Polémique sur la légitimité entre F. Abed, Chevalier du Temple, Alain Texier et Henryk

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Polémique sur la légitimité entre F. Abed, Chevalier du Temple, Alain Texier et Henryk

Message par Deba le Sam 10 Fév - 15:24

Bon courage Monsieur Texier...

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
www.franckabed.com www.frequencehistoire.fr https://twitter.com/Franck_Abed
avatar

Deba
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 348
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique sur la légitimité entre F. Abed, Chevalier du Temple, Alain Texier et Henryk

Message par Alain TEXIER le Sam 10 Fév - 17:49

En souvenir cher ami, de ce que vous avez bien voulu faire pour nous, à une époque où nous intéressions moins les royalistes que maintenant :

https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2017/12/01/il-existerait-des-mouvements-royalistes-aphones-ce-nest-assurement-pas-le-cas-de-la-charte-de-fontevraut-alors-dites-le-autour-de-vous/
avatar

Alain TEXIER
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 28
Date d'inscription : 01/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique sur la légitimité entre F. Abed, Chevalier du Temple, Alain Texier et Henryk

Message par Alain TEXIER le Sam 10 Fév - 18:37

L'Edit de Saint Germain est le prototype même de ce que peut faire pour le salut terrestre et éternel de son peuple un roi trés chrétien. Nous lui devons le beau XVII éme siècle véritable "siècle des lumières", lui..., http://leblogdumesnil.unblog.fr/2018/02/10/2018-8-edit-de-saint-germain-par-lequel-sa-majeste-le-roi-louis-xiii-a-publie-et-ordonne-la-consecration-du-royaume-de-france-a-la-tres-sainte-vierge-marie-sous-le-vocable-de-son-assomption/
avatar

Alain TEXIER
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 28
Date d'inscription : 01/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique sur la légitimité entre F. Abed, Chevalier du Temple, Alain Texier et Henryk

Message par Henryk le Sam 10 Fév - 19:54

Mr Abed, vous n'êtes obligé de monopoliser le Forum!!! Comme dirait un professeur, si c'est pour dire de telles âneries, taisez-vous.
avatar

Henryk
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1081
Date d'inscription : 05/12/2017
Age : 53
Localisation : Forez

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec M. Alain Texier, royaliste providentialiste et fondateur de la Charte de Fontevrault

Message par Alain TEXIER le Sam 10 Fév - 20:15

Incroyable. Je me refuse  à considérer  que l'intervention de M. Henryk, pourtant  "administrateur " de ce  forum corresponde  à la philosophie  générale  de  ce média  qui avait  commencé  à m'habituer à beaucoup mieux. Crying or Very sad
avatar

Alain TEXIER
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 28
Date d'inscription : 01/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique sur la légitimité entre F. Abed, Chevalier du Temple, Alain Texier et Henryk

Message par Henryk le Sam 10 Fév - 20:33

Mr Texier, ce n'est pas un professeur qui va m'apprendre à gérer un forum. Nous ne sommes pas au collège, car au final, rien avec ce monsieur, depuis ses 237 messages, n'a avancé. Il semblait plus convaincu et honnête au début. Nous avons vu apparaître le président Hiram Grant, parmi des royalistes, dans les sous forums, sans trop savoir, si c'était le voyageur, le président ou le chef militaire, dont il fallait échanger, ou discuter la vie.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
avatar

Henryk
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1081
Date d'inscription : 05/12/2017
Age : 53
Localisation : Forez

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique sur la légitimité entre F. Abed, Chevalier du Temple, Alain Texier et Henryk

Message par Alain TEXIER le Sam 10 Fév - 20:39

Cher Henryk, Je me réjouis de voir que vous pensez avoir des raisons de censurer un contradicteur... A titre personnel, j'y verrais plutôt une des preuves supplémentaires de l'intérêt du combat que conduit la Charte de Fontevrault pour un dialogue entre royalistes et ce d'autant plus que le message de M. Abed me paraissait dans le droit fil du débat sous l'intitulé duquel il avait été posté.
avatar

Alain TEXIER
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 28
Date d'inscription : 01/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique sur la légitimité entre F. Abed, Chevalier du Temple, Alain Texier et Henryk

Message par Henryk le Sam 10 Fév - 20:45

Ce monsieur, n'a pas besoin de moi pour se censurer. Il devra faire lire nos échanges, avec tous ceux qu'il juge inférieurs ou en deçà de son personnage, avant de parler du royalisme, et de l'âge de pierre d'autrui.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
avatar

Henryk
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1081
Date d'inscription : 05/12/2017
Age : 53
Localisation : Forez

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique sur la légitimité entre F. Abed, Chevalier du Temple, Alain Texier et Henryk

Message par Deba le Sam 10 Fév - 21:03

@Alain TEXIER a écrit:En souvenir  cher ami, de  ce  que  vous avez  bien voulu faire pour nous, à une époque  où nous intéressions moins les royalistes que maintenant :

https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2017/12/01/il-existerait-des-mouvements-royalistes-aphones-ce-nest-assurement-pas-le-cas-de-la-charte-de-fontevraut-alors-dites-le-autour-de-vous/

Je garde un excellent souvenir de notre rencontre. J'espère vous revoir très vite pour parler de la royauté, d'histoire et de ce que vous voulez...
avatar

Deba
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 348
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique sur la légitimité entre F. Abed, Chevalier du Temple, Alain Texier et Henryk

Message par Deba le Sam 10 Fév - 21:14

@Alain Texier a écrit:Lorsque l’on n’a rien de concret à me reprocher , on en en vient à faire les poubelles

J'aime beaucoup cette phrase qui est révélatrice d'un état d'esprit très particulier de certains membres du forum qui ne savent pas débattre.

J'ai une question monsieur Texier suite à ce passage :

@Alain Texier a écrit:Mais ces LFR et le rôle de pivot qu’elles assignaient  à la religion révélée n’ont  été d’aucun secours à l’infortuné Louis XVI contraint de donner  son accord le 13 septembre 1791 à la  Constitution   votée par la Constituante le 3 septembre précédent. Exit la titulature de  roi par la grâce de Dieu, titulature remplaçée par celle  de Roi des Français.  (Article 2  du  CHAPITRE II – DE LA ROYAUTÉ, DE LA RÉGENCE ET DES MINISTRES du TITRE III – Des pouvoirs publics) .

Dés lors Dieu , respectant le choix des Français s’est toujours abstenu d’intervenir pour leur rendre le Roi , Lieutenant de Dieu, dont ils avaient  trés  clairement  fait savoir qu’ils ne  voulaient plus. Condés et Contis ( des cadets des Bourbons) disparurent au début  du XIX é me siècle,  Le  changement de  dynastie  en 1830 éloigna  encore un  peu plus les espoirs  des  Bourbons Français. Pas de message du Ciel lors de l’affaire du drapeau blanc (5 juillet 1871) et  pas de descendance  non plus  à ce même Henri V. Et puis ce  fut la mort à tout le moins suspecte du prince Alphonse et la naissance  d’un  » dauphin  » handicapé  chez les Orléans.  Et depuis Dieu se  tient toujours soigneusement  autant éloigné , tant du trône vacant ,  que de ceux  qui pourraient  avoir  vocation à l’occuper , « Louis XX » ainé  visibles des Bourbons compris.

Si les LFR ne sont pas un "absolu", sur quels éléments doivent s'appuyer les royalistes ?
avatar

Deba
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 348
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique sur la légitimité entre F. Abed, Chevalier du Temple, Alain Texier et Henryk

Message par Henryk le Sam 10 Fév - 21:44

Mr Texier, vos blagues de mauvais gout, dans les titres, sur des tiers, montrent aussi un visage que vous m'avez bien caché, je vous cite: "tais toi El kabasch".

Bon courage à ceux qui se retrouveront face à vous.
avatar

Henryk
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1081
Date d'inscription : 05/12/2017
Age : 53
Localisation : Forez

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique sur la légitimité entre F. Abed, Chevalier du Temple, Alain Texier et Henryk

Message par Henryk le Sam 10 Fév - 22:12

@Alain TEXIER a écrit:Cher Henryk, Je me réjouis  de  voir  que  vous pensez avoir des raisons de  censurer  un contradicteur... A titre personnel, j'y verrais plutôt  une des preuves supplémentaires de l'intérêt  du combat  que conduit la Charte de Fontevrault  pour un dialogue entre royalistes et ce d'autant plus  que le message de M. Abed me paraissait  dans le droit  fil du débat sous l'intitulé duquel il avait été posté.

Pourquoi vous citez ou immiscez la charte, dans une querelle pareille, inadmissible dans un Forum?
avatar

Henryk
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1081
Date d'inscription : 05/12/2017
Age : 53
Localisation : Forez

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique sur la légitimité entre F. Abed, Chevalier du Temple, Alain Texier et Henryk

Message par Chevalier Paul le Dim 11 Fév - 9:02

On voit bien que le providentialisme ne mène à rien de sérieux.
Dans cette mouvance providentialiste, il n'y a pas de fondement ni de doctrine, ni aucun discernement.
Ce qui m'a mis la puce à l'oreille, c'est d'entendre de votre part M.Texier que la légitimité s'opposait à la volonté de Dieu en citant le Pater Noster: cette opinion accusatoire reste infondée, tout comme votre mouvance pseudo-royaliste mémoricide.
Curieuse votre façon d'amorcer un "débat", on affirmant être abbouché à la volonté d'un Dieu qui renierait son fils et lieutenant légitime: une vanité et un égo démesuré de plus qui confirme la volatilité de votre opinion.
On attend toujours des arguments intelligents concernant votre pseudo-royauté sans racines, sans tradition, sans identité, sans fondement.
Une chose est sûre, c'est que vos interventions visent toujours à saper la légitimité, à tuer le principe royal de fait, et à faire du passé table rase.
Puis votre louange du 17ième siècle, "vrai siècle des lumières" selon vous, confirme tout cela, et révèle votre identité profonde et vos intentions cachées de destruction du patrimoine intégral de la monarchie traditionelle française, de droit divin.
Du reste, votre mouvance auto-proclamée "providentialiste" est plutôt complètement "hasardeuse", ce qui n'a rien de chrétien non plus. Votre dieu du hasard, nul ne le connait non plus, sauf vous apparement, c'est assez amusant.
Bref, je crois à la Souveraine Providence, et qu'elle n'a rien à voir avec les vues d'opinions humaines insensées comme les vôtres: donc vos manoeuvres visant aussi à manipuler la providence sont vaines bien-sûr.
Donc vos manoeuvres n'ont rien d'édifiant et ne visent qu'à détruire la mémoire, le principe royal de fait donc légitime, à détruire la noble tradition française et à semer la confusion parmi les royalistes en les égarant le plus loin possible.
Enfin votre réflexe nombriliste de citer votre blog sans arrêt révèle aussi votre hypocrisie à ne point vouloir débattre, ni répondre aux questions droitement et sincèrement, tout juste à précher pour votre mouvance absolument pas raisonnable et pleurnicher en vous victimisant, sans chercher à comprendre les éventuels reproches que l'on peut faire à votre démarche perfide et sournoise, vraiment très vicieuse, c'est évident.
Alors ôtez votre masque et dites-nous clairement votre position et vos intentions, soyez honnêtes avec vous-mêmes et avec nous, c'est la moindre des choses.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
L' Union fait la force / Bien faire et laisser braire
avatar

Chevalier Paul
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 214
Date d'inscription : 29/12/2017
Age : 39
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Si les LFR ne sont pas un "absolu", sur quels éléments doivent s'appuyer les royalistes ?

Message par Alain TEXIER le Dim 11 Fév - 9:50

Franck ABED a écrit:
@Alain Texier a écrit:Lorsque l’on n’a rien de concret à me reprocher , on en en vient à faire les poubelles

J'aime beaucoup cette phrase qui est révélatrice d'un état d'esprit très particulier de certains membres du forum qui ne savent pas débattre.

J'ai une question monsieur Texier suite à ce passage :

@Alain Texier a écrit:Mais ces LFR et le rôle de pivot qu’elles assignaient  à la religion révélée n’ont  été d’aucun secours à l’infortuné Louis XVI contraint de donner  son accord le 13 septembre 1791 à la  Constitution   votée par la Constituante le 3 septembre précédent. Exit la titulature de  roi par la grâce de Dieu, titulature remplaçée par celle  de Roi des Français.  (Article 2  du  CHAPITRE II – DE LA ROYAUTÉ, DE LA RÉGENCE ET DES MINISTRES du TITRE III – Des pouvoirs publics) .

Dés lors Dieu , respectant le choix des Français s’est toujours abstenu d’intervenir pour leur rendre le Roi , Lieutenant de Dieu, dont ils avaient  trés  clairement  fait savoir qu’ils ne  voulaient plus. Condés et Contis ( des cadets des Bourbons) disparurent au début  du XIX é me siècle,  Le  changement de  dynastie  en 1830 éloigna  encore un  peu plus les espoirs  des  Bourbons Français. Pas de message du Ciel lors de l’affaire du drapeau blanc (5 juillet 1871) et  pas de descendance  non plus  à ce même Henri V. Et puis ce  fut la mort à tout le moins suspecte du prince Alphonse et la naissance  d’un  » dauphin  » handicapé  chez les Orléans.  Et depuis Dieu se  tient toujours soigneusement  autant éloigné , tant du trône vacant ,  que de ceux  qui pourraient  avoir  vocation à l’occuper , « Louis XX » ainé  visibles des Bourbons compris.

Si les LFR ne sont pas un "absolu", sur quels éléments doivent s'appuyer les royalistes ?

*****

Comme leur nom l'indique les Lois Fondamentales du Royaume présupposent l'existence d'un Royaume. Si celui ci est  absent de  facto car  disposer d'un roi seulement en droit ne  change pas la situation de ses sujets. S'il n'y a plus de royaume, les  chrétiens  que nous sommes doivent  chercher une autre règle de  vie . En est  t'il de meilleure  que la prière que le Seigneur  nous a lui même appris : Le Note Père?


Dernière édition par Alain TEXIER le Dim 11 Fév - 10:10, édité 1 fois
avatar

Alain TEXIER
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 28
Date d'inscription : 01/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

De la présence de la Charte de Fontevrault sur ce forum.

Message par Alain TEXIER le Dim 11 Fév - 10:04

La Charte de Fontevrault est présente  sur ce forum parce ce qu'un militant légitimiste et chrétien  de haute volée  l'y a invitée . Regardez le titre du lien qui abrite nos  échanges. Je suis  comme  vous royaliste et chrétien-catholique. Le Seigneur a aussi donné  sa  vie pour moi; Je suis  votre frère en Jésus-Christ.

Profitez de la  chance  que  vous avez de m'avoir parmi vous  comme je profite de l'ouverture d'esprit  nouvelle que me donnent  vos apports. Qu'avez  vous à perdre à discuter avec des gens  qui ne pensent pas  comme vous ? Vous êtes  quand même sur  de  vos analyses je présume ?

L'un d'entre vous a souhaité  " bon courage"  à ceux  qui se risquent à échanger avec moi ? je regrette votre mentalité d'assiégé . Ma longue expérience d'enseignant en Faculté de Droit m'a enseigné que  c'est  toujours celui qui refuse le dialogue qui le perd.
avatar

Alain TEXIER
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 28
Date d'inscription : 01/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique sur la légitimité entre F. Abed, Chevalier du Temple, Alain Texier et Henryk

Message par Deba le Dim 11 Fév - 10:13

@Alain TEXIER a écrit:
Franck ABED a écrit:
@Alain Texier a écrit:Lorsque l’on n’a rien de concret à me reprocher , on en en vient à faire les poubelles

J'aime beaucoup cette phrase qui est révélatrice d'un état d'esprit très particulier de certains membres du forum qui ne savent pas débattre.

J'ai une question monsieur Texier suite à ce passage :

@Alain Texier a écrit:Mais ces LFR et le rôle de pivot qu’elles assignaient  à la religion révélée n’ont  été d’aucun secours à l’infortuné Louis XVI contraint de donner  son accord le 13 septembre 1791 à la  Constitution   votée par la Constituante le 3 septembre précédent. Exit la titulature de  roi par la grâce de Dieu, titulature remplaçée par celle  de Roi des Français.  (Article 2  du  CHAPITRE II – DE LA ROYAUTÉ, DE LA RÉGENCE ET DES MINISTRES du TITRE III – Des pouvoirs publics) .

Dés lors Dieu , respectant le choix des Français s’est toujours abstenu d’intervenir pour leur rendre le Roi , Lieutenant de Dieu, dont ils avaient  trés  clairement  fait savoir qu’ils ne  voulaient plus. Condés et Contis ( des cadets des Bourbons) disparurent au début  du XIX é me siècle,  Le  changement de  dynastie  en 1830 éloigna  encore un  peu plus les espoirs  des  Bourbons Français. Pas de message du Ciel lors de l’affaire du drapeau blanc (5 juillet 1871) et  pas de descendance  non plus  à ce même Henri V. Et puis ce  fut la mort à tout le moins suspecte du prince Alphonse et la naissance  d’un  » dauphin  » handicapé  chez les Orléans.  Et depuis Dieu se  tient toujours soigneusement  autant éloigné , tant du trône vacant ,  que de ceux  qui pourraient  avoir  vocation à l’occuper , « Louis XX » ainé  visibles des Bourbons compris.

Si les LFR ne sont pas un "absolu", sur quels éléments doivent s'appuyer les royalistes ?

*****

Comme leur nom l'indique les Lois Fondamentales du Royaume présupposent l'existence d'un Royaume. Si celui ci est  absent de  facto car  disposer d'un roi seulement en droit ne  change pas la situation de ses sujets. S'il n'y a plus de royaume, les  chrétiens  que nous sommes doivent  chercher une autre règle de  vie . En est  t'il de meilleure  que la prière que le Seigneur  nous a lui même appris : Le Note Père?

Réponse très intéressante. Merci Vive le roy
avatar

Deba
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 348
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique sur la légitimité entre F. Abed, Chevalier du Temple, Alain Texier et Henryk

Message par Chevalier Paul le Dim 11 Fév - 11:00

@Alain TEXIER a écrit:La Charte de Fontevrault est présente  sur ce forum parce ce qu'un militant légitimiste et chrétien  de haute volée  l'y a invitée . Regardez le titre du lien qui abrite nos  échanges. Je suis  comme  vous royaliste et chrétien-catholique. Le Seigneur a aussi donné  sa  vie pour moi; Je suis  votre frère en Jésus-Christ.

Profitez de la  chance  que  vous avez de m'avoir parmi vous  comme je profite de l'ouverture d'esprit  nouvelle que me donnent  vos apports. Qu'avez  vous à perdre à discuter avec des gens  qui ne pensent pas  comme vous ? Vous êtes  quand même sur  de  vos analyses je présume ?

L'un d'entre vous a souhaité  " bon courage"  à ceux  qui se risquent à échanger avec moi ? je regrette votre mentalité d'assiégé . Ma longue expérience d'enseignant en Faculté de Droit m'a enseigné que  c'est  toujours celui qui refuse le dialogue qui le perd.

Quelle légitimité votre charte présente-t-elle face à la légitimité traditionnelle M. Texier?

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
L' Union fait la force / Bien faire et laisser braire
avatar

Chevalier Paul
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 214
Date d'inscription : 29/12/2017
Age : 39
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique sur la légitimité entre F. Abed, Chevalier du Temple, Alain Texier et Henryk

Message par Deba le Dim 11 Fév - 11:04

@Chevalier Paul a écrit:
@Alain TEXIER a écrit:La Charte de Fontevrault est présente  sur ce forum parce ce qu'un militant légitimiste et chrétien  de haute volée  l'y a invitée . Regardez le titre du lien qui abrite nos  échanges. Je suis  comme  vous royaliste et chrétien-catholique. Le Seigneur a aussi donné  sa  vie pour moi; Je suis  votre frère en Jésus-Christ.

Profitez de la  chance  que  vous avez de m'avoir parmi vous  comme je profite de l'ouverture d'esprit  nouvelle que me donnent  vos apports. Qu'avez  vous à perdre à discuter avec des gens  qui ne pensent pas  comme vous ? Vous êtes  quand même sur  de  vos analyses je présume ?

L'un d'entre vous a souhaité  " bon courage"  à ceux  qui se risquent à échanger avec moi ? je regrette votre mentalité d'assiégé . Ma longue expérience d'enseignant en Faculté de Droit m'a enseigné que  c'est  toujours celui qui refuse le dialogue qui le perd.

Quelle légitimité votre charte présente-t-elle face à la légitimité traditionnelle M. Texier?

Qui a définit la légitimité traditionnelle ? Qui peut la définir ?
avatar

Deba
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 348
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique sur la légitimité entre F. Abed, Chevalier du Temple, Alain Texier et Henryk

Message par Chevalier Paul le Dim 11 Fév - 11:08

Franck ABED a écrit:
@Chevalier Paul a écrit:
@Alain TEXIER a écrit:La Charte de Fontevrault est présente  sur ce forum parce ce qu'un militant légitimiste et chrétien  de haute volée  l'y a invitée . Regardez le titre du lien qui abrite nos  échanges. Je suis  comme  vous royaliste et chrétien-catholique. Le Seigneur a aussi donné  sa  vie pour moi; Je suis  votre frère en Jésus-Christ.

Profitez de la  chance  que  vous avez de m'avoir parmi vous  comme je profite de l'ouverture d'esprit  nouvelle que me donnent  vos apports. Qu'avez  vous à perdre à discuter avec des gens  qui ne pensent pas  comme vous ? Vous êtes  quand même sur  de  vos analyses je présume ?

L'un d'entre vous a souhaité  " bon courage"  à ceux  qui se risquent à échanger avec moi ? je regrette votre mentalité d'assiégé . Ma longue expérience d'enseignant en Faculté de Droit m'a enseigné que  c'est  toujours celui qui refuse le dialogue qui le perd.

Quelle légitimité votre charte présente-t-elle face à la légitimité traditionnelle M. Texier?

Qui a définit la légitimité traditionnelle ? Qui peut la définir ?

Henri V, comte de Chambord donne une définition claire et brève de la légitimité traditionnelle reçue de tous les rois de facto: "Mon Principe est tout, ma personne n'est rien"

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
L' Union fait la force / Bien faire et laisser braire
avatar

Chevalier Paul
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 214
Date d'inscription : 29/12/2017
Age : 39
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique sur la légitimité entre F. Abed, Chevalier du Temple, Alain Texier et Henryk

Message par Chevalier Paul le Dim 11 Fév - 11:10

M. Texier ne répondra jamais à ma question, et pour cause.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
L' Union fait la force / Bien faire et laisser braire
avatar

Chevalier Paul
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 214
Date d'inscription : 29/12/2017
Age : 39
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique sur la légitimité entre F. Abed, Chevalier du Temple, Alain Texier et Henryk

Message par Deba le Dim 11 Fév - 11:39

@Chevalier Paul a écrit:
Franck ABED a écrit:
@Chevalier Paul a écrit:
@Alain TEXIER a écrit:La Charte de Fontevrault est présente  sur ce forum parce ce qu'un militant légitimiste et chrétien  de haute volée  l'y a invitée . Regardez le titre du lien qui abrite nos  échanges. Je suis  comme  vous royaliste et chrétien-catholique. Le Seigneur a aussi donné  sa  vie pour moi; Je suis  votre frère en Jésus-Christ.

Profitez de la  chance  que  vous avez de m'avoir parmi vous  comme je profite de l'ouverture d'esprit  nouvelle que me donnent  vos apports. Qu'avez  vous à perdre à discuter avec des gens  qui ne pensent pas  comme vous ? Vous êtes  quand même sur  de  vos analyses je présume ?

L'un d'entre vous a souhaité  " bon courage"  à ceux  qui se risquent à échanger avec moi ? je regrette votre mentalité d'assiégé . Ma longue expérience d'enseignant en Faculté de Droit m'a enseigné que  c'est  toujours celui qui refuse le dialogue qui le perd.

Quelle légitimité votre charte présente-t-elle face à la légitimité traditionnelle M. Texier?

Qui a définit la légitimité traditionnelle ? Qui peut la définir ?

Henri V, comte de Chambord donne une définition claire et brève de la légitimité traditionnelle reçue de tous les rois de facto: "Mon Principe est tout, ma personne n'est rien"

Pourriez-vous m'indiquer les écrits ou Chambord définit la légitimité traditionnelle svp ? Merci. Cela a du m'échapper...
avatar

Deba
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 348
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique sur la légitimité entre F. Abed, Chevalier du Temple, Alain Texier et Henryk

Message par Henryk le Dim 11 Fév - 11:43

Il nous vend son royalisme et il n'a pas le moindre échantillon sur lui (citation).
avatar

Henryk
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1081
Date d'inscription : 05/12/2017
Age : 53
Localisation : Forez

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique sur la légitimité entre F. Abed, Chevalier du Temple, Alain Texier et Henryk

Message par Chevalier Paul le Dim 11 Fév - 11:47

C'est la Tradition monarchique française qui a défini la légitimité royale.
Elle parle en actes et en vérité plus qu'en papiers.
Bien-sûr en rougissant d'elle et en la reniant, on se perd facilement dans des impasses politiques, médiatiques et marchandes.


_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
L' Union fait la force / Bien faire et laisser braire
avatar

Chevalier Paul
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 214
Date d'inscription : 29/12/2017
Age : 39
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique sur la légitimité entre F. Abed, Chevalier du Temple, Alain Texier et Henryk

Message par Chevalier Paul le Dim 11 Fév - 11:48

@Henryk a écrit:Il nous vend son royalisme et il n'a pas le moindre échantillon sur lui (citation).

Et son royalisme sans roi?

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
L' Union fait la force / Bien faire et laisser braire
avatar

Chevalier Paul
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 214
Date d'inscription : 29/12/2017
Age : 39
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique sur la légitimité entre F. Abed, Chevalier du Temple, Alain Texier et Henryk

Message par Deba le Dim 11 Fév - 11:49

@Chevalier Paul a écrit:C'est la Tradition monarchique française qui a défini la légitimité royale.
Elle parle en actes et en vérité plus qu'en papiers.
Bien-sûr en rougissant d'elle et en la reniant, on se perd facilement dans des impasses politiques, médiatiques et marchandes.


C'est difficile de discuter avec des " légitimistes ".

Vous parlez de LFR. On vous demande qui a définit c'est LFR, vous dites c'est la légitimité. On vous demande qui a définit la légitimité, vous répondez la tradition monarchique française. Donc : qui a définit la tradition monarchique française ?

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
www.franckabed.com www.frequencehistoire.fr https://twitter.com/Franck_Abed
avatar

Deba
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 348
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique sur la légitimité entre F. Abed, Chevalier du Temple, Alain Texier et Henryk

Message par Deba le Dim 11 Fév - 11:50

@Chevalier Paul a écrit:
@Henryk a écrit:Il nous vend son royalisme et il n'a pas le moindre échantillon sur lui (citation).

Et son royalisme sans roi?

Où est votre roi ? Au milieu de ces sujets je suppose, à défendre les LFR, qui ont été définies par la légitimité, elle-même définit par la tradition ? J'ai tout compris Very Happy
avatar

Deba
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 348
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique sur la légitimité entre F. Abed, Chevalier du Temple, Alain Texier et Henryk

Message par Chevalier Paul le Dim 11 Fév - 11:50

Franck ABED a écrit:
@Chevalier Paul a écrit:C'est la Tradition monarchique française qui a défini la légitimité royale.
Elle parle en actes et en vérité plus qu'en papiers.
Bien-sûr en rougissant d'elle et en la reniant, on se perd facilement dans des impasses politiques, médiatiques et marchandes.


C'est difficile de discuter avec des " légitimistes ".

Vous parlez de LFR. On vous demande qui a définit c'est LFR, vous dites c'est la légitimité. On vous demande qui a définit la légitimité, vous répondez la tradition monarchique française. Donc : qui a définit la tradition monarchique française ?

C'est une longue histoire Very Happy

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
L' Union fait la force / Bien faire et laisser braire
avatar

Chevalier Paul
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 214
Date d'inscription : 29/12/2017
Age : 39
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique sur la légitimité entre F. Abed, Chevalier du Temple, Alain Texier et Henryk

Message par Chevalier Paul le Dim 11 Fév - 11:53

Franck ABED a écrit:
@Chevalier Paul a écrit:
@Henryk a écrit:Il nous vend son royalisme et il n'a pas le moindre échantillon sur lui (citation).

Et son royalisme sans roi?

Où est votre roi ? Au milieu de ces sujets je suppose, à défendre les LFR, qui ont été définies par la légitimité, elle-même définit par la tradition ? J'ai tout compris Very Happy

Le roi est humble, serviteur disponible, et sans prétention puisqu'il est le roi.
S'il ne vit pas en France, c'est pour protéger sa dignité, son rang et sa famille.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
L' Union fait la force / Bien faire et laisser braire
avatar

Chevalier Paul
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 214
Date d'inscription : 29/12/2017
Age : 39
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique sur la légitimité entre F. Abed, Chevalier du Temple, Alain Texier et Henryk

Message par Deba le Dim 11 Fév - 11:57

@Chevalier Paul a écrit:
Franck ABED a écrit:
@Chevalier Paul a écrit:
@Henryk a écrit:Il nous vend son royalisme et il n'a pas le moindre échantillon sur lui (citation).

Et son royalisme sans roi?

Où est votre roi ? Au milieu de ces sujets je suppose, à défendre les LFR, qui ont été définies par la légitimité, elle-même définit par la tradition ? J'ai tout compris Very Happy

Le roi est humble, serviteur disponible, et sans prétention puisqu'il est le roi.
S'il ne vit pas en France, c'est pour protéger sa dignité, son rang et sa famille.

C'est une position, mais elle est intenable dans notre contexte politique...
avatar

Deba
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 348
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique sur la légitimité entre F. Abed, Chevalier du Temple, Alain Texier et Henryk

Message par Chevalier Paul le Dim 11 Fév - 12:02

Franck ABED a écrit:
@Chevalier Paul a écrit:
Franck ABED a écrit:
@Chevalier Paul a écrit:
@Henryk a écrit:Il nous vend son royalisme et il n'a pas le moindre échantillon sur lui (citation).

Et son royalisme sans roi?

Où est votre roi ? Au milieu de ces sujets je suppose, à défendre les LFR, qui ont été définies par la légitimité, elle-même définit par la tradition ? J'ai tout compris Very Happy

Le roi est humble, serviteur disponible, et sans prétention puisqu'il est le roi.
S'il ne vit pas en France, c'est pour protéger sa dignité, son rang et sa famille.

C'est une position, mais elle est intenable dans notre contexte politique...
Je ne vois aucun rapport avec le contexte politique dont vous parlez: si les français ne l'appellent pas, il ne va pas s'imposer ni Dieu forcer les choses.
Et puis le roi est présent en esprit lors de ses voeux annuels réguliers et fidèles, et en actes au milieu de nous lors de manifestations importantes en France qui le concerne lui.
Je commence à comprendre votre haine du roi et vos intentions, merci.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
L' Union fait la force / Bien faire et laisser braire
avatar

Chevalier Paul
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 214
Date d'inscription : 29/12/2017
Age : 39
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique sur la légitimité entre F. Abed, Chevalier du Temple, Alain Texier et Henryk

Message par Deba le Dim 11 Fév - 12:09

@Chevalier Paul a écrit:
Franck ABED a écrit:
@Chevalier Paul a écrit:
Franck ABED a écrit:
@Chevalier Paul a écrit:
@Henryk a écrit:Il nous vend son royalisme et il n'a pas le moindre échantillon sur lui (citation).

Et son royalisme sans roi?

Où est votre roi ? Au milieu de ces sujets je suppose, à défendre les LFR, qui ont été définies par la légitimité, elle-même définit par la tradition ? J'ai tout compris Very Happy

Le roi est humble, serviteur disponible, et sans prétention puisqu'il est le roi.
S'il ne vit pas en France, c'est pour protéger sa dignité, son rang et sa famille.

C'est une position, mais elle est intenable dans notre contexte politique...
Je ne vois aucun rapport avec le contexte politique dont vous parlez: si les français ne l'appellent pas, il ne va pas s'imposer ni Dieu forcer les choses.
Et puis le roi est présent en esprit lors de ses voeux annuels réguliers et fidèles, et en actes au milieu de nous lors de manifestations importantes en France qui le concerne lui.
Je commence à comprendre votre haine du roi et vos intentions, merci.

Comment expliquer au tout venant que la France se meurt, détruite de l'intérieur, et que le roi reste à l'étranger bien au chaud... J'aimerais bien vous voir, après une conférence d'une heure trente, répondre à cette question devant 200 personnes. Je l'ai vécu pas vous... Donc un peu de respect ! Merci.

Vous croyez vraiment ce que vous dites ? " le roi est présent en esprit lors de ses voeux annuels réguliers et fidèles, et en actes au milieu de nous lors de manifestations importantes en France qui le concerne lui. " Vous pensez vraiment que les blancs qui souffrent en banlieue ont le roi en esprit ? La fille qui se fait violer ? L'agriculteur qui est harcelé par la gueuse et l'UE ?
avatar

Deba
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 348
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique sur la légitimité entre F. Abed, Chevalier du Temple, Alain Texier et Henryk

Message par Chevalier Paul le Dim 11 Fév - 12:18

Ok, vous pouvez aussi accuser Dieu de laisser faire le mal, et après?
Jouer sur l'émotion pour salir et humilier le roi ? bravo...

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
L' Union fait la force / Bien faire et laisser braire
avatar

Chevalier Paul
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 214
Date d'inscription : 29/12/2017
Age : 39
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique sur la légitimité entre F. Abed, Chevalier du Temple, Alain Texier et Henryk

Message par Deba le Dim 11 Fév - 12:20

@Chevalier Paul a écrit:Ok, vous pouvez aussi accuser Dieu de laisser faire le mal, et après?
Jouer sur l'émotion pour salir et humilier le roi ? bravo...

Procès d'intention déguisé... Détournements de mon propos initial. C'est vraiment n'importe quoi.

Bye.
avatar

Deba
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 348
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique sur la légitimité entre F. Abed, Chevalier du Temple, Alain Texier et Henryk

Message par Chevalier Paul le Dim 11 Fév - 12:22

Franck ABED a écrit:
@Chevalier Paul a écrit:Ok, vous pouvez aussi accuser Dieu de laisser faire le mal, et après?
Jouer sur l'émotion pour salir et humilier le roi ? bravo...

Procès d'intention déguisé... Détournements de mon propos initial. C'est vraiment n'importe quoi.

Bye.

Oh que oui, c'est du grand n'importe quoi, n'importe comment, vers nulle part.
Bonne chance avec vos actions marchandes "catho, tradi, royaliste, intellectuel"...

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
L' Union fait la force / Bien faire et laisser braire
avatar

Chevalier Paul
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 214
Date d'inscription : 29/12/2017
Age : 39
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique sur la légitimité entre F. Abed, Chevalier du Temple, Alain Texier et Henryk

Message par Henryk le Dim 11 Fév - 13:01

MANIFESTE DE M. LE COMTE DE CHAMBORD

FRANÇAIS ,
Je suis au milieu de vous ! Vous m'avez ouvert les portes de la France, et je n'ai pu me refuser le bonheur de revoir ma patrie.

Mais je ne veux pas donner, par ma présence prolongée, de nouveaux prétextes à l'agitation des esprits, si troublés en ce moment.

Je quitte donc ce Chambord que vous m'avez donné , et dont j'ai porté le nom avec fierté , depuis quarante ans, sur les chemins de l'exil. En m'éloignant, je liens à vous le dire, je ne me sépare pas de vous, la France sait que je lui appartiens. Je ne puis oublier que le droit monarchique est le patrimoine de la nation, ni décliner les devoirs qu'il m'impose envers elle.

Ces devoirs, je les remplirai, croyez-en à ma parole d'honnête homme et de roi. Dieu aidant, nous fonderons ensemble et quand vous le voudrez, sur les larges assises de la décentralisation administrative et des franchises locales , un gouvernement conforme aux besoins réels du pays.

Nous donnerons pour garantie à ces libertés publiques auxquelles tout peuple chrétien a droit, le suffrage universel honnêtement pratiqué et le contrôle des deux Chambres, et nous reprendrons, en lui restituant son caractère véritable, le mouvement national de la fin du dernier siècle.

Une minorité révoltée contre les vœux du pays en a fait le point de départ d'une période de démoralisation par le mensonge , et de désorganisation par la violence. Ses criminels attentats ont imposé la révolution à une nation qui ne demandait que des réformes, et l'ont dès lors poussée vers l'abîme où hier elle eût péri sans l'héroïque effort de notre armée.

Ce sont les classes laborieuses, ces ouvriers des champs et des villes, dont le sort a fait l'objet de mes plus vives préoccupations et de mes plus chères études, qui ont le plus souffert de ce désordre social.

Mais la France, cruellement désabusée par des désastres sans exemple, comprendra qu'on ne revient pas à la vérité en changeant d'erreur ; qu'on n'échappe pas par des expédients à des nécessités éternelles.

Elle m'appellera, et je viendrai à elle tout entier, avec mon dévouement, mon principe et mon drapeau.

A l'occasion de ce drapeau , on a parlé de conditions que je ne dois pas subir.

Français,

Je suis prêt à tout pour aider mon pays à se relever de ses ruines et à reprendre son rang dans le monde ; le seul sacrifice que je ne puisse lui faire , c'est celui de mon honneur.

Je suis et veux être de mon temps ; je rends un sincère hommage à toutes ses grandeurs, et, quelle que fût la couleur du drapeau sous lequel marchaient nos soldats, j'ai admiré leur héroïsme, et rendu grâce à Dieu de tout ce que leur bravoure ajoutait au trésor des gloires de la France.

Entre vous et moi, il ne doit subsister ni malentendu ni arrière-pensée.

Non, je ne laisserai pas, parce que l'ignorance ou la crédulité auront parlé de privilèges, d'absolutisme et d'intolérance, que sais-je encore ? de dîme, de droits féodaux, fantômes que la plus audacieuse mauvaise foi essaie de ressusciter à vos yeux, je ne laisserai pas arracher de mes mains l'étendard d'Henri IV, de François Ier et  de Jeanne d'Arc.

C'est avec lui que s'est faite l'unité nationale; c'est avec lui que vos pères, conduits par les miens, ont conquis cette Alsace et celle Lorraine dont la fidélité sera la consolation de nos malheurs.

Il a vaincu la barbarie sur cette terre d'Afrique, témoin des premiers faits d'armes des princes de ma famille ; c'est lui qui vaincra la barbarie nouvelle dont le monde est menacé.

Je le confierai sans crainte à la vaillance de notre armée; il n'a jamais suivi, elle le sait, que le chemin de l'honneur.
Je l'ai reçu comme un dépôt sacré du vieux roi mon aïeul, mourant en exil ; il a toujours été pour moi inséparable du souvenir de la patrie absente ; il a flotté sur mon berceau, je veux qu'il ombrage ma tombe.
Dans les plis glorieux de cet étendard sans tache, je vous apporterai l'ordre et la liberté.
Français, Henri V ne peut abandonner le drapeau blanc d'Henri IV.

HENRI.

Chambord, 5 juillet 1871.
avatar

Henryk
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1081
Date d'inscription : 05/12/2017
Age : 53
Localisation : Forez

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique sur la légitimité entre F. Abed, Chevalier du Temple, Alain Texier et Henryk

Message par Chevalier Paul le Dim 11 Fév - 13:01

Quelle légitimité votre charte présente-t-elle face à la légitimité traditionnelle M. Texier?

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
L' Union fait la force / Bien faire et laisser braire
avatar

Chevalier Paul
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 214
Date d'inscription : 29/12/2017
Age : 39
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique sur la légitimité entre F. Abed, Chevalier du Temple, Alain Texier et Henryk

Message par Henryk le Dim 11 Fév - 13:14

Celui de 1874:
MANIFESTE DE MONSEIGNEUR LE COMTE DE CHAMBORD

Français,

Vous avez demandé le salut de notre Patrie à des solutions temporaires, et vous semblez à la veille de vous jeter dans de nouveaux hasards. Chacune des Révolutions survenues depuis quatre-vingts ans a été une démonstration éclatante du tempérament monarchique du pays.

La France a besoin de la Royauté. Ma naissance m'a fait votre Roi. Je manquerais au plus sacré de mes devoirs, si, à ce moment solennel, je ne tentais un suprême effort pour renverser la barrière de préjugés qui me sépare encore de vous.

Je connais toutes les accusations portées contre ma politique, contre mon attitude, mes paroles et mes actes.

Il n'est pas jusqu'à mon silence qui ne serve de prétexte à d'incessantes récriminations. Si je l'ai gardé depuis de longs mois, c'est que je ne voulais pas rendre plus difficile la mission de l'illustre soldat dont l'épée vous protège.

Mais, aujourd'hui, en présence de tant d'erreurs accumulées, de tant de mensonges répandus, de tant d'honnêtes gens trompés, le silence n'est plus permis. L'honneur m'impose une énergique protestation.

En déclarant, au mois d'octobre dernier, que j'étais prêt à renouer avec vous la chaîne de nos destinées, à relever l'édifice ébranlé de notre grandeur nationale, avec le concours de tous les dévouements sincères, sans distinction de rang, d'origine ou de parti ;

En affirmant que je ne rétractais rien des déclarations sans cesse renouvelées, depuis trente ans, dans les documents officiels et privés qui sont dans toutes les mains ;

Je complais sur l'intelligence proverbiale de notre race et sur la clarté de notre langue.

On a feint de comprendre que je plaçais le pouvoir royal au-dessus des lois et que je rêvais je ne sais quelles combinaisons gouvernementales basées sur l'arbitraire et l'absolu.

Non, la Monarchie chrétienne et française est dans son essence même une Monarchie tempérée , qui n'a rien à emprunter à ces gouvernements d'aventure qui .promettent l'âge d'or et conduisent aux abîmes.

Celle Monarchie tempérée comporte l'existence de deux Chambres, dont l'une est nommée par le Souverain, dans des catégories déterminées , et l'autre par la Nation, selon le mode de suffrage réglé par la loi.

Où trouver ici la place de l'arbitraire?

Le jour où, vous et moi, nous pourrons face à face traiter ensemble des intérêts de la France, vous apprendrez comment l'union du Peuple et du Roi a permis à la Monarchie française de déjouer, pendant tant de siècles, les calculs de ceux qui ne luttent contre le Roi que pour dominer le Peuple.

Il n'est pas vrai de dire que ma politique soit en désaccord avec les aspirations du pays. Je veux un pouvoir réparateur et fort ; la France ne le veut pas moins que moi. Son intérêt l'y porte, son instinct le réclame.

On recherche des alliances sérieuses et durables ; tout le monde comprend que la Monarchie traditionnelle peut seule nous les donner. Je veux trouver dans les représentants de la Nation des auxiliaires vigilants, pour l'examen des questions soumises à leur contrôle; mais je ne veux pas de ces luttes stériles de Parlement, d'où le Souverain sort, trop souvent, impuissant et affaibli ; et si je repousse la formule d'importation étrangère, que répudient toutes nos traditions nationales , avec son Roi qui règne et qui ne gouverne pas, là encore je me sens en communauté parfaite avec les désirs de l'immense majorité, qui ne comprend rien à ces fictions , qui est fatiguée de ces mensonges.

Français, Je suis prêt aujourd'hui, comme je l'étais hier.
La Maison de France est sincèrement, loyalement réconciliée. Ralliez-vous, confiants , derrière elle. Trêve à nos divisions, pour no songer qu'aux maux de la Patrie ! N'a-t-elle pas assez souffert? N'est-il pas temps de lui rendre, avec sa Royauté séculaire, la prospérité , la sécurité, la dignité, la grandeur, et tout ce cortège de libertés fécondes que vous n'obtiendrez jamais sans elle?

L'oeuvre est laborieuse, mais, Dieu aidant, nous pouvons l'accomplir. Que chacun, dans sa conscience, pèse les responsabilités du présent et songe aux sévérités de l'histoire.

HENRI. 2 juillet 1874.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
avatar

Henryk
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1081
Date d'inscription : 05/12/2017
Age : 53
Localisation : Forez

Revenir en haut Aller en bas

Polémique sur la légitimité entre F. Abed, Chevalier du Temple, Alain Texier et Henryk

Message par Henryk le Dim 11 Fév - 13:22

M. LE COMTE DE CHAMBORD,

AUX OUVRIERS

20 avril 1865.

L'opinion publique a le pressentiment d'une crise prochaine. Les ouvriers le partagent, et l'expression de leurs vœux après l'exposition de Londres suffit pour nous en convaincre.

Il m'a donc semblé que le moment était venu de leur montrer que nous nous occupons de leurs intérêts, que nous connaissons leurs besoins, et que nous avons à cœur d'améliorer, autant qu'il est en nous, leur situation.

En conséquence, j'ai pensé qu'il était utile d'appeler l'attention et la sollicitude de nos amis sur cette grave question. Essayons ici, après avoir signalé le mal, d'en indiquer le remède.

LE MAL
1° La royauté a toujours été la patronne des classes ouvrières. Les établissements de saint Louis, les règlements des métiers, le système des corporations en sont des preuves manifestes. C'est sous cette égide que l'industrie française a grandi, et qu'elle est parvenue à un degré de prospérité et de juste renommée qui, en 1789, ne l'a laissée inférieure à aucune autre.

Qu'avec le temps et à la longue les institutions aient dégénéré ; que des abus s'y soient introduits, c'est ce que personne ne conteste.

Louis XVI, un de nos rois qui ont le plus aimé le peuple, avait porté ses vues sur les améliorations nécessaires; mais les économistes qu'il consulta servirent mal ses paternelles intentions, et tous leurs plans échouèrent. L'assemblée constituante ne se contenta pas, ainsi que l'avaient demandé les cahiers, de donner plus de liberté à l'industrie, au commerce et au travail; elle renversa toutes les barrières, et, au lieu de dégager les associations des entraves qui les gênaient, elle prohiba jusqu'au droit de réunion et à la faculté de concert et d'entente. Les jurandes et les maîtrises disparurent. La liberté du travail fut proclamée, mais la liberté d'association fut détruite du même coup. De là cet individualisme dont l'ouvrier est encore aujourd'hui la victime. Condamné à être seul, la loi le frappe s'il veut s'entendre avec ses compagnons, s'il veut former, pour se défendre, pour se protéger, pour se faire représenter, une de ces unions qui sont de droit naturel, que commande la force des choses et que la société devrait encourager en les réglant.

Aussi cet isolement contre nature n'a pu durer. Malgré les lois, des associations, des compagnonnages, des corporations, se sont ou rétablis ou maintenus. On les a poursuivis; on n'a pu les anéantir. On n'a réussi qu'à les forcer de se réfugier dans l'ombre du mystère, et l'individualisme proscrit a produit les sociétés secrètes, double péril dont soixante ans d'expérience ont révélé toute l'étendue.

L'individu, demeuré sans bouclier pour ses intérêts, a été de plus livré en proie à une concurrence sans limites, contre laquelle il n'a eu d'autre ressource que la coalition et les grèves. Jusqu'à l'année dernière, ces coalitions étaient passibles de peines sévères, qui tombaient la plupart du temps sur les ouvriers les plus capables et les plus honnêtes que la confiance de leurs camarades avait choisis comme chefs ou comme mandataires. C'était un tort ; on crut le faire cesser en autorisant légalement la coalition, qui, de délit qu'elle était la veille, est devenue le lendemain un droit : faute d'autant plus grave qu'on a négligé d'ajouter à ce droit ce qui aurait servi à en éclairer la pratique.

En même temps se constituait, par le développement de la prospérité publique, une espèce de privilège industriel qui, tenant dans ses mains l'existence des ouvriers, se trouvait investi d'une sorte de domination qui pouvait devenir oppressive, et amener par contre-coup des crises funestes. Il est juste de reconnaître qu'il n'en a pas abusé autant qu'il l'aurait pu. Mais, malgré la généreuse bienveillance d'un grand nombre de chefs d'industrie et le zèle dévoué de beaucoup de nobles cœurs, malgré la création des sociétés de secours mutuels, des caisses de secours, des caisses d'épargne, des caisses de retraite, des œuvres pour le logement, pour le service des malades, pour l'établissement des écoles dans les manufactures, pour la moralisation des divertissements, pour la réforme du compagnonnage, pour les soins aux infirmes, aux orphelins, aux vieillards, malgré tous les efforts de cette charité chrétienne qui est particulièrement l'honneur de notre France, la protection n'est pas encore suffisamment exercée partout et les intérêts moraux et matériels des classes ouvrières sont encore grandement en souffrance.

Voilà le mal tel qu'une rapide et incomplète, esquisse peut en donner l'idée. Il est évidemment une menace pour l'ordre public. Aussi convient-il avant tout de l'examiner avec la plus sérieuse attention.



LES REMÈDES
2° Quant aux remèdes, voici ceux que les principes et l'expérience paraissent indiquer : A l'individualisme opposer l'association ; à la concurrence effrénée, le contre-poids de la défense commune ; au privilége industriel, la constitution volontaire et réglée des corporations libres.

Il faut rendre aux ouvriers le droit de se concerter, en conciliant ce droit avec les impérieuses nécessités de la paix publique, de la concorde entre les citoyens et du respect des droits de tous. Le seul moyen d'y parvenir est la liberté d'association sagement réglée et renfermée dans de justes bornes. Or, il est à remarquer que c'est là précisément la demande instante par laquelle se terminent les voeux de tous les délégués à l'exposition de Londres.

Ce ne sera, du reste, que la régularisation légale d'une situation qui, à propos de cette exposition, s'est révélée tout à coup, à la grande surprise de l'administration alarmée. Car on a bien été obligé de reconnaître alors que, par le fait, malgré la législation et contre elle, ces associations existaient déjà, qu'elles s'étaient reformées sous l'abri du secret et en dehors de toute garantie. Les rapports des délégués ont été publiés, et ils concluent tous à la constitution libre des associations et des syndicats. La couleur dont ces rapports sont parfois empreints est une raison de plus pour qu on s'en occupe, qu'on s'en inquiète, et qu'on cherche à dégager de ce qu'ils ont de faux et de pernicieux ce qu'ils peuvent avoir de juste et de vrai.

En un mot, ce qui est démontré, c'est la nécessité d'associations volontaires et libres des ouvriers pour la défense de leurs intérêts communs. Dès lors il est naturel que dans ces associations il se, forme, sous un nom quelconque, des syndicats, des délégations, des représentations, qui puissent entrer en relation avec les patrons ou syndicats de patrons pour régler à l'amiable les différends relatifs aux conditions du travail, et notamment au salaire. Ici, la communauté d'intérêts entre les patrons et les ouvriers sera une cause de concorde, et non d'antagonisme. La paix et l'ordre sortiront de ces délibérations, où, selon la raison et l'expérience, figureront les mandataires les plus capables et les plus conciliants des deux côtés. Une équitable satisfaction sera ainsi assurée aux ouvriers ; les abus de la concurrence seront évités autant que possible, et la domination du privilège industriel resserrée en d'étroites limites.

L'autorité publique n'aura rien à craindre, car, en sauvegardant les droits d'autrui, loin d'abandonner les siens, elle en maintiendra au contraire l'exercice avec la haute influence comme avec les moyens de force et de précautions qui lui appartiennent. Toute réunion devra être accessible aux agents du pouvoir. Aucune ne se tiendra sans une déclaration préalable, et sans que l'autorité, si elle le juge à propos, ait la faculté d'être présente. Les règlements devront lui être communiqués, et elle aura soin que jamais le but et l'objet des réunions ne puissent être ni méconnus ni dépassés. Laissant une entière liberté aux débats et aux transactions, elle n'interviendra qu'aimablement, et à la demande des deux parties, pour faciliter leur accord. Elle sera toujours en mesure de réprimer sévèrement les troubles, les manoeuvres et les désordres. Des commissions mixtes, des syndicats de patrons et d'ouvriers pourront se rassembler sous son égide pour entretenir les bons rapports et prévenir ou vider les différends.

Enfin l'intervention généreuse des particuliers devra être admise pour venir en aide aux ouvriers, et pour exercer à leur égard, en toute indépendance et avec la pleine liberté du bien, les ministères de protection et de charité chrétienne mentionnés plus haut.

CONCLUSION

En résumé, droit d'association sous la surveillance de l'État, et avec le concours de cette multitude d’œuvres admirables, fruits précieux des vertus évangéliques, tels sont les principes qui semblent devoir servir efficacement à délier le nœud si compliqué de la question ouvrière.

Qui ne voit d'ailleurs que la constitution volontaire et réglée des corporations libres deviendrait un des éléments les plus puissants de l'ordre et de l'harmonie sociale, et que ces corporations pourraient entrer dans l'organisation de la commune et dans les bases de l'électorat et du suffrage? Considération qui touche un des points les plus graves de la politique de l'avenir.

En présence surtout des difficultés actuelles, ne semble-t-il pas que, fidèle à toutes les traditions de son glorieux passé, la royauté vraiment chrétienne et vraiment française doive faire aujourd'hui, pour l'émancipation et la prospérité morale et matérielle des classes ouvrières, ce qu'elle a fait en d'autres temps pour l'affranchissement des communes ? N'est-ce pas à elle qu'il appartient d'appeler le peuple du travail à jouir de la liberté et de la paix, sous la garantie nécessaire de l'autorité, sous la tutelle spontanée du dévouement et sous les auspices de la charité chrétienne ?

HENRI.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
avatar

Henryk
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1081
Date d'inscription : 05/12/2017
Age : 53
Localisation : Forez

Revenir en haut Aller en bas

Ciel; Un légitimiste à qui il manque le sens de l'humour.

Message par Alain TEXIER le Dim 11 Fév - 21:26

@Henryk a écrit:Mr Texier, vos blagues de mauvais gout, dans les titres, sur des tiers, montrent aussi un visage que vous m'avez bien caché, je vous cite: "tais toi El kabasch".

Bon courage à ceux qui se retrouveront face à vous.
avatar

Alain TEXIER
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 28
Date d'inscription : 01/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique sur la légitimité entre F. Abed, Chevalier du Temple, Alain Texier et Henryk

Message par Henryk le Dim 11 Fév - 21:36

Quel rapport avec l'humour avec ce triste sire qui ne badine pas avec ses propres parents; pour le cas, Véronique Lévy!

Eh ben,
ils ne devaient pas rire
tous les jours
avec vous humour
sur les bancs rouge d'ire,
de la Fac.

Je suppose que c'est un compliment...

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
avatar

Henryk
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1081
Date d'inscription : 05/12/2017
Age : 53
Localisation : Forez

Revenir en haut Aller en bas

Oui à un pacte de non agression entre royalistes servant des princes différents.

Message par Alain TEXIER le Dim 11 Fév - 21:46

@Chevalier Paul a écrit:On voit bien que le providentialisme ne mène à rien de sérieux.
Dans cette mouvance providentialiste, il n'y a pas de fondement ni de doctrine, ni aucun discernement.
Ce qui m'a mis la puce à l'oreille, c'est d'entendre de votre part M.Texier que la légitimité s'opposait à la volonté de Dieu en citant le Pater Noster: cette opinion accusatoire reste infondée, tout comme votre mouvance pseudo-royaliste mémoricide.
Curieuse votre façon d'amorcer un "débat", on affirmant être abbouché à la volonté d'un Dieu qui renierait son fils et lieutenant légitime: une vanité et un égo démesuré de plus qui confirme la volatilité de votre opinion.
On attend toujours des arguments intelligents concernant votre pseudo-royauté sans racines, sans tradition, sans identité, sans fondement.
Une chose est sûre, c'est que vos interventions visent toujours à saper la légitimité, à tuer le principe royal de fait, et à faire du passé table rase.
Puis votre louange du 17ième siècle, "vrai siècle des lumières" selon vous, confirme tout cela, et révèle votre identité profonde et vos intentions cachées de destruction du patrimoine intégral de la monarchie traditionelle française, de droit divin.
Du reste, votre mouvance auto-proclamée "providentialiste" est plutôt complètement "hasardeuse", ce qui n'a rien de chrétien non plus. Votre dieu du hasard, nul ne le connait non plus, sauf vous apparement, c'est assez amusant.
Bref, je crois à la Souveraine Providence, et qu'elle n'a rien à voir avec les vues d'opinions humaines insensées comme les vôtres: donc vos manoeuvres visant aussi à manipuler la providence sont vaines bien-sûr.
Donc vos manoeuvres n'ont rien d'édifiant et ne visent qu'à détruire la mémoire, le principe royal de fait donc légitime, à détruire la noble tradition française et à semer la confusion parmi les royalistes en les égarant le plus loin possible.
Enfin votre réflexe nombriliste de citer votre blog sans arrêt  révèle aussi votre hypocrisie à ne point vouloir débattre, ni répondre aux questions droitement et sincèrement, tout juste à précher pour votre mouvance absolument pas raisonnable et pleurnicher en vous victimisant, sans chercher à comprendre les éventuels reproches que l'on peut faire à votre démarche perfide et sournoise, vraiment très vicieuse, c'est évident.
Alors ôtez votre masque et dites-nous clairement votre position et vos intentions, soyez honnêtes avec vous-mêmes et avec nous, c'est la moindre des choses.
avatar

Alain TEXIER
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 28
Date d'inscription : 01/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique sur la légitimité entre F. Abed, Chevalier du Temple, Alain Texier et Henryk

Message par Alain TEXIER le Dim 11 Fév - 22:00

je me suis permis de poster votre'analyse ci-dessus sur le blog de la Charte de Fontevrault ; Vous la trouverez en activant le lien ci-aprés.

https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2018/02/10/autopsie-de-l-entretien-tenu-sur-un-forum-legitimiste-avec-m-alain-texier-royaliste-providentialiste-et-fondateur-de-la-charte-de-fontevrault/?wref=tp

Il y aura trente ans le 25 aout prochain que la Charte de Fontevrault aura été fondée. vous ne doutez pas qu'elle ne s'est pas fait que des amis durant cette période mais du moins les royalistes qui se revendiquent royalistes providentialistes ont pu trouver sur ce blog matière à étayer leurs analyses.
avatar

Alain TEXIER
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 28
Date d'inscription : 01/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique sur la légitimité entre F. Abed, Chevalier du Temple, Alain Texier et Henryk

Message par Henryk le Dim 11 Fév - 22:18

Comme je l'ai déjà dit le providentialisme est un péché d'orgueil contre la Rédemption, contre les choix de Dieu, et la Ste Providence.

Qu'est ce que le travail méticuleux, de siècles de juristes royaux, contre votre Charte? Il n'y a pas que Napoléon qui met les incunables ou autres livres de la Chrétienté médiévale sous les sabots du providentialisme successoral ou aventurier.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
avatar

Henryk
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1081
Date d'inscription : 05/12/2017
Age : 53
Localisation : Forez

Revenir en haut Aller en bas

Le providentialisme ne se limite pas à la Charte de Fontevrault. Au vu de nos échanges, un ami vous a destiné le texte suivant .

Message par Alain TEXIER le Mar 13 Fév - 18:56

SUPPLIQUE A DIEU POUR LE RETOUR DU ROI... A PONTMAIN ! NOTRE APPROCHE ET NOTRE DÉMARCHE
Toute vérité qui n’est pas charitable procède d’une charité qui n’est pas véritable. (Saint François de Sales)

Les Constats


Constat n° 1 :

Depuis 226 ans, la France n’a pas été capable de remettre son roi sur le trône d’une façon pérenne. Il y eut peu de tentatives, et TOUTES ont échoué à chaque fois.
Constat n° 2 :
Dans leurs diverses méthodes d’action de restauration de la Royauté, les royalistes français n’ont eu jusqu’à présent aucune efficacité (ce qui produit l’effet attendu). Jugeant l’arbre à ses fruits, on ne peut qu’en déduire un très sérieux problème de diagnostic, puis de stratégie, à la base du résultat inexistant : le roi n’est toujours pas remonté sur le trône de France !
Constat n° 3 :
Après le petit nombre de tentatives ayant eu lieu (Restauration 1814-1830, Chambord 1871-1873), et à partir de cette dernière date, plus aucune autre entreprise sérieuse de restauration n’a vu le jour pendant ces 145 ans jusqu’à aujourd’hui. Il va de soi que le surgissement du problème de succession, qui advint alors, rajoute encore la désunion au désarroi et à la confusion.
Constat n° 4 :
Survient Maurras, « Le Docteur monarchique ». Excellent travail d’analyse, de synthèse et de rationalisation dans l’explication de l’institution royale à l’usage des Français. Mais hélas agnostique, il délaisse et omet toute la prépondérance de la réalité du plan spirituel de cette institution.
Constat n° 5 :
De ce fait, les royalistes perdent de vue progressivement et totalement les contraintes des fondements spirituels de l’institution royale. Par conséquent, ils ne prennent pas dans son ensemble le problème de la restauration en intégrant tous ses paramètres et font une erreur de diagnostic. Négligeant ces conditions initiales majeures, ils en déduisent des stratégies partielles, défectueuses et inappropriées.

Les Questions

Question n° 1 :
Les royalistes veulent-ils vraiment voir se réaliser le retour du roi sur le trône de France ?
C’est à se le demander, et je n’en suis pas si sûr que ça !
Depuis 1873, leur objectif n’est plus la restauration de l’institution royale, et leurs actes politiques ne se partagent plus qu’entre commémorations, réunions de formation, conférences et colloques ; mais chacun de leur côté (désunion oblige), et surtout ne pas faire de vagues, éviter les conflits avec le pouvoir en place, et courir après le « moindre mal » par le vote raisonnable et le compromis nationaliste...
     
Question n° 2 :
Et s’ils le veulent, à quelle échéance ?
Alors là, c’est le grand mystère ! Ils n’ont aucun objectif du tout !
Ils ne peuvent en avoir... ils se savent non seulement « verrouillés » par l’adversaire, mais désunis entre eux.

Question n° 3 :
Quelle erreur d’appréciation font les royalistes ?
C’est plutôt une faute qu’une erreur ! Une faute irrémédiable de diagnostic commise par les royalistes depuis 226 ans, faute qui « babélise » le mouvement royaliste et en paralyse toute velléité de processus de restauration royale.
C’est une faute extrêmement grave de préséance dans l’attribution de la possession de l’autorité royale : En vue du retour du Roi, les royalistes s’adressent d’abord aux princes de France au lieu de s’adresser au Roi de France.

Question n° 4 :
Quis ut Rex ? Qui comme Roi ?
Pour répondre sans détour ni hésitation, il faut consulter Sainte Jeanne d’Arc.
Hélas, la plupart des royalistes méconnaissent ou sous-estiment totalement la profonde réalité politique de la leçon de Jeanne la Pucelle.
Cette réalité, elle l’a répétée dans trois circonstances1 bien déterminées, et bien ordonnées dans le cours du temps de sa mission, qui deviennent trois rappels pour notre époque. La réalité attestée par Jeanne dans ces trois messages est claire, catégorique... ET TOUJOURS VALIDE !

Question n° 5 :
Quelle sont les deux dates les plus funestes de l’Histoire de France ?
C’est le 4 et le 14 septembre 1791 ! Le jour de la présentation de la 1ère Constitution au roi Louis XVI, et le jour de sa signature pour validation. Ce 14 septembre 1791, dans ce document officiel, la Royauté de Droit divin est abolie (Chapitre 2 / Article 3). A l’antique constitution de la fondation de la France : « Vive la nation des Francs qui a Dieu pour Fondateur » est substituée la nouvelle constitution où « Il n’y a point en France d’autorité supérieure à celle de la Loi. Le roi ne règne que par elle ». Ce jour-là,
1 . D’abord à Baudricourt (représentant les élites et les administrateurs du pays) :
« Le royaume n’appartient pas au dauphin, il appartient à mon Seigneur. Cependant mon Seigneur veut que le dauphin devienne roi et qu’il tienne le royaume en commende [c’est-à-dire en administration temporaire]. Il sera roi malgré ses ennemis et moi je le conduirai à son sacre. - Et quel est ton seigneur ?
- Le Roi du Ciel. »
. Ensuite au dauphin lui-même :
« J’ai nom Jehanne la Pucelle et vous mande par moi le Roi des Cieux que vous serez sacré et couronné à Reims et que vous serez Lieutenant du Roi des Cieux Qui est Roi de France ! »
. Enfin au Roi (« Gentil Roi » au lieu de « Gentil dauphin »), devant témoins : les seigneurs, la Cour, et les juristes : C’est la Triple Donation du Royaume ! Pour renouveler le Pacte conclu à Tolbiac et aux fonts baptismaux de Reims. « Notaires écrivez : Le 21 juin 1429 à 4h du soir, le roi Charles VII donne son royaume à Jeanne. »
« Écrivez encore : Jeanne donne à son tour la France à Jésus-Christ. »
« Écrivez : Nos Seigneurs (dit-elle d’une voix forte), à présent c’est Jésus-Christ Qui parle : Moi, Seigneur Éternel, Je donne la France au roi Charles ».
Cette triple donation a été faite sur l’ordre exprès de Dieu, via ses voix, par un acte officiel, solennel, public, authentique avec toutes les formes légales et juridiques.
           
le Christ est déchu, et juridiquement expulsé comme Roi de France. Il reste seul vrai Roi, mais quitte donc le trône et laisse Son Lieutenant SEUL, sans plus aucune protection de son suzerain ! On connaît la suite : La France refusant l’Être... n’est plus ! Et tout se désagrège jusqu’à nos jours.

Les Actions

ACTION n° 1 :
Pour le retour du Roi de France... L’action à faire.
Lorsqu’on expulse quelqu’un, il va de soi que cette personne ne soit pas encline à revenir d’elle-même vers ceux qui l’on chassée, et qu’elle attende d’être invitée par eux à le faire. Et pour vérifier s’ils reconnaissent leurs torts et s’ils sont de bonne foi dans leur demande, elle les éprouve d’abord par le silence... Elle se fait prier !
Cela s’applique aussi au Roi bannis, d’autant plus qu’Il est « le Roi du Ciel ». Il sait déjà se faire prier comme Dieu, et ne manquera pas de se faire prier pour revenir en France comme Roi... A plus forte raison qu’il y a crime de lèse-majesté à Son égard (d’où Son attente d’un nombre très important de prières).
Ainsi, « le Roi du Ciel Qui est Roi de France » ne bougera pas, ne brisera pas les scellés qu’Il a apposés Lui-même sur le Trône de France tant qu’Il n’aura pas reçu de nous ce nombre de prières déterminées par Lui.
C’est la seule et unique solution !
C’est la seule et unique stratégie à adopter et la seule action efficace à faire !
Ipso facto, un corollaire s’impose :
Soit le nombre de personnes qui Le prient de revenir est infime... et alors nous pouvons encore attendre Son retour dans, peut-être, 200 ou 300 ans ; soit le nombre de personnes est très important et le retour du Roi peut être extrêmement rapide !

ACTION n° 2 :
Pour le retour du Roi de France... La disposition de cœur.
Là-encore, il n’y en a qu’une seule et unique... Et elle est très simple !
Elle demande seulement ce que chaque Français peut mettre à la disposition du Roi, devant la situation létale de la France : un peu d’humilité, un peu de courage, un peu de confiance (inverse de la défiance qui aujourd’hui prévaut, partout et en tout).
Si l’action essentielle est de prier le Roi de revenir, et si la confiance qui implique l’Espérance est requise, il faut procéder dans le « bon lieu » !

ACTION n° 3 :
Pour le retour du Roi de France... Le bon lieu.
Quel sanctuaire unique en France répond parfaitement aux deux critères précédents ? PONTMAIN :
. Parce que Pontmain est la CAPITALE DE LA PRIERE !
. Parce que Pontmain est la CAPITALE DE L’ESPERANCE !
. Parce que Pontmain a déjà l’EXPERIENCE DU SALUT DE LA FRANCE !
En effet, le 17 janvier 1871, Marie, Reine de France et Notre-Dame d’Espérance, sauve le pays de l’invasion totale et, onze jours plus tard, arrête la guerre franco-prussienne... Les Allemands eux- mêmes ont vu la Vierge qui les repoussait. Ils ont rapporté et décrit ce fait le 19 janvier au général
     
Chanzy commandant la place de Laval (il existe une copie du rapport militaire de Chanzy traitant de cette entrevue).

ACTION n° 4 :
Pour le retour du Roi de France... La procédure.
Montesquieu disait : « La servitude commence toujours par le sommeil. » Aussi, là-encore, la procédure est toute simple :
. Se réveiller, se forcer, se bouger ! Et faire la démarche du voyage et du pèlerinage à Pontmain.
. Là-bas, reconnaître nos torts et faire amende honorable au vrai Roi de France, c’est-à-dire Lui demander pardon pour ce que nos pères ont fait en Le bannissant de France, mais aussi pardon de ne pas vouloir, ou de douter, de Sa réelle Royauté sur notre pays.
C’est une demande de pardon formelle, explicite et publique qui est indispensable, faite par toute l’assemblée présente, qui représente tous les Français en attendant qu’ils viennent en foule et en continu. J’en suis sûr, cela arrivera dans peu de temps. Ce jour-là Pontmain renouvellera Verdun !
Mais c’est une Supplique, et donc :
. Supplier le Père qu’il nous redonne Son Fils, le Roi de France que nous avons chassé en 1791.
. Supplier le Fils qu’il nous donne Son Lieutenant temporel qu’Il s’est choisi et qu’Il VEUT pour nous. . Demander au Saint-Esprit le discernement pour le reconnaître à coup sûr quand ce Lieutenant nous sera donné.

Pour résumer :
Nous avons le diagnostic de l’impuissance française au retour de son Roi.
Nous avons la stratégie pour ce retour.
Nous avons le lieu d’action de cette stratégie : PONTMAIN.
A Pontmain, nous avons le remède :
« MAIS PRIEZ MES ENFANTS »
A Pontmain, nous avons la certitude et l’échéance :
« DIEU VOUS EXAUCERA EN PEU DE TEMPSMON FILS SE LAISSE TOUCHER ».
C’est ce que nous mettons en œuvre tous les 17 de chaque mois, depuis le 17 janvier 2012 Cependant, il nous manque le nombre...
Alors, de grâce, venez au VRAI ROI !

Chouandecoeur
avatar

Alain TEXIER
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 28
Date d'inscription : 01/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique sur la légitimité entre F. Abed, Chevalier du Temple, Alain Texier et Henryk

Message par FLF_BZH le Mar 13 Fév - 19:31

Plusieurs remarques:

1) Les tentatives de remettre un roi sur le trône depuis 226 ans ont toutes été minées par l'esprit de 1789, en premier lieu l'influence orléaniste. C'est donc normal que cela n'ait pas marché.

2) Vous parlez d'inefficacité ; qu'il soit bien clair: il n'y a pas de "camp royaliste", d'où seraient issus des "courants". C'est faux, ça n'a jamais existé. Il y a deux attitudes:
- où l'on reste fidèle à la monarchie qui a construit notre pays avec l'esprit de l'institution, ses lois, ses principes, et en agissant sans incohérence (donc pas à la sauce orléaniste ou républicaine par exemple) : c'est le légitimisme (ou plutôt une des choses qu'implique cette doctrine, plus vaste)
- où l'on s'en écarte de diverses manières, même inconscientes, et là existe effectivement une unité, mais uniquement par défaut, et se retrouvent rassemblés, l'orléanisme, le providentialisme, les survivantismes, l’œcuménisme démocratique, le maurrassisme, et que sais-je encore.
Ces deux positions sont absolument antinomiques.

3) Il n'y a (donc) pas de problème de succession qui tienne si l'on reste fidèle à ce qui a marché, donc la monarchie capétienne. Les Lois fondamentales de succession sont très claires, elles désignent Louis XX aujourd'hui.

4) L'agnosticisme de Maurras n'était pas son seul problème, c'était un nationaliste avant tout, enfant du modernisme politique, et donc à sa manière (car il y en a plein aussi) de 1789.

5) Les légitimistes (pour ne parler que d'eux, c'est-à-dire nous autres, de l'UCLF donc, les autres "royalistes" sont tous libéraux à des degrés divers) n'ont jamais négligé l'aspect spirituel. C'est contraire à la doctrine légitimiste. Par contre, les providentialistes négligent totalement l'aspect temporel. Il faut les deux, pas l'un au détriment de l'autre. Les déséquilibres ne marchent jamais.

6) Les légitimistes sont les seuls à vouloir une pleine et cohérente restauration. Seulement, rétablir le roi ne va pas se faire tout seul. Il faut le faire connaître, et surtout dire pourquoi il s'agit de Louis XX et non un autre. Cela passe immanquablement par la connaissance de notions et de principes. C'est pourquoi l'étude est primordiale. Ce que nous faisons dans nos cercles. Après, évidemment, cela ne suffit pas. D'autres réflexions doivent être menées en vue de préparer une future restauration. L'UCLF fait cela aussi.

7) Vous parlez d'échéance pour une future restauration. Mais qui peut le savoir ? Ce n'est pas simple vous savez. La république est encore très bien installée.

8 )Sainte Jeanne d'Arc a validé par Dieu les Lois fondamentales de succession. Toute autre interprétation donne du libéralisme, soit nationaliste, soit mystique, mais en tout cas très moderne et nuisant à l'institution royale.

9) Les lois révolutionnaires ont certes remplacé l'institution royale, mais pas abolies véritablement, puisqu'elles ont encore un fonctionnement aujourd'hui que les légitimistes font connaître. Rien ne pouvait légitimement mettre fin à l'institution royale et changer les Lois fondamentales, même pas le roi lui-même.

10 ) Et enfin, nous ne proposez que la prière, c'est important évidemment, mais si cela s'arrête là, il ne faut rien imaginer d'autre.
avatar

FLF_BZH
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 991
Date d'inscription : 05/12/2017
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

De la légitimité de la Charte de Fontevrault .

Message par Alain TEXIER le Mer 14 Fév - 12:36

@Chevalier Paul a écrit:Quelle légitimité votre charte présente-t-elle face à la légitimité traditionnelle M. Texier?

La Charte de Fontevrault n'a de légitimité que dans la mesure où elle demande aux royalistes de se conduire en chrétiens en appliquant spécifiquement les deux commandements spécifiques du Notre Père: pardon des offenses et soumission à la volonté divine s'agissant de qui doit être Son Lieutenant sur le trône de France.
avatar

Alain TEXIER
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 28
Date d'inscription : 01/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique sur la légitimité entre F. Abed, Chevalier du Temple, Alain Texier et Henryk

Message par Deba le Mer 14 Fév - 14:01

@FLF_BZH a écrit:

3) Il n'y a (donc) pas de problème de succession qui tienne si l'on reste fidèle à ce qui a marché, donc la monarchie capétienne. Les Lois fondamentales de succession sont très claires, elles désignent Louis XX aujourd'hui.


Pour quelles raisons les Bourbons dits d'Espagne ont toujours refusé les analyses d'ADN ?
avatar

Deba
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 348
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique sur la légitimité entre F. Abed, Chevalier du Temple, Alain Texier et Henryk

Message par FLF_BZH le Mer 14 Fév - 14:24

Franck ABED a écrit:
@FLF_BZH a écrit:

3) Il n'y a (donc) pas de problème de succession qui tienne si l'on reste fidèle à ce qui a marché, donc la monarchie capétienne. Les Lois fondamentales de succession sont très claires, elles désignent Louis XX aujourd'hui.


Pour quelles raisons les Bourbons dits d'Espagne ont toujours refusé les analyses d'ADN ?

J'en sais rien, pas au courant. Pourquoi ? Vous imaginez un autre "candidat" en plus d'un improbable descendant de Louis XVII ?
avatar

FLF_BZH
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 991
Date d'inscription : 05/12/2017
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique sur la légitimité entre F. Abed, Chevalier du Temple, Alain Texier et Henryk

Message par Pascal du Forez le Mer 14 Fév - 21:57

Pourquoi des tests ADN , çe qui peut se vérifier par la généalogie, tout simplement ? Et qui vous dit que cela leur a été proposé , Mr Abed ? Est çe vous qui allait venir avec l attirail médical et aller procéder au test ? Dites plutôt à quel descendant hypothétique, autre que Louis XX , vous pensez sauf si vous avez peur de déclencher un cataclysme. Allez un peu de courage , Mr Abed , allez au fond des choses.
avatar

Pascal du Forez
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 160
Date d'inscription : 08/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique sur la légitimité entre F. Abed, Chevalier du Temple, Alain Texier et Henryk

Message par cajun le Lun 5 Mar - 11:36

c'est fou ça comme au nom de la foi vous trouvez encore le moyen de vous battre.....

comment oser détourner le pater nostra à des fins politique sur le choix de telle ou telle tête à couronner...

en quel honneur peut on oser demander à un prince de passer un test adn sous quel motif et sous quelle autorité?

monsieur le professeur de droit pourriez vous citer l'article qui rendrait caduque la légitimité de Louis XX sur le trône de France?

d'un autre coté les sujets du prince légitime pourriez vous s'il vous plait avoir l'obligeance de répondre à ces inepties avec des arguments autre que "c'est comme ça et pas autrement nous avons raison vous avez tort point"

un tel refus de débat sous entend plus un manque d'arguments réaliste qu'autre choses et en plus de maintenir la division dans les rangs royalistes nous fait passer pour des ..... enfin vous m'avez compris .....

c'est par l'échange dans un esprit Chrétien de partage d’opinions que nous pourrons propager l’évangile et la royauté qui en découle.....
avatar

cajun
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 140
Date d'inscription : 03/03/2018
Age : 50
Localisation : gard

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum