C'est arrivé le : 20 / 11 / .... l'histoire d'un jour sur terre

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: C'est arrivé le : 20 / 11 / .... l'histoire d'un jour sur terre

Message par Excalibur le Mar 23 Oct 2018 - 8:23

ça s'est passé un...
23 octobre



23 octobre 42 av. J.-C. :
Marc Antoine défait Brutus à Philippes



Le 23 octobre de l'an 42 avant JC, à Philippes, en Macédoine, Marc Antoine bat l'armée de Brutus, l'un des sénateurs romains qui assassina César. On prête à Brutus ces mots avant son suicide : « Vertu, tu n'es qu'un mot ! »...
À Rome, après la mort de César, son lieutenant Marc Antoine et son petit-neveu Octave tentent chacun de s'approprier le pouvoir devenu vacant. Le second se fait reconnaître officiellement par le Sénat comme le fils adoptif du divin César.

Faute de pouvoir s'éliminer l'un l'autre, Marc Antoine et Octave forment un triumvirat avec le falot Marc Lépide, chef de la cavalerie. Ils conviennent de mettre en sourdine leurs rivalités le temps de punir le groupe de sénateurs qui a organisé l'assassinat de César. Parmi ces derniers figurent Brutus et Cassius.

Tandis que Lépide reste à Rome avec une poignée de légions, Marc Antoine et Octave débarquent avec leurs hommes en Illyrie. À peine débarqué, le jeune Octave se fait porter pâle, manifestant déjà son peu de goût pour la guerre et, disons le mot, sa couardise.

C'est donc Marc Antoine qui se porte au-devant de l'ennemi avec seize légions, une légion représentant environ 5 000 hommes. Face à lui, dans la plaine de Philippes, à l'est de la Macédoine, Brutus et Cassius disposent de dix sept légions, y compris une puissante cavalerie.

Les meurtriers de César ne sont pas pressés d'en découdre mais tel n'est pas le cas d'Antoine qui se jette sur eux avec ses troupes le 3 octobre. Dans la confusion générale, Cassius perd le contact avec Brutus. Il croit l'affaire perdue et demande à un affranchi de le tuer.

Le 23 octobre suivant, au même endroit, Marc Antoine reprend l'offensive et l'emporte enfin sur Brutus qui à son tour se suicide.

Le vainqueur se recueille devant la dépouille de son ennemi...



23 octobre 1873 :
Le comte de Chambord rejette le drapeau tricolore

Le 23 octobre 1873, le comte de Chambord rejette le drapeau tricolore et ruine les espoirs des monarchistes.


_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Les mensonges et les erreurs d’hier nourrissent la vérité et la réalité de demain
avatar

Excalibur
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 1269
Date d'inscription : 14/01/2018
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est arrivé le : 20 / 11 / .... l'histoire d'un jour sur terre

Message par Henryk le Mar 23 Oct 2018 - 10:04

@Excalibur a écrit:Le 2 septembre




1666
Le Grand incendie de Londres
Dans la nuit, un feu se déclenche dans l'arrière-boutique d'une boulangerie et se répand très vite, les constructions étant pour la plupart en bois. L'incendie dure cinq jours. Il fera peu de victimes, mais près de 10 000 maisons et 100 églises, dont la cathédrale Saint-Paul, sont détruites. L'architecte Christopher Wren s'occupera de la reconstruction : les maisons seront rebâties en briques et en tuiles.



_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
avatar

Henryk
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1622
Date d'inscription : 05/12/2017
Age : 53
Localisation : Forez

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est arrivé le : 20 / 11 / .... l'histoire d'un jour sur terre

Message par Henryk le Mar 23 Oct 2018 - 10:12

[quote="Henryk"]
@Excalibur a écrit:Le 2 septembre




1666
Le Grand incendie de Londres
Dans la nuit, un feu se déclenche dans l'arrière-boutique d'une boulangerie et se répand très vite, les constructions étant pour la plupart en bois. L'incendie dure cinq jours. Il fera peu de victimes, mais près de 10 000 maisons et 100 églises, dont la cathédrale Saint-Paul, sont détruites. L'architecte Christopher Wren s'occupera de la reconstruction : les maisons seront rebâties en briques et en tuiles.



Le lundi, le sinistre se propage vers le nord et le cœur de la Cité. Cette journée voit l’apparition de rumeurs accusant les Français et les Hollandais d’avoir allumé l’incendie, donnant lieu à des lynchages.

Cet incendie met fin à la peste commencée l'année auparavant.Dans cette période... un conflit politique, religieux et social donne naissance à la Première Révolution anglaise entre les soutiens du Parlement et ceux du roi, respectivement appelés les «Têtes Rondes» et les «Cavaliers». Ce conflit provient d’un enchevêtrement de problématiques diverses, dans le contexte des guerres des Trois Royaumes, impliquant l’Écosse et l’Irlande.

Les parlementaires sortent victorieux, Charles Ier exécuté. Un régime républicain est alors instauré sous le nom de Commonwealth de l'Angleterre, dirigé par un Lord Protecteur en la personne de Oliver Cromwell, suivi de son fils Richard. C'est six ans après la Restauration des Stuart, que se déclarera cet incendie.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
avatar

Henryk
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1622
Date d'inscription : 05/12/2017
Age : 53
Localisation : Forez

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est arrivé le : 20 / 11 / .... l'histoire d'un jour sur terre

Message par Henryk le Mar 23 Oct 2018 - 10:16

@Excalibur a écrit:



23 octobre 1873 :
Le comte de Chambord rejette le drapeau tricolore

Le 23 octobre 1873, le comte de Chambord rejette le drapeau tricolore et ruine les espoirs des monarchistes.

[/b]




parlementaires, sans doute????????? C'est comme si vous disiez à un catholique de rejeter la Ste Croix, pour avoir plus de monde à l'Eglise.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
avatar

Henryk
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1622
Date d'inscription : 05/12/2017
Age : 53
Localisation : Forez

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est arrivé le : 20 / 11 / .... l'histoire d'un jour sur terre

Message par Henryk le Mar 23 Oct 2018 - 10:33

Mais, en août 1794, l’armée autrichienne dut abandonner la ville qui fut investie par les troupes révolutionnaires.
Les « patriotes » valenciennois s’empressèrent d’incarcérer plus d’un millier de personnes, considérées comme ennemies de la république et accusées – selon la terminologie en vogue – d’être des « aristocrates » et des « fanatiques ». Parmi elles, dix religieuses Ursulines (dont les deux anciennes Brigittines) et une ancienne Clarisse qui avait rejoint la communauté des Ursulines, où sa soeur de sang était religieuse, parce que son monastère était supprimé : arrêtées le 3 septembre 1794, elles furent emprisonnées… dans leur propre couvent !
Notons au passage que la tête de Robespierre était tombée depuis déjà plusieurs semaines et que les livres d’histoire nous enseignent que, depuis lors, la « Terreur » était terminée…
Source:
Les Ursulines de Valenciennes.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
avatar

Henryk
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1622
Date d'inscription : 05/12/2017
Age : 53
Localisation : Forez

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est arrivé le : 20 / 11 / .... l'histoire d'un jour sur terre

Message par Excalibur le Mar 23 Oct 2018 - 19:43

ça s'est passé un...
24 octobre




24 octobre 996 :
Robert II le Pieux règne seul

Hugues 1er meurt le 24 octobre 996, à 56 ans, après 9 ans de règne. Il est enterré à Saint-Denis. Son fils Robert II le Pieux, fils d'Adelis (ou Adélaïde) d'Aquitaine, né à Orléans 26 ans plus tôt, lui succède sur le trône...



24 octobre 1599 :
Henri IV et Margot se séparent

Le 24 octobre 1599, le roi Henri IV se sépare de sa première femme, Marguerite de Valois, la reine Margot, qui ne lui a pas donné d'héritier. Pour justifier le divorce, il invoque la parenté spirituelle qui le lie à sa femme, la mère de celle-ci, Catherine de Médicis, ayant été la marraine d'Henri de Navarre à son baptême en 1554 ! Henri IV va dans la foulée épouser Marie de Médicis, ou plus précisément sa dot...


24 octobre 1681 :
Louis XIV fait son entrée à Strasbourg

Le 24 octobre 1681, Louis XIV fait son entrée à Strasbourg devant des habitants inquiets de la nouvelle domination française.
La prospère métropole alsacienne perd son indépendance. Jusque-là tournée vers la Rhénanie, elle va se réorienter vers les Vosges et Paris.

Française malgré elle

Ville libre du Saint empire romain germanique, Strasbourg affichait une neutralité de façade dans les conflits qui opposaient le roi de France et l'empereur. Ces conflits s'étaient intensifiés avec la politique des « Réunions » consécutive au traité de Nimègue.

Louis XIV n'ignore pas l'hostilité des Strasbourgeois envers les Français et il les sait prêts à se mobiliser contre ses troupes. Lorsqu'il apprend en 1681 qu'un général des armées impériales, le baron de Mercy, est dans les murs de la ville, il y voit les préparatifs de manoeuvres militaires.

Aussitôt, dans la nuit du 27 au 28 septembre, trois régiments de dragons se postent devant Strasbourg. Le lieutenant général Pons de Guimera, baron de Montclar, signifie aux habitants qu'ils doivent se soumettre.

Ce déploiement de force sème la panique et le magistrat de la ville envoie un émissaire à Louvois. Ce dernier lui répond sans ménagement que la ville a vingt-quatre heures pour se soumettre.

Le 30 septembre, les Français investissent Strasbourg sans avoir à combattre. Moins d'un mois plus tard, le 24 octobre, le Roi-Soleil, âgé de 43 ans et à l'apogée de sa gloire, franchit les murs de la ville. Les privilèges et les institutions de Strasbourg sont confirmés. La liberté de culte est garantie, mais la cathédrale rendue aux catholiques.

Comme souvent, on fait frapper une médaille qui commémore l'événement. Elle a pour légende : « Clausa Germanis Gallia » (la Gaule fermée aux Germains).

L'annexion de Strasbourg, ainsi que de la plus grande partie de l'Alsace, est confirmée par le traité de Ryswick, qui met fin le 30 octobre 1697 à la guerre de la Ligue d'Augsbourg (1688-1697) et donne un coup d'arrêt aux conquêtes de Louis XIV.


24 octobre 1870
Crémieux francise les juifs d'Algérie

Le 24 octobre 1870, le décret Crémieux donne la citoyenneté française aux juifs d'Algérie...
Dans la foulée, les colons originaires d'Europe (Italie, Espagne, Malte...) sont aussi francisés en bloc. Quant aux musulmans d'Algérie, ils sont maintenus dans le statut d'indigène. C'est le début d'une fracture douloureuse et irréductible entre les deux communautés.



Du royaume arabe à la colonie
Dans les années 1860, prenant acte de la fin de la conquête de l'Algérie, Napoléon III préconise l'instauration d'un royaume arabe sous protectorat français, un peu comme il en ira plus tard avec le royaume du Maroc. Lui-même aurait eu le titre de « roi des Arabes ».
Par le senatus-consulte (décret impérial) du 14 juillet 1865, d'une grande générosité, les musulmans d'Algérie se voient reconnaître la nationalité française sans qu'il leur soit nécessaire de renoncer à la loi coranique.
Le projet se heurte à l'opposition violente des colons européens. Ces derniers, qui se situent du côté de la gauche républicaine, seront parmi les plus ardents à combattre Napoléon III et à se réjouir de sa chute.
La IIIe République, qui succède au Second Empire, prend le contrepied de la politique napoléonienne en intégrant plus étroitement l'Algérie à la France. Mais avec le décret Crémieux, qui abroge le senatus-consulte de 1865, elle établit une discrimination inédite entre les juifs, élevés au rang de citoyens français, et les musulmans.
Exacerbation des tensions communautaires
Le décret Crémieux offre la citoyenneté pleine et entière aux juifs d'Algérie sous réserve du renoncement à la loi mosaique et à ses prescriptions contraires au droit civil en matière matrimoniale (ce renoncement avait déjà été entériné sous le Premier Empire par les consistoires métropolitains).
Il consacre en Algérie la rupture entre les colonisés (exclusivement musulmans) et les colonisateurs, qui viennent d'Europe et auxquels s'assimilent désormais les juifs...


24 octobre 1902 :
Bertillon inventeur de la police scientifique
Alphonse Bertillon démontre pour la première fois l'utilité des empreintes digitales en criminologie...



Chef du service de l'identité judiciaire à la préfecture de police de Paris où il est entré en 1879, à 26 ans, comme simple commis, Alphonse Bertillon a fondé l'anthropométrie, un système de classement des photos sur la base de onze caractères fondamentaux (taille du crâne, des membres...).

Grâce à la « signalisation » systématique des criminels et délinquants, l'inventeur aboutit à quelques succès dans l'identification des récidivistes et lui vaut une immense popularité. L'opinion publique en vient même à le comparer à Pasteur. Son classement anthropométrique est parfois encore appelé « bertillonnage » en son honneur.

Mais le système anthropométrique demeure aléatoire. Il est bientôt concurrencé par la comparaison des empreintes digitales, une technique mise au point aux Indes britanniques et adoptée par Scotland Yard en 1901, à l'initiative du commissaire Edward Henry.

Alphonse Bertillon est d'abord tenté de nier l'intérêt de cette technique concurrente, anglaise qui plus est. Mais, sollicité après un meurtre qui a eu lieu chez un dentiste parisien, il met en évidence les similitudes entre les empreintes digitales recueillies sur place et celles d'un obscur repris de justice auquel il a eu affaire quelques mois plus tôt.

Ce premier coup d'éclat de la police scientifique consacre la gloire de Bertillon... et la supériorité du fichier d'empreintes digitales.


24 octobre 1929 :
Jeudi noir » à Wall Street



Le 24 octobre 1929 est un « Jeudi noir » à la bourse de Wall Street, à New York. La crise boursière, due à une spéculation sur les titres, débouche sur une crise du crédit et entraîne le monde entier dans une crise économique sans précédent. On compte treize millions de chômeurs aux États-Unis en 1933...

Une surprise générale

Deux jours plus tôt, un illustre économiste, Irving Fisher, affirmait que le prix des actions était encore trop bas. Mais après 18 mois de frénésie, les spéculateurs ont cessé de croire à une hausse infinie des cours. C'est désormais à qui vendra le plus vite ses actions.

La foule des curieux devant Wall Street; au fond, des ambulances attendent d'hypothétiques suicidés Celles-ci perdent en quelques jours 43% de leur valeur. Les experts se veulent confiants. Ils assurent qu'un effondrement de la Bourse ne peut pas affecter «l'économie réelle». Le président des États-Unis proclame quant à lui que «la prospérité est au coin de la rue».

Personne ne se doute que le monde occidental est entré dans la plus grande crise économique de son Histoire.

C'est que des centaines de milliers de ménages ont emprunté pour spéculer à la Bourse et comptaient rembourser leur dettes en revendant leurs actions. Avec la chute des cours, ils se retrouvent ruinés.

Les banques auxquelles ils ont emprunté se déclarent en faillite. Les commerces et les entreprises sont à leur tour affectés par la ruine des banques et des consommateurs.

La production industrielle s'effondre de plus de moitié en trois ans, les prix baissent des deux tiers. Les petits fermiers sont jetés sur les routes. On compte bientôt treize millions de chômeurs aux États-Unis et en l'absence de cotisations sociales, une grande partie d'entre eux doivent s'en remettre à la charité publique.

Le reste du monde est affecté par ricochets. En Allemagne, le chômage qui frappe les classes moyennes favorise la remontée électorale du parti nazi. Son leader, Adolf Hitler, voyait son étoile pâlir en 1929. Trois ans plus tard, il accède au pouvoir...



24 octobre 1940
Rencontre de Montoire



Le 24 octobre 1940, le maréchal Pétain rencontre Hitler dans la petite gare de Montoire-sur-le-Loir, par l'entremise de Pierre Laval. C'est le début de la politique officielle de « collaboration » entre le « régime de Vichy » et le IIIe Reich.

Le chef de l'État s'en explique à la radio quelques jours plus tard, le 30 octobre 1940 : « C'est dans l'honneur et pour maintenir l'unité française, une unité de dix siècles, dans le cadre d'une activité constructive du nouvel ordre européen,que j'entre aujourd'hui dans la voie de la collaboration (...). Cette collaboration doit être sincère... »

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Les mensonges et les erreurs d’hier nourrissent la vérité et la réalité de demain
avatar

Excalibur
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 1269
Date d'inscription : 14/01/2018
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est arrivé le : 20 / 11 / .... l'histoire d'un jour sur terre

Message par Excalibur le Mer 24 Oct 2018 - 13:05

 ça s'est passé un...
25 octobre
 

 

25 octobre 732
Charles Martel arrête les arabe à Poitier



Le 25 octobre 732, le chef des Francs, Charles Martel, arrête une armée arabe au nord de Poitiers. Les vaincus se retirent. C'en est fini des incursions musulmanes au nord des Pyrénées.
Cette bataille militaire sans grande importance va néanmoins obtenir presque aussitôt un très grand retentissement dans les milieux instruits. C'est ainsi qu'une chronique espagnole à peine postérieure décrit l'événement comme une victoire des Européens sur l'infidèle. C'est la première évocation connue de l'Europe comme civilisation et culture...
Menace sur l'Aquitaine
En 711, soit à peine 80 ans après la mort de Mahomet, les musulmans envahissent l'Espagne.
Ils traversent la péninsule en huit petites années et occupent en 719 le Languedoc actuel. Cette province, entre les Pyrénées et le Rhône, s'appelle alors Gothie, en souvenir des Wisigoths, ou Septimanie, d'après ses sept villes principales (sa capitale Narbonne, Agde, Béziers, Nîmes, Maguelone, Lodève et Elne).
Les nouveaux-venus sont arrêtés à Toulouse, en 721, par le duc Eudes d'Aquitaine. Ils tournent alors leurs regards vers l'est et prennent Nîmes et Arles en 725. La même année, ils lancent une fructueuse razzia sur la riche abbaye d'Autun, en Bourgogne.

Les Francs au secours des Aquitains

En 732, le gouverneur d'Espagne Abd er-Rahman marche vers Tours à la tête de ses troupes, composées d'Arabes et surtout de Berbères fraîchement convertis à l'islam. Il n'a aucune intention de conquête mais veut simplement mettre la main sur les richesses du sanctuaire de Saint-Martin, essentiellement de belles étoffes et des pièces d'orfèvrerie offertes par les pèlerins.
Le duc d'Aquitaine, pendant ce temps, est occupé à contenir les Francs. Ces guerriers, qu'il regarde comme des « barbares », viennent de franchir la Loire et menacent ses possessions.
Leur chef Charles est issu d'une puissante famille franque d'Austrasie (l'Est de la France), les Pippinides. Il exerce les fonctions de maire du palais (ou « majordome ») à la cour du roi mérovingien, un lointain descendant de Clovis. Quelques années plus tôt, il a refait l'unité des Francs en battant ses rivaux de Neustrie à Néry.
Dans l'urgence, Eudes appelle Charles à son secours. L'autre accepte sans se faire prier, après que le duc lui eut juré fidélité. L'armée aquitaine fait sa jonction avec les contingents francs d'Austrasie et de Neustrie. On suppose que l'effectif total est d'environ 30 000 guerriers.
Bataille indécise
Confronté à l'approche des Francs et des Aquitains, Abd er-Rahman, qui vient de piller l'abbaye de Saint-Hilaire, près de Poitiers, doit interrompre sa marche. Les ennemis se font face à Moussais, sur la commune de Vouneuil-sur-Vienne, entre Poitiers et Tours.
Pendant six jours, les cavaliers musulmans et les fantassins chrétiens s'observent et se livrent à quelques escarmouches.
Le 25 octobre 732, qui est aussi le premier jour du mois de Ramadan, les musulmans se décident à engager la bataille. Mais leur cavalerie légère et désordonnée se heurte au « mur infranchissable » que forment les guerriers francs, à pied mais disciplinés et bardés de fer. Abd er-Rahman meurt au combat et la nuit suivante, découragés, ses hommes plient bagage et se retirent.
Simple coup d'arrêt à une razzia, l'affrontement n'est pas moins évoqué par les chroniqueurs de l'époque, tant chrétiens que musulmans. Il sera plus tard magnifié par les premiers, désireux de plaire au vainqueur et à ses descendants, les rois et empereurs carolingiens.
Triomphe des Francs
Charles ne s'en tient pas à cette victoire somme toute facile. Il saccage consciencieusement les villes de Septimanie. C'est peut-être à cette occasion que le chef des Francs, père de Pépin le Bref et grand-père de Charlemagne, aurait gagné le surnom de Charles Martel (« celui qui frappe comme [ou avec] un marteau »).
Il appartiendra à son fils, le roi Pépin le Bref, de conquérir Narbonne et de chasser définitivement les musulmans de Septimanie en 759, trois ou quatre décennies après leur arrivée.

Ha si seulement tous les dirigeants de la France avaient suivit son exemple.  
 



25 octobre 1147 :
Prise de Lisbonne par Alphonse 1er

Le 25 octobre 1147, après quatre mois de siège, Alfonso Enriques, premier roi de Portugal, enlève Lisbonne aux musulmans qui l'occupaient depuis plus de quatre siècles. Le chemin d'accès vers la citadelle arabe, emprunté par les assaillants, porte encore le nom de « petits escaliers Saint-Crépin » en relation avec le saint du jour (le même saint a honoré de ses faveurs les Anglais à Azincourt en 1415).

Pour assurer son exploit, le roi avait mis toutes les chances de son côté...

Comme une flotte transportant 13 000 croisés en partance pour la Terre Sainte avait accosté à Porto, sa première capitale, à l'embouchure du Douro, Alfonso Enriques avait convaincu leurs chefs, le Brabançon Arnould d'Aerschot et le Flamand Christian de Ghistelles, de le rejoindre à l'embouchure du Tage. C'est ainsi que cette coalition de circonstance avait pu s'emparer de Lisbonne.



25 octobre 1415 :
La fleur de la chevalerie » défaite à Azincourt

Le 25 octobre 1415, la « fleur de la chevalerie française » est anéantie à Azincourt, au nord de la Somme, par les archers et les piétons du roi d'Angleterre Henri V. Beaucoup de nobles du camp des Armagnacs sont égorgés après leur capture, en violation des règles chevaleresques.

Les pertes sont énormes du côté français (près de 10 000 hommes contre 1 600 du côté anglais). Elles font d'Azincourt l'une des batailles les plus meurtrières du Moyen Âge occidental...


25 octobre 1836  
Érection de l'obélisque de la Concorde



Le 25 octobre 1836, est érigé à Paris, sur la place de la Concorde, un obélisque en provenance du temple pharaonique de Louqsor (Égypte) et vieux d'environ 4.000 ans (on peut le considérer comme « le plus ancien monument de Paris »)...

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Les mensonges et les erreurs d’hier nourrissent la vérité et la réalité de demain
avatar

Excalibur
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 1269
Date d'inscription : 14/01/2018
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est arrivé le : 20 / 11 / .... l'histoire d'un jour sur terre

Message par Excalibur le Jeu 25 Oct 2018 - 22:11

 ça s'est passé un...
26 octobre
 

 



26 octobre 1440 :
Mort de Gilles de Rais



Gilles de Rais (ou de Retz) est pendu et brûlé le 26 octobre 1440. Sa vie tumultueuse, ses crimes et sa mort vont inspirer deux siècles plus tard la légende de « Barbe-bleue »

Charles Perrault, un écrivain du temps de Louis XIV, raconte ainsi dans son célèbre recueil des Contes de ma mère l'Oye l'histoire d'un féroce seigneur qui tuait ses épouses successives...

Mais Gilles de Rais, le véritable Barbe-bleue, préférait quant à lui les enfants !

Ce riche et puissant seigneur, né vers 1404 dans l'une des plus grandes familles de Bretagne, accompagne Jeanne d'Arc dans la guerre contre les Anglais. Au sacre de Charles VII à Reims, il figure à la gauche du roi, Jeanne étant à sa droite. Le soir du sacre, il est nommé maréchal de France.

Disgrâcié après l'échec du siège de Paris et affecté par la mort de sa femme, Gilles de Rais se retire sur ses terres de Machecoul et Tiffauges, dans la région de Nantes, où il dilapide la fortune héritée de sa femme.

Assouvissant ses pulsions sado-pédérastiques, il commet alors des meurtres horribles sur environ 140 garçonnets de sa région. Confondu suite à la plainte de certains débiteurs, il confesse ses crimes. Il est jugé et exécuté avec deux complices, après avoir manifesté un spectaculaire repentir.



26 octobre 1553 :
Michel Servet est condamné au bûcher


Le 26 octobre 1553, Michel Servet est condamné au bûcher comme hérétique par le Grand Conseil de la république de Genève. Il est brûlé le lendemain à Champel, aux portes de la ville...

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Les mensonges et les erreurs d’hier nourrissent la vérité et la réalité de demain
avatar

Excalibur
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 1269
Date d'inscription : 14/01/2018
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est arrivé le : 20 / 11 / .... l'histoire d'un jour sur terre

Message par Excalibur le Ven 26 Oct 2018 - 12:44


ça s'est passé un...
27 octobre




27 octobre 1614 :
Marie de Médicis face aux états généraux

Le 27 octobre 1614, les états généraux se réunissent à Paris. Ils mettent à mal l'autorité du jeune roi Louis XIII...

La réunion des états généraux à Paris, le 27 octobre 1614, témoigne de l'extrême affaiblissement de la monarchie française sous la régence de Marie de Médicis, veuve du roi Henri IV.

Crise dans la monarchie

Après l'assassinat d'Henri IV, quatre ans plus tôt, le 14 mai 1610, c'est sa veuve, Marie de Médicis, qui obtient d'assurer la régence, grâce à l'appui du puissant duc d'Épernon, un intrigant de première. Avec celle qu'Henriette d'Entragues qualifait de « grosse banquière florentine », le royaume « allait tomber en d'étranges mains » selon le mot de Sully.

Après avoir découragé Sully de rester au gouvernement et écarté Épernon, la régente confie en effet les rênes du pouvoir à sa soeur de lait, une Florentine qu'elle a amené avec elle en France, Leonora Dori, la Galigaï, et à son mari, Concino Concini, qui sera fait marquis d'Ancre et même maréchal et amiral sans avoir jamais combattu ni commandé de navire.

Ce clan pille sans vergogne le Trésor et Marie de Médicis peut s'adonner sans limites à sa passion des bijoux et de l'astrologie. Mécène, elle commande aussi une série de tableaux à Rubens et se fait construire le palais du Luxembourg en 1624 par Salomon de Brosse, pour rivaliser avec le palais Pitti de Florence.

Sans surprise, les grands seigneurs du royaume vouent à Concini une haine incoercible. Le peuple parisien ajoute son grain de sel, témoin cette chansonette qui court les rues :
Si la Reine allait avoir
Un poupon dans le ventre
Il serait bien noir
Car il serait d'Ancre.

Le prince de Condé et le duc de Nevers prennent la tête des mécontents. Critiquant le projet de marier le jeune roi Louis XIII (13 ans) avec une infante d'Espagne, ce qui signifierait la victoire du clan rival des Guise, ils se retirent dans des places fortes frontalières et lèvent des troupes. Le Conseil de régence se prépare à l'affrontement armé avant de conclure un accommodement sous la promesse de réunir les états généraux.


La régente reprend le dessus

L'assemblée de 1614 comprend 140 députés du clergé, y compris le futur cardinal de Richelieu, 132 représentants de l'aristocratie, parmi lesquels les partisans des princes sont en minorité, et 192 députés du tiers état (ni ecclésiastiques, ni nobles). Ces derniers sont pour la plupart des bourgeois prospères, officiers de justice ou parlementaires.

Les princes comptent bien manipuler les députés des États pour obtenir provinces et bénéfices. À leur grand dépit, les états généraux sont réduits à l'impuissance par les rivalités entre le clergé, la noblesse et le tiers état. Le gouvernement renvoie les députés sur de vagues promesses de réformes fiscales et surtout sans avoir permis aux princes d'imposer leurs volontés. Le principal résultat de cette réunion, c'est que la régente remarque l'intervention d'un jeune ecclésiastique, l'évêque de Luçon Armand du Plessis de Richelieu, lors de la séance de clôture du 23 février 1615. Elle va se l'attacher pour le plus grand bien de la monarchie.

Les états généraux, discrédités, ne seront plus réunis avant 1789. Entre-temps, par une patiente remise en ordre des affaires, Richelieu aura permis à la monarchie de prendre le dessus sur l'aristocratie et ouvert la voie au règne prestigieux de Louis XIV. Notons qu'en Angleterre, à la même époque, l'opposition entre le roi et les privilégiés va déboucher sur la victoire des seconds et sur une démocratie embryonnaire.


Coup d'État royal

Comme la crise de régime perdure, le duc de Luynes persuade le jeune Louis XIII d'en finir. Prenant son courage à deux mains, le roi fait assassiner Concini le 2 avril 1617 dans la cour du Louvre puis brûler sa femme pour sorcellerie. Son règne commence vraiment...

En février 1619, dans un sursaut, la reine-mère rejoint la révolte du duc d'Épernon. Après la Journée des dupes (1630), qui lui vaut d'être définitivement chassée des affaires par son fils Louis XIII, elle s'enfuit chez sa fille Henriette, à Londres, puis à Cologne, où elle meurt le 3 juillet 1642, peu avant Richelieu et son fils.



27 octobre 1806 :
Napoléon 1er entre à Berlin

Le 27 octobre 1806, suite à ses victoires de Iéna et Auerstaedt, l'empereur Napoléon 1er entre à Berlin, capitale de la Prusse. C'est là qu'il va signer le décret instaurant le Blocus continental. La quatrième coalition, qui réunit l'Angleterre, la Russie et la Prusse, va définitivement s'effondrer l'année suivante après la défaite du tsar à Friedland et la conclusion du traité de Tilsit.



27 octobre 1870 :
Bazaine capitule à Metz

Le 27 octobre 1870, le maréchal François Bazaine capitule à Metz avec son armée de 180.000 hommes, réduisant à néant les chances de sursaut de la France face à l'offensive allemande.

Il est vrai qu'il considère l'installation de la République en France comme un danger plus grand encore que la victoire


27 octobre 1940 :
Le Manifeste de Brazzaville

Le 27 octobre 1940, en réaction à la rencontre de Montoire, le général Charles de Gaulle lance un Manifeste de Brazzaville, capitale de l'Afrique Équatoriale Française (AEF). Par ce discours sobre et vigoureux, il affirme son autorité et annonce la constitution d'un Conseil de Défense de l'Empire.

Y figurent les principales personnalités qui l'ont déjà rejoint : le général Georges Catroux, l'amiral Muselier, le général Larminat, les gouverneurs Félix Éboué et Sautot, le colonel Philippe Leclerc de Hauteclocque, le médecin-général Sicé, le professeur René Cassin et le révérend-père Georges Thierry d'Argenlieu.



27 octobre 2005 :
Les banlieues françaises s'embrasent



Suite à un fait divers tragique (la mort de deux adolescents coursés par la police et qui s'étaient malencontreusement cachés dans un transformateur électrique à Clichy-sous-bois), les banlieues pauvres à population majoritairement noire ou musulmane s'enflamment comme une traînée de poudre.

En trois semaines, des bandes incendient 9 000 voitures mais aussi des écoles, des gymnases et des casernes de pompiers. Les forces de l'ordre gardent leur sang-froid. Le gouvernement n'en déclenche pas moins l'état d'urgence.

Les commentateurs étrangers voient dans ces émeutes la faillite du « modèle français d'intégration » et un avertissement pour tous les pays européens confrontés à une immigration massive, d'autant qu'elles s'inscrivent dans une succession de faits divers préoccupants : échauffourées ethniques lors de manifestations lycéennes en mars 2005, violences à répétition dans les collèges et lycées des quartiers « sensibles », pillage d'un train le 1er janvier 2006 émaillé de « propos racistes anti-Blancs » (Le Monde, 6 janvier 2006, page 9).

Les commentateurs français préfèrent s'en tenir à une explication socialo-ethnique : les « jeunes » se révoltent en raison d'un chômage aggravé par les discriminations raciales.

-------------------

"aggravé par les discriminations raciales" Ces discriminations raciales ne sont que le reflet de leur comportement.




_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Les mensonges et les erreurs d’hier nourrissent la vérité et la réalité de demain
avatar

Excalibur
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 1269
Date d'inscription : 14/01/2018
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est arrivé le : 20 / 11 / .... l'histoire d'un jour sur terre

Message par Excalibur le Sam 27 Oct 2018 - 13:24

ça s'est passé un...
28 octobre



28 octobre 312
Constantin victorieux au Pont Milvius

Le 28 octobre 312, Constantin bat son rival Maxence au Pont Milvius, sur le Tibre, à quelques kilomètres au nord de Rome. Après avoir réunifié l'empire romain sous son autorité, il va légaliser la religion chrétienne et donner à l'empire une nouvelle capitale, la future Constantinople.

Par son action, Constantin apparaît comme l'empereur romain le plus important après César et Auguste...



28 octobre 1839
Reprise de la guerre sainte en Algérie

Le 28 octobre 1839, le duc d'Orléans, fils du roi Louis-Philippe, s'engage dans le défilé des « Portes de fer » afin d'établir une liaison entre Alger et Constantine. Abd el-Kader dénonce cette intrusion sur son territoire et en prend prétexte pour annoncer le 18 novembre 1839 la reprise de la guerre sainte (jihad ou djihad) au général Bugeaud, de retour en Algérie. Sans attendre, ses troupes ravagent la plaine de la Mitidja, autour d'Alger, où déjà commencent à s'installer des colons français...



28 octobre 1886
La Liberté éclairant le monde



« La Liberté éclairant le monde » est inaugurée à l'entrée du port de New York le 28 octobre 1886. Ce cadeau de la France aux États-Unis célèbre l'amitié franco-américaine...



28 octobre 1918
La Tchécoslovaquie proclame son indépendance

La Tchécoslovaquie proclame son indépendance sur les ruines de l'empire austro-hongrois.

Cet État slave artificiel est créé à partir de la Bohème-Moravie et de la Slovaquie. Sur les frontières du « quadrilatère de Bohème », dans les monts Sudètes, il compte une importante minorité germanophone d'environ 3 millions de personnes soit plus du quart de la population totale du pays. À l'Est, la Slovaquie compte elle-même d'importantes minorités hongroises et polonaise. Par son hétérogénéité et avec des frontières étirées et indéfendables, le nouvel État va devenir le maillon faible de l'Europe...



28 octobre 1940
Le Grec Metaxàs répond « Ochi » à Mussolini

Le 28 octobre 1940, le Premier ministre Ioannis Metaxàs répond fermement « Ochi » (« non ») à un ultimatum du dictateur italien Mussolini qui le somme de laisser ses troupes entrer dans son pays.

Le petit royaume grec est aussitôt envahi par les troupes italiennes qui occupent déjà l'Albanie voisine. À la surprise générale, les Grecs résistent avec une âpreté étonnante à l'invasion et parviennent à repousser les Italiens...


Le jour du Ochi

Depuis la Libération du pays, le 28 octobre a été proclamé fête nationale. Cet anniversaire rappelle l'héroïque résistance du peuple grec à l'invasion italo-allemande.



28 octobre 1958
Élection du pape Jean XXIII

Au Vatican, Jean XXIII est élu pape par le conclave le 28 octobre 1958, à 76 ans et onze mois.

À la mort de Pie XII, le conclave manque cruellement de ressources pour rajeunir les cadres de l'Église. Son effectif n'est que de 53 cardinaux, pour la plupart d'un âge avancé. Et le candidat le mieux placé à la succession du souverain pontife est l'archevêque de Milan, Giovanni Battista Montini (62 ans), que Pie XII n'a pas voulu nommer cardinal.

Les cardinaux veulent se donner le temps d'une transition avant d'élire un pape d'action. Ils portent leur choix sur Angelo Roncalli. Né près de Bergame (Italie du nord) le 25 novembre 1881, dans une famille très pauvre de dix enfants, il s'est signalé par une extrême bonté pendant toute sa vie consacrée à l'Église, y compris quand il a accédé au prestigieux patriarcat de Venise.

Mais le nouvel élu provoque d'emblée la surprise en annonçant un « aggiornamento » (mise à jour) de l'Église catholique, autrement dit un grand concile oecuménique en vue d'adapter l'Église au monde moderne. Ce sera Vatican II...



28 octobre 1962
Référendum sur l'élection du Président

Le général de Gaulle, président de la République française, soumet une révision majeure de la Constitution au référendum de ses concitoyens. Il s'agit d'instituer l'élection du Président au suffrage universel direct (et non plus par un collège de grands électeurs).

Le référendum intervient peu après l'attentat raté du Petit-Clamart contre le général de Gaulle (28 août 1962). Dans l'émotion du moment, la révision est approuvée à une assez large majorité (61,7% de oui contre 38,2% de non) malgré l'opposition de tous les partis à l'exception du parti gaulliste.

La première élection présidentielle au suffrage universel direct a lieu en 1965. Elle reconduit Charles de Gaulle à l'Élysée pour un deuxième mandat qui sera interrompu en 1969 par une démission inopinée.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Les mensonges et les erreurs d’hier nourrissent la vérité et la réalité de demain
avatar

Excalibur
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 1269
Date d'inscription : 14/01/2018
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est arrivé le : 20 / 11 / .... l'histoire d'un jour sur terre

Message par Excalibur le Dim 28 Oct 2018 - 18:39

 ça s'est passé un...
29 octobre
 

 




29 octobre 1685 :
L'Édit de Potsdam fait bon accueil aux huguenots français

Le 29 octobre 1685, soit douze jours à peine après la révocation de l'Édit de Nantes par Louis XIV, le Grand Électeur de Brandebourg Frédéric-Guillaume 1er de Hohenzollern publie l'Édit de Potsdam par lequel il invite les huguenots chassés de France à s'installer sur ses terres.

Les réfugiés se voient offrir quatre ans d'exemption d'impôt, du bois de construction, des terrains et même la liberté de suivre leur culte en français et de conserver le droit français et leurs propres magistrats.

Vingt mille protestants, dont une grande partie sont originaires de la région de Metz, vont répondre à son appel et ainsi repeupler le Brandebourg, ravagé par la guerre de Trente Ans et la peste. Six mille vont s'installer dans la nouvelle capitale de l'État, Berlin, lui donnant d'emblée une coloration très française... et austère.



29 octobre 1709 :
Port-Royal rasée sur ordre de Louis XIV


Le 29 octobre 1709, le roi Louis XIV met un terme au jansénisme. Il disperse les religieuses de Port-Royal des Champs et fait raser l'abbaye, dont seules subsistent aujourd'hui les ruines romantiques.


29 octobre 1929 :
« Mardi noir » à Wall Street

Le 29 octobre 1929 est un « Mardi noir » à la Bourse de New York. Le krach du 24 octobre se confirme avec une chute de 43 points de l'indice des valeurs boursières (ce que l'on appellerait aujourd'hui le CAC40).

Aucun spécialiste n'imagine encore que la crise de confiance boursière va entraîner une baisse de 54% de la production industrielle en trois ans. Le monde occidental entre dans la plus grave crise économique de son Histoire.



29 octobre 1959 :
Pilote en kiosque

Le 29 octobre 1959 paraît le numéro 1 de l'hebdomadaire Pilote (« Polite, quel journal »).

Le magazine est créé par François Clouteaux, né à Nantes en 1920, chrétien convaincu et ancien résistant. Les 300.000 exemplaires sont immédiatement vendus. Les lecteurs font connaissance avec de nouveaux héros dont un certain... Astérix.
Suite de l'article


29 octobre 2008 :
L'Afrique des Grands Lacs en guerre

La ville de Goma, à l'est de la République démocratique du Congo (province du nord-Kivu), est abandonnée par les troupes gouvernementales et occupée par les troupes de Laurent Nkunda, un rebelle congolais d'origine tutsie.

C'est un nouvel épisode de la guerre qui ravage la région depuis le génocide du Rwanda, en 1994. Malgré la présence sur place de plusieurs milliers de casques bleus de l'ONU, elle aurait déjà provoqué 3 à 5 millions de morts violentes, sans compter les mutilations et les viols.


_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Les mensonges et les erreurs d’hier nourrissent la vérité et la réalité de demain
avatar

Excalibur
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 1269
Date d'inscription : 14/01/2018
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est arrivé le : 20 / 11 / .... l'histoire d'un jour sur terre

Message par Excalibur le Lun 29 Oct 2018 - 13:05


 ça s'est passé un...
30 octobre
 

 




30 octobre 1242 :
Paix de Lorris
Le 30 octobre 1242, 13 ans après le traité de Meaux, le comte de Toulouse Raimon VII signe une paix définitive avec le roi de France, Louis IX (Saint Louis) à Lorris, près d'Orléans, dans le Gâtinais.

Sa fille unique et héritière, Jeanne, épouse Alphonse de Poitiers, frère du roi. Le couple n'aura pas d'enfant et à leur mort, le comté de Toulouse sera mis à la disposition de la couronne.



30 octobre 1439 :
Le duc Amédée VIII devient pape

Le 30 octobre 1439, une poignée de pères conciliaires réunis à Constance proclament la déchéance du pape Eugène IV. Ils élisent à sa place le duc Amédée VIII de Savoie, 56 ans.

Le nouveau pape est intronisé l'année suivante sous le nom de Félix V. Mais son élection par une fraction seulement des cardinaux et son effacement ultérieur devant un rival font que l'Église catholique le considère comme le dernier des «antipapes» (ou papes concurrents du pape officiel)...



30 octobre 1632 :
Montmorency décapité à Toulouse


Le 30 octobre 1632, le duc Henri II de Montmorency (37 ans), filleul du précédent roi Henri IV, est décapité dans la cour d'honneur du Capitole, le palais où siège le conseil municipal de Toulouse, les capitouls. On doit fermer les portes du Capitole pour empêcher les Toulousains, favorables au duc, d'entraver l'exécution !

Henri II de Montmorency (30 avril 1595, Chantilly ; 30 octobre 1632, Toulouse), auteur anonyme, musée du LouvreHenri II a été nommé gouverneur du Languedoc vingt ans plus tôt, comme les précédents ducs de sa famille, à commencer par son aïeul, le connétable Anne de Montmorency.

Nommé Maréchal de France mais s'étant vu refuser le titre de connétable, il s'associe à Gaston d'Orléans, frère de Louis XIII, dans un complot contre Richelieu. Il est capturé à Castelnaudary le 1er septembre 1632, par le maréchal Henri de Schomberg, qui lui succèdera brièvement comme gouverneur du Languedoc.

Son exécution est un avertissement à l'adresse des grands féodaux. Ceux-ci se tiendront coi jusqu'à la mort de Louis XIII et la régence d'Anne d'Autriche.



30 octobre 1691 :
Soumission de l'Irlande

Le 30 octobre 1691, le traité de Limerick met fin à la conquête de l'Irlande par les troupes anglaises. L'honneur est sauf pour les catholiques irlandais. Mais les conventions de paix ne tarderont pas à être violées par les troupes anglaises d'occupation, semant une discorde durable entre les deux communautés.



30 octobre 1697 :
traités de Ryswick et fin de la guerre de la Ligue d'Augsbourg

Le 30 octobre 1697 est signé le deuxième traité de Ryswick, un premier l'ayant été le 20 septembre précédent. Ces deux traités, signés dans une ville hollandaise proche de La Haye, mettent fin à la guerre de la Ligue d'Augsbourg (1688-1697). Ils donnent un coup d'arrêt à l'expansion de la France sous le règne du Roi-Soleil.

Louis XIV restitue à l'Angleterre, aux Provinces-Unies et à l'Espagne toutes les conquêtes qu'il a faites depuis le traité de Nimègue (1678), y compris Luxembourg mais à l'exclusion de Strasbourg. Il concède aux Provinces-Unies (Pays-Bas) le droit d'installer des garnisons dans plusieurs places fortes belges (la Barrière) pour surveiller la frontière française. Grande humiliation : il reconnaît Guillaume III d'Orange comme roi d'Angleterre. Il abandonne les têtes de pont conquises sur la rive droite du Rhin mais annexe la plus grande partie de l'Alsace à l'exception de plusieurs places fortes.

Il garde aussi un droit de regard sur le duché indépendant de Lorraine et de Bar et reçoit de l'Espagne la moitié occidentale de l'île de Saint-Domingue, aujourd'hui Haïti. Au terme d'une guerre dure mais malgré tout victorieuse, cette paix est incomprise. « Je la tiens plus infâme que celle de Cateau-Cambrésis », déclare Vauban.



30 octobre 1864 :
Fin de la « guerre des duchés »

Le 30 octobre 1864, la paix de Vienne met un terme à la « guerre des duchés » qui avait vu l'Autriche, la Prusse et d'autres États allemands attaquer le petit Danemark pour lui enlever les duchés du Slesvig, du Holstein et du Lauenbourg. C'était la première des trois guerres qui allaient conduire le chancelier prussien Otto von Bismarck à l'unification de l'Allemagne.








_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Les mensonges et les erreurs d’hier nourrissent la vérité et la réalité de demain
avatar

Excalibur
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 1269
Date d'inscription : 14/01/2018
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est arrivé le : 20 / 11 / .... l'histoire d'un jour sur terre

Message par Excalibur le Mar 30 Oct 2018 - 19:58


ça s'est passé un...
31 octobre






31 octobre 1512 :
Inauguration de la Sixtine

Le 31 octobre 1512 est inaugurée la fresque de la chapelle Sixtine, oeuvre maîtresse de Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)...



31 octobre 1517 :
Les 95 thèses de Luther

Le 31 octobre 1517, sur la porte de l'église du château de Wittenberg, en Saxe, un moine allemand affiche 95 thèses où il dénonce les scandales de l'Église de son temps. Sans s'en douter, Martin Luther va briser l'unité de l'Église catholique et jeter les bases du protestantisme

Excommunié trois ans plus tard, il entraîne la majorité de l'Allemagne et de ses princes à se rebeller contre le pape et se convertir à sa doctrine. Aujourd'hui, le luthérianisme est pratiqué par 65 millions de fidèles, essentiellement en Allemagne et dans les pays germaniques...



31 octobre 1664 :
La bataille de Jijel

En 1664, sur ordre du jeune roi Louis XIV, un corps expéditionnaire français tente de prendre pied à Jijel, en petite Kabylie, afin de mettre fin au piratage barbaresque. L'expédition débouche sur un fiasco complet sur lequel le Roi-Soleil veillera à imposer un pudique silence...


31 octobre 1756 :
Casanova s'évade des Plombs de Venise

Le 31 octobre 1756, Giovanni Jacopo Casanova (31 ans) s'évade des Plombs de Venise. C'est le début pour lui d'une longue vie d'aventurier mondain. Ses Mémoires posthumes recueilleront un très vif succès dès leur publication en 1826-1838.


_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Les mensonges et les erreurs d’hier nourrissent la vérité et la réalité de demain
avatar

Excalibur
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 1269
Date d'inscription : 14/01/2018
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est arrivé le : 20 / 11 / .... l'histoire d'un jour sur terre

Message par Excalibur le Mer 31 Oct 2018 - 17:32


ça s'est passé un...
1er novembre





1er novembre 1347 :
La Peste à Marseille !

Le 1er novembre 1347, la peste noire, importée de Crimée par des galères génoises, débarque à Marseille.

L'épidémie va se développer dans toute l'Europe d'autant mieux et plus vite que la population est épuisée. Après trois siècles d'expansion démographique, l'Europe est saturée d'hommes que les sols peinent à nourrir. Les disettes, famines et « chertés » se font plus fréquentes et à ces pénuries alimentaires s'ajoute la guerre entre Français et Anglais...
Suite de l'article


1er novembre 1628 :
Fin du siège de La Rochelle

Le 1er novembre 1628 prend fin le siège de La Rochelle. Le roi fait son entrée dans une ville ruinée et dépeuplée par la famine.

Richelieu épargne le maire Jean Guitton, un armateur énergique qui avait défendu la ville et fait le serment de tuer le premier qui parlerait de se rendre : « Pourvu qu'il reste un homme pour fermer les portes, c'est assez ! »...


1er novembre 1954 :
Toussaint rouge » en Algérie



Le 1er novembre 1954 marque le début de l'insurrection algérienne. Les indépendantistes du FLN (Front de Libération Nationale) d'Ahmed Ben Bella commettent de nombreux attentats causant une dizaine de victimes musulmanes aussi bien qu'européennes. Parmi celles-ci, un jeune instituteur européen, Guy Monnerot.

Surnommés « fellagha » (en arabe coupeurs de route ou bandits de grand chemin), les indépendantistes souffrent d'être encore très minoritaires et sans soutien consistant dans la population musulmane...


C'est sa fête : Toussaint



Le Christ entouré des saints (icône byzantine)Toussaint est un raccourci qui désigne la fête de « tous les martyrs et de tous les saints ».

Cette fête a été instituée en 610 par le pape Boniface IV afin d'honorer les martyrs romains dont il avait fait transférer les corps des catacombes au panthéon d'Agrippa, reconverti en église.

L'Occident a fixé la Toussaint au 1er novembre et fait du lendemain, 2 novembre, la Fête des morts. Par cette disposition, l'Église place symboliquement l'ensemble des défunts sous la protection des saints.

Les Américains d'origine irlandaise ont acclimaté dans leur pays d'adoption la fête de Hallowe'en (contraction anglaise de la Veille de la Toussaint). Ces réjouissances autour de motifs macabres sont le dernier avatar d'une très ancienne fête celte dédiée au dieu des ténèbres et de l'hiver, Samain.

En Europe, l'Église catholique a riposté à l'introduction de la fête de Hallowe'en dans les années 1990 par des festivités mieux accordées à la spiritualité chrétienne. Elles mêlent le rock et la prière sous le nom de... Holywins (la Sainteté gagne).


_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Les mensonges et les erreurs d’hier nourrissent la vérité et la réalité de demain
avatar

Excalibur
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 1269
Date d'inscription : 14/01/2018
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est arrivé le : 20 / 11 / .... l'histoire d'un jour sur terre

Message par Excalibur le Jeu 1 Nov 2018 - 19:08


 2 novembre  
 

2 novembre 1439
Naissance de l'impôt permanent



L'impôt permanent apparaît en France le 2 novembre 1439 sous la forme d'une ordonnance promulguée à Orléans par Charles VII et destinée à financer une armée royale permanente.

Au Moyen Âge, le roi se contentait du revenu de ses domaines héréditaires pour subsister et entretenir sa cour. Comme les seigneurs, il pouvait aussi prélever des péages ou des taxes sur l'usage de « banalités » (fours, moulins...). Mais selon une tradition qui remonte à l'Antiquité romaine, il était inconcevable qu'il impose une taxe de quelque type que ce soit sur les revenus des propriétaires...

Financer la guerre
Lorsque le roi devait partir à la guerre et ne pouvait se suffire des armées de ses vassaux, il recrutait des mercenaires. Pour les payer, il convoquait alors les états généraux et leur demandait le droit de lever une aide pour la « taille des lances » (autrement dit l'achat et l'entretien des armes de guerre).  

Les états généraux, une assemblée temporaire apparue sous le règne de Philippe IV le Bel, 150 ans plus tôt, représentaient l'ensemble des sujets, avec des délégués des trois ordres de la société médiévale : le clergé, la noblesse et le tiers état (le reste de la population ; ses délégués appartenaient à la bourgeoisie des villes).

Après les victoires de Jeanne d'Arc, le roi Charles VII se dispose à bouter les Anglais hors du royaume. Il conclut à Arras en 1435 un traité avec le duc de Bourgogne, traditionnel allié des Anglais. Mais le traité met sur la touche des troupes de mercenaires que le roi et le duc employaient à la guerre et qu'ils ne veulent ni ne peuvent plus payer.

Le roi a besoin d'argent pour mettre à la raison ces bandes de pillards, les sinistres Écorcheurs, et pour chasser enfin les Anglais. Il fait une nouvelle fois appel aux états généraux. Mais les délégués se lassent de se réunir tous les ans pour renouveler l'autorisation de lever l'impôt.

À Orléans, le 2 novembre 1439, ils accordent à Charles VII la permission de renouveler la « taille » d'année en année.  Le roi ne se fait pas prier et publie donc une ordonnance pour prélever annuellement la taille dans le pays.

Par la même occasion, il se réserve le droit de nommer tous les capitaines, le nombre de leurs soldats et leur lieu d'affectation. Cette mesure qui vise les bandes d'Écorcheurs ne deviendra applicable qu'après la création d'une armée régulière, avec les ressources fiscales tirées de la taille.

En attendant, l'ordonnance d'Orléans a pour conséquence imprévue de liguer contre le souverain plusieurs grands féodaux du royaume ainsi que son propre fils et héritier, le futur Louis XI ! Cette « Praguerie » se conclut par le traité de Cusset du 24 juillet 1440.


Un impôt qui n'est qu'une aumône comparé aux impôts d'aujourd'hui.
Les taxes sont aussi des impôts TVA, Essence ...

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Les mensonges et les erreurs d’hier nourrissent la vérité et la réalité de demain
avatar

Excalibur
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 1269
Date d'inscription : 14/01/2018
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est arrivé le : 20 / 11 / .... l'histoire d'un jour sur terre

Message par Excalibur le Ven 2 Nov 2018 - 19:40


 ça s'est passé un...
3 novembre
 

 



3 novembre 1493 : Christophe Colomb en Guadeloupe

Le 3 novembre 1493, lors de son deuxième voyage vers le Nouveau Monde, Christophe Colomb aborde sur une île que ses habitants, des Indiens Caraïbes de féroce réputation, appellent Caloucaéra. Son nom sera transformé par les découvreurs européens en Guadeloupe. L'île, de même que la Martinique voisine, sera colonisée à partir de 1635 par les Français.



3 novembre 1839 : La Sublime Porte se réforme

Le 3 novembre 1839, le sultan ottoman Abdul-Medjid 1er (en turc Abdulmecit) publie la charte de Gulhané (hatti chérif) qui proclame l'égalité devant la loi de tous les sujets de l'empire ottoman, quelle que soit leur religion.

C'est le début d'une longue période de bouleversements connue sous le nom de Tanzimat, d'après un mot turc qui signifie organisation et désigne un Conseil qui sera établi en 1854 pour veiller à l'application des réformes...


3 novembre 1867 : Les chassepots font merveille à Mentana

Le 3 novembre 1867, des volontaires garibaldiens tentent de pénétrer à Rome et d'en chasser le pape Pie IX. Ils veulent remettre la ville au roi d'Italie Victor-Emmanuel II pour achever l'unité politique de la péninsule...


3 novembre 1903 : Le Panamá, un État sur mesure

Le 3 novembre 1903, l'isthme de Panama fait sécession d'avec la Colombie tandis que des vaisseaux de guerre américains mouillent devant les villes de Colon et Panama. La création du nouvel État est téléguidée par le gouvernement américain qui souhaite avoir les mains libres pour y creuser un canal...


_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Les mensonges et les erreurs d’hier nourrissent la vérité et la réalité de demain
avatar

Excalibur
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 1269
Date d'inscription : 14/01/2018
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est arrivé le : 20 / 11 / .... l'histoire d'un jour sur terre

Message par Excalibur le Sam 3 Nov 2018 - 22:05

4 novembre 1870 : Siège de Belfort

Le 4 novembre 1870 commence le siège de Belfort. Les armées prussiennes prennent place autour de la ville pour plus de cent jours. Le courage du colonel Denfert-Rochereau, qui organise la résistance de la ville, permet que celle-ci résiste aux bombardements comme au froid intense qui s'abat. Denfert-Rochereau ne consentira à se rendre que sur un ordre du gouvernement.



4 novembre 1904 : Le général André et l'affaire des fiches

Le 4 novembre 1904, le ministre de la Guerre, le général Louis André, est giflé à la Chambre par le député nationaliste Syveton, un désaxé qui se suicidera peu après. Ce drame met un point final à l'« affaire des fiches ».

Il était reproché au ministre comme à son homologue le ministre de la Marine Camille Pelletan, d'avoir favorisé la promotion des officiers laïques et athées sans prendre en compte le critère de compétence. Le scandale précipite la chute du ministère d'Émile Combes...


4 novembre 1956 : Les chars soviétiques entrent dans Budapest

Le 4 novembre 1956, les chars entrent avec fracas dans Budapest afin de réprimer les velléités d'indépendance de la Hongrie. Depuis le mois d'octobre, le pays s'est en effet pris à rêver de renverser le joug soviétique.

Sous la pression populaire, Imre Nagy a été nommé à la tête du gouvernement hongrois dans le but de mettre en place une démocratie parlementaire et de rétablir les libertés fondamentales. Il a proclamé la neutralité du pays et sa sortie du pacte de Varsovie (l'alliance est-européenne opposée à l'OTAN).

En pleine guerre froide, Moscou ne peut rester sans réaction face à cette contestation ouverte de sa domination sur les pays de l'est de l'Europe. Au début du mois de novembre, les troupes du Pacte de Varsovie entrent donc dans le pays afin de museler cette opposition. La répression est sanglante et les troupes russes tuent entre 200.000 et 300.000 Hongrois.

En Occident, cette révolte hongroise suscite une grande émotion mais les gouvernements se gardent d'intervenir contre le Kremlin et laissent le géant soviétique faire taire la voix de la liberté hongroise.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Les mensonges et les erreurs d’hier nourrissent la vérité et la réalité de demain
avatar

Excalibur
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 1269
Date d'inscription : 14/01/2018
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est arrivé le : 20 / 11 / .... l'histoire d'un jour sur terre

Message par Excalibur le Dim 4 Nov 2018 - 6:59


ça s'est passé un...
5 novembre



5 novembre 1757 :
Soubise vaincu à Rossbach

Le 5 novembre 1757, Frédéric II vainc, à Rossbach, en Saxe, les Français et les Autrichiens commandés par le maréchal de Soubise et le feld-maréchal Joseph Friedrich von Sachsen-Hildburghausen.

La manière dont le roi de Prusse a retourné en sa faveur une situation désespérée pendant la guerre de Sept Ans lui vaudra d'être appelé Frédéric le Grand...


5 novembre 1898
Première transmission sans fil en France
Eugène Ducretet offre une démonstration publique de transmission sans fil avec l’aide de l’ingénieur Ernest Roger. Situé au troisième étage de la Tour Eiffel, il émet jusqu’au Panthéon, où le message est reçu en morse.



5 novembre 1922 :
Découverte du tombeau de Toutânkhamon


Le 5 novembre 1922, Howard Carter découvre le tombeau du pharaon Toutânkhamon...



5 novembre 1956 :
Les parachutistes franco-britanniques sautent sur Suez

Le 5 novembre 1956, débute une opération aéroportée franco-britannique contre l'Égypte. À la suite de la nationalisation du canal par le raïs Nasser le 26 juillet 1956, les gouvernements français et britannique de Guy Mollet et Anthony Eden ont convenu avec le gouvernement israélien de Ben Gourion d'attaquer conjointement l'Égypte.

Les Israéliens se lancent dans la péninsule du Sinaï le 29 octobre et les parachutistes franco-britanniques sautent sur Port-Saïd sous le prétexte de protéger le canal.

Mais à peine les paras touchent-ils terre que le maréchal Nicolas Boulganine, chef de l'État soviétique, menace d'intervenir avec des fusées intercontinentales à tête nucléaire si l'attaque n'est pas stoppée ! Le président Dwight Eisenhower (qui vient d'être réélu le 6 novembre avec un pourcentage record de 57% des électeurs) joint sa voix aux Soviétiques pour exiger un cessez-le-feu.

Le tintamarre provoqué par cette expédition de type colonial aura permis à l'URSS de réprimer au même moment une révolte populaire en Hongrie.


_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Les mensonges et les erreurs d’hier nourrissent la vérité et la réalité de demain
avatar

Excalibur
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 1269
Date d'inscription : 14/01/2018
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est arrivé le : 20 / 11 / .... l'histoire d'un jour sur terre

Message par Excalibur le Lun 5 Nov 2018 - 7:23


ça s'est passé un...
6 novembre


6 novembre 1792 :
Jemmapes

Le 6 novembre 1792, les volontaires de l'armée française battent les soldats autrichiens à Jemmapes, près de Mons, en Belgique...



6 novembre 1813 :
Morelos y Pavon tente de libérer le Mexique

Le 6 novembre 1813, le prêtre Morelos y Pavon prend la tête d'une insurrection et proclame l'indépendance du Mexique. Mais sa tentative échoue comme celle du curé de Dolores, trois ans plus tôt, et c'est seulement le 24 février 1821 que le pays s'émancipera pour de bon de la tutelle de Madrid.



6 novembre 1917 :
La Révolution d'Octobre

Dans la nuit du 6 au 7 novembre 1917, Lénine et les bolcheviques déclenchent la « Révolution d'Octobre »...


6 novembre 1956 :
L'expédition de Suez tourne au fiasco

Le 6 novembre 1956, les armes se taisent sur les rives du canal de Suez. L'expédition franco-britannique tourne au fiasco. Elle signe la fin de l'ère coloniale et de la «diplomatie de la canonnière»...



_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Les mensonges et les erreurs d’hier nourrissent la vérité et la réalité de demain
avatar

Excalibur
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 1269
Date d'inscription : 14/01/2018
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est arrivé le : 20 / 11 / .... l'histoire d'un jour sur terre

Message par Excalibur le Mar 6 Nov 2018 - 23:09


ça s'est passé un...
7 novembre



7 novembre 63 av. J.-C. :
Cicéron dénonce Catilina

Le 7 novembre de l'an 63 avant JC, à Rome, Cicéron interpelle le conjurateur Catilina en plein Sénat en des termes restés célèbres : « Jusques à quand, Catilina, abuseras-tu de notre patience ? ... ».


7 novembre 1659 :
La paix des Pyrénées

Par le traité des Pyrénées du 7 novembre 1659, signé sur l'île des Faisans, à la frontière franco-espagnole, la France met fin à deux siècles d'hostilités avec l'Espagne des Habsbourg.

Un mariage entre le roi Louis XIV et sa cousine l'infante Marie-Thérèse scelle ce rapprochement habilement négocié par Mazarin...


7 novembre 1987 :
Bourguiba déposé par Ben Ali

Le 7 novembre 1987, Habib Bourguiba, président à vie de la Tunisie, surnommé le « Combattant suprême » en raison de son combat pour l'indépendance du pays, est déposé par son Premier ministre, Zine el-Abidine Ben Ali (51 ans), qui fait valoir un empêchement dû au grand âge (84 ans) et à une santé défaillante.

Des commentateurs en mal de floklore qualifient cette opération de « Révolution du jasmin » (le jasmin est la fleur fétiche de la Tunisie).

Le nouvel homme fort du pays justifie ce qui ressemble à un coup d'État par la crainte d'une guerre civile avec les islamistes du mouvement Ennahda. Avec un incontestable savoir-faire, Ben Ali, qui fut auparavant général puis ministre de l'Intérieur, va neutraliser les islamistes en douceur et engager la Tunisie dans la voie du libéralisme économique tout en maintenant une forte pression policière.

Le pays, sous sa férule, connaît une rapide modernisation, tant sur le plan économique que sur celui des moeurs. Il se rapproche des normes européennes par le niveau d'éducation comme par l'indice de fécondité (2 enfants par femme en 2009). On peut y voir le résultat d'un effort engagé dès l'indépendance, sous la présidence de Bourguiba.

Mais, à partir de la fin des années 1990, le président et sa famille, protégés par la censure, profitent de leur situation pour s'enrichir sans vergogne jusqu'à l'explosion révolutionnaire de janvier 2011.


_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Les mensonges et les erreurs d’hier nourrissent la vérité et la réalité de demain
avatar

Excalibur
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 1269
Date d'inscription : 14/01/2018
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est arrivé le : 20 / 11 / .... l'histoire d'un jour sur terre

Message par Excalibur le Mer 7 Nov 2018 - 12:43


 ça s'est passé un...
8 novembre
 

 


8 novembre 392 : Le christianisme religion officielle de Rome

Le 8 novembre 392, l'empereur Théodose proclame le christianisme religion officielle de l'empire romain et interdit les autres cultes. Les derniers fidèles de ceux-ci sont poursuivis par la fureur fanatique des chrétiens. À Alexandrie, les affrontements se soldent par de nombreuses victimes.

Un siècle plus tôt, les chrétiens enduraient eux-mêmes de brutales persécutions sous le règne de Dioclétien. Le successeur de celui-ci, l'empereur Constantin le Grand, y avait mis fin en légalisant la nouvelle religion mais sans interdire les autres ni lui donner un statut officiel. Il est vrai qu'elle ne ralliait encore qu'une petite fraction de la population de l'empire : environ un dixième en Orient, beaucoup moins en Occident.



8 novembre 1226 : Avènement de Louis IX, futur Saint Louis

Le 8 novembre 1226, le roi Louis VIII le Lion est emporté par une dysenterie aiguë, à Montpensier, en Auvergne, en revenant de sa croisade contre les hérétiques albigeois.

Son fils lui succède sous le nom de Louis IX mais il restera dans la postérité sous le nom de Saint Louis. Comme le nouveau roi a 12 ans et n'est pas encore majeur, c'est sa pieuse mère Blanche de Castille qui prend en main les destinées du royaume avec le titre de « baillistre » (régente). Elle gardera le pouvoir jusqu'en 1242 et le reprendra lors du départ de son fils pour la septième croisade.

Louis IX épouse Marguerite de Provence le 27 mai 1234. Il lui restera fidèle toute la vie et lui donnera onze enfants.



8 novembre 1576 : Pacification de Gand

Le 8 novembre 1576, par la Pacification de Gand, Guillaume le Taciturne unit les Néerlandais du nord et du sud contre l'occupant espagnol.



8 novembre 1620 : La Bohême meurt à la Montagne Blanche

Le 8 novembre 1620, les protestants tchèques sont écrasés par l'armée impériale à la Montagne Blanche...



8 novembre 1939 : Attentat de Georg Elser contre Hitler

Le soir du 8 novembre 1939, à Munich, dans la brasserie Bürgerbräukeller, Hitler fête l'anniversaire de son putsch raté de 1923. Ce putsch lui avait valu d'être incarcéré pendant plusieurs mois. Par une chance inouïe, il va échapper à 13 minutes près à une bombe destinée à le tuer...



8 novembre 1942 : Débarquement en Afrique du Nord

Le 8 novembre 1942, dans le cadre de l'opération «Torch», 100.000 soldats américains et anglais débarquent en Afrique du nord. Bénéficiant de l'effet de surprise, ils s'emparent de Casablanca, Oran et Alger, en vue de préparer la libération du continent européen...


_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Les mensonges et les erreurs d’hier nourrissent la vérité et la réalité de demain
avatar

Excalibur
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 1269
Date d'inscription : 14/01/2018
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est arrivé le : 20 / 11 / .... l'histoire d'un jour sur terre

Message par Excalibur le Jeu 8 Nov 2018 - 12:23


 ça s'est passé un...
9 novembre
 

 


9 novembre 1799 : le coup d'État de Brumaire

Le 9 novembre 1799 (18 Brumaire An VII), par un coup d'État, Napoléon Bonaparte prend le pouvoir et inaugure le Consulat avec un gouvernement constitué d'un Premier Consul (lui-même, dictateur de fait) et de deux Consuls : Cambacérès et Lebrun.

En quelques mois, voire quelques semaines, Bonaparte va bouleverser la donne. Il met fin à l'instabilité chronique et clôt pour de bon la Révolution tout en parachevant son oeuvre. «J'assume tout, de Clovis au Comité de Salut public», aurait-il déclaré en 1799...



9 novembre 1867 : Le Japon entre dans l'« ère des Lumières »

L'empereur Meiji en 1873Le 9 novembre 1867, au Japon, suite à des émeutes, le shogun Tokugawa Yoshinobu, maire du palais et maître tout-puissant du gouvernement, remet ses pouvoirs au jeune empereur Mutsuhito arrivé sur le trône le 30 janvier précédent.

On voit dans cet événement le début de l'ère Meiji, du nom de règne de l'empereur (Meiji veut dire lumière en japonais).

Par ce nom de règne, le nouveau souverain, à peine âgé de 15 ans, veut signifier sa volonté de moderniser l'empire du Japon et de l'ouvrir sur le monde. Il décide d'assumer lui-même la direction du pays à la place du shogun, avec le concours des grands seigneurs (daimyo) réformistes.

En moins d'une génération, il va hisser son pays parmi les grandes puissances de la planète, toutes les autres appartenant à la sphère occidentale...



9 novembre 1911 : August Bebel, prophète de malheur

Ce 9 novembre 1911, l'Europe s'inquiète des roulements de tambour en Allemagne, en France et en Grande-Bretagne. On sort à peine de la crise d'Agadir et après plusieurs années paisibles, la guerre générale devient une perspective plausible.

Ferdinand August Bebel (Deutz, près de Cologne, 22 février 1840 - Passug, Suisse, 13 août) À Berlin, un vieil homme monte à la tribune du Reichstag, la Chambre des députés de l'Empire allemand. D'une voix que les témoins disent claire et envoûtante, il s'adresse à ses collègues :
« Ainsi, on armera de tous les côtés et l'on ira jusqu'au point où l'un ou l'autre des adversaires dira : ''Mieux vaut une fin rapide dans l'horreur qu'une horreur sans fin''. C'est à ce moment-là que viendra la catastrophe. L'Europe entière suivra le tambour et seize à dix-huit millions d'hommes dans leur plus bel âge, la fleur des différentes nations, sortiront équipés des meilleurs instruments d'assassinat. Le crépuscule des dieux approche pour le monde bourgeois ».

À ces mots, la plus grande partie de l'assemblée éclata en risées et trépidations, sur quoi l'orateur poursuivit : « Soit, vous prenez le parti d'en rire. Et bien, vous verrez le résultat : après la guerre, nous serons confrontés à une faillite massive, à la misère générale, au chômage universel et à une grande famine » (*).

Ce prophète de malheur allait mourir deux ans plus tard, le 13 août 1913, dans la station suisse de Passugg, près de Zurich. Il a nom Ferdinand August Bebel...



9 novembre 1917 : Désastre italien à Caporetto

Deux ans et demi après leur entrée en guerre aux côtés des Alliés, les Italiens sont confrontés à une première grande bataille du 24 octobre au 9 novembre 1917 à Caporetto, sur l'Isonzo, un cours d'eau alpin. Leurs tranchées sont assaillies par les Austro-Hongrois qui bénéficient de l'appui bienvenu de la XIVe armée allemande du général Otto von Below...



9 novembre 1918 : Abdication de Guillaume II

Honni par les chefs alliés qui voient en lui le responsable de la Grande Guerre, l'empereur allemand Guillaume II se résigne à abdiquer le 9 novembre 1918. Le chancelier Maximilien de Bade se démet également et cède la direction du gouvernement au leader du parti social-démocrate allemande (PSD) Friedrich Ebert.

Dans le même temps, de sa propre initiative, Philipp Scheidemann, autre leader du PSD, proclame du balcon du Reichstag l'avènement de la République allemande. Il appartiendra à une assemblée constituante réunie à Weimar trois mois plus tard d'en poser les fondations.

Pour les sociaux-démocrates comme pour les chefs de l'armée, l'urgence est de prévenir la contagion révolutionnaire qui menace d'emporter le pays après la Russie. Dès le lendemain, les militaires répriment les mouvements spartakistes apparentés aux bolchéviques russes cependant que les gouvernants civils engagent les négociations d'armistice avec les Alliés.



9 novembre 1923 : Le Putsch de la Brasserie

Le 9 novembre 1923, après une soirée agitée dans une brasserie de Munich, un agitateur brave la police de la ville à la tête de 3.000 militants et en compagnie du prestigieux général Ludendorff, héros de la Grande Guerre. Il a nom Adolf Hitler...



9 novembre 1938 : La Nuit de Cristal

Le 9 novembre 1938, Joseph Goebbels prend prétexte de l'assassinat d'un diplomate, Ernst vom Rath, pour déclencher avec les sections d'assaut nazies (« Sturm Abteilung » ou SA) le pogrom de la « Nuit de Cristal » (en allemand « Reichskristallnacht » ou « NovemberPogrom »). Son principal objectif est d'accélérer l'exode des Juifs en vue d'un Reich « judenrein » (sans Juifs). Hermann Goering (ou Göring) en profite pour rançonner les Juifs.

Après cela, la « question juive » (en allemand « Judenfrage »), qui était le lot de différents acteurs agissant dans « le sens de la volonté du Führer », reviendra désormais exclusivement à Reinhard Heydrich et Heinrich Himmler, autrement dit aux SS (Schutzstaffel)...



9 novembre 1970 : Mort du général de Gaulle

Le 9 novembre 1970, à 19h15, Charles de Gaulle meurt paisiblement, au cours d'une réussite, dans sa maison de La Boisserie, à Colombey-les-deux-Églises (Haute-Marne)...



9 novembre 1989 : Le Mur de la honte s'écroule

Le 9 novembre 1989, sous les caméras du monde entier, la jeunesse allemande se précipite à l'assaut du Mur de la honte..


_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Les mensonges et les erreurs d’hier nourrissent la vérité et la réalité de demain
avatar

Excalibur
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 1269
Date d'inscription : 14/01/2018
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est arrivé le : 20 / 11 / .... l'histoire d'un jour sur terre

Message par Excalibur le Ven 9 Nov 2018 - 19:22


 ça s'est passé un...
10 novembre
 

 


10 novembre 496 : Bataille de Tolbiac

Quinze ans après son accession au trône, Clovis, roi des Francs saliens, reçoit un appel à l'aide de son homologue, le roi des Francs rhénans. Celui-ci est menacé par les Alamans, une tribu germanique à laquelle nous avons emprunté le nom de l'Allemagne. Le jeune roi accourt à son secours. Il veut prendre à revers les Alamans qui assiègent son allié dans la place forte de Tolbiac (en allemand, Zülpich), près de Cologne.

La bataille de Tolbiac (Joseph Blanc, 1846-1904, toile marouflée, Panthéon, Paris)Mais peu avant son arrivée, son allié se rend aux Alamans et ceux-ci se retournent contre les Francs saliens, inférieurs en nombre. Le choc survient, croit-on, le 10 novembre 496.

Comme Clovis se retrouve en situation d'être défait, voilà qu'il lève les bras au ciel et implore le secours du Dieu de Clotilde, sa femme chrétienne. Il prend alors la résolution de se convertir en cas de victoire. À peine a-t-il fait ce voeu que le roi des Alamans est frappé à mort d'un coup de hache ! Les Alamans se débandent aussitôt. Clovis est vainqueur !

C'est du moins ce que raconte le chroniqueur Grégoire de Tours, auteur au siècle suivant d'une Histoire des Francs. Cette péripétie lui a été de façon évidente inspirée par le souvenir de l'empereur Constantin au pont Milvius.



10 novembre 1444 : Défaite des croisés hongrois à Varna

Le 10 novembre 1444, une coalition de croisés hongrois et polonais est mise en déroute par les janissaires du sultan Mourad II, près de Varna, sur les bords de la mer Noire.

Le roi de Pologne Ladislas III Jagellon (20 ans) est tué dans la bataille. Son allié, le roi de Hongrie Jean Hunyade, est défait une nouvelle fois par le sultan à Kossovo Polié en 1448. Plus rien ne s'oppose désormais à la conquête de Constantinople par les Ottomans.



10 novembre 1555 : Le rêve avorté d'une France antarctique

Le 10 novembre 1555, l'amiral Nicolas Durant de Villegagnon relâche dans la baie de Guanabara, au Brésil. Il est accompagné de 600 colons français. L'un d'eux, le moine André Thévet, ramène de son aventure une herbe aux vertus séduisantes, le tabac. Mais c'est à un familier de Catherine de Médicis, Jean Nicot, que l'herbe va emprunter son nom (nicotine). Entretemps, l'entreprise de Villegagnon a sombré dans la tragédie.


10 novembre 1630 : Richelieu et la « Journée des Dupes »

Le 10 novembre 1630, à la cour de Louis XIII, le cardinal de Richelieu prend définitivement le dessus sur ses adversaires au cours d'une « Journée des Dupes »...
Suite de l'article


10 novembre 1657 : Christine se fait justice à Fontainebleau

Le 10 novembre 1657, le père Le Bel, supérieur du couvent des Mathurins d'Avon, est convoqué au château de Fontainebleau, tout proche.

Dans la galerie des Cerfs, l'ex-reine Christine de Suède, de passage au château, lui demande de confesser son confident et favori, l'Italien Monaldeschi. Après quoi, elle fait exécuter ce dernier à l'épée...

Face au scandale de cette justice sommaire exercée sur le sol français, l'ex-reine revendique son droit de souveraine. Elle explique à son hôte, le cardinal Mazarin, que le condamné avait reconnu l'avoir trahie auprès des envoyés du roi d'Espagne.

Selon des sources malveillantes, la reine aurait aussi eu connaissance de lettres où son grand écuyer et amant raillait son physique. L'affaire est finalement étouffée et Christine s'établit à Rome.



10 novembre 1871 : « Dr. Livingstone, I presume ?  »

Le 10 novembre 1871, dans un village reculé d'Afrique orientale, Ujiji, deux hommes blancs se font face au milieu d'un attroupement d'Africains. Le plus jeune, un aventurier du nom de Stanley, s'avance vers son aîné :  «Dr Livingstone, I presume !»...



10 novembre 1982 : Mort de Leonid Brejnev et agonie de l'URSS

Leonid Brejnev, secrétaire général du PCUS (parti communiste de l'Union soviétique) meurt au Kremlin, à 75 ans, au terme d'une longue agonie, le 10 novembre 1982. Dans les années précédentes, le dernier « tsar communiste » a été contraint à des reculades humiliantes sur la question des missiles, en Afghanistan et en Pologne.

Après lui, l'URSS entre en agonie. Lui succède au Secrétariat général du parti communiste de l'Union soviétique (le poste-clé du régime) Iouri Andropov. Sous des dehors inquiétants (l'homme a présidé le KGB, la police politique, pendant 15 ans), Andropov est de fait conscient des impasses du régime et des méfaits de la corruption. Il tente de réformer le régime tout en luttant contre les dissidences de toutes sortes. Mais il n'a pas le temps d'aboutir.

Malade, il meurt à son tour le 9 février 1984. Du coup, le Comité Central fait machine arrière et nomme à sa place un vieux brejnévien, Constantin Tchernenko (73 ans). Il disparaît au bout d'un an. Les réformistes reviennent à l'assaut en imposant le 11 mars 1985 au Secrétariat général le dauphin d'Andropov : Mikhaïl Gorbatchev (54 ans). Deux jours plus tard, le 13 mars 1985, il est élu par le Soviet Suprême à la présidence du Praesidium, en fait à la direction du pays.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Les mensonges et les erreurs d’hier nourrissent la vérité et la réalité de demain
avatar

Excalibur
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 1269
Date d'inscription : 14/01/2018
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est arrivé le : 20 / 11 / .... l'histoire d'un jour sur terre

Message par Excalibur le Sam 10 Nov 2018 - 14:40


ça s'est passé un...
11 novembre
 

 



11 novembre 43 av. J.-C. : Un triumvirat pour succéder à César

Le 11 novembre de l'an 43 avant JC (certaines sources donnent le 26 novembre), Antoine, Lépide et Octave se font nommer par le Sénat romain pour exercer un gouvernement à trois. C'est le second triumvirat (tres viri reipublicae constituendae)...



11 novembre 397 : Saint Martin est inhumé à Tours

Saint Martin est inhumé à Tours en grande pompe le 11 novembre 397.

Né vers 315 à Sabaria, en Pannonie (aujourd'hui Szombathely, en Hongrie), l'évangélisateur des Gaules s'est acquis une stature exceptionnelle au terme d'une vie agitée, tissée de grands voyages à travers toute l'Europe...


11 novembre 1215 : Ouverture du concile Latran IV
Le pape Innocent III ouvre le quatrième concile du Latran le 11 novembre 1215...


11 novembre 1417 : La papauté refait son unité à Constance
Le 11 novembre 1417, à Constance, un concile met fin au Grand Schisme d'Occident...



11 novembre 1831 : Nat Turner est pendu en Virginie
Le 11 novembre 1831, à Southampton, en Virginie, Nat Turner est pendu après jugement pour avoir entraîné dans la révolte une centaine d'esclaves comme lui et assassiné en 24 heures une soixantaine de blancs. Ainsi finit la principale révolte d'esclaves qu'aient connue les États-Unis.



11 novembre 1918 : Un armistice met fin à la Grande Guerre

Le 11 novembre 1918, un armistice met fin à la Grande Guerre, première guerre totale, qui a meurtri l'Europe comme aucune autre. On veut croire qu'elle restera la dernière de l'Histoire, la « der des der ».

La commémoration de l'Armistice demeure depuis 1919 un moment fort de la vie civique en France et chez ses alliés tout en étant pratiquement ignorée de l'autre côté du Rhin, pour des raisons compréhensibles. Cette commémoration prend la forme d'un jour chômé et de manifestations collectives : soit que l'on se recueille devant les monuments aux morts et la tombe du Soldat inconnu, soit que l'on arbore un coquelicot comme au Canada ou en Angleterre.



11 novembre 1918 : La Pologne retrouve son indépendance

Partagée depuis 1795 entre les empires russes, austro-hongrois et allemands, la Pologne retrouve son indépendance le 11 novembre 1918 avec la défaite de l'Allemagne et la proclamation de la république. S'ensuit presque aussitôt une guerre avec l'Ukraine pour le contrôle de la Galicie, suivie quelques semaines plus tard d'une guerre avec la Russie bolchévique.

Cette indépendance sera toutefois de courte durée puisqu'en septembre 1939 la Pologne est envahie par l'Allemagne nazie, évènemment qui déclenche la Deuxième Guerre mondiale.



11 novembre 1942 : Occupation de la zone « libre »

Le 11 novembre 1942, Hitler déclenche l'opération « Attila ». En réponse au débarquement anglo-américain en Afrique du Nord, l'armée allemande franchit la ligne de démarcation qui sépare la France occupée de la France dite « libre » depuis l'armistice de 1940. À Toulon, sur ordre de l'amiral Jean de Laborde, la flotte française se saborde pour échapper aux Allemands sans pour autant tomber entre les mains des Anglais ! À Vichy, le gouvernement du maréchal Pétain et de Pierre Laval est placé sous le contrôle direct de l'occupant. Il perd la fiction de son indépendance.



_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Les mensonges et les erreurs d’hier nourrissent la vérité et la réalité de demain
avatar

Excalibur
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 1269
Date d'inscription : 14/01/2018
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est arrivé le : 20 / 11 / .... l'histoire d'un jour sur terre

Message par Excalibur le Dim 11 Nov 2018 - 20:47


Le 12 novembre  
 

 
1425
12 novembre
Début du règne de l'antipape Benoît XIV
Débute le pontificat du sacristain de Rodez Bernard Garnier (né en 1370 dans le sud de la France), sous le nom de Benoît XIV, qu'il exerça jusqu'à sa mort en 1430. Protégé du comte d'Armagnac, il est nommé, deux jours plus tard, à l'office de conservateur du domaine comtal de Rouergue. Elu contre Clément VIII par le cardinal Jean Carrier, lors de la nomination à la succession de Benoît XIII, il est condamné, comme faisant partie des schismatiques, par Martin V.



 
1437
12 novembre
Entrée dans Paris de Charles VII
Après dix-neuf ans d'absence, le roi Charles VII (1403-1461) entre triomphalement dans Paris, sa capitale s'étant rendue d'elle-même – les troupes anglaises en furent chassées quelques mois plus tôt. C'est le point d'orgue de la campagne de reconquête entamée depuis la levée d'Orléans (1429), jusqu'à la signature du traité d'Arras (1435) avec Philippe III de Bourgogne. La France est désormais presque entièrement libérée du joug anglais. La trêve de Tours (20 mai 1444) parachève le succès du roi, mettant fin à la guerre de Cent Ans.



 
1459
12 novembre
Le pape Pie II fonde l'université de Bâle
Le 12 novembre 1459, le pape Pie II, fraîchement élu un an auparavant, décide de fonder l'université de Bâle par une bulle pontificale. Cette université, qui existe toujours aujourd'hui en Suisse, était destinée à concurrencer une autre université, celle de Fribourg-en-Brisgau, édifiée en 1457 par le duc d'Autriche Albert VI. Les relations tumultueuses entre les deux personnages sont à l'origine de cette décision du pape Pie II.


 
1774
12 novembre
Le retour des parlementaires
Par le lit de justice du 12 novembre 1774, Louis XVI, rétablit les parlements. Cette décision lui vaudra la difficulté de mener à bien plusieurs de ses réformes et déstabilisera ses pouvoirs.


 
1847
12 novembre
Première anesthésie au chloroforme
Le britannique Sir James Young Simpson utilise pour la première fois le chloroforme au cours d'une opération à des fins anesthésiques. La reine Victoria y aura recours en 1853 lors de son accouchement.

 
1895
12 novembre
Création de l'Automobile-Club
Le constructeur Français, le marquis de Dion, crée à Paris l'Automobile-Club de France. L'association a pour objectif de faire connaître le monde automobile et organise de nombreuses courses. L'Automobile-Club est le créateur du premier Grand Prix de l'histoire automobile en 1906, avec le Grand Prix de l'Automobile-Club de France.


 
1932
12 novembre
Grève générale de Genève

À Genève, le 9 novembre 1932, a lieu une fusillade pendant une manifestation ouvrière contre le fascisme. On recense 13 morts et 65 blessés. Trois jours plus tard, Genève se met en berne : des milliers d'habitants font grève et assistent aux obsèques des victimes du drame, exprimant ainsi leur refus de l'oppression fasciste.



 
1933
12 novembre
Victoire du parti national-socialiste en Allemagne

Aux élections législatives allemandes la liste unique de la NSDAP (le parti nazi) l'emporte avec 92,1% des voix. Les nazis entrent au Reichstag forts d'une victoire écrasante. Un référendum est également organisé où 95% des allemands se prononcent favorables à la politique extérieure menée par le parti national-socialiste.



 
1937
12 novembre
Inauguration de l'aéroport du Bourget
En présence du Président de la République, Albert Lebrun, le Ministre de l'Air Pierre Cot inaugure l'aéroport international du Bourget. Construit en réponse à une très forte augmentation du trafic aérien, l'aérogare a été conçue par l'architecte Georges Labro. Il sera sérieusement endommagé par les bombardements pendant la guerre.


 
1954
12 novembre
Création d'Air-Inter
La première compagnie aérienne française de vols intérieurs voit le jour à l'initiative d'un groupe de transporteurs et de banquiers du secteur privé. Air Inter rejoindra le capital d'Air France en 1958 et son premier vol s'effectuera le 16 Mars 1958 entre Paris et Strasbourg.



 
1956
12 novembre
La Tunisie intègre les Nations Unies
La nouvelle Constitution tunisienne vient d’être adoptée par l’Assemblée. Le peuple tunisien détient désormais les pouvoirs législatifs. La Tunisie entre alors au sein des Nations Unies, scellant encore plus concrètement l’indépendance du pays.
Voir aussi : Constitution - Histoire des Nations unies - Histoire de la Diplomatie


 
1970
12 novembre
Un tsunami géant au Bangladesh
Un cyclone suivi d’un raz-de-marée dévaste le port de Chittagong, la deuxième plus grande ville du pays. Une vague de 4 à 9 mètres de haut et des vents de 125 km/h font 400.000 victimes



 
2001
12 novembre
L’Alliance du Nord envahit Kaboul
L’Alliance du Nord, groupe armé résistant aux talibans depuis cinq ans, franchit les portes de Kaboul. La ville était occupée depuis le 27 septembre 1996. Fragilisée par la mort de son dirigeant, le commandant Massoud, deux mois plus tôt, l’Alliance n’aurait pu atteindre la capitale sans le soutien des Etats-Unis, qui bombardent les zones stratégiques occupées par l’ennemi. Après les attentats du 11 septembre perpétrés à New York, le gouvernement américain avait exigé l’extradition d’Oussama Ben Laden, présumé coupable, mais s’était heurté au refus des talibans. Le pays, soutenu par la communauté internationale, s’était donc lancé dans plusieurs interventions militaires.




_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Les mensonges et les erreurs d’hier nourrissent la vérité et la réalité de demain
avatar

Excalibur
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 1269
Date d'inscription : 14/01/2018
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est arrivé le : 20 / 11 / .... l'histoire d'un jour sur terre

Message par Excalibur le Lun 12 Nov 2018 - 12:04


 ça s'est passé un...
13 novembre
 

 


13 novembre 1002 : Le massacre de la Saint Brice
Le 13 novembre 1002, le roi anglo-saxon Ethelred massacre la famille du chef danois Sven à la Barbe fourchue. Celui-ci prend la mouche.

En réplique au «massacre de la Saint-Brice», il entreprend de conquérir toute l'Angleterre. C'est ainsi qu'une dynastie danoise va régner sur le pays en attendant les Normands de Guillaume le Conquérant...



13 novembre 1160 : Louis VII le Jeune épouse Adèle de Champagne
Après son divorce malencontreux d'avec Aliénor d'Aquitaine, le roi Louis VII le Jeune se remarie avec Adèle de Champagne, fille du comte Thibaud II le Grand, le 13 novembre 1160. Le couple donnera le jour au futur Philippe Auguste.



13 novembre 1907 : Premier vol en hélicoptère
Le 13 novembre 1907, près de Lisieux, Paul Cornu réussit à s'élever pour la première fois à bord d'un hélicoptère. Il atteint l'altitude de 1,5 mètre !



13 novembre 2015 : Paris meurtri par des attaques islamistes

Sad  


Après les attentats du début de l’année et la grande manifestation consensuelle du 11 janvier, les Français commençaient à reprendre espoir quand le pays a été frappé par une série d’attaques concertées d’une sauvagerie inouïe… La première s’est traduite par plusieurs explosions à l’entrée du stade de Saint-Denis, où se déroulait un match amical France-Allemagne en présence du président de la République. Les trois terroristes meurent dans les explosions en ayant tué une personne et fait une dizaine de blessés.

Beaucoup plus grave est la seconde série d’attaques, perpétrée par deux équipes de trois hommes. Elle survient dans le 11e arrondissement de Paris, à l’intérieur du théâtre du Bataclan où se tenait un concert de rock, et dans les cafés avoisinants. Les spectateurs et les badauds en terrasse sont froidement exécutés à la kalachnikov ou tués par des ceintures d’explosifs.

Au terme d’une « nuit rouge » durant laquelle les hôpitaux parisiens sont transformés en hôpitaux de guerre, on comptera un total de 130 tués, non compris sept assaillants, et 350 blessés. C’est l’attentat terroriste le plus grave qu’ait jamais connu la France et le plus grave en Europe après celui de la gare d’Atocha, à Madrid, le 11 mars 2003 (191 morts).

Les autorités réagissent avec décence mais il n’est plus question de grande manifestation nationale… L’heure est à la mobilisation.




_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Les mensonges et les erreurs d’hier nourrissent la vérité et la réalité de demain
avatar

Excalibur
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 1269
Date d'inscription : 14/01/2018
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est arrivé le : 20 / 11 / .... l'histoire d'un jour sur terre

Message par Excalibur le Mar 13 Nov 2018 - 20:43


 ça s'est passé un...
14 novembre
 

 



14 novembre 1805 : Napoléon 1er entre à Vienne
Le 14 novembre 1805, fort de sa victoire sur la troisième coalition à Ulm, Napoléon 1er fait son entrée à Vienne à la tête de la Grande Armée. L'empereur des Français est au faîte de sa gloire et peut jouir de son triomphe dans la capitale de l'empire autrichien désertée par l'empereur François II de Habsbourg.



14 novembre 1860 : La Russie s'empare de la Sibérie maritime
Profitant de ce que Français et Anglais tiennent la dynastie mandchoue à leur merci, les Russes se font accorder par les Chinois, le 14 novembre 1860, la rive gauche de l'Amour, ainsi que, le long de l'océan Pacifique, la région qui s'étend de l'embouchure du fleuve Amour, au nord, à la Corée, au sud. Cette région devient leur Province maritime et pour s'en assurer le contrôle, ils construisent une capitale portuaire au nom prometteur : Vladivostok (« Domination de l'Orient » en russe).



14 novembre 1888 : Inauguration de l'Institut Pasteur
L'Institut Pasteur est inauguré à Paris, le 14 novembre 1888, par le président de la République Sadi Carnot. C'est le premier institut de recherche jamais créé au monde. Il se donne pour objectif l'identification des virus.

Financé par une souscription internationale à hauteur de deux millions de francs, il comble les voeux du plus populaire savant qu'ait connu l'humanité et dont il porte le nom...


14 novembre 1910 : Naissance de l'aéronavale
Le 14 novembre 1910, un avion biplan décolle du croiseur américain Birmingham. C'est la naissance de l'aéronavale. Onze mois plus tard, le pilote Eugène Ely réussit l'opération dans les deux sens (décollage et atterrissage) sur une plate-forme spécialement aménagée à l'arrière du cuirassé Pennsylvania. Le porte-avions est né.


_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Les mensonges et les erreurs d’hier nourrissent la vérité et la réalité de demain
avatar

Excalibur
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 1269
Date d'inscription : 14/01/2018
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est arrivé le : 20 / 11 / .... l'histoire d'un jour sur terre

Message par Excalibur le Mer 14 Nov 2018 - 20:18


 ça s'est passé un...
15 novembre
 

 


15 novembre 1315 : Victoire des Trois Cantons à Morgarten
Le 15 novembre 1315, à Morgarten, au sud de Zurich, des montagnards repoussent les troupes du duc Léopold d'Autriche, seigneur de Habsbourg...



15 novembre 1793 : Naissance de la baguette de pain
La traditionnelle baguette de pain, symbole de l'identité française, remonte à la Révolution. Le 15 novembre 1793 (26 brumaire An II selon le calendrier républicain), un décret de la Convention stipule que tous les Français doivent manger le même pain : « La richesse et la pauvreté devant également disparaître du régime de l'égalité, il ne sera plus composé un pain de fleur de farine pour le riche et un pain de son pour le pauvre. Tous les boulangers seront tenus, sous peine d'incarcération, de faire une seule sorte de pain : Le Pain Égalité ».

En 1856, Napoléon III, à son tour, tente de réglementer la taille et le poids du pain : 40 cm et 300 g environ. Après la Seconde Guerre mondiale se généralise la baguette, aussi appelée flûte ou petite selon les régions. D'une longueur de 80 cm et d'un poids de 250 g, son prix a été fixé par arrêté préfectoral jusque dans les années 1980.



15 novembre 1796 : Bataille d'Arcole
Le 15 novembre 1796, le général Bonaparte, à peine âgé de 27 ans, remporte une brillante victoire sur les Autrichiens du général Avinczy à Arcole, dans le Piémont italien.

Son armée d'Italie ayant franchi l'Adige, elle tente mais en vain de franchir l'un de ses afflutents, l'Alpone, à Arcole. N'en pouvant plus après trois jours de combats indécis, Bonaparte s'engage sur le pont sous la mitraille et plante un drapeau en son milieu. Mais ses soldats tardent à bouger et lui-même doit reculer, protégé par les grenadiers du général Lannes. Comme un Autrichien le met en joue, son aide de camp Jean-Baptiste Muiron le couvre de son corps et se fait tuer à sa place...

Bonaparte tombe dans le marais. Il s'écrie : « Soldats, en avant pour sauver le général ». Ses grenadiers se lancent en avant. La victoire est à la France. Une célèbre toile du baron Gros, au Louvre, montre le général Bonaparte à Arcole, sous un jour flatteur comme il se doit.



15 novembre 1889 : Le Brésil devient une république
Le 15 novembre 1889, au Brésil, les militaires destituent l'empereur Pierre II et instaurent la République...



15 novembre 1908 : Le Congo colonie belge
Le 15 novembre 1908, après une longue délibération, le Parlement belge accepte le legs encombrant du roi Léopold II, rien de moins que sa propriété personnelle : l'« État indépendant du Congo ». Celui-ci devient officiellement une colonie belge...



15 novembre 1927 : Trotski exclu du PCUS
Le 15 novembre 1927, Léon Bronstein, alias Trotski (on écrit aussi Trostsky) est exclu du Parti communiste d'URSS...



15 novembre 1956 : « Love me tender »
Le 15 novembre 1956, Love me tender, premier film tourné avec Elvis Presley, sort dans les salles de cinéma américaines.

Les fans du rocker attendent avec impatience la première. Les producteurs sont particulièrement confiants car la chanson vedette du film, chantée par Elvis, s'arrache chez tous les disquaires depuis deux mois.

Cette chanson, «Love me tender», dont le film tire son nom, est un véritable phénomène aux États-Unis. Depuis qu'Elvis l'a chantée dans un grand show télévisé de la chaîne CBS, le succès a été immédiat : Elvis devient la véritable star de cette nouvelle musique, le Rock'n'roll. Elle envahit les États-Unis et bientôt le monde entier...



15 novembre 1959 : Congrès de Bad-Godesberg
Le 13 novembre 1959, le Parti social-démocrate d’Allemagne (Sozialdemokratische Partei Deutschlands, SPD) se réunit en congrès à Bad-Godesberg, petite ville sur le Rhin, au sud de Bonn, capitale de la République Fédérale d'Allemagne.

Deux jours plus tard, il ratifie un programme par lequel il renonce au marxisme, se rallie formellement à l'économie de marché et accepte ses contraintes.

Ce changement de cap intervient dans le contexte de la guerre froide et de la division de l'Allemagne, au coeur d'une République fédérale d'Allemagne portée par le « miracle économique allemand ». Pour les participants du congrès, il ne s'agit plus de détruire le système capitaliste mais de l'améliorer de l'intérieur, en négociant avec le patronat dans le cadre du système de cogestion ou codécision (en allemand : Mitbestimmung), qui permet aux représentants des ouvriers de voter dans les entreprises sur des sujets les concernant.

Après trois décennies d'interdiction (sous le nazisme) et d'opposition, les sociaux-démocrates reviennent enfin au pouvoir le 21 octobre 1969 avec l'accession de Willy Brandt à la chancellerie.



15 novembre 1971 : Naissance du microprocesseur
Le 15 novembre 1971, la société Intel publie l'acte de naissance du microprocesseur. Ce composant surnommé «puce» va produire la troisième révolution industrielle après celles de la vapeur et de l'électricité : la révolution électronique...



15 novembre 1988 : Yasser Arafat annonce la création d'un État palestinien
Yasser Arafat devant le Conseil National Palestinien, à Alger, 1988 (DR)Le 15 novembre 1988, devant le Conseil National Palestinien réuni à Alger, le chef charismatique de l'OLP (Organisation de Libération de la Palestine) annonce la création d'un État palestinien.

Fondée en 1964, l'OLP a été chassée du Liban en 1982 et contrainte de s'installer à Tunis. Depuis lors, elle n'a plus eu de contact direct ni avec l’« ennemi sioniste », ni avec les Palestiniens des territoires occupés.

Pour ne pas se faire oublier, l'organisation tente de promouvoir sa cause par des actions terroristes à travers le monde. Mais les résultats sont mitigés…

En décembre 1987, le déclenchement de la première « Intifada » (soulèvement en arabe) dans les territoires occupés fait craindre à Yasser Arafat d'être marginalisé. Il reprend donc la main en annonçant la création de l'État palestinien.

Pour l'historien franco-israélien Alain Michel, cette création, si virtuelle qu'elle soit, marque un tournant dans le conflit israélo-palestinien car, en filigrane, elle signifie la reconnaissance du droit à l’existence de l’État d’Israël et de son droit à des frontières sûres et reconnues, selon les termes de la résolution 242 de l'ONU de 1967, consécutive à la guerre des Six Jours. Elle va ainsi ouvrir la voie aux accords d'Oslo, cinq ans plus tard.



15 novembre 1988 : Le pendentif à la perle de Marie-Antoinette vendu 36,2 millions de dollars à Genève


Le bijou était le lot phare de la vente organisée par Sotheby's mercredi soir et a été disputé pendant dix minutes. Neuf autres pièces ayant appartenu à la reine de France, puis détenus par les Bourbon-Parme, ont été dispersées.


Une étiquette royale comme celle de Marie-Antoinette, figure adorée ou maudite, avait toutes les chances de susciter de folles passions et de faire flamber les enchères. Mercredi soir, la reine a électrisé Genève, place forte du marché de la joaillerie où Sotheby's dispersait ses joyaux qui ont tant fait parler d'eux ces dernières semaines. Les enchérisseurs de 43 pays (dont 55 % d'acheteurs en ligne) étaient à ce grand rendez-vous historique sur les bords du Léman.

Aux alentours de 22 h 35, sous le marteau de David Bennett, directeur monde pour les bijoux chez Sotheby's, le dernier lot de la vente, le superbe pendentif en diamants avec une perle naturelle d'une taille exceptionnelle en forme de poire s'est envolé à 32 millions de francs suisses (prix marteau, soit 36,4 millions de francs suisses avec les frais, soit 36,2 millions de dollars). La bataille fut longue et tendue entre un enchérisseur du Moyen-Orient et un autre, européen, au téléphone pour décrocher ce montant record pour une perle. C'est finalement l'Européen qui l'a emportée. La broche était estimée entre 1 et 2 millions de francs suisses (entre 890.000 euros et 1,78 million d'euros).


_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Les mensonges et les erreurs d’hier nourrissent la vérité et la réalité de demain
avatar

Excalibur
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 1269
Date d'inscription : 14/01/2018
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est arrivé le : 20 / 11 / .... l'histoire d'un jour sur terre

Message par Excalibur le Jeu 15 Nov 2018 - 13:08


ça s'est passé un...
16 novembre



16 novembre 767 : Mort de l'ermite Émilion près de Bordeaux
Le 16 novembre 767, l'ermite Émilion s'éteint dans son refuge des environs de Bordeaux. Autour de son tombeau se développe au Moyen Âge une cité qui porte son nom, avec en son centre une curieuse église monolithique dont la nef est creusée dans le sous-sol calcaire. La cité est célèbre aujourd'hui dans le monde entier en raison de la qualité exceptionnelle de son vignoble et de la beauté de ses paysages. Saint-Émilion est inscrite au patrimoine mondial de l'humanité.



16 novembre 1532 : Pizarre s'empare de l'Inca Atahualpa
Le 16 novembre 1532, l'Inca Atahualpa, ou « fils du Soleil », se rend en grande pompe auprès de Pizarre en vue de négocier le départ de la petite troupe d'Espagnols qui a pénétré par effraction dans son empire. Son arrestation par traîtrise va livrer aux intrus l'immense empire des Andes, ses villes et ses mines...


16 novembre 1700 : Le petit-fils de Louis XIV roi d'Espagne
Le 16 novembre 1700, Louis XIV prend la décision que toute l'Europe attend. Il entérine le testament du roi d'Espagne Charles II de Habsbourg, mort le 1er novembre sans héritier, et autorise son petit-fils, le duc d'Anjou, à relever la couronne d'Espagne sous le nom de Philippe V de Bourbon. « Il n'y a plus de Pyrénées », se serait alors exclamé l'ambassadeur d'Espagne Castel dos Rios...


16 novembre 1805 : Mungo Park disparaît en Afrique
Du 16 novembre 1805 sont datées les dernières notes de voyage de Mungo Park. L'explorateur écossais disparaît peu après avec les derniers survivants de son équipe dans un naufrage sur le Niger. Ainsi s'achève l'épopée du premier Européen qui ait réussi à pénétrer dans l'intérieur du continent noir...


16 novembre 1919 : Le Bloc national au pouvoir
Le 16 novembre 1919, les élections amènent à la Chambre des députés une majorité conservatrice, le Bloc national, avec beaucoup d'anciens combattants (la Chambre est dite « bleu horizon », de la couleur de l'uniforme).

Cette coalition est due à l'initiative du président du Conseil Georges Clemenceau et du président de la République Alexandre Millerand, avec deux objectifs : la lutte contre le bolchévisme et l'intransigeance vis-à-vis de l'Allemagne. Elle englobe quatre groupes parlementaires (l’Entente républicaine, l’Action républicaine et sociale, la Gauche républicaine démocratique et les Républicains de gauche) qui ont fait partie de l'union sacrée pendant la Grande Guerre. Mais les socialistes en ont été exclus en raison de leurs compromissions avec les bolchéviques russes et les radicaux s'en sont exclus du fait de l'absence des socialistes !

Atteinte dans sa vitalité par le carnage de la Grande Guerre et son contrecoup sur la natalité, la France peine à retrouver sa prospérité d'antan et compte sur les réparations allemandes pour la sortir d'affaire. Président du Conseil, Raymond Poincaré, fait occuper la Ruhr pour garantir leur versement. C'est un échec que le gouvernements successifs doivent compenser par de fortes augmentations d'impôts et que les électeurs sanctionnent lors du scrutin du 11 mai 1924 en remplaçant le Bloc national par le Cartel des gauches.



16 novembre 1920 : L'« Armée blanche » défaite à Sébastopol
Le 16 novembre 1920, la défaite de l'« Armée blanche » de Wrangel, à Sébastopol, met fin à la guerre civile en Russie et consacre la victoire des bolcheviques et de Lénine.



16 novembre 1940 : De Gaulle crée l'ordre de la Libération
Le général Charles de Gaulle, avec la croix de la Libération (Brazzaville, 14 juillet 1941), photo : chancellerie de l'ordre de la Libération De passage à Brazzaville, capitale de l'Afrique Équatoriale Française, le chef de la France Libre fonde l'ordre de la Libération.

Cinq mois après l'invasion de la France par l'armée allemande, il veut avec cet ordre honorifique «récompenser les personnes ou les collectivités militaires ou civiles qui se seront signalées dans l'oeuvre de libération de la France et de l'empire».

1 059 croix ont été ainsi décernées jusqu'à la cessation d'attribution en janvier 1946.

18 l'ont été à des unités militaires et cinq à des communes françaises : Nantes, Grenoble, Paris, Vassieux-en-Vercors et l'Ile de Sein. 271 personnes ont par ailleurs reçu la croix à titre posthume. À titre exceptionnel, Winston Churchill et feu le roi George VI l'ont reçue en 1958 et 1960.

Le 16 novembre 2012, les Compagnons de la Libération, réduits à une vingtaine, transmettront aux cinq communes «compagnons» le soin d'entretenir leur souvenir ainsi que le musée installé aux Invalides. Il reviendra aussi à ces villes de désigner le successeur de l'actuel chancelier, le colonel Fred Moore, ancien de la 2 DB.

Deuxième après la Légion d'Honneur dans l'ordre protocolaire, l'ordre de la Libération n'a eu qu'un seul Grand-Maître, le général de Gaulle. Il se flatte de ne compter dans ses rangs que d'authentiques résistants (à l'exception peut-être du trop flamboyant André Malraux) parmi lesquels des hommes de grand mérite comme François Jacob, Prix Nobel de médecine 1965.


_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Les mensonges et les erreurs d’hier nourrissent la vérité et la réalité de demain
avatar

Excalibur
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 1269
Date d'inscription : 14/01/2018
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est arrivé le : 20 / 11 / .... l'histoire d'un jour sur terre

Message par Excalibur le Ven 16 Nov 2018 - 21:17


 Le 17 novembre
 

 

 
1387
17 novembre
Massacre d'Ispahan
Après qu'un des chefs locaux d'Ispahan (Iran) ait retenu ses diplomates, Tamerlan décide de se rendre sur place pour punir le fautif. Au départ, la population est soumise, si bien que le gouverneur de la ville vient remettre les clés de la cité à Tamerlan. Malgré le désarmement d'Ispahan, les habitants se livrent à l'assassinat de près de 3 000 Djaghataïdes de son armée. En représailles, le guerrier turco-mongol Tamerlan ordonne à ses hommes de mettre à mort les habitants de la ville. On évalue à 70 000 le nombre de personnes tuées pendant le massacre.


 
1558
17 novembre
Marie Tudor meurt sans donner un héritier à la couronne d'Angleterre
Marie Tudor, reine d'Angleterre surnommée par certains "bloody Mary", meurt le 17 novembre 1558, après avoir régné cinq ans. Son accession au trône est difficile. Elle renverse Jeanne Grey couronnée pendant neuf jours et choisie par Edouard VI en raison de son protestantisme. Marie Tudor, elle, est catholique, et sera inflexible avec les protestants qui seront nombreux à être exécutés car jugés hérétiques. Mariée à Philippe II d'Espagne, elle n'arrivera pas à donner un héritier à la couronne. C'est sa sœur Elisabeth qui lui succède.


 
1558
17 novembre
Elisabeth 1re accède au trône
Après la mort de sa demi-sœur Marie 1re Tudor, Elisabeth arrive sur le trône et fait rentrer l’Angleterre dans une nouvelle ère. Anglicane et prônant la tolérance religieuse au début de son règne, elle devient progressivement un monarque absolu et s’attire les foudres des pays catholiques, ce qui amène notamment l’épisode de « l’Invincible Armada ». Dernière des Tudor, son règne coïncidera avec une prospérité économique ainsi qu’une littérature et un théâtre resplendissant, dont la meilleure illustration reste Shakespeare.

 
1749
17 novembre
Naissance de Nicolas Appert, père de la conserve
Nicolas Appert naît à Châlons-en-Champagne. Alors grossiste et président de la Section des Lombards , il met au point un procédé permettant la mise en conserve des aliments en 1795. Fort de sa découverte, il lance à Massy la première usine de conserves au monde. En 1809, il publie "L'Art de conserver pendant plusieurs années toutes les substances animales et végétales". En hommage à sa découverte, le procédé de mise en conserve porte le nom d'appertisation.

 
1755
17 novembre
Naissance de Louis XVIII
Le 17 novembre 1755 naît Louis Stanislas Xavier de France, frère de Louis XVI. Suite à l'exécution de son frère et à la mort de son neveu, Louis XVII, le futur Louis XVIII sera couronné roi de France en 1814, après la chute de l'Empire et de Napoléon, sous la Restauration. Il meurt sans descendance le 16 septembre 1824, et C'est son frère qui le remplace sous le titre de Charles X.


 
1796
17 novembre
Bonaparte victorieux à Arcole
Bonaparte, commandant en chef de l'armée d'Italie, vainc les Autrichiens commandés par le maréchal Alvinczy à Arcole (Italie). Après deux jours de combats indécis, Bonaparte entraîne ses troupes et franchit le pont d'Arcole sous une grêle de balles. La campagne d'Italie s'achèvera avec la capitulation de l'armée autrichienne à Mantoue (2 février 1797) et le traité de Campoformio entre la France et l'Autriche (18 octobre 1797).


1855
17 novembre
Livingstone découvre les chutes Victoria
Pour la première fois, un européen assiste à l’impressionnant spectacle naturel qu’offre les chutes Victoria. Livingstone les renomme en l’honneur de la Reine d’Angleterre, bien qu’elles portaient déjà le nom de « Mosi-oa-Tunya » (la fumée qui tonne). Appartenant au fleuve Zambèze, en Afrique, elles tombent de plus de 100 mètres de haut. Bien plus tard, les chutes seront classées par l’Unesco.



 
1869
17 novembre
Flaubert publie l'Education sentimentale
Flaubert désirait écrire un livre sur rien, maintenu uniquement par « la force de son style ». L’illustration de ce désir d’écriture se révèle avec L’Education sentimentale, superbe roman d’apprentissage où Frédéric Moreau perd progressivement ses illusions en côtoyant dans l’indécision la réalité du monde du XIXème siècle. L'écriture et le parcours de ce personnage irrésolu qui ne vivra qu’un instant, et bien tard, sa passion pour Madame Arnoux bouleversent le genre par leur modernité.



 
1869
17 novembre
Ouverture du canal de Suez
Le canal de Suez, réalisé par la compagnie de Ferdinand de Lesseps, est inauguré en présence de l'impératrice Eugénie, épouse de Napoléon III, et de l'empereur d'Autriche François-Joseph. Il mesure 162 kilomètres de long, 54 mètres de large et 8 mètres de profondeur. Il relie la mer Rouge à la mer Méditerranée et permet à Londres de rallier Bombay sans contourner le continent africain. Aussi, les Britanniques prendront le contrôle du canal et le conserveront jusqu'à la nationalisation imposée par Nasser en 1956.
 
1933
17 novembre
Les Etats-Unis reconnaissent l'URSS
Les Etats-Unis, par un échange de lettres, reconnaissent officiellement l'URSS après avoir condamné des années sa naissance dans la violence et son intolérance religieuse. Mais s’il était en 1918 difficile d’admettre la paix séparée avec la l’Allemagne signée par le nouveau régime russe, un nouvel ennemi commun apparaît : le Japon. Par ailleurs, toutes les grandes puissances avaient reconnus l’URSS, sans pour autant afficher de quelconques affinités. Toutefois, s’il annonce la coopération des deux super-puissances lors de la Seconde Guerre mondiale, ce geste ne cache pas l’opposition idéologique qui pourra se réaffirmer dès que l'axe sera à terre.



 
1942
17 novembre
Début de la campagne de Tunisie
La campagne de Tunisie, ou bataille de Tunisie, a eu lieu entre le 17 novembre 1942 et le 13 mai 1943. Elle a opposé les troupes alliées (Américains, Anglais et quelques Français) aux Allemands et aux Italiens. La campagne de Tunisie a été l'un des affrontements les plus longs et les plus sanglants ayant opposé les deux armées en Afrique du Nord. Cet affrontement s'est signé par une éclatante victoire alliée.


 
1969
17 novembre
Début des négociations sur la limitation des armes stratégiques
Alors que la Guerre Froide est dans un contexte de « Détente », les Etats-Unis et l’URSS entreprennent des négociations sur la limitation des armes stratégiques. Elles aboutiront au traité SALT qui limite le nombre d’équipements anti-balistiques et les armements offensifs stratégiques.



 
1970
17 novembre
Hara-Kiri disparaît des kiosques
Le journal créé dix ans plus tôt par le professeur Choron subit une énième interdiction. Misant sur la provocation, ce dernier s’est encore illustré dernièrement en titrant « Bal tragique à Colombey : 1 mort ». Cette approche ironique de la mort de De Gaulle et du traitement journalistique de la tragédie du dancing de Saint-Laurent-du-Pont dépasse les bornes aux yeux de la censure. Hara-Kiri disparaît ainsi en tant que quotidien, mais il paraîtra encore jusqu’en 1985 en tant que mensuel.



 
1986
17 novembre
Action directe abat Georges Besse
La formation terroriste Action directe assassine le PDG de la Régie Renault, Georges Besse, au nom de la lutte contre l’impérialisme capitaliste. Les attaques s’opèrent contre des symboles de la puissance de l’Etat et le grand patronat. C’est donc en tant que représentant d’une entreprise à vocation internationale que Georges Besse est abattu.

 
1994
17 novembre
L'Eurostar prend du service

Le trafic dans le tunnel sous la manche est ouvert aux TGV Eurostar. Ils permettent de rallier le centre de Paris au centre de Londres en trois heures. La liaison Bruxelles-Londres est plus rapide: 2h40. Construit avec les compagnies ferroviaires belge (SNCB), française (SNCF) et anglaise (BR); l'Eurostar est le premier train véritablement européen. Il peut accueillir 766 passagers et compter 24 départs pour jours depuis Paris.


 
1997
17 novembre
Un attentat perpétré à Louxor
Des extrémistes la Jamaa islamiya – groupe islamiste – ouvrent le feu sur des touristes au temple d'Hatshepsout de Louxor (Egypte), faisant une soixantaine de victimes. Les six terroristes seront arrêtés par la police égyptienne. Les conséquences de cette action sur l'économie du pays se révéleront dramatiques puisque le tourisme fait vivre près du tiers des Egyptiens.


_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Les mensonges et les erreurs d’hier nourrissent la vérité et la réalité de demain
avatar

Excalibur
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 1269
Date d'inscription : 14/01/2018
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est arrivé le : 20 / 11 / .... l'histoire d'un jour sur terre

Message par Excalibur le Sam 17 Nov 2018 - 21:29


ça s'est passé un...
18 novembre




18 novembre 1307 : Guillaume Tell à l'épreuve

C'est le 18 novembre 1307 que, selon la tradition, un méchant bailli aurait obligé Guillaume Tell à viser avec son arbalète une pomme placée sur la tête de son fils... Cette histoire poignante est le plus célèbre mythe de l'Histoire suisse.



18 novembre 1626 : Consécration de Saint-Pierre de Rome

Le 18 novembre 1626, le pape Urbain VIII consacre la nouvelle basilique Saint-Pierre de Rome, 1300 ans après la consécration de la première basilique par l'empereur Constantin...


18 novembre 1738 : Fin de la guerre de Succession de Pologne

Le 18 novembre 1738, le traité de Vienne met fin à la guerre de la Succession de Pologne...



18 novembre 1793 : Ouverture du musée du Louvre

Le 18 novembre 1793 ouvre officiellement le musée du Louvre, dans l'ancien palais de la monarchie.

Le 10 août précédent, pour fêter le premier anniversaire de la chute de la royauté, l'assemblée révolutionnaire de la Convention avait décidé la création d'un « Museum de la République » où seraient mis à disposition du peuple collections royales et oeuvres d'art confisquées aux émigrés et aux églises.

Richard Fremder nous raconte l'histoire du musée depuis ses origines...



18 novembre 1803 : Haïti chasse les Français

Le 18 novembre 1803, à Haïti, les débris de l'armée française capitulent devant les indépendantistes. L'île devient le premier État noir indépendant...



18 novembre 1890 : Le « toast d'Alger »

Le 18 novembre 1890, le cardinal Charles Lavigerie, archevêque d'Alger, prend prétexte d'une visite de l'escadre française de la Méditerranée dans sa ville pour porter un toast à la République...

18 novembre 1928 : Naissance de Mickey

Le 18 novembre 1928, les spectateurs du Colony Theater de New York applaudissent Mickey Mouse dans le film Steamboat Willie.

La petite souris, qui devait initialement s'appeler Mortimer, a été rebaptisée Mickey sur les instances de Mme Disney, la femme de son créateur....




_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Les mensonges et les erreurs d’hier nourrissent la vérité et la réalité de demain
avatar

Excalibur
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 1269
Date d'inscription : 14/01/2018
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est arrivé le : 20 / 11 / .... l'histoire d'un jour sur terre

Message par Excalibur Hier à 21:56


ça s'est passé un...
19 novembre


19 novembre 1703 : La légende du Masque de fer

Le 19 novembre 1703, à la fin du règne de Louis XIV, un mystérieux prisonnier au «masque de fer» meurt à la Bastille où il est enfermé depuis 1698...



19 novembre 1819 : Ouverture du musée du Prado

Le 19 novembre 1819, peu après la fin de l'occupation française, le roi d'Espagne Ferdinand VII ouvre au public le Musée royal des peintures, dans un palais de Madrid dénommé Prado de San Geronimo, du nom de l'église voisine. C'est très vite d'après ce nom que sera dénommé le nouvel établissement.

Créé sur le modèle du musée du Louvre, premier de tous les musées publics, il s'en distingue car il n'est composé que des collections constituées par les monarques espagnols et ne contient rien qui vienne du pillage et des guerres de conquête...



19 novembre 1863 : Discours de Lincoln à Gettysburg

Le 19 novembre 1863, en pleine guerre de Sécession, le président Abraham Lincoln prononce un discours de haute tenue morale au cimetière des combattants de Gettysburg.

The Gettysburg Address figure parmi les textes que les écoliers américains apprennent par coeur.



19 novembre 1968 : Coup d'État au Mali

Le 19 novembre 1968 un coup d'État renverse le président malien Modibo Keïta, panafricaniste et non-aligné. Moussa Traoré prend le pouvoir et dirigera le pays d'une main de fer jusqu'à sa mort en 1991.


_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Les mensonges et les erreurs d’hier nourrissent la vérité et la réalité de demain
avatar

Excalibur
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 1269
Date d'inscription : 14/01/2018
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est arrivé le : 20 / 11 / .... l'histoire d'un jour sur terre

Message par Excalibur Aujourd'hui à 17:52

@Excalibur a écrit:

 20 novembre  
 



20 novembre 284 : Dioclétien empereur

Le 20 novembre 284, Dioclétien accède à la dignité impériale. Cet empereur est originaire d'Illyrie (les rives de l'Adriatique) comme ses prédécesseurs immédiats. Il va restaurer pour un temps la puissance romaine et instaurer un gouvernement original à quatre, la tétrarchie.



20 novembre 1695 : Mort de Zumbi dos Palmares au Pernambouc

Vers 1630, des esclaves de différentes plantations du Pernambouc (nord-est du Brésil) se soulèvent et s'enfuient dans l'intérieur des terres, pour échapper à leurs maîtres hollandais. Ils fondent au pied d'une montagne une « république noire » ou quilombo : Palmares...



20 novembre 1815 : Traité de Paris et fin de l'Empire

Le traité de Paris du 20 novembre 1815 sanctionne le retour de Napoléon de l'île d'Elbe et sa défaite à Waterloo...



20 novembre 1873 : Naissance du septennat en catimini

Le 20 novembre 1873, en France, l'Assemblée nationale vote une loi qui confie la Présidence de la République au maréchal de Mac-Mahon pour sept ans. Cette mesure prise à titre conservatoire sera appelée à durer... 127 ans...


20 novembre 1910 : Début de la Révolution mexicaine

Francisco Indalecio Madero publie le 20 novembre 1910 le plan de San Luis Potosí. C'est un appel à la rébellion contre le dictateur Porfirio Díaz.

En 35 ans, ce dernier a développé l'économie mexicaine au profit de la bourgeoisie et des grandes propriétés (latifundias) mais au détriment des peones (paysans indiens ou métis) et de leurs terres communales (ejidos). Du fait du mécontentement social, l'appel à la rébellion est immédiatement suivi d'effet et débouche sur une révolution longue et douloureuse...



20 novembre 1947 : La future Élisabeth II se marie

Le 20 novembre 1947, la future reine Élisabeth II épouse à Westminster son cousin, le prince Philip Mountbatten, duc d'Édimbourg. La cérémonie est pour la première fois télévisée.

Leur première rencontre, arrangée par le prince Louis Mountbatten, oncle du jeune homme, remonte à 1939. D'emblée, Lilibeth a été séduite par le beau Philip (, de 5 ans son aîné.

Le prince, qui descend comme elle de la reine Victoria, est le neveu du roi Constantin 1er de Grèce. Son père, l'année même de sa naissance, a été banni de Grèce pour avoir permis à ses troupes de fuir devant les Turcs.

En 1947, Philip est naturalisé sous le nom de Mountbatten. En épousant Élisabeth, il devient prince consort et duc d'Édimbourg. Les naissances s'enchaînent : Charles, le 14 novembre 1948 ; Anne en 1950, Andrew en 1960 et Édouard en 1964.



20 novembre 1975 : Mort de Franco

Le 20 novembre 1975, à 83 ans, Francisco Franco y Bahamonde meurt après un mois d'une interminable agonie et quarante ans de pouvoir sans partage en Espagne.




_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Les mensonges et les erreurs d’hier nourrissent la vérité et la réalité de demain
avatar

Excalibur
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 1269
Date d'inscription : 14/01/2018
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum