Entretien avec non nobis, passionnée d'ésotérisme, d'hermétisme et d'alchimie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Entretien avec non nobis, passionnée d'ésotérisme, d'hermétisme et d'alchimie

Message par Mavendorf le Sam 3 Mar 2018 - 19:39




Le Courrier royaliste
SANS LIBERTÉ DE BLÂMER, IL N'EST POINT D'ÉLOGE FLATTEUR



Entretien avec

Non Nobis


Non Nobis, cogérante d'un groupe ésotérique sur fb, elle est originaire de Limoges et n'a pas d'attirance politique. Sa religion est tournée vers le "un". Son idée est le reflet de l'âme et l'alchimie royale interne.

N'hésitez pas à lui poser toutes vos questions durant cet entretien ouvert à tous !


Courrier Royaliste :
Non nobis, merci beaucoup d'avoir accepté d'accorder cet entretien au Courrier royaliste.
Pourriez-vous tout d'abord vous présenter en quelques mots ?







Dernière édition par Mavendorf le Dim 4 Mar 2018 - 20:39, édité 1 fois

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
avatar

Mavendorf
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 2147
Date d'inscription : 05/12/2017

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec non nobis, passionnée d'ésotérisme, d'hermétisme et d'alchimie

Message par non nobis le Sam 3 Mar 2018 - 20:56

Bonjour et merci de m'avoir invitée sur le forum.

Je suis originaire du Limousin, pays de l'arbre et de l'eau, Limoges connu également pour ses arts et métiers (émaux et porcelaine), sans compter le riche patrimoine culturel qui s' y rattache.
Passionnée d'ésotérisme et d'anciennes doctrines alchimiques, ésotériques et les sciences dites "hermétiques", mon expérience dans la vie m'a permis d'entreprendre ce que tout pèlerin entreprend lui-même : un chemin.

Mes pères sont les anciens alchimistes égyptiens, comme Zozime de Panapolis, le corpus herméticum, attribué à Hermès (grec) ainsi que l'Asclépios.
Une étude approfondie des anciennes civilisations sumériennes, égyptiennes, bouddhistes, taoistes, et autres, m'ont permis de trouver une certaine correspondances dans les croyances ainsi que la culture. Cela m'a conduit à étudier les symboles, au travers les ages et les cultures.

L'axiome alchimique : V.I.T.R.I.O.L. : Visita Interiora Terrae Rectificando Occultum Lapidem. (visite l'intérieur de la Terre et en te rectifiant tu trouveras la pierre cachée) invite tout individu à aller à sa propre rencontre, visitant non pas la lumière extérieure, mais celle annoncée dans les textes : la lumière de l'Homme. Les textes hébreux nous parlent du "va vers toi" et du principe du "retournement".
La pensée Jungienne nous dit : La clarté ne naît pas de ce qu’on imagine le clair, mais de ce qu’on prend conscience de l’obscur.
Cet affirmation ne saurait que trop faire écho à la phrase écrite sur le fronton du temple de Delphes consacré a Apollon était inscrit : "Connais-toi toi- même, laisse le monde aux Dieux"

Ce n'est qu'en entrant dans ses profondeurs, que l'Homme peut retrouver la parole perdue ainsi que sa propre lumière. Ceci est mis en évidence dans le mythe du labyrinthe du minotaure et du fil d'Ariane qui lie l'âme de l’Homme à son destin et son propre salut.

“Qui veut s'élever au sommet doit chercher la base en la caverne.”
Isha Schwaller de Lubicz
Platon , un des pères de la philosophie, nous mettait déjà en garde contre le monde des apparences et des illusions, ombres dansantes pour les yeux des Hommes, alors que la véritable lumière, extraite du monde sensible, éclairait le monde intelligible et donc celui de la vérité.

Il n'existe aucune religion supérieure à la vérité, comme enseignaient nos aïeux, ainsi donc, le "grand architecte" ne peut être que l'unique et la vérité absolue, transcendant toute religion et tout dogme, rassemblant ce qui est "épars" plutôt que de diviser.
Ce que plus tôt, Damascius : "En outre, l'Un et l'Unifié et les plusieurs et les choses distinctes qui procèdent d'eux sont donc Tout. Autant il y a de choses qui se distinguent, autant de fois est l'Unifié, d'où elles se distinguent; autant il y a de plusieurs, autant de fois est l'Un, d'où elles se déroulent par évolution"...


Dernière édition par non nobis le Lun 5 Mar 2018 - 14:35, édité 1 fois
avatar

non nobis
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 6
Date d'inscription : 03/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec non nobis, passionnée d'ésotérisme, d'hermétisme et d'alchimie

Message par Melchior le Dim 4 Mar 2018 - 13:53



Ici aussi, nous sommes tous en chemin vers  Reims.
Même si notre travail ne semble pas être l'alchimie individuelle, il est tout de même cet "Art Royal" (comme on disait au Moyen-Age), qui consiste à transmuter toute la société de l'athanor "France" pour retrouver la pierre philosophale politique qui est le Roi. C'est notre Grand Œuvre, et nos intentions sont pures.

Ceci dit, je me permettrais de mentionner que sur le temple de Delphes, il n'y avait inscrit que " Connais-toi toi-même". La suite de la phrase était orale et transmise dans l'enseignement, et était: " et tu connaitras l'univers et les dieux."

Bien venue à toi!


avatar

Melchior
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 20
Date d'inscription : 08/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec non nobis, passionnée d'ésotérisme, d'hermétisme et d'alchimie

Message par Mavendorf le Dim 4 Mar 2018 - 14:37

Merci pour votre premier message sur notre forum non nobis. Votre longue intervention va nous permettre de rebondir et de creuser les différents points que nous souhaitons éclaircir, si vous le voulez bien.

@non nobis a écrit:Passionnée d'ésotérisme et d'anciennes doctrines alchimiques, ésotériques et les sciences dites "hermétiques", mon expérience dans la vie m'a permis d'entreprendre ce que tout pèlerin entreprend lui-même : un chemin.

La première question que l'on a envie de vous poser, c'est comment en êtes vous venue à vous intéresser à ces doctrines ? Votre point de départ, c'est un livre, un ami qui vous a invité dans un cercle initiatique, une personnalité connue pour la propagation de l'hermétisme peut être ?

Et en même temps, j'aimerais savoir qu'elle est votre quête personnelle ? Qu'attendez vous finalement derrière cette attirance ? La réponse peut être à quelques questions internes concernant l'existence ? Et si oui, alors lesquelles ? Si vous voulez bien détailler un peu sur ce point.

@non nobis a écrit:Mes pères sont les anciens alchimistes égyptiens, comme Zozime de Panapolis, le corpus herméticum, attribué à Hermès (grec) ainsi que l'Asclépios.Une étude approfondie des anciennes civilisations sumériennes, égyptiennes, bouddhistes, taoistes, et autres, m'ont permis de trouver une certaine correspondances dans les croyances ainsi que la culture. Cela m'a conduit à étudié les symboles, au travers les ages et les cultures.

Concernant votre étude pour le symbolisme, pourriez vous nous donner vos livres et vos auteurs de références ?

@non nobis a écrit:L'axiome alchimique : V.I.T.R.I.O.L. : Visita Interiora Terrae Rectificando Occultum Lapidem. (visite l'intérieur de la Terre et en te rectifiant tu trouveras la pierre cachée) invite tout individu à aller à sa propre rencontre, visitant non pas la lumière extérieure, mais celle annoncée dans les textes : la lumière de l'Homme. Les textes hébreux nous parlent du "va vers toi" et du principe du "retournement".

Cette « pierre cachée », c'est la pierre philosophale dont parlent tous les Alchimistes je suppose ? Qu'entendez vous par "Alchimie Royale Interne" ?

@non nobis a écrit:Ce n'est qu'en entrant dans ses profondeurs, que l'Homme peut retrouver la parole perdue ainsi que sa propre lumière.

Pourriez vous préciser ce que vous entendez par « lumière » ? Si vous deviez utiliser un synonyme, quel mot selon vous pourrait convenir ?

@non nobis a écrit:Il n'existe aucune religion supérieure à la vérité, comme enseignaient nos aïeux, ainsi donc, le "grand architecte" ne peut être que l'unique et la vérité absolue, transcendant toute religion et tout dogme, rassemblant ce qui est "épars" plutôt que de diviser.

Je crois que dans la doctrine Alchimique, il n'est pas possible de définir ce qu'est concrètement la Vérité. (Vous me corrigerez si je me trompe.) Puisque dans cette théorie on la cherche sans cesse par « l'expérience répétée » sans jamais pouvoir l'atteindre.

Donc c'est très confus, car le passage que vous citez en référence « affirme » d'une manière assez dogmatique pour le coup : qu'une religion ne peut pas être supérieure à la Vérité, alors que l'individu seul et qui se rattache aux doctrines précitées (hermétisme, ésotérisme, alchimique) ne peut pas la définir lui même.

Par ailleurs, qu'est ce que le « grand architecte » pour vous ?

@non nobis a écrit:Ce que plus tôt, Damascius : "En outre, l'Un et l'Unifié et les plusieurs et les choses distinctes qui procèdent d'eux sont donc Tout. Autant il y a de choses qui se distinguent, autant de fois est l'Unifié, d'où elles se distinguent; autant il y a de plusieurs, autant de fois est l'Un, d'où elles se déroulent par évolution"...

Ce « Tout » que vous citez ici en référence (et avec un T majuscule), de quoi s'agit-il en fait ? Est ce que vous pensez au « Cosmos » et donc finalement à une forme de panthéisme ?

N'y a-t-il pas finalement une incohérence, encore ce que vous préconisez à travers vos exemples, et vos citations, qui consistent à inviter l'individu à chercher à l'intérieur de lui même (ce qui ne peut que produire de « l'individualisme », dont notre société souffre par ailleurs.) et en même temps unifier les êtres... ?

Vous vous intéressez aux civilisations anciennes et donc à l'histoire, comme vous l'avez précisé dans votre message d'introduction. S'il fallait faire le lien et contempler à présent notre société contemporaine, seriez vous d'accord pour en dénoncer les différents travers : « individualisme », « perte de sens » , « manque de repères » , « absence des traditions » ? Et si oui, selon vous quelles sont les causes premières qui produisent ces effets ?

Pour terminer, et pour en revenir brièvement à notre forum. Que pensez vous du Royalisme Français ? Vous êtes vous déjà intéressée à cette question, et au prolongement de cette tradition politique jusqu'à nos jours ?
Vous parliez également de votre province, le Limousin, d'une manière assez passionnée et du riche patrimoine culturel qui s'y rattache. Puis-je en ce sens vous demander, quel rapport entretenez-vous avec la France, sa civilisation et son histoire ?

En vous remerciant par avance pour vos réponses.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
avatar

Mavendorf
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 2147
Date d'inscription : 05/12/2017

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec non nobis, passionnée d'ésotérisme, d'hermétisme et d'alchimie

Message par non nobis le Lun 5 Mar 2018 - 13:26

@Mavendorf a écrit:La première question que l'on a envie de vous poser, c'est comment en êtes vous venue à vous intéresser à ces doctrines ? Votre point de départ, c'est un livre, un ami qui vous a invité dans un cercle initiatique, une personnalité connue pour la propagation de l'hermétisme peut être ?

Je vous répondrai simplement par le fait d'une expérience mystique après un avc (accident vasculaire cérébral) qui m'a permis de vivre quelque chose de personnel et spirituel.
Mon "maître" serait à rapprocher de la science d'Hermes, le Thot des Egyptiens.

@Mavendorf a écrit:Et en même temps, j'aimerais savoir qu'elle est votre quête personnelle ? Qu'attendez vous finalement derrière cette attirance ? La réponse peut être à quelques questions internes concernant l'existence ? Et si oui, alors lesquelles ? Si vous voulez bien détailler un peu sur ce point.

Concernant le deuxième question, tout Homme devrait se poser la question  d'une manière ontologique, que faisons nous ici bas, pourquoi, comment. Il s'agit de philosophie également (descartes- platon etc)

@Mavendorf a écrit:Concernant votre étude pour le symbolisme, pourriez vous nous donner vos livres et vos auteurs de références ?

Mes lectures sur le symbolisme sont très personnelles y compris d'interprétation, puisque mon fonctionnement est analogique, cependant vous pouvez trouver quelques notions dans le dictionnaire hermétique de DOm Pernetery, ou aussi dans le symbolisme de Eliphas Levi, mais il y en a bien d'autres...

mes titres en références sont le corpus herméticum, le minerva mundi, le livre des morts égyptiens, la kabbale (pratique Jean Dubuis mais aussi théurgique : dogmes et rituels de haute magie de Osborn et Denning ...)

Tout comme l'alchimiste travaillera pour purifier sa matière, le théurgiste en alchimie interne propre, s'affairera à se transmuter lui-meme en se purifiant de ses scories. ce principe est possible puisque l'Homme possède en lui tous les matériaux à cet effet.
Ce parallélisme dite de voie du Nei-dan (les 3 "joyaux" ou "chaudrons" pour les taoistes) consiste à équilibrer son âme, son corps et son esprit, en s'ouvrant aux forces de la Nature. (respiration, méditation...).Elle est aussi appelée "voie du cinabre" intérieur. Le cinabre étant retrouvé et utilisé par les anciens alchimistes égyptiens.
Paracelse dit : les astres sont dans l’Homme - Astrum in Hominé, et le sage Hermès ajoute : Tout ce qui est en haut est comme tout ce qui est en bas...


Dernière édition par non nobis le Lun 5 Mar 2018 - 14:39, édité 7 fois
avatar

non nobis
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 6
Date d'inscription : 03/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec non nobis, passionnée d'ésotérisme, d'hermétisme et d'alchimie

Message par non nobis le Lun 5 Mar 2018 - 13:40

@Mavendorf a écrit:Ce « Tout » que vous citez ici en référence (et avec un T majuscule), de quoi s'agit-il en fait ? Est ce que vous pensez au « Cosmos » et donc finalement à une forme de panthéisme ?

N'y a-t-il pas finalement une incohérence, encore ce que vous préconisez à travers vos exemples, et vos citations, qui consistent à inviter l'individu à chercher à l'intérieur de lui même (ce qui ne peut que produire de « l'individualisme », dont notre société souffre par ailleurs.) et en même temps unifier les êtres... ?

Il n'y a pas d'incohérence sur le fait de connaitre sa nature intérieure qui est le reflet de la nature extérieur puisque Zozime de Panapolis nous dit lui-meme : EN to Pan(tout vient de Un et retourne à l'UN). Un étant le Grand Oeuvre, dieu, etc, certains lui donnant ce nom, personnellement je reconnais un principe supérieur créateur auquel nous participons.L'ego est à différencier du SOI, voir pour cela Jung et l'alchimie pour l'anima et l animus...

La Table d’émeraude d’Hermès Trismégiste, père des Philosophes (traduction de l’Hortulain)

« Il est vrai, sans mensonge, certain, & très véritable : Ce qui est en bas, est comme ce qui est en haut ; et ce qui est en haut est comme ce qui est en bas, pour faire les miracles d'une seule chose. Et comme toutes les choses ont été, & sont venues d’un, par la médiation d’un : ainsi toutes les choses ont été nées de cette chose unique, par adaptation.

@Mavendorf a écrit:Je crois que dans la doctrine Alchimique, il n'est pas possible de définir ce qu'est concrètement la Vérité. (Vous me corrigerez si je me trompe.) Puisque dans cette théorie on la cherche sans cesse par « l'expérience répétée » sans jamais pouvoir l'atteindre.

Donc c'est très confus, car le passage que vous citez en référence « affirme » d'une manière assez dogmatique pour le coup : qu'une religion ne peut pas être supérieure à la Vérité, alors que l'individu seul et qui se rattache aux doctrines précitées (hermétisme, ésotérisme, alchimique) ne peut pas la définir lui même.

Par ailleurs, qu'est ce que le « grand architecte » pour vous ?

Le Grand architecte est le principe primordial de création dont nous émanons, ceci est repris par les égyptiens, les kabbalistes, les alchimistes, et autres sciences hermétiques et ésotériques, voire spirituelles. La vérité apparait donc multiple et comme dit Plotin : de Un nait la multitude ...La vérité est Une, la multitude, une émanation de la vérité et du principe, une fragmentation.

@Mavendorf a écrit:Vous vous intéressez aux civilisations anciennes et donc à l'histoire, comme vous l'avez précisé dans votre message d'introduction. S'il fallait faire le lien et contempler à présent notre société contemporaine, seriez vous d'accord pour en dénoncer les différents travers : « individualisme », « perte de sens » , « manque de repères » , « absence des traditions » ? Et si oui, selon vous quelles sont les causes premières qui produisent ces effets ?

Pour terminer, et pour en revenir brièvement à notre forum. Que pensez vous du Royalisme Français ? Vous êtes vous déjà intéressée à cette question, et au prolongement de cette tradition politique jusqu'à nos jours ?
Vous parliez également de votre province, le Limousin, d'une manière assez passionnée et du riche patrimoine culturel qui s'y rattache. Puis-je en ce sens vous demander, quel rapport entretenez-vous avec la France, sa civilisation et son histoire ?

Pour la plupart, il est navrant de voir que les gens sont en perte de valeur, de vertu, de principes, et se tournent vers l"égocentrisme, comme nous l'apprend la société actuelle. Les traditions essayent de véhiculer le message mais il n'est plus très actuel, donc mis souvent de coté, ou en sourdine, voir nié. Je crois bien sur aux valeurs humaines et j'aime ma patrie, mais ayant étudié les civilisations je ne suis plus attachée spécifiquement aux valeurs françaises. En ce sens, entendez : la religion ou la politique divisent, le UN qui est Tout, rassemble. Ne dit on pas dans l axiome hermétique : rassembler ce qui est épars. Cest donc bien un sens de rotation inverse qu'il faut effectuer afin d'unifier comme en alchimie ce qui ne l'est pas, pas sympathie et affinité, et de les "marier"

@Mavendorf a écrit:Pourriez vous préciser ce que vous entendez par « lumière » ? Si vous deviez utiliser un synonyme, quel mot selon vous pourrait convenir ?

Il n'y a pas de mot plus adéquat il me semble. Tout le monde sait ce qu'est la lumière visible du soleil, il en est de même pour notre lumière intérieure, dans l'invisible et le "caché"
Corps de "lumière", corps glorieux ou de gloire, dont on trouve la trace chez les coptes(pré-chrétiens et bien sur le christianisme, Moise etc...)


Dernière édition par non nobis le Lun 5 Mar 2018 - 14:09, édité 3 fois
avatar

non nobis
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 6
Date d'inscription : 03/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec non nobis, passionnée d'ésotérisme, d'hermétisme et d'alchimie

Message par Mavendorf le Lun 5 Mar 2018 - 16:58

@non nobis a écrit:Je vous répondrai simplement par le fait d'une expérience mystique après un avc (accident vasculaire cérébral) qui m'a permis de vivre quelque chose de personnel et spirituel. 
Mon "maître" serait à rapprocher de la science d'Hermes, le Thot des Egyptiens.

Je vous remercie pour cette « confidence », c'est intéressant. C'est étonnant que la « providence » vous place sur mon chemin. Il se trouve que moi aussi j'ai fais un avc, il y a un peu plus d'un an maintenant. J'étais atteint du côté gauche du cerveau, je ne pouvais plus parler et j'avais des troubles importants liées au champ de vision... Comme moi alors, vous êtes abandonné dans ce cas au Kardegic « ad vitam aeternam ».  Very Happy

La différence entre nous, c'est que j'étais déjà impliqué depuis longtemps, dans ce combat contre les dérives du monde « moderne » et de ces accès de fièvres incontrôlés. Autre différence encore : le moyen utilisé pour lutter contre celui-ci n'est visiblement pas le même. Puisque je suis Royaliste Légitimiste, Catholique Romain, et donc de ce fait, opposé aux sociétés secrètes liées à la Gnose et à la franc-maçonnerie.

@non nobis a écrit:Concernant le deuxième question, tout Homme devrait se poser la question  d'une manière ontologique, que faisons nous ici bas, pourquoi, comment.

C'est vrai, mais justement nous vivons sous un régime politique qui influence les consciences pour que justement celles-ci ne se posent « la question de l'existence ». Vous comprenez, il y a forcément une cause première qui apporte ces effets.

Nous vivons dans une société matérialiste, consumériste, où l'argent domine, et où les hommes sous couvert de « liberté individuelle » sont devenus un peu comme « des dieux ». C'est l'homme qui se fait « dieu », c'est l'opposition aux droits de Dieu pour établir les « droits de l'homme ».

On ne parle que de ça aujourd'hui, les « droits de l'homme ». Nous visons sous un régime très dogmatique pour le coup, et qui empêche les hommes de renouer avec l'idée de transcendance.

@non nobis a écrit:Mes lectures sur le symbolisme sont très personnelles y compris d'interprétation, puisque mon fonctionnement est analogique, cependant vous pouvez trouver quelques notions dans le dictionnaire hermétique de DOm Pernetery, ou aussi dans le symbolisme de Eliphas Levi, mais il y en a bien d'autres...

A partir du moment où l'on examine une « croyance » (ou un livre) et qu'on l'interprète d'une manière personnelle. Alors, il ne peut plus y avoir de valeurs communes et de lois transcendantes qui assurent le « bien commun » de la société (ou d'une société quelconque).

L'Eglise, les valeurs du christianisme ont toujours été le ciment de la société, c'est elle (l'église) qui assurait également ce lien de transcendance. A partir du moment où elle a été rejetée de la société civile, ce sont les interprétations personnelles qui se sont développées et qui ont produit l'aboutissement que nous connaissons aujourd'hui.

@non nobis a écrit:Ce parallélisme dite de voie du Nei-dan (les 3 "joyaux" ou "chaudrons" pour les taoistes) consiste à équilibrer son âme, son corps et son esprit, en s'ouvrant aux forces de la Nature. (respiration, méditation...).Elle est aussi appelée "voie du cinabre" intérieur. Le cinabre étant retrouvé et utilisé par les anciens alchimistes égyptiens.

Lorsque vous évoquez l'âme de l'homme, je voudrais savoir si vous faites cette distinction entre le « pneuma » et la « psyché » ?  

@non nobis a écrit:Il n'y a pas d'incohérence sur le fait de connaitre sa nature intérieure qui est le reflet de la nature extérieur puisque Zozime de Panapolis nous dit lui-meme : EN to Pan(tout vient de Un et retourne à l'UN). Un étant le Grand Oeuvre, dieu, etc, certains lui donnant ce nom, personnellement je reconnais un principe supérieur créateur auquel nous participons.L'ego est à différencier du SOI, voir pour cela Jung et l'alchimie pour l'anima et l animus...

Ceci vous a probablement échappé à travers l'échange, mais mous n'avez pas répondu à ma question sur le panthéisme et le « Cosmos ». Ce « principe supérieur » auquel nous participons dont vous parlez dans votre message ; est-ce que nous en faisons nous même parti ? Sommes nous selon vous une partie du « Cosmos » ?

C'est important de déterminer ça dans notre conversation, afin de savoir exactement où est-ce que l'on se place.

@non nobis a écrit:Le Grand architecte est le principe primordial de création dont nous émanons, ceci est repris par les égyptiens, les kabbalistes, les alchimistes, et autres sciences hermétiques et ésotériques, voire spirituelles. La vérité apparait donc multiple et comme dit Plotin : de Un nait la multitude ...La vérité est Une, la multitude, une émanation de la vérité et du principe, une fragmentation.

Cette « Tradition primordiale » (avec un grand « T »), c'est ce que l'on retrouve partout dans la Gnose. René Guenon par exemple, se référait à cette tradition primordiale. Il avait été initié, et participait à ce jeu des société secrètes et ésotériques.. Toutes les doctrines auxquelles vous faites ici références, sont plus où moins liées à un seul et même système, qui prend le contre-pied de la religion catholique.  

@non nobis a écrit:Pour la plupart, il est navrant de voir que les gens sont en perte de valeur, de vertu, de principes, et se tournent vers l"égocentrisme, comme nous l'apprend la société actuelle. Les traditions essayent de véhiculer le message mais il n'est plus très actuel, donc mis souvent de coté, ou en sourdine, voir nié. Je crois bien sur aux valeurs humaines et j'aime ma patrie, mais ayant étudié les civilisations je ne suis plus attachée spécifiquement aux valeurs françaises.

Votre message est intéressant, et assez typique finalement de notre société contemporaine. Les gens de notre époque s'intéressent volontiers aux « autres civilisations », alors qu'ils ne connaissent plus la nôtre...

Mais ça voyez vous, c'est toujours la même chose, et cela provient de l'éducation malheureusement de base qui est donnée aujourd'hui à la jeunesse. On inculque aux jeunes des valeurs abstraites de « liberté »,« d'égalité », et de « fraternité », sans jamais définir ces mots, qui sont en fait des « valeurs » sans substances dès lors qu'elles ne s'appuient pas sur le réel.

Alors comme il n'y a pas de modèle, plus de repères, plus d'amour pour les siècles du passé de notre pays, et bien les gens vont en chercher ailleurs. Et c'est un peu je crois, ce que vous faites vous même.

@non nobis a écrit:En ce sens, entendez : la religion ou la politique divisent, le UN qui est Tout, rassemble. Ne dit on pas dans l axiome hermétique : rassembler ce qui est épars. Cest donc bien un sens de rotation inverse qu'il faut effectuer afin d'unifier comme en alchimie ce qui ne l'est pas, pas sympathie et affinité, et de les "marier".

Evidement je ne suis pas d'accord avec vous sur ce point. Ce qui divise, c'est justement l'absence de religion. L'église aujourd'hui est renvoyée à une « croyance quelconque », alors que la religion Catholique est à l'origine de notre propre civilisation française (le baptême de Clovis). Et donc ce mécanisme produit le phénomène du « libre examen », de la libre « interprétation des textes », ou des supports qui attirent l'individu (C'est ce que vous faites à votre niveau d'ailleurs, en vous penchant sur les doctrines ésotériques, mais c'est ce que fait de la même manière l'écrasante majorité des gens autour de nous). Et comme les perceptions individuelles sont différentes, et que c'est l'individu qui prime sur le reste, alors il y a cette division qui s'installe, et qui produit aujourd'hui par exemple ce phénomène de « communautarisme » (de division) qui n'existait pas avant dans notre pays.

Sur le plan politique c'est la même chose. L'unité française existe autour du roi de France lui même. Il est le point central de notre patriotisme authentique. Sans le roi (sans le père) il n'y a pas de fraternité, ni d'unité. La république par le jeu des partis, et sous l'impulsion des loges maçonniques, divise les français et les âmes. Il y a quelque chose si vous voulez d'évident et de « diabolique » dans les institutions actuelles. Comment ne pas l'entrevoir ?

Cette convergence, cette unité qui doit diriger les hommes vers l'absolu (c'est à dire Dieu, puisque seul Dieu peut se suffire à Lui même) passe par cette autorité du père (le roi), qui est lui même tenu de rassembler sa multitude (son peuple) vers le bien commun.

Si vous vous intéressez à cette notion de « bien commun », qui est très importante, je vous recommande de vous pencher sur la pensée de St Thomas d'Aquin. Vous verrez c'est très éclairant pour ceux qui cherchent la « lumière » justement.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
avatar

Mavendorf
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 2147
Date d'inscription : 05/12/2017

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec non nobis, passionnée d'ésotérisme, d'hermétisme et d'alchimie

Message par Lambda le Lun 5 Mar 2018 - 18:14

Mavendorf et Non nobis :

En passant, je ferais juste 4 remarques :
1) En plus de renvoyer les interlocuteurs à des livres, je pense qu'il faut aussi répondre de soi-même, ce qu'on a compris de la vie :
Ainsi, il est important de dire clairement que l'introspection intérieure spirituelle n'est jamais de développer l'ego, dans aucune tradition religieuse ou alchimique, mais toujours de le mettre en retrait, dans l'humilité, sinon on ne trouve rien.
L'introspection ne veut pas dire "cogiter avec l'intellect, comme un scientifique, pour s'enorgueillir des solutions trouvées", mais au contraire, "dépasser l'intellect en mettant l'ego de côté, et avec une pratique méditative et silencieuse, laisser le Coeur montrer la Lumière".
Le silence intérieur, en concentrant les énergies du corps, "ouvre" les capacités spirituelles latentes de l'homme, qui lui permettent d'aller à la Sainteté et à Dieu, par la Grâce Divine reçue toujours en cas d'effort sincère. (les inévitables capacités surnaturelles développées durant ce processus ne sont que des détails à ignorer comme des "tentations du diable", en quelque sorte, sinon on oubliera Dieu, on arrêtera son chemin pour faire joujou avec ces capacités surnaturelles, ce qui est alors de l'ésotérisme de bas niveau que n'aime pas le catholicisme, ni aucune religion, d'ailleurs).
Développer l'ego n'est que le résultat du matérialisme philosophique, en pratique, athée.

2) 
L'alchimie, qu'elle soit chinoise, indienne, arabe, egyptienne ou occidentale, n'a jamais énoncé que le but (donc, la vérité) n'était pas atteignable en pratique, au contraire, ce qui peut surprendre dans l'alchimie, c'est que le but est posé d'une façon presque caricaturale, brutalement, en la nommant : la pierre philosophale.
(que celle-ci soit considérée comme la transmutation de plomb en or vulgaire, comme l'obtention de la médecine universelle, ou comme l'atteinte de l'Eveil spirituel).
Si la vérité n'est pas définissable avec des mots et concepts, c'est juste que la Vérité, c'est Dieu, et Dieu étant transcendant, il ne peut être saisi et enfermé dans des mots et dans des concepts limités à nos 5 sens. Ce qui ne veut pas dire pour autant qu'on ne peut pas aller à Lui, car l'homme a des capacités spirituelles latentes autres et supérieures aux 5 sens et à l'intellect.

3) 
Le fait qu'il soit difficile de trouver un synonyme au mot "Lumière" ne veut pas dire qu'on ne peut pas l'expliquer. 
La "Lumière" est tout simplement l'énergie vitale. Celle qui fait mouvoir le corps physique, celle qui est l'amour lui-même (le sentiment n'est qu'une conséquence d'une augmentation d'énergie vitale), celle qui émane du Soleil, et celle qui interpénétre tout, à différents degrés de conscience.
Elle est appelée "Lumière" car le méditant ou le chercheur spirituel avancé peut voir l'énergie vitale du corps, il peut voir l'énergie spirituelle autour de la tête d'un Saint, son auréole, il peut sentir l'énergie circuler dans son propre corps, et il peut séparer cette énergie vitale de son corps physique, qui ne peut alors plus bouger, il peut projeter cette énergie/Lumière sur autrui pour le soigner et le guérir, etc.
Le but étant de purifier et d'augmenter la circulation d'énergie vitale, par l'ascèse et par la Grâce Divine.
Non nobis, tout cela est mentionné dans vos écrits alchimiques , dit de diverses facons, et dans toute tradition religieuse.

4) Non nobis,
Vous mentionnez l'alchimie interne chinoise.
N'oubliez pas qu'il faut avoir un maitre éveillé et réalisé pour faire le chemin correctement, jusqu'au bout.
(c'est pour cela que Jésus a dit très justement : "nul n'arrivera au Père, si ce n'est à travers moi". Bon, les catholiques interprètent cette phrase comme parlant exclusivement de Jésus, mais d'autres traditions, chinoises, hindoues, bouddhistes tibétaines, soufies, interprètent cela comme une indication signifiant qu'un Maitre Eveillé est toujours nécessaire pour arriver au but spirituel, quel que soit ce Maitre Eveillé. Bon, n'étant pas là pour faire du prosélytisme, je ne vais pas trancher la question, je mentionne juste les positions de tout le monde).

Je dis cela car beaucoup trop d'alchimistes sont franc maçons, et la franc maconnerie, c'est du new age et de la bêtise en barre, la FM n'a rien compris à aucune Tradition et met dans le mur. Que chacun en soit bien conscient.
Par exemple, un FM vous dira qu'il n'y a pas besoin de Maitre pour aller au but, ce qui est totalement faux, et même stupide, ca veut dire qu'ils n'ont rien saisi des religions du monde, tout comme le new age, qui, avec un ego surdimensionnel, prétend tout faire, tout réaliser, l'Eveil etc, sans Grâce, sans Dieu, sans Maitre, de facon individuelle. Absurde. L'ego est mort, et la mort mène à la mort, à rien.
Jésus le dit fort bien :
"laisse les morts enterrer les morts et suis-moi". 
Il appelle les vivants : les morts ! Quel Génie Divin ! C'est tout à fait ça.
Nous sommes morts, notre Lumière est endormie, il faut la Grâce pour l'éveiller, et non pas seulement la méditation isolée.
Car nous sommes tous tombés trop bas...
avatar

Lambda
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 151
Date d'inscription : 23/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec non nobis, passionnée d'ésotérisme, d'hermétisme et d'alchimie

Message par non nobis le Lun 5 Mar 2018 - 18:54

@Mavendorf a écrit:Evidement je ne suis pas d'accord avec vous sur ce point. Ce qui divise, c'est justement l'absence de religion.

Plus précisément, LA "religion" de l'UN unit, LES religions divisent, en ce sens.
Ce n'est donc pas une absence, mais une "présence" omnisciente...tout comme le silence.
Je suis catholique, baptisée, communiée, mais comme je vous l'ai dit après m etre intéressée bien sur à la religion chrétienne, très jeune, je me suis émancipée, et j'ai découvert une vérité commune à toutes les religions, tant dans le symbolisme, que dans les mythes, qui me permettent d affirmer qu'il n'existe qu'une seule "religion de la Vérité", un tout créateur, unique et trinitaire.

Évangile de Thomas :
Jésus leur dit: " Lorsque vous ferez les deux [être] un, et que vous ferez le dedans comme le dehors et le dehors comme le dedans, et le haut comme le bas ! Et si vous faîtes le mâle et la femelle en un seul, afin que le mâle ne soit plus mâle et que la femelle ne soit plus femelle , et lorsqu'à la place d'un œil vous referez des yeux, et une main à la place d'une main, et un pied à la place d'un pied, et une image à la place d'une image, alors vous entrerez dans le [Royaume] ! "

L'amour est le seul médiateur à l'union des religions, puisque l'amour est le symbole du mariage, mais aussi de la création du "fils" dans la chambre nuptiale.
Ceci est relaté dans le Nag Hammadi

Evangile de Philippe : C’est de l’eau et du feu que l’âme et l’esprit sont issus ; le fils de la chambre nuptiale, c’est de l’eau, du feu et de la lumière. Le feu, c’est le chrême ; la lumière, c’est le feu. Je ne parle pas de ce feu informe mais de l’autre, dont l’aspect est éclatant, qui est lumière radieuse, et qui donne la beauté.
La vérité n’est pas venue  dans le monde nue, mais c’est en types et en images qu’elle est venue. Il ne la recevra pas autrement.
Il y a renaissance et image de renaissance. Il faut vraiment naître à nouveau par l’image. Qu’est-ce que  la résurrection et l’image (de la résurrection) ? — C’est par l’image qu’elle doit ressusciter. — La chambre nuptiale et l’image (de la chambre nuptiale) ? — C’est par l’image qu’ils doivent pénétrer dans la vérité. C’est cela la restauration.
Et la femme s’unit à son mari dans la chambre nuptiale. Et ceux qui s’unissent dans la chambre nuptiale ne  se sépareront plus.(...)


Dernière édition par non nobis le Lun 5 Mar 2018 - 19:12, édité 3 fois
avatar

non nobis
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 6
Date d'inscription : 03/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec non nobis, passionnée d'ésotérisme, d'hermétisme et d'alchimie

Message par non nobis le Lun 5 Mar 2018 - 19:02

Lambda je n'ai rien à objecter de votre argumentation que je trouve riche et interessante.

Pour l'homme de "bien" il est impossible de s'attacher aux choses matérielles lièes à l'Ego, et qui comme toute "matière" est "périssable".

Hermès dit :
Tu ne peux, mon fils, t'attacher aux choses matérielles et aux choses divines. Il y a deux états d'être : le corporel et l'incorporel, le mortel et le divin, et tu dois choisir entre les deux après mûres réflexions : il n'est pas possible en effet de s'attacher aux deux.
Lorsque ton choix sera fait, témoigne de la décroissance de ce que tu as rejeté par la force agissante de ce que tu as choisi.
Vois, à travers combien d'états véhiculaires, de foules de démons, de voiles de matière et de courses stellaires il faut passer pour s'élever péniblement jusqu'au seul-et-unique.
Le bien n'est pas, et de loin, un lieu facile à atteindre. Le bien est illimité et sans fin ; il n'a pas de commencement quant à lui-même, si pour nous il peut paraître en avoir un dans la Gnose.
La Gnose n'est donc pas le commencement du bien, mais elle nous offre le commencement de ce qu'il nous faut apprendre à connaître du bien.
Commençons donc et hâtons-nous en voyage à travers tout ce qui nous attend ; car en vérité il est difficile de quitter ce qui est familier, et ce que l'on possède pour revenir aux choses anciennes et premières.
Si tu t'y absorbes intérieurement avec attention, et si tu persévères dans sa contemplation avec les yeux du cour, crois-moi, tu trouveras le chemin du ciel.
Cette image, si l'on se tourne intérieurement vers elle, a ceci de particulier qu'elle retient prisonnier en son pouvoir ceux qui se sont tournés vers elle et, comme l'aimant attire le fer, qu'elle les attire
vers le haut. Hermès - Corpus Hermeticum
avatar

non nobis
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 6
Date d'inscription : 03/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec non nobis, passionnée d'ésotérisme, d'hermétisme et d'alchimie

Message par Lambda le Lun 5 Mar 2018 - 19:26

Oui, Non nobis, je connais, je me suis intéressé à la plupart des religions, spiritualités, et à l'alchimie aussi.
J'ai également voyagé en extrême-orient et constaté de visu que les taoistes chinois, bouddhistes tibétains et hindouistes avaient toujours un "eveillé" pour maitre, sinon, disent-ils, "on avance mais on reste loin du but". Et c'est dans leurs textes sacrés.
J'ai été aussi en monastères catholiques.
De sorte que je ne fais pas de prosélytisme et respecte tout chemin, les seules impasses terribles que j'ai pu voir sont celles des :

- athées
- new age
- franc maçons

Ces 3 groupes racontent bien des âneries, bien qu'une sincérité forte permet d'en sortir, pour aller voir ailleurs.
De sorte que, oui, le vrai problème est plutôt le manque de sincérité, qui plante presque tout le monde, et fait faire des mauvais choix, tant spirituels que politiques, etc..
avatar

Lambda
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 151
Date d'inscription : 23/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec non nobis, passionnée d'ésotérisme, d'hermétisme et d'alchimie

Message par non nobis le Lun 5 Mar 2018 - 20:02

Lambda , je rejoins votre analyse et votre opinion. Le "tout" étant multiple, et "tout" étant né par la médiation d'une seule chose, chacun possède les attributs utiles à l'éveil de sa conscience, loin du mental et du matérialisme.
Il ne s'agit pas de nier l'ego,comme on peut entendre dans le courant new age, mais de mettre le serviteur à sa juste place, et non pas le laisser dominer en maitre sur l'"empire. Car le "royaume" est à celui qui se rend maître de soi-même".D'ou la formule : connais toi toi-même.

Einstein a dit : Le mental intuitif est un don sacré et le mental rationnel est un serviteur fidèle. Nous avons créé une société qui honore le serviteur et a oublié le don.
avatar

non nobis
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 6
Date d'inscription : 03/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec non nobis, passionnée d'ésotérisme, d'hermétisme et d'alchimie

Message par Lambda le Lun 5 Mar 2018 - 22:12

Belle citation d'Einstein.
avatar

Lambda
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 151
Date d'inscription : 23/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec non nobis, passionnée d'ésotérisme, d'hermétisme et d'alchimie

Message par Mavendorf le Mar 6 Mar 2018 - 22:23

Merci pour votre participation à ce fil de discussion.  Vive le roy Je regrette cependant l'absence de réponses sur les différents points que j'ai évoqué dans mon message précédent, et qui me semblent déterminants pour le développement de nos arguments respectifs.

Mais peut être que ceci est dû au manque de temps de chacun, tant il est n'est pas simple de conjuguer nos devoirs d'état les plus immédiats, et notre participation occasionnelle au monde d'internet.

Je vais donc me contenter simplement de répondre sur vos dernières interventions, faute de pouvoir renchérir sur les premières problématiques et oppositions évoquées.

@Lambda a écrit:Ainsi, il est important de dire clairement que l'introspection intérieure spirituelle n'est jamais de développer l'ego, dans aucune tradition religieuse ou alchimique, mais toujours de le mettre en retrait, dans l'humilité, sinon on ne trouve rien.

La doctrine est belle, cependant elle ne s'applique que dans la religion catholique, dans laquelle on apprend ce qu'est le péché originel, et donc de la nécessité de recevoir les sacrements de l’Eglise pour sauver notre âme.

A contrario dans les doctrines ésotériques dont l'alchimie en est une composante, il y a toujours cet ego surdimensionné. Car comme son nom l'indique, l'accès à une connaissance ésotérique est réservé à un petit nombre étant capable de comprendre le « secret » et le sens d'un savoir « caché »..

@Lambda a écrit:Les inévitables capacités surnaturelles développées durant ce processus ne sont que des détails à ignorer comme des "tentations du diable", en quelque sorte, sinon on oubliera Dieu, on arrêtera son chemin pour faire joujou avec ces capacités surnaturelles, ce qui est alors de l'ésotérisme de bas niveau que n'aime pas le catholicisme, ni aucune religion, d'ailleurs.

Il n'existe pas d'ésotérisme de « haut niveau ». Mais vous allez peut être pouvoir me démontrer le contraire ?  Laughing  

@Lambda a écrit:L'alchimie, qu'elle soit chinoise, indienne, arabe, egyptienne ou occidentale, n'a jamais énoncé que le but (donc, la vérité) n'était pas atteignable en pratique, au contraire, ce qui peut surprendre dans l'alchimie, c'est que le but est posé d'une façon presque caricaturale, brutalement, en la nommant : la pierre philosophale.
(que celle-ci soit considérée comme la transmutation de plomb en or vulgaire, comme l'obtention de la médecine universelle, ou comme l'atteinte de l'Eveil spirituel).

L'alchimie quelle soit pratique ou spirituelle, ne peut pas atteindre la Vérité, tellement ses thèses et ses maîtres à pensée (bien qu'ils adhérent à « peu près » tous à un socle commun : la table d'émeraude – l'hermétisme), sont divisés dans les pratiques et toujours insatisfaits des résultats obtenus. J'ai vu quelques vidéos de Jean Claude Pascal par exemple qui témoignent bien de cet état de fait. Ils ont l''impression qu'ils vont découvrir quelque chose de "sensationnel", et plus ils étudient leurs textes et leur mythologie, et plus les idées s'embrouillent...  Laughing Cette quête, cette soif de « connaissance » (de Gnose) intarissable, est alimentée par l'orgueil de l'homme pour transformer le plomb en or, ou bien encore pour fabriquer cet « élixir de vie ».

Il existe par ailleurs une multitude de recettes pour produire cette « pierre philosophale », dont les ingrédients sont parfois surprenants : de l'urine fermentée, du sang de nouveau né...  Crying or Very sad On retrouve ça dans les livres de Fullcanelli et de Nicolas Flamel (Des Alchimistes bien connus). Ce qui vient rejoindre sans grand détour les pratiques satanistes. On voit bien que tout ça vient des hérésies anciennes, qui ont proliféré au moyen âge à travers la Kabbale juive, la Gnose, la Rose-croix et toutes les sociétés secrètes en guerre contre l'Eglise.

@Lambda a écrit:Je dis cela car beaucoup trop d'alchimistes sont franc maçons, et la franc maconnerie, c'est du new age et de la bêtise en barre, la FM n'a rien compris à aucune Tradition et met dans le mur. Que chacun en soit bien conscient.

La Franc-maçonnerie dont la Gnose est la religion, diffuse par tous les canaux actuels (Politiques, médias, éducation nationale) le contenu de toutes ces hérésies.

La différence c'est qu'aujourd'hui il n'y a plus rien de secret, cette Gnose est devenu la nouvelle religion, et elle chasse progressivement la religion catholique pour lui prendre sa place. Il suffit de regarder les rayons de livres dans les librairies... Il n'y a plus que de ça : de l'ésotérisme et de la diffusion des « sciences » occultes. Les gens consomment tous de la Gnose sans le savoir, et sans se poser évidemment la question de sa provenance.

@Lambda a écrit:Par exemple, un FM vous dira qu'il n'y a pas besoin de Maitre pour aller au but, ce qui est totalement faux, et même stupide, ca veut dire qu'ils n'ont rien saisi des religions du monde, tout comme le new age, qui, avec un ego surdimensionnel, prétend tout faire, tout réaliser, l'Eveil etc, sans Grâce, sans Dieu, sans Maitre, de facon individuelle. Absurde. L'ego est mort, et la mort mène à la mort, à rien.

Je pense que ça dépend à quel niveau votre FM se trouve dans la « pyramide infernale ». Il est évident qu'au petit adepte de base, on ne lui dit pas que c'est Satan le maître suprême de toutes les loges. Au début les maçons avancent masqués, avec ces idées de pseudo « liberté » et de « démocratie », alors qu'en fait c'est un système très dogmatique qui se cache derrière les coulisses. Voir les interviews vidéos de Stéphane Blet à cet effet, ancien maçon il dénonce les travers dont il a été directement le témoin.

@non nobis a écrit:Plus précisément, LA "religion" de l'UN unit, LES religions divisent, en ce sens. .

Je pense vous avoir démontré le contraire, c'est même logique. L'interprétation personnelle à travers l'étude des doctrines tordues ésotériques, ne peuvent que produire de la division entre les êtres. Nous en voyons aujourd'hui clairement l'aboutissement, puisque ce sont ces idées là qui triomphent actuellement.

On vous vous fait croire à travers cette mythologie hermétique, et par « mythologie » on entend bien le mot mythe (donc légende – mythomanie c'est la même racine) cette possibilité d'atteindre ce que vous appelez le « UN », alors que c'est bien l'inverse, et que c'est le propre du malin que de diviser.    

@non nobis a écrit:Je suis catholique, baptisée, communiée, mais comme je vous l'ai dit après m etre intéressée bien sur à la religion chrétienne, très jeune, je me suis émancipée, et j'ai découvert une vérité commune à toutes les religions, tant dans le symbolisme, que dans les mythes, qui me permettent d affirmer qu'il n'existe qu'une seule "religion de la Vérité", un tout créateur, unique et trinitaire.

Tout est expliqué dans la religion catholique, tout est contenu, ce n'est pas la peine de chercher la Vérité ailleurs. Il faudrait plutôt vous intéresser sur les causes de votre apostasie, et de votre éloignement de notre religion. Nous sommes là aussi pour vous aider dans cette perspective, nous sommes votre vraie famille traditionnelle.  Wink

@non nobis a écrit:Évangile de Thomas :
@non nobis a écrit:Evangile de Philippe :

Argument non recevable pour un catholique évidement. Vous citez là des évangiles apocryphes, donc non reconnus par l'Eglise. C'est dans cet évangile de St Thomas que puisent leurs sources de nombreux gnostiques contemporains, et toujours à travers une phrase ou l'autre que notre Seigneur a dit autrefois. Comme par exemple : « que celui qui a des oreilles pour entendre, entende... » Ceci dans le but de sous-entendre qu'il y aurait un double enseignement :

- Un pour les imbéciles (les exotériques, c'est à dire ceux qui suivent l'enseignement classique du Christ).
- Et puis un autre « secret » réservé aux ésotériques, les supers champions, ceux qui sont pénétrés de la « vraie connaissance ».  Laughing  On retrouve là aussi ce lien entre ésotérisme et égocentrisme.

Il faut faire attention, c'est très dangereux de vous engager dans ce chemin là, parce que ça c'est le culte du serpent : « Si vous m'écoutez vous serez comme des dieux. ».

@non nobis a écrit:La Gnose n'est donc pas le commencement du bien, mais elle nous offre le commencement de ce qu'il nous faut apprendre à connaître du bien.

La Gnose c'est l'enseignement du diable, elle est la source de toutes les hérésies et à la base de toutes les horreurs des guerres, des Révolutions et des instabilités des temps modernes. Le retour « au sacré » passe par la restauration de la Monarchie, et le retour du roi de France très chrétien protecteur de la Sainte Eglise Catholique.
Very Happy

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
avatar

Mavendorf
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 2147
Date d'inscription : 05/12/2017

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec non nobis, passionnée d'ésotérisme, d'hermétisme et d'alchimie

Message par Claude De Bortoli le Jeu 8 Mar 2018 - 10:31

Concernant le deuxième question, tout Homme devrait se poser la question d'une manière ontologique, que faisons nous ici bas, pourquoi, comment. Il s'agit de philosophie également (descartes- platon etc) a écrit:

Que font les humains intelligents dans un environnement terrestre instinctif et ordonné qui n'a, à priori, pas besoin d'eux pour vivre ?

Ils veillent au bon fonctionnement de la biodiversité idéale chère à l'univers de matière.

Une biodiversité idéale pour l'univers de matière est une biodiversité à dominance mammifère issue de la domination des humains. Les biodiversités issues de domination animale ou végétale sont des cancers.
avatar

Claude De Bortoli
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 65
Date d'inscription : 22/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum