Concile Vatican II

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Concile Vatican II

Message par Suger le Sam 13 Jan 2018 - 19:38

Que pensez vous du Concile Vatican II ?

Du bien, du mal ?
avatar

Suger
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 119
Date d'inscription : 08/12/2017
Localisation : Orléanais

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concile Vatican II

Message par Prince de Talmont le Sam 13 Jan 2018 - 22:56

c'est comme le film les visiteurs, le premier était pas mal, le 2e franchement mauvais.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Forum royaliste Blog royaliste Blog catholique
avatar

Prince de Talmont
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1615
Date d'inscription : 24/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concile Vatican II

Message par Chevalier du Temple le Dim 14 Jan 2018 - 0:14

Personnellement, je pense que Vatican II est un film d'horreur. Je suis tout simplement de l'avis de Monseigneur Marcel Lefebvre : << Je pense que le Concile est le plus grand désastre de ce siècle et de tous les siècles passés, depuis la fondation de l'Eglise. >>
avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 1027
Date d'inscription : 07/01/2018
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concile Vatican II

Message par AltareDei le Lun 15 Jan 2018 - 17:24

Laissons la parole à un personnage sans nul doute très catholique, vous le reconnaîtrez de par sa qualité :
" (…) cette courageuse notion de la liberté de pensée, qui, on peut vraiment parler là de révolution, partie de nos loges maçonniques, s’est étendue magnifiquement au-dessus du dôme de Saint-Pierre "
Yves Marsaudon, L’oecuménisme vu par un franc-maçon de tradition, Editions Vitiano, Paris, 1965, p.121

C'est signé, comme on dit, comme l'oeil qui voit tout sur la DDHC de 1789 !

AltareDei
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 28
Date d'inscription : 03/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concile Vatican II

Message par Chevalier Paul le Mar 16 Jan 2018 - 9:13

Pour ma part, je trouve que ce concile vatican II "révolutionnaire" fut un coup d'état néfaste qui a fait perdre la foi à beaucoup de gens, et cela continue. J'estime aussi qu'il est périmé, et qu'actuellement il y a un retour à la tradition vivante authentique sans tambour ni trompette.


_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
L' Union fait la force / Bien faire et laisser braire
avatar

Chevalier Paul
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 214
Date d'inscription : 29/12/2017
Age : 39
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concile Vatican II

Message par Zulfik@r313 le Mar 16 Jan 2018 - 16:40

Bonjour à tous,
cela fait plusieurs fois que je lis des critiques du concile de Vatican II de la part de catholiques eux-mêmes. J'aimerais savoir du coup ce que vous reprochez précisément à ce concile, n'y connaissant pour ma part pas grand chose.
Bien à vous,
avatar

Zulfik@r313
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 9
Date d'inscription : 14/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concile Vatican II

Message par Prince de Talmont le Mar 16 Jan 2018 - 17:58

en gros c'est un concile qui a dit "il faut adapter l'Eglise à l'air du temps et moderniser la messe, sinon on va perdre tous nos fidèles".
Ils ont adapté l'Eglise à l'air du temps, changé la messe... et toutes les églises se sont vidées.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Forum royaliste Blog royaliste Blog catholique
avatar

Prince de Talmont
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1615
Date d'inscription : 24/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concile Vatican II

Message par Zulfik@r313 le Jeu 18 Jan 2018 - 20:12

Il n'est question que de la messe ?
Je pensais qu'il s'agissait de modifications en profondeur, concernant la doctrine.
avatar

Zulfik@r313
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 9
Date d'inscription : 14/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concile Vatican II

Message par Prince de Talmont le Jeu 18 Jan 2018 - 20:24

La Sainte Messe est la chose la plus importante au monde, c'est la clé de voute de l'Eglise, tout le reste lui est lié.
A chaque Eucharistie, le Christ revient concrètement sur terre se donner aux fidèles.
C'est le meilleur moyen de faire reculer l'empire de Satan sur le monde.

Pour célébrer une messe, il faut de bons prêtres, une bonne doctrine, la Foi, bref, tout ce qui compose le reste de l'Eglise.

D'ailleurs la destruction de la messe survient juste après le concile Vatican II.
Il fallait d'abord corrompre l'ensemble avant de pouvoir s'y attaquer.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Forum royaliste Blog royaliste Blog catholique
avatar

Prince de Talmont
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1615
Date d'inscription : 24/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concile Vatican II

Message par Chevalier Paul le Ven 19 Jan 2018 - 18:55

@Zulfik@r313 a écrit:Il n'est question que de la messe ?
Je pensais qu'il s'agissait de modifications en profondeur, concernant la doctrine.

Oui, en effet il y a une conception vatican II de la vérité qui est évolutive, subjective, souillée, déformée, dénaturée, offensée, amputée gravement et relative à on ne sait trop quoi.
Alors que la vérité ne change pas, elle est permanente.
avatar

Chevalier Paul
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 214
Date d'inscription : 29/12/2017
Age : 39
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concile Vatican II

Message par Zulfik@r313 le Dim 21 Jan 2018 - 16:56

Merci de vos réponses.
Auriez-vous des exemples précis (citations et extraits par exemple) afin que je comprenne mieux ?
avatar

Zulfik@r313
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 9
Date d'inscription : 14/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concile Vatican II

Message par Chevalier Paul le Dim 21 Jan 2018 - 17:00

@Zulfik@r313 a écrit:Merci de vos réponses.
Auriez-vous des exemples précis (citations et extraits par exemple) afin que je comprenne mieux ?

Excusez, mais cela ne m'intéresse plus: lisez bien les documents du concile "pastoral" disponibles sur http://www.vatican.va/archive/hist_councils/ii_vatican_council/index_fr.htm, en commençant par Lumen Gentium et Gaudium et spes par exemple.

A noter ce ceci de très "bizarre":

http://www.sarthe.catholique.fr/IMG/pdf/Discours_de_Jean_XXIII.pdf

Bonne recherche!
avatar

Chevalier Paul
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 214
Date d'inscription : 29/12/2017
Age : 39
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concile Vatican II

Message par Prince de Talmont le Dim 21 Jan 2018 - 18:24

@Zulfik@r313 a écrit:Merci de vos réponses.
Auriez-vous des exemples précis (citations et extraits par exemple) afin que je comprenne mieux ?

Celle-ci résume tout je pense :

"Vatican II c'est le 1789 de l'Eglise"

Cardinal Suenense, artisan de Vatican II

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Forum royaliste Blog royaliste Blog catholique
avatar

Prince de Talmont
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1615
Date d'inscription : 24/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concile Vatican II

Message par Mormagor Angrûth le Dim 21 Jan 2018 - 22:19

@Zulfik@r313 a écrit:Il n'est question que de la messe ?
Je pensais qu'il s'agissait de modifications en profondeur, concernant la doctrine.
En réalité la doctrine catholique, la vraie, n'a pas été abrogée, de même que la messe dite de Saint Pie V. On a introduit en revanche une nouvelle liturgie, une nouvelle messe, et des interprétations nouvelles de cette doctrine. C'est essentiellement dans "l'esprit" que le concile Vatican II a été une rupture. Auparavant, dans une idée de tradition vivante, les conciles avaient pour but d'abord de fixer le dogme, le canon des Écritures, et une fois cela fait, par la suite les conciles permettaient de réformer l'Eglise quand c'était nécessaire, de mettre fin à des querelles, l'idée était toujours toutefois de renforcer la tradition, en la revivifiant, en la précisant si nécessaire. Même si on adaptait certaines choses au contexte de l'époque, c'était toujours dans cette optique.

En revanche au cours du concile Vatican II s'est imposée l'idée qu'il fallait moderniser à tout prix, prendre le train du Progrès, adapter pour adapter en quelque sorte, dans une perspective résolument moderniste, et avec la volonté de faire table-rase de nombreux pans de l'ancienne tradition, considérés comme des "vieilleries".

Expliquer en détail les causes et les racines de ce chambardement nécessiteraient bien des pages, et je ne pense pas être en mesure de le faire, mais les conséquences sur le long terme ont été visibles : sur la messe qui a fini par devenir dans des cas beaucoup trop fréquents une réunion dominicale de paroisse, sur la raréfaction des sacrements (pour les malades notamment), sur les vocations religieuses avec pour corollaire la laïcisation du personnel célébrant et sur la fréquentation des églises naturellement.

Plus généralement il y a une véritable confusion qui est apparue dans l'Eglise. Par le biais du relativisme devenu la mode intellectuelle, qui a grandement ébranlé la foi et la compréhension des fidèles, pour lesquels l'enseignement s'est peu à peu résumé à une simple morale (si possible gauchisante). Et la formation des prêtres a suivi la même courbe descendante évidemment... Car le drame réside là : ce sont les clercs eux-mêmes qui sont les plus affectés par ces évolutions néfastes, et qui ont le plus contribué à leur propagation.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Des cendres, un feu s'éveillera.
Des ombres, une lumière jaillira;
Renouvelée sera l'épée qui fut brisée,
Le sans-couronne sera de nouveau roi.
avatar

Mormagor Angrûth
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 212
Date d'inscription : 16/12/2017
Age : 26
Localisation : Bourbonnais

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concile Vatican II

Message par Marmhonie le Lun 22 Jan 2018 - 22:19

Comment la démence est venue au pape Jean XXIII


Un brave homme que ce vieux cardinal Angelo Roncalli
Ce brave homme, au visage rondouillard bien portant, est donc élu pape.
Et très vite il est remarqué pour son humour déroutant. Il parle de lui à la 3e personne, non pas se désignant, mais "le" désignant. C'est excellent, quelle humilité. Ah, le "bon pape" vraiment ! L'expression va vite sortir du Vatican et être adoptée par la chrétienté. Pourtant, aucun rapport de communication avec 2016. La radio, un journal officiel de Rome, c'est tout.

Et si ce n'était pas de l'humour ?
Un jour, des cardinaux le croisent et sourient déjà à sa petite plaisanterie fine qu'il va proposer, espiëgle.
Effectivement, ils y ont droit :
- Avez-vous vu comme le pape est beau !"
- Oui, bien sûr, sourient ces cardinaux amusés.
- Et comme enfin il est là présent parlis nous !"
- Certes oui."


Seulement voilà, Jean XXIII regarde fixement la chaire de St Pierre et paraît vraiment admiratif. Et ça, un cardinal en ressent pour la première fois un trouble. Il cherchevà comprendre mieux.
- Nous sommes heureux, souverain pontife, que vous soyez un si bon pape.
- Ah, mais je ne suis pas le pape.
- Et qui donc ?
- Le Saint Esprit, bien sûr !"

Quelle merveille d'humilité ! Sauf que ce cardinal reste troublé et poursuit :
- Mais enfin vous êtes là parmi nous, c'est entendu.
- Oui, parce que nous sommes venus voir le pape."

Et, désignant la chaire vide, il admire rien !
Je passe sur la suite des explications que fournira Jean XXIII, un secret d'État vient de voir le jour, un drame atroce, ce pape a perdu la raison.

Secret d'État et tragédie
Il arrive dans l'Histoire que des élections à un si haut niveau perturbe tant l'esprit à un âge avancé, qu'il facille et sombre dans la folie. Combien de rois, de reines, ont ainsi sombré dans la démence. Il fallait désormais protéger ce drame. Son docteur confirme un état de sénilité délirant. Mais que faire ? Peut-il être soigné ? Peut-on s'opposer à ses idées, ses pulsions, ses visions "prophétiques" ? Car Jean XXIII prophétise à tour de bras.

"Au milieu des nuages, les plus sombres, se lèvera la colombe choisie, le douzième Pie au profil de métal.
Seule paix dans la guerre, seule prière au milieu des cris, par les loups de la croix usurpée.
Sept fois il rencontrera le visiteur et il en verra le visage avant de mourir. Et sept fois il en portera là couronne rosée."

C'est une catastrophe. Jean XXIII depuis son accès à la chaire de Saint Pierre, écrit sans cesse son Cahier de l'Âme ainsi qu'il l'a titré. Ce livret est une révélation pour son médecin privé de l'évolution de sa maladie. Pire, si quelqu'un découvrait ses écrits, ce serait pire que tout.

Et Rome poursuit comme toujours dans ses secrets, celui-ci étant insoluble.

"Cahier de l'Âme"
C'est bien parce qu'une édition vit peu de temps le jour, avant son interdiction et la confiscation des exemplaires, que le scandale a passé. Passé ? Non.
"Alors quelqu'un criera sang et sera écouté. Malheur à celui qui aura crié, le premier sang à couler sera le sien.
S'affronteront croissant de lune, étoile et croix. Quelqu'un brandira la croix noire. Des vallées du Prince viendront les chevaliers aveugles.
Derrière eux, les corbeaux de la faim, de la famine, de la peste."



Ainsi Jean XXIII s'exprime sur son avenir.


La gaffe de son médecin privé
Les spécialistes se succèdent, les analyses approfondies tombent: Jean XXIII est atteint d'une terrible maladie, il n'en a plus que pour quelques mois, un an tout au plus.
Et son médecin, effondré, le lui dit !
Jean XXIII s'enferme alors seul et ne reparaîtra plus.
Il écrit continuellement son "Cahier de l'Âme" comme un forcené, et ses projets fous sont immenses.
Les cardinaux ont compris trop tard qu'il avait convoqué un concile extraordinaire en état de folie, sans avoir rien préparé ni se soucier du lendemain.

Désormais, la porte du Vatican est ouverte, tout peut arriver et Paul VI son successeur, pourtant confiant à redresser le navire, confiera vers la fin en prophétisant à son tour dans sa fameuse homélie de 1972 que "la fumée de Satan est entrée dans l'Eglise"

Tout simplement.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Bible de Jérusalem (PDF) (73 Livres) & NT Osty & Catéchisme de St Pie X & Rituale romanum Pauli V(PDF)
avatar

Marmhonie
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 38
Date d'inscription : 08/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concile Vatican II

Message par Deba le Mar 23 Jan 2018 - 10:21

Ce n'est pas un Concile, mais un conciliabule...

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
www.franckabed.com www.frequencehistoire.fr https://twitter.com/Franck_Abed
avatar

Deba
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 348
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concile Vatican II

Message par Prince de Talmont le Mar 23 Jan 2018 - 11:26

voire un convent

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Forum royaliste Blog royaliste Blog catholique
avatar

Prince de Talmont
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1615
Date d'inscription : 24/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concile Vatican II

Message par Marmhonie le Mar 23 Jan 2018 - 13:39

La messe Paul VI est invalide



Jéhovah est catholique romain, Yahwe est protestant. Lors du Concile Vatican 1, le pape Paul VI invita pour transformer le rite de la messe, des pasteurs protestants qui eurent hélas une grande influence. Jéhovah, nom latin créé par le dominicain ibère Raymond Martin au XIII siècle, fut supprimé pour faire plaisir aux protestants.
C'est aussi simple que celà.

Voici la photo du scandale avec Paul VI et les pasteurs protestants :

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Bible de Jérusalem (PDF) (73 Livres) & NT Osty & Catéchisme de St Pie X & Rituale romanum Pauli V(PDF)
avatar

Marmhonie
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 38
Date d'inscription : 08/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concile Vatican II

Message par Deba le Mar 23 Jan 2018 - 13:44

@Marmhonie a écrit:La messe Paul VI est invalide



Jéhovah est catholique romain, Yahwe est protestant. Lors du Concile Vatican 1, le pape Paul VI invita pour transformer le rite de la messe, des pasteurs protestants qui eurent hélas une grande influence. Jéhovah, nom latin créé par le dominicain ibère Raymond Martin au XIII siècle, fut supprimé pour faire plaisir aux protestants.
C'est aussi simple que celà.

Voici la photo du scandale avec Paul VI et les pasteurs protestants :

Vatican II ;-)
avatar

Deba
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 348
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concile Vatican II

Message par Marmhonie le Mar 23 Jan 2018 - 13:58

Vatican II ou Vati-cancan II ?
Je pose le problème :l'Église traverse sa plus grande crise depuis 2000 ans.

Nous avons en effet bien des catholicismes :
- les traditionalistes
- les œcuménistes,
- les modernistes,
- les sédévacantistes,
- les lefebvristes qui sont en partie dans la Fraternité Saint Pie X maintenant,
- la Vieille catholique non reconnue par Rome,
- l'Église de St Pierre, catholique romain mais non reconnu par Rome,
- etc.

On s'y perd. C'est clair, quand des papes n'ont plus de dialogue clair, et changent de foi, les divisions apparaissent et les schismes aussi.

Pourtant, ils sont tous sincèrement catholiques.

Alors, pour notre pape François, St Thomas d'Aquin s'est trompé. Pour le pape Benoît XVI, l'âme n'est plus immortelle, et de fait, il n'a plus à discuter du péché de scandale (le fait d'interdire à son prochain de voir Dieu en tuant son âme plutôt que son corps) avec l'avortement moderne qui est devenu une pratique légale dans les pays jadis catholiques.

Et Jean-Paul II ne voulait plus d'État catholique, au nom de sa philosophie œcuméniste. Mais les pays protestants sont restés protestants ! Les pays musulmans sont restés musulmans. Les pays bouddhistes sont restés bouddhistes. Etc. Alors, cela a servi à quoi ? L'Italie refusait de ne plus être un État officiellement catholique, même son Président d'époque alla contre la décision de Jean-Paul II. Cela ne servit à rien.

Voilà où nous en sommes. Nous n'y pouvons rien, la division ne vient pas d'entre nous
Elle vient de ces derniers papes qui ont changé, chacun à son idée, la foi catholique de toujours.


Et maintenant notre pape François préfère les thèses coraniques et l'hérésiarque Luther qu'il veut canoniser ! Cela ne fera pas des protestants des catholiques, non, non !
Cela affaiblit les catholiques qui se retrouvent comme au pied de la tour de Babel, divisés entre eux, alors qu'ils ont tout pour s'aimer !

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Bible de Jérusalem (PDF) (73 Livres) & NT Osty & Catéchisme de St Pie X & Rituale romanum Pauli V(PDF)
avatar

Marmhonie
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 38
Date d'inscription : 08/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concile Vatican II

Message par Deba le Mar 23 Jan 2018 - 14:06

@Marmhonie a écrit:Vatican II ou Vati-cancan II ?
Je pose le problème :l'Église traverse sa plus grande crise depuis 2000 ans.

Nous avons en effet bien des catholicismes :
- les traditionalistes
- les œcuménistes,
- les modernistes,
- les sédévacantistes,
- les lefebvristes qui sont en partie dans la Fraternité Saint Pie X maintenant,
- la Vieille catholique non reconnue par Rome,
- l'Église de St Pierre, catholique romain mais non reconnu par Rome,
- etc.

On s'y perd. C'est clair, quand des papes n'ont plus de dialogue clair, et changent de foi, les divisions apparaissent et les schismes aussi.

Pourtant, ils sont tous sincèrement catholiques.

Alors, pour notre pape François, St Thomas d'Aquin s'est trompé. Pour le pape Benoît XVI, l'âme n'est plus immortelle, et de fait, il n'a plus à discuter du péché de scandale (le fait d'interdire à son prochain de voir Dieu en tuant son âme plutôt que son corps) avec l'avortement moderne qui est devenu une pratique légale dans les pays jadis catholiques.

Et Jean-Paul II ne voulait plus d'État catholique, au nom de sa philosophie œcuméniste. Mais les pays protestants sont restés protestants ! Les pays musulmans sont restés musulmans. Les pays bouddhistes sont restés bouddhistes. Etc. Alors, cela a servi à quoi ? L'Italie refusait de ne plus être un État officiellement catholique, même son Président d'époque alla contre la décision de Jean-Paul II. Cela ne servit à rien.

Voilà où nous en sommes. Nous n'y pouvons rien, la division ne vient pas d'entre nous
Elle vient de ces derniers papes qui ont changé, chacun à son idée, la foi catholique de toujours.


Et maintenant notre pape François préfère les thèses coraniques et l'hérésiarque Luther qu'il veut canoniser ! Cela ne fera pas des protestants des catholiques, non, non !
Cela affaiblit les catholiques qui se retrouvent comme au pied de la tour de Babel, divisés entre eux, alors qu'ils ont tout pour s'aimer !

Quelles différentes faites-vous entre les traditionalistes et les lefebvristes ?
avatar

Deba
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 348
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concile Vatican II

Message par Marmhonie le Mar 23 Jan 2018 - 14:31

Les traditionalistes ont la foi identique depuis 2000 ans, ils sont catholiques et respectent le dogme de foi de l'infaillibilité pontificale.
Les lefebvristes pensent que tout ce qu'a dit et écrit Monseigneur Marcel Lefebvre est exact. Ce qui est faux.

Attention au dérapage donc.
Monseigneur Lefebvre n'était pas pape, il n'était pas savant en tout, il se condredisait, c'était un homme, pas Jésus-Christ.

Mgr Lefebvre – Prenons Pinochet. Je ne dis pas que son régime soit parfait, mais du moins trouvons-nous les principes chrétiens pour programme fondamental de son orientation politique. C’est un homme de justice et d’ordre et il favorise la présence de l’Église catholique, même si les évêques chiliens – quel paradoxe! – ne lui sont nullement reconnaissants. Il semble plutôt que les évêques chiliens veuillent pour leur pays, un nouvel Allende. Par bonheur, le peuple catholique ne les suit pas sur ce point. Je suis allé à Santiago il y a un mois, pour inaugurer l’ouverture de l’une de nos églises. Je crois que les fidèles nous suivraient en masse, si nous avions suffisamment de prêtres, tant ils sont exaspérés par l’attitude de leur hiérarchie ! Quand Pinochet a échappé dernièrement à un attentat, il s’est déroulé dans la capitale des manifestations de solidarité et d’affection à son égard. Beaucoup d’entre elles ont eu un caractère religieux spontané. Les gens criaient : « Merci, très Sainte Vierge, d’avoir protégé la vie du général ».

Pinochet, un homme de Justice et d'Ordre pour cet ex monsignore?
Bravo !

Non ce n'est pas extrait de Wikipédia mais de
http://archives.fsspx.org/fr/pourquoi-les-sacres

Je rappelle en passant l'œuvre de Pinochet que cet homme qualifiais de Juste:
38 000 torturés
3200 assassinés

Un homme Pinochet qui se servait d'anciens nazis tortionnaires à l'instar de Paul Schäfer.
Un tortionnaire protégé par la sainte église catholique de Lefevre.
Un tortionnaire adepte des tortures aux enfants, après viol évidemment.

Il est est vrai que dans cette fraternité on trouve CIVITAS et son président Néo-nazi Escadas et le trésorier du FN Wallerand de Saint-Just.

Tout un programme.

Les lefebvristes en font un saint, il n'a pas été canonisé, sa parole n'est pas parole d'Évangile. Il a beaucoup apporté, il a marqué l'Histoire de l'Église pour tous les catholiques, c'est évident.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Bible de Jérusalem (PDF) (73 Livres) & NT Osty & Catéchisme de St Pie X & Rituale romanum Pauli V(PDF)
avatar

Marmhonie
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 38
Date d'inscription : 08/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concile Vatican II

Message par Mavendorf le Jeu 25 Jan 2018 - 13:07

@Marmhonie a écrit:Il est est vrai que dans cette fraternité on trouve CIVITAS et son président Néo-nazi Escadas et le trésorier du FN Wallerand de Saint-Just.

Tout un programme.

Les fidèles de la FSSPX ne sont pas tous des adhérents de CIVITAS. Par ailleurs depuis le départ de l'abbé de Cacqueray à la tête du district de France, vous observerez que la fraternité à pris ses distances avec ce mouvement.

@Marmhonie a écrit:Les lefebvristes en font un saint, il n'a pas été canonisé, sa parole n'est pas parole d'Évangile. Il a beaucoup apporté, il a marqué l'Histoire de l'Église pour tous les catholiques, c'est évident.

Merci de le rappeler, effectivement il a beaucoup apporté. Le combat de Monseigneur LEFEBVRE a été durant toute sa vie, la défense et la préservation du Sacerdoce Catholique. Et c’est bien normal, que de nombreux fidèles expriment pour lui de la reconnaissance.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
avatar

Mavendorf
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1834
Date d'inscription : 05/12/2017

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concile Vatican II

Message par Compte clôturé le Ven 16 Mar 2018 - 2:12

@Prince de Talmont a écrit:La Sainte Messe est la chose la plus importante au monde, c'est la clé de voute de l'Eglise, tout le reste lui est lié.
A chaque Eucharistie, le Christ revient concrètement sur terre se donner aux fidèles.
C'est le meilleur moyen de faire reculer l'empire de Satan sur le monde.

Pour célébrer une messe, il faut de bons prêtres, une bonne doctrine, la Foi, bref, tout ce qui compose le reste de l'Eglise.

D'ailleurs la destruction de la messe survient juste après le concile Vatican II.
Il fallait d'abord corrompre l'ensemble avant de pouvoir s'y attaquer.

De bons prêtres, une bonne doctrine, c'est entendu.

Mais avant toute chose, des prêtres validement ordonné.

Or précisément, le rituel Montinien de Sacre des évêques est ontologiquement nul et vain.
le rituel Montinien d'ordination des prêtres est gravement douteux.
Lire les études des Abbés Moureaux, Comaraswany, Cekada, et du Comité International Rore Sanctifica.

Impossible de l'expliquer en quelques mots, il convient d'étudier la question. Pour donner une idée, la forme a été adultérée


De fait tout le clergé est devenu un "clergé" laïc, qui n'absout plus les péchés et ne consacre plus les saintes espèces.

Coupure des canaux de la grâce, quand bien même il y aurait une miraculeuse conversion de toute l'église conciliaire post vatican II.
avatar

Compte clôturé
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 189
Date d'inscription : 10/03/2018
Age : 31
Localisation : Nimes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concile Vatican II

Message par Chevalier du Temple le Ven 6 Avr 2018 - 11:53

La Contre-Eglise vatican II est la demeure de tout esprit impur.
avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 1027
Date d'inscription : 07/01/2018
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concile Vatican II

Message par Prince de Talmont le Ven 6 Avr 2018 - 12:02

L'esprit impur est partout dans le monde, y compris dans l'Eglise de nos jours, mais ce n'est pourtant que l'Eglise qui pourra le faire reculer.
En premier lieu il faut le combattre dans nos cœurs.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Forum royaliste Blog royaliste Blog catholique
avatar

Prince de Talmont
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1615
Date d'inscription : 24/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concile Vatican II

Message par Solognot le Sam 7 Avr 2018 - 9:06

Pour moi, Vatican II est à Vatican I ce que Vatican I est à la doctrine orthodoxe traditionnelle.
avatar

Solognot
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 137
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 61
Localisation : Au bord du Leman

Revenir en haut Aller en bas

Le Concile Vatican II et les néo-pharisiens sectaires ...

Message par Hercule Navarrau-Arsa le Sam 21 Avr 2018 - 13:03

Bonjour à tous,

Tous les soi-disant tradits qui crachent leur venin, du matin au soir, sur le Concile Vatican II ne sont que des néo-pharisiens sectaires qui se sont coupés de l'Eglise, Corps mystique du Christ ! ...

En se coupant de Rome, ils se coupent de la Vérité et ils tombent sous la coupe du Diabolos (le diviseur !) ...

Avec ou sans le Concile Vatican II et la crise du modernisme dans l'Eglise, l'Apostasie Générale aurait été exactement la même ... Et c'est cette même Confusion générale dans les esprits et dans toute organisation humaine, et cette perte de la Foi généralisée qui touche tous les pays occidentaux, dits évolués, engagés dans une terrible culture de mort sans précédent dans l'histoire du monde, avec des avortements (55,7 Millions par An selon l'O.M.S., soit plus de DEUX MILLIARDS EN 40 ans, et plus de NEUF MILLIONS en France depuis un peu plus de 40 ans), un peu comme un sacrifice de sang humain offert à Satan ... Et cette apostasie générale qu'elle que soit pour les Chrétiens, leur rattachement ou leur non-rattachement à Rome, et  c'est exactement pareil pour les autres religions, car, par exemple, il y a aussi une apostasie dans l'Islam ...

Quand aux Juifs, ils sont dans les ténébres anti-christiques les plus noires, depuis le jour où leurs grands-prêtres, scribes et membres du sanhédrin ont répondu à Hérode que le Messie allait naître à leur époque à Bethléem de Judée, dans la période du passage des trois rois-mages à Jérusalem, mais contrairement aux mages, tous ces Juifs ont refusé d'aller honorer l'enfant-Dieu à Jérusalem qui ne se situe qu'à 10 km de Jérusalem ... C'est un grand Mystère ! ...
Et aujourd'hui, les rabbins français installés à Jérusalem nous annoncent des guerres pour cette année, leur Massias'h (le Messie) pour 2019, et en suivant la "Géoula" (la libération !) ... Le problème est que leur interprétation sont fausses, car aujourd'hui, tout comme au temps du Christ, ils ont perdu l'esprit de prophétie en se contentant d'écouter les interprétations erronées de leurs rabbins, et alors qu'ils pensent dominer le monde, ils vont subir la pire de leurs épreuves, depuis 2000 ans, et les prophéties nous annoncent qu'un petit reste d'entre eux sera sauvé, et qu'ils seront les derniers à se convertir au Christ, le VRAI ET LE SEUL MESSIE ...

Ecoutez les Rabbins sur cette vidéo car cela est très intéressant :

https://nos-medias.fr/video/de-la-provocation-la-haine  

J'en reviens aux catholiques :

Par exemple, la prophétie de Notre Dame à la Salette au sujet de ses prêtres qui sont devenus des cloaques d'impureté indignes à célébrer les divins mystères (prophétie qui s'est entièrement réalisée avec le scandale de la pédophilie sacerdotale), pensez-vous que ce soit à cause de Concile Vatican II qu'il y a eu cette horrible déviance qui avait débuté depuis fort longtemps, bien avant le Concile, et qui fut couverte par le silence de la grande majorité des Evêques ? ...

Maintenant, il est évident que l'Eglise vit son ultime épreuve avant son triomphe final ...
Une ultime épreuve par la Foi ... Une purification par ces temps de Tribulation ...
Malheur aux tièdes, aux lâches, aux menteurs, aux apostats et aux hypocrites ...
Nous allons être dépouillés de tout, du nécessaire comme du superflu ...
Ce que nous avons aujourd'hui à la poignée, nous l'aurons à la pincée ...
Comme les Hébreux, nous allons être conduits au désert !...

Nous entrons de plain pied dans la Passion de l'Eglise qui a débuté avec le cycle de la Fin des Temps, depuis le 11 février 2013, le jour de la renonciation du Pape Benoît XVI, et son remplacement par l'antipape François, comme l'indiquait Saint François d'Assise sur son lit de mort en nous parlant d'un "Pontife non canoniquement élu" ...

Il y a de très nombreux signes qui nous prouvent que le Pape François est l'antipape annoncé ...
Mais il est inutile de le combattre, et il faut juste prier pour lui, pour sa conversion, et pour l'Eglise ...

Ne trouvez vous pas curieux que notre Cher et bien aimé Pape emmerite Benoît XVI n'a jamais été hospitalisé depuis 5 ans ... Et qu'il est toujours à prier au coeur même du Vatican ... Je pense pouvoir affirmer qu'il va survivre à son successeur (le Pape François) ... et il y aura certainement un second antipape qui rejettera le Christ (comme Dieu le Père a été rejetté par les Hébreux au désert pour idolatrer le Veau d'Or, dans leur ultime épreuve par la Foi avant d'atteindre la terre promise) et qui ainsi, livrera l'Eglise à l'Antichrist qui vit déjà dans l'Eglise ... Le jour où le Pape Emmerite Benoît offrira sa vie pour le relèvement de l'Eglise (comme il est annoncé dans la 3ème partie du secret de Fatima donné par St Jean-Paul II, en Mai 2000), selon les prophéties, un Saint Pontife qui ne sera ni Evêque, ni Cardinal ... un simple prêtre de France sera miraculeusement désigné par le Ciel ...

Et ce n'est qu'après que nous connaîtrons le retour des rois, comme annoncé par Notre Dame à La Salette ...

Monstradabus, le Mage des Pyrénées
avatar

Hercule Navarrau-Arsa
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 22
Date d'inscription : 08/12/2017

http://revelation-apoc-key.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concile Vatican II

Message par Chevalier du Temple le Ven 4 Mai 2018 - 23:31

Vatican II est à la base du désastre qui a balayé le travail de vingt siècles en une génération et vu les prêtres modernes tronquer la croyance dans l'au-delà contre une morale laïque dénuée de tout fondement spirituel.

avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 1027
Date d'inscription : 07/01/2018
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concile Vatican II

Message par Léon Dubois le Sam 5 Mai 2018 - 4:55

Orléaniste a écrit:Que pensez vous du Concile Vatican II ?

Du bien, du mal ?

Personnellement, je suis né après ce concile donc je n'ai pas connu "l'avant-concile" et les pratiques d'autrefois.
J'ai un peu écouté des enseignements et lu des encycliques et livres qui s'y réfèrent, et je trouve que c'est de toute beauté et clarté.

A mon sens, avant le concile, l'Eglise parlait aux convaincus de manière introvertie et égoiste.
Avec ce concile, la foi s'addresse enfin généreusement à toute l'humanité pour laquelle le Christ a donné sa vie et veut sauver.
Cela a permis des conversions inimaginables comme celle de Monseigneur Lustiger, de nombre de musulmans discrets, ainsi que d'anciens protestants, agnostiques, athées... Dieu seul sait leur nombre et qualité.
Et je trouve ça formidable, et plein d'espoir, et revitalisant pour les catholiques classiques!

A LIRE

Je mets ce lien afin de savoir de quoi on parle et éviter ainsi les malentendus.
Et puis pour accabler le concile, il y aura toujours des prophètes de malheur qui ignorent souvent le sujet et ne se sont pas formés chrétiennement pour pouvoir en parler avec justesse.
Comme eut dit sainte Jeanne d'Arc à ses bourreaux, "je suis bonne chrétienne": je pense donc que la formation chrétienne continue est un devoir important, afin de garder la foi catholique.
J'ai en effet souvent remarqué sur internet, de nombreuses critiques de l'Eglise et du concile vatican II, complètement abusives et injustes, n'hésitant pas à mentir et faire mentir ce concile.
Et ces excès abusifs sont souvent perpétrés par des gens de peu de foi visiblement car pour eux la charité est vulgaire et niaise, alors que c'est le plus important pour un bon chrétien, une bonne chrétienne.
Miséricorde, Charité et Apostolat pro-actif, voilà les vecteurs renouvelés des catholiques de notre temps, afin de présenter au monde un visage et une Eglise accueillante... C'est pas rien quand on lit les nombreuses bêtises sur internet.


avatar

Léon Dubois
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 44
Date d'inscription : 05/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concile Vatican II

Message par Chevalier du Temple le Sam 5 Mai 2018 - 10:46

Pour Monseigneur Marcel Lefebvre, le Concile Vatican II est le plus grand désastre de tous les siècles passés, depuis la fondation de l'Eglise. Il a clairement exprimé que Vatican II est un concile adultère : << La volonté de Vatican II de vouloir intégrer dans l'Eglise les non-catholiques tels qu'ils sont, est une volonté adultère et scandaleuse. Le Secrétariat pour l'Unité des chrétiens par des concessions mutuelles - le dialogue - aboutit à la destruction de la foi catholique, la destruction du sacerdoce catholique, l'élimination du pouvoir de Pierre et des évêques, l'esprit missionnaire des apôtres, des martyrs, des saints, est éliminé ; tant que ce Secrétariat gardera le faux oecuménisme comme orientation et que les autorités romaines et ecclésiastiques l'approuveront, on peut affirmer qu'elles demeureront en rupture ouverte et officielle avec tout le passé de l'Eglise et avec son Magistère officiel. C'est donc un devoir strict pour tout prêtre voulant demeurer catholique de se séparer de cette Eglise conciliaire, tant qu'elle ne retrouvera pas la tradition du Magistère de l'Eglise et de la foi catholique. >>

C'est le devoir d'un vrai catholique de ne jamais pactiser, en quoi que ce soit, avec ce qui est de Satan et de ses satellites, et de se ranger pour y demeurer toujours et combattre vaillamment sous l'étendard de Notre Seigneur Jésus-Christ.

avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 1027
Date d'inscription : 07/01/2018
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concile Vatican II

Message par Léon Dubois le Sam 5 Mai 2018 - 11:06

Qui vous parle de pactiser avec Satan et "ses satellites" ?

J'ai mis un lien pour approcher et étudier vatican II par soi-même, plutôt que d'écouter un évêque qui dit en gros: cessez d'être catholique pour le rester ?!!
N'importe quoi.
Je vous invite à prier, célébrer et étudier votre religion, pour ne pas suivre le premier rebelle ou mercenaire qui se ballade.
avatar

Léon Dubois
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 44
Date d'inscription : 05/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concile Vatican II

Message par Chevalier du Temple le Dim 6 Mai 2018 - 7:46

Monseigneur Marcel Lefebvre qui défendait la tradition de l'Eglise face au modernisme avait raison. Aujourd'hui, à qu'elle Eglise avons-nous à faire ? :

<< Nous adhérons de tout cœur, de toute notre âme à la Rome catholique, gardienne de la foi catholique et des traditions nécessaires au maintien de cette foi, à la Rome éternelle, maîtresse de sagesse et de vérité.

Nous refusons par contre et avons toujours refusé de suivre la Rome de tendance néo-moderniste et néo-protestante qui s’est manifestée clairement dans le concile Vatican II et après le concile dans toutes les réformes qui en sont issues.

Toutes ces réformes, en effet, ont contribué et contribuent encore à la démolition de l’Église, à la ruine du Sacerdoce, à l’anéantissement du Sacrifice et des Sacrements, à la disparition de la vie religieuse, à un enseignement naturaliste et teilhardien dans les Universités, les Séminaires, la catéchèse, enseignement issu du libéralisme et du protestantisme condamnés maintes fois par le magistère solennel de l’Église.

Aucune autorité, même la plus élevée dans la hiérarchie, ne peut nous contraindre à abandonner ou à diminuer notre foi catholique clairement exprimée et professée par le magistère de l’Église depuis dix-neuf siècles. S’il arrivait, dit saint Paul, que NOUS-MÊME ou un Ange venu du ciel vous enseigne autre chose que ce que je vous ai enseigné, qu’il soit anathème. (Gal. 1, 8.)

N’est-ce pas ce que nous répète le Saint-Père aujourd’hui? Et si une certaine contradiction se manifestait dans ses paroles et ses actes ainsi que dans les actes des dicastères, alors nous choisissons ce qui a toujours été enseigné et nous faisons la sourde oreille aux nouveautés destructrices de l’Église.

On ne peut modifier profondément la lex orandi sans modifier la lex credendi. A messe nouvelle correspond catéchisme nouveau, sacerdoce nouveau, séminaires nouveaux, universités nouvelles, Église charismatique, pentecôtiste, toutes choses opposées à l’orthodoxie et au magistère de toujours.

Cette Réforme étant issue du libéralisme, du modernisme, est tout entière empoisonnée ; elle sort de l’hérésie et aboutit à l’hérésie, même si tous ses actes ne sont pas formellement hérétiques. Il est donc impossible à tout catholique conscient et fidèle d’adopter cette Réforme et de s’y soumettre de quelque manière que ce soit.

La seule attitude de fidélité à l’Église et à la doctrine catholique, pour notre salut, est le refus catégorique d’acceptation de la Réforme.
C’est pourquoi sans aucune rébellion, aucune amertume, aucun ressentiment nous poursuivons notre œuvre de formation sacerdotale sous l’étoile du magistère de toujours, persuadés que nous ne pouvons rendre un service plus grand à la Sainte Église Catholique, au Souverain Pontife et aux générations futures.

C’est pourquoi nous nous en tenons fermement à tout ce qui a été cru et pratiqué dans la foi, les mœurs, le culte, l’enseignement du catéchisme, la formation du prêtre, l’institution de l’Église, par l’Église de toujours et codifié dans les livres parus avant l’influence moderniste du concile en attendant que la vraie lumière de la Tradition dissipe les ténèbres qui obscurcissent le ciel de la Rome éternelle.

Ce faisant, avec la grâce de Dieu, le secours de la Vierge Marie, de saint Joseph, de saint Pie X, nous sommes convaincus de demeurer fidèles à l’Église Catholique et Romaine, à tous les successeurs de Pierre, et d’être les fideles dispensatores mysteriorum Domini Nostri Jesu Christi in Spiritu Sancto. Amen. >>

Monseigneur Marcel Lefebvre
avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 1027
Date d'inscription : 07/01/2018
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concile Vatican II

Message par peplum le Dim 6 Mai 2018 - 19:45

Pourquoi vous inquiéter vous de VII ?
"Tout arbre qui ne porte de fruit sera coupé et jeté au feu."
Les modernistes sont en train de disparaître, ne le voyez-vous pas ?
Il n'y a même pas besoin de les combattre.

peplum
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 22
Date d'inscription : 06/05/2018

https://forum.catholique.casa/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum