LES TEMPLIERS 1120 - 1312

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: LES TEMPLIERS 1120 - 1312

Message par Chevalier du Temple le Ven 26 Oct 2018 - 14:16

Prince de Talmont, certes, le pape Clément V a aboli l'Ordre du Temple pour ne pas déplaire à Philippe le Bel, mais n'oublions pas qu'il a néanmoins absous les dirigeants de l'Ordre, que ce roi a décidé d'assassiner malgré tout. Je ne crois pas à la thèse de la vengeance contre l'Eglise ni que toutes les organisations templières modernes soient d'essence maçonnique. Pensez-vous vraiment que les organisations templières spécialisées dans le religieux, le caritatif ou la défense du patrimoine soient d'obédience maconnique ? Il suffit de juger ces gens-là aux fruits qu'ils produisent pour se faire une opinion.

Le soi-disant lien de l'Ordre du Temple et de la franc-maçonnerie, n'est qu'une légende digne de la fiction. Bien sûr, le Temple de Salomon qui est le lieu de naissance des Templiers, et ses attributs, figurent dans la symbolique maçonnique. On dit même que leur héritage spirituel et humaniste serait un des aspects majeurs de l'activité des obédiences maçonniques. C'est inimaginable ce que de nos jours, on peut prêter aux Templiers, à commencer par ce trésor fabuleux qui est introuvable, la quête de l'arche d'alliance, leur venue en Amérique du Nord, et même leurs relations avec des extra-terrestres. Vraiment, c'est du délire à n'en plus finir. Ce micmac hollywoodien brasse allègrement ésotérisme, archéologie et histoire.

De nos jours, la passion populaire pour les Templiers, a donné naissance à du n'importe quoi. Ce n'est plus de l'histoire basée sur la méthode historique, mais rien que des allègations fantaisistes, et intuitions géniales plus saugrenues les unes que les autres. Il ne fait aucun doute que la franc-maçonnerie a récupéré la mythologie templière et chevaleresque du Moyen-Âge. Mais cela prouve-t-il une filiation directe ? Il n'est pas rare que des francs-maçons affirment qu'ils sont descendants secrets des anciens membres de l'Ordre du Temple des Croisades aboli par le Pape Clément V. Ce n'est qu'une pure invention qui continue à alimenter les fantasmes.

Ce que l'on oublie de dire, c'est que la franc-maçonnerie n'est pas réductible à la tradition templière. En effet, ses rituels citent également Moïse, Mahomet, Bouddha, Confucius, Socrate, Pythagore. Actuellement, elle puise dans toutes les sagesses : penseurs, mythologies antiques aussi bien grecs que latins et égyptiens.

avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 1515
Date d'inscription : 07/01/2018
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES TEMPLIERS 1120 - 1312

Message par Henryk le Sam 27 Oct 2018 - 9:00

Le pape a des devoirs, et le Roi aussi, en son Royaume.

Combien de francs-maçons dans l’Église aujourd'hui, et dans la noblesse?

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
avatar

Henryk
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1609
Date d'inscription : 05/12/2017
Age : 53
Localisation : Forez

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES TEMPLIERS 1120 - 1312

Message par Chevalier du Temple le Sam 27 Oct 2018 - 13:53

@Henryk a écrit:Le pape a des devoirs, et le Roi aussi, en son Royaume.

Combien de francs-maçons dans l’Église aujourd'hui, et dans la noblesse?

Henryk, certes, le pape a des devoirs, et le Roi aussi, en son Royaume, mais en ce qui concerne la façon dont cette douloureuse affaire fut conduite, par la faiblesse dont le Pape Clément V fit preuve, ce procès marqua les esprits du fait que la Papauté était devenue un jouet entre les mains du Roi de France, depuis qu'elle avait quitté Rome pour Avignon.

Aujourd'hui les francs-maçons sont partout dans l'Eglise catholique, car depuis Vatican II on parle de dialogue avec les catholiques francs-maçons et d'allègement de vue envers la franc-maçonnerie. Incroyable mais vrai. On ne parle plus de la franc-maçonnerie contre l'Eglise mais de tentatives de conciliation et de l'ennemi commun qui serait le matérialisme athée. Tout cela ressemble à une tentative de rapprochement avec cette secte satanique scandaleuse. A noter que dans le nouveau Code de droit caconique publié en 1983, la franc-maçonnerie n'est plus citée au nombre des associations qui oeuvre contre l'Eglise. Pas étonnant que le nombre de franc-maçons soit de plus en plus important au sein même du Vatican.

De nos jours le problème est extrêmement sérieux mais il ne date pas d'aujourd'hui. En effet, le cardinal de Fleury qui était le premier ministre de Louis XV, fut informé par des rapports de police de l'existence d'un ordre appelé "Framassons" dans lequel était impliqués des secrétaires d'état et plusieurs ducs et seigneurs. Donc, une participation importante de grands de la cour. Le cardinal qui considérait cette secte dangereuse, s'efforça d'étouffer cette nouvelle société. L'Eglise prononça la condamnation de la franc-maçonnerie. Les rumeurs populaires disaient que même le roi louis XV faisait partie de l'Ordre. Le duc d'Antan, le comte de Clermont, le duc de Chartres et le duc d'Orléans étaient "Grand Maitres" de la franc-maçonnerie française.
avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 1515
Date d'inscription : 07/01/2018
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES TEMPLIERS 1120 - 1312

Message par Henryk le Sam 27 Oct 2018 - 23:08

J'ai du mal à croire certains de vos propos, puisque la mort du Roi, a été projetée, sous Louis XV.

Étienne-Léon de Lamothe-Langon, un faussaire anticatholique qui a consacré sa vie à diffamer l’Eglise. Tour ce qui s’est dit sur les crimes de l'inquisition et des Templiers est copié sur lui qui a tout inventé.

Sa vie : Il devient auditeur de 1re classe au Conseil d’État impérial en 1809 sous Napoléon Ier. Il est nommé sous-préfet de Toulouse le 11 juillet 1811. Il est ensuite appelé en Italie pour devenir sous-préfet de Livourne le 13 décembre 1813 où il participe avec la troupe aux combats de Viareggio. Cela lui valut le titre de baron de l'Empire. Pendant les Cent-Jours il est préfet de Carcassonne.

La Restauration le voit sous-préfet de Saint-Pons, mais il va perdre son emploi et avoir des revers de fortune qui l’ont obligé à revenir à Toulouse et à se mettre à écrire pour gagner sa vie. Le 12 février 1821, à la réception de Mgr de Clermont-Tonnerre, il lit le poème Constantin, ou le triomphe de la religion chrétienne. En 1822, il présente à ses confrères de l’Académie Quelques réflexions sur les poésies de Clémence Isaure. Il prend aussi une part importante à la rédaction des Biographies toulousaines dans laquelle on peut trouver des éléments sur sa famille, depuis Gaillard de Lamothe, neveu du pape Clément V et cardinal, jusqu’à son père, conseiller au parlement de Toulouse, guillotiné le 6 juillet 1794.

Il a été jusqu’à ses vingt ans un poète connu pour ses poèmes historiques et patriotiques, puis a eu une carrière administrative, il est devenu à partir de 1824 un auteur prolifique, un graphomane, avec de nombreux noms d’emprunts, qui a traité des sujets très variés dans le genre médiéval et gothique, des mémoires qui se sont avérés être des faux.

En 1824, il écrit avec un certain succès M. le Préfet dont Stendhal, dans une critique, pose qu'il s'agit d'« un admirable sujet gâché par un écrivain incapable d'en tirer parti ». En 1826, sous la Restauration, dans les germes socialistes, Lamothe-Langon publie une biographie des préfets des 87 départements dont les portraits caustiques créent « un succès de scandale ». Au total, il a écrit soixante-cinq romans, seize mémoires et l' Histoire de l’inquisition qui n’est pas moins fausse que le reste.

Dans son livre Romanciers et viveurs du XIXe siècle, publié en 1904, Philibert Audebrand écrit qu’il a rencontré Lamothe-Langon et que celui-ci lui a montré la liste de ses 150 volumes parmi lesquels des Mémoires de vingt morts illustres qu’il a tirés de leurs sépulcres pour leur raconter leurs vies dont le public crédule a dévoré la prose.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
avatar

Henryk
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1609
Date d'inscription : 05/12/2017
Age : 53
Localisation : Forez

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES TEMPLIERS 1120 - 1312

Message par Chevalier du Temple le Dim 28 Oct 2018 - 0:47

Henryk, quels sont ceux de mes propos qui vous rendent sceptiques ? Auriez-vous l'amabilité d'être un peu plus explicite ?
avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 1515
Date d'inscription : 07/01/2018
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES TEMPLIERS 1120 - 1312

Message par Chevalier du Temple le Dim 28 Oct 2018 - 8:11

Après la suppression de l'Ordre du Temple, les légistes n'étaient pas encore satisfaits. La plupart des Templiers étaient ou bien emprisonnés ou bien entrés dans une autre congrégation. Il fallut maintenant songer à régler le sort des dignitaires afin que le roi eût le dernier mot. Philippe le bel remit au pape le droit de les juger mais celui-ci prétexta des affaires nombreuses qui ne lui laissaient pas le loisir pour s'occuper de l'instruction. Il préféra déléguer trois cardinaux pour juger le reste des Templiers. Ils avouèrent de nouveau leurs fautes, et le 18 mars 1314 furent condamnés à la prison perpétuelle.

Les condamnés devaient être exposés sur un échafaud dressé dans l'Ile de la Cité afin d'y entendre la lecture de leur jugement, et confesser publiquement leurs méfaits. On avait même allumé un bûcher en face d'eux, pour leur faire comprendre à quoi ils s'exposaient s'ils ne persistaient pas dans leurs aveux. Les juges prélats les avertirent que s'ils voulaient échapper à la mort, ils devaient se confesser devant tous. Les Templiers Hugues de Péralde et Galfride de Gonaville consentirent à tout, mais tout à coup, lorsque ce fut le tour des autres, ils protestèrent en disant qu'ils n'étaient pas coupables et qu'ils avaient trahi l'Ordre pour sauver leurs vies : << L'Ordre est pur, l'Ordre est saint ; les accusations sont absurdes et les confessions menteuses >> dirent-ils.

C'est alors que Jacques de Molay, le Maître de l'Ordre aux services éclatants pour la Chrétienté, décida de protester à son tour, au nom de Dieu contre les accusations infâmes dont on souillait l'honneur des Templiers. Face à la foule massée autour de l'échafaud, il protesta de son innocence et de celle de l'Ordre devant les délégués du pape et les représentants du roi. Geoffroy de Charnay, un dignitaire de l'Ordre fit de même ainsi que Guy d'Auvergne, le précepteur de Normandie.

Lorsque Philippe le Bel apprit ce qui s'était passé, il entra dans une fureur terrible. Il ne pouvait accepter un tel soufflet. Sans se soucier davantage du jugement, du pape et de ses délégués, il ordonna au prévôt de faire dresser un autre bûcher à la place du premier, et d'y conduire les condamnés rebelles et de les y brûler. On lia donc les condamnés aux poteaux dressés au milieu du bûcher après les avoir revêtus de chemises soufrées, puis on y mit le feu.

Le roi assista en personne à cet horrible spectacle d'hommes à demi grillés qui criaient encore à l'injustice et à la calomnie. Eudes de Mézeray rapporte qu'au milieu des flammes, en entendait ces hommes chanter des hymnes semblables aux martyrs qui célébraient les louanges de Dieu. Dans la nuit qui suivit ce meurtre odieux, des personnes dévotes recueillirent pieusement les cendres de ces dignes chevaliers.

Source utilisée pour la rédaction de ce texte : Les jurassiens recommandables par Monnier, Désiré. - Lons-le-Saunier 1828.
avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 1515
Date d'inscription : 07/01/2018
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES TEMPLIERS 1120 - 1312

Message par Henryk le Dim 28 Oct 2018 - 12:02


_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
avatar

Henryk
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1609
Date d'inscription : 05/12/2017
Age : 53
Localisation : Forez

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES TEMPLIERS 1120 - 1312

Message par Chevalier du Temple le Mar 30 Oct 2018 - 3:10

Jacques de Molay serait né vers 1244 d'un certain Girard de Molay, seigneur du village de Molay, dans le canton de Vitrey (Haute-Saône). C'est vers 1265 qu'il serait entré dans l'Ordre du Temple, plus précisément à la Commanderie de Beaune. Nous ne connaissons pratiquement rien de ce que furent ses premières années au sein de l'Ordre, à cause du manque de documents. Peu de temps après, ce chevalier est envoyé en Terre Sainte où il se distingue maintes fois dans la défense des positions chrétiennes qui sont menacées. Après la chute de Saint-Jean-d'Acre en 1291, les châteaux et les villes de Palestine tombent aux mains des armées musulmanes. Les Templiers sont forcés de quitter la Terre Sainte pour l'ile de Chypre où ils possèdent de nombreux domaines. Jacques de Molay qui assume alors la position de Maréchal de l'Ordre, va être élu à la tête des Templiers, en tant que Grand Maître après la mort de Thibaud Gaudin.

Le nouveau Grand Maître des Templiers va se consacrer entièrement à la réorganisation de l'Ordre et participer aux derniers combats. Il prépare la reconquête des lieux saints. A partir de 1293, on le retrouve en Europe, en Aragon, en Angleterre et à Rome où le Pape Boniface VIII se montre favorable. Pendant trois ans, il va tout faire pour obtenir de l'aide afin de reconquérir la Terre Sainte. En 1296, il rentre à Chypre qui est devenu le Quartier Général des Templiers. Les Templiers qui possèdent des châteaux forts et des commanderies dans l'île, vont augmenter le recrutement dans toutes les provinces de l'Ordre. Car Jacques de Molay est bien décidé à relancer la Croisade et reconquérir Jérusalem. Il se consacre aussi à la protection de ce qui reste des Etats chrétiens, c'est-à-dire, non seulement Chypre mais l'Arménie. En 1298, l'Arménie est sous attaque musulmane et Jacques de Molay s'y rend sans tarder avec ses Templiers pour la défendre.

De son côté, Kazan, le khan des mongols s'est allié au roi d'Arménie pour déclarer la guerre au sultan d'Egypte. En 1299, il propose aux Templiers et aux Hospitaliers de leur rendre la Terre Sainte, dès qu'il l'aura conquise, s'ils s'associent à lui pour combattre les musulmans. Les chevaliers lèvent donc des troupes, et participent à une grande victoire contre le sultan d'Egypte. Ils retrouvent la Terre Sainte et les villes qu'ils avaient quitté dix ans auparavant, mais sans fortifications. Ils commencent à relever les murailles de Jérusalem lorsque le Khan décide d'abandonner le terrain conquis pour retourner en Perse pour mettre fin à une révolte. A nouveau. Templiers et Hospitaliers se retrouvent seuls, face aux armées du sultan d'Egypte. Ils font immédiatement appel à l'Occident qui se félicite de leur retour dans la Ville Sainte, mais malheureusement, les renforts tardent à venir. Les chevaliers qui n'ont pas l'intention de répéter le carnage de Saint-Jean-d'Acre, décident de quitter Jérusalem et de s'en retourner à Chypre. Le rêve d'une Jérusalem chrétienne est définitivement brisé.

Pendant quelques temps encore, les Templiers vont organiser des expéditions militaires le long de la côte syrienne. En 1300, ils se lancent dans une opération d'envergure contre les musulmans mais elle échoue. Jacques de Molay et Guillaume de Villaret lèvent une flotte en prévision d'un raid sur l'Egypte. En juillet 1300, à bord de seize galères et d'une dizaine de petits navires, ils attaquent et pillent Rosette et Alexandrie avant de regagner Chypre. Jacques de Molay fait tout en son pouvoir pour entreprendre une Croisade générale qui s'appuierait sur Chypre. Pour se faire, il se rend à Avignon afin d'y rencontrer le Pape Clément V. Nous sommes à la fin de l'année 1306 et depuis quelques mois, le pape a connaissance de rumeurs et d'accusations graves qui circulent au sujet de l'Ordre. Le Pape et le roi de France ordonnent une enquête.

avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 1515
Date d'inscription : 07/01/2018
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES TEMPLIERS 1120 - 1312

Message par Henryk le Mer 31 Oct 2018 - 19:53

Jacques Molay se retrouve propulsé 15 ans après être rentré dans l'ordre, être formé, grand maître de l'ordre devant des figures plus sages, juste pour les faits d'armes. Le portrait que vous tracez, le montre comme un activiste, ne pesant pas les conséquences des combats, comme en 1299, avec le Khan, lorsqu'il se retire, face aux armées des Mamelouks. C'est du n'importe quoi, en se lançant dans des aventures sans lendemains!


_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
avatar

Henryk
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1609
Date d'inscription : 05/12/2017
Age : 53
Localisation : Forez

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES TEMPLIERS 1120 - 1312

Message par Chevalier du Temple le Mer 31 Oct 2018 - 19:55

Guillaume de Nogaret est né en 1260 à Saint-Felix-Lauragais en Haute-Garonne. La famille possédait une propriété ancestrale à Nogaret, près de Félix-de-Caraman, dont elle tire son nom.

Ce personnage à l'image teintée de mystére, a un rôle qui prédomine dans l'affaire concernée avec le Pape Boniface VIII ainsi que celle des Templiers à la fin tragique.

En 1291, Nogaret est professeur de jurisprudence à l'Université de Montpellier. Vers 1292-1293, il entre au service du roi Philippe le Bel. Sa bonne connaissance des affaires lui permet de gravir rapidement les échelons de l'administration royale. En 1293, il est nommé juge-mage de la sénéchaussée de Beaucaire et en 1295, il fait son entrée au Conseil << secret >> du roi. Cet estimé juriste y consacre toute sa science de clerc. Il siége au Parlement. En 1299 il est anobli et devient le chevalier Guillaume de Nogaret, et compte désormais comme l'un des juristes les plus influents du royaume. A partir de l'année 1302, il devient le principal maître d'oeuvre de la politique capétienne. Il est connu pour être intransigeant et efficace. Il est dans tous les domaines de gouvernement, le gardien le plus opiniâtre des droits du roi.

Pour masquer l'impuissance de l'administration royale ne matière fiscale et pour renforcer la suprématie du roi sur ces sujets, il est l'un des instigateurs du recours à l'opinion publique par le biais des premières assemblées générales des états du royaume. Ce fut là l'origine lointaine des futurs << états généraux >>, réunissant le clergé, la noblesse et la bourgeoisie urbaine.

Durant le conflit qui oppose le Pape Boniface VIII et Philippe le Bel en 1302, Nogaret pousse le roi à prendre l'initiative des hostilités. Il fait tout pour empêcher l'excommunication du roi dont Boniface VIII brandit la menace. Le roi riposte en demandant la déposition du Pape par un concile. Et tandis que le Pape lance un interdit sur le royaume de France, Nogaret entreprend de s'assurer de sa personne en Italie et le garder à vue jusqu'au concile. Avec l'aide des ennemis jurés du Pape, les Colonna, le 7 septembre 1303, il retient le pontife prisonnier dans sa résidence d'Anagni. Deux jours plus tard, délivré par ses partisans, le Pape réussit à s'enfuir pour Rome. Malgré l'échec de cette opération, Nogaret va se voir allouer par Philippe le Bel, une rente annuelle de 500 livres et le château de Marsillargues, dans la baronnie de Lunel. Cependant, cette affaire d'Anagni restera comme une tâche d'opprobre indélébile qui le marquera au-delà même de sa mort.

Le 22 septembre 1307, le jour où le Conseil décida l'arrestation des Templiers, Guillaume de Nogaret est nommé Garde des sceaux. Cette charge lui permet d'être en position de force pour mener les deux affaires qui le préoccupent : sa réhabilitation à la suite de l'opération d'Anagni et la lutte engagée contre les Templiers. Avec l'aide de ses hommes de confiance, il recrute des témoins à charge contre l'Ordre du Temple et trouve les arguments nécessaires pour les faire arrêter. Grâce à lui, Philippe le Bel obtiendra gain de cause. Guillaume de Nogaret incarne la préfiguration d'un nouvel homme d'Etat, sensible aux désirs du prince, sans qui il ne serait rien, et n'hésitant pas à manipuler dans ce but, une opinion publique nationale en gestation. Il meurt en avril 1313.

Source utilisée pour la rédaction de ce texte : << Guillaume de Nogaret : Un Languedocien au service de la monarchie capétienne >> par Bernard Moreau - Lucie Editions - 2012.


avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 1515
Date d'inscription : 07/01/2018
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES TEMPLIERS 1120 - 1312

Message par Henryk le Mer 31 Oct 2018 - 20:00

Je vous laisse admirer la foi d'un défenseur des "atrocités commises sur les Templiers", et admirateur de Napoléon.... Il a écrit cette satire, sous le nom de Baour Baumiau.


_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
avatar

Henryk
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1609
Date d'inscription : 05/12/2017
Age : 53
Localisation : Forez

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES TEMPLIERS 1120 - 1312

Message par Henryk le Mer 31 Oct 2018 - 20:09

Qui veut tuer son roi, l'accuse de la torture.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
avatar

Henryk
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1609
Date d'inscription : 05/12/2017
Age : 53
Localisation : Forez

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES TEMPLIERS 1120 - 1312

Message par Chevalier du Temple le Jeu 1 Nov 2018 - 1:38

@Henryk a écrit:Jacques Molay se retrouve propulsé 15 ans après être rentré dans l'ordre, être formé, grand maître de  l'ordre devant des figures plus sages, juste pour les faits d'armes. Le portrait que vous tracez, le montre comme un activiste, ne pesant pas les conséquences des combats, comme en 1299, avec le Khan, lorsqu'il se retire, face aux armées des Mamelouks. C'est du n'importe quoi, en se lançant dans des aventures sans lendemains!


Henryk, Jacques de Molay était plus un soldat qu'un politicien, s'il a été élu comme Grand Maître de l'Ordre du temple, c'est qu'il n'y avait pa d'autres candidats sérieux pour la position. Il voulait continuer le combat et organiser à nouveau, une grande Croisade avec l'ensemble des souverains d'Occident, sous la direction papale. Il n'était plus question d'envoyer des petites armées en Terre Sainte. Le Pape Clément V était d'accord avec lui, et en 1306, il prit la décision de convoquer les Grands Maîtres des deux Ordres afin d'organiser avec eux la prochaine grande Croisade. Le pape leur fit part de son projet d'unir Templiers et Hospitaliers mais Jacques de Molay rejetta toute idée de fusion. Mais peu après son arrivée à Avignon, le Grand Maître des Templiers reçut des nouvelles inquiétantes : le Roi de France accumulait des charges contre son Ordre.
avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 1515
Date d'inscription : 07/01/2018
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES TEMPLIERS 1120 - 1312

Message par Henryk le Jeu 1 Nov 2018 - 14:32

Certainement des ragots sur la déliquescence de l'ordre!

Dès la renonciation de Saint Célestin V, des rumeurs circulent sur la licéité de cet acte et donc sur la légitimité du pape Boniface VIII. Elles sont le fait de quelques Spirituels, du parti des Colonna à Rome et des partisans du roi Philippe le Bel. Dès 1295-1296, le dominicain Robert d'Uzès identifie Célestin V au « pape angélique » ou « pasteur angélique » que prévoient certaines visions eschatologiques.

Une controverse oppose plusieurs universitaires français sur la question juridique de l'abdication pontificale. Le premier écrit attesté sur le sujet est une lettre du franciscain Pierre de Jean Olivi écrite le 14 septembre 1295 en réponse au Spirituel Conrad d'Offida, en défendant la possibilité de la renonciation comme Pierre d'Auvergne et Godefroid de Fontaines qui parviennent à la même conclusion, l'année suivante. Dans l’exposé qu'ils lancent à l'Université de Paris, seuls quelques bacheliers concluent le contraire. En mai et juin 1297, les Colonna publient trois manifestes en douze points destinés à prouver que l'élection de Boniface VIII est illégitime. Le cardinal Nicolas de Nonancour, chancelier de l'Université de Paris, répond en citant la constitution promulguée par Célestin V lui-même. Gilles de Rome écrit également un De renonciatione papae contre les arguments des Colonna.

Cette famille sera destituée par le Pape Boniface VIII.

Le pape Benoît XVI a visité la basilique du Collemaggio, se recueillit au pied du mausolée de saint Célestin V. Le 28 avril 2009, lors de sa visite à la basilique fortement endommagée par le récent tremblement de terre, celui-ci dépose sur le mausolée le pallium qu'il portait le jour de son intronisation. Quatre ans plus tard, le 11 février 2013, Benoît XVI annonce qu'il démissionnera le 28 février à 20 heures devenant ainsi, après Célestin V et Grégoire XII, le troisième pape à abandonner volontairement ses fonctions.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
avatar

Henryk
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1609
Date d'inscription : 05/12/2017
Age : 53
Localisation : Forez

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES TEMPLIERS 1120 - 1312

Message par Chevalier du Temple le Sam 3 Nov 2018 - 5:36

Chers amis forumeurs ainsi s'achève mon projet sur les glorieux Templiers.

Aujourd'hui, l'innocence des Templiers rallie la plupart des chercheurs et des érudits. Quant à l'opinion publique, elle paraît désormais fixée sur l'injustice de l'accusation et sur l'innocence de cet Ordre célèbre qui a versé tant de sang pour la Chrétienté. Malgré les accusations délirantes à leur égard, on n'a jamais trouvé un seul document décisif contre les Templiers. Et pour cause, son crime unique était sa richesse dans un royaume, où le roi était cupide et le pape complaisant. L'innocence des Templiers est la norme parmi la plupart des historiens. La vraie cause de la haine de Philippe le Bel pour les Templiers, c'est la richesse de l'Ordre, facteur de convoitise et de jalousie. Sans la fabrication de l'accusation pour hérésie portée contre l'Ordre du Temple, ce roi faussaire ne se serait jamais libéré des dettes considérables qu'il avait contracté auprès de l'Ordre.

Philippe le Bel fut donc le fossoyeur des Templiers dont il avait organisé et planifié la << liquidation >>. Ce roi dépensier ne pouvait pas gouverner avec les seuls revenus du domaine royal. Ainsi il a confisqué les biens des communautés considérées comme des corps étrangers au royaume, les Lombards qui étaient des marchands italiens et les Juifs, après les avoir expulsées. Ce roi ne pouvait pas supporter la présence dans son royaume d'une force indépendante de son autorité comme les puissants Templiers. L'Ordre du Temple était devenu un des obstacles au renforcement du pouvoir royal.

Philippe le Bel a organisé contre les Templiers des procès qu'à notre époque on qualifierait de << staliniens >>. Les Templiers qu'il fit arrêter en 1307 après une rafle policière sans précédent, avouèrent sous la torture, tout ce qu'on leur soufflait. Et ceux qui se rétractèrent peu après, furent envoyés au bûcher comme relaps. La pression royale sur le Pape Clément V le conduisit à abandonner les condamnés. Je donnerai le dernier mot à l'évêque de Pamiers, Bernard de Saisset, un homme courageux qui ne mâchait pas ses critiques. Le roi le fera emprisonné : << La Cour est corrompue ! >>
avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 1515
Date d'inscription : 07/01/2018
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES TEMPLIERS 1120 - 1312

Message par REQUETE CARLISTE le Sam 3 Nov 2018 - 10:35

Chevalier du Temple, suite à l'annonce de votre conclusion sur ce sujet, j'ai une question à vous poser.
Si vous êtes d'accord pour me répondre.
En fait je m'interroge sur le ton et les charges que vous avez mené contre le roi Philippe le Bel dans ce fil et celui que vous avez employé ( à peu près le même sujet) mais dans la discussion sur :Questions sur les origines de la franc-maçonnerie le 7 janvier 18 à 16h43 et 20h33 ! 
Vos réponses d'alors étaient plus mesurés.
Alors pourquoi une telle différence 8 mois après ?
Merci d'avance.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
POUR DIEU, LA PATRIE ET LE ROI
avatar

REQUETE CARLISTE
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 728
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 51
Localisation : Rade du Port du Levant

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES TEMPLIERS 1120 - 1312

Message par Henryk le Sam 3 Nov 2018 - 12:13

Philippe le Bel fut donc le fossoyeur des Templiers dont il avait organisé et planifié la << liquidation >>. Ce roi dépensier ne pouvait pas gouverner avec les seuls revenus du domaine royal. Ainsi il a confisqué les biens des communautés considérées comme des corps étrangers au royaume, les Lombards qui étaient des marchands italiens et les Juifs, après les avoir expulsées. Ce roi ne pouvait pas supporter la présence dans son royaume d'une force indépendante de son autorité comme les puissants Templiers. L'Ordre du Temple était devenu un des obstacles au renforcement du pouvoir royal.

L'espère que vous avez touché un bon chèque pour venir écrire cela ici, dans une charge contre le sang de France, dans les ruines encore fumantes du Temple, la lame trempée dans leur  cadavre...

Les professeurs d'histoire sortants, sans spécificité de périodes, sont obligés de de référer, non aux documents d'archives, mais aux écrits, des historiens du XIX et XX siècle. Je vous laisse à vos propos, qui n'ont pas tenus compte du respect demandé dans ce forum. Ne venez pas jouer l'offusqué, et dire que vous ne connaissiez pas la coutume de celui-ci--->

http://royalisme.forumactif.org/t1186-principes-et-convictions


Dernière édition par Henryk le Sam 3 Nov 2018 - 12:19, édité 1 fois

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
avatar

Henryk
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1609
Date d'inscription : 05/12/2017
Age : 53
Localisation : Forez

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES TEMPLIERS 1120 - 1312

Message par Henryk le Sam 3 Nov 2018 - 12:17

Les templiers qui sont tombés dans une déliquescence de mœurs après l'arrêt des combats, ont toujours été défendus, par la maçonnerie.

Vive Philippe le Bel qui a coupé la tête de la pieuvre au seing de cet ordre, et récupéré les rênes du Trésor Royal.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
avatar

Henryk
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1609
Date d'inscription : 05/12/2017
Age : 53
Localisation : Forez

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES TEMPLIERS 1120 - 1312

Message par Chevalier du Temple le Sam 3 Nov 2018 - 14:14

Il n'y a que la vérité qui offense monsieur l'arrogant qui se prend pour un grand seigneur ! Le support que vous apportez en faveur de ce roi faussaire et assassin, en dit long sur vous et votre mouvement utopien. Que Dieu protège la France de gens de votre espèce.

Il faut vraiment être déconnecté de toute forme de réalité pour croire que le rétablissement de la monarchie se fera dans la liesse populaire. Vous n'êtes que de beaux rêveurs et des utopiens car le peuple de France ne vous laissera jamais réinstaller une monarchie dans ce pays. De plus, votre mouvement est faible, très faible et terriblement divisé. Vous autres royalistes êtes tellement divisés, que vous ne pouvez même pas vous mettre d'accord sur le choix d'un drapeau. Quelle décrépitude !

Depuis la Révolution de 1789, beaucoup d'eau a coulée sous les ponts et votre tradition n'est plus légitime aux yeux de la majorité des Français. Ce qui est navrant chez vous, c'est votre manque de connaissance profonde du petit peuple de France qui fait la majorité. Un peuple qui vous perçoit comme une dictature et qui est devenu trop rationnel pour accepter votre monarchie absolue. Toute tentative de réinstallation de la monarchie en France suivrait sûrement une révolution sanglante ainsi qu'un bouleversement social sans précédent. Sans compter que l'impérialisme américain qui est très anti-royaliste, ne vous permettra pas de jéopardiser ses projets hégémoniques. Les américains sont tout à fait conscients du fait qu'une France monarchique serait beaucoup plus difficile à manipuler sur le plan culturelle, économique et militaire.

Un bon conseil avant de quitter définitivement votre forum utopien pour des cieux meilleurs : Avant de parler de la restauration de la monarchie en France, commencez par arrêter la haine et les divisions qui vous déchirent. Qui sait, peut-être que les gens vous prendrons au sérieux.

avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 1515
Date d'inscription : 07/01/2018
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES TEMPLIERS 1120 - 1312

Message par Mavendorf le Sam 3 Nov 2018 - 14:58

@Chevalier du Temple a écrit:Il faut vraiment être déconnecté de toute forme de réalité pour croire que le rétablissement de la monarchie se fera dans la liesse populaire. Vous n'êtes que de beaux rêveurs et des utopiens car le peuple de France ne vous laissera jamais réinstaller une monarchie dans ce pays.

Attaquer le roi, c'est attaquer la France et s'en prendre à son peuple. C'est un ensemble qui n'est pas dissociable. Ce qui est utopique, c'est de penser autrement et de croire que la France puisse exister en dehors de cela.

@Chevalier du Temple a écrit:De plus, votre mouvement est faible, très faible et terriblement divisé. Vous autres royalistes êtes tellement divisés, que vous ne pouvez même pas vous mettre d'accord sur le choix d'un drapeau. Quelle décrépitude !

Vous pensez que les républicains sont forts et meilleurs que nous pour assurer l'unité et l'avenir de notre pays ? Ce qui plait simplement aux gens c'est "l'impression" qu'ils ont de pouvoir choisir leur président, le sentiment d'avoir du pouvoir avec la "liberté d'expression" (toujours très bien encadrée..). Mais ce ne sont que des illusions, le bilan de la république et les faits sont eux bien réels...

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
avatar

Mavendorf
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 2142
Date d'inscription : 05/12/2017

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES TEMPLIERS 1120 - 1312

Message par Henryk le Sam 3 Nov 2018 - 19:18

@Chevalier du Temple a écrit:Il n'y a que la vérité qui offense monsieur l'arrogant qui se prend pour un grand seigneur ! Le support que vous apportez en faveur de ce roi faussaire et assassin, en dit long sur vous et votre mouvement utopien. Que Dieu protège la France de gens de votre espèce.

Il faut vraiment être déconnecté de toute forme de réalité pour croire que le rétablissement de la monarchie se fera dans la liesse populaire. Vous n'êtes que de beaux rêveurs et des utopiens car le peuple de France ne vous laissera jamais réinstaller une monarchie dans ce pays. De plus, votre mouvement est faible, très faible et terriblement divisé. Vous autres royalistes êtes tellement divisés, que vous ne pouvez même pas vous mettre d'accord sur le choix d'un drapeau. Quelle décrépitude !

Depuis la Révolution de 1789, beaucoup d'eau a coulée sous les ponts et votre tradition n'est plus légitime aux yeux de la majorité des Français. Ce qui est navrant chez vous, c'est votre manque de connaissance profonde du petit peuple de France qui fait la majorité. Un peuple qui vous perçoit comme une dictature et qui est devenu trop rationnel pour accepter votre monarchie absolue. Toute tentative de réinstallation de la monarchie en France suivrait sûrement une révolution sanglante ainsi qu'un bouleversement social sans précédent. Sans compter que l'impérialisme américain qui est très anti-royaliste, ne vous permettra pas de jéopardiser ses projets hégémoniques. Les américains sont tout à fait conscients du fait qu'une France monarchique serait beaucoup plus difficile à manipuler sur le plan culturelle, économique et militaire.

Un bon conseil avant de quitter définitivement votre forum utopien pour des cieux meilleurs : Avant de parler de la restauration de la monarchie en France, commencez par arrêter la haine et les divisions qui vous déchirent. Qui sait, peut-être que les gens vous prendrons au sérieux.


Si vous voulez discréditer quelqu'un, discréditer les athées.
Votre haine viscérale de la monarchie, nous montre votre engouement pour la république, et les fabricants de celle ci avec une charte pour museler la Royauté.
Les royalistes sont divisés, certes, et c'est grâce à des gens comme vous... et vos insultes ne m'atteignent pas...

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
avatar

Henryk
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1609
Date d'inscription : 05/12/2017
Age : 53
Localisation : Forez

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES TEMPLIERS 1120 - 1312

Message par Chevalier du Temple le Sam 3 Nov 2018 - 20:49

@Henryk a écrit:
@Chevalier du Temple a écrit:Il n'y a que la vérité qui offense monsieur l'arrogant qui se prend pour un grand seigneur ! Le support que vous apportez en faveur de ce roi faussaire et assassin, en dit long sur vous et votre mouvement utopien. Que Dieu protège la France de gens de votre espèce.

Il faut vraiment être déconnecté de toute forme de réalité pour croire que le rétablissement de la monarchie se fera dans la liesse populaire. Vous n'êtes que de beaux rêveurs et des utopiens car le peuple de France ne vous laissera jamais réinstaller une monarchie dans ce pays. De plus, votre mouvement est faible, très faible et terriblement divisé. Vous autres royalistes êtes tellement divisés, que vous ne pouvez même pas vous mettre d'accord sur le choix d'un drapeau. Quelle décrépitude !

Depuis la Révolution de 1789, beaucoup d'eau a coulée sous les ponts et votre tradition n'est plus légitime aux yeux de la majorité des Français. Ce qui est navrant chez vous, c'est votre manque de connaissance profonde du petit peuple de France qui fait la majorité. Un peuple qui vous perçoit comme une dictature et qui est devenu trop rationnel pour accepter votre monarchie absolue. Toute tentative de réinstallation de la monarchie en France suivrait sûrement une révolution sanglante ainsi qu'un bouleversement social sans précédent. Sans compter que l'impérialisme américain qui est très anti-royaliste, ne vous permettra pas de jéopardiser ses projets hégémoniques. Les américains sont tout à fait conscients du fait qu'une France monarchique serait beaucoup plus difficile à manipuler sur le plan culturelle, économique et militaire.

Un bon conseil avant de quitter définitivement votre forum utopien pour des cieux meilleurs : Avant de parler de la restauration de la monarchie en France, commencez par arrêter la haine et les divisions qui vous déchirent. Qui sait, peut-être que les gens vous prendrons au sérieux.


Si vous voulez discréditer quelqu'un, discréditer les athées.
Votre haine viscérale de la monarchie,  nous montre votre engouement pour la république, et les fabricants de celle ci avec une charte pour museler la Royauté.
Les royalistes sont divisés, certes, et c'est grâce à des gens comme vous... et vos insultes ne m'atteignent pas...

Voila ce que l'on appelle parler pour ne rien dire, c'est à peine croyable. Quelle caricature on fait des invités non-royalistes sur ce forum, c'est à vomir. Quand on ne pense pas comme vous alors le accusations saugrenues et les anathèmes se mettent à pleuvoir, belle mentalité. C'est comme ça que vous traitez les hôtes chez vous ? Si quelqu'un porte préjudice à la royauté sur ce forum, c'est VOUS l'arrogant !

Vous parlez d'insultes alors qu'il ne s'agit que de vérités. Sachez pour votre gouverne que l'homme libre ne peut accepter un certain despotisme verbal. Quand je pense que l'on m'a prié de venir sur ce forum afin d'y exposer mes vues, il doit s'agir d'une mauvaise plaisanterie. Quel est votre problème l'arrogant, vous souffrez du complexe de la forteresse assiégée pour être aussi belliqueux ? Cela vous fait jouir d'inventer des calomnies et des contre-vérités sur ce forum ? Pour qui vous prenez-vous pour oser faire la morale aux intervenants et leur expliquer comment ils doivent penser et s'exprimer ? Vos interventions délirantes ne font que dégrader cet excellent forum. Vous n'êtes que nuisance et objet de scandale avec votre esprit rigide et vos brimades insensées. Heureusement que tout le monde n'a pas votre état d'esprit dictatorial. On m'a fait croire que je pouvais m'exprimer librement sur ce forum mais soudainement, rien ne va plus. Si l'on ose contester ou dévier de vos croyances alors il faut se faire voir ailleurs ? Quelle malhonnêteté, pourquoi ne pas en faire part aux gens que vous recrutez dès le départ ? Cela éviterait de leur faire perdre leur temps.
avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 1515
Date d'inscription : 07/01/2018
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES TEMPLIERS 1120 - 1312

Message par Henryk le Sam 3 Nov 2018 - 21:09

C'est vous qui êtes venu vous-même perdre votre temps. Je ne vous ai pas attaché au Forum, et j'agis en homme libre. Nous ne faisons pas l'histoire et la religion à notre image. Nous ne sommes pas vos adeptes... et laissez nous une paix royale...

Je ne savais pas l'on pouvais transformer les insultes en Vérité. Avec vous, c'est le cas, avec un procès d'intention.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
avatar

Henryk
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1609
Date d'inscription : 05/12/2017
Age : 53
Localisation : Forez

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES TEMPLIERS 1120 - 1312

Message par REQUETE CARLISTE le Sam 3 Nov 2018 - 22:57

@REQUETE CARLISTE a écrit:Chevalier du Temple, suite à l'annonce de votre conclusion sur ce sujet, j'ai une question à vous poser.
Si vous êtes d'accord pour me répondre.
En fait je m'interroge sur le ton et les charges que vous avez mené contre le roi Philippe le Bel dans ce fil et celui que vous avez employé ( à peu près le même sujet) mais dans la discussion sur :Questions sur les origines de la franc-maçonnerie le 7 janvier 18 à 16h43 et 20h33 ! 
Vos réponses d'alors étaient plus mesurés.
Alors pourquoi une telle différence 8 mois après ?
Merci d'avance.
Pourquoi avoir changé le curseur de vos propos?

Merci d'y répondre afin de comprendre.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
POUR DIEU, LA PATRIE ET LE ROI
avatar

REQUETE CARLISTE
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 728
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 51
Localisation : Rade du Port du Levant

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES TEMPLIERS 1120 - 1312

Message par Chevalier du Temple le Dim 4 Nov 2018 - 0:37

@Henryk a écrit:C'est vous qui êtes venu vous-même perdre votre temps. Je ne vous ai pas attaché au Forum, et j'agis en homme libre. Nous ne faisons pas l'histoire et la religion à notre image. Nous ne sommes pas vos adeptes... et laissez nous une paix royale...

Je ne savais pas l'on pouvais transformer les insultes en Vérité. Avec vous, c'est le cas, avec un procès d'intention.

Qu'est-ce que c'est que ce nouveau message provocateur sans queue ni tête ? vous agissez en homme libre ? Baliverne, comment pourriez-vous savoir ce qu'est un homme libre, vous êtes royaliste. De plus, la liberté, surtout la liberté d'expression ne semble pas être votre fort d'après ce que j'ai pu constater. Bien vous en fasse, vous qui êtes confiné dans l'étroitesse de vos idées. Vous aimez et défendez le royalisme, c'est tout à votre honneur, mais lorsque vous autres royalistes invitez un non-royaliste sur votre forum, ne vous étonnez pas d'être confronté à quelqu'un qui ne partage pas toutes vos idées. La différence, cela existe monsieur l'arrogant provocateur. Lorsque l'on m'a demandé de participer à votre forum, aucunes limites n'ont été fixées. Alors pourquoi les fixer maintenant, comme par hasard ?

avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 1515
Date d'inscription : 07/01/2018
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES TEMPLIERS 1120 - 1312

Message par Chevalier du Temple le Dim 4 Nov 2018 - 2:34

@REQUETE CARLISTE a écrit:
@REQUETE CARLISTE a écrit:Chevalier du Temple, suite à l'annonce de votre conclusion sur ce sujet, j'ai une question à vous poser.
Si vous êtes d'accord pour me répondre.
En fait je m'interroge sur le ton et les charges que vous avez mené contre le roi Philippe le Bel dans ce fil et celui que vous avez employé ( à peu près le même sujet) mais dans la discussion sur :Questions sur les origines de la franc-maçonnerie le 7 janvier 18 à 16h43 et 20h33 ! 
Vos réponses d'alors étaient plus mesurés.
Alors pourquoi une telle différence 8 mois après ?
Merci d'avance.
Pourquoi avoir changé le curseur de vos propos?

Merci d'y répondre afin de comprendre.

REQUETE CARLISTE, le 7 janvier 2018 est le jour de ma première apparition sur ce forum. Etant tout nouveau à débattre dans un champ qui ne m'était pas encore familier, j'ai décidé d'adopter une attitude réservée. Bien que ne portant pas ce roi dans mon coeur, je me suis contenté d'introduire quelques vérités connues de tous sur lui, sans vouloir choquer outre-mesure. Mon deuxième texte que vous citez, est un peu plus élaboré mais il n'est rien d'autre qu'un complément du premier. Maintenant, huit mois plus tard lorsque j'ai ouvert le sujet << Les Templiers >> la passion et les attaques se sont faits beaucoup plus pressantes. Et afin de défendre l'honneur de mes héros, je n'ai eu d'autre alternative que de passer à la force 5 et de révéler tout ce que je connais sur cette affaire scabreuse. Mon intention n'a jamais été de dénigrer les rois mais plutôt de rendre justice à de braves hommes qui furent les victimes "d'un roi" pas très honorable à mon point de vue. Bien que certaines bonnes âmes veulent me faire passer pour quelqu'un qui a la haine de la royauté, j'aimerais rappeler qu'à maintes reprises j'ai traité de sujets où j'ai clairement pris position pour nos bons rois et reines du passé. je vous en prie, prenez connaissance de mes développements sur Saint Louis et la reine Marguerite, Louis XIV, le bon roi Louis XVI et Marie-Antoinette, et l'effroyable martyr de ce pauvre enfant que fut le petit dauphin Louis XVII. Je me suis également exprimé clairement sur ce que je pensais de la Révolution bourgeoise de 1789 dans mon traitement sur Robespierre et j'ai même soutenu la juste lutte de la Vendée combattante. Combien de fois faut-il que je dise que je ne suis pas un anti-royaliste mais un homme libre qui pense et s'exprime en toute conscience ?
avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 1515
Date d'inscription : 07/01/2018
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES TEMPLIERS 1120 - 1312

Message par Chevalier du Temple le Dim 4 Nov 2018 - 3:07

Mavendorf, on peut très bien présenter des idées contraires sur un forum, sans pour autant chercher à s'écraser mutuellement. Surtout lorsque l'interlocuteur ne fait que présenter un point de vue ou une conviction personnelle éduquée. Malheureusement, depuis un certain temps on ne semble pas apprécier la différence sur ce forum. Ce ne sont que critiques, accusations sans fin et calomnies. Cela m'est d'autant plus choquant que j'ai pour habitude d'exprimer honnêtement ce que je pense, sans dénier à chacun le droit de penser le contraire, quels que soient ses arguments. Je commence à me demander si l'on ne sait pas fichu de moi en m'invitant sur ce forum qui semble exclusivement réservé aux royalistes. Certes, je ne suis pas royaliste et j'ai mes réservations sur certains aspects de votre mouvement. Mais je me suis toujours exprimé sur ce forum avec ouverture d'esprit et honnêteté. Mavendorf, il faut que les calomnies cessent à mon égard car dans ce climat de tension, il m'est impossible de produire et de développer des thèmes susceptibles d'intéresser nos amis forumeurs de tous bords.

avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 1515
Date d'inscription : 07/01/2018
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES TEMPLIERS 1120 - 1312

Message par REQUETE CARLISTE le Dim 4 Nov 2018 - 10:34

@Chevalier du Temple a écrit:
@REQUETE CARLISTE a écrit:
@REQUETE CARLISTE a écrit:Chevalier du Temple, suite à l'annonce de votre conclusion sur ce sujet, j'ai une question à vous poser.
Si vous êtes d'accord pour me répondre.
En fait je m'interroge sur le ton et les charges que vous avez mené contre le roi Philippe le Bel dans ce fil et celui que vous avez employé ( à peu près le même sujet) mais dans la discussion sur :Questions sur les origines de la franc-maçonnerie le 7 janvier 18 à 16h43 et 20h33 ! 
Vos réponses d'alors étaient plus mesurés.
Alors pourquoi une telle différence 8 mois après ?
Merci d'avance.
Pourquoi avoir changé le curseur de vos propos?

Merci d'y répondre afin de comprendre.

REQUETE CARLISTE, le 7 janvier 2018 est le jour de ma première apparition sur ce forum. Etant tout nouveau à débattre dans un champ qui ne m'était pas encore familier, j'ai décidé d'adopter une attitude réservée. Bien que ne portant pas ce roi dans mon coeur, je me suis contenté d'introduire quelques vérités connues de tous sur lui, sans vouloir choquer outre-mesure. Mon deuxième texte que vous citez, est un peu plus élaboré mais il n'est rien d'autre qu'un complément du premier. Maintenant, huit mois plus tard lorsque j'ai ouvert le sujet << Les Templiers >> la passion et les attaques se sont faits beaucoup plus pressantes. Et afin de défendre l'honneur de mes héros, je n'ai eu d'autre alternative que de passer à la force 5 et de révéler tout ce que je connais sur cette affaire scabreuse. Mon intention n'a jamais été de dénigrer les rois mais plutôt de rendre justice à de braves hommes qui furent les victimes "d'un roi" pas très honorable à mon point de vue. Bien que certaines bonnes âmes veulent me faire passer pour quelqu'un qui a la haine de la royauté, j'aimerais rappeler qu'à maintes reprises j'ai traité de sujets où j'ai clairement pris position pour nos bons rois et reines du passé. je vous en prie, prenez connaissance de mes développements sur Saint Louis et la reine Marguerite, Louis XIV, le bon roi Louis XVI et Marie-Antoinette, et l'effroyable martyr de ce pauvre enfant que fut le petit dauphin Louis XVII. Je me suis également exprimé clairement sur ce que je pensais de la Révolution bourgeoise de 1789 dans mon traitement sur Robespierre et j'ai même soutenu la juste lutte de la Vendée combattante. Combien de fois faut-il que je dise que je ne suis pas un anti-royaliste mais un homme libre qui pense et s'exprime en toute conscience ?

Chevalier du Temple Merci pour votre reponse. Que je peux comprendre et j en ferais de meme sans doute sur un Forum nationaliste ou autres...
Comprenez juste que nous pouvons parfois repondre avec rudesse. Et personnellement je me sens etre un homme libre.
Libre d avoir choisi le royalisme et d y souscrire. Libre de refuser la republique et ses principes.

Vive le roy

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
POUR DIEU, LA PATRIE ET LE ROI
avatar

REQUETE CARLISTE
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 728
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 51
Localisation : Rade du Port du Levant

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES TEMPLIERS 1120 - 1312

Message par Chevalier du Temple le Dim 4 Nov 2018 - 13:54

REQUETE CARLISTE, nous sommes tous humains, nous avons nos qualités et nos défauts, c'est la raison pour laquelle il est important d'adopter la règle d'or de tout forum : respect mutuel et compréhension. Il n'y a rien de déshonorant à être royaliste et de lutter pour ses idées. Personnellement, j'aimerais mieux voir un royaliste chrétien au pouvoir, que ces fils de satan francs-maçons qui mènent NOTRE pays à la catastrophe et font tout pour détruire l'Eglise.

avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 1515
Date d'inscription : 07/01/2018
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES TEMPLIERS 1120 - 1312

Message par Mavendorf le Dim 4 Nov 2018 - 17:04

@Chevalier du Temple a écrit:Personnellement, j'aimerais mieux voir un royaliste chrétien au pouvoir, que ces fils de satan francs-maçons qui mènent NOTRE pays à la catastrophe et font tout pour détruire l'Eglise.

Pour que ce voeu puisse se réaliser, il faut s'en donner les moyens et chercher le bien commun. Si les maçons mènent notre pays à la catastrophe, c'est parce que celui-ci a d'abord existé et s'est épanoui sous l'impulsion de nos rois (pas tous saints c'est vrai, et imparfaits comme la plupart des hommes d'ailleurs.) Est-il vraiment nécessaire d'insister autant là dessus (les erreurs éventuelles des rois) en l'état actuel des choses ?

@Chevalier du Temple a écrit:Certes, je ne suis pas royaliste et j'ai mes réservations sur certains aspects de votre mouvement. Mais je me suis toujours exprimé sur ce forum avec ouverture d'esprit et honnêteté.

J'ai attiré à plusieurs reprises votre attention sur le phénomène des sociétés de pensée, mais vous ne m'avez jamais répondu sur ce point. Je trouve ça vraiment dommage, car finalement c'est toujours la cause de ce qui vous empêche de mieux comprendre la pensée royaliste traditionnelle. Ce sujet vous semble trop compliqué à étudier ?

L'ouverture d'esprit a toujours ses limites. Pour reconstruire une société, il faut un principe directeur et une orientation générale, sinon ça ne fonctionne pas. Une société (de pensée) dont le principe est celui de la "liberté d'expression" ne peut aboutir qu'à une sorte d'anarchie intellectuelle et à un travail de dissolution.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
avatar

Mavendorf
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 2142
Date d'inscription : 05/12/2017

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES TEMPLIERS 1120 - 1312

Message par Chevalier du Temple le Lun 5 Nov 2018 - 1:34

Mavendorf, je me souviens vaguement qu'il était question d'Augustin Cochin et des mécanismes des sociétés de pensée. Voila un sujet très vaste et pas toujours facile à absorber. Voyez-vous, je participe à plusieurs forums pratiquement chaque jour, et parfois, les échanges sont difficiles à gérer. Donc, ceci pourrait expliquer pourquoi j'ai omis de vous répondre.
avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 1515
Date d'inscription : 07/01/2018
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES TEMPLIERS 1120 - 1312

Message par Mavendorf le Lun 5 Nov 2018 - 18:39

@Chevalier du Temple a écrit:Mavendorf, je me souviens vaguement qu'il était question d'Augustin Cochin et des mécanismes des sociétés de pensée. Voila un sujet très vaste et pas toujours facile à absorber. Voyez-vous, je participe à plusieurs forums pratiquement chaque jour, et parfois, les échanges sont difficiles à gérer. Donc, ceci pourrait expliquer pourquoi j'ai omis de vous répondre.

Ce n'est pas un sujet simple à aborder et à absorber, mais cette étude est déterminante pour comprendre le mécanisme révolutionnaire et en même temps la solidité de la Royauté qui lui est opposée. J'estime pour ma part, que cette étude c'est la clé de la compréhension, sans quoi on regardera toujours la Monarchie d'une manière un peu lointaine à la manière d'un "sympathisant".

Je vais retenter une explication en essayant à la fois d'être le plus bref possible, et en même temps le plus clair :

Le fonctionnement d'une société de pensée (on peut dire aussi d'un parti politique, ou d'une loge maçonnique c'est la même chose) est caractérisé par quatre grands principes : la liberté, l'égalité, la fraternité, et le pilotage de meneurs de "jeu" (On peut les appeler les noyaux dirigeants.)

Résumons les rôles :

- Par la liberté (d'expression aussi), on s'affranchit de l'autorité, de tout ordre transcendant (naturel ou surnaturel).

- Par l'égalité, on s'affranchit de l'autorité des hiérarchies naturelles ( dont les pouvoirs viennent de Dieu.)

- Par la fraternité (qui exige l'adhésion de tous à "l'opinion commune"), on réduit les vérités religieuses, philosophiques, morales, politiques au minimum accepté par tous.

- Par la sujétion à des meneurs de jeu (Parce qu'il y a quand même un pouvoir qui oriente, mais il cherche à être le plus transparent possible), on oriente dans le sens voulu par ceux-ci.

Brève conclusion sur la redoutable efficacité du mécanisme conçu :

1) efficacité à l'intérieur de la société de pensée pour déstabiliser ses membres (qui ne peuvent plus se rattacher à une vérité objective), et au final les manipuler. C'est ce que je tente d'expliquer aussi à Giby : ICI

2) Le drame se déroule avec la même logique qu'un théorème explique Augustin Cochin :
Les hommes sont débordés. L'histoire du jacobinisme n'est pas l'histoire des jacobins ; les hommes sont dans la machine comme la vapeur dans une locomotive.

On peut observer de la même manière que c'est la Révolution qui mène les hommes et pas l'inverse. Le processus révolutionnaire type analysé ici n'est pas étudié en dehors de nos cercles, du fait de la tendance qu'ont les Français à s'intéresser exclusivement aux idées (c'est à dire au programme des partis) et à négliger complètement le processus.

Si vous ne comprenez pas ça, vous ne comprendrez jamais comment fonctionne et avance la Révolution, et donc vous ne comprendrez jamais que la Royauté est le seul rempart qui peut réellement la stopper.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
avatar

Mavendorf
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 2142
Date d'inscription : 05/12/2017

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES TEMPLIERS 1120 - 1312

Message par Pascal du Forez le Mar 6 Nov 2018 - 0:36

Chevalier du temple , je peux comprendre votre intérêt et votre passion pour ces fiers chevaliers qui œuvraient, au moins pour 99% d entre eux pour l instauration du christianisme en terre musulmane et peut être avez vous raison mais quid de tout cet or amassé , pour en faire quoi , au bout du compte ? Peut être est ce une légende sur le fait qu ils furent les ancêtres des loges fm honnies par tout vrai chretien, qui peut le dire ? Néanmoins , le roi avait compris que s il laissait cet ordre s enrichir au-delà de toute raison, au dela de toute frontière cela pouvait menacer son pouvoir et peut-être jusqu'à celui du pape et quand on voit aujourd'hui l effet de la mondialisation des flux financiers galopants sur la chrétienté , peut être avait il raison et au moins avait il senti le vent venir , à des proportions moindres mais suffisamment dangereuses , pour son époque .
Vous êtes un bon interlocuteur car peut être différent de nous mais respectable en tout point sauf quand vous vous lancez dans votre logorrhée du 3 nov à 14h14 , qui ne vous honore pas car cela ne sert à rien de jeter sur nous , l anathème bi-centenaire, qui pourtant me paraît loin de ce que vous êtes , en toute objectivité. C est trop facile et peu louable mais comme chretien, je vous pardonne même si, au fond , je n étais pas la cible . Tout mais pas cela, cela ne vous grandit pas , vous valez mieux que cela . Mettons cela sur le compte d un moment d égarement .
Car question division , reconnaissez qu en republique c est un leitmotiv permanent , qui hêlas , lui octroie un espèce d équilibre plus ou moins assuré de sa survie , car il s agit bien de survie actuellement .
Même si je suis royaliste, je suis tout aussi libre que vous et sur ce sujet , il se peut que vous et Henryk avaient tords et raison à la fois car chacune des parties ne voient qu un pan de l Histoire alors qu il faille autant d un côté que de l autre voir la vérité nue , factuelle, globale sans arrière pensée partisane. Et , je ne sais pas comment vous ressentirez mon post mais je vous dis tout cela de manière apaisée et sereine .
Pour terminer , comme le dis, je crois , Mavendorf, le roi est un homme donc avec ses faiblesses , ses égarements , ses pulsions mais aussi ses réflexions pour la sauvegarde du royaume mais le principe le depasse et c est cela qui compte . On peut regretter toutefois ces condamnations au bûcher , qui étaient le mode d expression de la condamnation à mort de cette époque , mode apparemment peu civilisé. Néanmoins justifié ou non, ce mode est le fait de l autorité publique et qu il etait légitime car c était gravé dans le marbre. On voit ce que ça donne quand on a un etat faible comme aujourd'hui avec l inversion des valeurs .
Et oui la Monarchie , grâce à notre Seigneur sauvera bien la France, jamais la republique . Pour cela, ilIl faudrait interdire les loges de sinistre mémoire et déposer les frères d où qu ils viennent ( socialement parlant ) et on ne peut toujours pas compter sur votre republique car la fm c est son épine dorsale . Sans elle, çe systeme n existe plus . Ainsî vous ne pouvez etre pour la republique et dénoncez les loges , c est antinomique car la republique ne survit que grâce à ces " marionnettistes " . Macron est le parfait exemple. Ç est comme etre chretien et republicain, ç est antinomique car le republicain est libéral et se réclame de la révolution, fut-il le plus conservateur possible çe qui est impossible chez le catholique. Ce dernier ne doit être ni libéral ( don Sarda y Salvany) , ni révolutionnaire. Sa seule disposition pour contrer ce mode de gouvernance est l étude et la prière . Aprés seules les circonstances mettront notre roi sur le trône où Dieu le " prendra par la main et lui offrira ce destin" ; le peuple lui servira de soutien parce qu il y aura un autre etat d esprit plus chretien.
Pardon d avoir été un peu long mais cela devait être dit . Pour ma part , et avec mes gardes fou royalistes, je ne crains pas les républicains et vous pouvez rester avec nous pour dialoguer et non pour s invectiver de part et d autres mais je ne suis pas le responsable de ce forum , qui , soit dit en passant, laisse clairement votre post " scabreux" du 3 nov à 14h14 .... Donc vous êtes bien libre de vous exprimer même si cela peut blesser . Pas sûr que sur des fora plus généralistes , cela apparaîtrait encore . Bonne continuation à vous !
avatar

Pascal du Forez
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 236
Date d'inscription : 08/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES TEMPLIERS 1120 - 1312

Message par Henryk le Mar 6 Nov 2018 - 9:04

Mieux vaut faire une prise de becs dans la lumière, que dans l'ombre...

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
avatar

Henryk
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1609
Date d'inscription : 05/12/2017
Age : 53
Localisation : Forez

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES TEMPLIERS 1120 - 1312

Message par Pascal du Forez le Mar 6 Nov 2018 - 22:11

Scories républicaines , quand tu nous tiens...
avatar

Pascal du Forez
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 236
Date d'inscription : 08/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES TEMPLIERS 1120 - 1312

Message par Pascal du Forez le Mar 6 Nov 2018 - 22:12

Scories républicaines , quand tu nous tiens...
avatar

Pascal du Forez
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 236
Date d'inscription : 08/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum