Robespierre dans toute l'étendue de sa scélératesse

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Robespierre dans toute l'étendue de sa scélératesse

Message par Chevalier du Temple le Sam 25 Aoû 2018 - 2:48

Au début, le charlatanisme de Robespierre ne lui réussit pas trop, car auprès de redoutables orateurs comme Mirabeau, Barnave et Chapelier il ne faisait pas le poids. Ces grands hommes de la politique possèdaient des facultés qui manquaient encore à notre petit bourgeois, qui ne pouvait pas encore captiver l'attention d'une telle Assemblée. Il se résigna tout simplement à suivre ceux qui brillaient. Mirabeau n'eut certainement pas de plus bas adulateur, lequel se conduisait comme un petit écolier admirateur. Il le suivait pratiquement partout, non seulement à l'Asemblée mais même dans les rues et au cours de ses promenades.

A chaque fois que Robespierre essayait de faire entendre ses propres idées, l'Assemblée les accueillaient avec un mépris total. On essayait même parfois de lui imposer le silence. Bien que grandement humilié, il ne s'avoua pas vaincu. Et quand ses motions êtaient repoussées par les législateurs, il allait les porter aux Jacobins qu'il affectionnait. Il aimait beaucoup ses membres et avait quelques amis parmi eux. Ces jacobins étaient des scélérats consommés car ils avaient les premiers, brûlés les Châteaux, pillé et assassiné les propritaires. Ce qui n'était pas pour déplaire à Robespierre, ces audacieux étant suivis par toute le France. De plus, nous savons qu'il excellait dans ce genre de manoeuvres noires. Il fut sans surprise un des premiers Directeurs de ce Comité secret et au début, les Jacobins eurent toute confiance en lui et son zèle.

Ce charlatan qui feigna de réclamer des droits en faveur des prêtres qui, selon lui, étaient des citoyens comme les autres, était actuellement un des principaux éléments de leur persécution au sein du Comité secret des Jacobins. Il fut démasqué comme un persécuteur de la religion et du clergé dans un journal de province. Pour sa défense, l'hypocrite invoqua la pureté de ses principes et son "respect" pour la religion. Il prétendait même avoir des sentiments religieux. Le problème, c'est que maintenant les Jacobins ne voulaient pas parmi eux, d'un hypocrite qui osait encore parler de respect pour la religion. Il essaya bien de se justifier auprès d'eux, et bien que plus tard il se fit un nom parmi eux, il ne put jamais jouir de la même considération.

Mais nul obstacle ne pouvait rebuter l'ambition de Robespierre car c'était un homme qui savait se plier au vent des circonstances. Lorsque la voie était obstruée, il cherchait des détours. Privé d'espoir de considération dans l'Assemblée nationale, n'avait-il pas réussi chez les Jacobins ? Il avait pu ainsi utiliser pleinement son génie et son talent par la ruse, parmi ces hommes déterminés à avoir raison par la force et la violence.
avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 1515
Date d'inscription : 06/01/2018
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robespierre dans toute l'étendue de sa scélératesse

Message par Chevalier du Temple le Sam 25 Aoû 2018 - 12:06

Sans moyens extraordinaires, Robespierre ne dut qu'aux circonstances, le rôle fameux qu'il joua dans la scène de sang préparée par Jean-Jacques Rousseau.

Devenu président du Club des Jacobins, c'est là qu'il va acquérir sa notoriété. Il ne cessera de dénoncer les complots. Comme il fallait absolument de l'argent pour alimenter les caisses de l'État, ce sont les bien de l'Église de France qui firent les frais de ses desseins. Il traça un plan et suggéra les moyens de la vente de biens de l'Église, qu'avaient d'ailleurs imaginés les Jacobins. Pourtant, personne ne reprochait à l'Église ses propriétés, pour la bonne raison que tout le monde savait qu'elles avaient pour origine légitime, les dons des fidèles et qu'elles servaient à entretenir les deux grands services publics de l'époque, c'est-à-dire les écoles et l'assistance. Néanmoins, contrairement à la Déclaration des droits de l'homme qui proclamait inviolable le droit de propriété, les biens ecclésiastiques furent déclarés biens nationaux, et vendus le plus souvent à vil prix.

Robespierre donna l'instruction suivante à ses agents de province :...<< L'essentiel est que la vente des biens du clergé s'effectue, n'importe comment. Il faut adjuger à quelque prix que ce soit. Dans la vente des Églises, Couvents et Abbayes, la préférence doit être accordée à ceux qui s'engagent à les faire démolir aussitôt après l'achat. >>

Telle était alors la morale de Robespierre.
avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 1515
Date d'inscription : 06/01/2018
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robespierre dans toute l'étendue de sa scélératesse

Message par Claude JULIE le Sam 25 Aoû 2018 - 12:36

Merci, cher Ami,

Vous avez raison, il faut enfoncer ça dans la tête des gens avec un gros clou
au bout du marteau !

Je souscris à tout ce que vous dites.

Bien à vous.

Reine Claude
avatar

Claude JULIE
Titre du rang
Titre du rang


Féminin Messages : 732
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 73
Localisation : PARIS 17ème

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robespierre dans toute l'étendue de sa scélératesse

Message par Chevalier du Temple le Dim 26 Aoû 2018 - 18:33

Alors que la masse de la Nation cherchait encore à se rallier autour du Bon Roi Louis XVI, le projet était d'anéantir la royauté.

Robespierre impatient, imagina le moyen de renverser le trône constitutionnel : rendre l'image du Roi odieuse aux yeux de la Nation. Il fallait absolument rendre le Roi coupable au jugement du peuple. Eventuellement provoquer des émeutes et des attroupements séditieux. Il espérait ainsi que le Roi effrayé, donnerait l'ordre à repousser la violence par la force. Il pourrait ensuite dire au peuple que le Roi faisait couler le sang français et qu'il n'avait donc plus le droit de gouverner. Seulement voila, le Roi était un homme modéré et il répugnait à faire tirer sur la foule. Robespierre était désespéré de la modération de Louis XVI et du manque de succès de ses machinations contre lui. Alors afin de précipiter les choses, il alla même jusqu'à faire assiéger son palais par la populace armée. De là, les horribles journées du 21 juin et du 10 août 1792. Il existe un document très intéressant écrit par un certain Carra, qui fut un complice de Robespierre, et qui dit que la journée du 10 août fut préparée dans un cabaret du faubourg Saint Antoine, dans un Comité de cinq personnes, dont était Robespierre. Il tira l'avantage d'achever le Roi dans l'esprit du peuple ainsi que d'effrayer l'Assemblée législative. Dès lors, Paris fut dans un état d'ébullition constant, et les Jacobins appelèrent le Roi << l'assassin de son peuple >> en demandant à renfort de cris sa déchéance et sa mort.
avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 1515
Date d'inscription : 06/01/2018
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robespierre dans toute l'étendue de sa scélératesse

Message par Claude JULIE le Dim 26 Aoû 2018 - 19:08

A partir du 10 AOUT, la situation était désespérée.
Impossibilité de repartir en arrière.
Le soir, la Famille Royale était prisonnière de l'assemblée.
Et puis, l'enfermement au Temple…

Pauvre famille, pauvres gens de son entourage !
Prions pour eux !

Reine Claude
avatar

Claude JULIE
Titre du rang
Titre du rang


Féminin Messages : 732
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 73
Localisation : PARIS 17ème

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robespierre dans toute l'étendue de sa scélératesse

Message par Henryk le Dim 26 Aoû 2018 - 19:20

@Chevalier du Temple a écrit:Sans moyens extraordinaires, Robespierre ne dut qu'aux circonstances, le rôle fameux qu'il joua dans la scène de sang préparée par Jean-Jacques Rousseau.

.../... Néanmoins, contrairement à la Déclaration des droits de l'homme qui proclamait inviolable le droit de propriété, les biens ecclésiastiques furent  déclarés biens nationaux, et vendus le plus souvent à vil prix.

Robespierre donna l'instruction suivante à ses agents de province :...<< L'essentiel est que la vente des biens du clergé s'effectue, n'importe comment. Il faut adjuger à quelque prix que ce soit. Dans la vente des Églises, Couvents et Abbayes, la préférence doit être accordée à ceux qui s'engagent à les faire démolir aussitôt après l'achat. >>

Telle était alors la morale de Robespierre.



Sans moyens extraordinaires, Robespierre ne dut qu'aux circonstances, le rôle fameux qu'il joua dans la scène de sang préparée par Jean-Jacques Rousseau.

Ce n'est que par ce jeu de dupes ou de naïfs, ci dessus, qu'il géra les autres fanatiques (ci-contre)...

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
avatar

Henryk
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1609
Date d'inscription : 05/12/2017
Age : 53
Localisation : Forez

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robespierre dans toute l'étendue de sa scélératesse

Message par Chevalier du Temple le Lun 27 Aoû 2018 - 7:28

Ce scélérat de Robespierre appellera à de nouveaux désordres qui seront les effroyables massacres de septembre 1792.

Devant les premiers échecs essuyés par les troupes françaises désorganisées dans leurs cadres par l'émigration, la haine habilement exploitée par les ennemis du régime se tourna contre ceux qui passaient pour ses fidèles partisans, les émigrés et le clergé. L'attitude de Louis XVI qui n'osait rien contre les émigrés, acheva de le perdre dans l'opinion publique. On l'accusa de relations suspectes avec l'Autriche contre la France. Et devant l'attitude hésitante de la législative, la Commune de Paris prit le pouvoir : sous prétexte de commerce avec l'ennemi dont les armées envahissaient la France, les chefs usurpateurs du pouvoir remplirent de << suspects >> les prisons de Paris, la Force rue Saint-Antoine, l'Abbaye de Saint-Germain-des-Prés et le Couvent des Carmes. Donc, les armées de la coalition s'avançaient sur la route de Paris, et tous les émeutiers de la capitale, responsables de tous les crimes et pillages qui avaient été commis, se sentir menacés. C'est alors que Marat, qui était l'un des chefs des enragés, lança à ses complices cette sinistre consigne :...<< Avant de disparaître, supprimez vos ennemis..., visitez les prisons, massacrez les nobles, les prêtres, les riches. Achevez vos victimes, ne laissez derrière vous que du sang et des cadavres. >>

Danton qui était le véritable détenteur du pouvoir, fut actuellement l'organisateur des massacres par lesquels il pensait devoir effrayer les peuples de l'Europe. La tuerie fut ordonnée par Marat et protégée par Danton. Tout avait été méthodiquement organisé. En dix jours, tout était prêt; les listes de proscriptions imprimées, les égorgeurs choisis et embauchés à raison de 6 francs par jour et le vin à discrétion ! Le 2 septembre on entendit le canon d'alarme tonner sur le Pont-Neuf en même temps que le drapeau noir était hissé à l'Hotel de Ville, ce fut le signal des massacres des suspects et des réfractaires, immolés sans jugement mais désignées par Marat. Pendant cinq jours, deux ou trois cents égorgeurs, tirés des bas-fonds de la société, se répandirent dans les prisons de Paris et s'y livrèrent à un horrible carnage. A l'Abbaye il y eut plus de 300 victimes, à la Conciergerie plus de 600 morts. Au Couvent des Carmes 114 prêtres furent massacrés. A la Salpêtrière, au Châtelet, le sang des innocents coulait à flots. Des milliers de victimes, prêtres et laïques furent massacrés sans aucun jugement.
avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 1515
Date d'inscription : 06/01/2018
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robespierre dans toute l'étendue de sa scélératesse

Message par Chevalier du Temple le Lun 27 Aoû 2018 - 19:21

Le récit du martyre de la princesse de Lamballe est un récit toujours pénible à raconter. Mais qui me semble utile d'évoquer pour ceux qui ne connaîtraient pas cette barbarie révolutionnaire innommable. Cet évènement épouvantable montre à mon avis, la régression du révolutionnaire à l'état de barbare et la monstruosité de la Révolution.

C'est dix jours après l'incarcération de Louis XVI et de sa famille au Temple, que la princesse de Lamballe qui appartenait à la famille royale, fut séparée du couple royal et incarcérée à la prison de la Force. Le peuple était alors ivre de haine et de colère car les rumeurs annonçaient l'avance sur Paris des Prussiens et des Autrichiens. Les prisonniers de cette sinistre prison devaient probablement se croire en sécurité à l'intérieur de ses murs, mais en réalité, les forces du mal conspiraient contre eux.

Danton déclencha l'émeute et l'on massacra sans pitié ceux qui étaient enfermés dans les prisons. Personne ne fut epargné, pas même les enfants enfermés à l'asile de Bicètre. On tira donc la princesse de son cachot pour la présenter devant un tribunal que l'on avait installé dans la prison. C'est Hébert qui présidait à la Force. On demanda à la princesse de témoigner contre Marie-Antoinette, elle s'y refusa et nia toute connaissance de complot de trahison émanant de la cour royale. Puis, elle refusa de prêter serment proclamant la haine du Roi et de la Reine.

Hébert prononça la sentence :...<< qu'on élargisse madame ! >> dit-il. Alors que la princesse fut conduite à l'extérieur où attendaient une bande de meurtriers et de bourreaux, et dès qu'elle franchit la porte, elle reçut un coup de massue qui l'assomma. Trainée dans la rue, elle fut achevée à coup de piques et de haches. L'horreur se déchaîna et sa tête fut coupée et plantée sur une pique tandis que sur d'autres piques, on planta son coeur et ses parties intimes. Le reste de son corps fut trainé en procession par un groupe d'excités, dans les rues de Paris. On se dirigea ensuite joyeusement vers le Temple pour faire contempler les restes de son amie à Marie-Antoinette qui, à la vue de ce trophée macabre, tomba évanouie de frayeur.

Le martyre de la princesse de Lamballe a donné lieu à une profusion de témoignages, diffusés jusqu'à aujourd'hui, aussi bien par les révolutionnaires que les royalistes. Certains de ces textes font mention explicite de mutilation et même de dépeçage. Nous possèdons une lettre du comte de Fersen adressée au prince régent de Suède, laquelle précise que la princesse de Lamballe fut martyrisée pendant 4 heures de la manière la plus horrible. Il dit :...<< on lui a arraché les seins >>. Cette pauvre femme fut non seulement massacrée mais aussi dépecée selon les témoignages.
avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 1515
Date d'inscription : 06/01/2018
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robespierre dans toute l'étendue de sa scélératesse

Message par Claude JULIE le Lun 27 Aoû 2018 - 20:23

Cher Ami,

Les détails sont encore plus horribles sur ce massacre que la décence ne vous a pas permis de citer.
On peut toutefois se référer à certains ouvrages sérieux que l'on trouve encore dans le commerce.
Un plaque est apposée rue du Roi de Sicile (pas loin du Châtelet) où, vraisemblablement, le corps
profané et déchiqueté de la pauvre Princesse fut exposé entièrement nu.

Je crois même que ses restes ont été jetés dans la SEINE.

Ayons une pensée pour cette amie de Marie-Antoinette revenue de Londres pour être auprès de la
"Reine"....

Bien à vous.

Reine Claude
avatar

Claude JULIE
Titre du rang
Titre du rang


Féminin Messages : 732
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 73
Localisation : PARIS 17ème

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robespierre dans toute l'étendue de sa scélératesse

Message par Chevalier du Temple le Lun 27 Aoû 2018 - 21:29

Claude JULIE, certaines sources, comme par exemple David Andress dans son livre "The Terror", précisent que le corps de la princesse fut inhumé dans une tombe du cimetière des Enfants-Trouvés. Les serviteurs de la famille Penthièvre auraient emmené les restes de la princesse de Lamballe afin de lui donner un enterrement convenable. Nous ne connaissons pas son lieu de repos avec certitude.

avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 1515
Date d'inscription : 06/01/2018
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robespierre dans toute l'étendue de sa scélératesse

Message par Chevalier du Temple le Mar 28 Aoû 2018 - 6:59

On ne peut pas vraiment accuser le peuple parisien des massacres de septembre car d'après les documents que nous possèdons, il aurait suffit à environ trois cents égorgeurs, pour accomplir la sale besogne. Le peuple, lui, se contenta de regarder, d'être curieux, d'applaudir le spectacle.

Robespierre ne se trouvait pas en place à l'époque des premiers jours de septembre, mais il s'était cependant surpassé dans les effroyables massacres, que l'on peut regarder comme le prélude de son règne le plus sanglant.

Danton faisait dresser les listes des victimes, Robespierre fixait le prix de chaque tête, et Marat faisait exécuter les massacres. Ces épouvantables journées de septembre seront responsables de l'assassinat calculé de sang-froid, de vingt-huit mille Français, pour la plupart innocents.

Pris de frayeur, la plupart des députés de l'Assemblée s'empressèrent de se mettre à l'abri dans leurs provinces. C'est à ce dénouement que visait Robespierre. Il avait bien mérité des siens, par son dévouement, ses crimes et ses incroyables machinations.

Donc, ils le députèrent unanimement pour la ville de Paris. Le 20 septembre 1792, il prit place dans la Convention et tous les yeux étaient sur lui.

avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 1515
Date d'inscription : 06/01/2018
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robespierre dans toute l'étendue de sa scélératesse

Message par Claude JULIE le Mar 28 Aoû 2018 - 13:51

@Chevalier du Temple a écrit:Claude JULIE, certaines sources, comme par exemple David Andress dans son livre "The Terror", précisent que le corps de la princesse fut inhumé dans une tombe du cimetière des Enfants-Trouvés. Les serviteurs de la famille Penthièvre auraient emmené les restes de la princesse de Lamballe afin de lui donner un enterrement convenable. Nous ne connaissons pas son lieu de repos avec certitude.

Cher Ami,

Je ne connaissais pas du tout ces sources.
Dans tous les ouvrages que j'ai lus, il était écrit que la famille Penthièvre n'a pas retrouvé 
les restes de la pauvre Princesse de Lamballe.
Il était même souvent question que son corps a été jeté dans la Seine pour "la faire dispa-
raître à jamais"...
Mais je veux bien accepter cette thèse car vous avez toujours de bonnes pistes.
C'est pourquoi j'aime beaucoup parler histoire avec vous car nous en sommes férus tous
les deux sans jamais nous mettre en compétition car nous sommes ouverts et nous nous
respectons, en définitive "nous ne sommes pas bornés" !

Bien à vous.

Reine Claude

P.S. Je vais faire des recherches sur le cimetière des Enfants trouvés ayant beaucoup de
       références sur les cimetières. J'ai d'ailleurs écrit un article sur le cimetière des
       Errancis qui se trouvait au coin de la Porte Monceau "Le Clos du Christ".
       Il a fait l'objet de deux panneaux lors de mon exposition pour le Centenaire de la
       Paroisse Saint-Charles de Monceau, encore visible dans la crypte.
       J'en ai déjà parlé assez longuement à propos de Madame ELISABETH.
avatar

Claude JULIE
Titre du rang
Titre du rang


Féminin Messages : 732
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 73
Localisation : PARIS 17ème

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robespierre dans toute l'étendue de sa scélératesse

Message par Chevalier du Temple le Mar 28 Aoû 2018 - 15:54

Claude JULIE, grâce aux rescapés de la prison de La Force, nous avons connaissance de pas mal de choses concernant la mort de la princesse de Lamballe. Cette fin violente ne peut être contestée. Cependant, les évènements qui se sont déroulés après le massacre, demande d'être prudent. Car les récits d'écrivains pas nécessairement historiens professionnels, sont nombreux. Malheureusement, au lieu de suivre la méthode historique afin de produire l'absolue vérité, certains auteurs se sont basés sur des dires des produits de l'hystérie de masse de l'époque, enflammés par les imaginations populaires. Récemment, je lisais dans une revue historique américaine, que la princesse de Lamballe aurait été mise en terre à Vernon par sa famille. Quelle que soit la vérité, l'important est de ne jamais oublier et de prier pour l'âme de cette pauvre femme qui, j'en suis certain, est en paix auprès de Notre Seigneur.

avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 1515
Date d'inscription : 06/01/2018
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robespierre dans toute l'étendue de sa scélératesse

Message par Chevalier du Temple le Mar 28 Aoû 2018 - 16:28

@Claude JULIE a écrit:A partir du 10 AOUT, la situation était désespérée.
Impossibilité de repartir en arrière.
Le soir, la Famille Royale était prisonnière de l'assemblée.
Et puis, l'enfermement au Temple…

Pauvre famille, pauvres gens de son entourage !
Prions pour eux !

Reine Claude

Chère Reine Claude, hélas, le 10 août 1792, la royauté sera renversée et les forces sociales rassemblées pendant des siècles, dispersées. La foule pleine de haine envahit le palais et la princesse de Lamballe suivit la famille royale qui se réfugia à l'Assemblée législative. C'est alors que fut prononcée la déchéance du roi et décidée son incarcération au Temple. La princesse accompagna la famille royale au donjon du Temple ou elle y fut incarcérée avec eux. Le 19 août, ceux qui n'appartenaient pas à la famille royale furent transférés ailleurs. C'est ainsi que la princesse se retrouva à la prison de La Force.

La princesse de Lamballe avait contre elle, son rang et la tendre affection de Marie-Antoinette. C'était plus qu'il n'en fallait pour se faire massacrer en septembre 1792. Les opposants à la Révolution et les aristocrates, étaient accusés de tous les maux. Les massacres de septembre furent le point de départ de l'éradication pure et simple de la noblesse en France. Actuellement, ils anticipaient sur l'effroyable Terreur, véritable lutte à outrance comme une noblesse qui était considérée comme ennemie de la Révolution bourgeoise.

avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 1515
Date d'inscription : 06/01/2018
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robespierre dans toute l'étendue de sa scélératesse

Message par Claude JULIE le Mar 28 Aoû 2018 - 17:35

@Chevalier du Temple a écrit:Claude JULIE, grâce aux rescapés de la prison de La Force, nous avons connaissance de pas mal de choses concernant la mort de la princesse de Lamballe. Cette fin violente ne peut être contestée. Cependant, les évènements qui se sont déroulés après le massacre, demande d'être prudent. Car les récits d'écrivains pas nécessairement historiens professionnels, sont nombreux. Malheureusement, au lieu de suivre la méthode historique afin de produire l'absolue vérité, certains auteurs se sont basés sur des dires des produits de l'hystérie de masse de l'époque, enflammés par les imaginations populaires. Récemment, je lisais dans une revue historique américaine, que la princesse de Lamballe aurait été mise en terre à Vernon par sa famille. Quelle que soit la vérité, l'important est de ne jamais oublier et de prier pour l'âme de cette pauvre femme qui, j'en suis certain, est en paix auprès de Notre Seigneur.

Merci cher Ami pour ces nouvelles explications !
Nous savons qu'il y a eu quelques rescapés de la prison de la Force qui ont laissé des
témoignages que j'ai lus.
En  ce qui me concerne, je veille à ne jamais m'écarter de la méthode historique.
Comme j'écarte systématiquement les fanatiques de tous bords ; vous le savez.
Cela m'a valu des critiques de la part de défenseurs de Lenôtre qui est évidemment un
très bon conteur mais sans comparaison avec le grand historien qu'est Pierre de NOLHAC
(également Conservateur du château de VERSAILLES dans des années difficiles).
Donc, actuellement ni vous ni moi ne savons ce que sont devenus les restes de la pauvre
amie, et cousine par alliance, de notre Reine bien-aimée MARIE-ANTOINETTE.
Est-il cependant possible d'obtenir des références de vos récentes lectures d'origine des
U.S.A. ?

Gloire aux fidèles de la Reine !
Paix à leurs cendres !
Ils ont gagné le Royaume des Cieux.
Nous devons les honorer.

Bien à vous.

Reine Claude
avatar

Claude JULIE
Titre du rang
Titre du rang


Féminin Messages : 732
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 73
Localisation : PARIS 17ème

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robespierre dans toute l'étendue de sa scélératesse

Message par Mavendorf le Mar 28 Aoû 2018 - 18:01

@Chevalier du Temple a écrit:Chère Reine Claude, hélas, le 10 août 1792, la royauté sera renversée et les forces sociales rassemblées pendant des siècles, dispersées.

La révolution a éliminé Dieu et ses commandements de la France, et de presque tous les états voisins qui sont tombés sous le joug des guerres bonapartistes. Les Droits de l'homme ont supplanté les droits de Dieu. La révolution, les empires, les monarchies parlementaires et les républiques nous conduisent au processus de déchristianisation... Seule la monarchie traditionnelle peut conjurer le mauvais sort. Pas de doutes possible après les paroles du Pape à l'époque de la révolution :

"Qui pourrait douter que le roi (Louis XVI) a été mis en mort principalement en haine de la foi et à cause de son attachement au catholicisme ?"

Pape Pie VI, 17 juin 1793

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
avatar

Mavendorf
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 2142
Date d'inscription : 05/12/2017

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robespierre dans toute l'étendue de sa scélératesse

Message par Chevalier du Temple le Mar 28 Aoû 2018 - 18:30

Claude JULIE, le dernier livre que j'ai lu sur la Révolution de 1789, c'est le livre de David Andress "The Terror", publié je crois en 2006, par Farrar, Straus et Giroux. Je ne sais pas si ce livre a été traduit en français et mis en vente en France. Je me rappelle que Rue de Rivoli, pas loin de la Place de la Concorde, se trouve un magasin qui s'appelle la "librairie anglaise" où l'on peut trouver ou passer commande de publications anglaises et américaines. J'y passais beaucoup de temps dans ma jeunesse.

J'aime également lire les revues historiques comme Historia par exemple, et quelques autres dont les noms ne me reviennent pas à l'esprit. Il y a environ deux ou trois mois, alors que je me trouvais dans la salle d'attente de mon médecin, je suis tombé sur une pile de magazines dont l'un s'appelle The American Historical Review. C'est une publication de l'American Historical Association. A l'intérieur, se trouvait un article captivant concernant la venue aux USA des nobles au cours de la Révolution française. Un grand nombre de familles royalistes se sont installées dans les grandes villes américaines et aussi en Caroline du Sud afin d'y établir des plantations. On y parlait également de la pauvre princesse de Lamballe.

avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 1515
Date d'inscription : 06/01/2018
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robespierre dans toute l'étendue de sa scélératesse

Message par Chevalier du Temple le Mar 28 Aoû 2018 - 18:58

Mavendorf, il y eut en France, à la veille de la Révolution bourgeoise, une véritable conjuration anti-chrétienne. Les hommes influents mirent tout en oeuvre pour tout démolir, sans savoir juste ce qu'ils mettraient à la place. Fort heureusement, malgré la violence de la persécution et de la Terreur, l'Eglise de France résista courageusement parce que le peuple de France façonné par le clergé rural pauvre, était demeuré chrétien dans son ensemble.

avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 1515
Date d'inscription : 06/01/2018
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robespierre dans toute l'étendue de sa scélératesse

Message par Claude JULIE le Mar 28 Aoû 2018 - 20:01

@Chevalier du Temple a écrit:Claude JULIE, le dernier livre que j'ai lu sur la Révolution de 1789, c'est le livre de David Andress "The Terror", publié je crois en 2006, par Farrar, Straus et Giroux. Je ne sais pas si ce livre a été traduit en français et mis en vente en France. Je me rappelle que Rue de Rivoli, pas loin de la Place de la Concorde, se trouve un magasin qui s'appelle la "librairie anglaise" où l'on peut trouver ou passer commande de publications anglaises et américaines. J'y passais beaucoup de temps dans ma jeunesse.

J'aime également lire les revues historiques comme Historia par exemple, et quelques autres dont les noms ne me reviennent pas à l'esprit. Il y a environ deux ou trois mois, alors que je me trouvais dans la salle d'attente de mon médecin, je suis tombé sur une pile de magazines dont l'un s'appelle The American Historical Review. C'est une publication de l'American Historical Association. A l'intérieur, se trouvait un article captivant concernant la venue aux USA des nobles au cours de la Révolution française. Un grand nombre de familles royalistes se sont installées dans les grandes villes américaines et aussi en Caroline du Sud afin d'y établir des plantations. On y parlait également de la pauvre princesse de Lamballe.

Merci cher Ami pour tous ces renseignements.
Je connais cette librairie : j'y ai acheté notamment deux livres d'une artiste-peintre
Anglaise qui a peint des chats dans des costumes de rois, de reines, dont ma chérie.
Elle a peint les Impressionnistes, les pré Raphaélites, des scènes de films, etc...
Je les ai tous achetés car les chats sont adorables et drôles et ont des grosses cuisses.
Ne vous en ai-je pas déjà parlé ? 
Il s'agit de Susan HERBERT, hélas décédée en 2015...
Connaissez-vous Sylvia Karl MARKETT ? Elle aussi peint des chats mais ils ont des bras
et des jambes, alors que les autres ont des pattes et une queue. 
Elle vit aux ETATS-UNIS dans une grande ville.

Je vais m'informer pour vous faire des envois sur le forum.

Bien à vous.

Reine Claude
avatar

Claude JULIE
Titre du rang
Titre du rang


Féminin Messages : 732
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 73
Localisation : PARIS 17ème

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robespierre dans toute l'étendue de sa scélératesse

Message par Chevalier du Temple le Mar 28 Aoû 2018 - 23:44

Claude JULIE, j'ai fait la découverte de Susan Herbert quand mes enfants étaient petits, car ils aimaient feuilleter ses beaux livres pleins d'images de chats en costumes divers. Mais je ne connais pas Sylvia Karl Markett. Quelle joie pour quelqu'un comme vous qui êtes passionnée de chats.

avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 1515
Date d'inscription : 06/01/2018
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robespierre dans toute l'étendue de sa scélératesse

Message par Chevalier du Temple le Mer 29 Aoû 2018 - 9:37

Very Happy Revenons à nos moutons.

Peu connaissent la noirceur profonde et la dissimulation de Robespierre, qui fut un être féroce et monstrueux.

Une fois député à la Convention, il n'avait en tête que les moyens de combattre toute faction qui entreprenait de rivaliser avec les Jacobins. C'est un homme qui montra beaucoup d'adresse à saisir les circonstances et profiter des évènements. Il a exploité au maximum les faiblesses et les fautes de ses ennemis. Il a adopté la politique de Machiavel en employant tous les moyens possibles et imaginables pour établir son despotisme. Le moyen le plus efficace entre ses mains, et dont il fit un usage constant, fut la TERREUR !

C'est par la Terreur qu'il a conquit l'autorité, et par elle qu'il la maintint. La peur a mis à ses pieds toutes les ressources de France, et il l'étendit aussi loin qu'il le pouvait. Cette Terreur qui caractérise Robespierre, a été déléguée à une troupe d'allumés brutaux, avides de pureté inexistante, pour mener à bien des vengeances personnelles. La plupart du temps, on a laissé la parole comme témoins à charge, à des salopards qui ne faisaient que régler des comptes.
avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 1515
Date d'inscription : 06/01/2018
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robespierre dans toute l'étendue de sa scélératesse

Message par Claude JULIE le Mer 29 Aoû 2018 - 14:30

@Chevalier du Temple a écrit:Claude JULIE, j'ai fait la découverte de Susan Herbert quand mes enfants étaient petits, car ils aimaient feuilleter ses beaux livres pleins d'images de chats en costumes divers. Mais je ne connais pas Sylvia Karl Markett. Quelle joie pour quelqu'un comme vous qui êtes passionnée de chats.

Comme je suis contente, cher Ami, que vous connaissiez Susan HERBERT !
Vos enfants ont été gâtés et ont découvert ces chats avant moi.

J'aime aussi infiniment Louis WAIN (mais oui !) qui a fait des peintures et de nombreuses
illustrations (1860/1939).
C'était un Anglais qui s'est mis au dessin pour distraire sa femme malade. Il a fait faire des
tour à leur chat Péter et, ensuite, l'a dessiné et peint.
Actuellement, on s'arrache les originaux dans des ventes ou sur internet.
J'ai acheté tous les ouvrages que j'ai pu trouver et effectué de nombreux téléchargements
sur internet.
Il s'agit de chats humanisés qui sont très mignons et font pas mal de bêtises.

Dans la même veine, et même période, nous avons Arthur THIELE (1860/1936). Il était
Allemand et ses illustrations sont aussi assez recherchées, ainsi que ses cartes postales
qui sont rééditées. Ses chats vont à l'école, ne sont pas sages et sont très drôles.

Que ce soit Louis WAIN (mon préféré) ou Arthur THIELE, leurs chats sont très vivants
et vraiment humoristiques.
Depuis quelques années, je fais la razzia à la FNAC, AMAZON, DECITRE etc... presque
tous d'occasion.
Vous avez bien de la chance de posséder des originaux !

Voilà comme je suis sérieuse (??) J'ai quatre ans !

Pardon de vous ennuyer avec mes félins alors que vous êtes voué à JESUS et que vous
nous donnez des cours sur Robespierre….

Bien à vous.

Reine Claude
avatar

Claude JULIE
Titre du rang
Titre du rang


Féminin Messages : 732
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 73
Localisation : PARIS 17ème

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robespierre dans toute l'étendue de sa scélératesse

Message par Chevalier du Temple le Mer 29 Aoû 2018 - 16:53

Very Happy Chère Reine Claude, vous ne m'ennuyez pas du tout. J'ai grand plaisir à entendre des personnes comme vous, qui êtes passionnée par les animaux. Je crois que nous partageons quelque chose en commun. Mes grandes passions sont l'Histoire et les animaux, mais je fais de Jésus ma priorité à la moindre occasion.

avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 1515
Date d'inscription : 06/01/2018
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robespierre dans toute l'étendue de sa scélératesse

Message par Chevalier du Temple le Jeu 30 Aoû 2018 - 2:54

Qu'est-ce que c'étaient que ces Jacobins ?

Rien d'autre qu'un monstrueux assemblage de tout ce que NOTRE pays avait de plus abject. Un ramassis d'escrocs et d'aventuriers, d'hommes perdus de débauches. Une véritable secte dont le langage et surtout la folie, ne méritaient que le mépris. L'atrocité de leurs actions surpassait de loin l'extravagance de leurs discours. Tous avaient intérêt à perpétrer l'anarchie. Une anarchie déchaînée partout, où les associés provinciaux dressés à tous les crimes par les Jacobins de Paris, se livraient aux plus noirs forfaits. On brandissait les torches tandis que brillaient les armes. Ces gens-là ne rêvaient que d'embuches et de trahisons. On comprend pourquoi ils s'attachèrent tout de suite à notre petit bourgeois d'Arras. Ils étaient prêts à le seconder de leurs poignards, dès qu'il leur désignait les victimes à immoler. Ce qui est sùr, c'est que Robespierre ne manquait pas d'exécuteurs, il pouvait sans crainte dicter ses arrêts de sang et devint redoutable.
avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 1515
Date d'inscription : 06/01/2018
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robespierre dans toute l'étendue de sa scélératesse

Message par Chevalier du Temple le Jeu 30 Aoû 2018 - 5:08

La popularité du petit bourgeois d'Arras, vient du fait que le 10 août 1792, il se prononce en faveur de la mort du Roi.

Le scélérat considère que son exécution est une mesure de salut public. Il s'attache à prouver aux Jacobins qu'ils devaient tuer Louis XVI, il s'agissait affirmait-il d'une mesure de sûreté. Toutes ses accusations ridicules n'étaient que prétextes pour amuser la crédulité du peuple. Au Tribunal des scélerats et des traîtres iniques, tous ces brigands préparaient la mort du Roi.

Le duc d'Orléans qui était le cousin du Roi, vota le premier la mort, et pour comble de malheur, il fut aussi le premier à appuyer la motion de Robespierre de ne pas lui permettre à faire appel au peuple de France. Cet infâme criminel eut l'outrecuidance de déclarer que sa conduite avait été conforme à sa conscience. Mais de quelle conscience parlait ce scélérat ?

Il faut dire que ce moyen l'eut certainement sauvé car le peuple de France, non pas la populace parisienne, n'aurait jamais consenti à sa mort. Robespierre qui avait tout prévu, le savait très bien. Le jugement de mort fut donc confirmé avec exécution dans les 24 heures. Inutile de dire que la mort du Roi fut un triomphe pour Robespierre et les Jacobins.
avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 1515
Date d'inscription : 06/01/2018
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robespierre dans toute l'étendue de sa scélératesse

Message par Claude JULIE le Jeu 30 Aoû 2018 - 13:06

@Chevalier du Temple a écrit:Very Happy  Chère Reine Claude, vous ne m'ennuyez pas du tout. J'ai grand plaisir à entendre des personnes comme vous, qui êtes passionnée par les animaux. Je crois que nous partageons quelque chose en commun. Mes grandes passions sont l'Histoire et les animaux,  mais je fais de Jésus ma priorité à la moindre occasion.

Cher Ami,

Bien entendu, mon Créateur arrive en priorité !
Mais il m'a fait cadeau de dons que je cultive : l'AMOUR DU BEAU !
Et je suis passionnée d'histoire, d'arts, de la nature, des animaux, les musées, les châteaux,
les expositions et j'en passe...
Et ce qui m'attire en Amérique, ce sont …. les INDIENS !
J'ose espérer que vous êtes allé dans le COLORADO…
Comme je ne fais pas de quartiers, j'aime aussi profondément l'EGYPTE ancienne, ainsi
que les Pays Scandinaves et l'Ouest de l'EUROPE.
L'AUTRICHE, à part, vous savez pourquoi et pour qui !
Et, franchement, je plains les gens qui ne s'intéressent  rien.

Avez-vous-pu vous inscrire à LA LETTRE D'INFORMATION de Brigitte BARDOT ?

Bonne soirée.
Bien à vous.

Reine Claude
avatar

Claude JULIE
Titre du rang
Titre du rang


Féminin Messages : 732
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 73
Localisation : PARIS 17ème

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robespierre dans toute l'étendue de sa scélératesse

Message par Claude JULIE le Jeu 30 Aoû 2018 - 13:20

@Chevalier du Temple a écrit:Qu'est-ce que c'étaient que ces Jacobins ?

Rien d'autre qu'un monstrueux assemblage de tout ce que NOTRE pays avait de plus abject. Un ramassis d'escrocs et d'aventuriers, d'hommes perdus de débauches. Une véritable secte dont le langage et surtout la folie, ne méritaient que le mépris. L'atrocité de leurs actions surpassait de loin l'extravagance de leurs discours. Tous avaient intérêt à perpétrer l'anarchie. Une anarchie déchaînée partout, où les associés provinciaux dressés à tous les crimes par les Jacobins de Paris, se livraient aux plus noirs forfaits. On brandissait les torches tandis que brillaient les armes. Ces gens-là ne rêvaient que d'embuches et de trahisons. On comprend pourquoi ils s'attachèrent tout de suite à notre petit bourgeois d'Arras. Ils étaient prêts à le seconder de leurs poignards, dès qu'il leur désignait les victimes à immoler. Ce qui est sùr, c'est que Robespierre ne manquait pas d'exécuteurs, il pouvait sans crainte dicter ses arrêts de sang et devint redoutable.
Ne croyez-vous pas, cher Ami, que notre époque y ressemble furieusement ?
Banlieues parisiennes, province, tueries aux Etats-Unis, sans compter DAECH...
avatar

Claude JULIE
Titre du rang
Titre du rang


Féminin Messages : 732
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 73
Localisation : PARIS 17ème

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robespierre dans toute l'étendue de sa scélératesse

Message par Chevalier du Temple le Jeu 30 Aoû 2018 - 15:24

@Claude JULIE a écrit:
@Chevalier du Temple a écrit:Very Happy  Chère Reine Claude, vous ne m'ennuyez pas du tout. J'ai grand plaisir à entendre des personnes comme vous, qui êtes passionnée par les animaux. Je crois que nous partageons quelque chose en commun. Mes grandes passions sont l'Histoire et les animaux,  mais je fais de Jésus ma priorité à la moindre occasion.

Cher Ami,

Bien entendu, mon Créateur arrive en priorité !
Mais il m'a fait cadeau de dons que je cultive : l'AMOUR DU BEAU !
Et je suis passionnée d'histoire, d'arts, de la nature, des animaux, les musées, les châteaux,
les expositions et j'en passe...
Et ce qui m'attire en Amérique, ce sont …. les INDIENS !
J'ose espérer que vous êtes allé dans le COLORADO…
Comme je ne fais pas de quartiers, j'aime aussi profondément l'EGYPTE ancienne, ainsi
que les Pays Scandinaves et l'Ouest de l'EUROPE.
L'AUTRICHE, à part, vous savez pourquoi et pour qui !
Et, franchement, je plains les gens qui ne s'intéressent  rien.

Avez-vous-pu vous inscrire à LA LETTRE D'INFORMATION de Brigitte BARDOT ?

Bonne soirée.
Bien à vous.

Reine Claude

Claude JULIE, chère amie, vos passions sont les miennes. Je vois que nous avons un autre intérêt commun... les Indiens. Comme vous avez raison de vous intéresser à eux, c'est un peuple fabuleux et sage à l'extrême. Il y a quelques années, au cours d'un voyage au Québec, je me suis arrêté dans un village Huron qui se trouve à l'extérieur de la ville de Québec. J'ai fait la connaissance du chef du village qui m'a longuement parlé de l'histoire de son peuple à travers les âges. Ce fut une des expériences les plus intéressantes de ma vie. Je connais également les indiens du désert d'Arizona, particulièrement les Navajos, dont les arts sont inimaginables. J'aime énormément les entendre parler de philosophie et de religion. Ils ont un respect à peine croyable de la terre qu'ils appellent "Mother earth". Oui, je suis allé dans le Colorado pour affaires, plus précisément dans la ville de Denver, mais malheureusement, je n'ai pas eu le temps de visiter ce beau pays. Je ne suis pas inscrit à la lettre d'information de notre chère Brigitte, mais je ne manque jamais une occasion de me renseigner sur ses activités. Avez-vous pris connaissance de la lettre de Brigitte à Macron ?

avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 1515
Date d'inscription : 06/01/2018
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robespierre dans toute l'étendue de sa scélératesse

Message par Chevalier du Temple le Jeu 30 Aoû 2018 - 16:10

@Claude JULIE a écrit:
@Chevalier du Temple a écrit:Qu'est-ce que c'étaient que ces Jacobins ?

Rien d'autre qu'un monstrueux assemblage de tout ce que NOTRE pays avait de plus abject. Un ramassis d'escrocs et d'aventuriers, d'hommes perdus de débauches. Une véritable secte dont le langage et surtout la folie, ne méritaient que le mépris. L'atrocité de leurs actions surpassait de loin l'extravagance de leurs discours. Tous avaient intérêt à perpétrer l'anarchie. Une anarchie déchaînée partout, où les associés provinciaux dressés à tous les crimes par les Jacobins de Paris, se livraient aux plus noirs forfaits. On brandissait les torches tandis que brillaient les armes. Ces gens-là ne rêvaient que d'embuches et de trahisons. On comprend pourquoi ils s'attachèrent tout de suite à notre petit bourgeois d'Arras. Ils étaient prêts à le seconder de leurs poignards, dès qu'il leur désignait les victimes à immoler. Ce qui est sùr, c'est que Robespierre ne manquait pas d'exécuteurs, il pouvait sans crainte dicter ses arrêts de sang et devint redoutable.
Ne croyez-vous pas, cher Ami, que notre époque y ressemble furieusement ?
Banlieues parisiennes, province, tueries aux Etats-Unis, sans compter DAECH...

Claude JULIE, comme vous avez raison, tous ces gens-là sont des Jacobins qui s'ignorent. Il existe en effet, des similarités saisissantes. Je pense particulièrement à DAECH qui, elle aussi, est une machine à broyer les hommes. Une véritable machine du totalitarisme sanguinaire qui n'a rien à envier à la Révolution bourgeoise. Il y a certainement des similarités entre les méthodes des islamistes et celles de Robespierre. Maximilien, ce petit Staline avant l'heure, qui vivait dans un désert idéologique pas encore investi par Marx. Une idéologie débarrassée de tout scrupule. Il ne fait aucune doute que ce monstre aurait fait merveille à la tête des islamistes. Les Jacobins formaient la première forme d'opposition politique à la Monarchie. D'abord démocrates puis libéraux, ils sont devenus les démons de la dictature et de la Terreur dans NOTRE pauvre pays martyrisé. Il est certain qu'ils incarnent les pages les plus sombres de notre histoire. Attention aux idées de Mélenchon qui lui ressemble.

avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 1515
Date d'inscription : 06/01/2018
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robespierre dans toute l'étendue de sa scélératesse

Message par Henryk le Jeu 30 Aoû 2018 - 19:58

Ce ne sont pas des escrocs et aventuriers, ce sont des fanatiques...

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
avatar

Henryk
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1609
Date d'inscription : 05/12/2017
Age : 53
Localisation : Forez

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robespierre dans toute l'étendue de sa scélératesse

Message par Claude JULIE le Jeu 30 Aoû 2018 - 20:02

@Chevalier du Temple a écrit:
@Claude JULIE a écrit:
@Chevalier du Temple a écrit:c  Chère Reine Claude, vous ne m'ennuyez pas du tout. J'ai grand plaisir à entendre des personnes comme vous, qui êtes passionnée par les animaux. Je crois que nous partageons quelque chose en commun. Mes grandes passions sont l'Histoire et les animaux,  mais je fais de Jésus ma priorité à la moindre occasion.

Cher Ami,

Bien entendu, mon Créateur arrive en priorité !
Mais il m'a fait cadeau de dons que je cultive : l'AMOUR DU BEAU !
Et je suis passionnée d'histoire, d'arts, de la nature, des animaux, les musées, les châteaux,
les expositions et j'en passe...
Et ce qui m'attire en Amérique, ce sont …. les INDIENS !
J'ose espérer que vous êtes allé dans le COLORADO…
Comme je ne fais pas de quartiers, j'aime aussi profondément l'EGYPTE ancienne, ainsi
que les Pays Scandinaves et l'Ouest de l'EUROPE.
L'AUTRICHE, à part, vous savez pourquoi et pour qui !
Et, franchement, je plains les gens qui ne s'intéressent  rien.

Avez-vous-pu vous inscrire à LA LETTRE D'INFORMATION de Brigitte BARDOT ?

Bonne soirée.
Bien à vous.

Reine Claude

Claude JULIE, chère amie, vos passions sont les miennes. Je vois que nous avons un autre intérêt commun... les Indiens. Comme vous avez raison de vous intéresser à eux, c'est un peuple fabuleux et sage à l'extrême. Il y a quelques années, au cours d'un voyage au Québec, je me suis arrêté dans un village Huron qui se trouve à l'extérieur de la ville de Québec. J'ai fait la connaissance du chef du village qui m'a longuement parlé de l'histoire de son peuple à travers les âges. Ce fut une des expériences les plus intéressantes de ma vie. Je connais également les indiens du désert d'Arizona, particulièrement les Navajos, dont les arts sont inimaginables. J'aime énormément les entendre parler de philosophie et de religion. Ils ont un respect à peine croyable de la terre qu'ils appellent "Mother earth". Oui, je suis allé dans le Colorado pour affaires, plus précisément dans la ville de Denver, mais malheureusement, je n'ai pas eu le temps de visiter ce beau pays. Je ne suis pas inscrit à la lettre d'information de notre chère Brigitte, mais je ne manque jamais une occasion de me renseigner sur ses activités. Avez-vous pris connaissance de la lettre de Brigitte à Macron ?

Cher ami,
C'est fou ce que nous avons comme points communs ! 
Et les mêmes passions ! 
Ce doit être rare tant il y a de sujets en histoire, en arts….
Je crois au fond que nous avons du coeur, ce qui nous rapproche des animaux et,
également des INDIENS, qui ont été un peuple à part, et un peuple opprimé.
Or, c'est un grand peuple plein de sagesse avec de nombreuses connaissances. Les
chefs ont fait preuve d'une grande finesse d'esprit sinon ils auraient tout été anéantis;
Tout en restant attachés à leur terre, il ont su s'adapter et certains ont fait de grandes
études. C'est tout à leur honneur et je les admire profondément.
Dans le COLORODO, ce sont les INDIENS eux-mêmes qui font visiter par petits groupes
et ça ne fait pas tourisme : on est avec eux. Comme ça me plairait !

J'ai déjà vu des Hurons dans mon quartier, au Centre Culturel mais ça faisait un peu
factice car ils parlaient très bien le Français.
Sûr que j'aimerais bien voir des Navajos qui sont quand même un peu spéciaux.
Surtout, je voudrais voir les Tribus des Indiens des pleines avec les Comanches et
les Apaches (mes préférés) : j'adore Geronimo.
Mon rêve, passer une nuit dans un tippi avec un bel Apache et sa couronne de guerre
sur la tête.
Vous voyez comme je suis sérieuse !!!
J'ai visite quelques expositions remarquables dont une à L'Abbaye de DAOULAS consacrée
aux INDIENS DES PLEINES. Village entier reconstitué, environnement… Pas d'Indiens…
J'ai acheté le catalogue et  tout ce que j'ai pu trouver.
En fait, j'ai une nombreuse documentation avec notamment des DVD sur le mode de vie
passé et actuel des populations.(plusieurs fois)

En ce qui vous concerne, je suis contente que vous ayez pu côtoyer diverses personnes
intéressantes avec lesquelles vous avez pu discuter et échanger. C'est ce qui compte
le plus et est enrichissant, rien à avoir avec les visites de touristes.
Etes-vous restés en rapport avec quelques-uns ?
Avez-vous fait des photos ?


Ah ! Maintenant, je passe à notre Brigitte. Elle a effectivement écrit à B.MACRON (2
fois), à HULOT (plusieurs fois) ainsi qu' à d'autres personnalités. Et je crois qu'elle
doit être reçue à l'Elysées.
Il va y avoir encore du boulot car MACRON va réduire de 50% le prix du permis de
chasse….

Voilà les nouvelles ce soir !
Bonne nuit.
Avec mes bonnes pensées.

Reine Claude
avatar

Claude JULIE
Titre du rang
Titre du rang


Féminin Messages : 732
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 73
Localisation : PARIS 17ème

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robespierre dans toute l'étendue de sa scélératesse

Message par Henryk le Jeu 30 Aoû 2018 - 20:26

Beaucoup de clans indiens ont choisi leur camp en se battant pour l'anglais ou le français. Merci à toutes ces tribus (hurons abénaquis, algonquins, donc Kateri descend) qui nous ont soutenus jusque dans les pire souffrances...

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
avatar

Henryk
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1609
Date d'inscription : 05/12/2017
Age : 53
Localisation : Forez

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robespierre dans toute l'étendue de sa scélératesse

Message par Chevalier du Temple le Jeu 30 Aoû 2018 - 23:02

Chère Reine Claude, il y a beaucoup de vrai dans ce que vous dites. Les indiens ont été terriblerment opprimés durant la conquête de ce continent. J'ai appris à les aimer car se sont des survivants plein de sagesse. Il faut les entendre parler de la nature, du ciel, de la terre et des animaux. On ne s'en lasse pas.

Il y a deux évènements que j'aime particulièrement chez les indiens. Le premier, c'est le "POW-WOW" qui est un festival intertribaux, un grand rassemblement traditionnel qui permet aux indiens de revivre leur héritage culturel. C'est aussi une foire aux couleurs où l'on danse et l'on chante constamment. Les tribus participent à des compétitions amicales aussi.

L'autre évènement et quel évènement pour les indiens d'Amérique, c'est la naissance très rare d'un "Bison blanc". Cet animal a une importance religieuse pour les indiens. Il n'y en aurait que trois ou quatre au Canada. Enfin, lors d'une naissance, c'est l'excitement général, ils viennent de partout pour le voir, car c'est un animal sacré. La naissance du Bison blanc est l'occasion d'une grande cérémonie.

Very Happy Chère Reine Claude, passer la nuit dans un tipi avec un bel Apache, vous n'y pensez pas ! En tout cas pas sans garde du corps. Que penserait Monseigneur Louis XX ?

J'ai seulement conversé avec certains d'entre eux mais sans rester en rapport. Je n'ai pas de photos, que de beaux souvenirs d'un échange enrichissant.

En ce qui concerne notre chère Brigitte, paraît-il qu'elle se serait mis en colère contre Macron, le jour où il aurait félicité les participants d'une chasse à cour.

avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 1515
Date d'inscription : 06/01/2018
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robespierre dans toute l'étendue de sa scélératesse

Message par Chevalier du Temple le Jeu 30 Aoû 2018 - 23:18

@Henryk a écrit:Beaucoup de clans indiens ont choisi leur camp en se battant pour l'anglais ou le français. Merci à toutes ces tribus (hurons abénaquis, algonquins, donc Kateri descend) qui nous ont soutenus jusque dans les pire souffrances...

Parmi les tribus alliées des français, il y avait également : les Micmacs, les Malécites, les Outaouais, les Renards, et les Poutouétamis. Peut-être pas aussi célèbres que les Hurons mais des amis précieux quand même.
avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 1515
Date d'inscription : 06/01/2018
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robespierre dans toute l'étendue de sa scélératesse

Message par Chevalier du Temple le Ven 31 Aoû 2018 - 4:32

Si vous me le permettez, j'aimerais retourner à mon sujet initial.

C'est le 27 juillet 1793 que la porte du pouvoir s'ouvre pour Robespierre, qui est élu au Comité de Salut public.

C'était un Comité dont les membres se réunissaient en secret pour prendre des décisions. les membres formant le Comité de Salut public étaient amovibles et renouvelables tous les mois. Cependant, une fois que Robespierre se constitua lui-même membre essentiel de ce Comité, l'amovibilité en question ne tomba que sur ceux qui lui déplaisaient. Ne voulant s'entourer que de gens dignes de lui, il les rendit comme lui, permanents. NOTRE pays se vit donc gouverné par le Comité de Salut public, ce Comité étant lui-même gouverné par Robespierre. Ce Comité était tellement important qu'il organisait les autres Comités, instituait toutes les autorités, et nommait les hommes à toutes les places : les tribunaux, la police et les armées, absolument tout lui était subordonné et lui obéissait aveuglément. Il prenait les grandes mesures, traitait les affaires secrètes, expédiait les instructions aux agents de la République sur tout notre territoire ou à l'étranger. Robespierre établissait des décrets importants qu'il faisait enrégistrer par la Convention. Il suffisait qu'il exprime ses volontés pour qu'elles deviennent lois à l'Assemblée qui lui était docile. Il ne consultait même plus ses complices. Devenu despote, ses décrets tout comme ceux de la Convention faisaient force de Loi. Les ministres de cette prétendue République n'étant plus que de simples agents du Comité de Salut public, il les supprima par décret comme << inutiles et dangereux >>. En fait, il les remplaça par douze Commissions surveillées par le Comité. Ainsi, plus rien ne pouvait entraver la puissance de ce despote. Il possédait maintenant tous les genres de pouvoirs dans ses mains redoutables. Maître absolu de la France, il va tout faire pour conserver son autorité en utilisant la ruse, l'audace, l'hypocrisie mais surtout la TERREUR !
avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 1515
Date d'inscription : 06/01/2018
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robespierre dans toute l'étendue de sa scélératesse

Message par Chevalier du Temple le Ven 31 Aoû 2018 - 8:56

Une fois à la tête du Comité de Salut public, Robespierre qui était attentif envers les moindres entreprises de ses rivaux, lorsqu'il surprenait un tort, il n'hésitait pas à en référer au Tribunal du Peuple, tournant une simple affaire de point de vue en un crime. Il dénonçait tous ceux qui lui déplaisaient comme conspirateurs et traîtres afin d'obtenir un arrêt de mort que la Convention ratifait. Il fit envoyer à la guillotine un nombre impressionnant de membres de la Convention, "dignes" disait-il, du supplice. En vérité, la plupart des ces pauvres-bougres avaient dans bien des cas, fait simplement ombrage au tyran par leurs talents. On avait tellement peur de lui à la Convention, que quiconque avait la témérité d'ouvrir la bouche dans un sens contraire au sien, était réduit au silence par son regard terrifiant.
avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 1515
Date d'inscription : 06/01/2018
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robespierre dans toute l'étendue de sa scélératesse

Message par Claude JULIE le Ven 31 Aoû 2018 - 12:27

@Chevalier du Temple a écrit:Une fois à la tête du Comité de Salut public, Robespierre qui était attentif envers les moindres entreprises de ses rivaux, lorsqu'il surprenait un tort, il n'hésitait pas à en référer au Tribunal du Peuple, tournant une simple affaire de point de vue en un crime. Il dénonçait tous ceux qui lui déplaisaient comme conspirateurs et traîtres afin d'obtenir un arrêt de mort que la Convention ratifait. Il fit envoyer à la guillotine un nombre impressionnant de membres de la Convention, "dignes" disait-il, du supplice. En vérité, la plupart des ces pauvres-bougres avaient dans bien des cas, fait simplement ombrage au tyran par leurs talents. On avait tellement peur de lui à la Convention, que quiconque avait la témérité d'ouvrir la bouche dans un sens contraire au sien, était réduit au silence par son regard terrifiant.
Cher Ami,

Vous êtes tellement explicite que j'ai l'impression d'y assister, même de l'avoir vécu tant
j'ai lu de procès !
J'en ai même déjà rêvé : j'étais condamnée …
Mais je me suis réveillée avant le couperet.
Mes parents m'ont fait la morale voulant m'empêcher d'être plongée sans cesse dans la
révolution… Ca n'a servi à rien puisque je me suis spécialisée dans cette période (plutôt
côté Famille Royale).

Merci à vous.

Reine Claude
avatar

Claude JULIE
Titre du rang
Titre du rang


Féminin Messages : 732
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 73
Localisation : PARIS 17ème

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robespierre dans toute l'étendue de sa scélératesse

Message par Chevalier du Temple le Sam 1 Sep 2018 - 7:36

Alors que l'on affirmait au peuple Français qu'ayant brisé ses chaines il était maintenant libre, Robespierre faisait des plans sur des moyens d'oppression les plus violents.

On proposa d'adopter un régime révolutionnaire provisoire pour lutter contre les ennemis du dehors et les conspirateurs du dedans. Les Français se soumirent donc à ce nouveau régime et à ses charlatans. Un tel gouvernement n'était pas vraiment un gouvernement mais plutôt un système de violence et d'oppression. C'était d'abord un régime militaire qui comprenait des armées à sa disposition. Des armées composées d'une véritable horde d'assassins dont les expéditions meurtrières étaient destinées à faire entendre raison aux réticents. Robespierre éleva ce monstrueux édifice afin de favoriser ses ambitions.

Un régime révolutionnaire dirigé par un Comité de Salut public, cela sonnait agréablement aux oreilles des crédules et des ignorants. Le tyran enrégimenta ses soldats dans des Comités et des Tribunaux de sang dont il couvrit le sol de France. Une nuée de milliers de satellites, qui avaient pour tout emploi de verser le sang des Français et s'assurer de la bonne marche de la Révolution, à force de crimes et d'assassinats effroyables. Robespierre organisa cette machine et commença à régner en despote absolu. Il conçut le projet de pourvoir aux besoins immenses de ses troupes armées par un brigandage général, qu'il fit exécuter dans toute la France, sous le nom de Réquisition. Pour faire taire toute protestation, il décréta que le refus de se soumettre à la Réquisition, serait passible de la guillotine, pour acte contre-révolutionnaire. Il fit ainsi courber la France entière sous la verge de son despotisme.
avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 1515
Date d'inscription : 06/01/2018
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robespierre dans toute l'étendue de sa scélératesse

Message par Chevalier du Temple le Sam 1 Sep 2018 - 13:47

Ils s’adonnèrent à tant de calomnies pour faire entrer des innocents au Tribunal des assassinats.

Il existe un évènement de la Révolution française que j’aimerais partager avec vous, car il est un bon exemple du sort que faisait des citoyens français, le Comité de sûreté générale sous la coupe de Robespierre. Un Comité qui condamnait à la mort sans que la culpabilité ait été formellement établie. Je veux parler de Cécile Renault dont le procès eut un grand retentissement en 1794.

Cécile Renault était une jeune femme de 20 ans qui vivait à Paris sous le toit familial. Le 23 mai 1794, elle quitta la maison paternelle avec un paquet de vêtements destinés à sa couturière qui demeurait dans l’ile Saint-Louis. Quelques heures plus tard d’après les assertions du Comité, elle se serait présentée rue Saint-Honoré qui était le domicile de Robespierre où elle fut arrêtée dans la cour. Aux dires du Comité, elle serait passée aux aveux, déclarant s’être rendue chez Robespierre pour << voir comment était fait un tyran >>. Elle aurait ajoutée qu’il était un tyran qui opprimait la France. Elle dit qu’elle ne voulait faire de mal à personne et il résulta de cette interrogation absolument aucune preuve d’une volonté d’assassinat. Elle n’en fut pas moins condamnée à la guillotine, comme << coupable >> et convaincue d’un crime que l’on ne pouvait pas prouver. Mais comble d’horreur, ce ne fut pas tout car tous les parents de Cécile furent aussi guillotinés comme << complices >> pour un crime imaginaire. Un total de soixante personnes qui, pour la plupart n’avaient jamais vu Cécile Renault furent encore condamnés à mort et exécutés sur décision du Comité comme << conspirateurs >> dans la même affaire. Tous ces pauvres bougres furent assassinés sous le prétexte d’avoir voulu attenter aux jours de Robespierre.

Ce procès scandaleux qui était l’aboutissement d’un montage politico-policier, avait pour but de faire croire à l’existence d’une conspiration royaliste contre le tyran. Le Comité de sûreté générale monta de toute pièce cette affaire. Au procès on n’entendit jamais les accusés et nous savons aujourd’hui que les pièces versés au dossier des accusés, sont un tissu de contradictions et d’aveux arrachés aux victimes. Le nombre impressionnant de fausses déclarations et de dénonciations fantaisistes est à peine croyable. Le dossier contient des procès-verbaux d’interrogatoire falsifiés et des procès-verbaux d’agents de complaisance subalternes du Comité, sans compter les dénonciations anonymes. Huit charrettes se mirent en route vers l’échafaud qui se trouvait Place du Trône. Qui pourra jamais décrier l’horreur des derniers instants de tous ces pauvres gens ? On peut à peine imaginer les pleurs de désespoir et les adieux mutuels. Les appels de l’un à l’autre à crever le coeur. Cécile monta les marches de l’échafaud et se tint debout un instant, puis, elle bascula sur la planche alors que la guillotine était inondée de sang. Le couteau tomba. Le sang des innocents ruisselait des planches. Tous ces pauvres gens furent donc guillotinés puis jetés dans une fosse commune, au cimetière de Picpus à Paris. Robespierre ne fut pas étranger à cette hécatombe.

A cette époque, les prétendus assassinats résultant par la mort des suspects souvent innocents, étaient chose courante. Il suffisait de manifester une opinion contraire à celle de Robespierre pour être traité en ennemi de la France. Cécile Renault fut guillotinée le 17 juin 1794, Robespierre sera lui-même guillotiné un mois plus tard par les siens, non moins féroces que lui.
avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 1515
Date d'inscription : 06/01/2018
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robespierre dans toute l'étendue de sa scélératesse

Message par Chevalier du Temple le Dim 2 Sep 2018 - 8:35

A l'époque où il travaillait à la destruction de la religion catholique, l'hydre d'Arras s'efforçait en même temps de passer pour religieux. Pourtant, cet impie était un ardent ennemi de la religion.

Robespierre avait compris que les lois répressives ne suffisaient plus pour contenir une populace effrénée, qu'il avait d'ailleurs lui-même monté vers la licence. La persécution ne parvenait pas à arracher la religion de l'âme du peuple. Craignant surtout pour la République, l'hypocrite voulut rappeler dans les coeurs des idées religieuses, propres à suppléer celles qu'il avait bannies. Il alla jusqu'à conclure pour la reconnaissance d'un Étre suprême et gratifia l'âme du don d'immortalité. Avec une apparente sincérité, il présenta un décret à la Convention, et chose à peine croyable, le décret passa alors qu'on avait toujours prétendu que l'idée de religion était une idée royaliste.

Mais la nouvelle religion qu'il offrait aux Français, une religion dont il serait le pontife, n'avait rien de comparable avec la Religion auguste et divine du temps passé. Sa religion était défigurée et du plus mauvais goût. Un amas dégoûtant d'extravagances absurdes et outrageantes pour les vrais croyants. Un mois après le décret, il organisa la fête de l'Étre suprême , véritable arlequinade de charlatan qui était une procession partant solennellement des Tuileries pour aboutir au Champs de Mars où devait être brûlée publiquement la statue de l'athéisme. Ce nouveau culte était impopulaire et les catholiques continuèrent à pratiquer leur religion dans les caves, les granges et les forêts.

Curieusement, à cette époque, la découverte à domicile d'un Livre de priêres, d'une image d'un Saint, d'un chapelet ou d'un Crucifix vous conduisait tout droit à la guillotine. Fouquier envoya à la mort une multitude de paysans qui avaient des tatouages religieux sur le corps. Un simple rassemblement pour la prière le dimanche, était considéré comme un crime et passible de la peine de mort.
avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 1515
Date d'inscription : 06/01/2018
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robespierre dans toute l'étendue de sa scélératesse

Message par Chevalier du Temple le Dim 2 Sep 2018 - 17:40

Le fait que soudainement la convention se soit prononcée en faveur de la reconnaissance de l'Étre suprême et de l'immortalité de l'âme, m'a toujours paru inimaginable. Surtout lorsque l'on sait que cette même Convention avait résolu d'anéantir tout ce qui pouvait rappeler le christianisme. Les fêtes religieuses étaient abolies, et le nom des saints remplacés par les noms de personnages de l'antiquité. On avait pris soin de supprimer le calendrier grégorien pour le remplacer par un calendrier révolutionnaire. On alla même jusqu'à organiser le culte sacrilège de la déesse raison. Une actrice, chargée de figurer la nouvelle divinité, fut conduite en procession à Notre-Dame de Paris et placée sur l'autel à la place de la << ci-devant Sainte Vierge >> pour y recevoir les hommages du peuple. Et à partir de novembre 1793, toutes les églises de Paris et la plupart de celles de province furent fermées. Les cloches furent enlevées pour faire des canons, et les prêtres constitutionnels eux-mêmes furent poussés à l'apostasie, par la livraison de leurs << lettres de prêtrises >>. De plus, en mars 1793, la Convention avait décidé que << tout citoyen qui reconnaîtrait un prêtre réfractaire serait autorisé à l'arrêter sur-le-champ et que, si ce prêtre était reconnu coupable, il serait mis à mort dans les vingt-quatre heures. Mais bien que cette tentative de nouvelle religion s'avéra inutile, la Convention décréta le 8 mai 1794, que << le peuple français reconnaissait l'existence de l'Étre suprême et de l'immortalité de l'âme. >> Robespierre s'était inspiré de Jean-Jacques Rousseau.
avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 1515
Date d'inscription : 06/01/2018
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robespierre dans toute l'étendue de sa scélératesse

Message par Chevalier du Temple le Lun 3 Sep 2018 - 8:52

Quand on parle de Robespierre on ne peut pas s'empêcher de penser à la cruauté, laquelle a réussi à Robespierre pour qu'il s'élève au degré de puissance où il était parvenu et surtout pour s'y maintenir. Elle était son moyen favori, elle suppléait à ceux qui lui manquaient. C'était un homme qui sut s'emparer de la guillotine et l'utilisation fréquente de ce moyen absolu lui donna raison contre tous ses rivaux.

Robespierre était cruel par nature et par inclination, avant de l'être pa réflexion. Maître absolu de la France, il apprit aux Jacobins comment enchaîner tout un peuple par la Terreur. Il n'était occupé qu'à leur découvrir des victimes ou exécuter des massacres. Les mesures les plus atroces lui paraissaient toujours les plus sages.

Tous ces gens-là se baignaient dans des flots de sang et toutes les fois qu'il s'agissait de faire respecter son despotisme ou d'exercer ses vengeances, Robespierre mettait à l'épreuve le zèle des sans-culottes, véritable masse séditieuse toujours levée pour le crime, et prête à se porter à tous les forfaits.

Les sans-culottes toujours prêts à verser jusqu'à la dernière goutte de leur sang pour la République, soutenaient le Comité de Salut public et le gouvernement de la Terreur mis en place par le tyran. Ils contrôlaient les Comités de surveillance qui avaient pour tâches de dénoncer les traîtres à la Révolution et participaient activement aux tribunaux révolutionnaires.
avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 1515
Date d'inscription : 06/01/2018
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robespierre dans toute l'étendue de sa scélératesse

Message par Henryk le Lun 3 Sep 2018 - 15:04

Ce qui m'étonne de vous, sur cette période c'est que vous ne parlez que des exactions contre les catholiques. Or, la séparation des pouvoirs n'existait pas, et le roi était l'ossature du Sacre de Reims et le père des peuples de France. Il n'agissait pas de façon journalière, comme le font de vulgaires chefs de partis.

La plupart des catholiques, que vous citez attaqués par la propagande fanatique des conventionnels, tels que ce boucher d'Arras, étaient aussi royalistes.

Je ne vous ai jamais vu parler encore de l'union de l'Autel et du Trône. Seriez vous pour le retour d'une Théocratie catholique, à la manière de l'Islam? L'entité "démocrate-chrétien" est une valeur qui est appelé à disparaître.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
avatar

Henryk
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1609
Date d'inscription : 05/12/2017
Age : 53
Localisation : Forez

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robespierre dans toute l'étendue de sa scélératesse

Message par Chevalier du Temple le Lun 3 Sep 2018 - 17:41

Henryk, j'ai remarqué votre tendance à l'animosité voire paranoïa, pour tout ce qui n'est pas royaliste légitimiste. Je ne vous blâme en aucun cas mais sachez qu'essayez de converser avec vous sur ce terrain, c'est marcher dans un champ de mines. Le but de mon projet sur Robespierre, est essentiellement d'exposer cet individu pour ce qu'il était.

Vous savez que bien que n'étant pas moi-même royaliste, je n'en ai pas moins beaucoup d'intérêt d'amitié envers eux. Je ne voudrais pas trop m'éloigner de mon sujet pour lequel j'ai passé beaucoup de temps à rechercher, mais je vais toutefois répondre à votre question concernant l'union de l'autel et du trône. Mes idées ne rejoignent pas toujours les vôtres, cependant, ma conviction de la France historique, est que NOTRE pays a été façonné et construit au cours des siècles, par les rois de France. L'alliance entre l'autel et le trône a incontestablement permis cette création. Je ne veux pas vous en dire plus.

Maintenant, si vous me le permettez, je suis tout à fait conscient du fait de votre désir légitime, d'un retour à une France catholique, royale et légitimiste. En ce qui me concerne, je n'en suis qu'à la restauration d'une France pleinement catholique. Cependant, je me demande comment vous allez réaliser votre rêve de restauration légitimiste alors que notre Pape mondialiste penser que la France doit devenir un Etat plus laïc ? C'est ce qu'il a estimé au cours d'un entretien ave des catholiques de gauche français. Cela vaut le coup de s'attarder sur sa déclaration :

<< Votre laïcité est incomplète >> leur a-t-il dit << La France doit devenir un pays plus laic, car sa laïcité résulte parfois trop de la philosophie des Lumières, pour laquelle les religions étaient une sous-culture. Et la France n'a pas encore réussi à dépasser cet héritage. Le concept de laïcité introduit dans la démocratie française est "sain", car de nos jours, un Etat se doit d'être laïc. Mais une laïcité saine comprend une ouverture à toutes les formes de transcendance,selon les différentes traditions religieuses et philosophiques. La recherche de la transcendance n'est pas un fait, mais un droit. On a le droit d'être de gauche ou de droite. Mais l'idéologie, elle, ôte la liberté. >>

Voila ce que Jorge Bergoglio a dit devant une délégation des "Poissons roses" qui est un mouvement politique d'inspiration chrétienne affilié au Parti Socialiste. Bonne chance Henryk dans votre projet de restauration de la monarchie légitimiste, car avec un gus pareil à la tête du Vatican, vous allez en avoir besoin.

avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 1515
Date d'inscription : 06/01/2018
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robespierre dans toute l'étendue de sa scélératesse

Message par Claude JULIE le Lun 3 Sep 2018 - 20:07

@Chevalier du Temple a écrit:Henryk, j'ai remarqué votre tendance à l'animosité voire paranoïa, pour tout ce qui n'est pas royaliste légitimiste. Je ne vous blâme en aucun cas mais sachez qu'essayez de converser avec vous sur ce terrain, c'est marcher dans un champ de mines. Le but de mon projet sur Robespierre, est essentiellement d'exposer cet individu pour ce qu'il était.

Vous savez que bien que n'étant pas moi-même royaliste, je n'en ai pas moins beaucoup d'intérêt d'amitié envers eux. Je ne voudrais pas trop m'éloigner de mon sujet pour lequel j'ai passé beaucoup de temps à rechercher, mais je vais toutefois répondre à votre question concernant l'union de l'autel et du trône. Mes idées ne rejoignent pas toujours les vôtres, cependant, ma conviction de la France historique, est que NOTRE pays a été façonné et construit au cours des siècles, par les rois de France. L'alliance entre l'autel et le trône a incontestablement permis cette création. Je ne veux pas vous en dire plus.

Maintenant, si vous me le permettez, je suis tout à fait conscient du fait de votre désir légitime, d'un retour à une France catholique, royale et légitimiste. En ce qui me concerne, je n'en suis qu'à la restauration d'une France pleinement catholique. Cependant, je me demande comment vous allez réaliser votre rêve de restauration légitimiste alors que notre Pape mondialiste penser que la France doit devenir un Etat plus laïc ? C'est ce qu'il a estimé au cours d'un entretien ave des catholiques de gauche français. Cela vaut le coup de s'attarder sur sa déclaration :

<< Votre laïcité est incomplète >> leur a-t-il dit << La France doit devenir un pays plus laic, car sa laïcité résulte parfois trop de la philosophie des Lumières, pour laquelle les religions étaient une sous-culture. Et la France n'a pas encore réussi à dépasser cet héritage. Le concept de laïcité introduit dans la démocratie française est "sain", car de nos jours, un Etat se doit d'être laïc. Mais une laïcité saine comprend une ouverture à toutes les formes de transcendance,selon les différentes traditions religieuses et philosophiques. La recherche de la transcendance n'est pas un fait, mais un droit. On a le droit d'être de gauche ou de droite. Mais l'idéologie, elle, ôte la liberté. >>

Voila ce que Jorge Bergoglio a dit devant une délégation des "Poissons roses" qui est un mouvement politique d'inspiration chrétienne affilié au Parti Socialiste. Bonne chance Henryk dans votre projet de restauration de la monarchie légitimiste, car avec un gus pareil à la tête du Vatican, vous allez en avoir besoin.
Cher Ami,

Décidément, je n'ai pas à me reprocher de ne pas apprécier ce Pape !

Surtout après ce cher Saint JEAN-PAUL II et le bien-aimé BENOIT XVI, l'un des plus grands
papes de la Chrétienté !
Et que certains osent traiter de francs-maçons…
Quelle honte !

Bien à vous.

Reine Claude
avatar

Claude JULIE
Titre du rang
Titre du rang


Féminin Messages : 732
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 73
Localisation : PARIS 17ème

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robespierre dans toute l'étendue de sa scélératesse

Message par Chevalier du Temple le Lun 3 Sep 2018 - 21:17

Claude JULIE, vous n'êtes pas seule, des millions de chrétiens n'ont pas confiance dans ce pape mondialiste, je suis l'un d'eux.

avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 1515
Date d'inscription : 06/01/2018
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robespierre dans toute l'étendue de sa scélératesse

Message par Chevalier du Temple le Mar 4 Sep 2018 - 2:27

Avec Robespierre à la tête de la France, ce ne fut plus un siècle des Lumières mais une descente aux enfers. En voyant les tas de cadavres s'amonceler tous les jours sous le fer de la guillotine, il conçut le dessein de rendre les morts utiles aux vivants. Ce grand génie républicain imagina donc de créer une tannerie de peaux humaines dans le Château de Meudon, loin de la curiosité publique. Le monstre prit avantage de procurer des souliers à ses sans-culottes qui en manquaient grandement. A noter que Barrère fut le premier membre de la Convention à porter des bottes faites de cuir humain. Durant la guerre de Vendée les tanneries de peaux humaines ne chômaient pas non plus.

D'après le témoignage d'un certain Claude Jean Humeau, durant les délibérations et dépositions au tribunal d'Angers le 26 août 1795, un certain Pecquel, chirurgien au 4e bataillon des Ardennes, écorchait des Vendéens et faisait porter leurs peaux chez un nommé Lemonier, tanneur au Ponts-Libres (Pont de Cé), pour les tanner. puis les peaux humaines furent déposées chez Prud'homme, manchonnier à Angers. Il y aurait beaucoup à dire aussi des fonderies de graisse humaine. A Clisson par exemple, on faisait fondre dans un four, des Vendéens pour en obtenir la graisse. Les barils taient ensuite expédiés à Nantes. La politique d'extermination de la population Vendéenne planifiée par Robespierre, avait déjà sa "Solution Finale", elle préfigure les objectifs et les méthodes nazies.
avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 1515
Date d'inscription : 06/01/2018
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robespierre dans toute l'étendue de sa scélératesse

Message par Claude JULIE le Mar 4 Sep 2018 - 7:47

@Chevalier du Temple a écrit:Claude JULIE, vous n'êtes pas seule, des millions de chrétiens n'ont pas confiance dans ce pape mondialiste, je suis l'un d'eux.

Merci, beau Chevalier !
Nous sommes pratiquement toujours d'accord.
C'est vrai, nous devons être nombreux à ne pas avoir confiance en "FRANCOIS ZERO"...

Bien à vous.

Reine Claude
avatar

Claude JULIE
Titre du rang
Titre du rang


Féminin Messages : 732
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 73
Localisation : PARIS 17ème

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robespierre dans toute l'étendue de sa scélératesse

Message par Chevalier du Temple le Mer 5 Sep 2018 - 9:03

Les Commissaires de la Convention envoyés en Vendée pour y faire marcher la Révolution, recevaient leurs instructions de Robespierre. Personne ne devait être épargné. Ces Commissaires étaient de véritables dépravés qui appartenaient à une foule de scélérats responsables d'innombrable crimes. Ils s'adonnaient à des brigandages dans toute la France alors qu'ils chantaient au peuple la liberté. Les vices de ces infâmes étaient comme leurs crimes, ignorés du tyran.

En Vendée, tout n'était que prétexte aux meurtres et aux brigandages. Des villages entiers étaient livrés aux flammes, les femmes et les enfants, les malades et les handicapés, tous furent massacrés. Dans le bourg de Bédouin, on a fait guillotiner les habitants parce qu'un Arbre de la Liberté avait été coupé ! On utilisa des fours crématoires pour y jeter les Vendéens vivants. Il existe un témoignage des Commissaires Morel et Carpentry, daté du 24 mars 1794, qui spécifie qu'à Montournais, aux Epesses et dans plusieurs autres lieux,. . . << le général Amey fait allumer les fours et lorsqu'ils sont bien chauffés, il y jette les femmes et les enfants >>.

Je sais, cette épisode de notre histoire fut effroyable et certains me demanderont s'il est bien nécessaire de rouvrir le livre des horreurs. Mais ce qui me paraît scandaleux, c'est qu'en France on semble gêné que l'on parle de cette vérité occultée par les pouvoirs républicains pendant trop longtemps. Pourquoi est-ce que cela dérange de parler du génocide vendéen alors que l'on nous rabâche sans arrêt d'autres génocides politiquement corrects ?
avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 1515
Date d'inscription : 06/01/2018
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robespierre dans toute l'étendue de sa scélératesse

Message par Chevalier du Temple le Jeu 6 Sep 2018 - 6:11

Ce qui dérange aujourd'hui, c'est la filiation que l'on peut faire avec les monstres du 20ème siècle car n'oublions pas que la Vendée a été un champ d'expérimentations, le premier laboratoire pour les Staline, Hitler et Pol Pot du futur. Vous pensez bien que la République ne veut pas endosser la responsabilité des massacres de Robespierre et encore moins les entreprises criminelles comme les tanneries de peaux humaines commercialisées. Il est un fait que la Révolution française fut la matrice originelle de tous les despotismes et totalitarismes qui ont endeuillé le siècle passé. Dans une République qui se veut fière de tout son passé, il ne faut surtout pas s'étonner si elle cache les choses honteuses. Elle sait aussi manipuler l'Histoire. Il y a aussi cette franc-maçonnerie luciférienne qui domine et dirige la France et qui nous a construit une fausse mémoire nationale qui les arrange bien !
avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 1515
Date d'inscription : 06/01/2018
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum