Entretien avec Louis-Marie : secrétaire général adjoint du C.E.R.F

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Entretien avec Louis-Marie : secrétaire général adjoint du C.E.R.F

Message par Mavendorf le Dim 11 Mar 2018 - 21:27




Le Courrier royaliste
SANS LIBERTÉ DE BLÂMER, IL N'EST POINT D'ÉLOGE FLATTEUR



Entretien avec

Louis-Marie


e C.E.R.F (Cercle d’Études pour la Renaissance Française) est une association de loi 1901 qui organise des rencontres et des débats dans le cadre de formations intellectuelles.

Au mois de Septembre 2017, six jeunes d'horizons sociaux et politiques différents ont décidé de se réunir pour créer une association trans-partisane n'ayant qu'un seul but : se former. Intégrant très rapidement de nouveaux membres, ils ont fait le pari de mettre chacun leur ego de côté pour s'engager autour de valeurs communes.

N'hésitez pas à lui poser toutes vos questions durant cet entretien ouvert à tous !


Courrier Royaliste :
Louis-Marie, merci beaucoup d'avoir accepté d'accorder cet entretien au Courrier royaliste.
Pourriez-vous tout d'abord vous présenter en quelques mots ?




©️ Méphi.


_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
avatar

Mavendorf
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1670
Date d'inscription : 05/12/2017

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Louis-Marie : secrétaire général adjoint du C.E.R.F

Message par Louis-Marie le Lun 30 Avr 2018 - 19:20

Bonjour,

Je m'appelle Louis-Marie, j'habite à Vannes et je suis actuellement étudiant en 2ème année de droit.
Depuis le mois de décembre, j'ai rejoint cette nouvelle association qu'est le C.E.R.F.
avatar

Louis-Marie
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 14
Date d'inscription : 30/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Louis-Marie : secrétaire général adjoint du C.E.R.F

Message par Mavendorf le Lun 30 Avr 2018 - 19:24

@Louis-Marie a écrit:Bonjour,

Je m'appelle Louis-Marie, j'habite à Vannes et je suis actuellement étudiant en 2ème année de droit.
Depuis le mois de décembre, j'ai rejoint cette nouvelle association qu'est le C.E.R.F.

Bonjour Louis-Marie,

Merci d'avoir accepter le principe de cet entretien. Vive le roy Pourriez vous peut être nous expliquer les objectifs du C.E.R.F, et ses principes fondamentaux. Je crois que votre mouvement est en rapport avec le Général Tauzin ?

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
avatar

Mavendorf
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1670
Date d'inscription : 05/12/2017

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Louis-Marie : secrétaire général adjoint du C.E.R.F

Message par Louis-Marie le Lun 30 Avr 2018 - 20:09

Le C.E.R.F a pour objectif de dispenser des formations politiques et intellectuelles aux jeunes. Les partis politiques n'en proposent pas ou peu, et c'est la raison pour laquelle nous voulons proposer des journées de conférences, de débats, et ce, entre jeunes de sensibilités différentes.

Nos principes sont les suivants : liberté, solidarité, recherche du bien commun et ouverture d'esprit.

Nous ne sommes pas affiliés au mouvement du Général Tauzin, toutefois, nous voulons promouvoir la Grande Charte de France (que vous pouvez trouver sur notre site : http://asso-cerf.fr/ ), qui a été écrite à l'initiative du Général, mais qui ne lui appartient pas. Elle a été faite par près de 200 personnes pendant un an, et elle a vocation à être un socle sur lequel les français, et leurs dirigeants, peuvent s'accorder (elle décrit ce qu'est la France, son identité, ses principes, ses missions...).
avatar

Louis-Marie
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 14
Date d'inscription : 30/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Louis-Marie : secrétaire général adjoint du C.E.R.F

Message par Clemens Romanus le Lun 30 Avr 2018 - 20:23

Bonjour et bienvenue Louis-Marie !

J’ai pu parcourir à l’instant votre site internet. Vous avez bien identifiez ce dont notre pays a besoin, c’est-à-dire bien commun et loi naturelle.

Quel est votre opinion concernant la Monarchie ?
avatar

Clemens Romanus
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 215
Date d'inscription : 03/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Louis-Marie : secrétaire général adjoint du C.E.R.F

Message par FLF_BZH le Lun 30 Avr 2018 - 20:35

Bonjour à vous et la bienvenue sur notre forum !

@Louis-Marie a écrit:Le C.E.R.F a pour objectif de dispenser des formations politiques et intellectuelles aux jeunes.

C'est une pratique intéressante en effet.

@Louis-Marie a écrit:Les partis politiques n'en proposent pas ou peu

Ce n'est pas leur but en vérité, c'est assez logique donc je dirais.
Avez-vous éventuellement eu une expérience dans ce genre d'organisation qui vous aurait déçu ?

@Louis-Marie a écrit:liberté

Quel sens entendez-vous par ce concept ?


Vous découvrant, j'ai commencé à lire la charte dont vous parlez, et quelques premières questions me viennent à cette lecture :

(...) d'offrir cette grande Charte aux peuples de France.

L'usage du pluriel au mot peuple signifie-t-il quelque chose en particulier dans votre esprit ?

La vocation de la France.

D'où faites-vous provenir l'idée de vocation pour le pays qui est le nôtre, que la France aurait une quelconque vocation ? Tiriez-vous cela d'une certaine période historique peut-être ?

3.4-La politique est service de la France, des Français et de tout homme. (...). Elle s’exerce dans le cadre de la laïcité, définie comme la reconnaissance réciproque de l’État et des divers acteurs spirituels, et leur coopération au service de la France et des Français.

Pourriez-vous développer sur cette notion de laïcité s'il vous plaît.
Quel serait pour vous la place de l'Église catholique par rapport à l'État ? Même question pour les autres religions.
avatar

FLF_BZH
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 991
Date d'inscription : 05/12/2017
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Louis-Marie : secrétaire général adjoint du C.E.R.F

Message par Mavendorf le Lun 30 Avr 2018 - 20:43

J'aime beaucoup le secteur de Vannes. Very Happy  J'ai passé plusieurs fois mes vacances d'été à Carnac, ce sont des souvenirs inoubliables. Beaucoup d'émotion en découvrant pour la première fois de ma vie le monument du comte de Chambord et la basilique de Ste Anne d'Auray.

C'est une terre très riche en histoire. Je suppose que vous devez avoir comme nous, beaucoup d'intérêt pour cette grande période de résistance de la Chouannerie et de l'armée Catholique et Royale de Vendée ?

Vive le roy

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
avatar

Mavendorf
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1670
Date d'inscription : 05/12/2017

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Louis-Marie : secrétaire général adjoint du C.E.R.F

Message par REQUETE CARLISTE le Lun 30 Avr 2018 - 20:52

Je ne sais si l'usage du pluriel au mot peuple signifie la même chose pour vous que pour moi, mais moi j'aime assez. En effet, l'usage du mot peuple de France est un concept issu de la révolution ( moyen pour les républicains d'uniformiser et de gommer les particularismes régionaux). A l'inverse, nos rois régnaient sur différents peuples et leurs garantissaient lors du sacre de maintenir la liberte des différentes coutumes, traditions et langues de chacun.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
POUR DIEU, LA PATRIE ET LE ROI
avatar

REQUETE CARLISTE
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 316
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 50
Localisation : Rade du Port du Levant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Louis-Marie : secrétaire général adjoint du C.E.R.F

Message par Louis-Marie le Lun 30 Avr 2018 - 20:55

Bonjour,

Au préalable, je tiens à rappeler que le C.E.R.F. ne s'inscrit pas dans une démarche de positionnement politique, je vais donc répondre avec mon avis strictement personnel.

Je suis effectivement favorable à la Monarchie, je pense que depuis que nous sommes en République, la France ne promeut plus le Bien commun.
Tandis, qu'avec la Monarchie, le roi est chrétien, il a une morale et il sait qu'il devra répondre de ses actes devant Dieu.
Il manque aujourd'hui aux décideurs le temps long, et le roi à cette vertu de pouvoir prendre des décisions de long terme, ce que ne peut pas un président investi sur un mandat court. De plus, avec l'hérédité, le roi a tout intérêt à rendre la France meilleur qu'elle ne l'a été, car il cède son pouvoir à sa descendance.
Il est seul à détenir la souveraineté et personne ne peut espérer devenir le Chef d'Etat, ce qui a une vertu : éviter comme en République qu'un ministre veuille prendre la place du président, ce qui a pour conséquence, que le président doit choisir de mauvais ministre, pour ne pas être dépassé. On ne pourrait pas avoir un ministre aussi bon que Richelieu par exemple.
Le roi fait l'unité nationale, on le voit au Royaume-Uni, tandis que l'élection divise les français.
Enfin (mais il y a tant de choses à dire), la Monarchie est décentralisé, et je crois que nous en avons particulièrement besoin.
avatar

Louis-Marie
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 14
Date d'inscription : 30/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Louis-Marie : secrétaire général adjoint du C.E.R.F

Message par Clemens Romanus le Lun 30 Avr 2018 - 21:04

@Louis-Marie a écrit:Bonjour,

Au préalable, je tiens à rappeler que le C.E.R.F. ne s'inscrit pas dans une démarche de positionnement politique, je vais donc répondre avec mon avis strictement personnel.

Je suis effectivement favorable à la Monarchie, je pense que depuis que nous sommes en République, la France ne promeut plus le Bien commun.
Tandis, qu'avec la Monarchie, le roi est chrétien, il a une morale et il sait qu'il devra répondre de ses actes devant Dieu.
Il manque aujourd'hui aux décideurs le temps long, et le roi à cette vertu de pouvoir prendre des décisions de long terme, ce que ne peut pas un président investi sur un mandat court. De plus, avec l'hérédité, le roi a tout intérêt à rendre la France meilleur qu'elle ne l'a été, car il cède son pouvoir à sa descendance.
Il est seul à détenir la souveraineté et personne ne peut espérer devenir le Chef d'Etat, ce qui a une vertu : éviter comme en République qu'un ministre veuille prendre la place du président, ce qui a pour conséquence, que le président doit choisir de mauvais ministre, pour ne pas être dépassé. On ne pourrait pas avoir un ministre aussi bon que Richelieu par exemple.
Le roi fait l'unité nationale, on le voit au Royaume-Uni, tandis que l'élection divise les français.
Enfin (mais il y a tant de choses à dire), la Monarchie est décentralisé, et je crois que nous en avons particulièrement besoin.

Partant de ce constat, pourquoi n’avez-vous pas plutôt rejoint une organisation royaliste ?
avatar

Clemens Romanus
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 215
Date d'inscription : 03/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Louis-Marie : secrétaire général adjoint du C.E.R.F

Message par Louis-Marie le Lun 30 Avr 2018 - 21:23

FLF_BZH

J'ai effectivement un peu d'expérience en parti politique, puisque (je vais peut-être vous surprendre) je suis depuis 3 ans aux Républicains. J'apprécie l'action politique locale, mais je suis très souvent déçu par le national. J'ai aussi un peu évolué sur mes opinions puisque je n'étais pas royaliste il y a deux ans, et je n'étais pas souverainiste non plus. Toutefois, je considère qu'en attendant un changement de régime, il faut faire avec, je n'y ai donc pas renoncé. Je pense que c'est encore le grand parti dans lequel j'ai le moins de désaccords.

Pour la question sur la liberté, il s'agit surtout de la liberté de penser, d'expression, puisque l'association veut favoriser l'échange et le débat.

La Charte parle de "peupleS de France" puisqu'elle considère qu'il y a un peuple breton, un peuple alsacien, etc. Il s'agit donc d'une reconnaissance de l'identité des Provinces.

"D'où faites-vous provenir l'idée de vocation pour le pays qui est le nôtre, que la France aurait une quelconque vocation ? Tiriez-vous cela d'une certaine période historique peut-être ?"
C'est une très bonne question. Je n'ai pas participé à l'écriture de la Charte, je ne peux pas vous répondre de façon certaine sur ce que pensait les auteurs de la Charte sur ce point. Mais je pense personnellement, que la France à une vocation parce qu'elle a, je crois, une certaine valeur pour Dieu, au vue de son Histoire. Les nombreux miracles, le fait que les rois sont sacrés, l'épisode de Jehanne d'Arc peuvent, je pense le montrer.

Pour la question de la laïcité et de la place de la religion au sein de l'Etat, je pense qu'il faut revenir à la laïcité telle qu'elle était considéré avant les lois républicaines anti-cléricales. C'est-à-dire, une distinction entre pouvoir temporel et spirituel. Il faut ne pas perdre de vue que les racines et le patrimoine de la France est éminemment chrétien. Pour autant, il faut conserver une liberté de religion, sous réserve du respect de cette culture catholique française.
avatar

Louis-Marie
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 14
Date d'inscription : 30/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Louis-Marie : secrétaire général adjoint du C.E.R.F

Message par Mavendorf le Lun 30 Avr 2018 - 21:23

Après deux cent ans de régime révolutionnaire, c'est vrai que la formation politique c'est quelque chose aujourd'hui d'absolument indispensable. C'est ce que disait notre président déjà en 2010 devant le monument du comte de Chambord à Ste Anne d'Auray justement :

Pierre Bodin a écrit:Avant d'envoyer un soldat au feu, on lui apprend à se servir de son arme et à reconnaître ses ennemis, on le forme au métier militaire. Avant de construire une maison, nous faisons appel à un architecte ; pour défendre une cause devant le tribunal, nous avons recours aux services d'un avocat. Pour effectuer une tâche de quelque ampleur et d'une certaine complexité, un homme sensé va s'adresser à un spécialiste. Mais quand il s’agit de la gouvernance du pays, chacun se croit assez intelligent, assez savant pour donner son avis.

Pierre Bodin a écrit:La plupart de nos cercles légitimistes proposent une formation politique dans le cadre de groupes d'étude. Ne partez pas à la guerre sans avoir pris la peine de connaître le magnifique héritage de nos pères et les forces de nos adversaires. Rejoignez l'un de ces groupes. Adhérez au cercle de votre province, travaillez à connaître et à faire connaître la monarchie légitime.

Lire le discours en entier : ICI

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
avatar

Mavendorf
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1670
Date d'inscription : 05/12/2017

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Louis-Marie : secrétaire général adjoint du C.E.R.F

Message par Louis-Marie le Lun 30 Avr 2018 - 21:40

@Mavendorf a écrit:J'aime beaucoup le secteur de Vannes. Very Happy  J'ai passé plusieurs fois mes vacances d'été à Carnac, ce sont des souvenirs inoubliables. Beaucoup d'émotion en découvrant pour la première fois de ma vie le monument du comte de Chambord et la basilique de Ste Anne d'Auray.

C'est une terre très riche en histoire. Je suppose que vous devez avoir comme nous, beaucoup d'intérêt pour cette grande période de résistance de la Chouannerie et de l'armée Catholique et Royale de Vendée ?

Vive le roy

En effet, Vannes est une très jolie ville et je ne me lasse pas de la beauté du golfe.

Je m'intéresse évidemment à l'histoire, mais mes connaissances sont encore assez rudimentaires sur le sujet, je compte lire pour en savoir plus.
avatar

Louis-Marie
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 14
Date d'inscription : 30/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Louis-Marie : secrétaire général adjoint du C.E.R.F

Message par Louis-Marie le Lun 30 Avr 2018 - 21:52

@REQUETE CARLISTE a écrit:Je ne sais si l'usage du pluriel au mot peuple signifie la même chose pour vous que pour moi, mais moi j'aime assez. En effet, l'usage du mot peuple de France est un concept issu de la révolution ( moyen pour les républicains d'uniformiser et de gommer les particularismes régionaux). A l'inverse, nos rois régnaient sur différents peuples et leurs garantissaient lors du sacre de maintenir la liberte des différentes coutumes, traditions et langues de chacun.

La Grande Charte de France ne prend en réalité pas partie pour un régime ou un autre. Mais il est clair qu'en reconnaissant "les peuples de France", elle ne s'inscrit pas dans une idée jacobine. En réalité, elle ne fait que relever un fait : même si la constitution parle d'indivisibilité, il y a des peuples de France : les régions ont des identités bien définis, avec pour chacune d'entres elles, leurs coutumes, traditions, langues... et nous avons en plus de la fierté d'être français, une fierté d'être breton (ou autre).
avatar

Louis-Marie
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 14
Date d'inscription : 30/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Louis-Marie : secrétaire général adjoint du C.E.R.F

Message par Henryk le Lun 30 Avr 2018 - 22:19

C'est Louis XVI qui appelait les régions de france "mes peuples"!

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
avatar

Henryk
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1081
Date d'inscription : 05/12/2017
Age : 53
Localisation : Forez

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Louis-Marie : secrétaire général adjoint du C.E.R.F

Message par Louis-Marie le Lun 30 Avr 2018 - 22:27

@Mavendorf a écrit:Après deux cent ans de régime révolutionnaire, c'est vrai que la formation politique c'est quelque chose aujourd'hui d'absolument indispensable. C'est ce que disait notre président déjà en 2010 devant le monument du comte de Chambord à Ste Anne d'Auray justement :

Pierre Bodin a écrit:Avant d'envoyer un soldat au feu, on lui apprend à se servir de son arme et à reconnaître ses ennemis, on le forme au métier militaire. Avant de construire une maison, nous faisons appel à un architecte ; pour défendre une cause devant le tribunal, nous avons recours aux services d'un avocat. Pour effectuer une tâche de quelque ampleur et d'une certaine complexité, un homme sensé va s'adresser à un spécialiste. Mais quand il s’agit de la gouvernance du pays, chacun se croit assez intelligent, assez savant pour donner son avis.

Pierre Bodin a écrit:La plupart de nos cercles légitimistes proposent une formation politique dans le cadre de groupes d'étude. Ne partez pas à la guerre sans avoir pris la peine de connaître le magnifique héritage de nos pères et les forces de nos adversaires. Rejoignez l'un de ces groupes. Adhérez au cercle de votre province, travaillez à connaître et à faire connaître la monarchie légitime.

Lire le discours en entier : ICI

Le discours de votre président est intéressant et juste.

Je crois donc que le C.E.R.F. peut être complémentaire des formations que vous pouvez avoir par votre engagement royaliste. En effet, l'autre but du C.E.R.F. dont je n'ai pas vraiment parlé, c'est de constituer un lieu de rencontre entre des jeunes de milieux, parcours, sensibilités et associations/partis différents. Ce sera donc pour vous l'occasion d'échanger et de débattre. Mais, l'idée c'est aussi de montrer que l'on se focalise souvent sur nos désaccords qui sont pourtant minoritaire. Vous pourrez constater, que malgré les divisions apparentes, on s'accorde souvent sur 80% des sujets, et il s'agira donc d'identifier ces points communs.  

J'en profite pour parler de l'Université de Printemps que je n'ai pas abordé : nous organisons un 1er évènement le 26 mai à Tours à l'hôtel l'Océania. Il y aura un débat sur l'avenir de l'Union Européenne, puis une table ronde sur la Syrie et l'impact des médias alternatifs, et une conférence avec un apéritif dînatoire. Les réservations se font sur le site dans la rubrique "actualité". Nous serions heureux de vous compter parmi nous.

avatar

Louis-Marie
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 14
Date d'inscription : 30/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Louis-Marie : secrétaire général adjoint du C.E.R.F

Message par Louis-Marie le Lun 30 Avr 2018 - 22:47

@Clemens Romanus a écrit:
Partant de ce constat, pourquoi n’avez-vous pas plutôt rejoint une organisation royaliste ?

Je pense qu'il faut essayer de changer les choses à notre niveau, et beaucoup de moyens sont complémentaires. J'ai la faiblesse de croire qu'en étant encarté dans un parti dits de gouvernement, on peut changer les choses avec le système actuel, au moins au niveau local, en étant au contact des élus. Cela n'enlève pas l'intérêt des mouvements royalistes dans un souci d'influence sur le débat public. Et ceci n'exclut pas non plus le besoin d'associations, comme le C.E.R.F. qui n'est pas partisane mais favorise les échanges. Je n'exclut pas de faire partie un jour d'un mouvement royaliste, mais pour l'instant, j'ai beaucoup de joie à aider au développement du C.E.R.F., et ceci prend du temps !
avatar

Louis-Marie
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 14
Date d'inscription : 30/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Louis-Marie : secrétaire général adjoint du C.E.R.F

Message par FLF_BZH le Mar 1 Mai 2018 - 2:24

@Louis-Marie a écrit:J'ai effectivement un peu d'expérience en parti politique, puisque (je vais peut-être vous surprendre) je suis depuis 3 ans aux Républicains. J'apprécie l'action politique locale, mais je suis très souvent déçu par le national.

Effectivement, c'est pour le moins curieux. Qu'appréciez-vous dans ce que fait ce parti localement et quelle est sa spécificité à ce niveau par rapport aux autres partis ou mouvements ?

@Louis-Marie a écrit:Je pense que c'est encore le grand parti dans lequel j'ai le moins de désaccords.

Quels points d'accord justifient cette adhésion ?

@Louis-Marie a écrit:La Charte parle de "peupleS de France" puisqu'elle considère qu'il y a un peuple breton, un peuple alsacien, etc. Il s'agit donc d'une reconnaissance de l'identité des Provinces.

Nous autres légitimistes défendons beaucoup cela. C'est l'alliance de la grande patrie et des petites patries. Étant Breton comme vous, c'est l'évidence même, et cela nous tient éloigné de tout jacobinisme comme de tout indépendantisme provincial.

@Louis-Marie a écrit:C'est-à-dire, une distinction entre pouvoir temporel et spirituel.

Oui, nous sommes d'accord. Pas de séparation (comme aujourd'hui) qui nuit au spirituel (l'hostilité de la république pour la religion catholique) ni de confusion, qui nuit au temporel (dérive hiérocratique où le spirituel voudrait absorber le temporel, ce que la monarchie a toujours combattu), simplement cette distinction, l'alliance du trône et de l'autel pouvons-nous dire.

@Louis-Marie a écrit:Pour autant, il faut conserver une liberté de religion, sous réserve du respect de cette culture catholique française.

Oui absolument. Forcer ou exclure, ça ne marche pas et c'est contraire au catholicisme. Traditionnellement, seul le Roi se devait d'être catholique pour être pleinement roi. Les sujets n'avait pas cette obligation.

@Louis-Marie a écrit:En effet, Vannes est une très jolie ville et je ne me lasse pas de la beauté du golfe.

Je confirme aussi cela. Vannes est l'une de mes villes préférées, dans laquelle j'ai vécu un peu et j'ai l'occasion d'aller de temps à autre. Toute le secteur est tout autant magnifique ! Entre Rhuys et Quiberon particulièrement, le Golfe, Carnac, Sainte-Anne, entre autres... Et en plus, effectivement, comme le dit Mavendorf, une terre très marquée par les Chouans !

@Louis-Marie a écrit:La Grande Charte de France ne prend en réalité pas partie pour un régime ou un autre.

Quelle importance accordez-vous à la question du régime ? La question des institutions ne serait-elle pas une question particulièrement fondamentale ?
avatar

FLF_BZH
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 991
Date d'inscription : 05/12/2017
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Louis-Marie : secrétaire général adjoint du C.E.R.F

Message par Clemens Romanus le Mar 1 Mai 2018 - 9:34

@Louis-Marie a écrit:
@Clemens Romanus a écrit:
Partant de ce constat, pourquoi n’avez-vous pas plutôt rejoint une organisation royaliste ?

Je pense qu'il faut essayer de changer les choses à notre niveau, et beaucoup de moyens sont complémentaires. J'ai la faiblesse de croire qu'en étant encarté dans un parti dits de gouvernement, on peut changer les choses avec le système actuel, au moins au niveau local, en étant au contact des élus. Cela n'enlève pas l'intérêt des mouvements royalistes dans un souci d'influence sur le débat public. Et ceci n'exclut pas non plus le besoin d'associations, comme le C.E.R.F. qui n'est pas partisane mais favorise les échanges. Je n'exclut pas de faire partie un jour d'un mouvement royaliste, mais pour l'instant, j'ai beaucoup de joie à aider au développement du C.E.R.F., et ceci prend du temps !

Je doute que l’on puisse changer quoique ce soit dans un parti républicain, encore plus chez les Républicains. La République est l’élément qui tire la France vers le bas.

Pour retrouver la véritable identité de notre pays, je vous encourage de creuser la solution légitimiste. Prenez le temps d’aller voir le site viveleroy.fr
avatar

Clemens Romanus
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 215
Date d'inscription : 03/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Louis-Marie : secrétaire général adjoint du C.E.R.F

Message par Henryk le Mar 1 Mai 2018 - 10:13

@Louis-Marie a écrit:
@Mavendorf a écrit:Après deux cent ans de régime révolutionnaire, c'est vrai que la formation politique c'est quelque chose aujourd'hui d'absolument indispensable. C'est ce que disait notre président déjà en 2010 devant le monument du comte de Chambord à Ste Anne d'Auray justement :

Pierre Bodin a écrit:Avant d'envoyer un soldat au feu, on lui apprend à se servir de son arme et à reconnaître ses ennemis, on le forme au métier militaire. Avant de construire une maison, nous faisons appel à un architecte ; pour défendre une cause devant le tribunal, nous avons recours aux services d'un avocat. Pour effectuer une tâche de quelque ampleur et d'une certaine complexité, un homme sensé va s'adresser à un spécialiste. Mais quand il s’agit de la gouvernance du pays, chacun se croit assez intelligent, assez savant pour donner son avis.

Pierre Bodin a écrit:La plupart de nos cercles légitimistes proposent une formation politique dans le cadre de groupes d'étude. Ne partez pas à la guerre sans avoir pris la peine de connaître le magnifique héritage de nos pères et les forces de nos adversaires. Rejoignez l'un de ces groupes. Adhérez au cercle de votre province, travaillez à connaître et à faire connaître la monarchie légitime.

Lire le discours en entier : ICI


J'en profite pour parler de l'Université de Printemps que je n'ai pas abordé : nous organisons un 1er évènement le 26 mai à Tours à l'hôtel l'Océania. Il y aura un débat sur l'avenir de l'Union Européenne, puis une table ronde sur la Syrie et l'impact des médias alternatifs, et une conférence avec un apéritif dînatoire. Les réservations se font sur le site dans la rubrique "actualité". Nous serions heureux de vous compter parmi nous.


Un débat et une table ronde, puis une conférence...pour résumer cette journée...
1)Après y avoir assisté, et réfléchi à tête reposée, une semaine plus tard, qu'aller vous retenir de l'avenir de l'union européenne, qui elle même, n'est pas dans le doit naturel comme l’expliquait Mgr Otto de Habsbourg.

2) Sur la Syrie: Comment peut-on parler de dénouement pour cet état, alors que notre propre gouvernement, élu de façon plus ou moins légitime, fait de l'ingérence dans celui ci?
a)Sur les médias alternatifs: leur crédibilités, leurs sources, leurs développements, et le rejet qu'ils apportent de la presse aux ordres.

3) Vous finissez par la conférence: Dans celle ci, que seront les points importants, que va développer le conférencier?

Je vous conseille trois articles de Vive le Roi:
http://www.viveleroy.fr/Groupes-reducteurs-et-noyaux
et
http://www.viveleroy.fr/Le-mythe-de-la-bonne-republique
ainsi que:
http://www.viveleroy.fr/Lecon-de-democratie-par,76?lang=fr


Après avoir pris connaissance des textes, il serait bien que nous en parlions après de votre université.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
avatar

Henryk
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1081
Date d'inscription : 05/12/2017
Age : 53
Localisation : Forez

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Louis-Marie : secrétaire général adjoint du C.E.R.F

Message par Prince de Talmont le Mar 1 Mai 2018 - 13:37

@Louis-Marie a écrit:Mais, l'idée c'est aussi de montrer que l'on se focalise souvent sur nos désaccords qui sont pourtant minoritaire. Vous pourrez constater, que malgré les divisions apparentes, on s'accorde souvent sur 80% des sujets, et il s'agira donc d'identifier ces points communs.  

Bienvenue sur le forum Louis-Marie,
votre démarche est louable mais sur le fond elle reste sur le mode d'une société de pensée à la sauce révolutionnaire.
Il s'agit de concilier autant que faire se peut diverses opinions dans un cadre général qui doit rester flou pour rassembler au plus large.
Nous fonctionnons sur le mode inverse. Il y a une pensée royaliste et catholique qui a permis la naissance et la pérennité de la France durant 13 siècles.
Nous nous formons pour la maîtriser au mieux et nous l'approprier, ensuite nous agissons sur le plan politique.
Il ne s'agit pas de débarquer chacun avec nos idées et notre conception du monde qu'il convient de faire respecter, tout en respectant celle des autres.
Bien souvent on constate d'ailleurs que le niveau de connaissances historiques, philosophiques et politiques des gens est assez bas (et de plus en plus), nourri de propagande républicaine et des fausses idées de notre époque.

Nous agissons donc pour transmettre l'intégralité d'un héritage qui nous dépasse et non pour faire valoir nos opinions personnelles sur le mode de la libre pensée.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Forum royaliste Blog royaliste Blog catholique
avatar

Prince de Talmont
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1368
Date d'inscription : 24/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Louis-Marie : secrétaire général adjoint du C.E.R.F

Message par Louis-Marie le Mar 1 Mai 2018 - 14:37

@FLF_BZH a écrit:

Effectivement, c'est pour le moins curieux. Qu'appréciez-vous dans ce que fait ce parti localement et quelle est sa spécificité à ce niveau par rapport aux autres partis ou mouvements ?
Quels points d'accord justifient cette adhésion ?

Je trouve que les élus locaux ont le souci de la préservation du patrimoine, leur gestion est économe et leurs choix sont souvent les bons. Il y a tout de même beaucoup des critiques à faire, notamment sur certaines subventions, mais je trouve globalement la droite beaucoup plus compétente.
Les points d'accords sont nombreux, certes, ils ne concernent pas l'aspect institutionnel, et l'aspect sociétal varie beaucoup selon les personnes, mais la vision économique, sécuritaire, migratoire, etc se rapproche de la mienne.


@Louis-Marie a écrit:La Grande Charte de France ne prend en réalité pas partie pour un régime ou un autre.

Quelle importance accordez-vous à la question du régime ? La question des institutions ne serait-elle pas une question particulièrement fondamentale ?[/quote]

La question institutionnelle est évidemment une question fondamentale. Mais, comme je le disais, le C.E.R.F. n'a pas vocation à incarner une doctrine particulière. Peut être dans une université prochaine, il y aura une table ronde ou un débat contradictoire dédié à cette question.
Je précise que si je suis encarté aux Républicains, un autre membre du bureau est issue du mouvement du Général Tauzin, d'autres du Front National, et nous comptons ouvrir le bureau à des personnes d'autres sensibilités à l'issue de l'université de Printemps. Nous avons simplement en commun le fait d'approuver cette Charte.
avatar

Louis-Marie
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 14
Date d'inscription : 30/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Louis-Marie : secrétaire général adjoint du C.E.R.F

Message par Louis-Marie le Mar 1 Mai 2018 - 15:00

@Clemens Romanus a écrit:

Je doute que l’on puisse changer quoique ce soit dans un parti républicain, encore plus chez les Républicains. La République est l’élément qui tire la France vers le bas.

Pour retrouver la véritable identité de notre pays, je vous encourage de creuser la solution légitimiste. Prenez le temps d’aller voir le site viveleroy.fr

Merci pour le lien. Je creuse déjà beaucoup ces questions avec un très bon ami d'Alliance Royale (en particulier depuis les dernières élections, qui m'ont donnée une certaine lassitude, je le reconnais) .

Je pense la même chose que vous sur la République, mais, en même temps, je ne crois pas que se contenter d'attendre le retour du Roi soit suffisant, parce que l'on ne change rien.
La question institutionnelle est fondamentale, mais il y a aussi beaucoup de choses à défendre en matière de sécurité, d'économie, de société, que l'on peut défendre, même en République. Ne rien faire, c'est laisser les autres gouverner et imposer leurs choix. De plus, la monarchie n'est pas opposée à la démocratie locale, au contraire (et donc à la pratique des partis qui est une conséquence de l'élection).
Même si vous œuvrer pour son retour, il faut préparer la société, et changer les choses avec les moyens de gouvernement que nous avons. Il ne faudrait pas qu'il soit trop tard lorsque le roi se fait de nouveau sacré.
Il y a, même dans des partis pourtant républicains, comme LR ou le FN, une attente, une envie d'union nationale, et d'homme providentiel. Il y a, je crois des possibilités d'orienter le système.
avatar

Louis-Marie
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 14
Date d'inscription : 30/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Louis-Marie : secrétaire général adjoint du C.E.R.F

Message par Louis-Marie le Mar 1 Mai 2018 - 15:34

@Henryk a écrit:
Un débat et une table ronde, puis une conférence...pour résumer cette journée...
1)Après y avoir assisté, et réfléchi à tête reposée, une semaine plus tard, qu'aller vous retenir de l'avenir de l'union européenne, qui elle même, n'est pas dans le doit naturel comme l’expliquait Mgr Otto de Habsbourg.

2) Sur la Syrie: Comment peut-on parler de dénouement pour cet état, alors que notre propre gouvernement, élu de façon plus ou moins légitime, fait de l'ingérence dans celui ci?
a)Sur les médias alternatifs: leur crédibilités, leurs sources, leurs développements, et le rejet qu'ils apportent de la presse aux ordres.

3) Vous finissez par la conférence: Dans celle ci, que seront les points importants, que va développer le conférencier?

Merci pour vos liens.
L'objectif est d'organiser plusieurs fois par ans, ce type de journée. Si le C.E.R.F. grandit, on pourra faire des petits événements locaux et plus nombreux. Ces questions seront assurément posés aux invités.

Le débat sur l'UE, réunit en fait un fédéraliste et un souverainiste (P. Godicheau, économiste et P-Y Rougeyron, président du Cercle Aristote). Ce sera donc l'occasion de pouvoir tester les arguments de chacun, et de voir l'avis opposé de celui que l'on a l'habitude d'entendre.
Je suis du même avis concernant la Syrie, je suis personnellement très critique du gouvernement sur ce point. L'université sera l'occasion d'en discuter avec notamment le président de SOS Chrétiens d'Orient qui est invité.

Pour la conférence, je ne peux en dire plus, nous ne sommes pas encore certain de l'invité.

@Henryk a écrit: Après avoir pris connaissance des textes, il serait bien que nous en parlions après de votre université.

Vous avez raison, et c'est pourquoi j'encourage les utilisateurs de ce forum, à venir à Tours, le 26 mai, ce sera aussi l'occasion de convaincre des curieux !
avatar

Louis-Marie
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 14
Date d'inscription : 30/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Louis-Marie : secrétaire général adjoint du C.E.R.F

Message par Louis-Marie le Mar 1 Mai 2018 - 15:43

@Chevalier Paul a écrit:Bonjour Louis-Marie,

puis-je vous demander vos auteurs et ouvrages préférés? Quelle est la ligne politique du CERF?

Mon livre préféré est peut être le roman de Jeanne d'Arc de Philippe de Villiers. Je lis en ce moment Lumière du Moyen-Âge de Régine Pernoud (qui je pense est du gout des utilisateurs de ce forum) et c'est passionnant.
Je m'intéresse de manière plus général à des essais politiques ou économiques sans avoir d'auteurs favoris.

Comme je l'ai dit, le C.E.R.F. n'a pas de doctrine propre. La Grande charte de France ( http://asso-cerf.fr/ ) est toutefois un socle avec des principes et des idées qui nous rassemblent.
avatar

Louis-Marie
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 14
Date d'inscription : 30/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Louis-Marie : secrétaire général adjoint du C.E.R.F

Message par Louis-Marie le Mar 1 Mai 2018 - 15:55

@Prince de Talmont a écrit:
@Louis-Marie a écrit:Mais, l'idée c'est aussi de montrer que l'on se focalise souvent sur nos désaccords qui sont pourtant minoritaire. Vous pourrez constater, que malgré les divisions apparentes, on s'accorde souvent sur 80% des sujets, et il s'agira donc d'identifier ces points communs.  

Bienvenue sur le forum Louis-Marie,
votre démarche est louable mais sur le fond elle reste sur le mode d'une société de pensée à la sauce révolutionnaire.
Il s'agit de concilier autant que faire se peut diverses opinions dans un cadre général qui doit rester flou pour rassembler au plus large.
Nous fonctionnons sur le mode inverse. Il y a une pensée royaliste et catholique qui a permis la naissance et la pérennité de la France durant 13 siècles.
Nous nous formons pour la maîtriser au mieux et nous l'approprier, ensuite nous agissons sur le plan politique.
Il ne s'agit pas de débarquer chacun avec nos idées et notre conception du monde qu'il convient de faire respecter, tout en respectant celle des autres.
Bien souvent on constate d'ailleurs que le niveau de connaissances historiques, philosophiques et politiques des gens est assez bas (et de plus en plus), nourri de propagande républicaine et des fausses idées de notre époque.

Nous agissons donc pour transmettre l'intégralité d'un héritage qui nous dépasse et non pour faire valoir nos opinions personnelles sur le mode de la libre pensée.

Sur le fond je suis d'accord, toutefois, je ne suis pas sûr de la pertinence de votre stratégie.
Vous avez raison de vous former pour vous approprier la pensée royaliste, mais vous devez aussi convaincre des gens qui ont été, vous le dites, bercé par le mode de pensée et les idées républicaines. Rester dans l'entre-soi n'est pas terrible niveau action Wink
Il faut susciter une adhésion large au projet royaliste pour permettre une Restauration, un jour. En ceci, une formation, qui n'est pas du formatage, avec des avis contraire ou des gens qui sont républicains "par défaut", vous offre l'occasion de transmettre cette pensée royaliste et de la diffuser.
avatar

Louis-Marie
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 14
Date d'inscription : 30/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Louis-Marie : secrétaire général adjoint du C.E.R.F

Message par Louis-Marie le Mar 1 Mai 2018 - 16:01

Je suis en période d'examens, j'ai donc un peu de travail.
Je remercie sincèrement les administrateurs du forum de m'avoir permis d'échanger et de pouvoir présenter le C.E.R.F. C'était un plaisir.
Je compte explorer plus en détail ce forum et les liens du site notamment viveleroi.fr
Éventuellement, d'autres membres du bureau vont me relayer, ou je répondrai mais de façon moins régulière.
avatar

Louis-Marie
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 14
Date d'inscription : 30/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Louis-Marie : secrétaire général adjoint du C.E.R.F

Message par Clemens Romanus le Mar 1 Mai 2018 - 16:55

@Louis-Marie a écrit:
@Clemens Romanus a écrit:

Je doute que l’on puisse changer quoique ce soit dans un parti républicain, encore plus chez les Républicains. La République est l’élément qui tire la France vers le bas.

Pour retrouver la véritable identité de notre pays, je vous encourage de creuser la solution légitimiste. Prenez le temps d’aller voir le site viveleroy.fr

Merci pour le lien. Je creuse déjà beaucoup ces questions avec un très bon ami d'Alliance Royale (en particulier depuis les dernières élections, qui m'ont donnée une certaine lassitude, je le reconnais) .

Je pense la même chose que vous sur la République, mais, en même temps, je ne crois pas que se contenter d'attendre le retour du Roi soit suffisant, parce que l'on ne change rien.
La question institutionnelle est fondamentale, mais il y a aussi beaucoup de choses à défendre en matière de sécurité, d'économie, de société, que l'on peut défendre, même en République. Ne rien faire, c'est laisser les autres gouverner et imposer leurs choix. De plus, la monarchie n'est pas opposée à la démocratie locale, au contraire (et donc à la pratique des partis qui est une conséquence de l'élection).
Même si vous œuvrer pour son retour, il faut préparer la société, et changer les choses avec les moyens de gouvernement que nous avons. Il ne faudrait pas qu'il soit trop tard lorsque le roi se fait de nouveau sacré.  
Il y a, même dans des partis pourtant républicains, comme LR ou le FN, une attente, une envie d'union nationale, et d'homme providentiel. Il y a, je crois des possibilités d'orienter le système.

Je vous en prie.

Je suis désolé mais nous n’attendons pas patiemment le retour du Roi. Pour combattre, il faut se connaître soit-même. Dans le cadre de nos cercles, nous apprenons ou plutôt nous redécouvrons ce qu’est la Monarchie traditionnelle française pour mieux la promouvoir. La Légitimité ne saurait se compromettre avec des idéologies révolutionnaires. Vous n’allez rien changer en combattant dans le cadre républicain, mais je vous laisse découvrir notre combat à travers vos différentes lectures.

Il y a beaucoup de cercles légitimistes en Bretagne, je vous conseille de prendre contact avec celui qui est le plus proche de chez vous.
avatar

Clemens Romanus
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 215
Date d'inscription : 03/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Louis-Marie : secrétaire général adjoint du C.E.R.F

Message par GiBy le Mar 1 Mai 2018 - 17:51

@Clemens Romanus a écrit:Je suis désolé mais nous n’attendons pas patiemment le retour du Roi. Pour combattre, il faut se connaître soit-même. Dans le cadre de nos cercles, nous apprenons ou plutôt nous redécouvrons ce qu’est la Monarchie traditionnelle française pour mieux la promouvoir. La Légitimité ne saurait se compromettre avec des idéologies révolutionnaires. Vous n’allez rien changer en combattant dans le cadre républicain, mais je vous laisse découvrir notre combat à travers vos différentes lectures.
On dit ça, on dit ça…

Sinon, notre invité dit qu'il n'était pas royaliste il y a deux ans… On remarque que depuis 2012, il y a en fait un retour du royalisme… l'avez-vous remarqué?

Vive le roy
avatar

GiBy
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 99
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 36

http://www.benjamin-leduc.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Louis-Marie : secrétaire général adjoint du C.E.R.F

Message par Clemens Romanus le Mar 1 Mai 2018 - 18:15

@GiBy a écrit:
@Clemens Romanus a écrit:Je suis désolé mais nous n’attendons pas patiemment le retour du Roi. Pour combattre, il faut se connaître soit-même. Dans le cadre de nos cercles, nous apprenons ou plutôt nous redécouvrons ce qu’est la Monarchie traditionnelle française pour mieux la promouvoir. La Légitimité ne saurait se compromettre avec des idéologies révolutionnaires. Vous n’allez rien changer en combattant dans le cadre républicain, mais je vous laisse découvrir notre combat à travers vos différentes lectures.
On dit ça, on dit ça…

Sinon, notre invité dit qu'il n'était pas royaliste il y a deux ans… On remarque que depuis 2012, il y a en fait un retour du royalisme… l'avez-vous remarqué?

Vive le roy

Tous les légitimistes sont royalistes mais tous les royalistes ne sont pas légitimistes, c’est ce que je voulais dire. Voter et se présenter à des élections dans le cadre républicain ne sert strictement à rien. Étant donné qu’il découvre le milieu, je veux juste lui donner la bonne orientation.
avatar

Clemens Romanus
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 215
Date d'inscription : 03/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Louis-Marie : secrétaire général adjoint du C.E.R.F

Message par Mavendorf le Mar 1 Mai 2018 - 21:23

Louis Marie a écrit:Je trouve que les élus locaux ont le souci de la préservation du patrimoine, leur gestion est économe et leurs choix sont souvent les bons. Il y a tout de même beaucoup des critiques à faire, notamment sur certaines subventions, mais je trouve globalement la droite beaucoup plus compétente.

C'est ce que nous disons à l'UCLF, au niveau local on peut s'inscrire dans cette perspective sous certaines conditions cependant.

Louis Marie a écrit:La question institutionnelle est évidemment une question fondamentale. Mais, comme je le disais, le C.E.R.F. n'a pas vocation à incarner une doctrine particulière. Peut être dans une université prochaine, il y aura une table ronde ou un débat contradictoire dédié à cette question. 
Je précise que si je suis encarté aux Républicains, un autre membre du bureau est issue du mouvement du Général Tauzin, d'autres du Front National, et nous comptons ouvrir le bureau à des personnes d'autres sensibilités à l'issue de l'université de Printemps. Nous avons simplement en commun le fait d'approuver cette Charte.

C'est le fonctionnement des sociétés de pensée, on se rassemble en fonction de plus petit dénominateur commun, et pas autour de la tradition politique française. C'est une erreur, et si vous ne vous intéressez pas à ça, et à ce mécanisme, vous ne pourrez pas comprendre les rouages de la Révolution et la manière dont elle progresse dans les esprits.

C'est vraiment un sujet de base très important, j'insiste comme mes amis. Il est absolument impossible de faire l'économie de cette étude.

Louis Marie a écrit:Merci pour le lien. Je creuse déjà beaucoup ces questions avec un très bon ami d'Alliance Royale (en particulier depuis les dernières élections, qui m'ont donnée une certaine lassitude, je le reconnais).

S'inscrire dans le système, y participer ne peut que produire des déceptions. C'est la Révolution qui mène les hommes et pas l'inverse.

Louis Marie a écrit:Je pense la même chose que vous sur la République, mais, en même temps, je ne crois pas que se contenter d'attendre le retour du Roi soit suffisant, parce que l'on ne change rien.

Les légitimistes ne se contentent pas « d'attendre le retour du roi ». Il ne faut pas nous confondre avec les « royalistes providentialistes », le socle sur lequel nous travaillons n'est pas du tout le même... Dans le forum vous pourrez retrouver des échanges qui mettent bien en évidence cette opposition.  

Louis Marie a écrit:Sur le fond je suis d'accord, toutefois, je ne suis pas sûr de la pertinence de votre stratégie. 
Vous avez raison de vous former pour vous approprier la pensée royaliste, mais vous devez aussi convaincre des gens qui ont été, vous le dites, bercé par le mode de pensée et les idées républicaines. Rester dans l'entre-soi n'est pas terrible niveau action.

Alors évidemment nous ne restons pas entre nous, vous pouvez d'ailleurs en voir un aperçu en consultant cette rubrique « entretiens ». Vous trouverez des oppositions aussi bien avec les nationalistes, qu'avec des anarchistes, ou des défenseurs des doctrines ésotériques. Nous sommes dans le combat politique, doctrinal et intellectuel. Les cercles sont ouverts, et de nouveaux curieux arrivent régulièrement pour mieux saisir la pensée légitimiste.

Si vous prenez le temps de consulter le forum et l'ensemble de nos sites internet, vous verrez que nous sommes actifs. Nous organisons beaucoup de choses au niveau national et également dans les provinces. Nous avons également une université d'été chaque année.



Il y a beaucoup d'occasions pour venir nous rencontrer. Very Happy    Voir le site de l'union : ICI

Louis Marie a écrit:Il faut susciter une adhésion large au projet royaliste pour permettre une Restauration, un jour. En ceci, une formation, qui n'est pas du formatage, avec des avis contraire ou des gens qui sont républicains "par défaut", vous offre l'occasion de transmettre cette pensée royaliste et de la diffuser.

C'était justement l'idée de base de l'Alliance Royale, dont vous sortez déçu visiblement. Mais là une fois encore, c'est le piège des sociétés de pensée. On se rassemble autour du plus dénominateur commun, c'est très révolutionnaire comme mode "d'actions", et cela rejoint finalement la théorie du « contrat social » de Jean-Jacques Rousseau.

Louis Marie a écrit:Je suis en période d'examens, j'ai donc un peu de travail. 
Je remercie sincèrement les administrateurs du forum de m'avoir permis d'échanger et de pouvoir présenter le C.E.R.F. C'était un plaisir.

Mais je vous en prie, c'est un plaisir de vous recevoir et d'échanger avec vous en toute courtoisie. Wink  Je vous remercie pour le temps que vous acceptez de nous consacrer.
 
Louis Marie a écrit:Éventuellement, d'autres membres du bureau vont me relayer, ou je répondrai mais de façon moins régulière.

Pas de problème, n'hésitez pas à inviter vos amis pour alimenter ce fil de discussion. Vive le roy

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
avatar

Mavendorf
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1670
Date d'inscription : 05/12/2017

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Louis-Marie : secrétaire général adjoint du C.E.R.F

Message par Prince de Talmont le Mer 2 Mai 2018 - 11:06

@Louis-Marie a écrit:

Je pense la même chose que vous sur la République, mais, en même temps, je ne crois pas que se contenter d'attendre le retour du Roi soit suffisant, parce que l'on ne change rien.

Ce qui ne change rien c'est de se contenter d'aller urner à chaque élection républicaine. C'est une illusion d'action mise en place par la république pour stériliser toute véritable action.

@Louis-Marie a écrit:
La question institutionnelle est fondamentale, mais il y a aussi beaucoup de choses à défendre en matière de sécurité, d'économie, de société, que l'on peut défendre, même en République. Ne rien faire, c'est laisser les autres gouverner et imposer leurs choix. De plus, la monarchie n'est pas opposée à la démocratie locale, au contraire (et donc à la pratique des partis qui est une conséquence de l'élection).

Prenons l'exemple du FN, le parti présenté comme le plus anti-système qui rassemble le plus de suffrages.
Depuis 1972 il fait des propositions en matière de sécurité, d'économie, de société. Pour quel résultat concret ? Strictement aucun. Le seul résultat tangible est que sa ligne devient de plus en plus républicaine, essayant d'entrainer celle de ses électeurs.
Le système électoral républicain n'est pas fait pour changer le régime mais pour changer les électeurs.

@Louis-Marie a écrit:
Même si vous œuvrer pour son retour, il faut préparer la société, et changer les choses avec les moyens de gouvernement que nous avons. Il ne faudrait pas qu'il soit trop tard lorsque le roi se fait de nouveau sacré.

Pourquoi voulez-vous que les institutions républicaines nous laissent la possibilité de changer les choses ?

@Louis-Marie a écrit:
Il y a, même dans des partis pourtant républicains, comme LR ou le FN, une attente, une envie d'union nationale, et d'homme providentiel. Il y a, je crois des possibilités d'orienter le système.

C'est la grande illusion. Avec la république c'est le système qui vous oriente, non l'inverse.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Forum royaliste Blog royaliste Blog catholique
avatar

Prince de Talmont
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1368
Date d'inscription : 24/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Louis-Marie : secrétaire général adjoint du C.E.R.F

Message par propatria le Lun 21 Mai 2018 - 16:31

Comme l'écrit très justement PRINCE de TALMONT :avec la république c'est le système qui vous oriente ,non l'inverse .La république maçonnique a été jusqu'ici de vaste école où les hommes de toutes les classes et de toutes opinions ,athées ou Déistes et autres ,sont venu s'instruire,se former pour les bons combats de la "démocratie".Malgré la diversité de leurs origines et de leur condition ,des doctrines communes les incitaient à parler ou à agir,dans le monde profane ,conformément aux enseignements reçus dans les loges .La franc-maçonnerie fut leur inspiratrice ,et c'est grâce à leur coopération qu'elle imprégna la société contemporaine de sa pensée .Si la franc-maçonnerie renonçait à son rôle à sa mission de propagande parmi tous le hommes conscients ,sans exception de croyance ou d'opinions ,elle prononcerait elle-même sa condamnation .Qui PARLE AINSI ? le conseil de l'ordre du Grand Orient .L'objectif de la république maçonnique étant la république universelle (elle y travaille tous les jours ) ,il n'y aura donc pas de bonne république à venir ,elle restera jacobine ,la république maçonnique est un esprit naturaliste ,elle poursuit la SUBSISTUTION de l'ordre NATUREL à l'ordre SURNATUREL , dans les idées et dans les mœurs ,dans les personnes et dans les institutions , ne nous perdons donc pas dans les partis ,la république nous affaiblirai et NOUS REVERRONS LE ROI . L'instauration par la séduction libérale ,par la propagande par le colportage et par les écoles ,DE LA DEMOCRATIE et par la Franc-maçonnerie est un leurre ,car chez les maçons de base et autres qui connait les hauts initiés .
avatar

propatria
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 184
Date d'inscription : 08/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum