L'Eglise persécutée dans l'Empire romain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'Eglise persécutée dans l'Empire romain

Message par Chevalier du Temple le Lun 30 Juil 2018 - 17:51

La doctrine de Notre Seigneur Jésus-Christ s'attaquait à la fois à l'idolâtrie et à la débauche du paganisme. Elle condamnait, en particulier, le culte rendu à l'Empereur que les païens considéraient comme un dieu. C'est pourquoi, pendant deux siècles et demi, des millions de chrétiens devront subir les supplices les plus divers et la mort même, pour demeurer fidèles à leur foi. On appelle persécutions les mesures d'extrême rigueur dont les empereurs romains usèrent à l'égard des chrétiens.

On compte ordinairement dix persécutions, mais elles ne furent ni universelles, ni continues. Et bien loin d'empêcher le christianisme de se répandre, les persécutions l'aidèrent à se propager. Selon le mot de Tertullien : << Le sang des martyrs fut une semence de chrétiens. >>

avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 1412
Date d'inscription : 07/01/2018
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Eglise persécutée dans l'Empire romain

Message par Chevalier du Temple le Mar 31 Juil 2018 - 12:47

L'empereur était adoré comme un dieu et les chrétiens ne pouvant se soumettre à ce culte impie, furent mis hors la loi. De plus, la morale chrétienne condamnait les vices et les débauches du paganisme.

Les folles depenses des empereurs et des gouverneurs romains entraînaient un besoin constant d'argent. Le plus simple était de jeter en prison les chrétiens pour ensuite faire main basse sur leurs richesses.

Pour justifier leur arrestation, on fit courir sur leur compte les calomnies les plus absurdes. On les considérait comme des malfaiteurs publics et on leur attribuait tous les fléaux, parce qu'ils refusaient de sacrifier aux dieux.

Afin d'éviter les profanations, ils étaient obligés de s'entourer du plus grand secret ; c'est ce qui rendait possibles, autour d'eux, toutes sortes d'insinuations : on les accusait de débauches, de magie et même de meurtres d'enfants. Mais ceux qui étudiaient de près leur vie ne croyaient rien de ces accusations. Un gouverneur illustre, du nom de Pline le Jeune, écrivait même un jour à l'empereur Trajan : << La conduite des chrétiens est irréprochable, il n'y a aucun motif de les faire mourir. >> Néanmoins, on leur déclara la guerre.
avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 1412
Date d'inscription : 07/01/2018
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Eglise persécutée dans l'Empire romain

Message par Chevalier du Temple le Mer 1 Aoû 2018 - 10:41

Pendant deux cent cinquante ans, ont fit donc la chasse aux chrétiens et on confisqua leurs biens. Contre eux, le Gouvernement central ordonna périodiquement des poursuites tantôt générales, tantôt locales. Ce fut le temps des grandes persécutions.

Les chrétiens étaient condamnés aux travaux forcés, à l'exil, aux supplices tels que : les tenailles rougies au feu, aux chevalets, aux ongles de fer, à la poix bouillante, aux chaises ardentes, aux bêtes féroces du Cirque et du Colisée : des spectacles dont les païens raffolaient.

avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 1412
Date d'inscription : 07/01/2018
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Eglise persécutée dans l'Empire romain

Message par Chevalier du Temple le Jeu 2 Aoû 2018 - 12:17

La première grande persécution eut lieu sous l'empereur Néron. En 64, un grand incendie détruisit une partie de la ville de Rome. L'empereur Néron que le peuple soupçonnait d'avoir fait allumer le sinistre, accusa les chrétiens et en fit arrêter un grand nombre. Il les condamna à être dévorés par les bêtes féroces, dans les jeux du cirque, ou brûlés vifs, la nuit, dans ses jardins du Vatican. Cette orgie de sang lui valut le titre de Bourreau du genre humain.

Au cours de cette persécution, saint Pierre fut emprisonné dans la prison Mamertine et condamné à mort. Par humilité, il fut crucifié la tête en bas, sur la colline du Vatican, en l'an 64.

Saint Paul, en qualité de citoyen romain, eut la tête tranchée, le 29 juin 67, à l'endroit où s'élève aujourd'hui le monastère de Saint-Paul-Trois-Fontaines. Il était rentré depuis peu de temps à Rome et savait que son supplice me tarderait pas. Il écrivait à Timothée : << J'ai combattu le bon combat... J'ai achevé ma course... >>



avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 1412
Date d'inscription : 07/01/2018
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Eglise persécutée dans l'Empire romain

Message par Chevalier du Temple le Ven 3 Aoû 2018 - 11:55

La deuxième persécution eut lieu sous Domitien en 93. Les chrétiens un moment tranquilles sous les règnes de Vespasien et de Titus, furent de nouveau persécutés par l'empereur Domitien.

Parmi la multitude de personnes de tout âge et de toute condition que cet empereur fit mourir, on compte ses plus proches parents : tels que Flavius Clemens, Domitilla, Flavia, etc...

C'est sous Domitien que le pape saint Anaclet souffrit à Rome ; l'apôtre saint André, en Archaie ; que saint Jean, l'évangeliste, jeté dans une chaudière d'huile bouillante, en sortit sain et sauf, et fut ensuite exilé dans l'île de Pathmos.

avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 1412
Date d'inscription : 07/01/2018
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Eglise persécutée dans l'Empire romain

Message par Chevalier du Temple le Sam 4 Aoû 2018 - 13:31

La troisième persécution fut ordonnée par l'empereur Trajan en 107. Ce même Trajan dont l'histoire loue la sagesse et la clémence, ne rendit pas de nouveaux édits contre les chrétiens, mais il voulut que les lois sanguinaires déja portées par ses prédécesseurs fussent exécutées dans les différentes parties de l'Empire. Sous son règne, on compte parmi les victimes de la persécution : saint Siméon, évêque de Jérusalem ; saint Ignace, évêque d'Antioche ; le pape Saint Clément, le troisième successeur de saint Pierre et une multitude d'autres chrétiens.

Adrien successeur de Trajan est lui aussi responsable d'un grand nombre de martyrs chrétiens, parmi lesquels saint Marius, un officier romain ; saint Eustache, son épouse et leurs enfants ; saint Gétule, un tribun romain, sainte Symphorose son épouse et leurs sept enfants ; le pape saint Sixte et beaucoup d'autres. Antonin, le successeur d'Adrien, fera mettre à mort saint Polycarpe pour sa foi.



avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 1412
Date d'inscription : 07/01/2018
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Eglise persécutée dans l'Empire romain

Message par Chevalier du Temple le Dim 5 Aoû 2018 - 11:35

La quatrième persécution s'accomplit sous l'empereur Marc-Aurèle en 177. Malgré les calomnies évidentes dont on chargeait les chrétiens, l'empreur décida de renouveler les édits de persécutions.

Les premières violences s'exercèrent à Smyrne. Les martyrs les plus célèbres furent : à Lyon, saint Pothin et sainte Blandine, à Autun, saint Synphorien, à Rome, sainte Cécile, saint Justin et ses compagnons.

avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 1412
Date d'inscription : 07/01/2018
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Eglise persécutée dans l'Empire romain

Message par Chevalier du Temple le Lun 6 Aoû 2018 - 18:07

La cinquième persécution eut lieu en 202, dans la neuvième année du règne de l'empereur Septime-Sévère qui pourtant était d'abord favorable aux chrétiens. L'empereur publia malgré tout de sanglants édits qui furent exécutés avec une grande rigueur.

Cette persécution commença en Egypte et s'étendit à Carthage et jusque dans les Gaules. Parmi les martyrs on peut citer Félicité et Perpétue à Carthage, saint Irénée et beaucoup d'autres chrétiens à Lyon ainsi que le pape saint Victor à Rome.

avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 1412
Date d'inscription : 07/01/2018
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Eglise persécutée dans l'Empire romain

Message par Chevalier du Temple le Mar 7 Aoû 2018 - 11:33

La sixième persécution ou persécution de l'empereur Maxime de Thrace eut lieu en 235 et dura trois ans.

La particularité de cette persécution, c'est qu'elle ne s'exerça que sur les prêtres et les évêques. En effet, les romains craignaient de dépeupler les provinces en sacrifiant tous les chrétiens.

Les églises et autres édifices consacrés au culte du vrai Dieu furent détruites ou livrés aux flammes. Le pape saint Pontien mourut en exile et son successeur saint Antère mourut en prison.

avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 1412
Date d'inscription : 07/01/2018
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Eglise persécutée dans l'Empire romain

Message par Chevalier du Temple le Mer 8 Aoû 2018 - 12:46

La septième persécution fut décrétée par l'empereur Dèce (Decius) dès le début de son règne en 249.

Pour atteindre plus surement les chrétiens, Dèce publia un édit obligeant tous les habitants de l'Empire à comparaître devant les magistrats pour y offrir un sacrifice aux dieux, moyennant quoi on leur délivrait un certificat de fidélité à l'empereur. Certains chrétiens se rallièrent à l'Empereur, mais la plupart, refusant de se plier à cette loi, furent condamnés à mort.

Beaucoup de fidèles, pour se soustraire a la persécution, s'enfuient dans les déserts. De ce nombre fut saint Paul, premier ermite.

Parmi les nombreux martyrs de cette persécution, on cite : le pape saint Fabien ; saint Polyeucte ; saint Christophe ; saint Alexandre, évêque de Jérusalem ; saint Pione, évêque de Smyrne en Sicile ; saint Agathe, âgée de 15 ans ; sainte Agnès, âgée de 13 ans.

avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 1412
Date d'inscription : 07/01/2018
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Eglise persécutée dans l'Empire romain

Message par Chevalier du Temple le Jeu 9 Aoû 2018 - 9:39

La huitième persécution eut lieu en 257, sous le règne de l'empereur Valérien, lequel publia des édits qui firent un grand nombre de martyrs chrétiens dont les principaux sont : les papes saint Etienne et saint Sixte II, le diacre saint Laurent, saint Cyprien, évêque de Carthage, Cyrille de Césarée en Cappadoce.

L'empereur Valérien qui était soucieux de renflouer les caisses de l'Etat, organisa cette sanglante persécution contre les évêques et les fidèles appartenant principalement aux couches sociales supérieures.

Cette persécution prit fin dès 260, sous le règne de l'empereur Gallien, qui proclama un édit de tolérance.
avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 1412
Date d'inscription : 07/01/2018
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Eglise persécutée dans l'Empire romain

Message par Chevalier du Temple le Ven 10 Aoû 2018 - 12:01

La neuvième persécution de 303, sous le règne de l'empereur Dioclétien, fut une persécution de grande ampleur. Elle fut la plus longue et la plus violente de toutes. C'est le mouvement anti-chrétien organisé le plus important.

Ce souverain romain voulait remettre au goût du jour les vieilles traditions romaines, et affirmer aux yeux de tous les origines divines des tétrarques. Pendant son règne, Dioclétien publia quatre grands édits : le premier, ordonna la destruction des églises, de brûler les livres saints, et de priver les chrétiens de leurs droits civils. Le second, prononça l'empisonnement du clergé et des chefs de l'Eglise, Le troisième, ordonna d'employer les tortures contre les prêtres qui refuseraient de sacrifier aux idoles. A noter que cet édit s'attaquait aussi aux juifs. Le quatrième édit fit couler des flots de sang chrétien, en étendant à tous l'obligation du sacrifice aux idoles.

Parmi les martyrs de la persécution, on cite : à Rome, sainte Agnès et saint Sébastien ; en Helvétie, les soldats de la légion thébéenne et saint Maurice, leur chef ; dans le Vermandois ; saint Quentin ; à Marseille, l'évêque saint Victor ; à Beauvais, l'évêque saint Lucien ; à Nantes, les deux frères Donatien et Rogatien ; à Saragosse, le diacre saint Vincent.

En Occident, cette grande persécution prit fin en 305, cependant elle continua encore quelques années dans les provinces d'Orient, faisant des milliers de victimes.

En 311, l'Empereur Galère (Galérius), qui avait succédé à Dioclétien, publia un édit de tolérance en faveur des chrétiens. Cet édit accorda aux chrétiens le droit d'exercer librement leur religion. Après cette dernière lutte le paganisme s'avoua vaincu.

avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 1412
Date d'inscription : 07/01/2018
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Eglise persécutée dans l'Empire romain

Message par Chevalier du Temple le Sam 11 Aoû 2018 - 10:56

Les chrétiens de l'Empire romain eurent à subir une dernière persécution en 361, sous le règne de l'empereur Julien, le neveu de Constantin. Cet empereur abjura le christianisme et se déclara contre les chrétiens, d'où son nom de Julien l'Apostat.

La particuliarité de cette persécution est que l'on ne persécuta pas les chrétiens par la force ouverte, mais par des moyens perfides.

L'empereur Julien, tout en proclamant la tolérance, se montra l'ennemi des chrétiens et prit contre eux des mesures les plus vexatoires. Il leur retira tous leurs privilèges, leur défendit d'enseigner les belles-lettres et dépouilla leurs églises. Julien l'Apostat qui pourtant avait été élevé dans le christianisme, manifesta son intention de restaurer le paganisme. Dieu en décida autrement car en 363, après seulement deux ans de règne, il fut blessé mortellement au cours d'une expédition contre les Perses.

avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 1412
Date d'inscription : 07/01/2018
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Eglise persécutée dans l'Empire romain

Message par Henryk le Sam 11 Aoû 2018 - 12:50

La persécution de Néron (54-68), à laquelle la tradition rattachera les martyrs de St Pierre et de  St Paul de Tarse
   
La persécution de Domitien (81–96) St Lin et St Apollinaire
   
La persécution de Trajan (98–117) St Clément et St Jean
   
La persécution de Marc Aurèle (161–180), Martyrs de Lyon (Sainte Blandine, St Pothin)
 
La persécution de Septime Sévère (193–211) St Victor pape et martyr, martyrs Scillitains, Ste Cécile.
   
La persécution de Maximin le Thrace (235–238) Ste Barbe.
   
La persécution de Dèce (249–251), martyr de St Fabien
   
La persécution de Valérien (253–260), martyr de St Laurent de Rome et  St Cyprien de Carthage

La persécution d'Aurélien (270–275) St Valentin, Ste Colombe.
   
La persécution de Dioclétien (284–305), la dernière et la plus grave des persécutions. St Maurice et ses compagnons, St Sébastien. St Marcel le centurion et ses enfants.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
avatar

Henryk
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1497
Date d'inscription : 05/12/2017
Age : 53
Localisation : Forez

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Eglise persécutée dans l'Empire romain

Message par Chevalier du Temple le Dim 12 Aoû 2018 - 9:56

Il est impossible de connaître avec exactitude le nombre des martyrs chrétiens des trois premiers siécles. On peut dans l'ensemble l'évaluer à plusieurs millions, parmi lesquels on compte trente Papes.

Tacite parle d'une << multitude immense >> et les inscriptions des catacombes indiquent fréquemment les lieux de sépulture renfermant plusieurs centaines de martyrs du Christ.

Ces martyrs étaient de tout âge, de toutes races, de toutes conditions, esclaves ou patriciens, riches ou pauvres, fonctionnaires, lettrés, soldats...

Chez eux, aucune attitude de bravade, d'opposition au régime. Rien que de la douceur accompagnée du pardon aux bourreaux. Leur unique volonté était de rendre le témoignage de leur immense foi au Christ. Pendant trois siècles, des millions de chrétiens firent preuve d'un héroïsme à peine croyable, face aux ennemis de Dieu.

avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 1412
Date d'inscription : 07/01/2018
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Eglise persécutée dans l'Empire romain

Message par Chevalier du Temple le Lun 13 Aoû 2018 - 10:33

Les résultats de ce témoignage unique dans l'histoire ont été prodigieux. D'abord, en face de l'omnipotence des Césars, les chrétiens ont été les premiers à défendre les droits sacrés de la liberté de conscience. Ensuite, par les mérites de leurs souffrances et de leur mort, ils ont provoqué des milliers de conversions : << Le sang des martyrs, a dit tertullien, a été une semence de chrétiens >>, qui ajoutait : << Nous ne sommes que d'hier et nous remplissons vos villes, vos maisons, vos places, les camps, le palais, le sénat, nous ne vous laissons que vos temples. Si nous nous retirions, vous seriez effrayés de votre solitude. >> On pourrait dire aussi, selon une pensée de saint Paul, que ce sang << ajoute ce que manque à la Passion du Christ. >>

Le témoignage des martyrs a une valeur énorme comme preuve de la vérité du christianisme. Si nous pouvons dire aujourd'hui, comme Pascal : << Je crois en une religion dont les témoins se sont laissé égorger >>, c'est aux martyrs chrétiens des trois premiers siècles que nous le devons.

avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 1412
Date d'inscription : 07/01/2018
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Eglise persécutée dans l'Empire romain

Message par Chevalier du Temple le Mer 15 Aoû 2018 - 2:45

Dès les premiers temps du christianisme, les chrétiens éprouvaient le besoin de tenir leurs réunions en secret par crainte des Juifs et des païens, soit pour éviter la profanation des Saints Mystères. Au début, ces réunions se tenaient chez de riches particuliers devenus chrétiens. Dans les temps de persécution violente, les assemblées eurent lieu dans les catacombes.



avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 1412
Date d'inscription : 07/01/2018
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Eglise persécutée dans l'Empire romain

Message par Chevalier du Temple le Jeu 16 Aoû 2018 - 15:27

Les catacombes, ces cimetières souterrains où les chrétiens enterraient les corps de leurs défunts et les restes des martyrs, pour les soustraire à la profanation et surtout à la crémation pratiquée chez les païens.

Elles étaient creusées dans des champs aux abords de Rome. Il y en avait aussi à Naples, à Syracuse et dans beaucoup d'autres villes de l'Empire. Elles portaient le nom de ceux qui avaient donné le terrain à la communauté : la catacombe de Priscille, de Calixte...

Ces catacombes forment un enchevêtrement de galeries à voûtes légèrement cintrées. Les tombes, creusées dans la roche, étaient souvent superposées en étages. Les galeries des catacombes de Rome foprment une longueur de près de 900 km, et renfermaient quelques six millions de tombes. Les galeries qui sont très étroites, s'élargissaient aux carrefours, au point de former comme des chapelles souterraines : c'est là que les chrétiens, quand la persécution faisait rage, tenaient leurs assemblées et célèbraient les Saints Mystères. On y trouve des inscriptions et des peintures très instructives sur la vie religieuse des premiers chrétiens.

avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 1412
Date d'inscription : 07/01/2018
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Eglise persécutée dans l'Empire romain

Message par Chevalier du Temple le Ven 17 Aoû 2018 - 14:51

Pendant les persécutions, de nombreuses Eglises ou chrétientés se fondèrent en Italie, en Gaule, en Espagne et en Afrique. Les plus anciennes sur le sol des Gaules, furent celles de Lyon et surtout celle de Marseille, qui aurait été fondée par Lazare, le ressuscité de Béthanie. Dès le debut de l'ère chrétienne, on considérait Rome comme la Mère de toutes les Eglises.

avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 1412
Date d'inscription : 07/01/2018
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum