C’EST SOUS UN PSEUDONYME QUE L’ABBÉ CELIER POURSUIVRA ENSUITE SON COMBAT CONTRE JEAN VAQUIÉ ET SON ŒUVRE POSTHUME.