Vladimir Poutine, un grand chef d'Etat

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Vladimir Poutine, un grand chef d'Etat

Message par Mormagor Angrûth le Jeu 15 Fév 2018 - 17:39

Intéressante nuance que vous introduisez entre voter et élire. Mais sauf erreur, puisque la si merveilleuse Marine Le Pen est là pour sauver la France (et le monde faut être ambitieux), il faudra bien l'élire ! Il faudra donc "abdiquer" pour lui laisser le pouvoir. Non merci ! Very Happy

_________________
Des cendres, un feu s'éveillera.
Des ombres, une lumière jaillira;
Renouvelée sera l'épée qui fut brisée,
Le sans-couronne sera de nouveau roi.
avatar

Mormagor Angrûth
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 126
Date d'inscription : 16/12/2017
Age : 26
Localisation : Bourbonnais

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vladimir Poutine, un grand chef d'Etat

Message par Mavendorf le Jeu 15 Fév 2018 - 17:54

@Chevalier du Temple a écrit:La question est de savoir qui avait le meilleur projet pour la France.

Comment peut-on avoir un projet pour la "France", alors que les partis de la république (tous sans exception) lui tournent le dos ? La république est programmée pour détruire la France. Il n'existe pas de "bonne droite" :

Le mythe de la « bonne république » chez les catholiques : ICI

Etudier est certes plus compliqué que de glisser un bulletin de vote dans une urne maçonnique. Cependant si vous ne cherchez pas à dépasser les illusions démocratiques, vous ne comprendrez jamais le fonctionnement de l'adversaire, et c'est lui qui aura toujours l'avantage.

_________________
avatar

Mavendorf
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1012
Date d'inscription : 05/12/2017

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vladimir Poutine, un grand chef d'Etat

Message par Chevalier du Temple le Jeu 15 Fév 2018 - 18:14

@Herlacyng a écrit:Allons, on sait tous que le FN n'est qu'une petite mafia centrée autour de la dynastie des Le Pen, la dernière chose qu'il souhaite, c'est bien d'avoir le pouvoir : il n'a aucune idée de ce qu'il en ferait sachant qu'il ne vit que par les slogans qui flattent le bon peuple. Il suffit pour s'en convaincre de se rappeler le fiasco total du second tour de la présidentielle. Ce fiasco était délibéré, Marine Le Pen a sabordé sa propre élection : elle se moque de ses propres électeurs.

Herlacyng, arrêtons la plaisanterie, voulez-vous ? Vous parlez comme un journaleux du système. Vous n'avez pas honte de vous ridiculiser de la sorte ? Marine Le Pen est irréprochable. Elle au moins aime la France, au point de tout sacrifier pour sa défense et sa sécurité. La mafia c'est pas le FN, c'est l'UMPS avec ses islamo-collabos qui travaillent contre les intérêts de la France.
avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 253
Date d'inscription : 07/01/2018
Age : 72
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vladimir Poutine, un grand chef d'Etat

Message par Herlacyng le Jeu 15 Fév 2018 - 18:38

Vous parlez comme un journaleux du système.

Et vous, vous parlez comme un troll payé par Moscou... Et votre Marine Le Pen, elle ferait pas partie du système par hasard ? Very Happy

Marine Le Pen est irréprochable.

C'est la nouvelle Jeanne d'Arc, c'est cela ? Rolling Eyes

Elle au moins aime la France, au point de tout sacrifier pour sa défense et sa sécurité.

Même son vieux père, vous imaginez ! Il en a été très peiné d'ailleurs. Elle aime tellement la France qu'elle a saboté ses propres élections, c'est dire si elle avait conscience de sa nullité !

La mafia c'est pas le FN, c'est l'UMPS avec ses islamo-collabos qui travaillent contre les intérêts de la France.

J'ai jamais dis qu'il y en avait une seule. On voit juste les mafias qui nous arrangent, comme toujours. Ouvrez un peu les yeux : en sus d'être une incapable, le parti qu'elle représente ne passera jamais par les urnes, le système l'a créé comme un repoussoir, juste bon pour recueillir ses mécontents et surtout les dispenser de réfléchir en profondeur sur celui-ci.

_________________
Aux échecs, le Fou est toujours à côté du Roi !
avatar

Herlacyng
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 93
Date d'inscription : 12/01/2018
Age : 23
Localisation : Généralité de Moulins

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vladimir Poutine, un grand chef d'Etat

Message par Chevalier du Temple le Jeu 15 Fév 2018 - 19:01

Herlacung, je crois que vous poussez un peu trop sur le bouchon avec vos attaques à la limite de l'insulte. Arrêtez de dénaturer la réputation de cet excellent forum avec vos affirmations saugrenues. Vous ne faites que spéculer sur pratiquement tout, ce qui en dit long sur votre savoir et votre intelligence. Si vous voulez converser avec moi, faites preuve de maturité et de respect ou continuez votre chemin. Je n'ai pas de temps à perdre avec des gens grossiers et ignorants.
avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 253
Date d'inscription : 07/01/2018
Age : 72
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vladimir Poutine, un grand chef d'Etat

Message par Herlacyng le Jeu 15 Fév 2018 - 19:08

Rien n'est plus insultant que d'être traité de journaleux, surtout quand je ne fais que dire ce que je pense !

_________________
Aux échecs, le Fou est toujours à côté du Roi !
avatar

Herlacyng
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 93
Date d'inscription : 12/01/2018
Age : 23
Localisation : Généralité de Moulins

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vladimir Poutine, un grand chef d'Etat

Message par FLF_BZH le Jeu 15 Fév 2018 - 19:49

@Chevalier du Temple a écrit:Herlacung, je crois que vous poussez un peu trop sur le bouchon avec vos attaques à la limite de l'insulte. Arrêtez de dénaturer la réputation de cet excellent forum avec vos affirmations saugrenues. Vous ne faites que spéculer sur pratiquement tout, ce qui en dit long sur votre savoir et votre intelligence. Si vous voulez converser avec moi, faites preuve de maturité et de respect ou continuez votre chemin. Je n'ai pas de temps à perdre avec des gens grossiers et ignorants.

Est-il mature de faire montre d’une véritable idolâtrie envers Le Pen ou même Poutine ? On peut défendre des personnes, mais il faut doser dans les éloges.

Je vous invite également à éviter de parler maladroitement à vos interlocuteurs, que vous ne connaissez pas que je sache.

Et enfin, faites l'effort de répondre aux objections que nous vous opposons. Remontez le sujet pour les (re)lire.

Merci.
avatar

FLF_BZH
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 503
Date d'inscription : 05/12/2017
Age : 26
Localisation : Bretagne

http://www.royalistesbretons.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vladimir Poutine, un grand chef d'Etat

Message par Chevalier du Temple le Jeu 15 Fév 2018 - 20:17

@Herlacyng a écrit:Rien n'est plus insultant que d'être traité de journaleux, surtout quand je ne fais que dire ce que je pense !

Herlacyng, si le mot "journaleux" vous dérange alors je peux le changer volontiers pour celui de journaliste. Cela vous va ? Vous êtes jeune et impulsif ce qui est bien normal pour quelqu'un de votre âge. Sachez qu'à aucun moment, mon attention n'a été de vous offenser délibérement. Ce qui m'a mis un peu hors de moi, c'est que vous m'avez appelé un agent de Moscou. Toute ma vie j'ai combattu pour le droit à la liberté d'expression mais ne pourriez-vous pas éviter d'être aussi agressif au point de friser l'insulte ? J'espère que tout comme moi, vous oublierez cet incident pour le bien de ce forum. Je regrette sincèrement chacun de mes mots qui vous ont offensé et j'espère qu'à l'avenir nous pourrons échanger calmement et sereinement, dans le respect mutuel et la compréhension.
avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 253
Date d'inscription : 07/01/2018
Age : 72
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vladimir Poutine, un grand chef d'Etat

Message par Chevalier du Temple le Jeu 15 Fév 2018 - 20:32

FLF_BZH, si vous pensez que je montre une véritable idolâtrie envers Marine Le Pen ou même Vladimir Poutine alors c'est que vous n'avez rien compris. Si vous pensez que se faire traiter de "troll payé par Moscou" ce n'est pas parler maladroitement alors tant mieux pour vous. Pour ma part, sachez que l'intérêt que j'avais pour votre forum vient de se terminer. N'ayez aucune crainte, je n'ai pas intention de revenir débattre parmi vous au risque de vous importuner. Bonne chance et bon vent à tous !
avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 253
Date d'inscription : 07/01/2018
Age : 72
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vladimir Poutine, un grand chef d'Etat

Message par Herlacyng le Jeu 15 Fév 2018 - 20:39

Herlacyng, si le mot "journaleux" vous dérange alors je peux le changer volontiers pour celui de journaliste. Cela vous va ? Vous êtes jeune et impulsif ce qui est bien normal pour quelqu'un de votre âge. Sachez qu'à aucun moment, mon attention n'a été de vous offenser délibérement. Ce qui m'a mis un peu hors de moi, c'est que vous m'avez appelé un agent de Moscou. Toute ma vie j'ai combattu pour le droit à la liberté d'expression mais ne pourriez-vous pas éviter d'être aussi agressif au point de friser l'insulte ? J'espère que tout comme moi, vous oublierez cet incident pour le bien de ce forum.

Ce n'est pas ainsi que cela c'est passé, mais peu importe... Je n'ai pas besoin d'un paternalisme vous savez, je suis plus jeune que vous, mais je sais ce que je dis, mes mots sont pesés. Il ne faut pas prendre la chose personnellement  si je m'en prends au FN et aux Le Pen, à moins que vous ne vous identifiez excessivement dans ces personnes. Le plus intéressant, ce sont les objections qui ont été fournies, et ce ne sont pas des slogans ou des gros titres :
-Le FN n'a pas le programme d'un parti catholique.
-Les Le Pen pratiquent le népotisme. Le FN est au moins aussi corrompu que les autres partis républicains.
-Les Le Pen n'ont jamais réussi une élection présidentielle, et s'abritent derrière le slogan "la prochaine c'est la bonne". Marine Le Pen a sabordé son second tour au mépris de ses électeurs, ce qui signifie qu'au delà de ses grands discours elle ne souhaite pas gouverner, et qu'elle se fiche du destin de la France tant que son parti en marge tourne (si j'osais je dirais surtout l'argent qui est en jeu là dedans).

Entre autres.


Dernière édition par Herlacyng le Ven 16 Fév 2018 - 3:31, édité 1 fois

_________________
Aux échecs, le Fou est toujours à côté du Roi !
avatar

Herlacyng
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 93
Date d'inscription : 12/01/2018
Age : 23
Localisation : Généralité de Moulins

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vladimir Poutine, un grand chef d'Etat

Message par Mavendorf le Jeu 15 Fév 2018 - 21:06

@Chevalier du Temple a écrit:Si vous pensez que je montre une véritable idolâtrie envers Marine Le Pen ou même Vladimir Poutine alors c'est que vous n'avez rien compris. Si vous pensez que se faire traiter de "troll payé par Moscou" ce n'est pas parler maladroitement alors tant mieux pour vous. Pour ma part, sachez que l'intérêt que j'avais pour votre forum vient de se terminer. N'ayez aucune crainte, je n'ai pas intention de revenir débattre parmi vous au risque de vous importuner. Bonne chance et bon vent à tous !

C'est dommage de nous quitter pour une petite "embrouille". D'autant plus que vos contributions sont intéressantes. Je pense que tout le monde ici à remarqué chez vous ce goût pour l'histoire. Comprenez cependant que pour nous la monarchie a un avenir politique, et que nous ne pouvons pas vous suivre dans l'illusion d'un parti.

Le légitimisme ne peut vivre pleinement qu'indépendamment des rouages de la république, et il doit s'en défendre.

Voici un article assez ancien (Je crois qu'il est de Jean Vaquié), qui explique bien le piège démocratique dans lequel se sont enfermés depuis trop longtemps les catholiques.

Catholiques de tous les fronts ! Larguez les amarres !:


Depuis très longtemps, les articles de la presse légitimiste relatifs aux infiltrations païennes et gnostiques dans les milieux catholiques ont fait couler beaucoup d'encre, contribué à faire vaciller les certitudes de bien de nos amis quant au bien-fondé de leur action menée au sein de partis politiques qui se révèlent être les vecteurs privilégiés de ces infiltrations. Des catholiques ont été convaincus par nos arguments, d'autres hésitent encore à rompre définitivement avec un passé qu'ils ne veulent pas renier. Pour les avoir rencontrés, correspondu avec eux, nous connaissons leurs réserves, les éléments qui les empêchent de "larguer les amarres". Catholiques de tous les fronts ! C'est à vous, que cette lettre s'adresse.

Le Front National a effectué sa percée au début des années 1980, suscitant immédiatement l'engouement de nombreux catholiques. On affirmait que Le Pen partageait nos idées, assistait à la messe à Saint-Nicolas du Chardonnet ! Bien des légendes se sont échafaudées à cette époque. Le Front National était ce mouvement de masse qui allait relever la France, la rendre à sa vocation première. Beaucoup se laissèrent abuser.

Nous ne côtoyions alors que les catholiques du mouvement frontiste, ne lisions que ses organes bienséants, ignorions tout des dessous de ce parti. Que nous révélait-on la présence de néo-nazis patentés dans l'entourage de Le Pen, nous nous insurgions contre les "calomnies" de la gauche caviar. Nous faisions front !

Bien vite cependant, il fallut se rendre à l'évidence : un piège machiavélique nous avait été une fois de plus tendu par la démocratie. Au moins avons-nous retiré de cette expérience la leçon suivante : il est toujours dangereux de faire des risettes aux nouveau-nés républicains dont le souffle exhale invariablement les mêmes germes mortels. De fait, le programme du Front National n'était recouvert que d'un très léger verni de christianisme propre à satisfaire à bon compte quelques dizaines de milliers de catholiques, suffisamment diffus néanmoins pour ne pas rebuter les millions de Français mécontents qui allaient lui apporter ses voix. Le Pen parlait volontiers de Dieu dans ses discours, des valeurs du décalogue. Il déclarait dans le même temps : "Depuis que le pouvoir ne se fonde plus en Dieu mais dans le peuple, c'est lui qui doit être l'objet de toutes nos considérations". Déclaration pour le moins surprenante de la part de celui que nous tenions pour un paroissien de Saint-Nicolas du Chardonnet. Plus surprenant encore était ce creuset d'idéologies antinomiques que constituait dès ses débuts le "laboratoire" frontiste. Dans les instances dirigeantes du parti se côtoyaient allègrement catholiques et membres de sectes antichrétiennes par définition (les responsables politiques affiliés à la secte Moon ne sont restés que quelques années au Front. Des membres issus du GRECE, prônant un retour aux cultes païens, en font toujours partie).

Bien entendu, les revues que nous lisions, les "intellectuels" que nous rencontrions taisaient ces accointances contre nature. Nous les tenons en partie pour responsables de notre trop longue ignorance. Il était pourtant criminel de passer sous silence l'existence de ces païens de plus en plus nombreux qui infiltraient les journaux tels Présent, National Hebdo…lus en toute confiance par des franges de nos milieux. Il était inadmissible, sous prétexte de ne pas causer de torts au "parti", de dissimuler aux jeunes gens les dangers qu'ils encouraient en allant écouter les conférences de l'idolâtre frontiste Pierre Vial…des billevesées qu'ils apprendraient à la lecture de la revue étudiante Offensive pour une nouvelle université…Inadmissible de laisser, hérétiques et blasphémateurs imprégner impunément les esprits des doctrines ésotériques de Guénon et d'Evola, de les laisser nous imposer des références littéraires ou historiques étrangères au véritable patrimoine contre-révolutionnaire. Lorsque quelques personnes s'avisaient de vouloir dire la vérité, on leur demandait "aimablement" de bien vouloir se taire…il ne fallait pas "exagérer" les faits au risque de diviser la "droite". On leur disait encore "ces païens ne sont pas nombreux, n'ont aucune influence". S'ils étaient si peu nombreux pourquoi ne pas les avoir alors renvoyés. Pourquoi les avoir laissés maîtres de tous les organes de formation et de réflexion du Front ? Simplement parce que loin d'être une composante conjoncturelle de la "droite nationale", le courant de pensée représenté par ces hommes en est une composante structurelle.

Ces éléments ne sont-ils pas à même de vous convaincre qu'aucun salut n'est envisageable au sein de ces partis ?

L'un d'entre vous nous écrivait un jour que nous confondions politique et religion. Quel curieux argument ! Le devoir de tout catholique, sans cesse affirmé par le magistère de l'Eglise, n'est-il pas de travailler au triomphe du règne social de N.S.J.C. S'il faut distinguer pouvoir temporel et spirituel, on ne peut en aucun cas les séparer. Il est certainement envisageable de construire une cathédrale avec l'aide de non-croyants, impossible de vouloir l'édifier en compagnie d'individus cherchant à saper les fondements de notre œuvre tout en faisant perdre de vue aux bons ouvriers le plan initial dans le but de les conduire à ériger leur propre temple. Vous êtes traditionalistes et admettez sans difficulté que les politiques libérales et socialistes reposent sur des idéologies éminemment perverses, à la fois cause et conséquence de conceptions religieuses dénaturées et destructrices. Pourquoi vous ingénier alors à croire qu'il peut exister par ailleurs des partis "neutres" ? Ne vous leurrez pas vous-même en invoquant de mauvais arguments. Lorsque dans un article nous relations les propos de Le Pen affirmant que "l'Eglise avait négligé la figure de Lucifer, le porteur de lumière"(sic), plusieurs d'entre vous ont essayé de justifier le chef du FN. Le texte était pourtant là, cinglant, et personne ne s'est avisé de nous en fournir une explication de fond susceptible d'atténuer son caractère sciemment antichrétien. Pour des propos similaires Chirac, Jospin… auraient été descendus en flèche. Aucune circonstance atténuante (à juste titre) ne leur aurait été accordée. Mais Le Pen semblait pouvoir tout se permettre, ses paroles vous parvenaient comme aseptisées. Vous préférez ne retenir que les paroles doucereuses qu'il ne manquait jamais de prononcer quand il s'adressait à un public catholique.

Ne pouvez-vous constater que vous partagez là un esprit de parti dont sont aussi victimes, de façon différente, certes, mais comparable, les modernistes libéraux ou socialistes lorsqu'ils se laissent abuser par les tirades pseudo-chrétiennes de leurs élus soucieux de ne pas se mettre à dos une partie de leur électorat ?
Malgré tout ce que nous pourrons vous dire, il existe un facteur, un seul, qui inconsciemment peut vous empêcher de nous écouter. Vous savez ce qui se passe autour de vous mais chassez du mieux que vous pouvez les doutes qui parfois vous assaillent et ce, pour la simple et unique raison que vous ressentez à l'idée de quitter le front une douloureuse impression de vide. Cette impression n'est cependant qu'un mirage résultant de l'illusion révolutionnaire selon laquelle la richesse d'une doctrine politique ne se jauge pas à sa conformité avec l'enseignement traditionnel de l'Eglise mais au nombre de ses défenseurs.

_________________
avatar

Mavendorf
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1012
Date d'inscription : 05/12/2017

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vladimir Poutine, un grand chef d'Etat

Message par Franck ABED le Ven 16 Fév 2018 - 8:49

Ca date mais c'est toujours d'actualité :

avatar

Franck ABED
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 312
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vladimir Poutine, un grand chef d'Etat

Message par Pascal du Forez le Ven 16 Fév 2018 - 9:50

Pour revenir à Poutine , il est très difficile de s en faire une idée exacte mais les valeurs qu il porte sont les plus proches des nôtres ; déjà médiatiquement, chez nous , il est détesté ce qui est un bon point . De méme, je ne l opposerai pas trop à Trump , qui lui aussi est détesté par ces mêmes media . Pourquoi parce que depuis des dizaines d années , nous n avions plus affaire à des personnes , qui osent étaler devant tous leurs valeurs intrinsèquement chrétiennes , çe qui énerve bien les lobbys à l idéologie gauchiste . Voir un président us en pleine réunion , prier , voir un CEMA ( chef d état major) avant d assister à un défilé, aller prier , c est quelque chose. Apres , c est peut etre beaucoup de com mais enfin , ces images ont le mérite d exister et surtout d énerver les républicains . Il y a un retour vers des valeurs chrétiennes et c est le principal . Apres rien est parfait . Mais tant que ça peut freiner l Europe des lobbys , cela me convient , sachant qu on revient de loin, d un côté de présidents us , bibreonnés par l oligarchie mondiale et de l autres de 70 ans de communisme. Certains comme Ploncard , ont une opinion plus nuancée et c est à se demander d où il tire ses informations , oú il affirme que Poutine fait parti de l oligarchie . D après Jeanne Smits , il serait entouré de gnostiques . Çe qui reviendrait à penser que c est la gnose qui conduit le monde .
avatar

Pascal du Forez
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 115
Date d'inscription : 08/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vladimir Poutine, un grand chef d'Etat

Message par Prince de Talmont le Ven 16 Fév 2018 - 10:03

Cher Chevalier du Temple j'espère que vous allez demeurer parmi nous.

Il est vrai que certaines piques blessantes ne sont pas vraiment appropriées et je vous en présente nos excuses. On peut bien débattre sans succomber à ce genre d'apostrophes personnelles qui n'apportent rien de constructif.

_________________
Forum royaliste Blog royaliste Blog catholique
avatar

Prince de Talmont
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 560
Date d'inscription : 24/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vladimir Poutine, un grand chef d'Etat

Message par Prince de Talmont le Ven 16 Fév 2018 - 11:03

@Herlacyng a écrit:

Naturellement que les Etats-Unis ne sont pas ce qu'ils prétendent être, mais est-ce suffisant pour en faire un empire du mal ? Ce terme relève pour moi d'une propagande outrancière. C'est tirer un trait trop facile sur comment la Russie actuelle s'est bâtie : sur les ruines d'un état communiste dont elle garde encore beaucoup d'héritages, ai-je besoin d'ajouter que c'est un passé plus que douteux ?

On peut tout de même noter que les Etats-unis sont une construction artificielle récente, entièrement édifiée par la franc-maçonnerie, et diffusant son poison à la terre entière.
La Russie est un véritable pays, avec une culture millénaire et une religion assez proche de la vérité.
La réduire à sa parenthèse communiste c'est comme réduire la France à la république.

_________________
Forum royaliste Blog royaliste Blog catholique
avatar

Prince de Talmont
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 560
Date d'inscription : 24/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vladimir Poutine, un grand chef d'Etat

Message par Herlacyng le Ven 16 Fév 2018 - 11:47

On peut tout de même noter que les Etats-unis sont une construction artificielle récente, entièrement édifiée par la franc-maçonnerie, et diffusant son poison à la terre entière.
La Russie est un véritable pays, avec une culture millénaire et une religion assez proche de la vérité.
La réduire à sa parenthèse communiste c'est comme réduire la France à la république.

La France est quand même devenue républicaine, les Français sont malheureusement républicains aux yeux du monde. C'est pareil pour la Russie, l'URSS n'est certainement pas l'âme de la Russie authentique, mais son héritage pèse de tous son poids de nos jours. Je pense que le fait de vouloir canoniser Ivan IV est assez symptomatique d'un certain esprit russe actuel : un bon vieux package nationaliste, orthodoxe, et sinon staliniste du moins autocratique. On ne peut pas réduire l'épisode soviétique à une simple parenthèse, c'est une donnée importante. Les Habsbourgs étaient de très bon catholique, ils n'en été pas moins les pires ennemis du Roi Très Chrétien. La bonté supposée de tel ou tel gouvernement ne doit pas dicter notre conduite en politique. Enfin, peut-on réduire les Etats-Unis à la franc-maçonnerie ? C'est un pays qui a été édifié par le concours de nos armées royales, les Etatsuniens s'en souviennent : ils aiment notre pays, ils aiment notre royauté. Ils nous ont rendu la pareille en 17 et en 40.

_________________
Aux échecs, le Fou est toujours à côté du Roi !
avatar

Herlacyng
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 93
Date d'inscription : 12/01/2018
Age : 23
Localisation : Généralité de Moulins

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vladimir Poutine, un grand chef d'Etat

Message par Prince de Talmont le Ven 16 Fév 2018 - 12:17

@Herlacyng a écrit:

La France est quand même devenue républicaine, les Français sont malheureusement républicains aux yeux du monde. C'est pareil pour la Russie,

La Russie s'est débarrassé du communisme, elle n'est plus l'URSS aux yeux du monde.
Prions qu'un jour il en soit de même pour la France avec la république.

@Herlacyng a écrit:l'URSS n'est certainement pas l'âme de la Russie authentique, mais son héritage pèse de tous son poids de nos jours. Je pense que le fait de vouloir canoniser Ivan IV est assez symptomatique d'un certain esprit russe actuel : un bon vieux package nationaliste, orthodoxe, et sinon staliniste du moins autocratique.

On pourrait dire la même chose de la canonisation de Jeanne d'Arc en 1920.

@Herlacyng a écrit:On ne peut pas réduire l'épisode soviétique à une simple parenthèse, c'est une donnée importante. Les Habsbourgs étaient de très bon catholique, ils n'en été pas moins les pires ennemis du Roi Très Chrétien. La bonté supposée de tel ou tel gouvernement ne doit pas dicter notre conduite en politique.

On peut tout de même louer le renversement des alliances de 1756, qui vit enfin l'union naturelle des puissances catholiques contre les puissances hérétiques, un peu trop tard hélas sans doute.

@Herlacyng a écrit:Enfin, peut-on réduire les Etats-Unis à la franc-maçonnerie ? C'est un pays qui a été édifié par le concours de nos armées royales, les Etatsuniens s'en souviennent : ils aiment notre pays, ils aiment notre royauté. Ils nous ont rendu la pareille en 17 et en 40.

La poussée maçonnique qui a précipité la France dans la Révolution a auparavant entraîné sa participation à la Révolution américaine (avec le même homme de main maçon Lafayette), une décision catastrophique je pense, qui a ruiné et affaiblit la France, la rendant plus vulnérable à ce qui allait suivre.
L'idée pouvait paraître louable, diviser la perfide Albion, mais elle est comme ces monstres qui se multiplient quand on les découpe.
Je parle bien évidemment des gouvernements américains et anglais, leurs peuples sont composés également de personnes estimables dont certaines peuvent être effectivement profondément attachées à nos valeurs, sans doute d'autant plus qu'ils en sont si cruellement éloignés.
Je ne m'étendrai pas sur 17 et 40 qu'on peut voir de façon romanesque ou de manière plus réaliste.


_________________
Forum royaliste Blog royaliste Blog catholique
avatar

Prince de Talmont
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 560
Date d'inscription : 24/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vladimir Poutine, un grand chef d'Etat

Message par Herlacyng le Ven 16 Fév 2018 - 12:42

On peut tout de même louer le renversement des alliances de 1756, qui vit enfin l'union naturelle des puissances catholiques contre les puissances hérétiques, un peu trop tard hélas sans doute.

La politique ne fonctionne pas ainsi.

On pourrait dire la même chose de la canonisation de Jeanne d'Arc en 1920.

Certes, mais la grosse différence c'est que Jeanne d'Arc n'a pas tué son fils, et surtout n'a pas créé une police politique autonome visant à semer la terreur dans le royaume, Jeanne d'Arc n'a pas anéanti le population d'une cité comme Ivan avec Novgorod. Jeanne d'Arc n'a pas servie de modèle idéologique à Maurice Thorez, il me semble, alors qu'Ivan IV a servi de justification au pouvoir stalinien, afin d'inscrire la terreur soviétique dans le roman national russe.

Lafayette

Il n'était pas le seul commandant français sur place.

Je ne m'étendrai pas sur 17 et 40 qu'on peut voir de façon romanesque ou de manière plus réaliste.

Même si évidemment il y a du romanesque dans ce discours, le fait qu'ils nous aient aidés pendant ces guerres est réel (la seconde bien plus que la première cependant). Ces faits là rentrent dans le cadre de notre amitié traditionnelle.

_________________
Aux échecs, le Fou est toujours à côté du Roi !
avatar

Herlacyng
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 93
Date d'inscription : 12/01/2018
Age : 23
Localisation : Généralité de Moulins

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vladimir Poutine, un grand chef d'Etat

Message par Rosten le Ven 16 Fév 2018 - 12:47

@Prince de Talmont a écrit:

On peut tout de même noter que les Etats-unis sont une construction artificielle récente, entièrement édifiée par la franc-maçonnerie, et diffusant son poison à la terre entière.
La Russie est un véritable pays, avec une culture millénaire et une religion assez proche de la vérité.
La réduire à sa parenthèse communiste c'est comme réduire la France à la république.

Tous les états d'Amérique du Nord comme du Sud sont des états jeunes.

Religion assez proche dela vérité ? Et alors ? Nous traitons du domaine politique ici, pas religieux. On peut avoir la même religion et être les meilleurs ennemis du monde.


@Prince de Talmont a écrit:

Je ne m'étendrai pas sur 17 et 40 qu'on peut voir de façon romanesque ou de manière plus réaliste.


De manière romanesque ou réaliste la fin est la même : c'est eux qui ont libéré notre pays.

_________________
"Quand ça change, ça change... Faut jamais se laisser démonter."
avatar

Rosten
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 45
Date d'inscription : 09/02/2018
Age : 24
Localisation : Bugey - Duché de Savoie

https://www.facebook.com/uclf.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vladimir Poutine, un grand chef d'Etat

Message par Prince de Talmont le Ven 16 Fév 2018 - 12:57

@Herlacyng a écrit:
Lafayette


Il n'était pas le seul commandant français sur place.

Non il y avait aussi Charles Henri d'Estaing .·. , le marquis de La Rouërie .·. , le comte de Rochambeau .·. , ...

@Herlacyng a écrit:
Même si évidemment il y a du romanesque dans ce discours, le fait qu'ils nous aient aidés pendant ces guerres est réel (la seconde bien plus que la première cependant). Ces faits là rentrent dans le cadre de notre amitié traditionnelle.

Je croyais que c'était vous qui disiez qu'il n'y avait pas de sentiment entre les nations.
Ce qu'on peut constater c'est que les deux guerres mondiales ont marqué l'avènement de l'empire américain et la chute des nations européennes.

_________________
Forum royaliste Blog royaliste Blog catholique
avatar

Prince de Talmont
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 560
Date d'inscription : 24/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vladimir Poutine, un grand chef d'Etat

Message par Prince de Talmont le Ven 16 Fév 2018 - 13:01

@Rosten a écrit:
Religion assez proche dela vérité ? Et alors ? Nous traitons du domaine politique ici, pas religieux. On peut avoir la même religion et être les meilleurs ennemis du monde.

Je suis contre la séparation de la religion et de la politique.

@Rosten a écrit:
De manière romanesque ou réaliste la fin est la même : c'est eux qui ont libéré notre pays.

Pour moi la vraie libération est en Christ. Se voir imposer un mode de vie américain est plus une aliénation à mon sens.

_________________
Forum royaliste Blog royaliste Blog catholique
avatar

Prince de Talmont
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 560
Date d'inscription : 24/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vladimir Poutine, un grand chef d'Etat

Message par Pascal du Forez le Ven 16 Fév 2018 - 14:16

Îles Americains ont libere notre pays ( avec la GB , indirectement grâce aussi avec l URSS ) avec une arrière pensée de nous supplanter économiquement ; le Plan Marshall a concrétisé ce but .en 1918, c était deja la 1 ere économie mondiale.
avatar

Pascal du Forez
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 115
Date d'inscription : 08/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vladimir Poutine, un grand chef d'Etat

Message par Herlacyng le Ven 16 Fév 2018 - 14:51

Je croyais que c'était vous qui disiez qu'il n'y avait pas de sentiment entre les nations.

Les peuples ont des sentiments au-delà de la simple politique. Quand je parle d'amitié, ce n'est pas une amitié naïve comme deux copains dans une cour de récré, je parle d'une amitié politique, qui elle n'est pas gratuite et désintéressée, mais se base toujours sur quelque chose : un traité d'amitié, un pan d'histoire commune.


Je suis contre la séparation de la religion et de la politique.

Le religieux et le politique sont distincts dans la pensée légitimiste. Les Rois ont toujours fait cette distinction salutaire, sinon ce serait le Pape qui nous dirigerait actuellement, ou alors une république de ligueurs ! Un monde où la religion soumet toute les activités humaines sans les respecter, c'est un monde totalitaire.

Pour moi la vraie libération est en Christ. Se voir imposer un mode de vie américain est plus une aliénation à mon sens.

Tout cela c'est très beau, mais les gens d'Oradour-sur-Glane en 44 selon moi ne seraient pas tout à fait du même avis !

_________________
Aux échecs, le Fou est toujours à côté du Roi !
avatar

Herlacyng
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 93
Date d'inscription : 12/01/2018
Age : 23
Localisation : Généralité de Moulins

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vladimir Poutine, un grand chef d'Etat

Message par Prince de Talmont le Ven 16 Fév 2018 - 15:59

@Herlacyng a écrit:
Le religieux et le politique sont distincts dans la pensée légitimiste. Les Rois ont toujours fait cette distinction salutaire, sinon ce serait le Pape qui nous dirigerait actuellement, ou alors une république de ligueurs ! Un monde où la religion soumet toute les activités humaines sans les respecter, c'est un monde totalitaire.

Domaines temporel et spirituel doivent être distincts il est vrai, mais harmonieusement complémentaires.
Lorsque cela n'était pas le cas dans l'histoire de la France et de l'Eglise, cela correspondait souvent à de bien tristes périodes.

@Herlacyng a écrit:Tout cela c'est très beau, mais les gens d'Oradour-sur-Glane en 44 selon moi ne seraient pas tout à fait du même avis !

Vous savez dans les guerres il y a rarement des méchants et des gentils, je pourrais vous parler des gens d'Hiroshima, de Nagasaki, de Berlin, de Dresdes, de Hambourg et même de bien des villes françaises.

_________________
Forum royaliste Blog royaliste Blog catholique
avatar

Prince de Talmont
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 560
Date d'inscription : 24/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum