Connaître nos ennemis : La franc-maçonnerie

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Connaître nos ennemis : La franc-maçonnerie

Message par Chasseur le Lun 22 Juil - 15:49

La Franc-Maçonnerie et la Révolution française
de  Maurice Talmeyr


Préface :

Que la Révolution ait été préparée par la Franc-
Maçonnerie, c'est de quoi cette secte convient généralement
aujourd'hui. Elle s'en fait même un titre de
gloire, mais en ayant grand soin de séparer la Révolution
de la Terreur. Pour elle, la Terreur fut une réaction
excessive, mais très excusable, du peuple qui,
longtemps accablé par ses tyrans et tout à coup ébloui
par la lumière libératrice des principes de 89, vit rouge
et se vengea en quelques années d'une oppression de
plusieurs siècles. Mais la Révolution, au contraire, fut
une oeuvre sacro-sainte, une bénédiction, car elle marqua
la fin du despotisme et de l'ignorance et fit lever
sur le monde l'aurore de la liberté et de la fraternité.
Le livre présent rendra aux esprits sincères le grand
service de leur montrer à quel point cette thèse est
mensongère et que la Franc-Maçonnerie doit porter la
responsabilité des crimes de la Révolution aussi bien
que de ses principes.

Il y a encore des catholiques libéraux qui se laissent
piper par les formules maçonniques. Ils se réclament
de la déclaration des droits de l'homme. Ils vantent les
réformes adoptées par les diverses assemblées révolutionnaires.
Ils reprochent aux catholiques intransigeants
de compromettre la religion par leurs anathèmes
contre les institutions modernes et contre le grand fait
historique qui enfanta ces institutions. Ils adjurent
l'Église de se réconcilier avec la Révolution.
Il y a quelques années, j'avais osé écrire dans une
revue : La Révolution est satanique du haut en bas ; les
abus qu'elle se vante d'avoir abolis auraient disparu
sans elle et les réformes dont on lui fait honneur
auraient été accomplies sans elle et beaucoup mieux et
sans nous coûter une goutte de sang.
Cette thèse fut un scandale pour certains libéraux.
Incorrigibles utopistes, ils défendaient la vieille idole.
Ils m'opposaient un livre d'un certain religieux, ami
trop candide de Waldeck-Rousseau, qui se moqua de
lui et de son Ordre, défenseur naïf de la Révolution qu'il
aurait voulu baptiser malgré elle I
Il y a là une étrange erreur. La Révolution, je le
répète, est détestable en tout ; elle l'est dans ses excès
sanglants, mais elle Test beaucoup plus dans ses principes,
à commencer par les immortels principes de 89.
Les meurtres sont passés, ils ne font plus de mal et
leurs victimes sont au ciel. Les principes restent, ils
sont toujours féconds et leurs victimes vont en enfer.
Ils engendrent toutes les erreurs et toutes les anarchies
de nos jours.

Sous sa phraséologie pédantesque, la déclaration des
droits de l'homme est antichrétienne et par suite antisociale.
Elle ignore les droits de Dieu ; elle prétend
ouvrir l'ère de la justice et de la vérité, comme si l'Évangile
n'existait pas ; elle s'inspire du Contrat social qui
est une insanité ; elle n'admet pas d'autre autorité que
celle qui émane de la nation et par là même rejette celle
de l'Église.

En réalité, la Révolution, contrairement à la thèse
libérale, fut dirigée beaucoup plus contre la religion
que contre la monarchie. Elle n'attaqua la monarchie
que parce que celle-ci était catholique, et pour se faire
la main en vue d'une guerre plus formidable contre le
christianisme. Les abus de l'ancien régime ne furent
pour elle qu'un prétexte. Elle en voulait à Dieu. Elle a
été le grand frémissement luciférien, prédit dans l'Écriture,
contre le Seigneur et contre son Christ.
Les catholiques clairvoyants ont compris ces vérités.
Pie IX, Léon XIII, et Pie X n'ont cessé de les proclamer.
Louis Veuillot a vécu et il est mort en les défendant.

Il y a environ vingl-cinq ans, M. de Mun voulut, si
nos souvenirs sont exacts, fonder un grand parti catholique
et l'appeler la Contre-Révolution. C'était une idée
très noble et très salutaire. Bien réalisée, elle aurait pu
sauver la France, infiniment mieux que Y Action libérale.
Je ne veux pas me faire contre cette Ligue une
arme de l'épithète de libérale qu'elle s'est donnée,
parce qu'elle ne l'a jamais entendue dans le sens héré
tique que l'Église a condamné. Mais il est permis de
regretter le choix d'un mot qui, en dépit de toutes les
explications, reste malsonnant pour une oreille catholique.
Les mots pèsent d'un poids lourd sur les choses;
ils y impriment un caractère. Celui dont la célèbre
Ligue s'est malencontreusement embarrassé ne lui a pas
porté bonheur et elle doit le regretter aujourd'hui. Si
elle a échoué, malgré le talent et le dévouement de ses
fondateurs et de ses plus illustres membres, elle doit
l'attribuer à ce mot ou plutôt à l'esprit qu'il implique
et dont il est impossible de le dégager et de le purifier
entièrement.

Le titre que M. de Mun voulait donner au parti de la
défense religieuse et patriotique dans notre pays avait
une autre allure : il avait un sens autrement profond,
autrement chrétien. Il était fier, chevaleresque et attaquait
l'ennemi corps-à-corps. Pourquoi le célèbre orateur
n'a-t-il pas réalisé un projet qu'il devait chérir et
qui eût fait son plus beau titre de gloire devant la postérité?
Nous croyons qu'il a obéi à des motifs qui
l'honorent et qu'il s'est sacrifié lui-même en sacrifiant
son idée. Mais il est permis de déplorer les influences
qui l'ont acculé à cette dure nécessité. On ne retrouvera
plus d'ici longtemps un homme de sa valeur, capable
de reprendre l'oeuvre qu'il avait rêvée.
La Contre-Révolution, ce serait le salut, parce que ce
serait la vérité intégrale. Qui nous délivrera des demi-vérités ?
A défaut d'un parti politique qui porterait ce nom ou
du moins en adopterait le programme, ou en attendant
ce parti, nous appelons de tous nos voeux une école
catholique qui réunirait tous les esprits droits dans la
guerre contre la Révolution.

Le livre si curieux et si intéressant de M. de Lannoy
contribuera, nous l'espérons, à préparer cette école en
montrant la main de la secte maçonnique dans les
crimes de la Terreur. Il se compose de plusieurs article*
parus en 1910 dans la revue Y Idéal et qui ont été très
remarqués *. De bons esprits ont jugé que leur publication
en un volume serait une bonne oeuvre. Je pense
qu'elle le sera doublement, parce qu'elle combat à la
fois deux ennemis de Dieu et de la France, la Maçonnerie
et la Révolution.

STÉPHEN COUBÉ.

1. L'IDÉAL, revue mensuelle d'Études religieuses, apologétiques
et sociales. Directeur : l'abbé S. COUBÉ, 39 rue Chevert, Paris.
Télécharger le livre : http://archive.org/details/lafrancmaconner00talm


Livre audio : La Franc-maçonnerie et la Révolution française – Maurice Talmeyr

Lien : http://royalistes.net/franc-maconnerie-er-revolution/societes-secretes/livre-audio-la-franc-maconnerie-et-la-revolution-francaise-maurice-talmeyr/


Dernière édition par V le Jeu 21 Jan - 16:02, édité 1 fois
avatar
Chasseur

Messages : 3013
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Entretien avec Jean-Jules Van Rooyen

Message par Chasseur le Lun 17 Fév - 23:01

Entretien avec Jean-Jules Van Rooyen
by Johan Livernette



Source : http://johanlivernette.wordpress.com/2014/02/17/entretien-avec-jean-jules-van-rooyen/
avatar
Chasseur

Messages : 3013
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Déconstruction des discours maçonniques d’Allard-Mélenchon-Peillon

Message par Chasseur le Sam 6 Déc - 11:28

Déconstruction des discours maçonniques d’Allard-Mélenchon-Peillon



Dans un récent article, Jeanne Bourdillon évoquait un discours datant de 1905 de Maurice Allard.

La premier constat assez évident qui ressort de ce discours, c’est que Maurice Allard était vraisemblablement un franc-maçon.

Le second, c’est que son discours n’a pas pris une ride. Il pourrait sortir presque mot pour mot de la bouche d’un Jean-Luc Mélenchon ou d’un Vincent Peillon. Il suffirait juste de le modifier un peu pour le rendre politiquement correct selon les standards du 21ème siècle.

Voici ce que ça pourrait donner :

« Il faut le dire très haut : il y a incompatibilité entre l’Eglise, le catholicisme ou même le christianisme et la République. Le christianisme est un outrage à la raison, un outrage à la nature.

Pourquoi nous Républicains, voulons-nous déchristianiser ce pays ? Pourquoi combattons-nous le christianisme ? Nous combattons cette religion parce que nous croyons, je le répète, qu’elle est un obstacle permanent au progrès et à la civilisation. Le jour où le christianisme quitta les bords du Jourdain pour conquérir le monde méditerranéen, la civilisation disparut du bassin de la Méditerranée, et il faut remercier les empereurs romains qui ont combattu de toutes leurs forces cette philosophie puérile et barbare, si contraire au panthéisme et au naturalisme de notre peuple.

Et plus tard, quand le christianisme quitta Rome et la Grèce, où il avait étouffé toute civilisation et où il n’avait laissé que ruines et décombres, et arriva en France, il n’y eut plus en notre pays ni arts, ni lettres, et surtout ni sciences.

Il fallut la Renaissance, il fallut la Révolution pour redonner au cerveau des Français sa véritable puissance de normale évolution et sa possibilité de progrès. Sous l’influence du christianisme, toute lumière avait disparu ; il n’y avait plus que ténèbres. Aujourd’hui encore, combien de progrès ne sont pas réalisés parce que nous traînons derrière nous ce lourd boulet christique avec son cortège de mensonges et de préjugés traditionnels… »

Le troisième constat, c’est que ce pitoyable discours est un grossier tissu de mensonges.

Je vais le déconstruire phrase par phrase.

« Il faut le dire très haut : il y a incompatibilité entre l’Eglise, le catholicisme ou même le christianisme et tout régime républicain. »

C’est à peu près la seule vérité. La République étant maçonnique, et le but de la franc-maçonnerie étant l’éradication du christianisme, il est assez clair que la République ne peut être qu’anti-chrétienne.

« Le christianisme est un outrage à la raison, un outrage à la nature. »

Ah bon ?

Les deux plus grands commandements de Jésus étant « ne fais pas aux autres ce que tu ne voudrais pas qu’on te fasse » et « aime ton prochain comme toi-même », j’en conclus qu’il faut précisément faire aux autres ce qu’on ne voudrait pas qu’il nous fassent, donc les voler, les spolier, les asservir, les réduire en esclavage, les violer, les ruiner, les martyriser, les exploiter sexuellement, les outrager, les humilier et les détester.

Voilà donc ce qui serait conforme à la nature et à la raison selon Maurice Allard.

« Nous combattons les religions parce que nous croyons, je le répète, qu’elles sont un obstacle permanent au progrès et à la civilisation. »

Donc il n’y a eu absolument aucun progrès, aucune découverte scientifique, aucune production artistique, philosophique ou littéraire entre le moment où la France est devenue chrétienne et la Révolution.

« Et plus tard, quand le christianisme quitta Rome et la Grèce, où il avait étouffé toute civilisation et où il n’avait laissé que ruines et décombres, et arriva en France… »

Ce serait donc le christianisme qui serait responsable de la chute des Empires Grec et Romain. On en apprend à chaque jour.

« … il n’y eut plus en notre pays ni arts, ni lettres, et surtout ni sciences. »

Je vais vous citer quelques célèbres mathématiciens et savants Français (à ne pas confondre avec les vrais savants de l’islam) qui ont vécu avant la révolution Française de 1789.

Joseph-Louis Lagrange (1763-1813)
Pierre-Simon de Laplace (1749-1827)
Jean Le Rond d’Alembert (1717-1783)
Michel Rolle (1652-1719)
Blaise Pascal (1623-1662)
René Descartes (1596-1650)
Antoine Lavoisier (1743-1794)

Je vais également citer quelques écrivains célèbres

Molière (1622-1673)
Jean de La Fontaine (1621-1695)
Montesquieu (1689-1755)
Pierre Corneille (1606-1684)
Charles Perrault (1628-1703)

Faut-il poursuivre l’énumération ?

Est-il nécessaire de préciser qu’un joyau architectural comme Notre-Dame de Paris a été édifié bien avant la Révolution Française ?

D’ailleurs, qu’attend-on pour raser cette basilique qui, ayant été construite à l’époque de la France chrétienne, ne peut être qu’un outrage au progrès ?

A en croire Maurice Allard, avant la Révolution de 1789 et ses lumières, les Français vivaient en troglodytes. A l’âge de pierre, dans des cavernes. A peu près comme dans le film « La Guerre du feu ». Vous voyez ce que je veux dire ?

« Sous l’influence du judéo-christianisme, toute lumière avait disparu ; il n’y avait plus que ténèbres. »

Qu’est-ce donc que cette fameuse « lumière » qui avait disparu pendant des siècles et qui est brusquement réapparu après 1789 ?

« Aujourd’hui encore, combien de progrès ne sont pas réalisés parce que nous traînons derrière nous ce lourd boulet de judéo-christianisme avec son cortège de mensonges et de préjugés traditionnels. »

De quels progrès parle-t-il exactement ? Il n’est manifestement pas capable de donner un seul exemple.

En 2014, finalement, la France étant non seulement déchristianisée (avec 5% de catholiques pratiquants le christianisme serait la première religion de France ?) mais également en train s’islamiser, quel sera l’avenir de ce pays ?

Moi je n’ai nullement besoin de me livrer à des élucubrations vaseuses et mensongères, ni d’ergoter avec des mots vagues qui une fois sortis de leur contexte ne signifient strictement rien comme « lumière », « ténèbres », « progrès », « préjugés », « civilisation » pour démonter mon point de vue.

Vous voulez savoir où s’en va la France, sa société, son « progrès » et sa civilisation ?

Il suffit d’aller faire un tour à Marseille, à Saint-Denis, à Clichy-sous-bois, à Aulnay-sous-Bois, aux Mureaux ou à Trappes et vous le saurez.
Pierre Tremblay
avatar
Chasseur

Messages : 3013
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

En 1943, Faÿ produisit un film intitulé Forces Occultes

Message par Chasseur le Mar 9 Déc - 21:20

Pendant une brève période, au cours de l’occupation Nazie de la France (1940-1944), la Franc-maçonnerie rencontra sa bête noire. Ce n’était pas un guerrier mais plutôt un intellectuel.



Bernard Faÿ, un historien diplômé d’Harvard, un membre du Collège de France et Directeur de la Bibliothèque Nationale, dirigea une commission d’enquête qui conduisit à l’expulsion des Francs-maçons.

Travaillant pour le Président de la France de Vichy, Philippe Pétain, ainsi que pour la Gestapo, Bernard Faÿ compila une liste de 170,000 francs-maçons, parmi lesquels 989 furent envoyés en camps de concentration où 549 furent fusillés. En outre, environ 3000 d’entre eux perdirent leur travail. Tous les francs-maçons furent obligés par la loi de se déclarer aux autorités.
Faÿ s’empara également des archives secrètes du Grand Orient à Paris ainsi qu’au sein des loges maçonniques à travers tout le pays. Il compila ses informations à la Bibliothèque Nationale et édita un mensuel : Les Documents Maçonniques.

Les articles principaux portaient des titres tels que La Franc-maçonnerie et la corruption des mœurs. La Franc-maçonnerie contre l’État, et Le Mensonge maçonnique.

En 1943, Faÿ produisit un film intitulé Forces Occultes qui dépeint la subversion maçonnique à l’œuvre dans le monde entier. Le film relate la vie d’un jeune député qui intègre le rang des francs-maçons pour relancer sa carrière. Il apprend ainsi comment la finance Juive Illuminati en Angleterre et aux États-Unis a utilisé la Franc-maçonnerie pour impliquer la France dans une guerre contre l’Allemagne. Le réalisateur Jean Mamy fut exécuté comme collaborateur en 1949. Le film est aujourd’hui disponible sur YouTube.

avatar
Chasseur

Messages : 3013
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Torturée par un franc-maçon pour devenir un "être supérieur" - Le témoignage de Maude Julien

Message par Chasseur le Dim 4 Jan - 17:34

Torturée par un franc-maçon pour devenir un "être supérieur" - Le témoignage de Maude Julien



Un témoignage troublant sur un homme initié à la franc-maçonnerie voulant faire de sa fille un "être supérieur". Un robot prêt à lui obéir au doigt et à l'oeil par un conditionnement extrême. Maude Julien ne parle pas directement d'abus rituels sataniques ni de troubles dissociatifs mais elle évoque des cicatrices sur ses cuisses et sa poitrine dont elle ignore l'origine...



Note Fawkes:

Dans cet autre interview, elle indique que pour son père "il y avait d'un côté les êtres supérieurs, les êtres de lumière et de l'autre côté ceux qui étaient dans la matière. Ceux qu'il appelait les moutons soit les démons."



Source : http://fawkes-news.blogspot.fr/2014/12/torturee-par-un-franc-macon-pour.html
avatar
Chasseur

Messages : 3013
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Vers un cours de citoyenneté à l’école garanti par le Grand Orient ?

Message par Chasseur le Ven 6 Fév - 11:33

Vers un cours de citoyenneté à l’école garanti par le Grand Orient ?



Lire l'article sur : http://www.medias-presse.info/vers-un-cours-de-citoyennete-a-lecole-garanti-par-le-grand-orient/24875
avatar
Chasseur

Messages : 3013
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Serge Monast sur la franc-maçonnerie luciférienne

Message par Chasseur le Mer 25 Mar - 12:43

avatar
Chasseur

Messages : 3013
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Serge Abad-Gallardo : quand un franc-maçon rejoint l’Eglise et se convertit

Message par Chasseur le Dim 3 Mai - 9:48

« Ce n’est pas moi qui me suis éloigné ! C’est toi qui t’éloignes de moi ! ». Nous sommes en 2005 et Serge Abad-Gallardo est Maître de la loge maçonnique du Droit humain, une émanation du Grand Orient de France à laquelle il est rattaché depuis longtemps. Depuis une rencontre très forte à Antibes avec un frère franciscain trois ans plus tôt, ce père de famille initié à la franc-maçonnerie chemine entre sa quête spirituelle personnelle jusqu’au rivage de la foi catholique. En cette cathédrale de Narbonne où il se recueille quelques instants, cette nouvelle expérience forte de Dieu le conduit à prendre le chemin de l’Eglise. S’ensuit un parcours riche qui le fera définitivement quitter la franc-maçonnerie en 2013 et avoir le bonheur de croire en Dieu Père, Fils et Saint Esprit.

avatar
Chasseur

Messages : 3013
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les révélations fracassantes d'un ancien grand maître franc-maçon

Message par Chasseur le Mer 6 Mai - 21:33

Les révélations fracassantes d'un ancien grand maître franc-maçon



Ils sont nombreux à quitter la franc-maçonnerie, mais rares sont ceux qui osent le raconter. C'est le cas de Serge Abad-Gallardo, architecte français âgé aujourd'hui de 60 ans, et qui en a passé 24 au sein d'une des obédiences les plus importantes de France, celle du Droit Humain (une émanation du Grand Orient de France). Son livre Pourquoi j'ai cessé d'être franc-maçon (Éd. Pierre Téqui) est un témoignage passionnant sur les années que l'auteur a passé dans la franc-maçonnerie. Après sa conversion au christianisme (il était déjà baptisé, mais s'était éloigné de l'Église), il a compris que la religion catholique et l'idéologie maçonnique étaient incompatibles et a décidé d'en sortir. Le processus de son retour à la foi a été très long.

Pour quelle raison êtes-vous entré dans la franc-maçonnerie?
Serge Abad-Gallardo : J'avais l'âge et la situation sociale idéales pour être franc-maçon : à 33 ans, j'étais haut-fonctionnaire municipal, en tant que directeur de l'urbanisme. À cette époque, je m'étais éloigné de l'Église et ma foi était bien tiède. Un ami que je ne savais pas franc-maçon m'a proposé d'y entrer. J'étais curieux de découvrir les prétendus secrets de cette organisation.

Quand avez-vous commencé à prendre conscience de ses aspects dérangeants ?
S.A.-G. : Au début, certaines paroles du rituel maçonnique (rite écossais ancien et accepté) m'ont fait reconnaître des liens entre la franc-maçonnerie et l'Église. À titre d'exemple, dans le rituel d'initiation on retrouve des phrases comme : « Cherchez et vous trouverez » ou « Frappez, et l'on vous ouvrira » qui sont dans les Évangiles. Petit à petit, je me suis rendu compte que le sens n'était pas le même. J'ai entendu aussi des expressions très anticléricales. Cela ne m'a pas plu, mais je me suis adapté car  j'étais éloigné de la foi, et surtout de l'Église. En outre, dans la franc-maçonnerie on parlait beaucoup de fraternité, mais j'ai pris conscience que derrière cette fraternité apparente il y avait quelques arrangements et des luttes pour le pouvoir au sein même de la franc-maçonnerie. Enfin, quand je suis revenu à la foi, j'ai compris  que le catholicisme et la franc-maçonnerie étaient incompatibles.

Comment s'est déroulé ce processus de conversion ?
S.A.-G. : Il a duré près de neuf ans ! Je crois que Dieu m'a laissé si longtemps dans l'erreur de la franc-maçonnerie (24 ans, jusqu'à être Vénérable Maître et accéder aux plus hauts grades) afin qu'aujourd'hui aucun maçon ne puisse me dire – comme certains ont tenté de le faire, en toute mauvaise foi – que je n'ai rien compris. Je suis passé par divers stades. Tout d'abord, comme je l'explique dans mon livre, j'ai pris conscience de la présence du Christ à mes côtés. Cela a débuté en 2002, quand j'ai rencontré un prêtre franciscain près d'Aix-en-Provence. Ses paroles m'ont paru maçonniques et m'ont plu parce que je pensais qu'il existait des liens entre la franc-maçonnerie et le catholicisme, mais j'ai compris au fur et à mesure que le sens de ses paroles était fondamentalement différent.

Lire la suite : http://www.aleteia.org/fr/politique/article/les-revelations-fracassantes-dun-ancien-franc-macon-5906091841945600?
avatar
Chasseur

Messages : 3013
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les Origines Occultistes de la Franc-maçonnerie

Message par Chasseur le Mar 12 Mai - 20:51

Jean-Claude Lozac’hmeur, professeur émérite à l’université Rennes 2, pour parler de son livre, Les Origines Occultistes de la Franc-maçonnerie (édition des Cimes)

avatar
Chasseur

Messages : 3013
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Franc-maçonnerie: la charte de Ni maîtres ni dieux, loge de Manuel Valls

Message par Chasseur le Sam 23 Mai - 23:25

Franc-maçonnerie: la charte de Ni maîtres ni dieux, loge de Manuel Valls

L'Express a retrouvé la charte de Ni maîtres ni dieux, la loge mère de Manuel Valls, et publie des extraits du texte lu lors de la cérémonie rituelle d'installation du 10 avril 1986 à Paris. Une philosophie assez éloignée de l'actuel pragmatisme "vallsien".

"Tout pouvoir, fût-il le plus fermement porteur d'un idéal d'égalité, risque sans frein ni contrepoids d'en devenir le fossoyeur.

L'homme sans maîtres ne nourrit pas d'illusion sur les pouvoirs libérateurs, l'égalité ne pouvant être fille de l'autorité. Mais il sait aussi que nier un seul pouvoir, c'est laisser à d'autres pouvoirs la possibilité de prendre la place.


Lire la suite : http://www.lexpress.fr/actualite/politique/franc-maconnerie-la-charte-de-ni-maitres-ni-dieux-loge-de-manuel-valls_1681198.html#Ee2lfZBgVvPK3GRJ.99
avatar
Chasseur

Messages : 3013
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les révélations fracassantes d’un ancien grand maître franc-maçon …

Message par Chasseur le Lun 15 Juin - 18:09

Les révélations fracassantes d’un ancien grand maître franc-maçon …

« Des lois comme l’avortement, l’euthanasie ou le mariage homosexuel ont été étudiées et mûries dans les loges avant d’être votées par les députés », confirme Serge Abad-Gallardo, ancien franc-maçon.

Ils sont nombreux à quitter la franc-maçonnerie, mais rares sont ceux qui osent le raconter. C’est le cas de Serge Abad-Gallardo, architecte français âgé aujourd’hui de 60 ans, et qui en a passé 24 au sein d’une des obédiences les plus importantes de France, celle du Droit Humain (une émanation du Grand Orient de France).

Son livre Pourquoi j’ai cessé d’être franc-maçon (Éd. Pierre Téqui) est un témoignage passionnant sur les années que l’auteur a passé dans la franc-maçonnerie. Après sa conversion au christianisme (il était déjà baptisé, mais s’était éloigné de l’Église), il a compris que la religion catholique et l’idéologie maçonnique étaient incompatibles et a décidé d’en sortir. Le processus de son retour à la foi a été très long.

Pour quelle raison êtes-vous entré dans la franc-maçonnerie? Serge Abad-Gallardo : J’avais l’âge et la situation sociale idéales pour être franc-maçon : à 33 ans, j’étais haut-fonctionnaire municipal, en tant que directeur de l’urbanisme. À cette époque, je m’étais éloigné de l’Église et ma foi était bien tiède. Un ami que je ne savais pas franc-maçon m’a proposé d’y entrer. J’étais curieux de découvrir les prétendus secrets de cette organisation.
Quand avez-vous commencé à prendre conscience de ses aspects dérangeants ? S.A.-G. : Au début, certaines paroles du rituel maçonnique (rite écossais ancien et accepté) m’ont fait reconnaître des liens entre la franc-maçonnerie et l’Église. À titre d’exemple, dans le rituel d’initiation on retrouve des phrases comme : « Cherchez et vous trouverez » ou « Frappez, et l’on vous ouvrira » qui sont dans les Évangiles.
Petit à petit, je me suis rendu compte que le sens n’était pas le même. J’ai entendu aussi des expressions très anticléricales. Cela ne m’a pas plu, mais je me suis adapté car j’étais éloigné de la foi, et surtout de l’Église. En outre, dans la franc-maçonnerie on parlait beaucoup de fraternité, mais j’ai pris conscience que derrière cette fraternité apparente il y avait quelques arrangements et des luttes pour le pouvoir au sein même de la franc-maçonnerie.
Enfin, quand je suis revenu à la foi, j’ai compris que le catholicisme et la franc-maçonnerie étaient incompatibles.
Lire la suite : http://www.lmptcollectif-oise.fr/?p=11407
avatar
Chasseur

Messages : 3013
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

« Les origines occultistes de la Franc-maçonnerie », par Jean-Claude Lozac’hmeur

Message par Chasseur le Mar 23 Juin - 20:41

« Les origines occultistes de la Franc-maçonnerie », par Jean-Claude Lozac’hmeur

avatar
Chasseur

Messages : 3013
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

COLUCHE AUX FRANCS-MAÇONS: « JE VEUX RESTER DANS LE NOIR. » ET SON DISCOURS AU GRAND ORIENT DE FRANCE.

Message par Chasseur le Jeu 2 Juil - 15:48

COLUCHE AUX FRANCS-MAÇONS: « JE VEUX RESTER DANS LE NOIR. » ET SON DISCOURS AU GRAND ORIENT DE FRANCE.


http://laleveedesvoiles.fr/coluche-aux-francs-macons-je-veux-rester-dans-le-noir-et-son-discours-au-grand-orient-de-france/
avatar
Chasseur

Messages : 3013
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Témoignage : la Franc-maçonnerie est SATANIQUE (Maurice Caillet, ex-18e grade)

Message par Chasseur le Lun 20 Juil - 21:37

avatar
Chasseur

Messages : 3013
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Mgr LEFEBVRE L'Église est occupée par une loge maçonnique (Illuminati)

Message par Chasseur le Jeu 23 Juil - 0:21

Mgr LEFEBVRE L'Église est occupée par une loge maçonnique (Illuminati)

avatar
Chasseur

Messages : 3013
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Etre résistant c'est être chrétien, être chrétien c'est être résistant !

Message par Chasseur le Mar 28 Juil - 9:21

Etre résistant c'est être chrétien, être chrétien c'est être résistant !

avatar
Chasseur

Messages : 3013
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Franc maçonnerie et corruption des femmes catholiques

Message par Chasseur le Dim 2 Aoû - 22:07

Franc maçonnerie et corruption des femmes catholiques

avatar
Chasseur

Messages : 3013
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L’euthanasie des enfants, objectif du Grand Orient de France, comme en Belgique

Message par Chasseur le Jeu 17 Sep - 17:02

L’euthanasie des enfants, objectif du Grand Orient de France, comme en Belgique

La franc-maçonnerie considère sans doute comme déjà acquise la légalisation de l’euthanasie. Elle planche donc déjà sur l’étape suivante, à savoir, comme en Belgique, l’euthanasie des enfants.

En témoigne cette affiche et le communiqué ci-dessous émanant du Grand Orient de France.

   COMMISSION NATIONALE DE SANTE PUBLIQUE ET DE BIOETHIQUE DU GRAND ORIENT DE FRANCE

   

   Les débats ont repris sur la question de la fin de vie. Suivant la demande du Président de la République Française, Monsieur François Hollande, un important travail a été réalisé pour modifier la loi actuellement en vigueur.

   Le Professeur Didier Sicard, a remis un très important rapport au Président de la République ; et le Comité Consultatif National d’Ethique a publié de multiples avis sur la question de la fin de vie.

   Aujourd’hui, le rapport de présentation et texte de la proposition de loi de MM. Alain Claeys et Jean Léonetti, créant de nouveaux droits en faveur des malades et des personnes en fin de vie constitue en quelque sorte « l’aboutissement » sur la question.

   Les propositions faites à partir de ce rapport ont été fortement amendées, quelques batailles juridiques et médiatiques à propos d’un malade en fin de vie, mettent en évidence l’extrême difficulté d’aborder l’espace sacré que représente la mort.

   Cependant la question de la fin de vie des enfants est, pour ainsi dire, très peu abordée.

   A ce sujet, nous pensons qu’une réflexion complémentaire s’impose. En effet, il est difficile de réduire cette partie concernant les enfants, au seul statut de mineurs placés sous l’autorité parentale.

   Nous souhaitons pouvoir aborder ce sujet sous l’angle médical, juridique, éthique et philosophique, en mettant en avant la question de l’autonomie des mineurs.

   L’objectif de ce colloque est donc d’informer et de débattre mais aussi au travers de la singularité de la fin de vie es enfants, d’éclairer les débats philosophiques et législatifs sur la fin de vie.


Source : http://www.medias-presse.info/leuthanasie-des-enfants-objectif-du-grand-orient-de-france-comme-en-belgique/38973
avatar
Chasseur

Messages : 3013
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Des documents sur la FM et Illuminés

Message par Chasseur le Sam 26 Sep - 16:36

avatar
Chasseur

Messages : 3013
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les FM ça ose tout c'est même à ça qu'on les reconnait !

Message par Chasseur le Lun 5 Oct - 14:34

Les FM ça ose tout c'est même à ça qu'on les reconnait !

Il a osé : "Les valeurs républicaines sont largement celles de l'évangile"

Le ministre de l'Intérieur est venu prononcer le discours de clôture des débats aux Etats généraux du christianisme organisés par La Vie. Extrait :

   "Faire vivre les valeurs républicaines, qui sont aussi largement celles de l’évangile, constitue pour moi l’une des clés de ce renouveau que vous appelez de vos vœux. Même si elle est marquée par la sécularisation comme tous les pays occidentaux, même si elle a accueilli sur son sol les croyants de toutes confessions, qui contribuent eux aussi à sa richesse culturelle, la France est historiquement un pays de tradition chrétienne. Comment donc les Français pourraient-ils faire société en négligeant cet engagement des chrétiens ? Réciproquement, comment les chrétiens français pourraient-ils vivre leur engagement sans être conscients et fiers de défendre également les valeurs de la République ?"

Les valeurs républicaines comme l'avortement, l'immigrationnisme, l'européisme, les colonnes infernales ?

Voir sur : http://www.fdesouche.com/654259-strasbourg-bernard-cazeneuve-les-valeurs-republicaines-sont-largement-celles-de-levangile
avatar
Chasseur

Messages : 3013
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Liens entre Illuminatis et Francs Macons - Le secret du 33ème degré de la Franc Maconnerie

Message par Chasseur le Jeu 5 Nov - 22:44

Liens entre Illuminatis et Francs Macons - Le secret du 33ème degré de la Franc Maconnerie


https://www.dailymotion.com/video/x1bgpr1_liens-entre-illuminatis-et-francs-macons-le-secret-du-33eme-degre-de-la-franc-maconnerie_news
avatar
Chasseur

Messages : 3013
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La France maçonnique

Message par Chasseur le Jeu 19 Nov - 14:23

La France maçonnique

Unique en son genre, ce film explore l’influence de la franc-maçonnerie dans l’histoire de France, de la Révolution à nos jours.

Cette influence est-elle positive ou négative pour la destinée du pays ? La F.’. M.’. est-elle un cercle de pensée, un lobby, un réseau parallèle pour affairistes sans scrupule - voire une secte ?

Afin que chacun puisse se forger sa propre opinion sur cette association opaque, aux buts étranges et au symbolisme mystérieux, les réalisateurs ont tenu à montrer, sans tabou ni parti pris, le rôle joué par cette société secrète dans la vie politique, culturelle et économique de la République en prenant l'avis d'experts les plus divers, maçons notoires ou anti-maçons engagés. Une première dans l'histoire !

Que veut vraiment la franc-maçonnerie : se défaire des dogmes ou créer un dogme nouveau ? Est-elle la “religion de la République” comme l’a déclaré Vincent Peillon ? Pourquoi est-elle opposée à l’Église catholique, comme l’a démontré la scandaleuse “affaire des fiches” ? Pourquoi certaines villes comme Paris sont-elles parsemées d’édifices maçonniques ? La maçonnerie est-elle responsable du déclin de la France ?

Pour répondre à ces questions et à bien d’autres, l’historien Paul-Éric Blanrue et le réalisateur Julien Teil sont partis à la rencontre des grands acteurs de cette nébuleuse sur laquelle on a écrit tout et son contraire, sans toujours prendre soin de vérifier les sources.

Cette fois, de grands spécialistes de la question (de toute tendance philosophique) sont interrogés, comme Jean Solis, Pierre Hillard ou Stéphane Blet. Des personnalités maçonniques de premier plan, comme le Grand Maître de la Grande Loge nationale française, Jean-Pierre Servel, répondent à leurs questions sans concession. Des maçons, d’anciens maçons et des intervenants exceptionnels tel l’humoriste Dieudonné, témoignent de ce qu’ils ont vu dans les loges, de ce qui les a charmé et de ce qui leur a déplu. Le haut fonctionnaire Jean-Yves Le Gallou raconte comment il s’est sorti d’une cabale maçonnique menée contre lui. Une partie du film, fondée sur les archives spéciales du défunt documentaliste Emmanuel Ratier (dont c’est la dernière apparition filmée), concerne l’aspect le plus méconnu et trouble de la maçonnerie : celui des Fraternelles, ces superstructures ultra-secrètes permettant à des affairistes de faire du bizness crapuleux.

Quel est le secret de la maçonnerie ? Ce film sans préjugés tente de répondre à cette épineuse question qui traverse l’histoire de France et ne laisse personne indifférent.

https://vimeo.com/ondemand/lafrancemaconnique


ITW de P.-É. Blanrue à l’occasion de la sortie du documentaire « La France Maçonnique »
http://www.lelibrepenseur.org/itw-de-p-e-blanrue-a-loccasion-de-la-sortie-du-documentaire-la-france-maconnique/
avatar
Chasseur

Messages : 3013
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La Franc-maçonnerie

Message par Chasseur le Mer 13 Jan - 13:14

La Franc-maçonnerie




Le mot franc-maçonnerie désigne un ensemble d'espaces de sociabilité sélectifs, formé de phénomènes historiques et sociaux très divers. Le recrutement des membres est fait par cooptation (La cooptation, du latin coopatio est un mode de recrutement consistant, pour une assemblée, à désigner elle-même ses membres.)et pratique des rites initiatiques se référant à un secret maçonnique (Le thème du secret est l'un des éléments essentiels de l'initiation maçonnique. S'il existait très probablement, à l'époque des corporations de maçons, des secrets de métier que les professionnels s'attachaient à conserver) et à l'art de bâtir.

En savoir plus sur http://www.haldati.fr/pages/histoire/la-franc-maconnerie.html#PcMobGzEEiO2qb4A.99
avatar
Chasseur

Messages : 3013
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La franc-maçonnerie anti-France

Message par Chasseur le Dim 7 Fév - 23:20

avatar
Chasseur

Messages : 3013
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Connaître nos ennemis : La franc-maçonnerie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum