La solitude née des Droits de l’Homme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La solitude née des Droits de l’Homme

Message par Tanzor le Dim 23 Sep 2018 - 19:16

Dernièrement, les media nous ont appris que l’absentéisme en France représentait en 2017 en moyenne 17,2 jours d’absence par an et par salarié, soit une légère progression par rapport à 2016 (source : 10ème baromètre de l’absentéisme et de l’engagement Ayming-AG2R).
Certes, il peut y avoir de réelles maladies mais, dans ces proportions (4,72% des employés), cela dénote un réel mal être.
Entre 2008 et 2013, 45 millions de boîtes d’antidépresseurs par an ont été consommées (source : Neptune). Les spécialistes estiment que 10 à 20% des personnes sont concernées, soit de l’ordre d’une demie à une boîte par mois.
D’ailleurs, à Paris, il suffit de prendre les transports en commun pour voir à quel point les gens sont tristes. Y a-t-il une cause à cela ? Oui, bien entendu. Pensons aux années 30, pour ne pas remonter les siècles : les peintres en bâtiment chantaient en travaillant. A la même époque, il n’était pas rare qu’un outilleur (ouvrier professionnel qualifié) pense la nuit à son travail, non parce que celui-ci le traumatisait mais au contraire parce qu’il était passionné par ce qu’il faisait. Nous sommes loin de la morosité et de l’ennui au travail que vivent aujourd’hui une majorité de personnes.
En réalité, la transformation s’est fait progressivement d’une société où les mœurs étaient encore profondément marquées par la morale chrétienne, pourtant abolie en 1789, jusqu’à une date récente – le tournant étant probablement Mai 1968 – où la société sans Dieu commença à envahir tous les aspects de notre vie.
Pour comprendre cette évolution, il faut revenir aux sources. L’article 4 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789 énonce : « La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui : ainsi, l'exercice des droits naturels de chaque homme n'a de bornes que celles qui assurent aux autres Membres de la Société la jouissance de ces mêmes droits. Ces bornes ne peuvent être déterminées que par la Loi ».
Ainsi cet article nie la condition naturelle de l’homme, qui est celle d’un être social. Car ce dont souffre la plupart des gens, c’est du manque de reconnaissance. Et celle-ci vient naturellement de la vie en société : je te rends tel service, pas du tout dans une optique intéressée et, naturellement, à un autre moment, c’est l’autre qui me rend un service.
L’homme livré à lui-même, complètement individualisé comme l’a voulu cet article 4, a une fâcheuse tendance à laisser grandir en lui le cerveau reptilien. C’est d’ailleurs voulu par les mondialistes, car il est ainsi plus manipulable. Pour qu’il en soit autrement, il faut qu’un pouvoir s’occupe d’élever la vertu du peuple. Ce ne peut être qu’un roi très chrétien, le « lieutenant de Dieu sur terre », qui a pour mission de respecter avant tout les deux commandements les plus importants : « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de tout ton esprit – Voilà le plus grand et le premier commandement, le second lui est semblable – Tu aimeras ton prochain comme toi-même » (Matt. 22, 37-39).
Concrètement, une des premières mesures que prendrait un gouvernement royal serait de lutter contre l’urbanisation croissante et de reconstituer la vie de village que l’on connaissait autrefois, avec la solidarité naturelle qui y était établie : on ne laissait pas quelqu’un mourir de faim. On peut ajouter : on ne laisse pas 200 000 SDF rester sans abri ; on leur donne de quoi vivre décemment.
avatar

Tanzor
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 156
Date d'inscription : 16/02/2018
Age : 78
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude née des Droits de l’Homme

Message par Française le Dim 23 Sep 2018 - 19:26

Merci pour votre plaidoyer sur une époque révolue , toujours aussi précis je n'ai pas encore votre âge mais j'ai eu le temps de connaitre ce que vous décrivez .
Et lorsque les vieux croutons comme nous parlent de leur temps et bien leur temps n'était pas si mal même sans le confort actuel .

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
« tocos-y sé gaousos »
avatar

Française
Titre du rang
Titre du rang


Féminin Messages : 301
Date d'inscription : 08/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

La solitude née des Droits de l’Homme

Message par Tanzor le Lun 24 Sep 2018 - 23:35

@Française a écrit:Merci pour votre plaidoyer sur une époque révolue , toujours aussi précis je n'ai pas encore votre âge mais j'ai eu le temps de connaitre ce que vous décrivez .
Et lorsque les vieux croûtons comme nous  parlent de leur temps et bien leur temps n'était pas si mal même sans le confort actuel .
Je ne plaide pas pour une époque révolue, mais pour un changement de paradigme économique.
Je ne sais pas insérer une image, je vais donc vous la commenter. Elle a été publiée par une tribune financière.
Une voiture fabriquée en 1970 a coûté 625 heures d'un salaire moyen ; la même voiture, fabriquée en 2018 a coûté 1154 heures d'un salaire moyen, soit environ le double. Quelle est la différence ? Un GPS et quelques gadgets utilisant des radars : cela ne coûte certainement pas le doublement du prix. Voilà le prétendu progrès dont on nous bassine les oreilles.
Vous savez peut-être qu'on annonce que, vers la fin du siècle ( ou bien avant, je n'ai plus le chiffre en mémoire), 80% de la population mondiale sera urbanisée. C'est de la folie ! De Gaulle avait mis en place la DATAR, le Commissariat au Plan et une démarche de réaménagement du territoire. C'est ce dont je parle, et non pas d'une quelconque nostalgie d'un retour en arrière. Nous faisons fausse route, tout simplement, et ce que l'homme a fait, d'autres hommes peuvent le défaire. Il n'y a pas de fatalité.
avatar

Tanzor
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 156
Date d'inscription : 16/02/2018
Age : 78
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude née des Droits de l’Homme

Message par Française le Lun 24 Sep 2018 - 23:50

Il n'empêche qu'il y a forcément un parallèle à faire .
Nous y sommes aussi pour quelque chose , un exemple , plus personne ne veut devenir médecin de campagne .
Je n'hésite pas à prétendre que quand nous pouvions avoir recours à lui même tard le soir c'était moins compliqué que d'avoir recours aux urgences .Remarquez je les comprend il faut faire preuve de beaucoup d'abnégation et cela n'a plus cours aujourd'hui .
Ce sont les mentalités qu'il faudrait changer , ce sera difficile croyez moi .

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
« tocos-y sé gaousos »
avatar

Française
Titre du rang
Titre du rang


Féminin Messages : 301
Date d'inscription : 08/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

La solitude née des Droits de l’Homme

Message par Tanzor le Mar 25 Sep 2018 - 12:33

@Française a écrit:
Ce sont les mentalités qu'il faudrait changer , ce sera difficile croyez moi .
L'homme est ainsi fait qu'il ne change que dans la souffrance.
J'ai tendance à croire les différentes prophéties très sérieuses, notamment Notre-Dame de La Sallette, qui disait qu'il y aura la guerre civile dans quatre pays : la France, le Royaume Uni, l'Italie et l'Espagne (mais pas l'Allemagne...).
Marthe Robin disait de son côté que la France tombera très bas, puis elle sera la première de toutes les nations à se relever (ce n'est pas par hasard qu'on l'appelle "la fille aînée de l'Eglise").
Il y a aussi l'Apocalypse qui annonce "mille ans de paix" (Ap 3,12), c'est-à-dire la conversion du monde au Christ, précédés du plus grand chambardement de tous les temps (Ap 3,10) .
Cela n'a rien de réjouissant, mais, selon l'analyse de Piero San Giorgio ("Survivre à l'effondrement économique", Le retour aux sources, 2011), qui n'est pas chrétien, cela se produira dans moins de cinq ans. Aux royalistes d'être prêts.
avatar

Tanzor
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 156
Date d'inscription : 16/02/2018
Age : 78
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum