Un génocide caché : la traite nègrière arabo musulmane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un génocide caché : la traite nègrière arabo musulmane

Message par Mabblavet le Mar 22 Mai 2018 - 23:15

Tidiane N'Diaye est chercheur en économie et en anthropologie. Il est aussi écrivain, et son livre Le génocide voilé dénonce la traite négrière ininterrompue depuis 13 siècles dans les pays arabo-musulmans, ainsi que l'épouvantable sort réservé aux captifs. Ce livre courageux a fait grand bruit lors de sa parution en 2008.
Il reste malheureusement toujours d'actualité.



Sur un plan historique, écrivez-vous, la traite négrière est une invention du monde arabo-musulman. Comment cela ?
Tidiane N’Diaye : "J’ai l’habitude de rappeler que mon travail ne cherche à communautariser ni l’histoire ni les mémoires. Ce qui serait la porte ouverte à une hiérarchisation victimaire, donc une approche dénuée de tout caractère scientifique. Par conséquent pour ce qui nous intéresse ici, puisque j’ai titré cet ouvrage « Le génocide voilé », faisant allusion à la castration massive que subissaient les captifs africains, au cours de la traite arabo-musulmane, je n’ai pas oublié de rappeler d’abord, que les premières victimes de cette calamité furent les Slaves, que les Vénitiens et les Marseillais allaient razzier en Europe centrale et orientale, pour les vendre aux notables du monde arabo-musulman. Cela devait durer toute l’époque carolingienne au Xe siècle sous les monarques saxons Henri l’oiseleur et Otton Ier. Comme on sait, il fallut l’émergence d’États puissants en Europe de l’Ouest et l’arrêt de l’expansion arabe aux Pyrénées pour que cela cesse. Et c’est pour combler ce déficit en eunuques et esclaves blancs, que les Arabo-musulmans allaient massivement se tourner vers les peuples négro-africains. Ainsi on trouve traces d’hommes ou de peuples asservis, sous diverses formes à travers toutes les aires de l’histoire de l’humanité et sur tous les continents. C’est un fait universellement connu et qui n’est donc pas spécifique aux peuples noirs. Ce qui est moins connu cependant, c’est que la traite négrière arabo-musulmane, fut inaugurée par les Arabo-musulmans et a duré près de treize siècles sans interruption, avec la mutilation généralisée d’un nombre incalculable de captifs noirs. Déjà il faut dire que le plus loin qu’on puisse remonter, c’est en Égypte pharaonique qu’on trouve traces d’hommes noirs, soumis à des formes d’exploitation comparables à de l’esclavage. Après les Hébreux, les Égyptiens avaient aussi réduit en servitude de nombreux peuples voisins essentiellement originaires d’Éthiopie et des régions nubiennes comme le Darfour. Mais en fait, ces importations de populations n’avaient pas encore pris une dimension industrielle ou véritablement planifiée."

"Cette pratique devait durer jusqu’à l’invasion arabe de ce pays. Une invasion qui date du VIIe siècle de notre ère et qui correspond aussi à la première traite négrière en grand. Puisque après avoir occupé l’Égypte, les Arabes qui étaient sur le sentier du Jihad, c’est à dire de la guerre sainte, avaient décidé aussi d’envahir la Nubie. Comme le seul point commun entre tous les peuples négriers ravitaillés par les Arabes était la religion, voilà pourquoi dans cet essai, j’emploie souvent le vocable d’arabo-musulmane, pour qualifier cette première traite négrière en grand, qui fut non seulement la plus longue de l’histoire de l’humanité, puisqu’elle a duré treize siècles sans interruption, mais aura également opéré une ponction humaine largement supérieure à celle de la traite transatlantique vers les Amériques. Et le plus triste dans cette tragédie, est que la plupart des déportés n’ont jamais assuré de descendance, du fait de la castration massive que pratiquaient les Arabes."

La traite négrière par les arabo-musulmans continue

IL y a six mois, en Libye, des journalistes réussissent à filmer une foire aux esclaves noirs :

avatar

Mabblavet
Titre du rang
Titre du rang



Messages : 816
Date d'inscription : 08/12/2017

http://www.viveleroy.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un génocide caché : la traite nègrière arabo musulmane

Message par Excalibur le Mar 22 Mai 2018 - 23:34

Il y a des faits de l'histoire qui sont oubliés concernant les arabes, ce livre remet les pendule a l'heure.

Qui détient la palme dans la traite de l'esclavage, les caucasiens (nous) ou les arabes?

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Les mensonges et les erreurs d’hier nourrissent la vérité et la réalité de demain
avatar

Excalibur
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 1265
Date d'inscription : 14/01/2018
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un génocide caché : la traite nègrière arabo musulmane

Message par Chevalier du Temple le Mer 23 Mai 2018 - 3:39

En effet, on ne parle pratiquement jamais de la traite arabe ou traite Mahometan, qui dure du Moyen-âge au début du XXe siècle, et qui aurait réduit 17 millions de noirs en esclavage.

A noter que la loi Taubira de mai 2001, est une loi partisane qui fait porter sur les seuls Européens la responsabilité du trafic humain, laissant délibérément les autres de côté. Paraît-il qu'évoquer l'esclavage musulman reviendrait à minimiser la traite atlantique, voire à l'excuser. Comme s'il y avait plusieurs vérités, et que n'était bonne à dire que celle qui appuie sur la culpabilité des Blancs. Comme si le monde était manichéen, avec d'affreux occidentaux, et des gentils africains, noirs, arabes ou musulmans, exploités, incapables de réduire en esclavage, incapables d'envahir et de coloniser.

J'aimerais rappeler en passant, qu'il existait également un trafic d'esclavage au sein même de l'Afrique, que l'on appelle le modèle africain. Des noirs achetaient ou échangeaient des esclaves africains à d'autres africains contre des tissus, de l'acool ou des armes. Si la première vente d'esclaves africains eut lieu au Portugal au 15e siècle, il ne faut surtout pas oublier que le trafic d'esclaves avait commencé bien avant, en Afrique. Les jeunes noirs étaient couramment chassés et kidnappés par des locaux noirs pour aller travailler dans les mines ou simplement pour être vendus à d'autres tribus. Aussi incroyable que cela puisse paraître, on ne parle jamais de cette traite interne à l'Afrique.


avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 1515
Date d'inscription : 07/01/2018
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum