre le plus simple système d'une société.

Il faut se former, c'est la seule solution, car, vous ne pourrez pas étayer vos argumentations, et défendre vos valeurs et traditions, même dans la rue.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Henryk

Henryk
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 2032
Date d'inscription : 05/12/2017
Age : 53
Localisation : Forez

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilets Jaunes, qui y va?

Message par Solognot le Jeu 29 Nov 2018 - 7:06

@Henryk a écrit:
Qu'est que cela a fait fait changer, en 1789, comme en 1848, la descente dans la rue?


En 1968 au mois de mai, cela a fait changer pas mal de choses, mais il aura fallu beaucoup de violence.
Augmentation de 35% du Smic, augmentation de 10% de tous les salaires, une 4ème semaines de Congé payés, etc...
Solognot

Solognot
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 205
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 62
Localisation : Au bord du Leman

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilets Jaunes, qui y va?

Message par Invité le Jeu 29 Nov 2018 - 9:45

@Pascal du Forez a écrit:avatarle Dim 18 Nov - 20:02
par Gilgalaad

Il faut aussi que notre Roy apparaissent aussi souvent en France qu'il ne le fait en Espagne (que ce soit physiquement ou via les réseaux). Désigner un chef invisible est une chose difficile pour convaincre.

Et ce n est pas moi qui le dit , comme quoi , je ne suis pas le seul à le penser !
.

Non seulement je le pense et l'ai dit aussi sur d'autres posts aussitôt recadrée ,et invitée plutôt à participer à un cercle plutôt que de faire de la critique .

@Kobial a écrit:
Alors je continuerai de soutenir notre Roi, Louis XX.
Mais voilà, je ne vous le cacherai pas: je suis déçue. J'ai l'impression, en vous parlant, que vous êtes très loin, inatteignables. J'ai l'impression que le monde extérieur ne vous intéresse que pour vous en moquer.
N'allez pas me dire le contraire: vous rejetez en force tout ce qui n'est pas vous, vous vous moquez de tout ce qui est différent de vous.

C'est exactement ma position ,vous pouvez le constater si vous lisez mes interventions sur le forum et notamment concernant les gilets jaunes . d'ailleurs toutes les vôtres m'interpellent dans le bon sens
avatar

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilets Jaunes, qui y va?

Message par Invité le Jeu 29 Nov 2018 - 14:27

@GiBy a écrit:Rions un peu!

Autant je suis solidaire des gilets jaunes autant ce monsieur dit une grosse bétise qui j'espère ne va pas être suivie et ça ne me fait pas rire .
Quant il incite à se munir de marqueurs de paint ball il ne doit pas connaitre la législation .
Tout marqueur automatique est considéré comme une arme de 4me catégorie, donc interdit sur le territoire Européen.
Autrement dit tout porteur de cette arme destinée à la base à un loisir sur des lieux privés, va voir son détenteur arrêté et condamné . Il n'est pas possible de dissimuler cette "arme"même pliée car ça prend de la place .
De plus ça peut blesser un passant qui n'aura pas les protections qui sont obligatoires en temps normal pour pratiquer ce loisir . Ce monsieur est inconscient c'est tout ce que j'ai à dire .
avatar

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilets Jaunes, qui y va?

Message par Kobial le Jeu 29 Nov 2018 - 15:20

La liste des revendications officielles de gilets jaunes vient de paraître:

Revendications et positions officielles des gilets jaunes:

"• Zéro SDF : URGENT.

• Davantage de progressivité dans l'impôt sur le revenu, c'est-à-dire davantage de tranches.

• Smic à 1 300 euros net.

• Favoriser les petits commerces des villages et centres-villes. Cesser la construction des grosses zones commerciales autour des grandes villes qui tuent le petit commerce et davantage de parkings gratuits dans les centres-villes.

• Grand plan d'Isolation des logements pour faire de l'écologie en faisant faire des économies aux ménages.

• Impôts : que les GROS (MacDo, Google, Amazon, Carrefour...) payent GROS et que les petits (artisans, TPE PME) payent petit.

• Même système de Sécurité sociale pour tous (y compris artisans et autoentrepreneurs). Fin du RSI.

• Le système de retraite doit demeurer solidaire et donc socialisé. Pas de retraite à points.

• Fin de la hausse des taxes sur le carburant.

• Pas de retraite en dessous de 1 200 euros.

• Tout représentant élu aura le droit au salaire médian. Ses frais de transports seront surveillés et remboursés s’ils sont justifiés. Droit au ticket restaurant et au chèque-vacances.

• Les salaires de tous les Français ainsi que les retraites et les allocations doivent être indexés à l'inflation.

• Protéger l'industrie française : interdire les délocalisations. Protéger notre industrie, c'est protéger notre savoir-faire et nos emplois.

• Fin du travail détaché. Il est anormal qu'une personne qui travaille sur le territoire français ne bénéficie pas du même salaire et des même droits. Toute personne étant autorisée à travailler sur le territoire français doit être à égalité avec un citoyen français et son employeur doit cotiser à la même hauteur qu'un employeur français.

• Pour la sécurité de l'emploi : limiter davantage le nombre de CDD pour les grosses entreprises. Nous voulons plus de CDI.

• Fin du CICE. Utilisation de cet argent pour le lancement d'une industrie française de la voiture à hydrogène (qui est véritablement écologique, contrairement à la voiture électrique.)

• Fin de la politique d'austérité. On cesse de rembourser les intérêts de la dette qui sont déclarés illégitimes et on commence à rembourser la dette sans prendre l'argent des pauvres et des moins pauvres, mais en allant chercher les 80 milliards de fraude fiscale.

• Que les causes des migrations forcées soient traitées.

• Que les demandeurs d'asile soient bien traités. Nous leur devons le logement, la sécurité, l'alimentation ainsi que l'éducation pour les mineurs. Travaillez avec l'ONU pour que des camps d'accueil soient ouverts dans de nombreux pays du monde, dans l'attente du résultat de la demande d'asile.

• Que les déboutés du droit d'asile soient reconduits dans leur pays d'origine.

• Qu'une réelle politique d'intégration soit mise en œuvre. Vivre en France implique de devenir français (cours de langue française, cours d'histoire de France et cours d'éducation civique avec une certification à la fin du parcours).

• Salaire maximum fixé à 15 000 euros.

• Que des emplois soient crées pour les chômeurs.

• Augmentation des allocations handicapés.

• Limitation des loyers. Davantage de logement à loyers modérés (notamment pour les étudiants et les travailleurs précaires).

• Interdiction de vendre les biens appartenant à la France (barrage, aéroport…)

• Moyens conséquents accordés à la justice, à la police, à la gendarmerie et à l’armée. Que les heures supplémentaires des forces de l’ordre soient payées ou récupérées.

• L'intégralité de l'argent gagné par les péages des autoroutes devra servir à l'entretien des autoroutes et routes de France ainsi qu'à la sécurité routière.

• Le prix du gaz et l’électricité ayant augmenté depuis qu'il y a eu privatisation, nous voulons qu'ils redeviennent publics et que les prix baissent de manière conséquente.

• Fin immédiate de la fermeture des petites lignes, des bureaux de poste, des écoles et des maternités.

• Apportons du bien-être à nos personnes âgées. Interdiction de faire de l'argent sur les personnes âgées. L'or gris, c'est fini. L'ère du bien-être gris commence.

• Maximum 25 élèves par classe de la maternelle à la terminale.

• Des moyens conséquents apportés à la psychiatrie.

• Le référendum populaire doit entrer dans la Constitution. Création d'un site lisible et efficace, encadré par un organisme indépendant de contrôle où les gens pourront faire une proposition de loi. Si cette proposition de loi obtient 700 000 signatures alors cette proposition de loi devra être discutée, complétée, amendée par l'Assemblée nationale qui aura l'obligation, (un an jour pour jour après l'obtention des 700 000 signatures) de la soumettre au vote de l'intégralité des Français.

• Retour à un mandat de 7 ans pour le président de la République. L’élection des députés deux ans après l'élection du président de la République permettait d'envoyer un signal positif ou négatif au président de la République concernant sa politique. Cela participait donc à faire entendre la voix du peuple.)

• Retraite à 60 ans et pour toutes les personnes ayant travaillées dans un métier usant le corps (maçon ou désosseur par exemple) droit à la retraite à 55 ans.

• Un enfant de 6 ans ne se gardant pas seul, continuation du système des aides PAJEMPLOI jusqu’à ce que l’enfant ait 10 ans.

• Favoriser le transport de marchandises par la voie ferrée.

• Pas de prélèvement à la source.

• Fin des indemnités présidentielles à vie.

• Interdiction de faire payer aux commerçants une taxe lorsque leurs clients utilisent la carte bleue. Taxe sur le fuel maritime et le kérosène." _ Source: France Info

Ces revendications, avant que vous ne les démontiez point par point dans votre soucis d'affirmer votre supériorité etc. doivent être prises avec du recul: elles sont le fruit d'une réflexion collective à partir du peuple.
Donc c'est normal qu'on ne soit pas forcément face à des arguments bien construits, c'est normal que certaines choses paraissent impossibles à mettre en place, c'est normal et ça se discute.
S'il vous plaît, avant de crier au loup, d'affirmer dans tous les sens que ce n'est qu'un ramassis d'absurdités, merci de prendre le temps de lire pour de bon.

Merci @Française pour votre soutien. Effectivement, ce type raconte un peu n'importe quoi, mais je pense qu'il a réagis à chaud: personne ne s'attendait à ce que des représentants finissent par sortir du lot pour exposer leurs points de vue et livrer la bonne parole. Ce monsieur me fait un peu l'effet:
"Puisque apparemment tout est permis, eh bien je me permets".

Puisque personne n'est sorti du lot pour encadrer tout ces gens. Puisque nos élites, puisque ceux qui ont été formés, puisque ceux-là ont décidé de ne rien faire, il ne faut pas s'étonner de voir n'importe qui se revendiquer porte parole. Puisque nous n'avons pas assumé notre rôle de guides, puisque nous avons dénigré ce peuple, il ne faut pas s'étonner de le voir partir à la dérive.
Puisqu'il est le sujet de nos moqueries, puisque personne ne semble prêt à sacrifier sa belle intelligence à expliquer aux gens en quoi le Roi doit revenir, il ne faut pas s'étonner si personne ne se souvient que l'Héritier attend.
Puisque nous nous refusons à diriger les masses, il ne faut pas s'étonner que les masses soient, au mieux, indifférentes, et au pire qu'elles nous soient hostiles. Comment les gens pourraient-ils même envisager de discuter avec nous si on les reçoit directement en riant d'eux?
Kobial

Kobial
Titre du rang
Titre du rang


Féminin Messages : 36
Date d'inscription : 12/12/2017
Age : 22
Localisation : Saint-Dizier (52)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilets Jaunes, qui y va?

Message par Henryk le Jeu 29 Nov 2018 - 21:43

@Solognot a écrit:
@Henryk a écrit:
Qu'est que cela a fait fait changer, en 1789, comme en 1848, la descente dans la rue?


En 1968 au mois de mai, cela a fait changer pas mal de choses, mais il aura fallu beaucoup de violence.
Augmentation de 35% du Smic, augmentation de 10% de tous les salaires, une 4ème semaines de Congé payés, etc...

Des chefs d'entreprise sont allés depuis dans les pays étrangers pour avoir de la main d’œuvre moins chère.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Henryk

Henryk
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 2032
Date d'inscription : 05/12/2017
Age : 53
Localisation : Forez

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilets Jaunes, qui y va?

Message par Gilgalaad le Jeu 29 Nov 2018 - 22:47

@Kobial a écrit:Mais je vous assure que les traités, les thèses, les manifestes et autres: c'est de l'imbuvable….. mon entourage qui voudrait en apprendre plus sur le légitimisme et à qui je ne peux rien expliquer parce que je ne comprends pas moi-même ce que je lis.

A votre humble avis, pourquoi l’UCLF existe ? Pourquoi des cercles existent ? L’université d’été ce n’est pas un camp de vacances pour se déguiser en courtisan… Nous nous formons et nous essayons de faire venir autant que possible notre entourage et des amis.
Cette formation est nécessaire, sans elle, nous courrons à notre perte.


@Kobial a écrit:J'ai l'impression, en vous parlant, que vous êtes très loin, inatteignables. J'ai l'impression que le monde extérieur ne vous intéresse que pour vous en moquer.

Nous sommes simplement détachés de tout discours de passion ou de sentiment. La politique, comme la justice sont des affaires de raison et d’intelligence. Nous faisons partie du monde extérieur, ici il y a toutes les professions, pensez-vous réellement que nous avons tous des titres de noblesse et des domaines ?


@Kobial a écrit:Vous rejetez en force tout ce qui n'est pas vous, vous vous moquez de tout ce qui est différent de vous. La preuve en est du précédent message.

Encore une fois, nous connaissons les dérives de l’institution républicaine. Les manifestations même « spontanée » ne sont qu’un énième paragraphe de la turpitude du monde politique. Nous ne nous moquons pas des « gilets jaunes », car certains d’entre nous sont dans des situations identiques. Par contre, nous nous sommes formés pour apprendre les subversions de la politique républicaine. Nous ne brandissons pas notre situation comme un étendard, nous expliquons l’incohérence qui est de lutter contre un monde libéral pour créer un nouveau monde libéral.
Ce n’est pas parce qu’un membre du forum tient des propos X, Y ou Z qu’il représente la totalité des légitimistes. Sinon, j’ai rencontré en opex un idiot de première catégorie qui travaille dans l’armée de l’air, dois-je en déduire que l’armée de l’air est stupide ? (merci d’éviter les généralisations)

@Kobial a écrit:Ce serait trop dur de se dire que les gens qui partagent mes idées ne sont que des petites élites trop imbues d'elles-mêmes pour aimer leur peuple

Nous faisons partie du peuple, nous n’appartenons pas à des élites. Le camp de la Toussaint a eu lieu, pour la deuxième fois cette année, en Bretagne. Par rapport à sa première année, le camp a permis d’inviter 4 jeunes personnes. Ce camp est organisé par des jeunes de moins de 25 ans. Seraient-elles toutes des personnes imbues d’elles-mêmes ?


@Kobial a écrit:Puisque nous n'avons pas assumé notre rôle de guides, puisque nous avons dénigré ce peuple, il ne faut pas s'étonner de le voir partir à la dérive… Puisque nous nous refusons à diriger les masses. Puisqu'il est le sujet de nos moqueries, puisque personne ne semble prêt à sacrifier sa belle intelligence à expliquer aux gens en quoi le Roi doit revenir.

L’UCLF se bat depuis des années pour promouvoir la pensée Légitimiste via les cercles et faire adhérer un maximum de gens.

Où étiez-vous quand nous avions besoin d’aide pour créer de nouveau cercle ? Où étiez-vous quand nous faisions de notre mieux pour maintenir des cercles en vie ? Où étiez-vous quand nous nous battions (et nous nous battons toujours) pour partager la « Gazette Royale » à d’autres personnes ? Où étiez-vous pour faire ce forum (qui vous permet de discréditer ces personnes) et les sites comme « Vive le Roy » ? Où étiez-vous quand il fallait organiser les réunions de cercle et les universités d’été ? Où êtes-vous alors que l’UCLF a, plus que jamais, besoin de membre dévouer pour faire connaître la Légitimité ?
Ce sont des questions rhétoriques , je voulais juste mettre en exergue le travail silencieux et vital des personnes dont vous dénigrez le temps et les sacrifices fait pour les autres.

Des projets (livres, relations internationales, diffusion de la pensée via les nouveaux médias, etc…) sont en cours, cela demande du temps et de l’investissement pour des personnes qui ont un travail et une vie de famille. Pour vous, ce sont des gens qui « ne semble prêt à sacrifier sa belle intelligence à expliquer aux gens en quoi le Roi doit revenir » ?

Le forum n’est qu’un des médias. Je trouve cela insultant vis-à-vis des personnes, qui lisent et répondent, qui ont donné énormément de leur temps pour la Légitimité.

Ne voyez pas de méchanceté dans mes propos, car moi-même je suis jeune au milieu de l’UCLF, mais votre manière de parler consiste à cracher à la figure de beaucoup de personnes qui ont fait énormément pour la cause Légitimistes. Même si je suis persuadé que ce n’est pas votre intention, c’est ce que votre message dégage.




@Solognot a écrit:En 1968 au mois de mai, cela a fait changer pas mal de choses, mais il aura fallu beaucoup de violence.
Augmentation de 35% du Smic, augmentation de 10% de tous les salaires, une 4ème semaines de Congé payés, etc...

Oui, aujourd’hui c’est mieux ? Au final, les Français ont gagné de l’argent provisoirement (car avec le temps beaucoup de choses ont été rabotés), par contre l’éducation, la discipline, la culture, etc… Ont explosé en morceau. Des Français plus riches de pauvreté ! Quel beau bilan !



Française a écrit:Non seulement je le pense et l'ai dit aussi sur d'autres posts aussitôt recadrée ,et invitée plutôt à participer à un cercle plutôt que de faire de la critique .

Attention, comme je l’ai dit, désigner un chef invisible est difficile, mais pas impossible. Je ne vais pas baisser les bras parce que les difficultés sont présentes. Les cercles d’études sont les outils les plus importants à notre disposition. Partir discuter avec la population est tout à fait louable, mais sans connaissance vous serez mangé en quelques secondes et votre discours sera risible et complètement déformé par vos opposants (qui sont très loin d’être stupide dans la bataille doctrinale).




Vous voulez bien faire, mais vous n'avez ni les armes, ni les connaissances pour y arriver, nous avons tous commencé par là. Les cercles d'études sont les premiers socles d'une formation solide, ensuite viens le temps d'affronter nos adversaires et de se regrouper pour réfléchir aux possibles institutions de demain pour en parler au Français.  Ce mur est très difficile à franchir, c'est une bataille sur le temps, même si le temps devient de plus en plus court.
Le problème, ce que vous ne voyez absolument pas ce que fait l'UCLF, car il est vrai que nous n'avons pas un réseau immense pour faire de la communication à outrance. Le site "UCLF" permet de voir les actions menées.

Le jeune est toujours impulsif, c'est une bonne chose dans une certaine mesure. Cependant, cela doit être tempéré par la raison et l'expérience des ainés. Ne cherchez pas de pseudos arguments pour trouver une discorde. Nous savons, par notre connaissance et l'expérience, que cette course au gilet jaune est inutile.
Ce n'est pas pour autant que nous ne comprenons pas la situation catastrophique des infirmières, agriculteurs, soldats, étudiants, artisans, etc... Certains d'entre nous vivent ces situations, ils ne portent pas de gilet jaune, doivent-ils être considéré comme vos adversaires ?
Gilgalaad

Gilgalaad
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 36
Date d'inscription : 08/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilets Jaunes, qui y va?

Message par Invité le Ven 30 Nov 2018 - 11:04

Bon en un résumé très court en pendant à votre long message, vous êtes droit dans vos bottes exactement comme le premier ministre ," je vous écoute mais ne vous entend pas.""Où vous êtes complètement en accord avec nous, ou vous pouvez circuler on ne vous retiens pas". Vous voulez démontrer à Monseigneur Louis XX le moment venu s'il vient que c'est surtout grâce à vous .
Je ne suis pas dans l'armée mais message reçu 5/5; Je vais donc circuler .Merci pour l'accueil.
Dernière remarque , si j'en suis venue à être légitimiste , c'est un cheminement personnel , quand je me suis inscrite sur ce forum 6 ans en arrière , c'est que j'étais déjà bien avancée sur la voie , ce ne sont pas les cercles ou quoi que ce soit qui m'ont guidé , devenir royaliste il faut que ça vienne des tripes monsieur et pas de pédagogie mettez bien vous ça derrière l'oreille .
avatar

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilets Jaunes, qui y va?

Message par Gilgalaad le Ven 30 Nov 2018 - 12:17

Française a écrit:Bon en un résumé très court en pendant à votre long message, vous êtes droit dans vos bottes exactement comme le premier ministre ," je vous écoute mais ne vous entend pas.""Où vous êtes complètement en accord avec nous, ou vous pouvez circuler on ne vous retiens pas".

Merci pour ce magnifique hors-sujet. Vous ne savez pas lire et j'en suis relativement navré  Sad
Je ne sais pas comment expliquer cela plus clairement. Les plaintes et les souffrances sont réelles, mais le mouvement se bat pour de mauvaises raisons. Une voiture est en feu, le conducteur ne fait rien. Pensez-vous réellement que si nous mettons un gilet jaune à la place du conducteur la voiture va tout de suite s'éteindre ?
La voiture = institution. Discuter avec les gilets jaunes sur la doctrine légitimiste est une bonne chose, permettre à ces personnes de s'instruire et de gonfler nos rangs est une bonne chose. Rejoindre ce mouvement et se noyer dans la masse pour rester enfermer dans un jeu républicain est stupide.
Navré, je ne peux pas être plus clair.

Française a écrit: Vous voulez démontrer à Monseigneur Louis XX le moment venu s'il vient que c'est surtout  grâce à vous .

Absolument pas, il n'y a rien à démontrer. C'est notre Roy et notre père, il doit juste savoir que ses enfants sont là pour l'aider et le soutenir, rien de plus. Il n'y a pas de gloire, de privilège et de reconnaissance à attendre. Il faut juste faire son devoir.
Française a écrit:
Je ne suis pas dans l'armée mais message reçu 5/5; Je vais donc circuler .Merci pour l'accueil.

Hormis si mes yeux me trompent, quand est-ce que j'ai écrit que vous n'étiez pas la bienvenue et que vous devez partir ? La référence à l'armée était pour Kobial.
Française a écrit:
Dernière remarque , si j'en suis venue à être légitimiste , c'est un cheminement personnel , quand je me suis inscrite sur ce forum 6 ans en arrière , c'est que j'étais déjà bien avancée sur la voie , ce ne sont pas les cercles ou quoi que ce soit qui m'ont guidé ,

Ce ne sont pas les cercles qui m'ont amené à la légitimité. Par contre, c'est avec les cercles que j'ai progressé sur la doctrine et que je sais reconnaître un mouvement sans fondement et sans but réel, mais qui ENCORE UNE FOIS n'empêche EN AUCUNE MANIÈRE d'être compatissant vis-à-vis des Français dont JE FAIS partie, comme toutes les personnes du forum. J'ai aussi du mal avec les fins de mois, mais je ne porte pas de gilet jaune, j'utilise énormément mon véhicule diesel, mais je ne porte pas de gilet jaune, etc.... Arrêtez de croire que vous avez un monopole de "souffrance" et que nous sommes complètement fermés. Comprendre est un fait, agir en est un autre.

Française a écrit:
devenir royaliste il faut que ça vienne des tripes monsieur et pas de pédagogie mettez bien vous ça derrière l'oreille .

Donc les personnes qui viennent à la légitimité par raisonnent historique, philosophique ou par simple bon sens sont des faux royalistes ? Joseph de Maistre (qui n'est pas exempt de tout reproche) est donc un faux royaliste et vous valez beaucoup mieux que lui ?
Vous parlez de tripes, quels sont vos actions qui ont permis la naissance d'un apprentissage doctrinal "Légitimiste" qui sera perenne dans le temps ? Si demain (ce que je ne vous souhaite en aucune manière) vous ne pouvez plus assurer votre propre rayonnement, qui le fera, qu'avez laissée derrière vous pour les autres ?

Et puis, comment allez-vous transmettre vos tripes à vos enfants ?

Vous êtes dans du sentimentalisme navrant, c'est bien dommage.

Qu'importe ce que vous faites, la transmission se passe par un apprentissage et l'exemplarité, c'est un des principes de la pédagogie. C'est par des raisonnements comme le vôtre que l'armée Française est devenue une pâle copie de guignol sans valeur, donc je garde mon oreille blanche de panache !


Dernière édition par Gilgalaad le Ven 30 Nov 2018 - 13:01, édité 1 fois
Gilgalaad

Gilgalaad
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 36
Date d'inscription : 08/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilets Jaunes, qui y va?

Message par Solognot le Ven 30 Nov 2018 - 12:34

Et bien moi je pense qu’il y a du bon dans ce mouvement des gilets jaunes. J’y vois la démonstration qu’enfin, beaucoup ont compris qu’il n’y a des tyrans que là où les gens acceptent d’être esclaves. La gueuse a ses manifestations, l’ancien regime avait ses jacqueries.
Solognot

Solognot
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 205
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 62
Localisation : Au bord du Leman

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilets Jaunes, qui y va?

Message par Gilgalaad le Ven 30 Nov 2018 - 12:51

@Solognot a écrit:Et bien moi je pense qu’il y a du bon dans ce mouvement des gilets jaunes. J’y vois la démonstration qu’enfin, beaucoup ont compris qu’il n’y a des tyrans que là où les gens acceptent d’être esclaves. La gueuse a ses manifestations, l’ancien regime avait ses jacqueries.

Oui, le temps est plus que propice. Il est important d'informer les gens et de se montrer, mais certainement pas en se mettant dans une manifestation républicaine qui ne vise qu'à "remplacer" Macron. Les jacqueries ont-ils remis en cause tout le système monarchique ? Non. Il en est de même pour les manifestations et le pouvoir républicain.
Cependant, ils le peuvent, mais il y aura des incidents bien plus graves. J'ai connu la guerre civile dans certains pays d'Afrique, je ne la souhaite pas en France, même si je m'y prépare. Ce genre de mouvement peut être un des déclencheurs.

Je suis d'accord avec vous, il y a du bon, mais il y a aussi du très mauvais. On ne transige jamais sur la doctrine !
Gilgalaad

Gilgalaad
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 36
Date d'inscription : 08/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilets Jaunes, qui y va?

Message par Invité le Ven 30 Nov 2018 - 14:21

@Gilgalaad a écrit:
Française a écrit:Bon en un résumé très court en pendant à votre long message, vous êtes droit dans vos bottes exactement comme le premier ministre ," je vous écoute mais ne vous entend pas.""Où vous êtes complètement en accord avec nous, ou vous pouvez circuler on ne vous retiens pas".

Merci pour ce magnifique hors-sujet. Vous ne savez pas lire et j'en suis relativement navré  Sad

Dans ce cas nous sommes deux à ne pas savoir lire , j'ai été très claire au contraire c'est ce qui vous met en émoi
Je ne sais pas comment expliquer cela plus clairement. Les plaintes et les souffrances sont réelles, mais le mouvement se bat pour de mauvaises raisons. Une voiture est en feu, le conducteur ne fait rien. Pensez-vous réellement que si nous mettons un gilet jaune à la place du conducteur la voiture va tout de suite s'éteindre ?
La voiture = institution. Discuter avec les gilets jaunes sur la doctrine légitimiste est une bonne chose, permettre à ces personnes de s'instruire et de gonfler nos rangs est une bonne chose. Rejoindre ce mouvement et se noyer dans la masse pour rester enfermer dans un jeu républicain est stupide.
Navré, je ne peux pas être plus clair.

Oui alors pourquoi les sarcasmes en plus de certains ?

Française a écrit: Vous voulez démontrer à Monseigneur Louis XX le moment venu s'il vient que c'est surtout  grâce à vous .

Absolument pas, il n'y a rien à démontrer. C'est notre Roy et notre père, il doit juste savoir que ses enfants sont là pour l'aider et le soutenir, rien de plus. Il n'y a pas de gloire, de privilège et de reconnaissance à attendre. Il faut juste faire son devoir.

Je vous en félicite mais chacun a son idée sur le devoir et moi mon devoir c'est de dire que monseigneur aurait tout intérêt à être plus présent en France, en opposition à ce que certains pensent , il n'est pas question qu'il se transforme en people pour autant  , ce n'est peut être rien mais ça peut changer beaucoup de choses

Française a écrit:
Je ne suis pas dans l'armée mais message reçu 5/5; Je vais donc circuler .Merci pour l'accueil.

Hormis si mes yeux me trompent, quand est-ce que j'ai écrit que vous n'étiez pas la bienvenue et que vous devez partir ? La référence à l'armée était pour Kobial.

Il y a des choses qui n'ont pas besoin d'être écrites pour les percevoir , quant on voit que systématiquement nous sommes remis à notre place quoi qu'on dise ou les sujets que l'on poste de bonne foi et bien non il y a toujours quelque chose qui vous titille .

Française a écrit:
Dernière remarque , si j'en suis venue à être légitimiste , c'est un cheminement personnel , quand je me suis inscrite sur ce forum 6 ans en arrière , c'est que j'étais déjà bien avancée sur la voie , ce ne sont pas les cercles ou quoi que ce soit qui m'ont guidé ,

Ce ne sont pas les cercles qui m'ont amené à la légitimité. Par contre, c'est avec les cercles que j'ai progressé sur la doctrine et que je sais reconnaître un mouvement sans fondement et sans but réel, mais qui ENCORE UNE FOIS n'empêche EN AUCUNE MANIÈRE d'être compatissant vis-à-vis des Français dont JE FAIS partie, comme toutes les personnes du forum. J'ai aussi du mal avec les fins de mois, mais je ne porte pas de gilet jaune, j'utilise énormément mon véhicule diesel, mais je ne porte pas de gilet jaune, etc.... Arrêtez de croire que vous avez un monopole de "souffrance" et que nous sommes complètement fermés. Comprendre est un fait, agir en est un autre.

Vous ne savez reconnaitre rien du tout vous vous permettez juste de faire des hypothèses qui ne seront vérifiables qu'à la fin .Le monopole de la souffrance ça me rappelle quelque chose je vois que vous savez vous même vous référer aux  petites phrases . Personne ne vous demande de porter un gilet jaune juste respecter ce mouvement qui ressemble effectivement aux jacqueries de l'ancien régime qui avaient certainement raisons d'être .Je n'ai jamais dit que je  portais un gilet jaune ni que j'étais allée manifester avec eux , je le répète je les soutiens c'est tout et je ne me rie pas d'eux

Française a écrit:
devenir royaliste il faut que ça vienne des tripes monsieur et pas de pédagogie mettez bien vous ça derrière l'oreille .

Donc les personnes qui viennent à la légitimité par raisonnent historique, philosophique ou par simple bon sens sont des faux royalistes ?
Mais c'est mon cas monsieur, en tout cas pour les raisons historiques et le bon sens , par contre j'ai bien conscience de n'être rien ce qui n'a pas l'air d'être votre cas .

Joseph de Maistre (qui n'est pas exempt de tout reproche) est donc un faux royaliste et vous valez beaucoup mieux que lui ?
Je n'ai jamais dit que certains étaient des faux royalistes ,parenthèse nous avons vu ce que valaient beaucoup de sois disant vrais royaliste au cours de la révolution et si le roi ne les avaient pas écouté y compris ceux de robes les choses auraient peut être tournées autrement fin de parenthèse  j'ai juste exprimé que le bon sens voulait que ça parte du coeur et non de la raison , après s'instruire c'est un complément mais que s'il fallait attendre que les gens soient instruits sur la légitimité c'était trop long pas évident et que pendant ce temps la montre joue contre nous , il y a de plus en plus d'étrangers en France vous croyez que pour eux que  ce soit notre roi qui les intéresse non , déjà que parmi nous beaucoup le rejettent définitivement .

Vous parlez de tripes, quels sont vos actions qui ont permis la naissance d'un apprentissage doctrinal "Légitimiste" qui sera perenne dans le temps ? Si demain (ce que je ne vous souhaite en aucune manière) vous ne pouvez plus assurer votre propre rayonnement, qui le fera, qu'avez laissée derrière vous pour les autres ?

Et puis, comment allez-vous transmettre vos tripes à vos enfants ?

Vous êtes dans du sentimentalisme navrant, c'est bien dommage.

Je ne sait si c'est moi ou vous qui est navrant peut être les deux d'ailleurs

Qu'importe ce que vous faites, la transmission se passe par un apprentissage et l'exemplarité, c'est un des principes de la pédagogie. C'est par des raisonnements comme le vôtre que l'armée Française est devenue une pâle copie de guignol sans valeur, donc je garde mon oreille blanche de panache !

C'est surtout par son infiltration de la franc-maconnerie dans les hauts gradés que l'armée est devenue  ce que vous dites , comme l'Eglise d'ailleurs , alors réveillez vous vous aussi .
avatar

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilets Jaunes, qui y va?

Message par Gilgalaad le Ven 30 Nov 2018 - 15:14

Française a écrit:Dans ce cas nous sommes deux à ne pas savoir lire , j'ai été très claire au contraire c'est ce qui vous met en émoi

Il faut plus qu’une affirmation à l’emporte-pièce dans un total hors-sujet pour provoquer un émoi.
Française a écrit:
Oui alors pourquoi les sarcasmes en plus de certains ?

Chacun sa « vision » sur le sujet, encore une fois ce n’est pas parce que certains disent des choses que toute la légitimité répond par le même principe…

Française a écrit:Je vous en félicite mais chacun a son idée sur le devoir et moi mon devoir c'est de dire que monseigneur aurait tout intérêt à être plus présent en France, en opposition à ce que certains pensent , il n'est pas question qu'il se transforme en people pour autant  , ce n'est peut être rien mais ça peut changer beaucoup de choses

Je suis d’accord avec vous, mais demander à Monseigneur de venir alors qu’on passe son temps le « postérieur vissé »sur son fauteuil sans mener une quelconque action (formation, cercle, etc…), je n’y vois aucun intérêt, hormis rejoindre le Providentialisme de complaisance et les « Y a qu’à…Faut qu’on ».

Française a écrit:Il y a des choses qui n'ont pas besoin d'être écrites pour les percevoir , quant on voit que systématiquement nous sommes remis à notre place quoi qu'on dise ou les sujets que l'on poste de bonne foi et bien non il y a toujours quelque chose qui vous titille .

Où est le problème ? L’enfer est pavé de bonne intention. Vous êtes dans un forum où des personnes qui ont de grandes connaissances viennent débattre. Je trouve plutôt inquiétant le fait d’être « « « « « « « « « « remis à sa place » » » » » » » » » plusieurs fois et ne jamais comprendre pourquoi. Comme quoi, la formation n’est pas inutile…..

Française a écrit:Vous ne savez reconnaitre rien du tout vous vous permettez juste de faire des hypothèses qui ne seront vérifiables qu'à la fin .Le monopole de la souffrance ça me rappelle quelque chose je vois que vous savez vous même vous référer aux  petites phrases . Personne ne vous demande de porter un gilet jaune juste respecter ce mouvement qui ressemble effectivement aux jacqueries de l'ancien régime qui avaient certainement raisons d'être .Je n'ai jamais dit que je  portais un gilet jaune ni que j'étais allée manifester avec eux , je le répète je les soutiens c'est tout et je ne me rie pas d'eux.

J’émets des hypothèses sur mon expérience. Vous avez connu des guerres civiles ? Vous avez été dans des pays en guerre et face à des ennemis qui veulent votre mort ? Moi, oui. Vous allez me demander le rapport, il est simple, ça commence toujours par des manifestations et un fort engouement populaire, puis se cristallise des petits groupes d'extrémistes qui vont pousser la foule à agir, car une foule c'est très stupide.
Les printemps Arabes étaient au départ des manifestations pacifiques avec un ras-le-bol des populations qui souhaitaient la liberté. Au final, ce fut des bains de sang pour laisser place à la petite minorité de fanatique religieux qui domine aujourd’hui les différents pays...
Des manifestations comme les gilets jaunes c’est récurent en Afrique. J’ai aussi participé à des manifestations spontanés de plus petites envergures, enfin, j’ai appris l’histoire qui se "répète". Donc, si madame, je connais très bien !
Où avez-vous vu que je me ris d’eux ? Depuis le début j’ai dit que je comprenais leur souffrance. Il suffit juste de bien me LIRE, comme quoi.

Française a écrit:Mais c'est mon cas monsieur, en tout cas pour les raisons historiques et le bon sens , par contre j'ai bien conscience de n'être rien ce qui n'a pas l'air d'être votre cas

Encore un jugement sans fondement et qui de surcroit est véritablement faux

Française a écrit:le bon sens voulait que ça parte du coeur et non de la raison , après s'instruire c'est un complément mais que s'il fallait attendre que les gens soient instruits sur la légitimité c'était trop long pas évident et que pendant ce temps la montre joue contre nous , il y a de plus en plus d'étrangers en France vous croyez que pour eux que  ce soit notre roi qui les intéresse non , déjà que parmi nous beaucoup le rejettent définitivement .

Je ne suis pas d’accord avec vous, par expérience j’ai connu plus de personnes venir au Royalisme par raison que par cœur….
La montre joue contre nous, nous n’avons pas le temps, blablabla… Que faites-vous pour remédier à ça ? C’est exaspérant les gens qui battent des bras comme des poulets pour brasser de l’air avec de grand cri d’alarme, mais qui ne sont que des yeux silencieux dans le nuage du temps.
Je ne vois absolument pas ce que viennent faire les étrangers dans tout ça ? On dirait un énième discours nationaliste sur le danger du monstre migratoire....

Française a écrit:C'est surtout par son infiltration de la franc-maconnerie dans les hauts gradés que l'armée est devenue  ce que vous dites , comme l'Eglise d'ailleurs , alors réveillez vous vous aussi .

Excusez-moi, mais encore fois, ayant une expérience réelle dans le milieu militaire. La Franc-Maçonnerie c’est l’excuse des faibles et des lâches. La force des méchants résident dans la faiblesse des bons. La faiblesse politique, la faiblesse des catholiques, la faiblesse des hommes d'honneur, la faiblesse de la transmission.... sont les conséquences de l'extension grandissante de la FM au sein de l'armée... Certainement pas l'inverse !


Dernière édition par Gilgalaad le Ven 30 Nov 2018 - 18:45, édité 1 fois
Gilgalaad

Gilgalaad
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 36
Date d'inscription : 08/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilets Jaunes, qui y va?

Message par Invité le Ven 30 Nov 2018 - 16:17

Vous avez peur d'une guerre civile !!!!ça fait peur à tout le monde .
Par contre si vous croyez que le retour du roi va passer comme une lettre à la poste le jour J, hélas je crois que non , et quand je parle d'étrangers avant de me sauter à la gorge parce que je me suis mal exprimée c'est de ma faute sur ce coup j'aurais du dire les français d'origine étrangère qui ne comportent pas que ceux auxquels vous pensez ,espagnols , italiens , portugais et d'autres ; des personnes qui font maintenant parti de notre peuple et qui ont leur mot à dire et ne s'en privent pas ,oui ces personnes n'ont rien à faire de notre roi d'origine française qu'on puisse le regretter ou non  c'est comme ça.

Je vous laisse le dernier mot et laisse ceux qui nous lisent de faire la part des choses .
avatar

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilets Jaunes, qui y va?

Message par Gilgalaad le Sam 1 Déc 2018 - 17:44

Française a écrit:Vous avez peur d'une guerre civile !!!!ça fait peur à tout le monde

Certains n'attendent que ça. Il suffit de voir Paris aujourd'hui, ce n'est pas "quelques casseurs", c'est la folie humaine qui se déclenche dans les foules et dans un état d'excitation intense.

Française a écrit:Par contre si vous croyez que le retour du roi va passer comme une lettre à la poste le jour J.

Il est certain, pour l'instant, que le retour du Roy se fera sur une énorme crise politique et donc une crise national (voir plus). Il faut surtout penser à l'après, les institutions qui seront nécessaires pour permettre à la monarchie de s'appuyer dessus. La monarchie "2018", ne sera pas la monarchie de 1789, c'est évident. Il est donc nécessaire de se former (encore et toujours) pour permettre d'apporter des solutions justes et naturels.

Française a écrit:je parle d'étrangers avant de me sauter à la gorge


C'est mal me connaître, je suis très calme dans mes réponses ^^, mais c'est difficile de montrer son ressenti sur internet. Cependant, pardon, je n'avais pas compris vos propos.

Française a écrit:
Je vous laisse le dernier mot et laisse ceux qui nous lisent de faire la part des choses .

Il n'y a pas à "avoir le dernier mot". Ce n'est pas une compétition, il n'y a ni vainqueur, ni vaincu Vive Louis XX



Mise à part, je m'amuse à voir les politiques et journalistes "choqués" par rapport au violence dans la "république". Ce n'est qu'une petite secousse de ce qui est en train de se cristalliser.
Gilgalaad

Gilgalaad
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 36
Date d'inscription : 08/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilets Jaunes, qui y va?

Message par Henryk le Dim 2 Déc 2018 - 1:11

Étrange que l'un des gilets jaunes reçus par les politiques soit un journaliste travaillant à la CFDT.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Henryk

Henryk
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 2032
Date d'inscription : 05/12/2017
Age : 53
Localisation : Forez

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilets Jaunes, qui y va?

Message par Suger le Dim 2 Déc 2018 - 14:10

Arrêtez de parler du peuple, le peuple n'existe pas, pour la simple et bonne raison qu'il est pluriel et très hétérogène, le peuple est donc, une chimère qui a été de tout temps invoquée par les démagogues.

Les revendications sont ridicules, on dirait une liste de cadeaux pour Noël, rédigée par des enfants pourris-gâtés.

Aucune véritable revendication comme, je ne sais pas ? Une troisième restauration, la pénalisation de l'avortement, la suppression du mariage gay, le 21 janvier érigé en deuil national annuel, la suppression  définitive du drapeau tricolore et de la marseillaise, l'abolition des partis politiques, le rétablissement des peines et amendes contre les blasphèmes faits à Dieu.

Socrate disait : Il ne faut pas flatter le peuple, il faut le rendre meilleur. Socrate disait qu'il n'avait jamais vu un seul homme politique athénien essayait de rendre les Athéniens meilleurs, aucun, même pas Périclès ou Thémistocle.

Socrate à propos de la démagogie et de la perversion de la masse (de la plèbe) :
<< Car je serais jugé, comme un médecin traduit devant un tribunal d'enfant, et contre lequel un confiseur porterait plainte. Regarde en effet : qu'est-ce que le médecin pourrait dire, s'il était livré aux enfants et si son accusateur déclarait : " Enfants, voici l'homme qui est responsable des maux que vous avez souffert, il déforme jusqu'au plus jeunes d'entre vous en pratiquant sur eux incisions et cautérisations, il vous rend impuissants et misérables, il vous entrave, vous étouffe, vous donne à boire d'amères potions, vous force à avoir faim, à avoir soif ! Ce n'est pas comme moi, qui vous fais bénéficier d'un tas de chose, bonnes et agréables ! " Que pense-tu donc qu'il arrive au médecin, livré à un sort si fâcheux ?
Peut-il dire, même si c'est la vérité : " Mes enfants, tout ce que j'ai fait, je l'ai fait pour votre santé ! "
D'après toi, quelle clameur va retentir chez ces terribles juges ? une clameur immense ?
>>
Platon, Gorgias, traduction de Monique Canto-Sperber.

Texte édifiant s'il en est, qui vous fait comprendre l'injustice profonde de la masse et sa cruauté.

Que chacun ait la sagesse de reconnaître sa médiocrité.

Moi j'ai la sagesse de reconnaître ma médiocrité, et cela provoque beaucoup d'émulation en moi.


Dernière édition par Suger le Dim 2 Déc 2018 - 19:12, édité 1 fois

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
À force de murmurer le nom du Roi, naîtront l'espoir du Roi, puis la nécessité du Roi, enfin la Royauté renaîtra.
Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord.
Suger

Suger
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 172
Date d'inscription : 08/12/2017
Localisation : Orléanais

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilets Jaunes, qui y va?

Message par Prince de Talmont le Dim 2 Déc 2018 - 15:37

Je pense que Suger a bien clarifié les enjeux.
Ce que nous observons c'est une foule d'aigris vexés de ne pas bénéficier de toutes les promesses frelatées de la société de consommation.
Les gens se révoltent parce qu'ils n'ont plus les moyens de se payer Eurodisney pour les vacances, c'est minable et méprisable.
Bien sur qu'il faut balayer Macron, Maquerelle et leur clique, mettre à bas la république, mais pour de nobles raisons.
Nous parviendrons à triompher de Satan en nous montrant dédaigneux de ses tentations, non en réclamant nos miettes de l'orgie diabolique.
Ce sont les martyrs qui accompliront le plan de Dieu, en attendant restons très loin du défouloir autorisé et médiatisé.
Les gilets jaunes n'existent que par leur exposition au 20h, réel fomenteur de l'incendie. A lui l'audimat du zombie scotché au direct apocalyptique et à Satan le chaos général.
Les émeutes de banlieue et la manif pour tous sont exclus du catalyseur médiatique, car montrer que l'immigration a des conséquences dommageables ou que des gens se mobilisent pour des valeurs non consuméristes n'a pas bonne presse.
Laissons les gilets jaunes se carboniser avec leurs adversaires républicains dont ils envient seulement le train de vie.
Quand tout ce beau monde se sera auto-détruit, alors ce sera à nous, les gilets blancs, de reconstruire la France et de restaurer l'ordre catholique et royal !

Vive le roy

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Forum royaliste Blog royaliste Blog catholique
Prince de Talmont

Prince de Talmont
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 2019
Date d'inscription : 24/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilets Jaunes, qui y va?

Message par Henryk le Dim 2 Déc 2018 - 19:58

Bizarre qu'ils n'aient pas touché à la place Vendôme...

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Henryk

Henryk
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 2032
Date d'inscription : 05/12/2017
Age : 53
Localisation : Forez

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilets Jaunes, qui y va?

Message par Excalibur le Dim 2 Déc 2018 - 21:14

@Henryk a écrit:Bizarre qu'ils n'aient pas touché à la place Vendôme...

Ils ont touché, un ou deux sapins brûlés.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Les mensonges et les erreurs d’hier nourrissent la vérité et la réalité de demain
Excalibur

Excalibur
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 1363
Date d'inscription : 14/01/2018
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilets Jaunes, qui y va?

Message par Henryk le Dim 2 Déc 2018 - 23:40

Je parlais des boutiques aux lapidaires...

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Henryk

Henryk
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 2032
Date d'inscription : 05/12/2017
Age : 53
Localisation : Forez

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilets Jaunes, qui y va?

Message par Chevalier du Temple le Lun 3 Déc 2018 - 17:37

Macron est un mauvais président, il traite les gilets jaunes avec mépris. Pour lui, ce sont des gueux ! Ce matin, la presse américaine l'accuse d'être un aristocrate qui se moque des gilets jaunes.

Chevalier du Temple

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 1782
Date d'inscription : 07/01/2018
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilets Jaunes, qui y va?

Message par Prince de Talmont le Lun 3 Déc 2018 - 18:38

@Chevalier du Temple a écrit:Macron est un mauvais président


Vous pensez qu'il peut y en avoir de bon ?

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Forum royaliste Blog royaliste Blog catholique
Prince de Talmont

Prince de Talmont
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 2019
Date d'inscription : 24/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilets Jaunes, qui y va?

Message par Mabblavet le Lun 3 Déc 2018 - 20:53

Pour ceux qui y vont : allez-y équipés Very Happy




Vive le roy Vive le roy Vive le roy
Mabblavet

Mabblavet
Titre du rang
Titre du rang



Messages : 889
Date d'inscription : 08/12/2017

http://www.viveleroy.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilets Jaunes, qui y va?

Message par Solognot le Lun 3 Déc 2018 - 21:06

@Prince de Talmont a écrit:
@Chevalier du Temple a écrit:Macron est un mauvais président


Vous pensez qu'il peut y en avoir de bon ?

J’en connais un qui n’est pas trop mauvais

Solognot

Solognot
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 205
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 62
Localisation : Au bord du Leman

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilets Jaunes, qui y va?

Message par Henryk le Lun 3 Déc 2018 - 23:20

Un gilet blanc...

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Henryk

Henryk
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 2032
Date d'inscription : 05/12/2017
Age : 53
Localisation : Forez

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilets Jaunes, qui y va?

Message par Kobial le Mar 18 Déc 2018 - 7:43

Bonjour,

Je relance un peu le sujet qui s'était enlisé faute de savoir quelle position prendre.
Notre Roi nous indique clairement la voie maintenant: il faut soutenir les gilets jaunes.

Son dernier communiqué Facebook nous appelle à apporter notre soutien au mouvement.
Kobial

Kobial
Titre du rang
Titre du rang


Féminin Messages : 36
Date d'inscription : 12/12/2017
Age : 22
Localisation : Saint-Dizier (52)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilets Jaunes, qui y va?

Message par EDB le Mar 18 Déc 2018 - 11:25

Décortiquons son communiqué:


1. "je tiens à exprimer ma solidarité et ma profonde compassion pour ceux qui souffrent, dénués de ressources, écrasés de charges, humiliés et privés d’Espérance, et qui n’ont d’autre moyen d’expression que de se lever comme un seul homme pour manifester leur déception, leur angoisse et leur colère"

Le prince se range du côté du faible, qu'il soit gilet jaune ou non. La majuscule sur "Espérance" montre la crise spirituelle de celui qui souffre.


2."Il est essentiel de l’entendre, essentiel de prendre en compte ses légitimes aspirations."

Le prince appelle à l'écoute de cette compréhensible colère. Il n'est pas le peuple, de fait il n'appelle pas explicitement à aller dans la rue. L'impersonnalité de la phrase questionne l'identité du sujet: il fait certainement référence à lui-même, aux élites politiques et ultimement à tout lecteur du communiqué. Au demeurant il refuse toute forme de violence.


3."En ce jour de l’Immaculée Conception, je confie la France à Notre Dame qui est la vraie Reine de France.
Que Dieu protège la Fille aînée de Son Eglise, que Dieu vienne en aide aux Français malheureux, démunis et souffrants. Qu’Il leur rende l’Espérance et la foi en l’avenir de notre pays qui doit se relever et renouer avec tout ce qui en a constitué la grandeur autant que la paix des cœurs et la douceur de vivre."

Il achève son propos en confiant notre pays à la Vierge Marie et en appelle à Dieu lui-même. De fait, il nous invite à prier avec lui.



Remarques supplémentaires:
-j'apprécie beaucoup la douceur de son propos, dénué de tout sens polémique
-un soutien au mouvement ne signifie pas nécessairement descendre dans la rue si l'on s'en tient aux paroles de notre prince
-si l'on rejoint les gilets jaunes, c'est, ce me semble, sur les revendications qu'il faut se manifester: RIC(qui est contraire au fonctionnement actuel de la démocratie représentative), référendum initié par l’exécutif ou les parlementaires, référendum constitutionnel, référendum d’initiative partagée, référendum décisionnaire local, consultation locale sur l’environnement ou bien d'autres possibilités que j'ignore?
EDB

EDB
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 135
Date d'inscription : 11/12/2018
Age : 19
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilets Jaunes, qui y va?

Message par Henryk le Mar 18 Déc 2018 - 11:44

Le problème majeur est de part les gilets jaunes, de ne pas être écouté. Rien n'a avancé, dans le geste, sur les taxes du shériff de l’Élysée. Les autoroutes, qui étaient publiques, furent vendues au plus offrant par Dominique de Villepin, et Bercy. C'est encore de la politique manœuvrière qu'il faut condamner ainsi que la fuite des usines depuis celles de Forbach et Longwy, récupérées par les allemands. Les politiques se cachent dérière leurs petits privilèges, et mettent aux stalags médiatiques, par la dérision, tous leurs opposants.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Henryk

Henryk
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 2032
Date d'inscription : 05/12/2017
Age : 53
Localisation : Forez

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilets Jaunes, qui y va?

Message par Gilgalaad le Mar 18 Déc 2018 - 13:00

@EDB a écrit:-si l'on rejoint les gilets jaunes, c'est, ce me semble, sur les revendications qu'il faut se manifester: RIC(qui est contraire au fonctionnement actuel de la démocratie représentative), référendum initié par l’exécutif ou les parlementaires, référendum constitutionnel, référendum d’initiative partagée, référendum décisionnaire local, consultation locale sur l’environnement ou bien d'autres possibilités que j'ignore?

Je suis d'accord avec votre légère analyse de texte, cependant il ne faut pas rejoindre les gilets jaunes. Il est de notre devoir de comprendre la détresse, mais nous avons le devoir de "remettre en place" la vérité historique et les bases d'une véritable doctrine Chrétienne.
Comme le fait remarquer Henryk, rentrer dans le jeu du libéralisme "méchant politique" contre "gentil gilet jaune", c'est se mettre de plain-pied dans un jeu politique où il n'y a pas de solution valable.
Il est plus utile de discuter avec des GJ sur les ronds points où d'autres lieux pour leur faire comprendre l’ignominie du système républicain, mais mettre un GJ et descendre dans la rue ne fera en aucun cas avancer les choses.

Pour vous répondre Kobial, nous devons garder la même position. C'est-à-dire de soutenir inlassablement les personnes qui souffrent de quelconques manières, de s'instruire soi-même pour instruire les autres. De montrer le chemin différent qu'il faut emprunter pour sortir de cette crise (qui dure depuis plus d'un siècle) qui vient de se cristalliser.
La détresse des gens ne doit jamais être méprisée, même s'ils sont les artisans de leurs malheurs, mais nous avons le devoir de ne surtout pas jouer le jeu de notre ennemie et d’inciter les personnes à rompre avec ce régime mortifère.

Les "vents" nous sont favorables, le Roy apparaît. Il est de notre devoir de former les gens autour de nous.

La maison républicaine s’effondre. Il est temps de bâtir la maison de nos Pères, mais pour ça, il est vital d'apprendre les fondations nécessaires pour la réalisation de cette maison. Il serait fou de construire une cabane en bois à la "va-vite" pour satisfaire notre ego par rapport à la bascule de notre époque. Ne vous inquiétez pas, le jour pour "l’action physique" approche.
Gilgalaad

Gilgalaad
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 36
Date d'inscription : 08/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilets Jaunes, qui y va?

Message par Kobial le Jeu 20 Déc 2018 - 19:49

Avant toute chose, je voulais m'excuser (encore, ça devient récurrent) pour les précédents messages qui ont été assez virulents, ce que je ne souhaitais pas. Mal reçus, ils ont blessé des gens et ce n'était pas du tout le but.
Ensuite, je voudrais vous remercier de m'avoir rappelé tout le travail qui existe derrière les différents moyens de communications de la pensée légitimiste. C'est vrai que de loin, découvrant à peine le légitimisme, on a vite tendance à s'emporter et à porter un jugement faussé sur l'ensemble des gens à qui on a à faire.
Merci également de me permettre de m'exprimer parmi vous, n'ayant ni les bases ni la connaissance de la pensée légitimiste comme vous les avez.
Ceci étant dit, j'y retourne  Wink

Louis XX, notre Roi a écrit:Français, mes chers compatriotes,

Alors que se développe de semaine en semaine sur toute l’étendue du territoire national, le mouvement de protestation et de contestation des « Gilets Jaunes », je tiens à exprimer ma solidarité et ma profonde compassion pour ceux qui souffrent, dénués de ressources, écrasés de charges, humiliés et privés d’Espérance, et qui n’ont d’autre moyen d’expression que de se lever comme un seul homme pour manifester leur déception, leur angoisse et leur colère. Ces Français, c’est la majorité silencieuse qui se tait depuis des décennies et dont certains avaient oublié l’existence. Aujourd’hui c’est le peuple de France qui se dresse pour défendre son mode de vie et sa dignité.

Il est essentiel de l’entendre, essentiel de prendre en compte ses légitimes aspirations.

Bien sûr, il faut condamner et bannir le recours à la violence de certains groupes extrêmes qui cherchent à exploiter ce mouvement profondément populaire pour déstabiliser l’Etat. Cette violence coupable et stérile ne peut que favoriser la cause de ceux qui ne veulent pas entendre le cri de tout un peuple.

En ce jour de l’Immaculée Conception, je confie la France à Notre Dame qui est la vraie Reine de France.

Que Dieu protège la Fille aînée de Son Eglise, que Dieu vienne en aide aux Français malheureux, démunis et souffrants. Qu’Il leur rende l’Espérance et la foi en l’avenir de notre pays qui doit se relever et renouer avec tout ce qui en a constitué la grandeur autant que la paix des cœurs et la douceur de vivre.


Louis,
Duc d’Anjou
Source: www.legitimite.f

Afin de ne pas induire les utilisateurs du forum en erreur, voici le texte complet.
Permettez-moi de faire une seconde analyse de ce texte, à la manière des politiciens qui reprennent chacun une partie d'un discours pour le tourner à son avantage (j'ai pas commencé ces méthodes la première)

Louis XX a écrit:...se lever comme un seul homme pour manifester leur déception, leur angoisse et leur colère
Se lever comme un seul homme, c'est déjà refuser de se séparer de ceux qui souffrent. Se lever comme un seul homme, pour moi, ça veut plus dire: être ensemble contre ceux qui ne sont plus le peuple. La suite du communiqué est encore plus explicite si on le veut:


Louis XX a écrit:Aujourd’hui c’est le peuple de France qui se dresse pour défendre son mode de vie et sa dignité.
Ne sommes-nous pas Français? Ne sommes-nous pas ce peuple de France qui se dresse, qui doit se dresser face à ce qu'on lui impose?

Louis XX a écrit:Il est essentiel de l’entendre, essentiel de prendre en compte ses légitimes aspirations.
Bien sûr, il faut condamner et bannir le recours à la violence de certains groupes extrêmes qui cherchent à exploiter ce mouvement profondément populaire pour déstabiliser l’Etat. Cette violence coupable et stérile ne peut que favoriser la cause de ceux qui ne veulent pas entendre le cri de tout un peuple.
Notre Roi est très lucide sur la situation.
D'une part il dit qu'il est ESSENTIEL d'entendre ce qu'a à dire le peuple. D'autre part, il rappelle que les violences ne mènent à rien, sinon à décrédibiliser le mouvement.

Jusqu'à présent nous n'avons pas été très à l'écoute de ce mouvement, de ces Français oubliés, gilets jaunes ou pas.
@Solognot a écrit:Je ne me sens pas concerné par tout ceci et je suis déjà ailleurs
@Henryk a écrit:Cela tourne au ridicule.
@Gilgalaad a écrit:Les gilets jaunes sont les idiots utiles du monde libéral. Ils peuvent être touchant et gentils, mais ils sont justes dans la rue pour revendiquer du vide...
@Gilgalaad a écrit:
@Kobial a écrit:Est-ce qu'on ne va retenir de cela que les coups de klaxons, les blessés et les morts?"
Oui c'est plus ou moins le concept  Very Happy
@GiBy a écrit:Rions un peu!
@Suger a écrit:Les revendications sont ridicules, on dirait une liste de cadeaux pour Noël, rédigée par des enfants pourris-gâtés."
@Prince de Talmont a écrit:Ce que nous observons c'est une foule d'aigris vexés de ne pas bénéficier de toutes les promesses frelatées de la société de consommation.
Les gens se révoltent parce qu'ils n'ont plus les moyens de se payer Eurodisney pour les vacances, c'est minable et méprisable.

Du mépris, de la moquerie... Où est la démarche d'écoute que notre Roi voudrait que nous ayons?

@Gilgalaad a écrit:Pour vous répondre Kobial, nous devons garder la même position. C'est-à-dire de soutenir inlassablement les personnes qui souffrent de quelconques manières, de s'instruire soi-même pour instruire les autres. De montrer le chemin différent qu'il faut emprunter pour sortir de cette crise (qui dure depuis plus d'un siècle) qui vient de se cristalliser.
La détresse des gens ne doit jamais être méprisée, même s'ils sont les artisans de leurs malheurs, mais nous avons le devoir de ne surtout pas jouer le jeu de notre ennemie et d’inciter les personnes à rompre avec ce régime mortifère.
Je trouve cela très bien résumé, en peu de mots. Votre message a été très lumineux pour moi, merci à vous. Vous avez tout à fait raison, il est plus qu'urgent pour moi de rejoindre un cercle de formation.

Je vous souhaite à tous et à toutes de très bonnes fêtes de fin d'année. Que Noël soit pour chacun source de joie.
Désolée, je risque d'être un peu moins active en cette fin d'année sur le forum... Je suis de garde du 25 décembre au 2 janvier Wink
Vive le Roi, vive la France et puis... beaucoup d'amour sur vous tous aussi ainsi que sur vos familles
Kobial

Kobial
Titre du rang
Titre du rang


Féminin Messages : 36
Date d'inscription : 12/12/2017
Age : 22
Localisation : Saint-Dizier (52)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilets Jaunes, qui y va?

Message par EDB le Jeu 20 Déc 2018 - 20:24

Merci pour ce beau message Kobial, qui montre le mépris de certains des notres pour ce mouvement. Il faut aller discuter avec eux dans la rue. Je vais essayer d'en aborder quelques uns pour ma part, quand l'occasion se présentera. Saint Noel à vous!
EDB

EDB
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 135
Date d'inscription : 11/12/2018
Age : 19
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum