De l'avortement et de l'euthanasie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

De l'avortement et de l'euthanasie

Message par Mabblavet le Mar 29 Mai 2018 - 10:46

Lu sur Réinformation TV,  28 mai 2018

Référendum sur l’avortement en Irlande : les deux tiers des Irlandais ont choisi la culture de mort









Les Irlandais ont voté à 66,4 % pour le retrait de l’amendement numéro 8 de leur constitution qui affirme le droit égal à la vie de la mère et de l’enfant à naître. Les deux tiers des Irlandais, lors d’un référendum qui a mobilisé 64,51 % des votants – un record – ont choisi la culture de mort, qui révèle ici toute la tragique profondeur de sa réalité. La mort donnée, la mort choisie a en effet fait son entrée massive dans la pensée populaire irlandaise, dans la « culture » très exactement. Seul un comté, celui du Donegal, a voté « non » avec une faible avance, soit 51,9 %. Tout le reste du pays a dit « oui » à la mise en place d’une libéralisation de l’avortement – car c’est bien de cela qu’il s’agit –, avec des pics dans les zones urbaines et chez les plus jeunes qui sont à près de 90 % favorables à l’avortement à la demande. Mais comment ont-ils été formés ? [lire la suite sur Réinformation TV]
Tels sont les fruits inéluctables de la modernité, de l'Homme autonome, de l'Homme affranchi de la loi naturelle et divine, de Nation souveraine. "Est bon ce qui est légal" et "est légal ce que veut la nation", "la nation c'est la majorité", telles sont les règles truquées de la démocratie, la machine à perdre les chrétiens.
Nos ennemis se tuent à nous le dire, mais nous ne voulons pas les entendre. Le philosophe Marcel Gauchet, invité quasiment routes les semaines à France Culture le proclame :
La république c’est le régime de la liberté humaine contre l’hétéronomie religieuse. Telle est sa définition véritablement philosophique. (Marcel GAUCHET, "La république aujourd’hui",  La revue de l’inspection générale, no1, Janvier 2004.)
En acceptant la démocratie, en acceptant le cadre politique républicain, les catholiques sont encore plus responsables et criminels que les autres.
Cela fait longtemps que les légitimistes lancent les signaux d'alerte comme en témoigne le texte Principe du moteur de la Révolution ou le piège fatal du suffrage universel :
Par exemple, quand un pays organise un référendum sur l’avortement, voici ce que l’on entend parmi les catholiques conscients du caractère monstrueux de cette consultation électorale [32] : « Je sais que voter dans cette situation est intrinsèquement mauvais mais si je peux grâce à ça sauver des vies... » Résultat : de toute façon le « oui » sera voté, sinon la Révolution répétera l’opération jusqu’à ce que le « oui » passe, et ce sera définitif, car on n’arrête pas le « sens de l’histoire ». Et nos bons catholiques de se lamenter et de lever les bras...
Cette attitude réactionnaire est irresponsable : ce n’est pas contre l’avortement qu’il faut se battre, c’est contre les institutions politiques qui permettent que de tels choix soient possibles.

La reconstruction de la cité de Dieu passe d’abord par la préservation de ses combattants puis par l’affaiblissement de la cité de l’homme-dieu, donc par le refus des règles du jeu démocratique.
[Lire la suite ICI]

Vive Louis XX


Dernière édition par Mabblavet le Mar 29 Mai 2018 - 11:03, édité 3 fois
Mabblavet

Mabblavet
Titre du rang
Titre du rang



Messages : 807
Date d'inscription : 08/12/2017

http://www.viveleroy.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avortement et de l'euthanasie

Message par Prince de Talmont le Mar 29 Mai 2018 - 10:58

Qu'elle est loin la belle Irlande catholique...

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Tout ce qui est excessif est dérisoire.
Prince de Talmont

Prince de Talmont
Titre du rang
Titre du rang

Masculin Messages : 1952
Date d'inscription : 24/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avortement et de l'euthanasie

Message par Mabblavet le Mar 29 Mai 2018 - 12:10

Et les autorités religieuses (y compris de nombreuses de la tradition) qui continuent d'appeler à voter et à croire en une bonne république alors que ce régime n'est qu'un pur fantasme : la bonne république n'a jamais existé.

Si au moins ces échecs répétés, cette longue série de combats systématiquement perdus pouvait ouvrir les yeux des chrétiens.
Mabblavet

Mabblavet
Titre du rang
Titre du rang



Messages : 807
Date d'inscription : 08/12/2017

http://www.viveleroy.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Clause de conscience : un hôpital renonce à l'IVG

Message par Mabblavet le Dim 5 Aoû 2018 - 14:12

Lu dans Valeurs actuelles le 4 août 2018


Valeurs actuelles a écrit:Santé. Le Pôle Santé Sarthe et Loir, un établissement de santé français de la Sarthe, ne pratique plus d'IVG depuis janvier dernier. En cause, le recours des médecins à leur clause de conscience.

Le Pôle Santé Sarthe et Loir ne pratique plus d'interruption volontaire de grossesse depuis janvier 2018. Depuis lors, l'établissement de santé situé sur la commune de Bailleul, dans la Sarthe, oriente vers les centres hospitaliers du Mans et d'Angers les patientes souhaitant recourir à l'intervention, rapporte Le Figaro.
Des IVG pratiquées à partir de septembre ?

Une situation due au départ à la retraite d'un médecin en décembre dernier, et au recours de trois praticiens à leur clause de conscience, en vue de ne pas pratiquer d'IVG. De son côté, Agnès Buzyn a évoqué plusieurs pistes pour pallier ce problème, comme celle d'un médecin généraliste titulaire d'un diplôme universitaire en gynécologie qui accepterait de travailler 20% de son temps à l'hôpital de Bailleul. « Si cette piste était confirmée, l'activité pourrait redémarrer au début du mois de septembre », a expliqué la ministre des Solidarités et de la Santé.

SOURCE : Valeurs actuelles
Mabblavet

Mabblavet
Titre du rang
Titre du rang



Messages : 807
Date d'inscription : 08/12/2017

http://www.viveleroy.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Argentine: Les Sénateurs rejettent la légalisation de l'avortement

Message par Prince de Talmont le Jeu 9 Aoû 2018 - 13:17

Les députés avaient pourtant approuvé le projet en juin. Les sénateurs argentins ont rejeté ce jeudi la légalisation de l'avortement dans le pays du pape François, mettant un terme aux espoirs des organisations féministes.

Trente-huit sénateurs ont dit « non » au texte prévoyant l’Interruption volontaire de grossesse (IVG) pendant les 14 premières semaines de grossesse, 31 ont voté en faveur et deux se sont abstenus, selon les résultats officiels. Le vote a été accueilli par des feux d’artifice et des cris de joie parmi les militants anti-IVG rassemblés à Buenos Aires devant le Parlement, où se déroulaient les débats.

Grande déception chez les défenseurs de l’avortement

A l’autre extrémité de la place du Congrès, les mines étaient dépitées, les larmes coulaient sur les visages des partisans de la légalisation de l'avortement.

Les pro-IVG étaient massivement rassemblés depuis mercredi matin aux abords du Congrès, brandissant les foulards verts, symbole des revendications d’avortement légal, libre et gratuit. Du côté des pro-IVG, une poignée de manifestants isolés ont incendié des palettes contre une des deux rangées de grilles séparant les deux camps et lancé des pierres sur les policiers anti-émeutes.

https://fr.yahoo.com/news/video-argentine-s%C3%A9nateurs-rejettent-l%C3%A9galisation-063720323.html

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Tout ce qui est excessif est dérisoire.
Prince de Talmont

Prince de Talmont
Titre du rang
Titre du rang

Masculin Messages : 1952
Date d'inscription : 24/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avortement et de l'euthanasie

Message par Excalibur le Jeu 9 Aoû 2018 - 15:48

Cette mesure permettrait de d'éviter la mort de 75 000 femme dans le monde.

Je n'ai pas le chiffre des femmes qui deviennent stérile mais il doit être énorme.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Les mensonges et les erreurs d’hier nourrissent la vérité et la réalité de demain
Excalibur

Excalibur
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 1253
Date d'inscription : 14/01/2018
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avortement et de l'euthanasie

Message par Prince de Talmont le Jeu 9 Aoû 2018 - 16:22

Vous voulez dire que l'avortement permettrait d'éviter la mort de 75000 femmes dans le monde ?

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Tout ce qui est excessif est dérisoire.
Prince de Talmont

Prince de Talmont
Titre du rang
Titre du rang

Masculin Messages : 1952
Date d'inscription : 24/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avortement et de l'euthanasie

Message par Excalibur le Jeu 9 Aoû 2018 - 18:09

@Prince de Talmont a écrit:Vous voulez dire que l'avortement permettrait d'éviter la mort de 75000 femmes dans le monde ?

Plus exactement la légalisation de l'avortement permettrait d'éviter la mort de 75000 femmes dans le monde

Oui c'est bien ce que j'ai écrit et ce chiffre est certainement en dessous de la réalité.

Vous connaissez les faiseuse d'anges des femme qui agissent volontairement de façon à interrompre la grossesse non voulue d'une autre femme. Il y avait bien sûr aussi des faiseurs d'anges.

Ces interventions se pratiquaient illégalement, dans la clandestinité, souvent par des méthodes dangereuses (injection d'eau savonneuse dans l'utérus, pose de sondes dans le col, aiguilles à tricoter, massages etc.). Les complications graves étaient fréquentes (lésions, infections, saignements) avec parfois des suites mortelles.

Sans compter les cas ou la grossesse réussissait à continuer avec un bébé à la naissance présentant de graves lésions ou un œil crevé.

Dans la plupart des pays occidentaux, cette activité a disparu depuis la légalisation de l'avortement, qui est devenu une intervention médicale.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Les mensonges et les erreurs d’hier nourrissent la vérité et la réalité de demain
Excalibur

Excalibur
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 1253
Date d'inscription : 14/01/2018
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avortement et de l'euthanasie

Message par Prince de Talmont le Jeu 9 Aoû 2018 - 19:11

Et 50 millions d'enfants à naître meurent chaque année dans le monde, pas grave ?

En France ça fait 200 000 mais heureusement ils sont compensés par l'immigration, n'est-ce pas ?

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Tout ce qui est excessif est dérisoire.
Prince de Talmont

Prince de Talmont
Titre du rang
Titre du rang

Masculin Messages : 1952
Date d'inscription : 24/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avortement et de l'euthanasie

Message par Excalibur le Jeu 9 Aoû 2018 - 21:54

@Prince de Talmont a écrit:Et 50 millions d'enfants à naître meurent chaque année dans le monde, pas grave ?

En France ça fait 200 000 mais heureusement ils sont compensés par l'immigration, n'est-ce pas ?

Vous dites cela exprès pour m'énerver n'est-ce pas.

je suis contre l'avortement quand celui-ci est utilisé comme méthode de contraception.

Etes-vous aussi contre la contraception ?

Etes-vous aussi contre tous les cas d'avortement ?

Peut-être n'avez-vous pas été touché par ce genre de problème ?

Personnellement si ma belle-fille avait avorté, je n'aurai pas une petite-fille atteinte de trisomie 21.

Ce jour là j'ai maudit Dieu et la terre entière.

Cela a été une désagréable surprise pour un si belle évènement pour mon fils, ma femme et moi, nous nous en sommes remis, elle a maintenant 10 ans et est adorable sans un soupçon de méchanceté comme beaucoup de trisomique. Elle sait maintenant écrire son nom.

Le plus difficile a supporter est le regard des autres avec parfois des parole blessantes.
Je remet ce genre de personnes à leur place avec des réponses polies, mais cinglantes qui leurs donnes envies de disparaitre.

Le mieux en face d'un enfant trisomique, c'est lui dire bonjour en allant vers lui avec le sourire.
Ils n'ont rien en moins que les autres, juste un truc en plus un chromosome.


_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Les mensonges et les erreurs d’hier nourrissent la vérité et la réalité de demain
Excalibur

Excalibur
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 1253
Date d'inscription : 14/01/2018
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avortement et de l'euthanasie

Message par Mavendorf le Ven 10 Aoû 2018 - 9:46

@Excalibur a écrit:
Vous dites cela exprès pour m'énerver n'est-ce pas.

Non, c'est pour vous inviter à réfléchir sur l'aboutissement de cette loi. Dans les conséquences de la légalisation de l'avortement, on aboutit toujours à la même chose : avortement encouragé des personnes fragiles, des classes sociales populaires (donc le peuple majoritairement), ce qui produit à l'échelle nationale une véritable catastrophe...

@Excalibur a écrit:je suis contre l'avortement quand celui-ci est utilisé comme méthode de contraception.

Le problème, c'est qu'une loi s'applique à tous. On nous explique que c'est dans un "souci de progrès", de "liberté". Mais en fait, c'est une orientation complètement inspirée de la pensée franc-maçonne. Le prétexte a été d'encadrer les dérives que vous évoquez, cependant une fois la loi passée, elle va servir pour tout légitimer (Celle, ou le couple qui s'abandonne à cette pratique trouve toujours des arguments pour se donner une bonne conscience). Il n'y a plus de limite avec la nouvelle règle, et nous assistons aujourd'hui au suicide collectif de notre civilisation. Voilà la finalité..

Vous qui tirez sans cesse la sonnette d'alarme sur les dangers de l'immigration, j'avoue être étonné de votre position sur ce sujet qui touche à l'avortement.  scratch

@Excalibur a écrit:Personnellement si ma belle-fille avait avorté, je n'aurai pas une petite-fille atteinte de trisomie 21.

Ce jour là j'ai maudit Dieu et la terre entière.

Je ne partage pas votre vision des choses, nous vivons dans un monde productiviste qui place la jouissance comme ordre suprême et tout doit être parfait selon la logique de la pensée des "lumières". Vous tombez dans le piège gnostique, où finalement le monde est mal fait à cause du mauvais Démiurge et donc il faut le refaire par la "connaissance" (La Gnose). Crying or Very sad

Heureusement et malgré les attaques de l'homme en révolte contre Dieu, tout n'est pas noir dans notre civilisation décadente et de nombreuses choses sont faites pour les personnes atteintes de maladies génétiques.  

Par la politique d'avortement et de détection de ses maladies, je pense qu'il y a une aussi volonté du système d'éviter au maximum ces "anomalies génétiques" qui pèsent sur le budget santé... Ce qui rejoint les dérives liées à l'Eugénisme. Je pense pourtant que ces maladies (et donc les malades qui les portent) offrent aux hommes la possibilité d'exercer la charité chrétienne. Et c'est ce que vous avez fait de toute façon d'une manière très naturelle avec votre petite fille.  Wink

Pour en revenir à l'Argentine, ils vont attendre un peu, et puis ils vont représenter ce projet de légalisation de l'avortement jusqu'à ce que la loi passe... Souvenez vous des référendums européens qui n'ont pas abouti dans le sens espéré de ceux qui gouvernent. On les repasse jusqu'à ce qu'ils soient validés.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Mavendorf

Mavendorf
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 2092
Date d'inscription : 05/12/2017

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avortement et de l'euthanasie

Message par Claude JULIE le Dim 12 Aoû 2018 - 2:32

@Excalibur a écrit:
@Prince de Talmont a écrit:Et 50 millions d'enfants à naître meurent chaque année dans le monde, pas grave ?

En France ça fait 200 000 mais heureusement ils sont compensés par l'immigration, n'est-ce pas ?

Vous dites cela exprès pour m'énerver n'est-ce pas.

je suis contre l'avortement quand celui-ci est utilisé comme méthode de contraception.

Etes-vous aussi contre la contraception ?

Etes-vous aussi contre tous les cas d'avortement ?

Peut-être  n'avez-vous pas été touché par ce genre de problème ?

Personnellement si ma belle-fille avait avorté, je n'aurai pas une petite-fille atteinte de trisomie 21.

Ce jour là j'ai maudit Dieu et la terre entière.

Cela a été une désagréable surprise pour un si belle évènement pour mon fils, ma femme et moi, nous nous en sommes remis, elle a maintenant 10 ans et est adorable sans un soupçon de méchanceté comme beaucoup de trisomique. Elle sait maintenant écrire son nom.

Le plus difficile a supporter est le regard des autres avec parfois des parole blessantes.
Je remet ce genre de personnes à leur place avec des réponses polies, mais cinglantes  qui leurs donnes envies de disparaitre.

Le mieux en face d'un enfant trisomique, c'est lui dire bonjour en allant vers lui avec le sourire.
Ils n'ont rien en moins que les autres, juste un truc en plus un chromosome.

Mon cher Ami EXCALIBUR,

Combien je suis touchée par ce que j'apprends !
J'ignorais, bien sûr, que vous aviez une petite-fille et que celle-ci est trisomique.
Je sais qu'il s'agit d'une épreuve pour la famille mais, aussi, que l'enfant touché par cette maladie est en même
temps un grand bonheur.
Connaissant votre grand coeur et votre humanité, je suis persuadée que vous apportez tout votre amour à cette
petite enfant.
Je lui souhaite la plus belle vie possible.

Avec toute mon amitié.

Reine Claude
Claude JULIE

Claude JULIE
Titre du rang
Titre du rang


Féminin Messages : 675
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 73
Localisation : PARIS 17ème

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avortement et de l'euthanasie

Message par Excalibur le Dim 12 Aoû 2018 - 21:46

@Claude JULIE a écrit: Mon cher Ami EXCALIBUR,

Combien je suis touchée par ce que j'apprends !
J'ignorais, bien sûr, que vous aviez une petite-fille et que celle-ci est trisomique.
Je sais qu'il s'agit d'une épreuve pour la famille mais, aussi, que l'enfant touché par cette maladie est en même
temps un grand bonheur.
Connaissant votre grand coeur et votre humanité, je suis persuadée que vous apportez tout votre amour à cette
petite enfant.
Je lui souhaite la plus belle vie possible.

Avec toute mon amitié.

Reine Claude

Chère Reine Claude

Mon adorable petite-fille est certes une épreuve, mais quand je vois des enfants gravement handicapés dont les parents s'occupent je me dis que j'ai de la chance.

Si j'étais dans le cas d'un enfant polyhandicapés grave à expressions multiples avec déficience motrice et déficience mentale sévère ou profonde, entraînant une restriction extrême d'aucune autonomie et des possibilités de perception, d'expression et de relation qui ne reconnaisse pas leurs parents, autrement dit un légume sans cerveau et parfois dangereux pour ses proches, je crois que je lui donnerai "un bouillon de onze heures", je ne suis pas dans ce cas alors je ne sais pas, mais je comprend parfaitement les parents qui le font.

Ma petite-fille est tellement souriante et pipelette que tout le monde l'adore.

A Eurodisney mademoiselle a droit au coupe file, un jour dans la file un monsieur avec ces enfants a fait une remarque très désobligeante, avec le sourire je lui ai tendu Camille en lui disant "on échange", les gent autours sont souris de ma réaction, mais pas lui qui rouge de honte c'est excusé.

Néanmoins je suis pour l'avortement à la condition qu'il ne soit pas utilisé comme une méthode de contraception et c'est malheureusement souvent le cas.

Toutes mes amitiés.
Excalibur

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Les mensonges et les erreurs d’hier nourrissent la vérité et la réalité de demain
Excalibur

Excalibur
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 1253
Date d'inscription : 14/01/2018
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avortement et de l'euthanasie

Message par Prince de Talmont le Dim 12 Aoû 2018 - 23:02

@Excalibur a écrit:

je suis contre l'avortement quand celui-ci est utilisé comme méthode de contraception.

Etes-vous aussi contre la contraception ?

Je suis catholique, je respecte les lois de l'Eglise, je suis donc contre la contraception dont l'avènement a débouché sur la dépravation de la société et l'empoisonnement chimique des femmes.

@Excalibur a écrit:Etes-vous aussi contre tous les cas d'avortement ?

Peut-être  n'avez-vous pas été touché par ce genre de problème ?

Je suis touché comme tout le monde, je suis père de famille.

@Excalibur a écrit:Personnellement si ma belle-fille avait avorté, je n'aurai pas une petite-fille atteinte de trisomie 21.

Ce jour là j'ai maudit Dieu et la terre entière.

Avez-vous dit à votre petite-fille que vous auriez préféré qu'elle soit tuée ?

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Tout ce qui est excessif est dérisoire.
Prince de Talmont

Prince de Talmont
Titre du rang
Titre du rang

Masculin Messages : 1952
Date d'inscription : 24/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avortement et de l'euthanasie

Message par Lambda le Dim 12 Aoû 2018 - 23:24

Superbe réponse, Prince de Talmont. Wink

Les 2 qui pleurnichent le plus sur ce forum contre l'immigration sont ceux qui ont des grandes affections envers l'athéisme, dans leurs propos et attitudes, ce qui est une contradiction phénoménale, puisque l'athéisme est la source même de la mondialisation, de l'immigration massive et de toute décadence.

Sachez, messieurs les pleureurs, qu'un coeur sincère ne se tromperait pas sur l'origine du mal, jamais.
Lambda

Lambda
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 139
Date d'inscription : 23/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avortement et de l'euthanasie

Message par Mavendorf le Dim 12 Aoû 2018 - 23:41

@Lambda a écrit:
Les 2 qui pleurnichent le plus sur ce forum contre l'immigration sont ceux qui ont des grandes affections envers l'athéisme, dans leurs propos et attitudes, ce qui est une contradiction phénoménale, puisque l'athéisme est la source même de la mondialisation, de l'immigration massive et de toute décadence.

Sachez, messieurs les pleureurs, qu'un coeur sincère ne se tromperait pas sur l'origine du mal, jamais.

Vous avez raison Lambda, et notre ami Excalibur n'est pas cohérent en fonction de l'observation qu'il fait de notre pays et de la réponse (les remèdes) qu'il faut y apporter. Faire mûrir la conscience de nos compatriotes à travers les devoirs moraux qui s'imposent dans le contexte actuel, nécessite malheureusement beaucoup de temps et de patience...

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Mavendorf

Mavendorf
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 2092
Date d'inscription : 05/12/2017

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avortement et de l'euthanasie

Message par Excalibur le Lun 13 Aoû 2018 - 0:03

@Prince de Talmont a écrit:
Avez-vous dit à votre petite-fille que vous auriez préféré qu'elle soit tuée ?

Bien sûr que non, c'est horrible comme question. Shocked

Maintenant si cela avait été détecté bien avant c'est à dire 6 mois avant la naissance j''aurai dis oui, en fait cela ne regarde que les parents, les grands-parents n'ont pas leur mot à dires.
Et je n'ai jamais posé la question à mon fils puisque Camille était là cela aurait été déplacé, bien que lui connaisse mon avis sur ce sujet.

Mais ça s'était avant sa naissance, maintenant qu'elle est là c'est "la prunelle de mes yeux". I love you Very Happy

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Les mensonges et les erreurs d’hier nourrissent la vérité et la réalité de demain
Excalibur

Excalibur
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 1253
Date d'inscription : 14/01/2018
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

L'avortement; un droit ou un drame.

Message par Excalibur le Lun 3 Sep 2018 - 23:33


Une femme garde son bébé suite aux soutiens reçus.



L'avortement; un droit ou un drame.

21 avril 2018
Appel à l'aide pour une mère enceinte
La Vie fait appel à la générosité pour Pauline à Lyon, qui est enceinte de son deuxième enfant.
Le père violent est parti la laissant seule pour tout assumer: travail, logement, garde de l'aîné... y compris une dette de 6000€ à rembourser.
Des personnes sur place essayent de l'aider car elle ne veut pas céder à la tentation de l'avortement.

03 septembre 2018
Suite à l'appel à l'aide pour une jeune femme enceinte en avril, Cécile Edel, présidente de Choisir la vie, nous informe que Pauline a fait le choix de la vie et est maintenant enceinte de 6 mois. Elle tient à remercier chaleureusement tous les donateurs de leur grande générosité. Elle a pu payer grâce à vous tous le plus gros de ses dettes mais reste particulièrement angoissée pour l'avenir. Dans les mois qui vont suivre, il lui faudra certainement trouver un autre emploi plus adapté à sa vie de maman de deux enfants car elle travaille souvent de nuit et son salaire actuel est faible.

Voici ses propres mots:
"Je remercie vraiment les donateurs. Je suis touchée de leur aide alors qu'ils ne me connaissent pas et de leurs messages d'encouragement. Ils ont compris ma détresse. Je ne pensais pas qu'il y avait encore des gens comme ça".

Vous pouvez envoyer votre don (déductible de l'impôt) à l'association "Choisir la Vie" soit par chèque au 70 bd Saint Germain 75005 Paris avec la mention "pour Pauline" soit par internet. internet cliquer sur internet.

Plus d'info : ICI

A quoi tien aussi la vie d'un enfant Français, quelques euros de votre porte-monnaie.

La misère existe aussi en France "Charité bien ordonnée commence par soi-même."

"La compassion qui est un signe éminent du respect de la dignité de l'autre implique que nous respections d'abord notre propre dignité ."


_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Les mensonges et les erreurs d’hier nourrissent la vérité et la réalité de demain
Excalibur

Excalibur
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 1253
Date d'inscription : 14/01/2018
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avortement et de l'euthanasie

Message par Mavendorf le Mar 4 Sep 2018 - 7:23

Dès qu'il y a fécondation, ce qui grandit dans le sein de la mère est un être humain. Attenter à la vie dans le sein d'une mère, c'est très exactement comme attenter à la vie une fois que l'enfant est né, il n'y a fondamentalement aucune différence.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Mavendorf

Mavendorf
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 2092
Date d'inscription : 05/12/2017

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avortement et de l'euthanasie

Message par Invité le Mar 4 Sep 2018 - 10:10

Même si on ne veut pas avorter voici ce qui peut arriver après une fausse couche naturelle  , où est donc passée notre humanité ?

Source :ici
avatar

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avortement et de l'euthanasie

Message par Claude JULIE le Mer 5 Sep 2018 - 17:52

Française a écrit:Même si on ne veut pas avorter voici ce qui peut arriver après une fausse couche naturelle  , où est donc passée notre humanité ?

Source :ici
Chère Française,

J'avais lu cet article, merci de nous l'avoir adressé.

Ce qui est relaté est épouvantable !
Les détails sont sordides !
Quelle inhumanité !
Peut-être ce couple aurait-il été mieux accueilli pour une demande d'avortement ?
Je le plains sincèrement et j'espère qu'une plainte a été enregistrée contre cet hôpital.
Pauvre jeune femme : je prie pour qu'elle ait un autre enfant dans de bonnes conditions,
mais hélas le traumatisme restera.

Très bonne fin de journée.
Bien amicalement.

Claude
Claude JULIE

Claude JULIE
Titre du rang
Titre du rang


Féminin Messages : 675
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 73
Localisation : PARIS 17ème

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avortement et de l'euthanasie

Message par Claude JULIE le Mer 5 Sep 2018 - 18:03

Merci Philippe,

C'est bien à vous d'avoir ouvert ce nouveau sujet concernant l'avortement.
Nous savons tous combien il vous a été pénible d'en parler voici peu.
Votre nouveau reportage est plein d'enseignements et nous pouvons nous 
réjouir que la jeune femme en question ait choisi de "garder" son bébé.

Avez-vous lu l'article envoyé par notre amie Française ?
C'est un drame épouvantable qui est arrivé à la future maman !
J'espère qu'elle et son mari ont porté plainte pour non assistance à personne
en danger…

Bien à vous.

Claude
Claude JULIE

Claude JULIE
Titre du rang
Titre du rang


Féminin Messages : 675
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 73
Localisation : PARIS 17ème

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avortement et de l'euthanasie

Message par Invité le Jeu 6 Sep 2018 - 12:14

@Claude JULIE a écrit:
Française a écrit:Même si on ne veut pas avorter voici ce qui peut arriver après une fausse couche naturelle  , où est donc passée notre humanité ?

Source :ici
Chère Française,

J'avais lu cet article, merci de nous l'avoir adressé.

Ce qui est relaté est épouvantable !
Les détails sont sordides !
Quelle inhumanité !
Peut-être ce couple aurait-il été mieux accueilli pour une demande d'avortement ?
Je le plains sincèrement et j'espère qu'une plainte a été enregistrée contre cet hôpital.
Pauvre jeune femme : je prie pour qu'elle ait un autre enfant dans de bonnes conditions,
mais hélas le traumatisme restera.

Très bonne fin de journée.
Bien amicalement.

Claude
Bonjour et
Merci chère Claude?

Personne ne s'imagine vraiment ce qui peut se passer dans les lieux où se passent les avortements , comme parfois  les avortements tardifs ,il arrive que  le foetus/enfant n'est pas mort une fois extrait de sa mère et parait-il qu'il est mis de côté laissé à l'abandon le temps qu'il meure . Ne me demandez pas la source il y a longtemps que j'avais su cette chose immonde de quelqu'un de fiable puisqu'elle était dans le domaine médical.
Nous nous glorifions d'avoir aboli la peine de mort ,et une telle va claironner fièrement que la peine de mort est inadmissible et puis tranquillement sans état d'âme elle va soutenir le droit à l'IVG qui  ne la  dérange en rien .

bonne journée à vous et à l'ensemble du forum
avatar

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avortement et de l'euthanasie

Message par Mavendorf le Sam 8 Sep 2018 - 21:57

Des infirmières expliquent comment des bébés nés vivants après des avortements sont tués ou abandonnés à leur sort :

L'enfant était né vivant, et pour l'empêcher de crier, le docteur a rapidement couvert son visage. Il a alors été emmené dans une autre pièce... J'ai pu constater qu'il n'y avait chez lui aucun défaut apparent, il luttait pour respirer et il faisait quelques gestes légers. Il était entièrement formé, il avait des cils, des cheveux, des ongles... Le docteur est entré et a demandé s'il respirait encore; si c'était le cas, il lui administrerait une injection pour « résoudre ce problème ». Cinq minutes plus tard, il est revenu et a saisi une seringue... Il l'a alors directement introduite dans le cœur du bébé... L'enfant, pendant l'injection, a bougé tous ses membres. Je ne sais pas ce que cela a signifié, mais peut-être qu'il a souffert. Le petit garçon a vécu seulement un quart d'heure. L'équipe médicale a dit aux parents de l'enfant qu'il était mort-né. Voilà pourquoi nous ne voulions pas que l'enfant pleure à la naissance : ça aurait été trop traumatisant pour eux. Ce qui m'a personnellement choquée, c'est ce docteur au sang-froid (le chef du département) qui a injecté le cœur de l'enfant. Le fait que l'enfant était né vivant était un problème qui devait être résolu: il n'a jamais été envisagé de dire aux parents ce qui s'était réellement passé.
Je vois encore cette jeune femme [l'infirmière] regarder dans le vide, disant : “Il est vrai que parfois, il y a des meurtres qui se déroulent ici” … Elle me raconte par la suite une fois où le bébé a eu le temps de crier avant d'être emporté à la hâte dans une autre pièce. Ces cas ne sont pas rares, mais sont dramatiques, car la mère entend son enfant, et au moment où elle réalise qu'il est vivant, l'enfant est tué... Ce qui l'a rendue inconfortable, c'était que trois docteurs (un anesthésiste, un obstétricien et un pédiatre) ont pris une heure pour tuer un nouveau-né. Parce que, puisqu'il était vivant, l'enfant luttait vigoureusement, et ils ne pouvaient pas lui administrer l'injection mortelle.
Je veux témoigner d'un infanticide : nous n'avons pas seulement tué un nouveau-né de vingt-huit semaines, nous avons fait encore pire : nous n'avons pas eu l'humanité de venir à son aide... La jeune mère était une toxicomane VIH positive et qui avait découvert sa grossesse relativement tard. Les gynécologues l'on convaincue d'avorter, mais le bébé est né vivant. Les sages-femmes l'ont simplement déposé dans une boîte vide, complètement nu, dans un pot en acier inoxydable, sans rien pour le couvrir et sans aucun soin. Sa mère était consciente durant l'accouchement : elle criait et voulait voir son petit, mais les docteurs ont décidé que cet enfant devait mourir. Ils n'ont pas donné l'enfant à la mère pour l'épargner. Ce bébé était viable, il respirait seul et pleurait vigoureusement. Je pense honnêtement qu'ils l'ont laissé mourir de froid. Pourquoi se battent-ils pour certains prématurés quand ils laissent mourir d'autres bébés sans aucune humanité?

Une sage-femme ayant travaillé trente-six ans en maternité et soins obstétriques décrit la chose suivante :

J'ai d'horribles souvenirs de mon temps à la salle de gynécologie, endroit où j'ai participé à des avortements tardifs. Les fœtus approchaient de leur 16e semaine, et beaucoup d'entre eux luttaient et essayaient de respirer pendant 5 à 15 minutes. Puisqu'il n'y a aucune règle sur ce qu'il faudrait faire avec un fœtus qui se bat pour vivre, vous laissez le fœtus mourir par lui-même dans un bol rond ou une bassine.... Ce n'est pas un événement inhabituel. Environ 25% des bébés de 16-17 semaines vivent quelques instants avant de mourir.

Source : ICI



Jésus a dit : Laissez les petits enfants, et ne les empêchez pas de venir à moi; car le royaume des cieux est pour ceux qui leur ressemblent.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Mavendorf

Mavendorf
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 2092
Date d'inscription : 05/12/2017

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avortement et de l'euthanasie

Message par Excalibur le Sam 8 Sep 2018 - 22:12

@Mavendorf a écrit:
Jésus a dit : Laissez les petits enfants, et ne les empêchez pas de venir à moi; car le royaume des cieux est pour ceux qui leur ressemblent.

Cette phrase je l'ai entendu un jour d'un musulman en ajoutant que cela avait une connotation pédophile.
J'ai eu soudainement une envie de frapper en visant la tête , mais je me suis retenu en me rappelant la mentalité et les vices de son prophète.

Pour en revenir à l'avortement, je suis contre lorsque celui-ci est utilisé comme moyen de contraception.


Dernière édition par Excalibur le Sam 8 Sep 2018 - 22:17, édité 1 fois

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Les mensonges et les erreurs d’hier nourrissent la vérité et la réalité de demain
Excalibur

Excalibur
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 1253
Date d'inscription : 14/01/2018
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avortement et de l'euthanasie

Message par Prince de Talmont le Sam 8 Sep 2018 - 22:16

@Excalibur a écrit:
Cette phrase je l'ai entendu un jour d'un musulman en ajoutant que cela avait une connotation pédophile.

Les musulmans sont très mal placés sur ce sujet.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Tout ce qui est excessif est dérisoire.
Prince de Talmont

Prince de Talmont
Titre du rang
Titre du rang

Masculin Messages : 1952
Date d'inscription : 24/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avortement et de l'euthanasie

Message par Excalibur le Sam 8 Sep 2018 - 22:19

@Prince de Talmont a écrit:
@Excalibur a écrit:
Cette phrase je l'ai entendu un jour d'un musulman en ajoutant que cela avait une connotation pédophile.

Les musulmans sont très mal placés sur ce sujet.

Et pour cause Aïcha.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Les mensonges et les erreurs d’hier nourrissent la vérité et la réalité de demain
Excalibur

Excalibur
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 1253
Date d'inscription : 14/01/2018
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avortement et de l'euthanasie

Message par Mavendorf le Sam 8 Sep 2018 - 22:25

@Excalibur a écrit:Pour en revenir à l'avortement, je suis contre lorsque celui-ci est utilisé comme moyen de contraception.

Et vous êtes "pour" dans quelles conditions alors ? Tout en sachant maintenant de par le témoignage de ces infirmières, les instants d'horreurs que cette pratique monstrueuse engendre... Seriez vous prêt vous même à reproduire les gestes de morts de ces "médecins"..?


_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Mavendorf

Mavendorf
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 2092
Date d'inscription : 05/12/2017

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avortement et de l'euthanasie

Message par Excalibur le Sam 8 Sep 2018 - 22:57

@Mavendorf a écrit:
@Excalibur a écrit:Pour en revenir à l'avortement, je suis contre lorsque celui-ci est utilisé comme moyen de contraception.

Et vous êtes "pour" dans quelles conditions alors ? Tout en sachant maintenant de par le témoignage de ces infirmières, les instants d'horreurs que cette pratique monstrueuse engendre... Seriez vous prêt vous même à reproduire les gestes de morts de ces "médecins"..?


Ces médecins sont de du même acabit que les "Dr" Josef Mengele et Carl Clauberg (Médecin nazi).

Donner la mort est pour moi contre nature, j'en suis a telle point que les araignées chez moi je les attrapes et je les mets dehors, il n'y a que pour les pucerons sur mes rosier ou je suis impitoyable. Je suis aussi férocement comme Brigitte Bardot contre la chasse pour le plaisir.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Les mensonges et les erreurs d’hier nourrissent la vérité et la réalité de demain
Excalibur

Excalibur
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 1253
Date d'inscription : 14/01/2018
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Il n’y a pas de différence entre un fœtus et un bébé : on peut donc les tuer tous les deux

Message par Mabblavet le Sam 6 Oct 2018 - 13:18

Vu dans Le Salon beige




Ces chercheurs australiens de l’université de Melbourne sont logiquement : ils publient dans le Journal of Medical Ethics, revue internationale de bioéthique, un article intitulé :

Avortement après la naissance : pourquoi le bébé devrait-il vivre ?

Ils demandent la légalisation de l’avortement post-natal (sic, ne dites plus infanticide), si le bébé est handicapé ou si son existence menace le bien-être de la famille. Avec cet argument finalement imparable : il n’y a pas de différence morale entre un fœtus et un nouveau-né. Si l’avortement est autorisé, l’infanticide doit l’être.

C’est la raison pour laquelle l’avortement finira par être de nouveau interdit : il n’y a pas de différence entre un fœtus et un bébé.
Mabblavet

Mabblavet
Titre du rang
Titre du rang



Messages : 807
Date d'inscription : 08/12/2017

http://www.viveleroy.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avortement et de l'euthanasie

Message par GiBy le Sam 6 Oct 2018 - 13:31

Tout à fait; s'il n'y a pas de difference, alors; l'avortement doit être interdit!
GiBy

GiBy
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 177
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 37

http://www.benjamin-leduc.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avortement et de l'euthanasie

Message par Mabblavet le Sam 6 Oct 2018 - 14:19

Toujours tiré du Salon beige

Je ne suis pas un amas de cellules, ne me tuez pas


La dernière campagne des vegans et autres antispécistes, ces militants qui veulent que l’on ne tue plus les animaux pour se nourrir (mais peut-on tuer une salade pour s’en nourrir ?) et qui considèrent que les animaux sont des personnes comme les humains, ont lancé une campagne choc :



Mais cela nous fait penser à une autre campagne, qui susciterait très vite une réaction hystérique de ces mêmes vegans :



Ou encore :

Mabblavet

Mabblavet
Titre du rang
Titre du rang



Messages : 807
Date d'inscription : 08/12/2017

http://www.viveleroy.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Argumentaire sur l'avortement

Message par Mabblavet le Mer 10 Oct 2018 - 16:15

Lu dans Valeurs Actuelles (commentaire d'un internaute)

En tant que médecin, il me semble important de faire un petit rappel :

Faits biologiques :

Il n'est pas possible de définir le moment précis où commencerait la "vie humaine", car il s'agit d'un processus continu dés la fécondation.
Dès les premiers instants, l’embryon dispose de son patrimoine génétique unique à partir duquel il se développera sans discontinuité jusqu’à l’âge adulte.
Un embryon est un être vivant (définition biologique) et humain (patrimoine génétique complet issu de ses géniteurs humains).

« L’embryon est un simple amas de cellules » : NON
Une cellule ou amas de cellules possède le patrimoine génétique de son hôte, n’a qu’une seule possibilité c’est de se différencier (cellules souches) ou de se répliquer (division cellulaire des cellules différenciées) aboutissant à une multiplication à l’identique (un clone).
Aucune capacité de développement en une personne complète n’est possible.
Un embryon : possède son patrimoine génétique propre différent de l’hôte (mère) avec un développement qui aboutit à un être unique et autonome (nous ne sommes pas des clones de nos parents mais des êtres humains uniques et différents)

« L’embryon n’est pas une personne humaine. » :
Les réponses à cette question ne repose que sur des convictions (pas scientifiques) affirmant que pour être une personne humaine, il n’est pas suffisant d’avoir un génome humain.
Cette idéologie est vidée de toute science démontrée et démontrable puisque la continuité de la vie ne permettra jamais de déterminer un seuil d’autonomie de conscience.
Les publications scientifiques dans les revues internationales telles que JAMA sur la perception de la douleur (en rapport avec le développement thalamique complet à 20e semaine) montrent la souffrance perçue du fœtus ce qui en fait un être doué de sensibilité exprimant la douleur, reflet d’un état de conscience.
Le fœtus et l'embryon n’étant que des dénominations différentes d'une unique réalité : La dichotomie embryon/fœtus est arbitraire en médecine et ne repose que sur la complétude des organes sans aucun élément ni aucune possibilité scientifique de mesurer son état de conscience avant 20e semaine et donc de préciser son « niveau d’humanité ».
A l'épreuve de ces faits, Il est donc impossible de nier la sensibilité du fœtus dès 20 semaines (donc sa conscience) et potentielle de l’embryon avant 20 semaines trait de la personne humaine.

« Le corps de la femme elle en fait ce qu’elle veut » : Deuxième erreur
Biologiquement l’embryon est distinct du corps maternel (génétique propre / développement autonome) et n’en fait pas partie. Il vit en symbiose avec sa mère dont il dépend par le placenta.
Donc non l’embryon n’est pas le corps de la femme mais sa vie et son développement en dépend totalement.
Le simple fait de reconnaître qu’on ne peut se prononcer sur la nature de l’embryon devrait, en vertu du principe de précaution chère à la médecine et à la science suffire à le considérer comme une personne.
Jusqu’à preuve du contraire, ce qui n’a jamais été démontré, il est donc une personne humaine.
le pape a raison

Référence:
Fetal Pain A Systematic Multidisciplinary Review of the Evidence. Susan J. Lee, JD; Henry J. Peter Ralston, MD; Eleanor A. Drey, MD, EdM; et al John Colin Partridge, MD, MPH; Mark A. Rosen, MD JAMA. 2005;294(Cool:947-954.
Mabblavet

Mabblavet
Titre du rang
Titre du rang



Messages : 807
Date d'inscription : 08/12/2017

http://www.viveleroy.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Un cas d’école : la réaction coranique du magazine Marianne au débat sur l’avortement organisé par Cyril Hanouna

Message par Mabblavet le Dim 14 Oct 2018 - 23:50

Vu sur uclf.org





Revenons sur l’hystérie médiatique qui a suivi le débat sur l’avortement organisé par l’animateur Cyril Hanouna dans son émission Balance ton post. Comment expliquer une telle levée de boucliers, et ceci, sans la présentation par les pro-avortement de la moindre argumentation théorique ?
L’historien du droit Éric Vœgelin (1901-1985) donne des pistes en reprenant l’analyse des méthodes du mouvement révolutionnaire puritain de Cromwell par le prélat anglican et thomiste Richard Hooker (1554-1600).

Modélisation de l’État totalitaire par Éric Vœgelin, ou comment empêcher tout débat théorique

Censurer le débat théorique incompatible avec la foi révolutionnaire : Autocensure du révolutionnaire







Le second moyen utilisé pour parer une critique embarrassante n’est en fait qu’un supplément indispensable au premier.
Le Coran gnostique est la codification de la vérité et, en tant que tel, il constitue la substance spirituelle et intellectuelle dont se nourrissent les croyants.
L’expérience contemporaine des mouvements totalitaires nous a démontré que ce moyen est très efficace dans la mesure où il peut être assuré de la censure volontaire de ses adhérents : quiconque adhère sincèrement à un mouvement n’abordera pas la littérature susceptible de combattre les croyances qui lui sont chères ou irrespectueuses à leur égard.
Cependant, le nombre d’adhérents peut rester limité, auquel cas, l’extension et la réussite politique risquent d’être sérieusement entravées si la vérité du mouvement gnostique est en permanence exposée aux critiques de toutes parts.

Interdire le recours aux instruments théoriques de la critique







On peut réduire, voire pratiquement éliminer ce handicap en interdisant le recours aux instruments de la critique ; quiconque utilise les instruments interdits sera socialement marginalisé et, dans la mesure du possible, exposé à la diffamation politique.
L’interdit sur les instruments de la critique fut utilisé avec une grande efficacité par les mouvements gnostiques, partout où ils obtinrent un certain succès politique.
Concrètement, l’interdit, dans le sillage de la Réforme, devait porter sur la philosophie classique et sur la théologie scolastique et, étant donné que ces deux rubriques recouvraient la plus grande et la plus importante partie de la culture intellectuelle de l’Occident, dès lors que l’interdit s’exerça, il en consacra la ruine.
Cette destruction fut en fait si profonde que la société occidentale ne s’est jamais complètement remise de ce coup.

Anathématiser, dénoncer, marginaliser plutôt que réfuter







Un incident, tiré de la vie de Hooker, illustrera la situation. La Christian Letter anonyme de 1599 que reçut Hooker se plaignait amèrement :
Même si l’on trouve dans tous vos livres de nombreuses vérités et si beaucoup de points subtils y sont abordés avec élégance, on remarque pourtant dans presque tous vos discours qu’Aristote, le patriarche des philosophes (de même que beaucoup d’autres écrivains humanistes), et les scolastiques si ingénieux interviennent à tout propos : vous placez la raison au-dessus de l’Écriture sainte et la lecture au-dessus de la prédication 1.
De tels reproches concernant la violation de l’interdit ne constituaient pas une opinion inoffensive.
En 1585, dans l’affaire Travers, Hooker avait été la cible de reproches analogues qui proclamaient sur un ton de dénonciation qu’
on n’avait pas entendu semblables absurdités […] en public dans ce pays depuis l’époque de la reine Marie.
Dans la réponse qu’il adressa à l’archevêque de Canterbury, Hooker dut exprimer de façon très apologétique son espoir de n’« avoir rien commis d’illégal » en se livrant à des distinctions théoriques et à des digressions au cours de ses sermons 2.

Contrôler l’école et les moyens de communication







Étant donné que le gnosticisme se nourrit des erreurs théoriques que nous avons exposées au cours de notre précédente conférence, l’interdit sur la théorie au sens classique constitue la condition sine qua non de son expansion sociale et de sa survie.
D’où de sérieuses répercussions en ce qui concerne l’éventualité d’un débat public dans des sociétés où les mouvements gnostiques ont acquis une influence sociale suffisante pour contrôler les moyens de communication, les institutions éducatives, etc.
Dans la mesure où un tel contrôle est efficace, le débat théorique sur les problèmes qui concernent la vérité de l’existence humaine est publiquement impossible, étant donné que l’usage d’un raisonnement théorique est interdit.
Maintenir la société dans l’ignorance de l’existence d’une critique théorique
Si bien protégées que puissent être les libertés constitutionnelles d’expression et de la presse, quelle que soit l’intensité avec laquelle le débat théorique se manifeste dans des cercles restreints et trouve son expression dans les publications pratiquement privées d’une poignée d’érudits, le débat dans la sphère publique concernée par la politique se réduira toutefois essentiellement au jeu de dés pipés qu’il est devenu dans les sociétés contemporaines progressistes — sans parler de la qualité de ce débat dans les empires totalitaires.
Le débat théorique peut certes être protégé par des garanties constitutionnelles, mais il ne peut s’établir que par la volonté d’utiliser et d’accepter le raisonnement théorique.
Faute de l’existence d’une telle volonté, une société ne peut pas compter pour son fonctionnement sur le raisonnement et la persuasion quand il y va de la vérité de l’existence humaine ; et il faut alors recourir à d’autres moyens.
SOURCE : « Portrait du révolutionnaire, par Richard HOOKER (1554-1600) et Éric VŒGELIN (1901-1985) » sur www.viveleroy.fr

Travaux pratiques : Réaction du magazine Marianne au débat sur l’avortement proposé par Cyril Hanouna

On peut certes regretter qu’un sujet si grave soit abordé par un vulgaire animateur de télévision (ou un animateur vulgaire), mais ce qui nous intéresse ici, c’est la réaction des chiens de garde de la pensée unique.
Vont-il évoquer la question de fond de la légalisation du meurtre objectif d’un petit être humain, et élever ainsi le débat ?
Surtout pas ! Ils vont s’insurger contre la possibilité même d’un débat théorique qui pourrait mettre à mal leur système de pensée. Pour cela, ils vont recourir aux outils dont parlaient plus haut Éric Vœgelin citant Richard Hooker en butte à la pensée unique de la révolution puritaine.
Et Marianne d’affirmer sa foi gnostique : « l’avortement est un droit » qu’aucun mortel ne saurait remettre en cause. Tout débat théorique à ce sujet est désormais interdit. L’« argumentaire » est à ce titre, et à la manière d’un Coran, simplement déclaratif, on est dans l’incantation. Le journaliste ne fait aucunement appel à la raison, mais psalmodie, récite (sens arabe du mot Coran) un dogme qui ne saurait être discuté.

Petit morceau de pensée totalitaire à analyser à la lumière du texte de Vœgelin

« Pour ou contre l’IVG », « pour ou contre la burqa » : les nouveaux débats d’actu hallucinants de Cyril Hanouna
Dans sa nouvelle émission «Balance ton Post», l’animateur de C8 s’éloigne des sujets purement télévisés pour s’attaquer aux débats d’actualité. Il y remet en question des sujets aussi graves que l’accès à l’avortement en France ou l’interdiction du port du voile intégral.
Habitué des polémiques dans Touche pas à mon poste, entre happening homophobe et séquences sexistes, Cyril Hanouna voulait redorer son image en ajoutant une nouvelle corde à son arc : le débat d’actualité. Avec Balance ton Post, sa nouvelle émission sur C8, il promettait de débattre « avec humour des faits d’actualité qui ont alimenté les conversations des Français durant la semaine ». La succession de débats surréalistes ces derniers jours tend plutôt à faire rire… jaune, à l’image du dernier en date tranquillement intitulé : « Êtes vous pour ou contre l’avortement ? ».
Sur C8, et alors que la majorité du public d’Hanouna est composée d’adolescents, il est donc possible de discuter du bien-fondé ou non de la loi autorisant depuis 1975 les femmes à avorter. Un choix éditorial loin d’être anodin alors que ce droit des femmes continue d’être attaqué, que ce soit par les propos récents du Pape qui compare le recours à l’IVG à un «tueur à gages», ou par des praticiens refusant de pratiquer des avortements, comme à l’hôpital du Bailleul, dans la Sarthe, où les femmes ne peuvent plus avorter depuis janvier.
Plus que le débat en plateau sur l’avortement le 12 octobre, c’est un sondage publié sur Twitter qui a d’abord fait réagir. « Pour ou contre l’IVG » demande le compte Twitter de Balance ton Post. Un sondage qui a notamment provoqué la vive réaction de l’ancienne ministre des Droits des femmes, Laurence Rossignol.
Je suggère aussi : pour ou contre les aiguilles à tricoter ? Pour ou contre l’eau de javel dans l’utérus ? Et puis allez, pourquoi se priver…pour ou contre la prison pour les femmes qui avortent ?
a-t-elle ironisé sur le réseau social.
Le tweet de Cyril Hanouna pour faire la promotion de l’émission, et du thème du débat, est tout aussi problématique :
On revient avec le débat sur l’avortement ! Vous êtes pour ou contre l’IVG en France ?
Le tweet a d’ailleurs depuis été supprimé.
Cyril Hanouna est revenu sur le sujet le lendemain par le même canal.
Le débat d’hier était évidemment sur les propos du pape qui comparait l’IVG à un tueur à gages. Cela a permis à l’équipe de Balance ton Post de dénoncer ces propos et de rappeler et défendre le droit des femmes. L’IVG est un droit en France
rappelle à juste titre l’animateur.
Et le débat d’hier était évidemment sur les propos du pape qui comparaît l’IVG a un tueur à gage. Cela a permis à l équipe de #BTP de dénoncer ces propos et de rappeler et défendre les des droits des femmes. L’IVG est un droit en France !
— Cyril Hanouna (@Cyrilhanouna) October 13, 2018.
Car en plateau, l’intégralité des chroniqueurs ont effectivement rappelé qu’ils étaient favorables à l’IVG et ont dénoncé les propos du pape. Reste que les jeunes téléspectateurs ont également pu entendre les propos d’Émile Duport, chef de file de l’association sobrement intitulée « Les Survivants », qui a notamment déclaré en plateau que l’avortement « prive un enfant sur 5 de la chance de naître », « nous fait beaucoup de mal » en France, ou encore que «le meilleur IVG, c’est celui qu’on évite». Interrogé sur la question des femmes ayant été violées et désirant avorter, il s’est également interrogé sur l’opportunité d’un « cumul des peines », mettant sur le même plan la violence d’un viol et celle d’une IVG .
La présence en plateau d’un militant anti-choix a été critiquée par la ministre Marlène Schiappa.
Quand j’ai vu débarquer un militant anti-choix, j’ai immédiatement contacté Cyril Hanouna. Il a lu mes SMS en direct. J’ai notamment rappelé que l’entrave à l’interruption volontaire de grossesse est un délit, puni par la loi, et cela a été lu en direct.
explique à 20 minutes la secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes. Un SMS contre un entretien en direct, donc.
[…]
SOURCE : Marianne (14/10/2018), « “Pour ou contre l’IVG”, “pour ou contre la burqa” : les nouveaux débats d’actu hallucinants de Cyril Hanouna »

Brève analyse

Observe-t-on dans le texte précédent le début d’une argumentation théorique ? Non ! Surtout pas.
– On rappelle juste en incantation le légalC’est un droit ») en oubliant soigneusement le légitime.
– On s’insurge contre le fait qu’un tel débat puisse avoir lieu.
– On anathématise le malotru qui a osé l’organiser et enfreindre le tabou : il ne peut s’agir que d’un drogué qui n’a plus toute sa raison comme le terme « hallucinant » du titre de l’article le laisse entendre.
– Cette violation de la pensée unique, de ce Coran révolutionnaire, est tellement grave qu’un ministre de la République doit intervenir en la personne de Marlène Schiappa pour rappeler l’inconscient à l’ordre…
– On criminalise les personnes courageuses qui osent s’exprimer publiquement contre l’avortement, et on brandit la menace du recours aux tribunaux pour les faire taire.
… mais, toujours pas de débat théorique.
On ne peut pas s’empêcher de penser ici à cette caractéristique propre aux régimes totalitaires que relève Hannah Arendt dans La crise de la culture, à savoir l’autocensure permanente à laquelle de telles intimidations conduisent :
l’élimination totale de la spontanéité elle-même, c’est-à-dire de la manifestation la plus générale et la plus élémentaire de la liberté humaine 3.
Cet évènement révèle l’extrême fragilité des fondements théoriques des sociétés révolutionnaires. Si ces constructions artificielles semblent pourtant triompher sur toute la planète, c’est que jusqu’ici, elles ont réussi à fuir ou à étouffer le débat théorique où elles se savent vulnérables. C’est donc sur le terrain efficace du débat théorique sur le fondement des sociétés que les légitimistes doivent porter leurs efforts et qu’ils remporteront la victoire.

SOURCE : uclf.org
Mabblavet

Mabblavet
Titre du rang
Titre du rang



Messages : 807
Date d'inscription : 08/12/2017

http://www.viveleroy.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avortement et de l'euthanasie

Message par Prince de Talmont le Lun 15 Oct 2018 - 11:19

Pourquoi réaction coranique ?
Le Coran condamne l'avortement il me semble.
Vu la composition du plateau j'aurais plutôt mis "talmudique" Wink

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Tout ce qui est excessif est dérisoire.
Prince de Talmont

Prince de Talmont
Titre du rang
Titre du rang

Masculin Messages : 1952
Date d'inscription : 24/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avortement et de l'euthanasie

Message par Mabblavet le Lun 15 Oct 2018 - 12:31

@Prince de Talmont a écrit:Pourquoi réaction coranique ?
Le Coran condamne l'avortement il me semble.
Vu la composition du plateau j'aurais plutôt mis "talmudique" Wink
Vous avez mal lu l'article cher Prince, ou peut-être n'est-il pas assez clair ?
Ici le sujet n'est pas l'avortement, mais la possibilité d'un débat théorique sur les textes de loi qui est niée, tant dans l'islam (on ne peut discuter la loi coranique) que dans la modernité (on ne peut revenir sur le fondement de la loi sur l'avortement)
Eric Voegelin parle de « Coran révolutionnaire », car pour fuir le débat théorique où ils se sentent faibles, les modernes font tout pour empêcher ce débat. Les techniques utilisées sont en effet similaires à celles de l'Islam qui interdit de discuter du contenu du Coran : on ne peut que rappeler ce contenu, le réciter, le psalmodier, jamais en discuter les fondements.
Comme dans l'islam ou le judaïsme, pour le moderne, ce qui importe c'est la loi : « l'avortement est un droit » est le seul argument opposé. Partant de ce principe : est légitime ce qui est légal et ce qui est dans la loi ne saurait être discuté.
Pour éviter toute réflexion qui pourrait remettre en cause les paradigmes révolutionnaires, les contrevenants sont anathématisés, diffamés, criminalisés, intimidés, menacés, marginalisés (l'exemple d'Hanouna est limpide à ce sujet).
L'intérêt du texte de Voegelin est qu'il a modélisé ce comportement à partir des observations de Richard Hooker quand celui-ci a du affronter le système révolutionnaire puritain de Cromwell.

Comme quoi : rien n'a changé Wink
Mabblavet

Mabblavet
Titre du rang
Titre du rang



Messages : 807
Date d'inscription : 08/12/2017

http://www.viveleroy.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avortement et de l'euthanasie

Message par Prince de Talmont le Mar 16 Oct 2018 - 12:44

Merci pour ces précision cher Mabblavet, je comprends l'idée du parallèle que vous établissez entre le rigorisme des conceptions musulmanes et celui des conceptions modernistes. Toutefois nous-mêmes ne sommes pas des adeptes de la libre-pensée et défendons des lois intemporelles (comme celle du respect de la vie de l'enfant à naître).
Ce qu'il faudrait vraiment souligner à mon sens, c'est la substitution d'une morale par une autre. La société moderne se gausse de ne plus rien respecter, ce qui est faux effectivement car la voici de plus en plus sourcilleuse sur la contestation de ses dogmes de mort : avortement, théorie du genre, pma,..., mais pour moi l'attaque doit se faire sur le fond du sujet, non sur le fait de promulguer des interdits, ce qui est peut être bon ou mauvais selon qu'on interdise le bien ou le mal.
Je me permets juste de développer ce propos car il me semble voir dans le fait de s'en rapporter systématiquement à l'islam pour désigner le mal absolu une "zemmourisation" du langage, si vous me passez l'expression, qui est ici plutôt injuste.
Si on regarde l'ensemble des lois qui ont détruit la morale et la famille traditionnelle dans notre pays, le divorce de Naquet, la pillule de Neuwirth, l'avortement de Weil (aujourd'hui c'est Fogiel qui fait la promotion de la GPA sur tous les plateaux télé), il me semble qu'on y trouve pas beaucoup de musulmans à la manœuvre. Rendons-leur au moins cette justice, ce qui ne signifie pas bien sur que j'adhère le moindrement à la fausse religion de l'islam et à son livre erroné qu'est le Coran. Je prie pour la conversion sincère de tous les non-chrétiens, Juifs comme Musulmans.

Bien à vous,

Prince de Talmont

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Tout ce qui est excessif est dérisoire.
Prince de Talmont

Prince de Talmont
Titre du rang
Titre du rang

Masculin Messages : 1952
Date d'inscription : 24/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avortement et de l'euthanasie

Message par FLF_BZH le Mer 24 Oct 2018 - 23:27

C'est vrai que de simples connaissances élémentaires en biologie suffisent à faire comprendre le problème.
FLF_BZH

FLF_BZH
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1003
Date d'inscription : 05/12/2017
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

L'AVORTEMENT : UN PÉCHÉ GRAVE CONTRE LE 5e COMMANDEMENT DE DIEU « TU NE TUERAS POINT »

Message par Sylvie Prémont le Sam 27 Oct 2018 - 0:21

L'AVORTEMENT : UN PÉCHÉ GRAVE CONTRE LE 5e COMMANDEMENT DE DIEU
« TU NE TUERAS POINT »


           1)  LE FŒTUS : PAS UNE SIMPLE PARTIE DU CORPS, MAIS UN NOUVEL ÊTRE QUI SE
                DÉVELOPPE DANS CE CORPS


Un futur bébé (fœtus) N'EST PAS UN AMAS DE CELLULES OU UNE SIMPLE PARTIE DU CORPS de la femme comme un œil, un bras ou une main. Les foetus ont des gènes et des chromosomes différents de ceux de leur mère et, même, un groupe sanguin différent. D'ailleurs aucune ProChoix n'accepterait de se faire enlever un œil, une main ou un bras aussi facilement, elle y penserait deux fois plutôt qu'une.

Le FOETUS est certes situé biologiquement dans l’utérus de la femme où il se développe, mais il s’agit d’UN NOUVEL ÊTRE HUMAIN À PART ENTIÈRE AVEC UNE ÂME. Par conséquent, aucune ProChoix n'a le droit d'avorter égoïstement un foetus soit disant parce qu'elle a le droit de disposer de son corps à sa guise; un argument que les féministes emploient souvent, soit :

- par crainte de déformer égoïstement leur beau corps;
- par refus d'assumer leurs responsabilités;
- par manque de soutien de l'entourage familial ou médical.

2) FŒTUS : ÊTRE HUMAIN AVEC UNE ÂME

La plus grande preuve que l'enfant à naître a une ÂME : la Visitation de la Vierge à sa cousine Élizabeth. Par sa salutation : « Que me vaut l'honneur que la mère de mon Seigneur vienne jusqu'à moi », Élizabeth ressent fortement la présence du Sauveur dans le sein de la Vierge. Le Christ ne devait mesurer alors que quelques centimètres.

3) CE QUI EST LÉGAL N’EST PAS MORAL POUR AUTANT

Pour ceux qui disent que l'avortement est légal, donc correct et permis, n'oubliez pas que « ce qui est légal n'est pas nécessairement moral ». Ainsi, en légalisant l’avortement, les gouvernements des pays occidentaux veulent en quelque sorte DÉCULPABILISER cet acte infâme qu’est le MEURTRE D’ENFANTS À NAÎTRE, et cautionner le mal. Ce qui fait en sorte que dans notre société moderne, LE MAL EST DEVENU BIEN.

4) AVORTEMENT : LA PIRE DES INTOLÉRANCES

Les féministes PRO CHOIX accusent souvent les PRO VIE d'être intolérants, de ne pas vouloir comprendre les droits de la femme. Ce qui est bien le contraire. Car la PLUS GRAVE DES INTOLÉRANCES est bien celle D'EMPÊCHER UN FOETUS (un petit être innocent et sans défense) À SE DÉVELOPPER et À VENIR AU MONDE.

 5)  AVORTEMENT : UN MEURTRE AU 1er DEGRÉ

Oui, l'avortement est un MEURTRE au premier degré. C'est un péché mortel grave contre le 5e Commandement de Dieu : « Tu ne tueras point » (Exode 20,13). Si les gens respectaient ce commandement, le débat serait terminé. Les gens accepteraient de prendre la responsabilité de leurs actes et d'en assumer pleinement les conséquences.

L'enfant à naître n'a pas à être la victime de personnes immatures, irresponsables, qui ont rejeté Dieu (pour vivre selon leurs fantaisies et leurs caprices) et qui n'ont aucun respect de Sa Parole. Si les couples qui ont fait cet enfant veulent s'en débarrasser (quelle qu'en soit la raison : manque d'argent, rupture, mère abandonnée, pression de l'entourage, du médecin, etc.), alors ils n'ont qu'à le laisser venir au monde et à le confier à des parents adoptifs. Il y a tellement de couples qui, à l'opposé, ne peuvent avoir d'enfants et qui seraient si heureux d'en adopter un.

Bref, comme catholiques convaincus, qui croyons en la sainte et immuable Parole de Dieu, nous ne sommes pas là pour suivre les tendances ou faire plaisir à nos parents, collègues et amis. Nous sommes là pour rappeler le message de vérité et d'amour reçu directement de Celui qui Est.

À TOUT PÉCHEUR MISÉRICORDE

Si une femme qui a commis un avortement le regrette profondément et va s'en confesser, alors Dieu lui accordera le pardon. Il en est de même pour toute personne (conjoint, médecin) qui aurait incité cette femme à se faire avorter et qui, par la suite, le regrette. Il faut continuer de prier pour les conversions et pour que cessent les avortements. Dieu est le Maître de l'impossible.


_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Sylvie Prémont
Sylvie Prémont

Sylvie Prémont
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 18
Date d'inscription : 24/10/2018
Localisation : Canada

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avortement et de l'euthanasie

Message par septour le Lun 12 Nov 2018 - 14:01

L'embryon une personne?
Je dirais plutot une promesse si la grossesse arrive a terme. l'enfant serait alors une personne.
Or, DIEU a créée toutes les possibilités, y compris l'avortement qui peut etre voulu ou accidentel(maladie, accident,avortement,etc, etc).
Si donc cette possibilité existe , c'est qu'elle a été voulue dans sa globalité, et non pas: ceci, oui; ceci, non.
si DIEU ne voulait pas d'avortement, l'avortement serait impossible! mais ce n'est pas le cas.
DONC, ne prenait pas la place  du PERE pour dire oui ou non.
septour

septour
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 43
Date d'inscription : 06/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avortement et de l'euthanasie

Message par Mabblavet le Lun 12 Nov 2018 - 21:00

@septour a écrit:L'embryon une personne?
Je dirais plutot une promesse si la grossesse arrive a terme. l'enfant serait alors une personne.
Or, DIEU a créée toutes les possibilités, y compris l'avortement qui peut etre voulu ou accidentel(maladie, accident,avortement,etc, etc).
Si donc cette possibilité existe , c'est qu'elle a été voulue dans sa globalité, et non pas: ceci, oui; ceci, non.
si DIEU ne voulait pas d'avortement, l'avortement serait impossible! mais ce n'est pas le cas.
DONC, ne prenait pas la place  du PERE pour dire oui ou non.
Vous n'avez pas lu ou vous ne savez pas lire Shocked
L'enfant à naître est un être humain complet et absolument distinct de la maman.
On attend la démonstration que l'enfant ne devient une personne qu'au terme de la grossesse  Rolling Eyes

Mais poursuivons votre raisonnement :
DIEU a créé toutes les possibilités, y compris la mort qui peut être voulue ou accidentelle (maladie, accident, avortement, homicide, génocide, euthanasie, etc).
Si donc cette possibilité existe, c'est qu'elle a été voulue dans sa globalité, et non pas : ceci, oui; ceci, non.
Si DIEU ne voulait pas de la mort, la mort serait impossible ! mais ce n'est pas le cas.
DONC, ne prenez pas la place du PERE pour dire oui ou non.


Conclusion : je peux vous tuer ou provoquer un génocide quand je veux, en effet c'est naturel puisque ça peut arriver. Aucun jugement moral dans cette affaire, d'ailleurs la morale n'existe pas n'est-ce pas Very Happy
Rassurez-vous, je n'ai pas de velléités homicides... juste l'envie de rire  Very Happy



Dernière édition par Mabblavet le Lun 12 Nov 2018 - 21:40, édité 1 fois
Mabblavet

Mabblavet
Titre du rang
Titre du rang



Messages : 807
Date d'inscription : 08/12/2017

http://www.viveleroy.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avortement et de l'euthanasie

Message par septour le Lun 12 Nov 2018 - 21:33

RIEZ donc paillasse!!!
Vous ne savez pas qui est réellement DIEU! ce n'est pas cet etre qui ne sait pas ce qu' IL fait quand IL CRÉÉ! Celui la est votre dieu,un dieu incomplet!
Un dieu tres partiel, un tres mince profil, il est aussi ce que vous en dites, mais IL EST AUSSI TOUT LE RESTE!
IL nous a fait LIBRES, libres de tout faire, de tout dire et de tout avoir sans aucune condamnation ou sanction!
Et vous ne savez pas qui nous sommes, tout ce qui vit, apprenez que nous sommes, vous y compris, DIEU dans un corps. Notre ame c'est DIEU, IL est la VIE et nous donnons la VIE au corps.
septour

septour
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 43
Date d'inscription : 06/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avortement et de l'euthanasie

Message par Mabblavet le Lun 12 Nov 2018 - 21:39

Des invectives, des insultes et aucun argument Shocked
Pour être crédible, commencez par répondre à cette suite de votre raisonnement que je vous ai proposée à mon message précédent.
Si vous n'êtes pas d'accord : en quoi est-il faux ?
Mabblavet

Mabblavet
Titre du rang
Titre du rang



Messages : 807
Date d'inscription : 08/12/2017

http://www.viveleroy.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avortement et de l'euthanasie

Message par septour le Lun 12 Nov 2018 - 22:00

Non, il n'y a pas de morale divine, il nous a fait libres de tout faire, de tout dire et de tout avoir. La morale change au gré des siécles et des lieux! Nous avons donc créée NOS propres morales, en accord avec la LIBERTÉ donnée!!
ET non vous pourriez  faire ce qui vous passe par l'esprit, et c'est tjrs ce que nous faisons, et ne pas enfreindre  de lois divines, CAR les seules lois créées par DIEU sont celles de la physique, de la chimie, de la mecanique etc, etc, c'est a dire pour la matiere, mais jamais de lois concernant l'HUMAIN ou de tout ce qui vit. CAR NOUS SOMMES LUI et il n'y a que lui et a qui commanderait IL dans ce cas!


Dernière édition par septour le Lun 12 Nov 2018 - 22:19, édité 2 fois
septour

septour
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 43
Date d'inscription : 06/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avortement et de l'euthanasie

Message par Mabblavet le Lun 12 Nov 2018 - 22:03

Reprenez le fil et relisez tranquillement l'argumentaire de ce message.

Ensuite dites-nous si vous trouvez une erreur. C'est comme ça qu'un dialogue peut s'établir : une recherche commune de la vérité en débusquant les erreurs Smile
Mabblavet

Mabblavet
Titre du rang
Titre du rang



Messages : 807
Date d'inscription : 08/12/2017

http://www.viveleroy.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avortement et de l'euthanasie

Message par Mabblavet le Mer 14 Nov 2018 - 22:00

Une maman de famille nombreuse a pris des photos de son petit de 14 semaines mort après (ou avant une fausse couche). Pas de doute : ce n'est pas un tas de cellules, mais on reconnaît un tout petit homme.





Mabblavet

Mabblavet
Titre du rang
Titre du rang



Messages : 807
Date d'inscription : 08/12/2017

http://www.viveleroy.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avortement et de l'euthanasie

Message par Suger le Jeu 15 Nov 2018 - 0:14

@septour a écrit:il n'y a pas de morale divine

Il y a bien une morale divine et surtout une justice divine, c'est pour cela d’ailleurs que Socrate dit préférer subir l'injustice que de la commettre (il a en effet subi la cruelle injustice des hommes et il en est mort).
Socrate se fout de mourir, il dit vouloir justement se remettre à la justice divine, la justice divine qui se fout des apparences et des liens de clientèle, mais qui juge seulement l’âme nue, dépourvue de tout vêtement, la justice divine peut donc voir les vices qui impriment une marque sombre sur l’âme.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
À force de murmurer le nom du Roi, naîtront l'espoir du Roi, puis la nécessité du Roi, enfin la Royauté renaîtra.
Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord.
Suger

Suger
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 167
Date d'inscription : 08/12/2017
Localisation : Orléanais

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avortement et de l'euthanasie

Message par Prince de Talmont le Jeu 15 Nov 2018 - 12:25

Montrer des photos de bébé avortés vous vaut la réprobation générale, comme si le fait de montrer la réalité revenait à s'en faire son complice et non son contempteur. En revanche sur certains sujets historiques on présente des images atroces aux enfants dans les écoles pour les traumatiser à vie et leur inculquer au plus tôt une propagande politique, et là c'est bien vu, c'est même de l'éducation civique !

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Tout ce qui est excessif est dérisoire.
Prince de Talmont

Prince de Talmont
Titre du rang
Titre du rang

Masculin Messages : 1952
Date d'inscription : 24/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum