Soyons fiers, nous sommes le peuple des cathédrales

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Soyons fiers, nous sommes le peuple des cathédrales

Message par Chevalier du Temple le Mar 3 Juil 2018 - 21:55

Il est arrivé quelques fois dans l'histoire qu'une société humaine s'exprimât tout entière en quelques monuments parfaits et privilégiés, qu'elle sût faire tenir en des oeuvres léguées aux générations futures tout ce qu'elle portait en soi de vigueur créatrice, de spiritualité profonde, de possibilités techniques et de talent. De telles oeuvres ne naissent point par hasard, elles ne jaillissent que lorsque la sève est pure et abondante, lorsque la société est féconde et harmonieuse, et qu'il existe dans sa masse, un instinct de création, une ferveur spirituelle, qui porte l'homme au-dessus de lui-même et le poussent à s'éterniser. A travers elles, c'est toute la civilisation qui les a créées qui se laisse comprendre. Le Moyen Age occidental a possédé, lui aussi son oeuvre représentative, il s'est exprimé avec une plénitude qui ne fut guère nulle part, ni en nulle époque, égalée. La fabuleuse Cathédrale exprime tout son temps, elle résume et caractérise tout un immense effort de création et de témoignages innombrables. Elle est unique et irremplaçable. Elle fait comprendre son monde dans tout ce qu'il y a d'essentiel : sa spiritualité, sa morale, sa vie pratique, ses travaux, sa littérature et, même en un certain sens, sa politique. Si les Cathédrales n'avaient pas survécues aux destructions, nous sentons bien ce qu'il manquerait à notre patrimoine national, et que cette amputation désastreuse nous condamnerait sans aucun doute, à une ignorance sans remède. Son apparition dans notre histoire a quelque chose de stupéfiant et de miraculeux, elle est née d'un peuple, d'une terre et d'une époque prestigieuse. Mais avant tout, la Cathédrale tire son privilège d'être l'expression totale de la foi du peuple Français.
avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 883
Date d'inscription : 07/01/2018
Age : 72
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soyons fiers, nous sommes le peuple des cathédrales

Message par Lambda le Mer 4 Juil 2018 - 4:20

Ce ne sont certainement pas les athées et les complices des athées qui doivent se sentir fiers de ces cathédrales, en tout cas, n'est ce pas... Rolling Eyes

Eux qui détruisent nos églises peu à peu !
avatar

Lambda
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 140
Date d'inscription : 23/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soyons fiers, nous sommes le peuple des cathédrales

Message par Chevalier du Temple le Mer 4 Juil 2018 - 4:39

@Lambda a écrit:Ce ne sont certainement pas les athées et les complices des athées qui doivent se sentir fiers de ces cathédrales, en tout cas, n'est ce pas... Rolling Eyes

Eux qui détruisent nos églises peu à peu !

Allez vous coucher je vous dis, vous déraillez complètement. Vos propos sont ceux d'un malade mental. Vous faites pitié à lire et vous n'avez rien à dire d'intéressant à part des insanités.
avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 883
Date d'inscription : 07/01/2018
Age : 72
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soyons fiers, nous sommes le peuple des cathédrales

Message par Lambda le Mer 4 Juil 2018 - 4:40

Mais vous êtes le seul malade mental, ici, le haineux obsessionnel sans cervelle, cher bouffon du temple.
avatar

Lambda
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 140
Date d'inscription : 23/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soyons fiers, nous sommes le peuple des cathédrales

Message par Chevalier du Temple le Mer 4 Juil 2018 - 4:50

@Lambda a écrit:vous êtes le malade mental, ici, le haineux obsessionnel sans cervelle.

Bouffon du temple. Laughing

lol! Allez vous coucher pauvre type, vous faites honte à lire !
avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 883
Date d'inscription : 07/01/2018
Age : 72
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soyons fiers, nous sommes le peuple des cathédrales

Message par Prince de Talmont le Mer 4 Juil 2018 - 11:37

@ Lambda, cessez donc d'exporter sur tous les fils les fâcheries qui peuvent toujours survenir lors d'un débat trop passionné.
Se laisser surprendre par l'irritation est humain, persévérer et poursuivre de sa vindicte la personne qui nous a agacé est à mon sens un grave manquement à la charité chrétienne.
Nous pouvons avoir des divergences avec quelqu'un, il nous revient alors d'essayer de convaincre fraternellement cette personne qu'elle se trompe.
Votre attitude présente me surprend.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Forum royaliste Blog royaliste Blog catholique
avatar

Prince de Talmont
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1525
Date d'inscription : 24/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soyons fiers, nous sommes le peuple des cathédrales

Message par Lambda le Mer 4 Juil 2018 - 12:03

Prince de talmont,

Je n'ai pas "exporté sur tous les fils" un différent, j'ai écrit sur 2 topics mon opinion sur la contradiction et l''hypocrisie extrême qui consiste d'un côté, à défendre ardemment les athées, et d'un autre côté, à venir admirer les cathédrales.

J'ai déjà essayé sur l'autre fil de discuter posément, mais comme il a été réfuté, il a refusé de répondre, à part pour éructer des insanités.

Ce n'est pas grave, je n'interviens plus sur ce fil, et laisse le lecteur se faire une opinion.


Dernière édition par Lambda le Jeu 5 Juil 2018 - 0:28, édité 1 fois
avatar

Lambda
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 140
Date d'inscription : 23/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soyons fiers, nous sommes le peuple des cathédrales

Message par Chevalier du Temple le Mer 4 Juil 2018 - 16:39

Au tournant de l'An Mille, NOTRE pays était couvert d'un blanc manteau d'églises. Des nefs surgissaient un peu partout, encore modestes, mais annonçant déjà celles des cathédrales. L'église devenait de plus en plus haute et l'art allait mettre à jour un univers nouveau. L'épanouissement de cet art chrétien durant les trois siècles qui commençèrent en 1050, on a peine à s'en rendre compte et on en demeure stupéfait. Partout, dans tous les pays où l'Église catholique guidait les hommes, une émulation et une véritable fièvre jeta les travailleurs sur les chantiers. Cette extraordinaire fécondité était le signe d'une vitalité profonde et non d'on ne sait quelle fièvreuse improvisation, mais un perpétuel effort vers la création. Les hommes de ce temps fabuleux procédaient d'un même esprit, vivaient d'une même tradition. La France, qui tenait alors le premier rang, parmi les nations, se trouva occuper, dans cette immense effort de création, une place à nulle autre pareille : c'est sur notre sol que l'art roman dressa ses plus solides chefs-d'oeuvre, et c'est de notre sol aussi que l'invention gothique partit à la conquête du monde. Cette France créatrice était chrétienne et la grande inspiratrice de toute cette entreprise, le guide qui indiqua aux artistes leur but et bien souvent leurs méthodes, ce fut l'Église.
avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 883
Date d'inscription : 07/01/2018
Age : 72
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soyons fiers, nous sommes le peuple des cathédrales

Message par Chevalier du Temple le Jeu 5 Juil 2018 - 18:42

Quand les villes tendirent à prendre le pas sur les monastères et sur les châteaux, on ne cessa point, pour autant de bâtir, mais les promoteurs ne furent pas les mêmes; à l'abbatiale la cathédrale succéda. C'est presque toujours l'évêque qui l'entreprit. La cathédrale était son siège, sa << cathèdre >>. Des générations d'évêques, des familles d'évêques, se donnèrent passionnément à cette tâche. Mais pour mener à bien de si gigantesques desseins, l'évêque ne pouvait pas être seul. Le peuple français, peuple très chrétien lui donna son concours. Tout un peuple, le peuple de France, participa à ce fabuleux projet et ces prestigieux travaux, par la main ou par l'enthousiasme. La cathédrale a été une grande entreprise sociale; elle a tenu, du point de vue économique, le même rôle que jouent aujourd'hui nos chantiers de barrage ou d'autoroutes; en y participant, la société entière sentait qu'elle travaillait pour elle-même en même temps qu'elle bâtissait pour Dieu. Il advint même que le peuple de France participât, de ses bras, de ses jambes, de ses peines, au travail même de la cathédrale. Parmi les corvées volontaires, on pouvait voir des hommes puissants, fiers de leur naissance et de leur richesse, accoutumés à une vie de mollesse, s'attacher à un chariot avec des traits, voiturer les pierres, la chaux, le bois, tous les matériaux nécessaires. Quelquefois mille personnes et plus, aussi bien hommes que femmes, tiraient le chariot, tant la charge était lourde. On faisait taire les haines, les inimitiés disparaissaient, les dettes étaient remises et les esprits rentraient dans l'unité. Admirable élan de toute une foule. J'aime beaucoup ce que dit Paul Claudel dans le << Soulier de Satin >> :...<< On se demande ce qui leur a pris, à ces croquants, à ces manants, à ces grippe-sous, à ces culs-terreux, pour dresser par le monde tant de merveilles, la seule réponse tient en deux mots : ils croyaient. >>
avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 883
Date d'inscription : 07/01/2018
Age : 72
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soyons fiers, nous sommes le peuple des cathédrales

Message par Croisé le Sam 7 Juil 2018 - 7:42

@Chevalier du Temple a écrit:c'est de notre sol aussi que l'invention gothique partit à la conquête du monde.
D'ailleurs, à l'époque, on ne parlait pas d'art gothique mais d'art Français. Very Happy

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
avatar

Croisé
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 47
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 41
Localisation : Dauphiné

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soyons fiers, nous sommes le peuple des cathédrales

Message par REQUETE CARLISTE le Sam 7 Juil 2018 - 16:25

Personellement je prefere l'art Roman.....

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
POUR DIEU, LA PATRIE ET LE ROI
avatar

REQUETE CARLISTE
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 407
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 50
Localisation : Rade du Port du Levant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soyons fiers, nous sommes le peuple des cathédrales

Message par Chevalier du Temple le Sam 7 Juil 2018 - 17:36

@REQUETE CARLISTE a écrit:Personellement je prefere l'art Roman.....

L'art roman caractérise une époque qui fut le témoin de l'âge de foi des premières Croisades, en provenance d'un peuple enthousiaste et intrépide. Les premières églises chrétiennes, édifiées sur le sol de la Gaule, avaient été construites sur le modèle des basiliques ou maisons romaines. On rencontrait des églises circulaires, comme par exemple à Aix-la-Chapelle et dans toute la vallée du Rhin. Mais quelquefois les églises étaient carrées, comme à Germigny-les-Prés dans le Loiret.

Dès le début du onzième siècle, la voûte de pierre prend forme et la charpente de bois de nos églises disparait, pour faire place à ce nouveau mode de couverture. Le problème c'est que la voûte, en s'appuyant sur les murs, risquait de les pousser vers l'extérieur et par conséquent de s'écrouler. Pour résoudre ce problème, nos ancêtres pensèrent à construire des murs épais que nous appelons des contreforts. C'est cette architecture d'aspect robuste et lourde, que nous appelons << romane >>. Parce qu'elle emploie, comme les romains, la voûte de pierre. Elle se caractérise par les arcs semi circulaires ou de plein cintre.

avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 883
Date d'inscription : 07/01/2018
Age : 72
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soyons fiers, nous sommes le peuple des cathédrales

Message par REQUETE CARLISTE le Sam 7 Juil 2018 - 18:07

Chevalier du Temple, je n'ai pas votre science sur le sujet et merci à vous pour vos messages instructifs. Je donnais simplement mon avis sur ce que je ressens face à l'art Roman ou Gothique.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
POUR DIEU, LA PATRIE ET LE ROI
avatar

REQUETE CARLISTE
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 407
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 50
Localisation : Rade du Port du Levant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soyons fiers, nous sommes le peuple des cathédrales

Message par Chevalier du Temple le Dim 8 Juil 2018 - 10:23

La cathédrale fille d'une terre charnelle et fille des patiences du temps, résulte non seulement d'un perfectionnement technique mais surtout d'une prise de conscience sans cesse plus exigeante de la collectivité créatrice. Son intention exclusivement << Opus Dei >> est ce que la beauté ajoute aux manifestations de l'âme humaine, impérissable et poignante. Elle est l'expression d'une foi générale et totale. Il serait absurde de penser que le peuple de France construisait des cathédrales parce qu'il n'avait pas le choix et qu'il était courbé sous le poids de la terreur. Actuellement, les causes qui ont conduit tout un peuple à construire des cathédrales, viennent simplement du fait que les églises d'ancien type, couvertes de bois pour la plupart, flambaient avec une facilité déplorable; presque aucune qui n'ait brûlé plus ou moins complètement plusieurs fois, avant sa reconstruction définitive. Le remplacement fut aussi exigé par l'augmentation même des fidèles. Les foules devenaient si denses que Suger spécifie dans ses écrits que, on était obligé de fuir pa les fenêtres tandis que les femmes s'évanouissaient en un si grand nombre qu'il fallut les évacuer de bras en bras, par-dessus les têtes des assistants. On commença donc à penser à la construction de nefs de dimension peu communes. On voulait faire mieux que les pères et donner aux chrétiens des demeures plus dignes et plus belles. A Reims, par exemple, la cathédrale que nous admirons se dresse sur les restes d'au moins quatre sanctuaires << fossiles >> dont on a découvert les débris. Il faut bien réaliser que la reconstruction fut décidée en plein accord du clergé et du peuple. A noter que même dans les villes où le mouvement communal se tourna contre l'autorité épiscopale, cela n'interrompit point pour autant le travail des bâtisseurs. Quand on décidait de construire une cathédrale, on commençait par ramasser les cotisations de l'évêque, des chanoines, des riches bourgeois, des seigneurs voisins. Le roi même, souvent sollicité, répondait toujours par une large offrande. On quêtait dans toute la ville et les alentours et tout le monde voulait participer, même les plus pauvres. On sollicitait même le Pape. Parfois, des riches donateurs prenaient en charge un morceau de l'édifice, un corps de métier offrait une verrière, comme à Chartres qui compte quarante-sept donateurs. Même la corporation des filles de joie de Paris offrit à l'évêque un vitrail. Tous, volontairement, voulaient mettre leurs vies au service de ce grand idéal. En ce temps-là, il paraissait tellement simple de bâtir pour Dieu, qu'on n'éprouvait pas le désir de s'en glorifier.
avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 883
Date d'inscription : 07/01/2018
Age : 72
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soyons fiers, nous sommes le peuple des cathédrales

Message par Chevalier du Temple le Lun 9 Juil 2018 - 16:07

Au service de cette grande foi des Français étaient des mains habiles. Ames ferventes, certes, mais intelligences lucides, concrètes, hommes profondément liés à un métier, à une technique; c'est parce qu'ils étaient tout cela à la fois qu'ils ont bâti ces oeuvres impérissables. On ne les désignait pas encore par le mot savant d'architecte; on disait << maître de l'oeuvre >> ou << maître des maçons >>, ou encore, plus simplement, << maître maçon >>, et, quand les professions s'organisèrent, ce fut à la jurande des << mortelliers et tailleurs de pierre >:> qu'ils furent inscrits, tant, à cette époque, la différence entre artisan et artiste était inexistante, tant le respect du travail manuel allait de pair avec la plus haute inspiration artistique. Car il va de soi qu'au sens actuel du mot, ce n'étaient pas des ouvriers, encore moins des manants; quelques-uns possédaient une culture assez étendue, avaient pratiqué le latin. Des nombreux voyages qu'ils étaient amenés à faire, en tout cas ils tiraient des connaissances, plus empiriques que livresques. Je me rappelle de l'épitaphe de Pierre de Montereau, qui à Saint-Germain-des-Prés. était qualifié de << doctor latomorum >> ou docteur des tailleurs de pierre, un titre plein de dignité. Ces maîtres d'oeuvre et tailleurs de pierre, les deux métiers étaient souvent associés dans le même homme, l'architecte devenant sculpteur l'hiver, durant les longues heures de nuit, ces bâtisseurs des cathédrales ne sont pas pour nous des inconnus. Beaucoup ont laissé leur nom inscrit dans quelque partie de l'édifice. On a également retrouvé les noms de quelques-uns des sculpteurs. De tous ces artistes fabuleux, on a retrouvé le cahier de notes personnel de Villard de Honnecourt, un picard du Cambrésis, qui vivait au milieu du XIIIème siècle. Un cahier de notes sur lequel il inscrivait ses observations, ses idées, en les illustrant de croquis; au total, trente-trois très vieux feuillets de parchemin que conserve la Bibliothèque Nationale. On lui attribue une partie de la cathédrale de Cambrai. La cathédrale n'est pas l'oeuvre d'ignorants. Les bâtiments d'une telle perfection n'ont pas été réalisés par hasard. On a fait appel aux sciences exactes pour calculer les tracés des voûtes,et l'on a retrouvé sur les murs de plusieurs cathédrales, des épures qui montrent que les mathématiques, la géométrie dans l'espace, la trigonométrie étaient connues; avant de s'élever en pierre, les cathédrales ont été dessinées au tire-ligne, avec l'équerre et le compas. Les croquis de l'album de Villard en font foi où les corps sont décomposés en figures géométriques, triangles, cônes, parallélépipèdes. La foi des grands maîtres d'oeuvre et tailleurs de pierre, faisait corps avec leur art, avec leur métier.
avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 883
Date d'inscription : 07/01/2018
Age : 72
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soyons fiers, nous sommes le peuple des cathédrales

Message par Chevalier du Temple le Mar 10 Juil 2018 - 19:03

Il n'est pas sûr que nous ayons percé entièrement le secret des connaissances de ces bâtisseurs. Nos peintres verriers modernes sont absolument incapables de retrouver les secrets de fabrication qui donnent aux verrières romanes leur étonnant éclat. Et quand on visite le faîtage de Notre-Dame-de-Paris, on constate que la partie ancienne de la toiture a des poutres beaucoup plus minces que la partie moderne, et que, cependant, celles placées par Viollet-le Duc sont déjà attaquées par les insectes alors que celles du XIIIe siècle sont intactes; quel procédé de conservation a été utilisé?

Comment ces maîtres d'oeuvre et ces tailleurs de pierre pouvaient-ils acquérir de telles connaissances, en absence de quelque école des beaux-arts ? Il est quand même impensable que des hommes ayant atteint un si haut degré de compétence n'aient pas voulu former des disciples? Actuellement, on s'est souvent demandé si l'album de Villard de Honnecourt n'aurait pas été une sorte de manuel, destiné à être reproduit en de nombreuses copies, pour la formation des jeunes. On observe aussi qu'il y a eu des familles de maîtres d'oeuvre, qu'on trouve associés dans plusieurs édifices et qui, certainement, ont pu appartenir à des générations différentes. La véritable formation devait se faire près d'un maître, qui, au début, faisait porter aux jeunes la selle à mortier, puis les initiait à la taille et à l'appareillage des pierres, puis au difficile calculs des voûtes et à l'art de tailler la pierre. De grands voyages, de véritables tours d'Europe devaient achever de former les futurs maîtres.
avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 883
Date d'inscription : 07/01/2018
Age : 72
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soyons fiers, nous sommes le peuple des cathédrales

Message par Chevalier du Temple le Mer 11 Juil 2018 - 16:16

Lorsque j'ai la possibilité de me rendre dans une de nos magnifiques cathédrales, et que je me trouve sous les mêmes voûtes qui entendirent prier les chrétiens du temps de saint Bernard et de saint Louis, l'émotion est grande. Quelle merveille du genre et quelle beauté en provenance du Moyen-Age.

Les premiers édifices romans avaient été modestes mais à partir du milieu du XIe siècle, les ambitions des bâtisseurs vont grandirent et les édifices vont prendre de l'ampleur. Les nefs vont s'allonger et devenir immenses. Le style qui prévalut fut inspiré de la basilique, plus commode pour abriter de vastes foules. Les nefs vont tendre aussi à s'élargir et à se hausser. Le roman fut le premier témoin de l'art médiéval en a grandeur. C'est un style qui est certainement moins parfait que le gothique car il est moins élancé, mais il porte en soi un sens miraculeux des volumes...moins harmonieux aussi. Lorsque l'on est debout dans quelqu'une des grandes nefs gothiques, on se laisse pénétrer par l'ambiance de ce qui majestueux. Il y existe une sensation physique et spirituelle très forte. Nul, je pense, ne peut s'empêcher de les subir. Les maîtres d'oeuvre gothiques se sont proposés de faire des nefs vertigineusement hautes correspondant à l'élan mystique des âmes. Ce qui a permit à la cathédrale gothique d'exister, c'est l'invention technique de l'ogive. Elle fut en effet l'invention décisive cette ogive qui se ferme comme on croise les mains. On en voit l'avantage. La cathédrale gothique est tout simplement une épure revêtue de beauté.
avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 883
Date d'inscription : 07/01/2018
Age : 72
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soyons fiers, nous sommes le peuple des cathédrales

Message par Chevalier du Temple le Jeu 12 Juil 2018 - 16:47

Les bâtisseurs de cathédrales ont fait du beau, du grand et du spirituel, dépassant tout ce qui avait été fait jusqu'alors. C'est en France, plus spécialement dans le périmètre entourant la capitale capétienne, que surgirent de terre les plus grands chefs-d'oeuvre de cette architecture, ceux qui devaient servir de modèles partout. Avec Notre-Dame de Paris commencée en 1163, s'ouvre la liste des grands chefs-d'oeuvre : Paris, Chartres, Reims et Amiens, sans parler de toutes ces autres << mineures >> encore si belles aujourd'hui, qui, de Rouen à Bourges, font comme une couronne autour de la Notre-Dame parisienne dont la toiture fait penser à un vaisseau prenant l'air. A côté de ces << majeures >>, combien de << mineures >> sont encore admirables. En Normandie, le cher pays de mon enfance, je me rappelle avec émotion des cathédrales de Bayeux, de Lisieux et de Coutances, qui sont d'une richesse inoubliables. Quelles merveilles ! C'est de ce cadre de cette terre de France si fortunée, qu'est partie l'étincelle du génie Français.
avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 883
Date d'inscription : 07/01/2018
Age : 72
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soyons fiers, nous sommes le peuple des cathédrales

Message par Chevalier du Temple le Ven 13 Juil 2018 - 13:36

Il faut avoir vu le soleil se coucher à travers les magnifiques verrières de la cathédrale de Chartres pour mesurer tout ce qu'une invention technique, ajouta au capital chrétien. C'est au XIe siècle que le besoin de couvrir les baies avec de prestigieux ensembles de couleurs se fit sentir. A noter qu'un vitrail n'est pas une peinture en verre; c'est une peinture faite avec des verres, c'est-à-dire un assemblage de pièces de verre coloré dans la masse et maintenu par un réseau de plomb. C'est un art difficile et raffiné, qui exigeait à la fois des connaissances techniques éminentes et des dons d'artiste. Les maîtres du vitrail étaient à la tête d'ateliers mobiles et se déplaçaient avec matériel et main-d'oeuvre de chantier en chantier, en restant non loin des forêts qui leur fournissaient l'indispensable charbon de bois. Ils avaient leurs méthodes, leurs traditions et leurs secrets que nous n'avons pas percés.
avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 883
Date d'inscription : 07/01/2018
Age : 72
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soyons fiers, nous sommes le peuple des cathédrales

Message par Chevalier du Temple le Sam 14 Juil 2018 - 15:56

La cathédrale, c'était une << super-paroisse >>, l'église-mère où se rassemblaient, aux jours des grandes fêtes, des fidèles venus de toutes les paroisses de la ville; ces jours-là, les nefs géantes étaient tout juste assez vastes pour abriter tout le troupeau. Les splendeurs des vitraux et des sculptures, s'offraient à tous, pauvres comme riches. Les jours d'hiver, il devait faire affreusement froid, car aucun chauffage n'était prévu. Je me rappelle d'un dessein de l'album de Villard de Honnecourt, qui représente l'évêque avec une chaufferette ou bouillotte...<< afin qu'il put assister hardiment à la grand messe. >>

La cathédrale était donc vraiment la << maison du peuple >>, un lieu où le peuple aimait à se réunir. Il est tout a fait certain que, dès sa construction, la cathédrale fut utilisée comme salle commune. On peut à peine s'imaginer ce qui se passait dans une cathédrale médiévale aux jours d'affluence, et qui était d'ailleurs courant dans les lieux de pélerinage. Par exemple à Chartres, les braves gens cassaient la croûte dans l'église ou y dormaient allongés. La cathédrale savait merveilleusement bien se mettre à la portée du peuple. Elle livrait l'enseignement spirituel le plus haut, touchait au coeur les simples en leur parlant de foi, d'espérance et d'amour. Ils étaient d'autant plus sensibles à ce langage que bien des éléments étaient empruntés à leur propre vie, qu'ils les sentaient tout proches. On ne peut qu'imaginer l'influence qui devait s'exercer sur tout le peuple chrétien, ce contact avec la cathédrale. Elle distribua au peuple chrétien l'enseignement moral et religieux et elle était aussi comme un musée où toutes les formes de l'art se trouvaient assemblées. Tout un peuple participait à l'élan dont témoignaient les voûtes de la cathédrale, une chrétienté entière se reconnaissait dans ce qu'elle avait de plus pur et de plus beau.

En pensant à tout ce que nos lointains ancêtres ont apporté, en tous domaines, à cette grandiose création, comment un Francais du XXIe siècle ne se sentirait-il pas plein d'une admiration qui ne va peut-être pas sans nostalgie ?
avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 883
Date d'inscription : 07/01/2018
Age : 72
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soyons fiers, nous sommes le peuple des cathédrales

Message par Chevalier du Temple le Dim 15 Juil 2018 - 11:52

Les gens du peuple ne savent pas lire.

Mais ils peuvent regarder les peintures des vitraux, les sculptures des portails et des chapitaux qui représentent toutes les scènes religieuses dont on parle.

L'église est alors pour eux comme un grand livre de pierre.

On y découvre de nombreuses statues, des scènes sculptées.

La cathédrale gothique ressemble à un joyau de vitrail enchassé dans une véritable dentelle de pierre.
avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 883
Date d'inscription : 07/01/2018
Age : 72
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soyons fiers, nous sommes le peuple des cathédrales

Message par Chevalier du Temple le Lun 16 Juil 2018 - 10:20

Nos cathédrales sont une richesse que de nombreux pays nous envient.

Quel spectacle splendide et réconfortant qu'offrent les cathédrales de France, témoins gigantesques de notre passé fabuleux. La cathédrale est un véritable livre de pierre, une forme de transmission du caractère grandiose. Comment ne pas s'émerveiller devant la façade puissante et élégante de Notre-Dame de Paris ? La cathédrale gothique s'impose à l'admiration autant par le volume des masses et la hardiesse de l'architecture que par la perfection des détails.
avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 883
Date d'inscription : 07/01/2018
Age : 72
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soyons fiers, nous sommes le peuple des cathédrales

Message par Chevalier du Temple Hier à 14:16

Si NOTRE pays s'est couvert d'un blanc manteau de magnifiques cathédrales, à une époque où on n'avait jamais vu une pareille floraison, c'est que tout un peuple s'est mis au service de Dieu. Ce prodigieux effort de travail nous montre la solidité des croyances qui animaient les Français d'alors et les poussaient à réaliser de telles entreprises en l'honneur de la majesté divine. Toutes les classes de la société médiévale, depuis les plus humbles laboureurs jusqu'aux puissants monarques, ont participé à la construction de ces oeuvres grandioses. Dans le domaine de l'art, la France n'a jamais rien fait de plus grand.
avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 883
Date d'inscription : 07/01/2018
Age : 72
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum