Frédéric Le Moal présente son livre Les racines du fascisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Frédéric Le Moal présente son livre Les racines du fascisme

Message par Mabblavet le Dim 22 Juil 2018 - 16:59

Frédéric le Moal, docteur en histoire et professeur au lycée militaire de Saint-Cyr répond aux questions de TVLiberté sur son livre Les racines du fascisme qui vient juste de paraître :



Le résumé ci-dessous de cette vidéo a été réalisé exclusivement à partir du discours de Frédéric Le Moal, avec ses expressions, mais ses propos ont été rassemblés par thèmes de façon à en présenter une synthèse écrite cohérente.

Qu'est-ce que le fascisme ?
Le fascisme est un mouvement révolutionnaire socialisant, animé par l'ambition totalitaire de créer un homme nouveau. Il naît de crises successives : la crise de la modernité de la fin du XIXe siècle, puis la crise de la Première guerre mondiale confortée enfin par la crise capitaliste de 1929.

Le fascisme est un mouvement révolutionnaire
Le fascisme est un mouvement issu de la gauche car :
- sorti de la gauche socialiste (Mussolini a été le responsable du journal du Parti socialiste italien)
- il ne s'identifie lui-même jamais comme conservateur et encore moins réactionnaire.
- il révèle des racines rousseauistes dans cette idée de volonté générale qui s'impose aux individus et dans le culte d'une patrie à laquelle on doit tout céder. Pareillement le fascisme reprend de Rousseau l'importance des fêtes, l'idée d'un individu qui ne compte pas face à l’État.
- il reprend à la gauche son hostilité radicale envers une bourgeoisie forcément cosmopolite et donc non patriote.
- il se rattache à la Révolution française et aux Lumières par sa volonté de «révolution anthropologique». Il y a cette volonté de couper l'être humain de ses racines pour créer un homme nouveau, tant spirituellement que physiquement, le creuset de formation de cet homme nouveau étant la guerre.
- il manifeste un fort aspect antichrétien : l’Église catholique est accusée d'avoir toujours trahi l'Italie en s'étant opposée à l'unité italienne au XIXe siècle et aux entrées en guerre de 1914 et 1939 (Il y a d'autres raisons plus fondamentales exposées plus loin.)

L'originalité du fascisme
Le fascisme est aussi une tentative de 3e voie entre la droite et la gauche, entre le capitalisme libéral qui entraîne la misère (surtout après la crise de 1929) et le marxisme qui réduit l'homme à un objet purement économique.
S'il le fascisme garde l'idée de propriété privée, il en abroge la lutte des classes grâce au système du corporatisme d’État, et avec une économie sous la tutelle de l’État. (Note : son système corporatif est différent du corporatisme traditionnel non étatique.)

L'hostilité de l’État fasciste envers l’Église
Les Accords du Latran entre l’État italien et l’Église catholique sont des accords politiques et conjoncturels, ils concernent principalement le statut des États pontificaux. Il y a non seulement une opposition doctrinale très forte entre les deux parties mais aussi un conflit au sujet contrôle de la jeunesse :
- L’Église se présente comme une aide aux parents pour l'éducation de leurs enfants, car c'est aux seuls parents qu'incombe directement cette tâche.
- L’État fasciste revendique quant-à lui l'exclusivité de l'éducation.
Enfin en 1938 l’Église s'oppose à l’État fasciste lors de la promulgation de lois antisémites qui violent le Concordat.

Le franquisme n'est pas un fascisme mais un national-conservatisme.
On ne trouve pas dans le franquisme d'aspects révolutionnaires comme la volonté fasciste de créer une nouvelle humanité. Contrairement au fascisme, c'est un régime conservateur dans lequel l’Église a toute sa place et qui ambitionne de retrouver l'Espagne du siècle d'or.
Contrairement au fascisme, il n'y a pas dans le franquisme cette exaltation idéologique de la guerre.


Dernière édition par Mabblavet le Dim 22 Juil 2018 - 20:29, édité 2 fois
avatar

Mabblavet
Titre du rang
Titre du rang



Messages : 816
Date d'inscription : 08/12/2017

http://www.viveleroy.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Frédéric Le Moal présente son livre Les racines du fascisme

Message par REQUETE CARLISTE le Dim 22 Juil 2018 - 19:51

Frédéric Le Moal, né le 15 juillet 1972, est un historien français.


Biographie

Études
Frédéric Le Moal est docteur en histoire (doctorat obtenu à l'université Paris IV - Sorbonne).

Carrière
Spécialiste des Balkans dans la Première Guerre mondiale, il publie sa thèse, en 2006, La France et l'Italie dans les Balkans, 1914-1919. Il obtient pour cela le prix du Mémorial du Front d'Orient.

Il est actuellement professeur au lycée militaire de Saint-Cyr, à l'Institut catholique de Paris et à l'Institut Albert le Grand (Les Ponts de Cé/Angers). Il a également été professeur au Collège d'enseignement supérieur de l'armée de terre (CESAT).

Publications

Ouvrages

La France et l'Italie dans les Balkans, 1914-1919 : le contentieux adriatique, L'Harmattan, 2006 (préface de Georges-Henri Soutou).

La Serbie, du martyre à la victoire (1914-1918), 14-18 éditions, 253 pages, 2008
avec Max Schiavon,

Juin 1940, la guerre des Alpes. Enjeux et stratégies, 2010.
Frédéric Le Moal,

Le Front yougoslave pendant la Seconde Guerre mondiale : de la guerre de l'Axe à la guerre froide, Éditions Soteca, 2012, 272 p. [détail de l’édition] (ISBN 978-2-916385-53-2).

Victor-Emmanuel III. Un roi face à Mussolini, Perrin 2014 (556 p.)

Les divisions du pape : Le Vatican face aux dictatures 1917-1989, Perrin, 2016, 350 pages

Histoire du fascisme, Perrin, 2018, 421 pages

Articles de revues

« La création d'une légion monténégrine. Les enjeux politiques et militaires 1916-1918 », in Guerres mondiales et conflits contemporains, 2004/1, n° 213
« L'année 1915 dans les relations franco-italiennes : l'année de la rupture ? », in Guerres mondiales et conflits contemporains, 2005/4, n° 220
« Raffaele Guariglia à Paris (1938-1940) : reflet de l'impossible rapprochement franco-italien ? », in Transversalités, 2011/3, N° 119
« Le plébiscite de Klagenfurt : des militaires français hostiles aux Yougoslaves ? », in Guerres mondiales et conflits contemporains, 2016/1, N° 261.                            Compte rendu

Mathieu da Vinha, Au service du roi. Dans les coulisses de Versailles, Tallandier, mars 2015, 350 p., lelitteraire.com

Voilà ce que l'on trouve sur l'auteur dans Wikipedia.

Merci à vous  Mablavet pour cette présentation de cet ouvrage. Celà m'a permit de découvrir l'auteur et de voir qu'il a écrit d'autres ouvrages intéressant.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
POUR DIEU, LA PATRIE ET LE ROI
avatar

REQUETE CARLISTE
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 728
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 51
Localisation : Rade du Port du Levant

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum