Treizième dimanche après la Pentecôte.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Treizième dimanche après la Pentecôte.

Message par Henryk le Dim 19 Aoû 2018 - 13:07

Épître aux Galates chap III 16; 22


1 O Galates insensés ! qui vous a fascinés, vous aux yeux de qui a été tracée l'image de Jésus-Christ crucifié.
2 Voici seulement ce que je voudrais savoir de vous : Est-ce par les œuvres de la Loi que vous avez reçu l'Esprit, ou par la soumission de la foi ?
3 Avez-vous si peu de sens, qu'après avoir commencé par l'esprit, vous finissiez par la chair ?
4 Avez-vous fait une telle expérience en vain ? si toutefois c'est en vain.
5 Celui qui vous confère l'Esprit et qui opère parmi vous des miracles, le fait-il donc par les œuvres de la Loi, ou par la soumission de la foi ?
6 comme il est écrit : " Abraham crut à Dieu, et cela lui fut imputé à justice. "
7 Reconnaissez donc que ceux-là sont fils d'Abraham, qui sont de la foi.

8 Aussi l'Ecriture, prévoyant que Dieu justifierait les nations par la foi, annonça d'avance à Abraham cette bonne nouvelle : " Toutes les nations seront bénies en toi. "
9 De sorte que ceux qui sont de la foi sont bénis avec le fidèle Abraham.
10 En effet tous ceux qui s'appuient sur les œuvres de la Loi sont sous la malédiction ; car il est écrit : " Maudit quiconque n'est pas constant à observer tout ce qui est écrit dans le livre de la Loi. "
11 Or que par la Loi nul ne soit justifié devant Dieu, cela est manifeste, puisque le " juste vivra par la foi. "
12 Or la Loi ne procède pas de la foi ; mais elle dit : " Celui qui accomplira ces commandements vivra en eux. "
13 Le Christ nous a rachetés de la malédiction de la Loi, en se faisant malédiction pour nous, — car il est écrit : " Maudit quiconque est pendu au bois, " —
14 afin que la bénédiction promise à Abraham s'étendît aux nations dans le Christ Jésus, afin que nous pussions recevoir par la foi l'Esprit promis.

15 Frères, — je parle selon les usages des hommes, — un contrat en bonne forme, bien que l'engagement soit pris par un homme, n'est annulé par personne, et personne n'y ajoute.
16 Or les promesses ont été faites à Abraham et à sa descendance. On ne dit pas : " Et à ses descendants, " comme s'il s'agissait de plusieurs ; mais il dit : " A ta descendance, " comme ne parlant que d'un seul, savoir le Christ.
17 Voici ce que je veux dire : Dieu ayant conclu une alliance en bonne forme, la loi qui est venue quatre cent trente ans après ne la rend pas nulle, de manière à rendre vaine la promesse.
18 Car si l'héritage s'obtenait par la Loi, il ne viendrait plus d'une promesse ; or, c'est par une promesse que Dieu a fait à Abraham ce don de sa grâce.

19 Pourquoi donc la Loi ? Elle a été ajoutée à cause des transgressions, jusqu'à ce que vînt " la descendance " à qui la promesse avait été faite ; elle a été promulguée par les anges, par l'entremise d'un médiateur.
20 Or le médiateur n'est pas médiateur d'un seul ; et Dieu est un.

21 La Loi va-t-elle donc contre les promesses de Dieu ? Loin de là ! S'il eût été donné une loi capable de procurer la vie, la justice viendrait réellement de la loi.
22 Mais l'Ecriture a tout enfermé sous le péché, afin que, par la foi en Jésus-Christ, ce qui avait été promis fût donné à ceux qui croient.

23 Avant que vînt la foi, nous étions enfermés sous la garde de la Loi, en vue de la foi qui devait être révélée.
24 Ainsi la Loi a été notre pédagogue pour nous conduire au Christ, afin que nous fussions justifiés par la foi.

25 Mais la foi étant venue, nous ne sommes plus sous un pédagogue.
26 Car vous êtes tous fils de Dieu par la foi dans le Christ Jésus.
27 Vous tous, en effet, qui avez été baptisés dans le Christ, vous avez revêtu le Christ.
28 Il n'y a plus ni Juif ni Grec; il n'y a plus ni esclave ni homme libre; il n'y a plus ni homme ni femme: car vous n'êtes tous qu'une personne dans le Christ Jésus.
29 Et si vous êtes au Christ, vous êtes donc " descendance " d'Abraham, héritiers selon la promesse.

graduel
Évangile selon St Luc: Chap XVII 11;19.

1 Jésus dit encore à ses disciples : " Il est impossible qu'il n'arrive pas des scandales ; mais malheur à celui par qui ils arrivent !
2 Il vaudrait mieux pour lui qu'on lui mit au cou une meule de moulin, et qu'on le jetât dans la mer, que de scandaliser un seul de ces petits.
3 Prenez garde à vous-mêmes.

Si ton frère a péché contre toi reprends-le, et s'il se repent, pardonne-lui.
4 Et quand il pécherait contre toi sept fois le jour, s'il revient sept fois [le jour] te dire : Je me repens, tu lui pardonneras. "

5 Les apôtres dirent au Seigneur : " Augmentez notre foi. "
6 Le Seigneur répondit : " Si vous aviez de la foi comme un grain de sénevé, vous diriez à ce mûrier : Déracine-toi, et te transplante dans la mer ; et il vous obéirait.

7 Qui de vous, ayant un serviteur au labourage ou à la garde des troupeaux, lui dira, à son retour des champs : Viens vite, et mets-toi à table ?
8 Ne lui dira-t-il pas, au contraire : Prépare-moi à souper, ceins-toi, et me sers, jusqu'à ce que j'aie mangé et bu ; après cela, toi, tu mangeras et boiras ?
9 A-t-il de la reconnaissance à ce serviteur, parce qu'il a fait ce qui lui était ordonné ?
10 Je ne le pense pas. De même vous, quand vous aurez fait ce qui vous était commandé, dites : Nous sommes des serviteurs inutiles ; nous avons fait ce que nous devions faire. "

11 En se rendant à Jérusalem, Jésus côtoyait la frontière de la Samarie et de la Galilée.
12 Comme il entrait dans un village, dix lépreux vinrent à sa rencontre, et se tenant à distance,
13 ils élevèrent la voix en disant : " Jésus, Maître, ayez pitié de nous. "
14 Dès qu'il les eut aperçus : " Allez, leur dit-il, montrez-vous aux prêtres. " Et en y allant, ils furent guéris.
15 L'un d'eux, lorsqu'il se vit guéri, revint sur ses pas, glorifiant Dieu à haute voix,
16 et tombant le visage contre terre aux pieds de Jésus, il lui rendit grâces. Or c'était un Samaritain.
17 Prenant alors la parole, Jésus dit : " Est-ce que les dix n'ont pas été guéris ? Et les neuf, où sont-ils ?
18 Il ne s'est trouvé parmi eux que cet étranger pour revenir et rendre gloire à Dieu ?
19 Et il lui dit : Lève-toi, va ; ta foi t'a sauvé. "


20 Les Pharisiens lui ayant demandé quand viendrait le royaume de Dieu, il leur répondit : " Le royaume de Dieu ne vient pas de manière à frapper les regards.
21 On ne dira point : Il est ici, ou : Il est là ; car voyez, le royaume de Dieu est au milieu de vous. "

22 Il dit encore à ses disciples : " Viendra un temps où vous désirerez voir un seul des jours du Fils de l'homme, et vous ne le verrez point.
23 On vous dira : Il est ici, et : Il est là ; gardez-vous d'y aller et de courir après.
24 Car, comme la lueur de l'éclair brille d'un bout du ciel à l'autre, ainsi en sera-t-il du Fils de l'homme en son jour.
25 Mais il faut auparavant qu'il souffre beaucoup, et qu'il soit rejeté par cette génération.
26 Et comme il arriva aux jours de Noé, ainsi arrivera-t-il aux jours du Fils de l'homme.
27 Les hommes mangeaient et buvaient, ils se mariaient et mariaient leur filles, jusqu'au jour où Noé entra dans l'arche ; et le déluge vint qui les fit périr tous.
28 Et comme il arriva aux jours de Loth : les hommes mangeaient et buvaient, ils achetaient et vendaient, ils plantaient et bâtissaient ;
29 mais le jour où Loth sortit de Sodome, une pluie de feu et de soufre tomba du ciel, et les fit périr tous :
30 ainsi en sera-t-il au jour où le Fils de l'homme paraîtra.

31 En ce jour, que celui qui sera sur le toit, et dont les effets seront dans la maison, ne descende point pour les prendre ; et que celui qui sera aux champs ne revienne pas non plus en arrière.
32 Souvenez-vous de la femme de Loth.
33 Quiconque cherchera à sauver sa vie, la perdra, et quiconque l'aura perdu, la régénérera.

34 Je vous le dis : en cette nuit-là, de deux personnes qui seront dans le même lit, l'une sera prise et l'autre laissée ;
35 de deux femmes qui moudront ensemble, l'une sera prise et l'autre laissée ; [de deux hommes qui seront dans un champ, l'un sera pris et l'autre laissé]. "
36 Ils lui dirent : " Où sera-ce, Seigneur ? "
37 Il répondit : " Où sera le corps, là s'assembleront les aigles. "

Credo:

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
avatar

Henryk
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1374
Date d'inscription : 05/12/2017
Age : 53
Localisation : Forez

Revenir en haut Aller en bas

Re: Treizième dimanche après la Pentecôte.

Message par Henryk le Dim 19 Aoû 2018 - 13:38

Très étonnant ces textes du 13 dimanche après la Pentecôte.

Très forts, ces mots, que dis-je, cette harangue, de St pour les Galates, francs partis habiter en Galatie. Ces paroles sont presque sans équivalent dans St Paul pour désigner l'obéissance à Dieu, au Roi des rois, et à ses lieutenants, sur la Terre. S'il s'adresse d'un manière plus générale aux pères de famille, il montre de façon plus éminente, en désignant la responsabilité devant Dieu des faiseurs de lois, et de ceux qui les transgressent. Personne ne pourra échapper au droit naturel.

Qui sont ces 10 lépreux pour ceux qui ont été en contact avec ces personnes atteintes de cette maladie et qui lient cette pathologie à la lèpre du Péché? Peut-on voir un païen comme Clovis, se couper seul de sa lèpre paganiste, alors que tous les rois alentours restent dans la peste de l'arianisme.

Si St Luc commence par une admonestation dure dans son chapitre, pour les chefs d'états, chefs de gangs ou chefs de famille, savoir ou se trouve le Christ ou pas, en attendant son retour cela nous ramène à suivre la Loi, une loi d'amour et de partage, que Jésus nous enseigne dans les limites de l'amour du prochain, pour pouvoir l'élever charitablement, dans un Royaume ou dans un famille, comme dans un parlement.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
avatar

Henryk
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1374
Date d'inscription : 05/12/2017
Age : 53
Localisation : Forez

Revenir en haut Aller en bas

Re: Treizième dimanche après la Pentecôte.

Message par Française le Jeu 23 Aoû 2018 - 7:47

Merci Henryk .
C'était hier, je complète avec la Sainte fête de Marie Reine22 août 2018


La fête de « Marie Reine » a été instituée dans le sillage de l’Assomption : deux fêtes, un seul mystère. La fête de Marie Reine est en effet célébrée le 22 août par l’Eglise catholique latine, huit jours après la fête de l’Assomption. Elle est inscrite au calendrier liturgique comme « mémoire obligatoire ». C’est en la fête de la Maternité divine de la Vierge Marie, le 11 octobre 1954, que le pape Pie XII proclamait à Rome, par la Lettre encyclique « Ad Cæli Reginam », l’institution de la fête concernant sa royauté bienheureuse : les litanies chantaient depuis des siècles les louanges de Marie, « reine des anges, … reine des patriarches, … reine des apôtres … ».

https://www.mariereine.com/sainte-fete-de-marie-reine/



_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
« tocos-y sé gaousos »
avatar

Française
Titre du rang
Titre du rang


Féminin Messages : 162
Date d'inscription : 08/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum