26 janvier 2014 : jour de colère

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

26 janvier 2014 : jour de colère

Message par Chasseur le Jeu 14 Nov - 21:12

26 janvier 2014 : Jour De Colère

Lu sur Mediapart :

"La colère gronde en France, la jacquerie fiscale s’étend, et notre gouvernement développe des symptômes de cécité et de surdité aigues face à ceux qui demandent un changement de cap radical. Notre Président se retranche dans son palais, en témoigne les voies de circulation interdite aux piétons après 21 heures aux abords de l’Elysée. Quand il en sort, c’est pour se faire copieusement huer. Après les cérémonies du 14 juillet, la commémoration du 11 novembre confirme que sa cote de popularité s’élevant à 21% n’est pas imméritée.

Pendant que la grande dégringolade est en cours, la pire crainte du gouvernement et de sa  précaire majorité – réforme des retraites rejetée à l’unanimité au Sénat, rappelons-le – est en voie de réalisation : la coagulation.

La « coagulation » est le nom de code du pouvoir pour désigner l’agrégation des mouvements de contestation, aux intérêts a priori divergents, réunis en une formidable révolte. Cette crainte explique les récentes reculades de nos ministres – sur l’écotaxe et la taxation de l’épargne entre autres. Pourtant, malgré la volonté de nos ministres de vouloir à tout prix segmenter les sujets pour qu’ils continuent à paraitre distincts, des ponts sont franchis et les barrières sautent. Les bretons nous ont ouvert la voie. Patrons de PME et syndicalistes défilaient main dans la main pour sauvegarder leurs intérêts communs : à savoir leur emploi, et donc la capacité de vivre dignement du fruit de leur travail.

Sur les réseaux sociaux, une initiative fait son chemin : Jour de Colère.

L’équipe Hollande Dégage, qui s’est fait connaitre cet été par le tour des plages en ULM tractant une banderole appelant à la mise en retraite anticipée de notre Président, s’est associé à l’évènement. L’appel officiel à ce grand rassemblement de Français mécontents a été lancé officiellement par le dépôt d’une banderole sur un portique écotaxe au-dessus du périphérique parisien. Si vous n’avez pas vu la vidéo, une séance de rattrapage vous est proposée ici.

Et maintenant, à vos agendas ! Notre pays a besoin d’un puissant électrochoc pour exiger un changement de cap radical à propos de tous les éléments non négociables évoqués dans le manifeste.

N.B. : Attention à la désinformation et aux tentatives honteuses d’amalgame de ce gouvernement. Le Jour de Colère n’est en rien le fruit de quelconques partis ou groupuscules extrémistes surfant sur la vague d’exaspération légitime des Français, mais est une initiative de citoyens ordinaires excédés par la destruction systématique de tous les repères de notre société qui font la grandeur de notre pays."

Liens :

Site internet : http://www.jourdecolere.com/

Facebook : https://www.facebook.com/pages/Jour-de-Col%C3%A8re/1385116125061074?fref=ts

Twitter: https://twitter.com/JourDeColere


Dernière édition par Vincent le Lun 23 Déc - 23:01, édité 1 fois
avatar
Chasseur

Messages : 3013
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le Jour de Colère est l’expression d’un ras-le-bol général

Message par Chasseur le Mer 27 Nov - 22:34

Nouvelles de France a rencontré Louis Dumont, co-organisateur de la manifestation Jour de colère programmée le 26 janvier, une initiative imaginée par un blog Médiapart et rapidement relayée sur Facebook. Entretien sans langue de bois.

Lire l'article sur : http://www.ndf.fr/poing-de-vue/22-11-2013/jour-colere-lexpression-dun-ras-bol-general-les-citoyens-refusent-regarder-deliquescence-notre-pays-rien-faire-comptent-bien-etre-entendus
avatar
Chasseur

Messages : 3013
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

TEASER DU 26 JANVIER

Message par Chasseur le Lun 23 Déc - 23:02

avatar
Chasseur

Messages : 3013
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Tous à Paris le 26 janvier !

Message par Chasseur le Sam 28 Déc - 10:35

avatar
Chasseur

Messages : 3013
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

C’est notre survie qui est en jeu ! Pourquoi je manifesterai le 26 janvier

Message par Chasseur le Lun 30 Déc - 16:12

C’est notre survie qui est en jeu ! Pourquoi je manifesterai le 26 janvier



Comme tous les observateurs de la vie politique, je constate une exaspération croissante dans la société française. Mais je ne suis pas sûr que tous les Français exaspérés se soient encore rendu compte que c’était bel et bien notre survie comme nation, comme peuple et comme civilisation qui était en jeu.

N’en donnons que deux ou trois exemples, sachant bien que c’est toute la politique de l’actuel gouvernement qu’il faut rejeter en bloc – précisément parce qu’elle menace l’être même de la France.

Le plus frappant réside sans doute dans ce que l’on appelle maintenant la substitution de population. Le récent rapport remis au Premier ministre sur la politique d’intégration (lisez : désintégration !) en est un nouveau signe. « Nos » dirigeants ne veulent pas admettre que la France est d’abord faite par… des Français. Ils veulent nous forcer à reconnaître des apports civilisationnels parfaitement imaginaires, nous contraindre à avoir honte de notre histoire et de nos aïeux. Et, corollairement, de repentance en laxisme judiciaire, ils n’ont jamais assez d’excuses pour les barbares qui terrorisent tant de nos villes et villages.

Les réformes « sociétales » engagées depuis mai 2012 ont été également pensées comme des « changements de civilisation » selon le mot de Mme Taubira. Faire de la filiation une pure construction de l’imagination est d’une redoutable efficacité pour priver chacun de ses racines familiales. Mais ce que veut le gouvernement socialiste, c’est la guerre de tous contre tous, la loi de la jungle dans tous les recoins de la société. Il veut nous apprendre à haïr nos parents, à assassiner nos anciens qui coûtent trop cher à une Sécu déjà exsangue, ou aduler les assassins multi-récidivistes (« malheureuses victimes d’une société répressive, patriarcale et réactionnaire », n’est-ce pas ?) – le tout, comme toujours, sous les délicieux atours compassionnels qui ont si bien fonctionné depuis la révolution de mai 68.

La fiscalité elle-même est envisagée par les tenants du totalitarisme « soft » comme une arme massive de destruction de toute inégalité, de toute propriété et donc de toute indépendance à l’égard du Moloch étatique. Les fous furieux qui nous gouvernent si mal prétendent vouloir étendre sans limite la progressivité de l’impôt. Et, comme toujours en régime marxiste-léniniste, ce qui en ressort, ce n’est pas la société sans classe ; c’est l’appauvrissement généralisé et une nomenklatura arrogante qui se goinfre sur le dos du peuple.

« Nous sommes ici chez nous. Nos aïeux ont fait ce pays. Nous voulons y vivre, y travailler et y mourir. Si vous ne le comprenez pas, c’est vous qui dégagerez ! »

Lire la suite sur : http://www.ndf.fr/poing-de-vue/29-12-2013/cest-notre-survie-qui-est-en-jeu-pourquoi-je-manifesterai-le-26-janvier?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+ndf-fr+%28Nouvelles+de+France%29
avatar
Chasseur

Messages : 3013
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La résistance de salon est terminée, Tous à Paris le 26 janvier !

Message par Chasseur le Jeu 2 Jan - 11:16

avatar
Chasseur

Messages : 3013
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Jour de Colère

Message par Chasseur le Mar 7 Jan - 21:45

avatar
Chasseur

Messages : 3013
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

« Ce gouvernement voulait rassembler les Français, et il est en passe de réussir son pari à ses dépens »

Message par Chasseur le Jeu 9 Jan - 22:08

Louis Dumont de Jour de Colère: « Ce gouvernement voulait rassembler les Français, et il est en passe de réussir son pari à ses dépens »

Jour de Colère continue de plus en plus d’intriguer, suscitant bruits et rumeurs sur le net. A quelques jours de la grande manifestation, nous avons à nouveau interrogé Louis Dumont, un de ses responsables, pour en savoir plus…

1) Ces derniers temps, bien des rumeurs courent au sujet du Jour de Colère et de ses organisateurs qui, en préservant leur anonymat, entretiendraient le flou. Pourquoi ce choix ?

Nous avons effectivement fait le choix d’un anonymat relatif puisque les prénoms et professions des organisateurs sont publics.

Adélaïde – journaliste
Arthur – étudiant
Frédéric – avocat
Grégoire – professionnel de l’évènementiel
Hélène – enseignante
Louis – étudiant et collaborateur parlementaire
Raphaël – consultant
Stanislas – entrepreneur
Stanislas – huissier

Cet anonymat qui étonne parfois nous permet de fédérer différents mouvements de contestation venus de tous horizons. A vrai dire, les organisateurs importent peu dans la mesure où ils ne sont là que pour mettre en place la plate-forme logistique qui permettra aux différents mouvements comme aux simples citoyens de s’exprimer.

Mais nous craignons par-dessus tout la récupération politique. Les élus de tous bords sont les bienvenus, mais uniquement à titre personnel. Aucune tribune ne leur sera accordée et c’est aussi pour cela que des soutiens nous rejoignent chaque jour.

2) On tente de vous mettre en opposition avec la manifestation européenne du 2 février de la Manif Pour Tous, comme si vous étiez celle du Printemps Français…

Tantôt on nous reproche d’être de connivence avec le Front National, tantôt on entend des rumeurs comme quoi nous serions des sous-marins du Front de Gauche. Rien de tout ceci n’est vrai, évidemment. Cette opposition avec La Manif Pour Tous est infondée, ainsi que notre assimilation au Printemps Français, comme en témoigne la grande diversité de nos soutiens. Certains mouvements issus de la contestation de l’année dernière nous ont rejoints, mais ils ne constituent pas la majorité, loin de là. Tous les sujets de préoccupations des Français sont représentés : justice, santé, ruralité, éducation, sécurité, identité, famille, fiscalité, enfance, liberté…

Comme nous l’avions expliqué précédemment, Jour de Colère est une plate-forme logistique à laquelle toute association peut se greffer. Nous les relayons toutes, sans exception. Nous comptons déjà plus de 40 soutiens! La coagulation prend vraiment corps, et c’est une bonne nouvelle. Cela signifie que le dialogue se noue entre les représentants des différentes contestations, que des passerelles s’établissent. Ce gouvernement voulait rassembler les Français, et il est en passe de réussir son pari à ses dépens.

3) On remarque aussi une forme de mobilisation anti-fiscale…

Les jacqueries fiscales ne sont jamais une bonne nouvelle pour un gouvernement. Les informations concernant celle que connait notre pays actuellement sont rares, pour éviter l’effet de contagion. Comme le relaie cet article, il semble que les radars ne soient plus en odeur de sainteté en France, et que nos concitoyens aient réellement pris conscience de l’ampleur du racket fiscal organisé par l’Etat.

Autre information très peu relayée, à propos de la Sécurité Sociale : il est désormais possible de la quitter. Toutes les informations sont disponibles dans une série d’articles forts bien détaillés, à consulter ici.

Bien de mouvements anti-fiscalité nous ont rejoints. Au lieu d’écouter son peuple et de réduire les dépenses de l’Etat, le gouvernement continue d’augmenter les impôts pour financer son train de vie pharaonique. Il est temps d’y mettre un terme. Notre économie est plombée, nous sommes en passe de devenir un désert industriel, les artisans et commerçants, qui constituent les forces vives de notre pays, ferment les uns après les autres, et les grandes fortunes et nos entrepreneurs quittent le pays.

Dans le même temps, l’insécurité est galopante, notre justice est à deux vitesses, notre système de santé au bord de la faillite, notre éducation aux mains d’idéologues incompétents.  A quoi servent donc les impôts ? Il est compréhensible que le ras-le-bol se généralise et que les Français demandent des comptes au gouvernement.

4) Depuis notre dernière interview, de nombreux relais se sont créés en région. A trois semaines de la manifestation, qu’en est-il ?

Voici la liste de nos relais en région mis à jour. Ils organisent non seulement le déplacement vers Paris, mais aussi s’occupent de la diffusion de l’information (tractage, collage…).

33 départements, ainsi que la Belgique, ont aujourd’hui une équipe opérationnelle. 25 bus sont déjà réservés, et ce n’est qu’un début.

Un service covoiturage est également en ligne en suivant ce lien.

N’hésitez pas à nous rejoindre, ainsi qu’à nous aider au financement. Toutes les bonnes volontés sont sollicitées.

Lire la suite sur : http://medias-presse.info/louis-dumont-de-jour-de-colere-ce-gouvernement-voulait-rassembler-les-francais-et-il-est-en-passe-de-reussir-son-pari-a-ses-depens/4900
avatar
Chasseur

Messages : 3013
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L'ALLIANCE ROYALE participera elle aussi au "jour de colère"du 26 janvier à Paris.

Message par Chasseur le Ven 10 Jan - 20:24

L'ALLIANCE ROYALE participera elle aussi au "jour de colère"du 26 janvier à Paris.

Plus que tous, les royalistes sont conscients de la véritable cause de la déchéance de la France à tous les niveaux. Ils n'ont jamais arrêté depuis l'instauration de la République dans tous ses numéros de clamer que ce système ne pouvait générer sur le moyen terme que des déviances et l'installation d'olligarchies sans contrôle quand la superficie d'un pays dépasse une certaine superficie où présente une population trop nombreuse, ce qui est le cas de la France. Seule une Royauté Monarchique s'apuyant sur le gouvernement d'un seul par l'hérédité en symbiose démocratique avec le Peuple peut apporter la stabilité nécessaire à notre pauvre pays pour le redresser aussi bien moralement, que socialement et économiquement car ces trois facteurs marchent de concert et ne peuvent être dissociés.

Nous marcherons donc avec les étendards fleur de lysés déployés le 26 janvier à Paris pour "crier" notre colère de voir Notre Pays constitué si lentement avec tant de sueur, de peine, de larmes et aussi de joies de nos ancêtres, qui devient exangue par la faute d'idéologues qui préfèrent faire passer leurs buts mortifère avant le BIEN COMMUN DE TOUS.

Les modalités du rendez-vous pour les Royalistes, seront donnés ultérieurement sur le site de l'Alliance Royale et les blogues des provinces, ainsi que sur les réseaux sociaux.

Source : http://www.allianceroyalenievre.com/article-l-alliance-royale-participera-a-la-manif-jour-de-colere-122002018.html
avatar
Chasseur

Messages : 3013
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Jour de Colère

Message par Chasseur le Dim 12 Jan - 18:28

avatar
Chasseur

Messages : 3013
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 26 janvier 2014 : jour de colère

Message par Chasseur le Mer 15 Jan - 19:07

Communiqué du collectif Jour de colère

La manifestation qui partira le 26 janvier de la place de la Bastille pour aller jusqu’à la place de l’Opéra est organisée par le collectif citoyen Jour de colère. Ce collectif réunit des organisations issues de la société civile en dehors de toute appartenance à un parti politique. Ces organisations appellent à manifester contre le matraquage fiscal, la misère paysanne, le chômage, l’insécurité, la faillite de l’Éducation nationale, la destruction de la famille, le mépris de l’identité française, les atteintes à la liberté et le déni de démocratie.

Le gouvernement français, qui prétend régulièrement rassembler les Français et assurer la cohésion nationale (comme vient de le rappeler le Conseil d’État, parlant au nom du peuple français), s’astreint au contraire à entretenir la zizanie et créer les divisions : c’est le gouvernement qui trouble l’ordre public en pratiquant un deux poids, deux mesures éhonté.

Toutes les colères s’exacerbent, et tous sont indignés, car c’est bien de gabegie et non d’économie qu’il s’agit, de haine et non de paix, d’intolérance et non de justice, de violence et non de droit. C’est tout l’appareil de l’État qui, au nom de la République et de la Loi, est utilisé pour favoriser une oligarchie, imposer une idéologie et contraindre injustement les Français. Des maires, des députés, des sénateurs, les ministres et le président ne cachent plus le mépris qu’ils ont du Peuple, et police, justice et institutions sont aux ordres d’une clique et non plus de la nation – une nation où les libertés sont de plus en plus étouffées, les promesses de plus en plus mensongères et le péril de plus en plus certain.

C’est pour cela que nous sommes en colère – et pour cela seul : ce déni de justice, cette absence de débat, cette dissimulation des échecs, cette volonté de stigmatiser tout opposant, ce délire totalitaire où les « partisans du bien » ont forcément raison contre tous les autres Français. Nous sommes en colère parce que nous avons en face de nous un gouvernement sourd à nos justes revendications et aveuglé par la haine.

Notre colère est la somme des colères du peuple tout entier – car c’est le peuple qui délègue son autorité à l’État, et non pas une oligarchie qui se sert de l’État pour imposer son autorité au Peuple. Mais notre combat, lui, est sans violence et sans haine. Notre colère, elle, est pacifique. Notre mouvement, lui, ne reconnaît qu’un seul drapeau, le drapeau français.

C’est pourquoi, le 26 janvier, Français sans distinction de partis, d’origines et de confessions, nous exprimerons notre colère sans céder aux provocations ni aux intimidations, et nous laisserons la haine et la violence à ceux qui en font profession, à ceux qui occupent l’État : François Hollande, ses ministres, ses élus et ses serviteurs.

Source E&R : http://www.egaliteetreconciliation.fr/Communique-du-collectif-Jour-de-colere-22706.html
avatar
Chasseur

Messages : 3013
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Tous à Paris le 26 janvier !

Message par Chasseur le Jeu 16 Jan - 20:28

avatar
Chasseur

Messages : 3013
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le 26 janvier prochain sera jour de colère, pour tous les Français victimes de la Hollandie

Message par Chasseur le Lun 20 Jan - 23:46

Le 26 janvier prochain sera jour de colère, pour tous les Français victimes de la Hollandie

La colère gronde en France et les mouvements de contestation contre la politique du gouvernement se multiplient. Les cotes de popularité du président Hollande, comme celles des ministres du gouvernement, en attestent : ils ont perdu la confiance des Français. De droite à gauche, ils sont de plus en plus nombreux à se mobiliser pour témoigner de leur exaspération. Laissant de côté leurs divisions partisanes, ils partagent le même sentiment général de trahison et estiment que la France est au bord du gouffre. Fiscalité, pouvoir d’achat, chômage, délitement social, communautarisme, mais aussi insécurité, perte de souveraineté, démantèlement des services publics : pour eux Trop, c’est trop. La liste est longue des raisons qui poussent aujourd’hui les gens à crier leur indignation contre un pouvoir politique que chacun considère comme sourd et aveugle, imposant des lois d’exceptions au détriment de l’intérêt général, en bafouant l’esprit même de la République, de la démocratie et d’un Etat de droit.
Le dimanche 26 janvier prochain, une manifestation, qui souhaite fédérer les Français mécontents, aura lieu à partir de 14h00 et défilera de la Place de la Bastille jusqu’à la place de l’Opéra. À l'origine de ce « Jour de Colère », un collectif informel qui mobilise via les réseaux sociaux. Deux de ses membres ont accepté de répondre à quelques unes de nos questions. Dédaignant toute personnalisation et préférant conserver leur anonymat, ils nous ont demandé de dissimuler leurs visages. Voici leur témoignage.


La vidéo : http://www.prorussia.tv/Le-26-janvier-prochain-sera-jour-de-colere-pour-tous-les-Francais-victimes-de-la-Hollandie_v723.html
avatar
Chasseur

Messages : 3013
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Malgré la pluie, ils chantent la Marseilleise et scandent "Hollande dégage!"

Message par Chasseur le Dim 26 Jan - 20:01

Manuel Valls et les services de police auront tout tenté pour empêcher le Jour de Colère. Mensonges dans les médias, tentatives de diabolisation politique, divulgation d’informations personnelles sur les militants… Pour finir, la Préfecture de Police a refusé le tracé de la manifestation déposé par les organisateurs.

L’oligarchie au pouvoir doit être bien inquiète pour tenter de détourner le cortège du JDC sur plus de 6,5 km, en lui faisant traverser la Seine à Austerlitz pour le faire arriver derrière les Invalides.

Mais le marathon protestataire qui est imposé, sous peine d’interdiction totale, ne calmera pas la colère des français. C’est tout le contraire ! La préfecture vient déjà d’annoncer entre 80.000 et 100.000 manifestants.

Hollande et sa clique sont en train de réussir ce que les politiciens de droite ou de gauche pensaient impossible : engager 87% du peuple de France dans la bataille politique. Et les réunir tous : contre lui !

Ce 26 janvier 2014 marque la première étape de ce nouveau combat politique : le Jour de Colère. Il ne prendra fin qu’avec le départ de Hollande, par sa démission ou son renvoi.

Les Français unis qui défilent aujourd’hui, de tous horizons et de toutes conditions, ont en commun trois qualités qui leur obtiendront la victoire. Ils sont patriotes ; le drapeau français et ceux de nos provinces sont les seuls à flotter sur tout le défilé. Ils sont non-violents, résolus à laisser le pouvoir tirer le premier, comme à Kiev. Ils sont déterminés, et leur colère ne baissera pas malgré l’arbitraire, les provocations, les dénis de démocratie et les atteintes à la liberté d’expression.

Le Jour de Colère appelle à l’émergence d’un nouveau contrat social fondé sur le refus des partis de l’oligarchie, de droite comme de gauche. Ces clivages ne signifient plus rien : le JDC en est la preuve et l’illustration. Quand le Président n’a plus la confiance de l’opinion, il doit céder la place, faute de quoi il devra affronter le peuple souverain. Et sa défaite est déjà assurée. Il vaudrait mieux pour lui qu’il se retire tout de suite. Sinon, le Jour de Colère ira le poursuivre dans la rue avant de le chasser dans les urnes. Les patriotes du JDC et tous les citoyens qui les soutiennent vont écrire une nouvelle page de l’histoire de la France : celle du réveil politique de la société civile.
avatar
Chasseur

Messages : 3013
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

160 000 MANIFESTANTS !

Message par Chasseur le Dim 26 Jan - 20:10

C’est une foule considérable de 160.000 français en colère qui a défilé cet après-midi à Paris. Partis de la Place de la Bastille à 14h, le cortège s’étalait plus de 2, 5 Km à 15h15, heure à laquelle les derniers manifestants ont quitté la Bastille. Outre les provocations de la milice socialiste « Antifa » sur le pont d’Austerlitz et celle des Femens Boulevard Saint Marcel, les manifestants du Jour de Colère ont aussi dû supporter des violences policières dès le début de l’après-midi. Gaz lacrymogènes et tirs de flash-ball ont été utilisés contre des manifestants pacifiques et un passant de 70 ans a été jeté au sol sans raison par des policiers. Place Vauban, ils étaient attendus par des canons à eau et des pelleteuses blindées. Manuel Valls a déployé des moyens dignes de l’Ukraine, en attendant peut-être utiliser ceux employés à Damas.

Sans s’arrêter ces provocations, les manifestants ont délivré leurs messages de manière résolue et non-violente. La colère fiscale, le ras-le-bol du chômage ou des entraves que subissent les artisans, les commerçants et les paysans ont été les premiers slogans du Jour de Colère. Le cortège massé derrière la banderole « Liberté d’expression » était un des plus importants. Il a rapidement entrainé la totalité des manifestants à reprendre ses slogans : « François, casse-toi ! » ou « Hollande, dictateur ! », soutenus par le chant de la Marseillaise. C’est donc un mouvement de colère inédit qui a explosé aujourd’hui et qui n’arrêtera plus de se répandre.

Il ne reste qu’une issue à cette crise : les parlementaires doivent immédiatement prendre les responsabilités que la constitution de la Vème République leur confie. Selon l’article 68 de la constitution, il appartient aux élus des deux assemblés de se constituer, par un vote, en Haute Cour de justice, afin d’engager la procédure de destitution du Président de la République pour « manquement grave » à l’exercice de ses fonctions. La ruine à laquelle il a conduit la France, alors qu’il ne se préoccupe lui-même que de ses turpitudes privées, ne lui permet plus de se parer du titre de Président de la République.

Le Jour de Colère exige solennellement des députés et des sénateurs qu’ils engagent cette procédure de destitution immédiatement. Le peuple, souverain de notre démocratie, leur adresse cet ultimatum et saura le leur rappeler dans les semaines qui viennent.

Source : http://www.jourdecolere.com/
avatar
Chasseur

Messages : 3013
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

160 000 MANIFESTANTS !

Message par Chasseur le Dim 26 Jan - 20:11

C’est une foule considérable de 160.000 français en colère qui a défilé cet après-midi à Paris. Partis de la Place de la Bastille à 14h, le cortège s’étalait plus de 2, 5 Km à 15h15, heure à laquelle les derniers manifestants ont quitté la Bastille. Outre les provocations de la milice socialiste « Antifa » sur le pont d’Austerlitz et celle des Femens Boulevard Saint Marcel, les manifestants du Jour de Colère ont aussi dû supporter des violences policières dès le début de l’après-midi. Gaz lacrymogènes et tirs de flash-ball ont été utilisés contre des manifestants pacifiques et un passant de 70 ans a été jeté au sol sans raison par des policiers. Place Vauban, ils étaient attendus par des canons à eau et des pelleteuses blindées. Manuel Valls a déployé des moyens dignes de l’Ukraine, en attendant peut-être utiliser ceux employés à Damas.

Sans s’arrêter ces provocations, les manifestants ont délivré leurs messages de manière résolue et non-violente. La colère fiscale, le ras-le-bol du chômage ou des entraves que subissent les artisans, les commerçants et les paysans ont été les premiers slogans du Jour de Colère. Le cortège massé derrière la banderole « Liberté d’expression » était un des plus importants. Il a rapidement entrainé la totalité des manifestants à reprendre ses slogans : « François, casse-toi ! » ou « Hollande, dictateur ! », soutenus par le chant de la Marseillaise. C’est donc un mouvement de colère inédit qui a explosé aujourd’hui et qui n’arrêtera plus de se répandre.

Il ne reste qu’une issue à cette crise : les parlementaires doivent immédiatement prendre les responsabilités que la constitution de la Vème République leur confie. Selon l’article 68 de la constitution, il appartient aux élus des deux assemblés de se constituer, par un vote, en Haute Cour de justice, afin d’engager la procédure de destitution du Président de la République pour « manquement grave » à l’exercice de ses fonctions. La ruine à laquelle il a conduit la France, alors qu’il ne se préoccupe lui-même que de ses turpitudes privées, ne lui permet plus de se parer du titre de Président de la République.

Le Jour de Colère exige solennellement des députés et des sénateurs qu’ils engagent cette procédure de destitution immédiatement. Le peuple, souverain de notre démocratie, leur adresse cet ultimatum et saura le leur rappeler dans les semaines qui viennent.

Source : http://www.jourdecolere.com/
avatar
Chasseur

Messages : 3013
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

retour sur le 26 janvier 2014 : jour de colère ! Un grand premier pas

Message par Chasseur le Lun 27 Jan - 15:22

Un grand premier pas contre l'anti-france

Débranchez-vous de la matrice républicaine, débranchez-vous des médias de masse :

























E&R TV


D'autres images sur le site le Rouge & Noir :  http://www.lerougeetlenoir.org/les-breves/jour-de-colere-photographies-et-videos


Dernière édition par Vincent le Mer 29 Jan - 23:24, édité 4 fois
avatar
Chasseur

Messages : 3013
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les menaces de l'assistante du Premier ministre

Message par Chasseur le Lun 27 Jan - 15:50

Les menaces de l'assistante du Premier ministre

Guillaume De Thomas, fondateur des Tondus et président de l'association a reçu un coup de fil menaçant de Claire Waysand, numéro 2 du cabinet du Premier ministre. Hallucinant
:

http://www.tapeacall.com/vyfnbrtnfq

Source : le salon beige
avatar
Chasseur

Messages : 3013
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Entretien exclusif avec Béatrice Bourges

Message par Chasseur le Lun 27 Jan - 17:34

Entretien exclusif avec Béatrice Bourges

Béatrice Bourges, porte-parole du Collectif pour l’Enfant, a accordé un entretien au Rouge & le Noir au sujet de la manifestation du jour de colère qui aura lieu le 26 janvier prochain.

http://www.lerougeetlenoir.org/les-inquisitoriales/jour-de-colere-entretien-exclusif-avec-beatrice-bourges
avatar
Chasseur

Messages : 3013
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le "Jour de colère" vu par Pierre Jovanovic

Message par Chasseur le Lun 27 Jan - 19:10

Dans ce dimanche gris et triste, composé d’un ciel bas et pluvieux, il ne manquait que les corbeaux et les chauve-souris pour achever le tableau de la météo la plus lugubre qu’il m’ait été donnée de voir pour un jour de manifestation.

Nul doute que la pluie glacée a découragé beaucoup de Parisiens et de banlieusards qui, autrement, seraient venus encore plus nombreux rejoindre les divers cortèges de ce rassemblement, unique en son genre, dont le but est de pousser à la démission le Président de la République... Et cela, comme à Quimper, sans l’appel d’aucun parti politique, ni syndicat, et encore moins de médias TV.

Du jamais vu de mémoire de journaliste, et ça fait 30 ans que j’exerce, sachant que ces personnes (145 000 selon les organisateurs, 17 000 selon la police, entre 50 000 et 80 000 selon moi) n’ont été fédérées que par l’appel de leur association sur les réseaux sociaux. À souligner : les manifestants venus par eux-mêmes de tout le reste de la France constituaient au moins 40 % de l’ensemble !

À nouveau, je le répète, pour une manifestation non-soutenue ni par les politiques, ni par les relais télé, elle est unique en son genre et constitue clairement le début d’un grand mouvement d’exaspération radicale, envoyant un signal plus qu’inquiétant pour le gouvernement et les députés. Manifestation notable ensuite parce que je n’ai jamais vu un spectre aussi large de Français rassemblés (des gamins de 17 ans aux retraités, des riches aux pauvres) par une seule cause commune, le départ de François Hollande !

Il aurait été difficile autrement d’imaginer les catholiques (très dignes) côtoyant les identitaires (très énervés), suivis par les royalistes (très fiers), puis par les commerçants (très inquiets) dont les chants « Hollande démission » étaient repris (entre bien d’autres) par un cortège complet des fans « quenneliers » de Dieudonné (très drôles et vraiment bon enfants) ainsi que tous les Bonnets rouges (très calmes). Les entendre hurler tous ensemble La Marseillaise, outre le caractère touchant et là aussi unique, montre bien que la France est dans un état « pré-révolutionnaire » global, de caractère « sursaut nationaliste », puisque des citoyens ordinaires de tous âges et toutes classes ont fait fi de leurs divergences pour crier ensemble leur ras-le-bol.

Ce 26 janvier 2014 a été à Paris ce que le 3 novembre 2013 a été à Quimper, un mouvement de révolte populaire qui échappe totalement aux corps protestataires organisés.

La manifestation a été prise très au sérieux, puisque une équipe des Femen, seins à l’air, à débarqué par surprise quand le cortège a démarré, et a tenté de se faire de la pub sur son dos, sauf qu’elles n’ont pas compris comment les CRS les ont attrapées immédiatement et dégagées de la scène. Et fort heureusement car là, en l’absence de la police, je crois qu’elle se seraient fait physiquement massacrer, tant la haine des Femen était palpable. Que l’état-major de cette organisation criminelle ait été envoyé « au contact » montre que « ailleurs », Jour de Colère a été suivi et disséqué, et qu’il leur importe de le discréditer par tous les moyens...

À ce sujet, j’ai été étonné par la dépêche des journalistes de l’agence Reuters (Marion Douet, Sunaina Karkarey et Clotaire Achi) car elle ne correspond en rien à ce que j’ai vu. Pire, leur article est très orienté. Exemple : « (ils) ont manifesté (...) pour s’opposer pêle-mêle au mariage homosexuel, à l’écotaxe ou encore pour soutenir l’humoriste Dieudonné ». Faux, d’abord ces derniers étaient peu, et ensuite ils n’étaient pas là pour soutenir Dieudonné mais bien pour protester contre la censure et le parti-pris de Manuel Valls. Ce qui a rassemblé tout ce monde sous la bannière « Jour de colère » qui aurait tout aussi bien pu s’appeler « Cause commune », est le ras le bol de ce gouvernement autiste, sectaire, et, via les taxes folles, voleur. Les fans de Dieudonné scandaient ce que les cathos et royalistes, trop bien élevés, n’osaient même pas entendre, « François on t’en**** ! », etc., ce qui a été le moment le plus drôle (à vrai dire le seul) de cette grande manifestation, principalement marquée par le sérieux et l’inquiétude, amplifiés par la pluie glaçante et le ciel gris.

Manuel Valls a, quand même, pris le soin de leur donner un parcours particulièrement curieux, avec comme point de chute final, la place Vauban, juste devant l’entrée du tombeau de Napoléon aux Invalides... Surtout pas sur l’esplanade des Invalides, qui aurait pu montrer aux médias tous les manifestants dans leur globalité. Très malin. Et permet de monter une très belle souricière.

Le sérieux de l’organisation, en particulier les moyens de sonorisation et d’écrans géants, a permis d’établir une cohésion entre tous les groupes, qui d’habitude ne se seraient même pas adressé la parole, et d’entendre les griefs de chacun contre Hollande, dont les oreilles ont vraiment dû siffler tout ce dimanche après-midi.

Cette première manifestation a donc été une réussite, un message d’une dignité rare, envoyé par les organisateurs dont la nouveauté a été de demander, à la fin, l’application de l’article 68 de la Constitution française, qui permet de transformer l’Assemblée Nationale en haute cour de justice (et de destituer Hollande). Euh, là, vu les députés qu’on a, ce n’est hélas pas pour tout de suite... Le chômage devra encore faire beaucoup de dégâts.

Dans tous les cas, tout porte à croire que le prochain Jour de colère rassemblera deux fois plus de monde, puisque la crise détruit encore plus de monde à chaque jour qui passe. Et là, les médias ne pourront pas ne pas en parler sérieusement (si tant est que cela puisse être encore possible aujourd’hui...).

Source E&R : http://www.egaliteetreconciliation.fr/Le-Jour-de-colere-vu-par-Pierre-Jovanovic-23015.html
avatar
Chasseur

Messages : 3013
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Jour de Colère : forte mobilisation

Message par Chasseur le Lun 27 Jan - 20:20

Jour de Colère : forte mobilisation, jeûne en attendant la destitution du Président Hollande et affrontements provoqués par la police

Ce dimanche, alors qu’aucun parti de masse ou grande organisation de la société civile n’appelait à manifester, le très hétéroclite collectif « Jour de colère » composé d’une soixantaines d’associations ou de structures se limitant parfois à une page Facebook a réussi à rassembler entre 17 000 (police) et 160 000 personnes (organisateurs) dans les rues de Paris.

Un écart impressionnant qu’explique notre confrère Slate.fr.

La cible commune des manifestants ? L’oligarchie politico-médiatique, comme le résume cette manifestante :



Lire la suite sur : http://www.ndf.fr/poing-de-vue/27-01-2014/jour-de-colere-forte-mobilisation-jeune-en-attendant-la-destitution-du-president-hollande-et-affrontements-provoques-par-la-police?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+ndf-fr+%28Nouvelles+de+France%29
avatar
Chasseur

Messages : 3013
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Jour de Colère : François Hollande a réussi à fédérer les Français… contre lui, certes, mais quand même !

Message par Chasseur le Lun 27 Jan - 20:50

Jour de Colère : François Hollande a réussi à fédérer les Français… contre lui, certes, mais quand même !

Reconnaissons le, François Hollande a au moins réussi à rassembler la France. Contre lui, certes, mais c’est quand même une belle réussite. Malgré la pluie, malgré leurs divergences d’opinion parfois, ils étaient plus de 150 000 à battre le pavé parisien aux cris de « Hollande démission », ponctué de quelques « Journalistes, collabos ! ». La préfecture divise ce chiffre par 10, mais il est difficile pour les observateurs impartiaux de nier le succès de cette journée.
Drapeaux français, drapeaux régionaux, fleurs de lys ou portraits de Dieudonné ont parfois fait face aux camions blindés des forces de Manuel Valls, de ses canons à eaux et de ses gaz lacrymogènes. Pourtant, à voir les familles qui composaient l’essentiel de ce cortège, avec une très forte proportion de jeunes, la démocratie n’avait pas grand chose à craindre.
 
Les manifestants ont délivré leurs messages de manière résolue et non-violente. La colère fiscale, le ras-le-bol du chômage ou les entraves que subissent les artisans, les commerçants et les paysans, ont été les premiers slogans du Jour de Colère. Le cortège massé derrière la banderole « Liberté d’expression » était un des plus important et il a rapidement entrainé la totalité des manifestants à reprendre ses slogans : « François, casse-toi ! » ou « Hollande, dictateur ! », soutenus par le chant de la Marseillaise. Grands absents de ce défilé, les syndicats et les partis politiques qui semblent avoir perdu leur rôle de vecteurs d’opposition. Comme lors de la mobilisation des Bonnets Rouges en Bretagne, le ral-bol n’est plus canalisé, aseptisé par des structures qui font partie du système, qu’elles le veulent ou non. C’est donc un mouvement inédit dans sa forme et dans ses revendications qui vient de voir le jour.
 
Si leur revendication, de voir les sénateurs et les députés engager une procédure de destitution à l’encontre de François Hollande, a peu de chance d’aboutir, l’ultimatum que les manifestants ont lancé à la classe politique risque d’avoir des échos dans les semaines et les mois à venir. Une édition spéciale « Tout image » de nos équipes parisiennes est disponible sur notre site. Elle couvre plus particulièrement la mobilisation des « Enfants des Terreaux » de Lyon, à l’occasion de cette journée

Source : http://www.prorussia.tv/Jour-de-Colere-Francois-Hollande-a-reussi-a-federer-les-Francais-contre-lui-certes-mais-quand-meme-_v734.html
avatar
Chasseur

Messages : 3013
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Nous avons suivi les #enfantsdesterreaux lors du #jourdecolère

Message par Chasseur le Lun 27 Jan - 21:02

Nous avons suivi les #enfantsdesterreaux lors du #jourdecolère

Prorussia.tv a décidé de suivre certains des participants au "Jour de colère", réclamant - entre autre - la démission de François Hollande, "Les enfants des Terreaux".

Ce groupe d'opposants, originaire de Lyon, a fait de la défense de la famille son crédo. La veille de la manifestation parisienne, nous les avons rencontrés pour connaître leurs motivations et leurs attentes.

Le lendemain, en pleine action lors du défilé, c'est à travers leur regard que nous vous faisons partager cette journée de revendications, avec leurs slogans, leurs réactions et leur colère.


Voir la vidéo sur : http://www.prorussia.tv/Nous-avons-suivi-les-enfantsdesterreaux-lors-du-jourdecolere_v732.html
avatar
Chasseur

Messages : 3013
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Détention arbitraire

Message par Chasseur le Mar 28 Jan - 14:40

avatar
Chasseur

Messages : 3013
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Jour de Colère en images et en musique !

Message par Chasseur le Jeu 30 Jan - 19:33

avatar
Chasseur

Messages : 3013
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 26 janvier 2014 : jour de colère

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum