Vers les rois et les royaumes en Afrique, pour retrouver paix et stabilité et se soustraire de la main-mise de profiteurs.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vers les rois et les royaumes en Afrique, pour retrouver paix et stabilité et se soustraire de la main-mise de profiteurs.

Message par Henryk le Jeu 1 Mar - 9:19

Le royaume Kongo est un empire de l'Afrique du Sud-Ouest, situé dans des territoires du Nord de l'Angola, de Cabinda, de la République du Congo, l'extrémité occidentale de la République démocratique du Congo et d'une partie du Gabon. À son apogée, il s'étendait de l'océan Atlantique jusqu'à l'ouest de la rivière Kwango à l'est, et du fleuve Congo jusqu'à la rivière Loje au sud.

Le pays appelé Kongo était le plus organisé de l'Afrique subsaharienne, car organisé géographiquement en entités administratives, dirigées par des chefs des clans et des terres validées par un pouvoir central basé à Mbanza-Kongo la capitale du pays. C'était un ensemble d'entités fédérées qui se soumettaient à l'autorité d'un pouvoir central. En l'occurrence, selon Raphaël Batsîkama, cette fédération rassemblait quatre entités politiques au xvie siècle : Zita-Dya-Nza, Kongo-Dya-Mpangala, Kongo-Dya-Mulaza et Kongo-Dya-Mpanza.

Le royaume Kongo se développa après plusieurs migrations bantoues du VIIe au XVe siècle dans une zone peuplée de pygmées Baka. Ces groupes indépendants ont été unifiés sous la direction de l'un d'eux et organisés en royaume. Le pouvoir du roi kongo, le Manikongo, est d'abord de nature spirituelle, cette autorité lui étant assurée par la spiritualité lui donnant accès aux ancêtres. En principe, les rois étaient élus par les anciens parmi les membres éligibles des douze clans Kongo.






Toute la partie nord et nord-est de l'actuel Angola était des territoires du royaume Kongo dont les frontières s'étendaient sur tout le long du littoral de l'océan Atlantique de tous ces trois actuels pays Angola, République démocratique du Congo et République du Congo (soit des ex-provinces du royaume Kongo : Soyo, Mbata, Pumbu, et des ex-territoires vassaux : Loango, Vili, etc. Cette partie dans l'actuel Angola fut détachée de l'autorité du roi Kongo par un groupe d'aventuriers portugais chassés de Mbanza-Kongo (capitale du royaume Kongo) à cause de leurs activités de commerce d'esclaves que n'approuvait plus le peuple Kongo.

En se réfugiant dans cette partie du royaume Kongo, les aventuriers portugais firent assassiner Dongo, le gouverneur nommé par le roi, avant de procéder à la sécession. Quelques années plus tard, un des fils de l'ancien gouverneur Dongo dénommé Ngola fit organiser une contre-attaque contre les Portugais qui se réfugièrent dans les terres de São Tomé. Ainsi Ngola était devenu le chef de cette partie du royaume Kongo de qui vient l’appellation originale de ce pays Ngola que les Portugais appelaient Angola. Par contre jusqu'à ce jour dans les dialectes des peuples Kongo le kikongo (dialecte qui se prononce avec différents accents selon les ethnies) le pays nommé actuellement Angola n'a pas de prononciation, le A n'étant pas de la dialectique Kongo, ce pays s'appelle toujours Ngola en kikongo.


L'actuelle ville de Kinshasa était bel et bien un territoire à part entière du royaume Kongo qui s'appelait Pumbu et dont les chefs des terres étaient les clans : Lukeni, Lukunga et Teke, les Humbu n'étant devenu un clan chef des terres que bien après. Tous les peuples de l'actuel territoire de Kwango dans l'actuelle province de Bandundu, les Yaka, les Lonzo, les Mbata, les Suku, etc. sont des Bakongo et n'ont rien en commun avec les autres ethnies du Bandundu actuel. L'empire Yaka fondé vers le XVIIe siècle était une fabrication des Portugais qui voulaient éloigner les guerriers Yaka du royaume Kongo afin de l'affaiblir militairement.
avatar

Henryk
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 863
Date d'inscription : 05/12/2017
Age : 52
Localisation : Forez

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vers les rois et les royaumes en Afrique, pour retrouver paix et stabilité et se soustraire de la main-mise de profiteurs.

Message par Bayard le Ven 2 Mar - 18:17

Le retour aux rois traditionnels pourrait effectivement sauver l'Afrique des corrompus d'aujourd'hui (dont certains sont francs maçons). Le seul problème est que les anciens chefs professent l'animisme et rarement le christianisme...
avatar

Bayard
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 10
Date d'inscription : 23/02/2018
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum