Le général Boulanger et la tentation du coup d'état

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le général Boulanger et la tentation du coup d'état

Message par Savonarole le Jeu 19 Juil 2018 - 10:44

Le général Boulanger a eut trois occassion pour prendre le pouvoir :

La première opportunité se situe le 1er décembre 1887, au cœur du scandale des décorations, alors que le chef de l’État Jules Grévy, personnellement éclaboussé par le scandale, est en passe de donner sa démission. Ce jour-là, au lendemain des “nuits historiques” qui ont vu Boulanger rencontrer tout à tour les chefs de l’opposition radicale et les monarchistes, une grande manifestation des socialistes et des ligueurs de Déroulède menace la Chambre aux cris de « Ah ! ça ira, ça ira, Les députés à la lanterne / Ah ! ça ira, ça ira, / Les députés on les pendra ! » Sur les boulevards circulent les livrets de chansons aux titres explicites, telle que « Allons, Jules ! Faut vider les lieux », ou « Boulanger généralissime ». Le préfet de police de l’époque, Louis Andrieux, affirme qu’on lui a proposé aux petites heures du 1er décembre de former « un ministère de coup d’État » avec le général Boulanger, mais qu’il s’y est refusé [1][1] À travers la République, Mémoires, Payot, 19....


Son successeur Louis Lépine se retrouve dans une situation comparable quatre mois plus tard, le 19 avril 1888, une autre de ces “journées” boulangistes qui voit les partisans du général menacer le Palais-Bourbon. « Si, arrivé là, Boulanger s’était dressé dans sa voiture et avait, du chapeau, invité la foule à le suivre, j’étais balayé et la chambre envahie », écrit Lépine [2][2] Mes Souvenirs, Paris, 1929.. Pour marquer son arrivée triomphale à la Chambre des députés, à la suite de sa victoire à l’élection partielle du Nord, le Général Revanche vient de parader de l’Opéra à la Concorde dans un landau découvert, tiré par deux alezans superbes ornés de cocardes et d’œillets rouges (ses emblèmes), conduits par un cocher en livrée étincelante, au milieu d’une foule de plusieurs milliers, voire dizaines de milliers d’admirateurs. On lui a jeté des brassées de roses et d’œillets rouges, en chantant les refrains de la boulange et en criant « Vive Boulanger ! Vive la République ! » La ferveur est telle qu’à plusieurs reprises des admirateurs manquent de se faire écraser par les chevaux. Et pourtant Boulanger vient tout simplement s’asseoir sur son banc de député, sans dire un mot de toute la séance. Ce jour-là, pour la deuxième fois, il recule devant le coup de force.


La menace est encore plus prégnante au soir du 27 janvier 1889, alors qu’il vient de remporter triomphalement l’élection partielle de la Seine, dont les républicains de gouvernement avaient fait un test décisif. Autour du restaurant Durand, où le général et son état-major sont venus attendre les résultats, une foule d’admirateurs et de curieux s’est massée, au point que le patron a été obligé de fermer la devanture de fer afin d’empêcher l’invasion. Lorsque Boulanger paraît au balcon pour annoncer la victoire, c’est écrit Barrès, « un frémissement nerveux » qui exalte « tout le Paris romanesque, cette foule immense de curieux, d’imaginatifs et de mécontents… » Devant les locaux de L’Intransigeant, la place Montmartre est noire de monde, de même que devant La Presse, où Laguerre proclame les résultats, salués par des applaudissements. Les rapports de police dénombrent plus de 30 000 fidèles venus clamer leur satisfaction. Charles de Freycinet, alors ministre de la Guerre, confie dans ses Souvenirs : « S’il s’était porté sur l’Élysée à la tête de la Ligue des patriotes et suivi du flot de ses partisans, qui peut bien dire qu’il n’eût pas balayé les obstacles ? »

https://www.cairn.info/revue-parlements1-2009-2-page-43.htm
avatar

Savonarole
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 147
Date d'inscription : 08/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le général Boulanger et la tentation du coup d'état

Message par REQUETE CARLISTE le Mar 31 Juil 2018 - 3:24

Merci pour le lien, ça permet de lire la fin de l'article...

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
POUR DIEU, LA PATRIE ET LE ROI
avatar

REQUETE CARLISTE
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 728
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 51
Localisation : Rade du Port du Levant

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum