Génocide vendéen: le devoir de mémoire à l'Assemblée Nationale.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Génocide vendéen: le devoir de mémoire à l'Assemblée Nationale.

Message par Aragorn le Mar 13 Fév 2018 - 18:43

Le 29 Novembre 2016, le député LR Yannick Moreau intervenait à la tribune de l'Assemblée Nationale pour réclamer que la France reconnaisse (enfin) les crimes perpétrés contre les Vendéens pendant la Terreur.
Voici un extrait de son intervention qui se trouvait quelque part dans mes archives. Je veux en faire profiter les membres de ce forum qui n'auraient pas eu connaissance de ce discours:




"[...] mes chers collègues, foi de Vendéen, quitte à faire de la repentance, pourquoi ne pas commencer par l’abrogation des lois de la Terreur contre la Vendée, et la reconnaissance de ses crimes ? Vous voulez faire de la morale. Soit, mais alors, commencez donc par abroger les lois de la Terreur ! Reconnaissez l’abjection de l’écrasement de la révolte des Canuts Lyonnais, et plus encore, des crimes commis contre les enfants, les femmes et les hommes de Vendée !
Vendéen, homme de l’Ouest, je sais y compris dans la tradition orale de ma mémoire familiale, ce que furent les persécutions des simples gens qui refusaient le centralisme jacobin, la “levée en masse” de la conscription militaire, et l’interdiction de leur expression religieuse. Le 26 juillet 1793, à la Convention nationale, BARERE réclame la destruction et l’extermination de la Vendée. Savez-vous mes chers collègues que c’est une Loi, la loi du 1er août 1793, votée par la Convention nationale, qui prescrivait l'extermination des hommes, la déportation des femmes et des enfants, et la destruction du territoire de la Vendée ? Savez-vous qu’une deuxième Loi, celle du 1er octobre 1794, vint renforcer l’horreur indicible?

Le massacre des Lucs-sur-Boulogne qui fit 564 morts, enfermés dans une église qui sera incendiée, en est le tragique symbole. Parmi les victimes, 110 enfants de moins de sept ans. La plus jeune, Louise MINAUD, n’avait que 15 jours. Savez-vous que c’est ce même pouvoir de la Terreur qui ordonnera la mise en oeuvre des noyades collectives dans la Loire, rebaptisée “la grande baignoire nationale” ? Des mariages dits “républicains” voulus par Jean-Baptiste CARRIER, où un homme et une femme étaient enchaînés, nus, avant d’être noyés. Selon Reynald SECHER, 4.800 personnes en furent victimes à l’automne 1793. Comment oublier les tristement célèbres “colonnes infernales” du général TURREAU, dont le nom est encore aujourd’hui gravé sur l’Arc de Triomphe. Ces atrocités coûtent la vie à des dizaines de milliers de personnes. Savez-vous que c’est en Vendée que les premiers essais d’extermination industrielle furent menés ? A Noirmoutier, des camps d’extermination ont été établis. Partout en Vendée des fours à pain sont utilisés comme fours crématoires pour brûler vifs les habitants. La peau des Vendéens sert à l’élaboration de sacs ou de pantalons pour les gendarmes. La peau humaine selon le Conventionnel SAINT JUST était d’une “consistance et d’une bonté supérieure à celle du chamois” et “celle des sujets féminins plus souple mais moins solide”.

Reconnaissez donc les horreurs de la Terreur, comme la loi du 10 juin 1794, qui succède à la terrible Loi des suspects, votée le 17 septembre 1793. Avec elle, le Tribunal Révolutionnaire élimine toute garantie de défense pour les accusés. Il n’y avait désormais ni interrogatoire avant l’audience, ni avocat, ni audition facultative des témoins. Le Tribunal révolutionnaire n’a le choix qu’entre l’acquittement et la mort. Pierre CHAUNU n’a pas hésité à parler de génocide franco-français dans l’avant-propos du livre de Reynald SECHER, tant la barbarie a été organisée minutieusement et systématiquement par le Comité de Salut Public. Cette lettre du général Westermann, surnommé « le boucher des Vendéens », qu’il écrivit au Comité de salut public, en témoigne :
« Il n’y a plus de Vendée, citoyens républicains. Elle est morte sous notre sabre libre, avec ses femmes et ses enfants. Je viens de l’enterrer dans les marais et les bois de Savenay. Suivant les ordres que vous m’aviez donnés, j’ai écrasé les enfants sous les sabots des chevaux, massacré les femmes qui, au moins pour celles-là, n’enfanteront plus de brigands. Je n’ai pas un prisonnier à me reprocher. J’ai tout exterminé. »
Les moyens d'extermination des Vendéens mis en œuvre par le Comité de Salut Public et la Convention sont la matrice de ceux des régimes totalitaires du XXe siècle. Voilà un sujet qui mériterait une reconnaissance nationale. Car si “la Vendée pardonne, elle n’oublie pas”.

Voyez comme il est difficile de définir quelles commémorations doivent faire l’objet d’un devoir de mémoire."
avatar

Aragorn
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 57
Date d'inscription : 26/12/2017
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Re: Génocide vendéen: le devoir de mémoire à l'Assemblée Nationale.

Message par FLF_BZH le Mar 13 Fév 2018 - 18:53

La république ne reconnaîtra jamais ses crimes, je n'y crois pas.
Après, c'est toujours positif que des élus prennent conscience de l'horreur de ces évènements, mais ils iront difficilement au bout de la question, sinon cesser d'être républicains eux-mêmes.
avatar

FLF_BZH
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1067
Date d'inscription : 05/12/2017
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Génocide vendéen: le devoir de mémoire à l'Assemblée Nationale.

Message par Excalibur le Mar 13 Fév 2018 - 19:49

@FLF_BZH a écrit:La république ne reconnaîtra jamais ses crimes, je n'y crois pas.
Après, c'est toujours positif que des élus prennent conscience de l'horreur de ces évènements, mais ils iront difficilement au bout de la question, sinon cesser d'être républicains eux-mêmes.

La république reconnaît ses crimes.
"Crime contre l'humanité" : La déclaration de Macron sur la colonisation en Algérie.

(En Vendée il n'y a pas de pétrole.)
avatar

Excalibur
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 1265
Date d'inscription : 14/01/2018
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Re: Génocide vendéen: le devoir de mémoire à l'Assemblée Nationale.

Message par FLF_BZH le Mar 13 Fév 2018 - 19:59

Oui, mais en Vendée, c'est un crime qui remet la république directement en cause dans son essence. C'est très différent.
avatar

FLF_BZH
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1067
Date d'inscription : 05/12/2017
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Génocide vendéen: le devoir de mémoire à l'Assemblée Nationale.

Message par Excalibur le Mar 13 Fév 2018 - 20:15

@FLF_BZH a écrit:Oui, mais en Vendée, c'est un crime qui remet la république directement en cause dans son essence. C'est très différent.

Concernant l'Algérie il n'y a pas de crime contre l'humanité bien au contraire.

Concernant la Vendée une mère patrie qui tue ces enfants est le pire des crimes.
avatar

Excalibur
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 1265
Date d'inscription : 14/01/2018
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Re: Génocide vendéen: le devoir de mémoire à l'Assemblée Nationale.

Message par FLF_BZH le Mar 13 Fév 2018 - 20:42

@Excalibur a écrit:Concernant la Vendée une mère patrie qui tue ces enfants est le pire des crimes.

Ce n'est pas la "mère patrie" qui tue ses enfants, c'est un régime illégal, la république, toujours subsistante, qui tue des personnes fidèles à Dieu et (donc) à leur Roi.
avatar

FLF_BZH
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1067
Date d'inscription : 05/12/2017
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Génocide vendéen: le devoir de mémoire à l'Assemblée Nationale.

Message par Excalibur le Mar 13 Fév 2018 - 21:02

C'est une image

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Les mensonges et les erreurs d’hier nourrissent la vérité et la réalité de demain
avatar

Excalibur
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 1265
Date d'inscription : 14/01/2018
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Re: Génocide vendéen: le devoir de mémoire à l'Assemblée Nationale.

Message par FLF_BZH le Mar 13 Fév 2018 - 21:06

@Excalibur a écrit:C'est une image

Moui, mais la république n'est pas la France, il ne faut pas confondre.
avatar

FLF_BZH
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1067
Date d'inscription : 05/12/2017
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Génocide vendéen: le devoir de mémoire à l'Assemblée Nationale.

Message par Chevalier du Temple le Mer 14 Fév 2018 - 4:25

Déjà, en 2013, le député UMP Lionel Luca avait dàposé une proposition de loi pour la reconnaissance du génocide vendéen, mais en vain. Pourtant, le génocide a été voulu car il était conçu comme le seul moyen d'une victoire militaire complète sur la population vendéenne inaccessible à la raison républicaine.

Pour la Convention, la seule manière de mettre définitivement fin à l'insurrection vendéenne était d'exterminer toute la population. Ce que les colonnes infernales ont fait en Vendée n'a rien à voir avec des dérapages mais bien l'exécution d'une politique génocidaire. Les ordres donnàs aux troupes républicaines par la convention sont clairs : << Détruisez la Vendée >> en fait, c'est la population qu'on détruit. L'intention et l'ordre en provenance de la Convention, implique l'éradication totale des vendéens. On veut déclencher une attaque systématique contre la population civile, étant donné qu'à cette époque l'armée catholique et royale n'existe pratiquement plus. Donc, nous sommes dans la logique du crime contre l'humanité. Quand on cherche à faire disparaître une population, il est bien évident qu'on est dans une logique génocidaire.

L'ordre du général Grignon qui commande la 1ère colonne infernale le 17 janvier 1794, à ses troupes : << Camarades, nous entrons dans le pays insurgé. Je vous donne l'ordre de livrer aux flammes tout ce qui sera susceptible d'être brulé et de passer au fil de la baionnette tout ce que vous trouverez d'habitants. Nous devons tout sacrifier. >> Comment peut-on croire un instant que la Convention n'a pas cherché à exterminer tous les Vendéens ?
avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 1515
Date d'inscription : 07/01/2018
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Génocide vendéen: le devoir de mémoire à l'Assemblée Nationale.

Message par FLF_BZH le Mer 14 Fév 2018 - 10:05

Et le FN notamment, en commémorant Valmy par exemple, se met complètement en héritier idéologique de ces horreurs...
avatar

FLF_BZH
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1067
Date d'inscription : 05/12/2017
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Génocide vendéen: le devoir de mémoire à l'Assemblée Nationale.

Message par Deba le Mer 14 Fév 2018 - 13:59

@Excalibur a écrit:
@FLF_BZH a écrit:Oui, mais en Vendée, c'est un crime qui remet la république directement en cause dans son essence. C'est très différent.

Concernant l'Algérie il n'y a pas de crime contre l'humanité bien au contraire.

Concernant la Vendée une mère patrie qui tue ces enfants est le pire des crimes.

Les catholiques et les royalistes de l'ouest et les opposants à la République étaient considérés comme des ennemis ou des traîtres... Pas comme des enfants.
avatar

Deba
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 348
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Génocide vendéen: le devoir de mémoire à l'Assemblée Nationale.

Message par Henryk le Mer 14 Fév 2018 - 23:22

Bien d'accord avec vous. Tout royaliste pris les armes à la mains ou avec un Missel, était considéré comme traître. Et pas seulement en Vendée.

Le devoir de mémoire veut laver la république de ce génocide.
avatar

Henryk
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1609
Date d'inscription : 05/12/2017
Age : 53
Localisation : Forez

Revenir en haut Aller en bas

Re: Génocide vendéen: le devoir de mémoire à l'Assemblée Nationale.

Message par Pascal du Forez le Ven 16 Fév 2018 - 22:28

Récemment, Ils ont passé un film sur le massacre de la Vendée, dans des locaux annexes de l AN , pas un seul député hors FN et apparenté, n y a assisté ( et encore). Il va falloir insister en ce sens. Peur de leur conscience ? Il faudrait parler des centres de tannerie de peaux humaines de Nantes , Meaux et du troisième dont j ai malheureusement oubliê le nom.
avatar

Pascal du Forez
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 236
Date d'inscription : 08/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Génocide vendéen: le devoir de mémoire à l'Assemblée Nationale.

Message par Compte clôturé le Sam 17 Mar 2018 - 21:23

@Excalibur a écrit:
@FLF_BZH a écrit:Oui, mais en Vendée, c'est un crime qui remet la république directement en cause dans son essence. C'est très différent.

Concernant l'Algérie il n'y a pas de crime contre l'humanité bien au contraire.

Concernant la Vendée une mère patrie qui tue ces enfants est le pire des crimes.

Mais précisément ce n'était pas la mère patrie qui a tué ses enfants, mais une vieille mère maquerelle qui tue les enfants chez qui elle " squatte ".
avatar

Compte clôturé
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 189
Date d'inscription : 10/03/2018
Age : 32
Localisation : Nimes

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum