La prise de la Bastille le 14 Juillet 1789, par Frantz FUNCK-BRENTANO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La prise de la Bastille le 14 Juillet 1789, par Frantz FUNCK-BRENTANO

Message par Mavendorf le Sam 14 Juil 2018 - 10:44

VLR a écrit:

La prise de la Bastille le 14 Juillet 1789, par Frantz FUNCK-BRENTANO


Des faits jusqu’au mythe



Les malheurs viennent souvent d’une autorité faible qui n’ose pas s’imposer pour établir la justice. Or les crimes impunis enhardissent les voyous qui terrorisent la population et finissent par régner en maîtres ; ainsi Louis XVI laissa-t-il s’installer l’anarchie dans son Royaume. Brentano revient ici sur ces circonstances qui ont conduit au 14 juillet. « On a dit que la Bastille avait été prise par le peuple de Paris. Le nombre des assiégeants s’éleva à un millier tout au plus, parmi lesquels, comme l’a déjà fait observer Marat, beaucoup de provinciaux et d’étrangers. Quant aux Parisiens, ils étaient, comme toujours, venus en assez grand nombre voir ce qui se passait. »

Un événement invraisemblable

Dans le livre remarquable qu’il a publié sous le titre Paris pendant la Révolution, et qui a été traduit par M. Paul Viollet, Adolphe Schmidt écrit :

Tous les événements foncièrement révolutionnaires, les journées du 14 juillet, des 5 et 6 octobre 1789, etc., furent l’œuvre d’une imperceptible minorité de révolutionnaires hardis et violents. Si elles réussirent, cela tient uniquement à ce que la grande majorité des citoyens s’éloigna du théâtre des événements ou y assista inerte, attirée par la curiosité et augmentant ainsi, en apparence, l’importance du mouvement.

Et plus loin :

Dutard s’exprimait en ces termes, après la chute, de la Gironde : « Si vous parvenez à réunir, sur 50 000 modérantisés, seulement 3 000, je serai bien étonné, et si, sur ces 3000, il s’en trouve seulement 500 qui soient d’accord et assez courageux pour énoncer leur opinion, je serai plus étonné encore. Ceux-là, par exemple, doivent s’attendre à être septembrisés. »

Pour faire comprendre l’extraordinaire et invraisemblable événement que nous allons nous efforcer de reconstituer, il faudrait commencer par exposer les circonstances, décrire le milieu matériel et moral parmi lesquels il s’est produit, et ceci, malheureusement, serait très long. Prenons les deux faits principaux, voyons quelle en fut la conséquence, puis venons à la journée du 14 juillet.


Source et suite : ICI

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
avatar

Mavendorf
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 2142
Date d'inscription : 05/12/2017

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La prise de la Bastille le 14 Juillet 1789, par Frantz FUNCK-BRENTANO

Message par Claude JULIE le Sam 14 Juil 2018 - 11:48

@Mavendorf a écrit:
VLR a écrit:

La prise de la Bastille le 14 Juillet 1789, par Frantz FUNCK-BRENTANO








Des faits jusqu’au mythe



Les malheurs viennent souvent d’une autorité faible qui n’ose pas s’imposer pour établir la justice. Or les crimes impunis enhardissent les voyous qui terrorisent la population et finissent par régner en maîtres ; ainsi Louis XVI laissa-t-il s’installer l’anarchie dans son Royaume. Brentano revient ici sur ces circonstances qui ont conduit au 14 juillet. « On a dit que la Bastille avait été prise par le peuple de Paris. Le nombre des assiégeants s’éleva à un millier tout au plus, parmi lesquels, comme l’a déjà fait observer Marat, beaucoup de provinciaux et d’étrangers. Quant aux Parisiens, ils étaient, comme toujours, venus en assez grand nombre voir ce qui se passait. »

Un événement invraisemblable

Dans le livre remarquable qu’il a publié sous le titre Paris pendant la Révolution, et qui a été traduit par M. Paul Viollet, Adolphe Schmidt écrit :

Tous les événements foncièrement révolutionnaires, les journées du 14 juillet, des 5 et 6 octobre 1789, etc., furent l’œuvre d’une imperceptible minorité de révolutionnaires hardis et violents. Si elles réussirent, cela tient uniquement à ce que la grande majorité des citoyens s’éloigna du théâtre des événements ou y assista inerte, attirée par la curiosité et augmentant ainsi, en apparence, l’importance du mouvement.

Et plus loin :

Dutard s’exprimait en ces termes, après la chute, de la Gironde : « Si vous parvenez à réunir, sur 50 000 modérantisés, seulement 3 000, je serai bien étonné, et si, sur ces 3000, il s’en trouve seulement 500 qui soient d’accord et assez courageux pour énoncer leur opinion, je serai plus étonné encore. Ceux-là, par exemple, doivent s’attendre à être septembrisés. »

Pour faire comprendre l’extraordinaire et invraisemblable événement que nous allons nous efforcer de reconstituer, il faudrait commencer par exposer les circonstances, décrire le milieu matériel et moral parmi lesquels il s’est produit, et ceci, malheureusement, serait très long. Prenons les deux faits principaux, voyons quelle en fut la conséquence, puis venons à la journée du 14 juillet.


Source et suite : ICI






Cher MAVENDORF,

Ce que je lis est assez vrai et FUNK-BRENTANO un grand Historien de la révolution française.
Sur le site de VIVE LE ROI également (mis à jour au 14/07/2018).
Cependant, tant d'historiens ont relaté les faits avant et après la prise de la Bastille, qu'il faut savoir garder raison.
Le peuple, encouragé par les premiers révolutionnaires, après les Etats Généraux, et l'accablante chaleur de l'été
1989, après un hiver froid de disette, avait ENVIE D'EN DECOUDRE.

Faut-il rappeler, encore une fois (et je me répète) que LOUIS XVI était accablé de chagrin après la mort de son
fils aîné, le Dauphin Louis-Joseph. 
Il était d'ailleurs assez dépressif depuis quelque temps et infiniment touché par l'Affaire du Collier.
Il n'était pas faible au sens où on l'entend aujourd'hui.
Il était même assez imbu de lui-même (disons de son rôle de ROI). A telle enseigne qu'il est un peu responsable
de l'échec de l'épopée de VARENNES ayant refusé d'être acheminé à bon port par le dévoué FERSEN. 
Cependant, c'était un homme bon qui voulait faire le bonheur des Français et qui a toujours évité de faire couler
le sang.

Voilà pour commencer ce débat. 
Mais je reviendrai sur les journées des 5 er 6 octobre 1989 absolument décisives.

Merci à vous ; il fallait bien évoquer le 14 JUILLET 1789 à sa date anniversaire en 2018.

Bien à vous.

Reine Claude

P.S. Qui n'a pas dansé un 14 juillet dans un petit "bal à papa" à la campagne ?
avatar

Claude JULIE
Titre du rang
Titre du rang


Féminin Messages : 732
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 73
Localisation : PARIS 17ème

Revenir en haut Aller en bas

Re: La prise de la Bastille le 14 Juillet 1789, par Frantz FUNCK-BRENTANO

Message par Jean Luc le Sam 14 Juil 2018 - 18:28

Personnellement les 14 Juillet sont un rappel douloureux de l'histoire; que je ne fête pas.
avatar

Jean Luc
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 12
Date d'inscription : 14/07/2018
Age : 65
Localisation : Saône et Loire

Revenir en haut Aller en bas

Re: La prise de la Bastille le 14 Juillet 1789, par Frantz FUNCK-BRENTANO

Message par ELIMELEK le Sam 14 Juil 2018 - 22:53

Bonjour à tous,

Depuis que je suis petit, mes grand parents m'ont toujours dit que le 14 juillet on fêtait la prise de Jérusalem puis on se rappelait la fête de la Fédération du 14 juillet 1790 où toute la nation s'était réunie autour du Roy. Mais comme la nation avait "mangé le Roy" il n'y avait plus rien à fêter. Donc pas de grands voiles noirs, pas de réjouissance non plus, juste une bonne bouteille en souvenir de Godefroy de Bouillon et de ses compagnons. Prise de la bastille ou Fête de la Fédération? Peut-on m'indiquer ce qui est le plus conforme à la vérité historique et depuis quand fête-t-on officiellement le 14 juillet?
Elimélek
avatar

ELIMELEK
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 69
Date d'inscription : 17/03/2018

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La prise de la Bastille le 14 Juillet 1789, par Frantz FUNCK-BRENTANO

Message par REQUETE CARLISTE le Sam 14 Juil 2018 - 23:24

Elimelek, voici ce que l'on trouve sur Wikipedia sur ce sujet, je vous le livre tel quel....

Pendant les événements révolutionnaires de l'été 1789, un peu partout en France se constituent des Gardes nationales formées d'habitants plutôt aisés. Elles doivent surveiller les éléments hostiles à la Révolution, mais aussi protéger les propriétés nobiliaires et bourgeoises souvent prises à parti par les paysans.

Au printemps 1790, un peu partout en France, les Gardes nationales locales se rencontrent régionalement pour se fédérer (s'unir). L'Assemblée constituante, qui dirige la France, décide de faire une réunion nationale à Paris pour commémorer la Prise de la Bastille. Cette fête rassemblant des délégués de toute la France doit se tenir le 14 juillet 1790, sur le Champ de Mars de Paris. C'est la première fois dans l'histoire du pays que des Français venus de toutes les régions vont se rencontrer dans le but de célébrer leur union autour des idées de la Révolution.

Le 14 juillet sera choisi en 1880, par les républicains qui viennent de triompher politiquement des royalistes conservateurs, afin de célébrer la victoire de la République, qui avait pourtant été proclamée le 4 septembre 1870
.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
POUR DIEU, LA PATRIE ET LE ROI
avatar

REQUETE CARLISTE
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 728
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 51
Localisation : Rade du Port du Levant

Revenir en haut Aller en bas

Re: La prise de la Bastille le 14 Juillet 1789, par Frantz FUNCK-BRENTANO

Message par ELIMELEK le Dim 15 Juil 2018 - 0:04

Merci Requête Carliste,

En fait le 14 juillet c'est "tout récent" encore un legs de la IIIème.

Pour le défilé d'aujourd'hui,  que j'ai regardé par tradition familiale et militaire, j'ai été très ému de voir passer le drapeau fleurdelisé devant les officiels et d'entendre les commentateurs expliquer que cet étendard contrairement aux drapeaux régimentaires ne s'inclinerait pas devant la tribune mais seulement devant le Roy.  Instants fugaces de grâce.
Elimélek
Vive le roy Vive le roy Vive le roy Vive le roy Vive le roy Vive le roy Vive le roy Vive le roy Vive le roy
avatar

ELIMELEK
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 69
Date d'inscription : 17/03/2018

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La prise de la Bastille le 14 Juillet 1789, par Frantz FUNCK-BRENTANO

Message par Claude JULIE le Dim 15 Juil 2018 - 0:47

@Jean Luc a écrit: Vive Louis XX Personnellement les 14 Juillet sont un rappel douloureux de l'histoire; que je ne fête pas.

Evidemment, moi non plus !
Aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours écouté des chants royalistes ce jour-là, fenêtres grandes ouvertes !!!!
avatar

Claude JULIE
Titre du rang
Titre du rang


Féminin Messages : 732
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 73
Localisation : PARIS 17ème

Revenir en haut Aller en bas

Re: La prise de la Bastille le 14 Juillet 1789, par Frantz FUNCK-BRENTANO

Message par Claude JULIE le Dim 15 Juil 2018 - 0:58

@REQUETE CARLISTE a écrit:Elimelek, voici ce que l'on trouve sur Wikipedia sur ce sujet, je vous le livre tel quel....

Pendant les événements révolutionnaires de l'été 1789, un peu partout en France se constituent des Gardes nationales formées d'habitants plutôt aisés. Elles doivent surveiller les éléments hostiles à la Révolution, mais aussi protéger les propriétés nobiliaires et bourgeoises souvent prises à parti par les paysans.

Au printemps 1790, un peu partout en France, les Gardes nationales locales se rencontrent régionalement pour se fédérer (s'unir). L'Assemblée constituante, qui dirige la France, décide de faire une réunion nationale à Paris pour commémorer la Prise de la Bastille. Cette fête rassemblant des délégués de toute la France doit se tenir le 14 juillet 1790, sur le Champ de Mars de Paris. C'est la première fois dans l'histoire du pays que des Français venus de toutes les régions vont se rencontrer dans le but de célébrer leur union autour des idées de la Révolution.

Le 14 juillet sera choisi en 1880, par les républicains qui viennent de triompher politiquement des royalistes conservateurs, afin de célébrer la victoire de la République, qui avait pourtant été proclamée le 4 septembre 1870
.

Vous avez raison !
Cependant, la fête de 1790 s'est bien appelée "fête de la Fédération", et pour cause…
Le 14 JUILLET est devenu la "fête nationale" de la FRANCE, comme chaque pays en a une.
Il serait difficile actuellement d'en changer la date.
avatar

Claude JULIE
Titre du rang
Titre du rang


Féminin Messages : 732
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 73
Localisation : PARIS 17ème

Revenir en haut Aller en bas

Re: La prise de la Bastille le 14 Juillet 1789, par Frantz FUNCK-BRENTANO

Message par Suger le Dim 15 Juil 2018 - 9:55

@Claude JULIE a écrit:Le 14 JUILLET est devenu la "fête nationale" de la FRANCE, comme chaque pays en a une.
Il serait difficile actuellement d'en changer la date.

Tout est possible en politique.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
À force de murmurer le nom du Roi, naîtront l'espoir du Roi, puis la nécessité du Roi, enfin la Royauté renaîtra.
Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord.
avatar

Suger
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 155
Date d'inscription : 08/12/2017
Localisation : Orléanais

Revenir en haut Aller en bas

Re: La prise de la Bastille le 14 Juillet 1789, par Frantz FUNCK-BRENTANO

Message par Henryk le Dim 15 Juil 2018 - 14:17

C'est plutôt une dé"fête" nationale...

Ce jour de massacre, est la fête nationale de la République française.

Instituée par la loi du dit troisième gouvernement le 6 juillet 1880 qui établit un jour de fête nationale, qui ne précise pas si elle commémore la Fête de la Fédération de 1790, symbole de l'union de la Nation ainsi que l’évènement de la prise de la Bastille du 14 juillet 1789, symbole de la fin de la monarchie absolue, puisqu'elle dispose : « La III République adopte le 14 Juillet comme jour de fête nationale annuelle ».

Le site Internet du gouvernement de la République française affirme: « Si le 14 juillet est associé à la prise de la Bastille en 1789, c'est dans les faits le 14 juillet 1790, la fête de la Fédération, qui est commémoré en France » et dans les deux cas, de la IIIe République à nos jours, des maires des communes de France et des Français commémorent les deux 14 juillet ».

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
avatar

Henryk
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1609
Date d'inscription : 05/12/2017
Age : 53
Localisation : Forez

Revenir en haut Aller en bas

Re: La prise de la Bastille le 14 Juillet 1789, par Frantz FUNCK-BRENTANO

Message par Henryk le Dim 15 Juil 2018 - 16:07

@ELIMELEK a écrit:Bonjour à tous,

Depuis que je suis petit, mes grand parents m'ont toujours dit que le 14 juillet on fêtait la prise de Jérusalem puis on se rappelait la fête de la Fédération du 14 juillet 1790 où toute la nation s'était réunie autour du Roy. Mais comme la nation avait "mangé le Roy" il n'y avait plus rien à fêter. Donc pas de grands voiles noirs, pas de réjouissance non plus, juste une bonne bouteille en souvenir de Godefroy de Bouillon et de ses compagnons. Prise de la bastille ou Fête de la Fédération? Peut-on m'indiquer ce qui est le plus conforme à la vérité historique et depuis quand fête-t-on officiellement le 14 juillet?
Elimélek
Fête de la prise de Jérusalem, par le croisés...bonne idée...Il ne manquait plus qu'a remettre la monarchie hébraïque...

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
avatar

Henryk
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1609
Date d'inscription : 05/12/2017
Age : 53
Localisation : Forez

Revenir en haut Aller en bas

Re: La prise de la Bastille le 14 Juillet 1789, par Frantz FUNCK-BRENTANO

Message par Claude JULIE le Dim 15 Juil 2018 - 17:18

@Suger a écrit:
@Claude JULIE a écrit:Le 14 JUILLET est devenu la "fête nationale" de la FRANCE, comme chaque pays en a une.
Il serait difficile actuellement d'en changer la date.

Tout est possible en politique.


Sous la république ou sous la monarchie ?
QUID ?
avatar

Claude JULIE
Titre du rang
Titre du rang


Féminin Messages : 732
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 73
Localisation : PARIS 17ème

Revenir en haut Aller en bas

Re: La prise de la Bastille le 14 Juillet 1789, par Frantz FUNCK-BRENTANO

Message par Claude JULIE le Dim 15 Juil 2018 - 17:21

@Henryk a écrit:C'est plutôt une dé"fête" nationale...

Ce jour de massacre, est la fête nationale de la République française.

Instituée par la loi du dit  troisième gouvernement le 6 juillet 1880 qui établit un jour de fête nationale, qui ne précise pas si elle commémore la Fête de la Fédération de 1790, symbole de l'union de la Nation ainsi que l’évènement de la prise de la Bastille du 14 juillet 1789, symbole de la fin de la monarchie absolue, puisqu'elle dispose : « La III République adopte le 14 Juillet comme jour de fête nationale annuelle ».

Le site Internet du gouvernement de la République française affirme: « Si le 14 juillet est associé à la prise de la Bastille en 1789, c'est dans les faits le 14 juillet 1790, la fête de la Fédération, qui est commémoré en France » et dans les deux cas, de la IIIe République à nos jours, des maires des communes de France et des Français commémorent les deux 14 juillet ».


C'est bien ce que j'ai dit !
C'est la fête nationale !
Et on est encore en FRANCE (évidemment sous la république que j'appelle LA GUEUSE).
On est d'accord !
avatar

Claude JULIE
Titre du rang
Titre du rang


Féminin Messages : 732
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 73
Localisation : PARIS 17ème

Revenir en haut Aller en bas

Re: La prise de la Bastille le 14 Juillet 1789, par Frantz FUNCK-BRENTANO

Message par ELIMELEK le Mar 17 Juil 2018 - 9:59

Bonjour à tous,

Cher Henryk,

Le retour de la monarchie hébraïque ne me concernerait qu'a titre documentaire. Par contre la restauration des royaumes chrétiens d'orient voilà un programme! Trêve de plaisanterie, le 14 juillet bien que cela ne soit pas la bonne date il y a toujours une pensée pour Baudouin IV de Jérusalem, le roi lépreux, sacré le 15 juillet 1171. Comme chrétien et comme roi voilà un exemple à suivre.
Elimélek.
avatar

ELIMELEK
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 69
Date d'inscription : 17/03/2018

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La prise de la Bastille le 14 Juillet 1789, par Frantz FUNCK-BRENTANO

Message par Claude JULIE le Mar 17 Juil 2018 - 17:43

@ELIMELEK a écrit:Bonjour à tous,

Cher Henryk,

Le retour de la monarchie hébraïque ne me concernerait qu'a titre documentaire. Par contre la restauration des royaumes chrétiens d'orient voilà un programme! Trêve de plaisanterie, le 14 juillet bien que cela ne soit pas la bonne date il y a toujours une pensée pour Baudouin IV de Jérusalem, le roi lépreux, sacré le 15 juillet 1171. Comme chrétien et comme roi voilà un exemple à suivre.
Elimélek.

Merci ELIMELEK,

Bien entendu, c'est on ne plus évident, on aimerait tant assister à la restauration des Royaumes Chrétiens d'Orient !
Du coup, tous les problèmes, ou presque, seraient résolus.
Et dire que j'oubliais BEAUDOIN IV de Jérusalem…
Merci à vous de le rappeler.

Bien à vous.

Reine Claude
avatar

Claude JULIE
Titre du rang
Titre du rang


Féminin Messages : 732
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 73
Localisation : PARIS 17ème

Revenir en haut Aller en bas

Re: La prise de la Bastille le 14 Juillet 1789, par Frantz FUNCK-BRENTANO

Message par yacoub le Mer 18 Juil 2018 - 16:24

Le jour du 14 juillet
Je reste dans mon lit douilet
La musique qui marche au pas
cela ne me regarde pas

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Yacoub
avatar

yacoub
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 89
Date d'inscription : 04/01/2018

http://apostats-de-lislam.xooit.org/portal.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: La prise de la Bastille le 14 Juillet 1789, par Frantz FUNCK-BRENTANO

Message par ELIMELEK le Mer 18 Juil 2018 - 23:15

Cher Yacoub,

Ce cher Brassens, par contre dans ce couplet il reste au lit non pas par antirépublicanisme. Il reste au lit par antimilitarisme. Ce qui sont deux choses qui n'ont rien à voir entre elles. Si vis pacem para bellum.

Elimélek
avatar

ELIMELEK
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 69
Date d'inscription : 17/03/2018

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La prise de la Bastille le 14 Juillet 1789, par Frantz FUNCK-BRENTANO

Message par Claude JULIE le Jeu 19 Juil 2018 - 17:53

@ELIMELEK a écrit:Cher Yacoub,

Ce cher Brassens, par contre dans ce couplet il reste au lit non pas par antirépublicanisme. Il reste au lit par antimilitarisme. Ce qui sont deux choses qui n'ont rien à voir entre elles. Si vis pacem para bellum.

Elimélek


Ce cher BRASSENS, ami des animaux et des hommes, était un immense poète et avait beaucoup de bon sens !
On s'en est rendu compte un peu tard…
avatar

Claude JULIE
Titre du rang
Titre du rang


Féminin Messages : 732
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 73
Localisation : PARIS 17ème

Revenir en haut Aller en bas

Re: La prise de la Bastille le 14 Juillet 1789, par Frantz FUNCK-BRENTANO

Message par Claude JULIE le Jeu 19 Juil 2018 - 17:54

@ELIMELEK a écrit:Cher Yacoub,

Ce cher Brassens, par contre dans ce couplet il reste au lit non pas par antirépublicanisme. Il reste au lit par antimilitarisme. Ce qui sont deux choses qui n'ont rien à voir entre elles. Si vis pacem para bellum.

Elimélek


Ce cher BRASSENS, ami des animaux et des hommes, était un immense poète et avait beaucoup de bon sens !
On s'en est rendu compte un peu tard…
avatar

Claude JULIE
Titre du rang
Titre du rang


Féminin Messages : 732
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 73
Localisation : PARIS 17ème

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum