Entretien avec Franck Abed, intellectuel et écrivain royaliste

Page 3 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Entretien avec Franck Abed, intellectuel et écrivain royaliste

Message par Deba le Dim 21 Jan 2018 - 9:50

@Chevalier Paul a écrit: Avez-vous songé à y proposer de tenir une rubrique personnelle? Je crois que M. Saclier de la Batie, son nouveau président, est ouvert sur de nombreux sujets et intervenants: vous pourriez travailler ensemble, non?
Je ne pense pas que cela soit rémunéré, mais vous pourriez y présenter vos ouvrages, et ainsi offrir des pistes de réflexion et de travail?

J'ai déjà proposé mes services à différentes organes royalistes. Certains acceptent, d'autres non, d'autres ne répondent pas...

Si Monsieur Saclier de la Batie veut travailler avec moi, j'en serais très honoré.
avatar

Deba
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 348
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Franck Abed, intellectuel et écrivain royaliste

Message par Chevalier Paul le Dim 21 Jan 2018 - 10:05

Ah oui alors très bien: pourquoi ne pas  créer un supplément distinct à la Gazette Royale (avec une option financière supplémentaire) pour traiter de l'actualité, du style une fois par mois pour commencer?
Moi je suis prêt à mettre 3 euros par mois ( et même 5 euros/ mois en couleurs) pour un tel journal mensuel, et je pense cela raisonnable.


Dernière édition par Chevalier Paul le Dim 21 Jan 2018 - 10:07, édité 1 fois
avatar

Chevalier Paul
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 214
Date d'inscription : 29/12/2017
Age : 39
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Franck Abed, intellectuel et écrivain royaliste

Message par Deba le Dim 21 Jan 2018 - 10:06

@Chevalier Paul a écrit:Ah oui alors très bien: pourquoi ne pas  créer un supplément distinct (avec une option financière supplémentaire) pour traiter de l'actualité, du style une fois par mois pour commencer?
Moi je suis prêt à mettre 3 euros par mois ( et même 5 euros/ mois en couleurs) pour un tel journal mensuel, et je pense cela raisonnable.


Proposez à qui de droit ;-).
avatar

Deba
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 348
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Franck Abed, intellectuel et écrivain royaliste

Message par Chevalier Paul le Dim 21 Jan 2018 - 10:12

Franck ABED a écrit:
@Chevalier Paul a écrit:Ah oui alors très bien: pourquoi ne pas  créer un supplément distinct (avec une option financière supplémentaire) pour traiter de l'actualité, du style une fois par mois pour commencer?
Moi je suis prêt à mettre 3 euros par mois ( et même 5 euros/ mois en couleurs) pour un tel journal mensuel, et je pense cela raisonnable.


Proposez à qui de droit ;-).

Bien, je ne dois pas être le seul à avoir cette faim intellectuelle de sagesse politique, culturelle et sociale, donc je vais envoyer un mp soigné à Monsieur Saclier de la Bâtie pour lui proposer ce projet plus en contact avec l'actualité contemporaine et où la Monarchie Traditionnelle a sûrement des réponses intéressantes à présenter.
Permettez-moi simplement de lui parler de vous, et je me charge de faire le lien.

avatar

Chevalier Paul
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 214
Date d'inscription : 29/12/2017
Age : 39
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Franck Abed, intellectuel et écrivain royaliste

Message par Chevalier Paul le Dim 21 Jan 2018 - 10:38

On pourrait nommer ce supplément du temps présent, bien les pieds sur terre et Dans le monde, cette chronique:
"Tradition Et Renouveau" ?

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
L' Union fait la force / Bien faire et laisser braire
avatar

Chevalier Paul
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 214
Date d'inscription : 29/12/2017
Age : 39
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Franck Abed, intellectuel et écrivain royaliste

Message par Chevalier Paul le Dim 21 Jan 2018 - 11:31

Je viens de trouver votre ouvrage "Connaître pour mieux combattre", et je l'ai commandé à l'instant.
En effet, je ne suis pas familier des livres mais présenter des articles à thèmes précis, circonstanciés et anciens comme contemporains m'a vraiment attiré et invité à réflexion pour rejoindre la société actuelle là où elle en est, et pourquoi pas ensuite mieux l'accompagner dans un esprit de service.

Alors merci pour vos efforts de vous rendre visible et accessible, merci pour votre travail et à bientôt pour de futurs échanges appuyés sur un fil conducteur.
avatar

Chevalier Paul
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 214
Date d'inscription : 29/12/2017
Age : 39
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Franck Abed, intellectuel et écrivain royaliste

Message par Deba le Dim 21 Jan 2018 - 12:11

@Chevalier Paul a écrit:On pourrait nommer ce supplément du temps présent, bien les pieds sur terre et Dans le monde, cette chronique:
"Tradition Et Renouveau" ?

C'est un beau nom... Belle proposition.

A défaut d'un supplément, peut-être intégrer une partie plus politique actuelle, non ?
avatar

Deba
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 348
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Franck Abed, intellectuel et écrivain royaliste

Message par Chevalier Paul le Dim 21 Jan 2018 - 12:33

Franck ABED a écrit:
@Chevalier Paul a écrit:On pourrait nommer ce supplément du temps présent, bien les pieds sur terre et Dans le monde, cette chronique:
"Tradition Et Renouveau" ?

C'est un beau nom... Belle proposition.

A défaut d'un supplément, peut-être intégrer une partie plus politique actuelle, non ?

Oui parce qu'un journal est énergivore, donc une rubrique après l'autre pour commencer, moi je trouve ça très bien.
avatar

Chevalier Paul
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 214
Date d'inscription : 29/12/2017
Age : 39
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Franck Abed, intellectuel et écrivain royaliste

Message par Sylvie-Jeanne Reze le Dim 21 Jan 2018 - 13:49

Franck ABED a écrit:
@Sylvie-Jeanne Reze a écrit:
Franck ABED a écrit:
@Sylvie-Jeanne Reze a écrit:
Que faites vous en ce cas des preuves apporter par les études ADN ?

Pour le coup, je n'accorde AUCUNE confiance à ses laboratoires...

Vous ne faites pas confiance aux études ADN ?????????? Vous etes la , monsieur sur mon domaine de connaissance ; En effet docteur en médecine , titulaire d'un CES d'anesthésie et d'un DU en génétique animale , je ne peux pas laisser dénigrer la fiabilité des etudes sur l'ADN , tout le patrimoine génétique d'un individus est inscrit dans les brins d'acide désoxyribonucléiques , ont peux en prélever sur toute chose , vivante ou morte ( meme une dent ou un os fossile )L'ADN prélevé sur le coeur de l'enfant du temple prouve qu'il était bien le fils de Louis XVI et Marie Antoinette, les ADN prélevés sur leurs 2 chevelures et sur le coeur sont identiques , il ne s'agit pas d'écrit , d'idées abstraites mais d'un  fait scientifique non historique et irréfutable a moins d'accuser de tricherie les scientifiques ayant réalisé les tests et les historiens ayant fournis le matériel pour leur réalisation Et je ne me permettrais pas de m'y risquer

L'ADN existe etc. C'est évident. Je ne doute pas de l'ADN... Je doute de l'honnêteté des laboratoires...

Vous doutez de l'honeteté de laboratoires d'analyses médicales????????? cela signifie donc que vous doutez de l'honneteté de scientifiques et d'histoiriens , Certe on peux doutez de tout mais de vous meme vous ne semblez pas douter ............Vous me laissez perplexe !!!!!!!

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Deo lo veult
avatar

Sylvie-Jeanne Reze
Titre du rang
Titre du rang


Féminin Messages : 76
Date d'inscription : 16/12/2017
Age : 67
Localisation : Lot

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Franck Abed, intellectuel et écrivain royaliste

Message par Henryk le Dim 21 Jan 2018 - 18:07

Pour le dernier Sacre, des gestes et formules n'ont pas été faits ou dites.

Les seuls sorties de Louis XVII du Temple, c'est pour aller devant la guillotine le 21 janvier et le 16 octobre. Vous êtes sûr que St Louis est mort en Afrique du Nord, à Tunis?

avatar

Henryk
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1230
Date d'inscription : 05/12/2017
Age : 53
Localisation : Forez

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Franck Abed, intellectuel et écrivain royaliste

Message par Prince de Talmont le Dim 21 Jan 2018 - 18:27

@Sylvie-Jeanne Reze a écrit:

Vous doutez de l'honeteté de laboratoires d'analyses médicales????????? cela signifie donc que vous doutez de l'honneteté de scientifiques et d'histoiriens , Certe on peux doutez de tout mais de vous meme vous ne semblez pas douter ............Vous me laissez perplexe !!!!!!!

j'avoue que je doute aussi de nombreux scientifiques et historiens contemporains

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Forum royaliste Blog royaliste Blog catholique
avatar

Prince de Talmont
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1615
Date d'inscription : 24/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Franck Abed, intellectuel et écrivain royaliste

Message par Deba le Dim 21 Jan 2018 - 19:04

@Henryk a écrit:Pour le dernier Sacre, des gestes et formules n'ont pas été faits ou dites.



Raisons pour laquelle il a perdu le trône.
avatar

Deba
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 348
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Franck Abed, intellectuel et écrivain royaliste

Message par Deba le Dim 21 Jan 2018 - 19:10

@Henryk a écrit:Pour le dernier Sacre, des gestes et formules n'ont pas été faits ou dites.

Les seuls sorties de Louis XVII du Temple, c'est pour aller devant la guillotine le 21 janvier et le 16 octobre. Vous êtes sûr que St Louis est mort en Afrique du Nord, à Tunis?


Il meurt devant Tunis.
avatar

Deba
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 348
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Franck Abed, intellectuel et écrivain royaliste

Message par Héloise le Dim 21 Jan 2018 - 19:21

Et si vous restiez dans la REALITE.... UNE FOIS AU MOINS, s'il vous plaît ? Prendre en compte ce qui fut fait et bien fait et a servi au BIEN COMMUN et laisser de côté les supputations qui n'ont pour but que d'embrouiller les fragilités neuroniennes.... VITE LE ROY ! VIVE LE ROY ! NOUS SOMMES EN 2018 dans une situation dramatique, des êtres humains crèvent de faim et de désespérance aux portes des PALAIS REPUBLICAINS habités par les tenants de l'abolition des privilèges. Et PENDANT CE TEMPS-LA ! O ministres pas très intègres.... vous discutez ! Pensez-vous que Celui auquel vous vous référez et qui est mort sur la croix pour racheter vos péchés est assis au milieu de votre cénacle de gens bien pensants ???? Battez votre coulpe... vous n'êtes que des pharisiens !
avatar

Héloise
Titre du rang
Titre du rang


Féminin Messages : 168
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 72
Localisation : Domremy-la-Pucelle

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Franck Abed, intellectuel et écrivain royaliste

Message par Héloise le Dim 21 Jan 2018 - 19:28

M. Franck ABED, je tenais à vous remercier pour votre franchise ! En effet, si l'on s'en réfère à la définition communément admise, vous vous êtes déclaré "intellectuel" DONC inapte à la prise de responsabilité. Bigre ! j'aurais dû relire les travaux de mon copain Emile Littré !
"Un intellectuel est une personne dont l'activité repose sur l'exercice de l'esprit, qui s'engage dans la sphère publique pour faire part de ses analyses, de ses points de vue sur les sujets les plus variés ou pour défendre des valeurs, qui n'assume généralement pas de responsabilité directe dans les affaires pratiques, ...
avatar

Héloise
Titre du rang
Titre du rang


Féminin Messages : 168
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 72
Localisation : Domremy-la-Pucelle

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Franck Abed, intellectuel et écrivain royaliste

Message par Deba le Dim 21 Jan 2018 - 19:31

Nous devons tous travailler sur nous... C'est une évidence. Le combat, avant d'être politique, est surtout personnel contre nature déchue.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
www.franckabed.com www.frequencehistoire.fr https://twitter.com/Franck_Abed
avatar

Deba
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 348
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Franck Abed, intellectuel et écrivain royaliste

Message par Prince de Talmont le Dim 21 Jan 2018 - 19:32

il faut reconnaître que la notion d'"intellectuel" vient de la gauche.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Forum royaliste Blog royaliste Blog catholique
avatar

Prince de Talmont
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1615
Date d'inscription : 24/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Franck Abed, intellectuel et écrivain royaliste

Message par Deba le Dim 21 Jan 2018 - 19:33

@Prince de Talmont a écrit:il faut reconnaître que la notion d'"intellectuel" vient de la gauche.

C'est techniquement vrai. Je ne me reconnais pas dans cette définition...
avatar

Deba
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 348
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

LE PEUPLE DE FRANCE APPELLE SON ROI A LA MONARCHIE DU PAYS

Message par Héloise le Dim 21 Jan 2018 - 22:12

Las d'être spolié de ses droits et conscient de ses devoirs LE PEUPLE DE FRANCE ENTEND USER DE SON DROIT D'APPEL A SON CHEF

LEGITIME, LEGAL ET NATUREL QU'EST LE ROI DE FRANCE :  LOUIS XX.


LE PEUPLE DE FRANCE sait que la légitimité est la qualité de ce qui est fondé en droit, en justice ou en équité et considère que le gouvernement actuel n'est fondé en aucun de ces domaines  ;

La légitimité émane d'une autorité fondée sur des bases éthiques ou morales, or le gouvernement actuel fait montre d'absence totale de ces bases au détriment de tous ;

La légalité formant la structure juridique, dont la légitimité est le principe, la constitution républicaine démontre son illégitimité et sa caducité puisque le peuple n'est plus consulté sur les problèmes essentiels le concernant, malgré la connaissance de son opposition qu'en ont les gouvernants ;

La Cour de Cassation ayant reconnu légalement la légitimité à la succession du trône de France de Monseigneur Louis XX, seul descendant de la dynastie monarchique,

LE PEUPLE DE FRANCE APPELLE CELUI-CI A REGNER ET A L'HONORER A LA TETE DE NOTRE PAYS ;

Ainsi que l'a déclaré Louis XX, "les vieilles recettes" de la royauté capétienne sont, justement, celle de l'espérance de tous les Français ;

- la mise en place d'un pouvoir qui reprendra le glorieux passé de notre patrie et permettra de réunir les Français, autour d'un chef naturel, dont 1200 ans de Monarchie ont contribué à pérenniser les valeurs en constante évolution de l'humanité ;

- les 200 ans d'arnaque républicaine qui ont conduit à construire une France "divisée, séparée, pour mieux assujettir l'individu au Léviathan, le spirituel au manichéisme, la sagesse au rationalisme et les autels aux Etats idéologiques" ;

- la pression des modernistes qui a pu faire croire, pendant deux siècles, qu'il fallait seulement balayer le passé pour que l'homme devint libre, sans aucune référence autre que la "laïcité et l'Etat" ;

-l'erreur et l'échec patents qui viennent de cette croyance utopique, consistant à prôner la liberté de tout faire et de tout bouleverser, sans contrôle, au plus grand bénéfice matériel de quelques privilégiés,

- les prétendues visées "socialisantes" n'ont rien de social ou de "révolutionnaire", mais s'attachent bel et bien à l'enrichissement de quelques-uns, aux mains desquels le pouvoir s'est transformé, au fil des années, en un instrument de torture du PEUPLE DE FRANCE ;

...et de multiples autres raisons de déficience, de carence, d'omission, d'incapacité à gérer notre peuple "EN BON PERE DE FAMILLE", selon le gré des Français, les conduisent à :

APPELER MONSEIGNEUR LOUIS XX
A REDONNER AU ROYAUME DE FRANCE
LA GRANDEUR QUE LES CAPETIENS                                
LUI AVAIENT APPORTEE GRACE A
UN SYSTEME DE GOUVERNEMENT
DEPOURVU D'INIQUITE ET D'INJUSTICE
PAR LE REGNE ET NON LA GOUVERNANCE.

                                         LE PEUPLE DE FRANCE
avatar

Héloise
Titre du rang
Titre du rang


Féminin Messages : 168
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 72
Localisation : Domremy-la-Pucelle

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Franck Abed, intellectuel et écrivain royaliste

Message par Chevalier Paul le Lun 22 Jan 2018 - 2:56

HELOISE !!!

Oui ben moi j'en appelle au  RESPECT DES INVITES et de leur espace: ce fil de discussion est dédié au DIALOGUE et non à des monologues enfiévrés et pompeux hors de propos.
Et encore une fois, cessez d'écrire en MAJUSCULES, c'est pénible, agressif car d'aspect colérique incontrôlé.
Donc arrêtez de poster n'importe où et RESPECTEZ les autres, MERCI !!!
avatar

Chevalier Paul
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 214
Date d'inscription : 29/12/2017
Age : 39
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Franck Abed, intellectuel et écrivain royaliste

Message par Deba le Lun 22 Jan 2018 - 7:43

Chers Amis, Chers Ennemis

Excellente semaine !

Je vous conseille cette conférence que j'ai donnée il y a plusieurs années. Elle reste d'actualité :

https://www.dailymotion.com/video/xqituv

Vive le Roi

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
www.franckabed.com www.frequencehistoire.fr https://twitter.com/Franck_Abed
avatar

Deba
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 348
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Franck Abed, intellectuel et écrivain royaliste

Message par Henryk le Lun 22 Jan 2018 - 17:21

Ce ne sont pas ces "oublis" qui lui ont fait perdre le Trône. Encore faudrait-il savoir quels "manquements" ont été faits?


Dernière édition par Henryk le Lun 22 Jan 2018 - 18:13, édité 1 fois
avatar

Henryk
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1230
Date d'inscription : 05/12/2017
Age : 53
Localisation : Forez

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Franck Abed, intellectuel et écrivain royaliste

Message par Deba le Lun 22 Jan 2018 - 17:54

@Henryk a écrit:Ce ne sont pas ces "oublis" qui lui ont fait perdre le Trône.

Selon vous qu'est-ce qui a fait perdre le trône à Charles X ?
avatar

Deba
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 348
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Franck Abed, intellectuel et écrivain royaliste

Message par Henryk le Lun 22 Jan 2018 - 18:02

La Charte de 1791.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
avatar

Henryk
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1230
Date d'inscription : 05/12/2017
Age : 53
Localisation : Forez

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Franck Abed, intellectuel et écrivain royaliste

Message par Deba le Lun 22 Jan 2018 - 18:09

@Henryk a écrit:La Charte de 1791.

Pourquoi ?
avatar

Deba
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 348
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Franck Abed, intellectuel et écrivain royaliste

Message par Henryk le Lun 22 Jan 2018 - 18:15

@Henryk a écrit:Ce ne sont pas ces "oublis" qui lui ont fait perdre le Trône. Encore faudrait-il savoir quels "manquements" ont été faits?

Pourquoi devrais-je répondre à vos questions alors que vous ne répondez pas aux miennes?
avatar

Henryk
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1230
Date d'inscription : 05/12/2017
Age : 53
Localisation : Forez

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Franck Abed, intellectuel et écrivain royaliste

Message par Mavendorf le Lun 22 Jan 2018 - 18:58

Bien... Je pense qu'il est temps d'intervenir pour recentrer le débat. Si je résume bien, Monsieur Abed, la philosophie politique du légitimisme ne vous pose pas réellement de problèmes, et en ce sens c'est ce qui à tendance à nous rapprocher. Ce qui nous oppose en revanche, et c'est bien ce qui nous apparaît comme une donnée irréconciliable, c'est cette « idée »de la survivance du petit roi Louis XVII. Et c'est une question cruciale..

Petit rappel pour le légitimiste intègre, fidèle et respectueux des lois du Royaume de France : l'héritier sans discussions possibles de ces lois est Monseigneur le Prince Louis de Bourbon, c'est la position tenue et défendue par l'UCLF depuis sa création à l'époque déjà du prince Alphonse. C'est le duc d'Anjou actuel que vous critiquez par ailleurs à demi-mot en exigeant de lui des actes à la suite des paroles de notre Prince à l'occasion de ces Voeux de nouvel an 2018. (Voir ICI ) Vous fonctionnez en fait de la même manière que ces gens, à l'époque où Louis XVI était en difficulté, et où il était plus facile finalement de condamner le roi (pour sa mollesse, son immobilisme, ou d'exiger tout de lui entre autres..) plutôt que de l'aider.

D'un autre côté nous observons que la prétendue « survivance » de Louis XVII n'a pas pu être établi à l'époque où de nombreux témoins vivants auraient pu témoigner et démontrer cette thèse. Comme l'a rappelé je crois un intervenant sur ce forum. Cette thèse, suite au festival des faux dauphins qui se sont manifestés dans l'histoire du 19ème, est progressivement devenue une arme politique propre à servir à tous les égocentriques. Parce c'est bien cela qu'il y a derrière toutes ces fables romanesques, et affabulatrices, une volonté consciente (ou non ?) d'empêcher le Royaume de se reconstituer et de polluer le travail de ceux qui se retroussent les manches dans l'intérêt de France réelle. L'ensemble sous couvert de recherches, de passion historique et du goût pour l'énigme évidemment... Les tests ADN et les études scientifiques, ce n'est pas notre affaire, tant pis pour vous si les résultats ne correspondent pas à vos attentes, pour nous la question est déjà tranchée et nous agissons en fonction des lois fondamentales depuis longtemps. Heureusement d'ailleurs, que nous ne sommes pas suspendus à ça, sinon nous ne ferions rien de concret..., comme d'autres d'ailleurs qui s'agitent beaucoup pour pas grand chose, et qui se plaisent dans le fonctionnement des sociétés de pensée.

Dans cette optique de la « survivance », se dégage ensuite deux grands courants que l'on peut observer :

1) Nous avons donc premièrement les « survivantistes » qui se confondent souvent avec les providentialistes, comme nous pouvons le voir sur ce forum avec M. Texier, ou l'intervenant Hercule par exemple. Ce sont ceux qui se détournent de toutes actions politiques, pour se réfugier dans une sorte de millénarisme, et des groupes structurés sur des doctrines « spirituelles » fondées non pas sur les lois du Royaume, mais de l'individu lui même. En l'occurrence le fondateur de la structure, c'est lui qui usurpe la place du roi en attendant que Dieu nous le désigne, c'est pratique n'est pas ? On évacue le roi légitime et on occupe sa place (en attendant ! Mais ça peut durer longtemps...)
Laughing
2) Et puis deuxièmement vous avez ceux qui vont partir de la même racine : à savoir toujours cette idée de la survivance de Louis XVII, non pas pour se réfugier dans la prière et dans une sorte de sectarisme malsain, mais au contraire dans « l'action politique révolutionnaire ». L'idée est simple, comme ils prétendent ne pas savoir où est le dauphin, et bien attendant ils agissent dans le parti politique qu'ils jugent le « moins mauvais », parce qu'il faut bien faire quelque chose n'est ce pas ? Et c'est comme ça que l'on retrouve ces pseudos royalistes dans la « collaboration » au système selon le mécanisme du « libéralisme pratique » plutôt que de combattre la Révolution efficacement avec la doctrine légitimiste. Ça c'est pour celui qui va prendre sa carte chez Civitas ou au Front National... Après vous avez encore l'autre, l'égocentrique suprême qui a la prétention d'être l'homme providentiel qui va sauver la France... C'est celui qui fonde lui même son parti. Je crois que vous avez tenté d'ailleurs vous même l'expérience me semble-t-il avec « réconciliation nationale »... ? Etait-ce une émanation « d'égalité réconciliation » ? Je me suis toujours posé la question vu la proximité du titre. Je vois par ailleurs que vous avez publié dernièrement une vidéo de vous même qui renvoie vers ce mouvement... Vous en faites encore la publicité ?

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
avatar

Mavendorf
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1836
Date d'inscription : 05/12/2017

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Franck Abed, intellectuel et écrivain royaliste

Message par Mavendorf le Lun 22 Jan 2018 - 19:29

@Chevalier Paul a écrit:
Franck ABED a écrit:
@Chevalier Paul a écrit:Ah oui alors très bien: pourquoi ne pas  créer un supplément distinct (avec une option financière supplémentaire) pour traiter de l'actualité, du style une fois par mois pour commencer?
Moi je suis prêt à mettre 3 euros par mois ( et même 5 euros/ mois en couleurs) pour un tel journal mensuel, et je pense cela raisonnable.

Proposez à qui de droit ;-).

Bien, je ne dois pas être le seul à avoir cette faim intellectuelle de sagesse politique, culturelle et sociale, donc je vais envoyer un mp soigné à Monsieur Saclier de la Bâtie pour lui proposer ce projet plus en contact avec l'actualité contemporaine et où la Monarchie Traditionnelle a sûrement des réponses intéressantes à présenter.
Permettez-moi simplement de lui parler de vous, et je me charge de faire le lien.

Si Monsieur Abed souhaite contacter Monsieur Saclier de Bâtie il peut le faire directement via la messagerie du forum. Je pense qu'il n'a pas besoin d'un valet de chambre pour ça.

Pour ce qui est de sa participation à la Gazette Royale, j'ai déjà une petite idée de la réponse... De la même manière que l'on n'invite pas des conférenciers qui vont nous expliquer que Louis XVII n'est pas mort au Temple, nous n'allons pas donner des pages à remplir de notre revue à une personne qui critique l'UCLF : « son inaction, son endogamie sociale et sa politique effrayante ! ».

Pour rappel L'UCLF existe depuis 1978, elle se fonde sur la défense du socle des lois fondamentales du Royaume, et elle existe toujours. Elle résiste bien mieux que tous ces partis politiques véreux, bidons, et entreprises individuelles sans lendemain.

Par ailleurs Chevalier Paul, je crois que c'est vous qui parliez de respecter la hiérarchie me semble-t-il ? Donc avant de donner des conseils aux autres, n'oubliez pas de prêcher pour vous même et de rester bien à votre place. Vous avez du travail en Provence.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
avatar

Mavendorf
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1836
Date d'inscription : 05/12/2017

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Franck Abed, intellectuel et écrivain royaliste

Message par Deba le Lun 22 Jan 2018 - 19:32

Bonjour Monsieur Mavendorf l'épéiste,

Merci de votre long, beau et constructif message...

J'ai fondé Réconciliation Nationale (2006) avant Egalité et Réconciliation... Par ailleurs quand ils ont souhaité (avec Dieudonné) créer un parti politique, ils ont voulu volé mon nom en prétextant que je ne l'avais pas utilisé depuis 2007... Bref !

La vidéo que vous mentionnez est une conférence dans laquelle je défends une pensée royaliste stricte. ER m'avait invité en 2012 je crois, (ils l'ont fait plusieurs fois) pour donner une conférence sur ce thème : pourquoi être royaliste et j'ai accepté. C'était à Toulouse. 80 personnes ont pu entendre la bonne parole si je puis dire. ER Nancy m'a aussi invité pour conférer sur le mondialisme, ER Paris et ER 93 pour un entretien sur mon parcours et sur le royalisme...

Concernant le libéralisme politique, je vous invite à lire les deux liens suivants :

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2014/12/pourquoi-autant-de-catholiques-sont-ils-des-anti-libéraux-économiques-primaires-.html

https://www.agoravox.fr/actualites/religions/article/liberalisme-et-catholicisme-par-l-198895

Je ne concède rien à la modernité me semble-t-il.

Je ne suis pas survivantisme politique ou dynastique, mais ne vous en déplaise l'hypothèse existe ou du moins a existé...

Je ne suis pas orléaniste pour deux sous, ni maurrassien. Voir ma controverse avec Stéphane Blanchonnet au sujet de l'union sacré et du compromis nationaliste. Je ne suis pas nationaliste. Je suis catholique romain depuis..... toujours !

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
www.franckabed.com www.frequencehistoire.fr https://twitter.com/Franck_Abed
avatar

Deba
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 348
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Franck Abed, intellectuel et écrivain royaliste

Message par Deba le Lun 22 Jan 2018 - 19:43

@Mavendorf a écrit:

Si Monsieur Abed souhaite contacter Monsieur Saclier de Bâtie il peut le faire directement via la messagerie du forum. Je pense qu'il n'a pas besoin d'un valet de chambre pour ça.

Pour ce qui est de sa participation à la Gazette Royale, j'ai déjà une petite idée de la réponse... De la même manière que l'on n'invite pas des conférenciers qui vont nous expliquer que Louis XVII n'est pas mort au Temple, nous n'allons pas donner des pages à remplir de notre revue à une personne qui critique l'UCLF : « son inaction, son endogamie sociale et sa politique effrayante ! ».

Pour rappel L'UCLF existe depuis 1978, elle se fonde sur la défense du socle des lois fondamentales du Royaume, et elle existe toujours. Elle résiste bien mieux que tous ces partis politiques véreux, bidons, et entreprises individuelles sans lendemain.

Par ailleurs Chevalier Paul, je crois que c'est vous qui parliez de respecter la hiérarchie me semble-t-il ? Donc avant de donner des conseils aux autres, n'oubliez pas de prêcher pour vous même et de rester bien à votre place. Vous avez du travail en Provence.

C'était trop beau pour être vrai... Un message constructif suivi d'un message dont on a trop souvent l'habitude... Vous confirmez les critiques posées ici même par moi, et par d'autres observateurs.

Encore une fois, vous n'avez rien compris : je ne conférerai pas sur Louis XVII. Pour rappel ou précision je n'ai jamais conféré sur Louis XVII dans mes 60/70 conférences données en France et l'étranger. Je n'ai jamais mentionné la survivance de Louis XVII dans mes articles, ni dans mes neuf livres. Vous prétextez un avis personnel qui n'est en rien le coeur de la doctrine que je défends, pour refuser de travailler avec des personnes qui ne sont pas encartées UCLF. Je trouve cette attitude, plus exactement le ton de ce message, très déplorable voire plus.

Réduire un de vos membres à un valet montre bien l'esprit bourgeois et plein de fric qui est le vôtre Mavendorf. De deux choses l'une : vous méprisez la fonction de valet, qui est une fonction belle noble et très utile. Vous dénigrez un de vos membres qui travaille à corriger des erreurs de fonctionnement de l'UCFL (à moins que l'UCLF soit exempte d'erreurs car infaillible ?) en travaillant à l'union ou du moins à la collaboration, en le réduisant à une fonction inférieure...
avatar

Deba
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 348
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Franck Abed, intellectuel et écrivain royaliste

Message par Héloise le Lun 22 Jan 2018 - 20:30

Voilà le Roi que j'envisage de "servir" au sens noble du mot. Et qui, contrairement à toutes les caricatures qu'on lui a collées -et malgré sa jeunesse" exprime ce que TOUS LES LEGITIMISTES attendent de la Royauté : lisez-donc ses paroles, M. ABED, ce n'est pas "p'tet ben qu'oui, p'tet ben qu'non" mais bien le langage de quelqu'un inscrit dans son siècle et conscient que ce n'est pas en regardant en arrière
que l'on inscrit un règne. Un "gouvernement" probablement, un règne, certainement pas. Les propos de Monseigneur sont assez clairs à ceux qui ont des yeux pour lire et quelques neurones pour réfléchir : ETRE DIGNE DE SES ANCETRES (cinq mots qui semblent être occultés chez ceux que la jeunesse pervertit et confit dans l'idée que la jeunesse est éternelle et que le monde lui appartient)...

"Mais, à quoi me servirait-il d’être l’héritier d’une dynastie millénaire ? Il ne peut s’agir pour moi de me satisfaire de considérer la gloire de mes ancêtres. Il m’appartient encore plus, si je veux être digne d’eux, de contribuer à l’édification du présent et de l’avenir à ma manière, avec mes moyens. Je serai ainsi fidèle à ce qui était la nature de la royauté française, faire de l’action du roi, avant tout, un service rendu à tous.

Remplir ce devoir me paraît d’autant plus important que notre pays traverse une épreuve difficile comme l’histoire en réserve, malheureusement, à espaces réguliers. Dans ces moments c’est toujours en revenant à ses fondamentaux que la France a pu trouver un nouveau souffle. Devant les difficultés il ne s’agit ni de se cacher la réalité, ni d’abandonner, mais de réagir. Tel est le devoir d’état de chacun, des familles en particulier, même si c’est souvent difficile et impose des sacrifices. Par ma position, n’ayant pas à me placer dans le contexte de promesses ou de programmes de la politique au quotidien, il m’appartient de le rappeler.

Attaquée à l’extérieur et sur notre sol par un ennemi aussi insidieux que brutal et qui souvent trouve du renfort dans nos faiblesses et notre laxisme; rongée de l’intérieur par une crise morale qui lui fait parfois renier son identité, notre pays, la France, est tenue de réussir à se reprendre. Elle le doit à tous ses enfants ; elle a aussi une obligation envers ceux qui l’ont toujours regardée comme le foyer où naissent les grandes idées et s’épanouit la civilisation née du double héritage gréco-latin et chrétien."
avatar

Héloise
Titre du rang
Titre du rang


Féminin Messages : 168
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 72
Localisation : Domremy-la-Pucelle

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Franck Abed, intellectuel et écrivain royaliste

Message par Deba le Lun 22 Jan 2018 - 20:32

Ne pensez-vous pas Héloïse qu'il devrait commencer par habiter en France au milieu de ses sujets ?

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
www.franckabed.com www.frequencehistoire.fr https://twitter.com/Franck_Abed
avatar

Deba
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 348
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Franck Abed, intellectuel et écrivain royaliste

Message par Héloise le Lun 22 Jan 2018 - 20:35

Mais, il y est, mon cher Franck.... heureusement que la discrétion existe sinon il y a belle lurette que les courtisans auraient pollué la porte de son immeuble parisien !
avatar

Héloise
Titre du rang
Titre du rang


Féminin Messages : 168
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 72
Localisation : Domremy-la-Pucelle

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Franck Abed, intellectuel et écrivain royaliste

Message par Héloise le Lun 22 Jan 2018 - 20:37

Vous ne le saviez pas ???
avatar

Héloise
Titre du rang
Titre du rang


Féminin Messages : 168
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 72
Localisation : Domremy-la-Pucelle

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Franck Abed, intellectuel et écrivain royaliste

Message par FLF_BZH le Lun 22 Jan 2018 - 20:46

avatar

FLF_BZH
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1015
Date d'inscription : 05/12/2017
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Franck Abed, intellectuel et écrivain royaliste

Message par Royalys le Lun 22 Jan 2018 - 22:26

@Mormagor Angrûth a écrit:Ce fil de discussion est prodigieux, surréaliste ! Je serais à la place d'un curieux qui le lirait... je fuirais !
Ça fait un moment que je n'ai pas suivi la conversation et effectivement...
Il existe une règle très importante sur un forum (peu importe le sujet de celui-ci ou ses graphismes (pour reprendre un autre fil de conversation)) on n'écrit pas plusieurs fois de suite!! Mad
Surtout si c'est pour dire quelque chose qui est complètement hors sujet avec la réponse précédente! Il existe un bouton "éditer sa réponse" et ce n'est pas pour rien. Comment voulez vous tenir une conversation d'ordre universitaire si c'est pour partir dans tout les sens?
Alors je vous en prie, prenez soin de répondre qu'une seule fois! Vous ne pouvez poster un second message que si le précédent est (très) ancien.
Merci d'avance et pardonnez-moi si je m'agace à ce sujet, mais ce genre de chose peut rebuter et si je n'étais pas déjà légitimiste j'aurai pris effectivement la fuite.
Ce n'est pas mon rôle de le signaler mais ce sont des choses importantes.
- - -


Ceci étant dit, il est temps de s'intéresser au(x) sujet(s car il y en a malheureusement plusieurs en même temps).
Pour la présence du Roi en France, monsieur Abed, je vous prierai de faire attention. Vous comme nous n'avons pas à juger la personnalité du Roi et ses décisions, nous sommes là pour le soutenir et l'aider au mieux.
Franck Abed a écrit:Je ne suis pas survivantisme politique ou dynastique, mais ne vous en déplaise l'hypothèse existe ou du moins a existé...

Vous n'êtes pas survivantiste? Parfait! Alors cessez de revenir en permanence sur ce sujet et de dire que l'hypothèse existe. Elle a existé (au XIXe) mais elle n'existe plus.
Enfin vous dîtes que Charles X a perdu son trône à cause de manquement fait lors de son Sacre, comme c'est votre opinion et qu'elle doit être construite sur des preuves ou du moins, des indices; pouvez-vous nous en faire part en prenant le temps de relire vos archives s'il vous plaît? Cette question ressort en permanence et ça serait bien d'y répondre pour que nous, nous puissions vous répondre convenablement.
avatar

Royalys
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 40
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Franck Abed, intellectuel et écrivain royaliste

Message par Mavendorf le Lun 22 Jan 2018 - 22:47

Franck ABED a écrit:Bonjour Monsieur Mavendorf l'épéiste,

Merci de votre long, beau et constructif message...

Mais je vous en prie ! C'est bien le but de cette partie du forum, je serais chagrin si mes derniers messages n'avaient pas suscité un peu de « réaction ». J'étais fatigué de suivre vos échanges à la petite phrase..

Franck ABED a écrit:J'ai fondé Réconciliation Nationale (2006) avant Egalité et Réconciliation... Par ailleurs quand ils ont souhaité (avec Dieudonné) créer un parti politique, ils ont voulu volé mon nom en prétextant que je ne l'avais pas utilisé depuis 2007... Bref !

Une époque donc où vous croyez aux vertus du « parti politique » ? Ecoutez l'essentiel est bien de s'être remis de ça. Que Dieu vous en préserve ! Je ne sais pas si vous aviez déjà des convictions royalistes à l'époque, en tous cas mauvais choix de nom. « Réconciliation Nationale » ça sent déjà mauvais le « compromis démocratique (Nationaliste?) ». On y sent quand même en arrière fond, une légère influence de Maurras...

Bon, toujours est-il que cette expérience électoraliste n'a pas été concluante visiblement. L'UCLF en place depuis 30 ans à l'époque, avait déjà acquis pas mal de choses qui vous manquaient en ce temps là. Peut être pourriez vous nous donner vos conclusions concernant cet échec ? Et pourquoi ne pas avoir rejoint l'Alliance Royale à l'époque, elle existait déjà depuis six ans après tout (2001)..

A moins que votre idée de base était probablement de fonder « un nouveau mouvement » où vous seriez vous même « le patron »? Une « nouvelle structure » en quelque sorte, capable de rivaliser avec les autres concurrents de la « droite réactionnaire »... Le suffrage universel, c'est tellement séduisant n'est-ce pas ?.

Franck ABED a écrit:La vidéo que vous mentionnez est une conférence dans laquelle je défends une pensée royaliste stricte. ER m'avait invité en 2012 je crois, (ils l'ont fait plusieurs fois) pour donner une conférence sur ce thème : pourquoi être royaliste et j'ai accepté. C'était à Toulouse. 80 personnes ont pu entendre la bonne parole si je puis dire. ER Nancy m'a aussi invité pour conférer sur le mondialisme, ER Paris et ER 93 pour un entretien sur mon parcours et sur le royalisme...

Pour ma part je trouve cette méthode totalement inutile, car en participant à la vie de mouvements qui ne sont pas royalistes, vous en acceptez les principes et vous en faites le jeu. C'est exactement la même chose que cette tentative d'entrisme de royalistes à l'époque de la création du FN. Ils pensaient pouvoir le réformer de l'intérieur, et ensuite faire pression sur l'échelon supérieur, c'est à dire contrôler la république pour la détruire de l'intérieur...

Bien sûr... Nous voyons bien ce qu'il reste aujourd'hui de la politique de ces fins stratèges. Le « libéralisme pratique » justement n'est pas loin, et si vous l'aviez sérieusement étudié, vous ne seriez pas tombé dans ce piège.

Une personne qui manifeste une attirance pour le royalisme, et qui voit l'une de vos conférences sur le site E.G se dit : « Ah pas mal ! Égalité-réconciliation ils ne sont pas hostiles au royalisme. Je vais prendre contact avec eux... » Et pan ! Voilà cette personne ferrée dans cette usine gnostique, plutôt que de rejoindre la vraie tradition royale. Le scénario est toujours le même, et nous le connaissons par coeur, c'est la même chose avec Civitas qui en appelle à Jeanne d'Arc, ou les drapeaux royalistes affichés à l'occasion dans les meeetings du FN.

C'est à ça que vous servez en distillant un peu partout vos conférences qui portent le nom de royalisme, vous donnez une garantie aux organisateurs de ces mouvements de porter en eux une soi-disante « tendance royaliste » dont les nouvelles recrues de ces sociétés de pensée en puissance devront se satisfaire.  

Franck ABED a écrit:Concernant le libéralisme politique, je vous invite à lire les deux liens suivants :
http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2014/12/pourquoi-autant-de-catholiques-sont-ils-des-anti-libéraux-économiques-primaires-.html

https://www.agoravox.fr/actualites/religions/article/liberalisme-et-catholicisme-par-l-198895

Je ne concède rien à la modernité me semble-t-il.

Il ne s'agit pas de condamner le libéralisme en théorie, pour le pratiquer dans les faits. Cela n'a aucun sens. La théorie est belle on y touche pas, mais dans les faits on fait ce que l'on veut. Je pense vous avoir démontrer d'une manière assez précise la dangerosité de votre « façon de faire ».

Franck ABED a écrit:Je ne suis pas survivantisme politique ou dynastique, mais ne vous en déplaise l'hypothèse existe ou du moins a existé...

Et « l'hypothèse » est devenue une arme politique pour empêcher la reconstruction du Royaume. C'est un fait, et il ne faut pas me dire l'inverse. Vous voyez bien vous même toute cette « littérature survivantiste » que l'on nous inflige sur ce forum à longueur de journée...

Vous avez vous même publié dans la section Louis XVII aujourd'hui la vidéo de l'émission l'ombre d'un doute (ce qui n'est vraiment pas une référence), à la suite de la conférence de Madame Sabourdin-Perrin qui a fait un travail de recherche sérieux sur le sujet. Ce n'était pas pour conforter la position légitimiste je suppose ?

A qui profite le « doute » ? Certainement pas à l'unité du Royaume, je pense que vous en êtes bien conscient.  

Franck ABED a écrit:Encore une fois, vous n'avez rien compris : je ne conférerai pas sur Louis XVII. Pour rappel ou précision je n'ai jamais conféré sur Louis XVII dans mes 60/70 conférences données en France et l'étranger. Je n'ai jamais mentionné la survivance de Louis XVII dans mes articles, ni dans mes neuf livres.

Je n'ai pas affirmé que vous donnez des conférences directement sur ce sujet. Vous entretenez « le doute », c'est suffisant pour semer le trouble, en témoigne vos interventions sur ce forum. Par cohérence nous veillons (tant que possible, parce que ce n'est pas toujours évident) à inviter des conférenciers qui sont en accord avec ce que nous défendons nous même. C'est logique, je me répète un peu mais ce n'est pas grave, c'est toujours utile quand ça ne rentre pas au premier coup...

Par ailleurs avec vos vidéos vous avez interviewé toute l'extrême droite française. Vous vous êtes fâché suite à ces contacts avec de nombreuses de ces personnalités (Ploncard d'assac etc...), tout cela malheureusement ne joue pas en votre faveur. C'est tout de même un parcours assez chaotique, qui colle à votre image, je crois tout cela en appelle maintenant à un peu plus d'humilité.

Si vous êtes sincère dans votre démarche, alors reprenez de bonnes dispositions, et calmez un peu votre égocentrisme.

Franck ABED a écrit:Vous prétextez un avis personnel qui n'est en rien le coeur de la doctrine que je défends, pour refuser de travailler avec des personnes qui ne sont pas encartées UCLF.

Quelle est votre doctrine ? En quoi est-elle différente de celle de l'UCLF ? C'est vous qui vous excluez tout seul de la possibilité de travailler POUR l'UCLF en refusant ces principes.  

Franck ABED a écrit:Réduire un de vos membres à un valet montre bien l'esprit bourgeois et plein de fric qui est le vôtre Mavendorf. De deux choses l'une : vous méprisez la fonction de valet, qui est une fonction belle noble et très utile.


Bien sûr oui ! Mes amis savent tous que je suis un vieil Aristocrate aigri retranché dans son château de campagne, méprisant les gueux !

Par ailleurs si la fonction de valet est noble et utile, pourquoi y aurait-il donc du mépris quand je l'administre à un intervenant du forum ? Allez ! J'avoue qu'il y avait cependant un peu d'aigreur dans mon message. Il m'arrive d'être las parfois de rappeler à des intervenants (souvent les mêmes) les règles élémentaires de courtoisie.

Franck ABED a écrit:Vous dénigrez un de vos membres qui travaille à corriger des erreurs de fonctionnement de l'UCFL (à moins que l'UCLF soit exempte d'erreurs car infaillible ?) en travaillant à l'union ou du moins à la collaboration.

Ah bon !? C'est vous qui déterminez les dysfonctionnements de l'UCLF ? Vous n'avez rien compris  de ce qu'est concrètement le libéralisme pratique dans son action, vous êtes un dissident des lois fondamentales du Royaume de France, vous jugez de la valeur de notre Prince à la suite des Voeux de nouvel an qu'il a adressé aux français, et vous venez me parler des dysfonctionnements de l'union ?

Franck ABED a écrit:Je conteste ou disons que je suis plus que prudent avec les laboratoires et leurs tests... Rien de plus, rien de moins.

Je ne reviendrais pas sur le thème des laboratoires, je laisse ces embrouilles à ceux qui se plaisent à entretenir le sujet. Nous n'attendons pas après ces résultats contestés un jour et validés le lendemain, pour agir au service de la monarchie.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
avatar

Mavendorf
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1836
Date d'inscription : 05/12/2017

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Franck Abed, intellectuel et écrivain royaliste

Message par Chevalier Paul le Mar 23 Jan 2018 - 8:53

@Mavendorf a écrit:
@Chevalier Paul a écrit:
Franck ABED a écrit:
@Chevalier Paul a écrit:Ah oui alors très bien: pourquoi ne pas  créer un supplément distinct (avec une option financière supplémentaire) pour traiter de l'actualité, du style une fois par mois pour commencer?
Moi je suis prêt à mettre 3 euros par mois ( et même 5 euros/ mois en couleurs) pour un tel journal mensuel, et je pense cela raisonnable.

Proposez à qui de droit ;-).

Bien, je ne dois pas être le seul à avoir cette faim intellectuelle de sagesse politique, culturelle et sociale, donc je vais envoyer un mp soigné à Monsieur Saclier de la Bâtie pour lui proposer ce projet plus en contact avec l'actualité contemporaine et où la Monarchie Traditionnelle a sûrement des réponses intéressantes à présenter.
Permettez-moi simplement de lui parler de vous, et je me charge de faire le lien.

Si Monsieur Abed souhaite contacter Monsieur Saclier de Bâtie il peut le faire directement via la messagerie du forum. Je pense qu'il n'a pas besoin d'un valet de chambre pour ça.

Pour ce qui est de sa participation à la Gazette Royale, j'ai déjà une petite idée de la réponse... De la même manière que l'on n'invite pas des conférenciers qui vont nous expliquer que Louis XVII n'est pas mort au Temple, nous n'allons pas donner des pages à remplir de notre revue à une personne qui critique l'UCLF : « son inaction, son endogamie sociale et sa politique effrayante ! ».

Pour rappel L'UCLF existe depuis 1978, elle se fonde sur la défense du socle des lois fondamentales du Royaume, et elle existe toujours. Elle résiste bien mieux que tous ces partis politiques véreux, bidons, et entreprises individuelles sans lendemain.

Par ailleurs Chevalier Paul, je crois que c'est vous qui parliez de respecter la hiérarchie me semble-t-il ? Donc avant de donner des conseils aux autres, n'oubliez pas de prêcher pour vous même et de rester bien à votre place. Vous avez du travail en Provence.

Merci de rester à votre place, je vous ferai signe si j'ai besoin de votre opinion.
En plus de radoter, vous avez toujours le génie du hors-sujet pour déballer votre loghorée habituelle.
Vous desservez ainsi la cause pour en faire une affaire individuelle, en falsifiant le propos des autres, en humiliant pour votre plaisir, et pour sermonner comme un mauvais curé: vous vous prenez pour qui?

Le savoir-vivre et le savoir-être exigent de la retenue, du détachement et le respect des échanges entre intervenants qui les regardent eux, et pas vous.
On vous fera signe si ce que vous dites est pertinent et intéressant, et bien à propos.
Je ne pense pas que ce forum ait de l'avenir s'il s'agit simplement d'un tribunal inique: ouvrez plutôt un blog puisque vous détestez les gens, et laissez la modération de ce forum à des gens non-intrusifs, non violents, équilibrés et respectueux. Merci.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
L' Union fait la force / Bien faire et laisser braire
avatar

Chevalier Paul
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 214
Date d'inscription : 29/12/2017
Age : 39
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Franck Abed, intellectuel et écrivain royaliste

Message par Deba le Mar 23 Jan 2018 - 9:23

@MAVENDORF a écrit:Une époque donc où vous croyez aux vertus du « parti politique » ? Ecoutez l'essentiel est bien de s'être remis de ça. Que Dieu vous en préserve !

Que Dieu vous préserve de l'anarchie et de l'inorganisation. J'ai toujours cru et je crois toujours aux vertus de l'organisation, de la hiérarchie et de l'efficacité. C'est une des nombreuses différences entre nous.

@Mavendorf a écrit:Je ne sais pas si vous aviez déjà des convictions royalistes à l'époque, en tous cas mauvais choix de nom. « Réconciliation Nationale » ça sent déjà mauvais le « compromis démocratique (Nationaliste?) ». On y sent quand même en arrière fond, une légère influence de Maurras...

J'ai toujours eu des convictions monarchistes depuis ma tendre enfance. En revanche aussi loin que je me souvienne et que je réfléchis aux choses politiques, c'est-à-dire depuis que je lis (10 ans), je n'ai jamais été maurrassien. Le nom de réconciliation nationale me paraît très bien, d'ailleurs il fait écho à mon premier livre la Réconciliation impossible, dans lequel j'explique sous la forme d'un dialogue historique qu'il n'y a aucun compromis possible entre tradition et révolution, et que la réconciliation nationale se fera autour et derrière et par le Roi, un peu à l'image de Henri IV. Donc oui, ce nom de RN était parfaitement trouvé et anticipait idéalement mes convictions d'hier, d'aujourd'hui et de demain.

@Mavendorf a écrit:Bon, toujours est-il que cette expérience électoraliste n'a pas été concluante visiblement. L'UCLF en place depuis 30 ans à l'époque, avait déjà acquis pas mal de choses qui vous manquaient en ce temps là. Peut être pourriez vous nous donner vos conclusions concernant cet échec ? Et pourquoi ne pas avoir rejoint l'Alliance Royale à l'époque, elle existait déjà depuis six ans après tout (2001)..

Je n'ai pas rejoint l'Alliance Royale pour plusieurs raisons : stricto-sensu ce n'est pas un mouvement royaliste, mais un mouvement authentiquement républicain. Indépendamment de son républicanisme, ses idées et sa méthode ne me correspondaient guère.. YMA n'est pas un chef et il est nul en débat politique, même s'il a dit des choses intéressantes durant sa candidature. Après son parcours politique ne parle pas pour lui... Il a trop composé avec le système.

Le but de RN n'était pas de gagner les élections, mais de forger des réseaux, éprouver le système politiques et les fidélités politiques, rencontrer un maximum d'élus, travailler avec des gens de bonnes volontés (avec lesquels je travaille depuis, merci de leur fidélité), etc. De ce point de vue, l'expérience est une réussite. J'en ai tiré beaucoup.
@Mavendorf a écrit:
moins que votre idée de base était probablement de fonder « un nouveau mouvement » où vous seriez vous même « le patron »? Une « nouvelle structure » en quelque sorte, capable de rivaliser avec les autres concurrents de la « droite réactionnaire »... Le suffrage universel, c'est tellement séduisant n'est-ce pas ?.

L'accusation de nouvelle structure est rigolote pour une personne qui appointe dans une structure datant que de 1978, alors qu'à l'époque il existait nombre de structures royalistes. La paille et la poutre. Je n'accuserai JAMAIS les gens de créer de nouvelles structures, s'ils le font, je parle des gens honnêtes et de bonnes volontés, ils ne le font pas pour s'amuser ou se faire plaisir ou être le chef, car en l'occurence on prend plus de coups qu'on en donne, on perd de l'argent, on se fait ostraciser par les siens, les voisins, les collègues etc, s'ils le font, c'est parce qu'à un moment donné, l'offre politique se montre déficiente. Quand je me suis lancé en politique en 2004, j'ai considéré que rien ne me correspondait, ni sur la forme, ni sur le fond.

Le suffrage universel est une ineptie comme celle de rester entrer soi sans partir à la rencontre de tous les Français...

@Mavendorf a écrit:Pour ma part je trouve cette méthode totalement inutile, car en participant à la vie de mouvements qui ne sont pas royalistes, vous en acceptez les principes et vous en faites le jeu. C'est exactement la même chose que cette tentative d'entrisme de royalistes à l'époque de la création du FN. Ils pensaient pouvoir le réformer de l'intérieur, et ensuite faire pression sur l'échelon supérieur, c'est à dire contrôler la république pour la détruire de l'intérieur...

Vous avez l'art et la manière de déformer les choses.

Je considère comme utile de parler du royalisme et des rois à un public/association qui le demandent. Ce n'est pas une question de faire de l'entrisme. Si demain la France insoumise m'invite pour donner une conférence sur le royalisme j'irai. Si TF1 m'appelle pour un entretien, j'y vais, et ainsi de suite. Partout pù nous pouvons nous exprimer librement nous avons le devoir d'y aller à temps et à contre temps comme le dit l'apôtre saint Paul. Autre différence majeure entre vous et moi.

Le but n'est pas de changer ER de l'intérieur ou que sais-je. Le but est simplement de profiter d'une tribune qu'on me/nous donne. Si demain l'UCLF m'invite à conférer sur un de mes nombreux thèmes de prédilection j'irai. Comme des légitimistes de Tours ou de Vendée m'ont invité à conférer, j'y suis allé car j'étais libre de tenir les propos que je voulais, dans le cadre du thème que nous avions défini ensemble.

@Mavendorf a écrit:Bien sûr... Nous voyons bien ce qu'il reste aujourd'hui de la politique de ces fins stratèges. Le « libéralisme pratique » justement n'est pas loin, et si vous l'aviez sérieusement étudié, vous ne seriez pas tombé dans ce piège.  

J'ai bien étudié ce sujet comme je l'ai démontré en vous citant un entretien que j'ai donné au Salon Beige, et la chronique du livre de l'Abbé Roussel Catholicisme et libéralisme.

@Mavendorf a écrit:Une personne qui manifeste une attirance pour le royalisme, et qui voit l'une de vos conférences sur le site E.G se dit : « Ah pas mal ! Égalité-réconciliation ils ne sont pas hostiles au royalisme. Je vais prendre contact avec eux... » Et pan ! Voilà cette personne ferrée dans cette usine gnostique, plutôt que de rejoindre la vraie tradition royale. Le scénario est toujours le même, et nous le connaissons par coeur, c'est la même chose avec Civitas qui en appelle à Jeanne d'Arc, ou les drapeaux royalistes affichés à l'occasion dans les meeetings du FN.

Beaucoup de gens se sont convertis au royalisme suite à mes différentes interventions relayées ou reprises par ER. Je ne défends pas ER. Je constate simplement que l'audience apportée m'a permis d'amener des musulmans à la conversion au catholicisme, et différentes personnes (de souche ou pas) au royalisme. Civitas est un autre sujet. Leurs méthodes et leur doctrine sont mauvaises. J'ai déjà discuté de ce point là avec Escada et ses cadres. Ils parlent de système politique catholique, mais ils oublient volontairement d'évoquer, par exemple, la désignation du chef etc.

@Mavendorf a écrit:C'est à ça que vous servez en distillant un peu partout vos conférences qui portent le nom de royalisme, vous donnez une garantie aux organisateurs de ces mouvements de porter en eux une soi-disante « tendance royaliste » dont les nouvelles recrues de ces sociétés de pensée en puissance devront se satisfaire.  

Faux... Vous savez beaucoup de gens ne sont pas idiots. Quand Radio Courtoisie m'invite à prendre la parole, les auditeurs savent que RC n'est pas royaliste, idem pour ER, etc. Quand 20 minutes m'interroge, ou canal +, les gens savent bien que ces deux médias ne sont pas royalistes. Donc quand je réponds à un entretien d'ER, ceux qui écoutent savent qu'ER donne la parole à différents intellectuels du courant national. Après que cette politique d'ER vous dérange, c'est votre choix et ce n'est pas le sujet. Le sujet est : doit-on prendre la parole quand on vous la donne, je dis oui. Ce n'est pas un hasard si je suis plus connu que l'UCLF, alors que je suis arrivé beaucoup plus tard, et que je dispose de largement moins de moyens. Le but n'est pas de savoir qui a la plus longue, mais simplement de constater que le format du ghetto ça ne fonctionne pas, sinon l'UCLF serait plus connue à l'heure actuelle. Il n'y a aucun orgueil dans mon propos, simplement un constat. Je préfère la monarchie itinérante, où le roi voit son peule régulièrement, que celle de Louis XVI qui n'est sorti de Versailles qu'une fois...

@Mavendorf a écrit:Il ne s'agit pas de condamner le libéralisme en théorie, pour le pratiquer dans les faits. Cela n'a aucun sens. La théorie est belle on y touche pas, mais dans les faits on fait ce que l'on veut. Je pense vous avoir démontrer d'une manière assez précise la dangerosité de votre « façon de faire ».

Je viens de vous montrer et démontrer, même si ce n'est pas la première fois que je le fais, votre erreur à rester enfermé dans des principes de ghettoïsation qui ne fonctionnent pas. On peut défendre une ligne stricte tout en discutant avec des frontistes ou des orléanistes ou des républicains. Je n'ai jamais vu de militants UCLF dans la rue pour dénoncer le mondialisme, l'européisme (2005-2009 etc)... Parler ne signifie pas concéder. Je me suis fait connaître en défendant une ligne de non compromis nationaliste, et de non union sacrée. Sauf qu'à un moment donné faut bien agir dans le réel... Et là, vous n'y êtes jamais...

@Mavendorf a écrit:Par ailleurs avec vos vidéos vous avez interviewé toute l'extrême droite française. Vous vous êtes fâché suite à ces contacts avec de nombreuses de ces personnalités (Ploncard d'assac etc...), tout cela malheureusement ne joue pas en votre faveur. C'est tout de même un parcours assez chaotique, qui colle à votre image, je crois tout cela en appelle maintenant à un peu plus d'humilité.

J'ai donné la parole à des gens avec lesquels je ne partageais pas leurs idées. Cet exercice intellectuel me fut fort utile et je ne regrette nullement de l'avoir fait, bien au contraire. Si c'était à refaire, je le referai. J'ai fait ce que tout intellectuel faisait sous l'Antiquité et au Moyen Age... La chance c'est qu'avec les moyens techniques, les déplacements sont plus rapides, et on peut enregistrer le contenu des échanges.

Par contre, à part Ploncard, je ne me suis fâché avec aucune personnalité que j'ai reçue. En revanche j'ai été attaqué par deux trois individus qui étaient jaloux de mon succès, de ma réussite et de mon audience.

Toutes les personnes qui me connaissent de près ou de loin, qui sont honnêtes, intelligentes et de bonne fois, saluent la justesse de mes analyses, et la cohérence de mon parcours et de mes idées. Vous êtes bouffi d'orgueil car enfermé dans votre tour d'ivoire et vous croyez, à l'instar des pharisiens avoir raison seul contre tous. C'est fatiguant. Plusieurs vous ont déjà fait remarquer de changer d'attitude.

@Mavendorf a écrit:Quelle est votre doctrine ? En quoi est-elle différente de celle de l'UCLF ? C'est vous qui vous excluez tout seul de la possibilité de travailler POUR l'UCLF en refusant ces principes.  

Etant donné que je suis plus connu que l'UCLF, c'est le contraire qui devrait être posé. Qu'est ce qui empêche l'UCLF de travailler avec moi - et d'autres - pour une cause qui nous dépasse tous ?

@Mavendorf a écrit:Si vous êtes sincère dans votre démarche, alors reprenez de bonnes dispositions, et calmez un peu votre égocentrisme.

Tellement sincère que lorsque je suis arrivé à Nantes, j'ai voulu voir les membres de l'UCLF... Je me suis réinscrit sur le forum après en être parti. Je me réabonne à la Gazette royale. Et je maintiens ma proposition de venir conférer pour la royauté via l'UCLF.

@Mavendorf a écrit:Bien sûr oui ! Mes amis savent tous que je suis un vieil Aristocrate aigri retranché dans son château de campagne, méprisant les gueux !

Vos cheveux mi-longs vous vont très bien. Vous êtes très élégant en escrimeur.

@Mavendorf a écrit:Par ailleurs si la fonction de valet est noble et utile, pourquoi y aurait-il donc du mépris quand je l'administre à un intervenant du forum ? Allez ! J'avoue qu'il y avait cependant un peu d'aigreur dans mon message.

Un bon début. Vous reconnaissez votre erreur. La fonction de valet et noble et utile, mais dans votre précédent propos on sentait bien la raillerie et l'abaissement à la manière dont vous avez employé ce mot.

@Mavendorf a écrit:Ah bon !? C'est vous qui déterminez les dysfonctionnements de l'UCLF ? Vous n'avez rien compris  de ce qu'est concrètement le libéralisme pratique dans son action, vous êtes un dissident des lois fondamentales du Royaume de France, vous jugez de la valeur de notre Prince à la suite des Voeux de nouvel an qu'il a adressé aux français, et vous venez me parler des dysfonctionnements de l'union ?

Je dis et redis que l'UCLF gagnerait à être dans le réel au contact de la vraie vie...

Je dis simplement que Louis gagnerait également à être plus actif politiquement parlant. Son trône va falloir qu'il le reconquiert.. Et ce n'est pas en faisant du polo ou en répondant à Gala qu'il y arrivera. Je dis cela sans aucune méchanceté mais j'use de mon droit de remontrance pour signifier que le Prince doit être actif...

@Mavendorf a écrit:Je ne reviendrais pas sur le thème des laboratoires, je laisse ces embrouilles à ceux qui se plaisent à entretenir le sujet. Nous n'attendons pas après ces résultats contestés un jour et validés le lendemain, pour agir au service de la monarchie
.

Très bien.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
www.franckabed.com www.frequencehistoire.fr https://twitter.com/Franck_Abed
avatar

Deba
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 348
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Franck Abed, intellectuel et écrivain royaliste

Message par Deba le Mar 23 Jan 2018 - 9:25

@Royalys a écrit:
Enfin vous dîtes que Charles X a perdu son trône à cause de manquement fait lors de son Sacre, comme c'est votre opinion et qu'elle doit être construite sur des preuves ou du moins, des indices; pouvez-vous nous en faire part en prenant le temps de relire vos archives s'il vous plaît? Cette question ressort en permanence et ça serait bien d'y répondre pour que nous, nous puissions vous répondre convenablement.

Vous avez PARFAITEMENT raison. Je devrai prendre le temps de consulter mes archives, mais :

1) le temps me manque

2) je n'ai pas mes archives sous la main

3) Ma position est simple : si les formules du sacre avaient été respectées, ni Louis XVI, ni Charles X, n'auraient perdu le trône.
avatar

Deba
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 348
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Franck Abed, intellectuel et écrivain royaliste

Message par Deba le Mar 23 Jan 2018 - 9:29

@Chevalier Paul a écrit:
En plus de radoter, vous avez toujours le génie du hors-sujet pour déballer votre loghorée habituelle.

Très juste. Il a une capacité extraordinaire à parler à côté du sujet. Ceux qui le connaissent (via les forums) le savent très bien.

A nous de ne pas nous énerver et de répondre calmement MAIS fermement comme vous venez de le faire. Je vous tire mon chapeau. Vous avez eu cette élégance de ne pas vous renier, de le recadrer tout en étant courtois.

Insultes supprimées Admin

avatar

Deba
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 348
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Franck Abed, intellectuel et écrivain royaliste

Message par Prince de Talmont le Mar 23 Jan 2018 - 11:09

Franck ABED a écrit:

Avec Mavendrof et certains membres de l'UCLF, on a l'impression qu'il faut penser comme le parti, être comme le parti sous peine d'exécution sommaire. On se croirait presque chez les bolcheviques.

Vous avez entièrement raison. Vous pourriez dire aussi "comme dans l'Eglise catholique romaine", qui est une monarchie dogmatique et non une démocratie ou fleurit la libre pensée et les droits de l'homme-roi.

La nuance est que le catholicisme et le royalisme mènent à la vérité alors que le bolchevisme mène à l'erreur.

Autre nuance tout de même : ne craigniez rien vous ne risquez aucune exécution sommaire ici. Vous êtes absolument libre de gardez vos idées et même de les exprimez, comme vous pouvez le constater.
Nous nous permettons juste de n'accepter dans notre courant de pensée que ceux qui partagent cette pensée et nous nous excusons à l'avance fort platement de ce terrible totalitarisme, insupportable j'en conviens au citoyen républicain libre-penseur des Lumières que vous êtes.


Dernière édition par Prince de Talmont le Mar 23 Jan 2018 - 11:20, édité 1 fois

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Forum royaliste Blog royaliste Blog catholique
avatar

Prince de Talmont
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1615
Date d'inscription : 24/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Franck Abed, intellectuel et écrivain royaliste

Message par Deba le Mar 23 Jan 2018 - 11:19

@Prince de Talmont a écrit:
Franck ABED a écrit:

Avec Mavendrof et certains membres de l'UCLF, on a l'impression qu'il faut penser comme le parti, être comme le parti sous peine d'exécution sommaire. On se croirait presque chez les bolcheviques.

Vous avez entièrement raison. Vous pourriez dire aussi "comme dans l'Eglise catholique romaine", qui est une monarchie dogmatique et non une démocratie ou fleurit la libre pensée et les droits de l'homme-roi.

La nuance est que le catholicisme et le royalisme mènent à la vérité alors que le bolchevisme mène à l'erreur.

Autre nuance tout de même : ne craigniez rien vous ne risquer aucune exécution sommaire ici. Vous êtes absolument libre de gardez vos idées et même de les exprimez, comme vous pouvez le constater.
Nous nous permettons juste de n'accepter dans notre courant de pensée que ceux qui partagent cette pensée et nous nous excusons à l'avance fort platement de ce terrible totalitarisme, insupportable j'en conviens au le citoyen libre-penseur des Lumières que vous êtes.

Bigre ! C'est bien ce que je pensais... l'UCLF enfin, certains de ses membres, pensent que l'UCLF est infaillible. Seul le catholicisme sauve et nous conduit à Dieu. Le royalisme - aussi beau soit-il - n'est pas un dogme de l'Eglise Catholique...

Pie XI, le 7 juin 1929, a définit formellement la loi fondamentale de la Constitution de l’Etat du Vatican : « La Cité du Vatican est donc une monarchie religieuse dont le souverain est élue à vie. Celle-ci mérite bien le titre de monarchie absolue dans la mesure où le souverain pontife jouit, de jure, de la plénitude des pouvoirs législatifs, exécutifs et judiciaires, même si l’Etat du Vatican est bel et bien un Etat de droit. »
avatar

Deba
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 348
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Franck Abed, intellectuel et écrivain royaliste

Message par Prince de Talmont le Mar 23 Jan 2018 - 11:24

L'UCLF n'est qu'une humble structure au service du Trône et de l'Autel. Elle ne secrète pas sa propre doctrine, elle se contente de diffuser et d'approfondir la Tradition politique millénaire de notre pays.

De même, la Sainte Eglise est l'institution suprême, le trait d'union entre le Royaume des Cieux et les royaumes terrestres, qui doivent être, autant que faire se peut à son image, comme chacun de nous doit s'efforcer d'imiter le Christ, d'être à l'image du Père qui nous a créé à la Sienne.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Forum royaliste Blog royaliste Blog catholique
avatar

Prince de Talmont
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1615
Date d'inscription : 24/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Franck Abed, intellectuel et écrivain royaliste

Message par Deba le Mar 23 Jan 2018 - 11:26

@Prince de Talmont a écrit:L'UCLF n'est qu'une humble structure au service du Trône et de l'Autel. Elle ne secrète pas sa propre doctrine, elle se contente de diffuser et d'approfondir la Tradition politique millénaire de notre pays.

De même, la Sainte Eglise est l'institution suprême, le trait d'union entre le Royaume des Cieux et les royaumes terrestres, qui doivent être, autant que faire se peut à son image, comme chacun de nous doit s'efforcer d'imiter le Christ, d'être à l'image du Père qui nous a créé à la Sienne.

Je défends le traditionalisme politique qui repose sur le catholicisme et le royalisme. C'est ainsi que je l'ai nommée et théorisée cette doctrine...

Le royalisme est le système politique qui se rapproche le plus du gouvernement du royaume des cieux Vive le roy
avatar

Deba
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 348
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Franck Abed, intellectuel et écrivain royaliste

Message par Royalys le Mar 23 Jan 2018 - 11:57

Franck Abed a écrit:
La royauté c'est : autorité en haut, libertés en bas.

Avec Mavendorf : c'est liberté en haut, et sectarisme en bas

Je vous prie de faire attention à ce que vous dîtes, l'agacement et l'émotion peut susciter des mots injustes et inutile. Je peux comprendre que les propos de Mavendorf vous fasse réagir mais éviter ce genre de procédé subversif... La plupart d'entre nous et notamment Mavendorf avons du combattre (doctrinalement) bien du monde et de la même manière que dans l'église il a existé des hérésie, il existe des pensées qui se veulent légitimiste mais qui ne le sont pas..

L'exemple le plus simple est celui des Orléanistes, ils prétendent défendre la tradition politique française mais au fond... On sait très bien ce que ça donne.
En l'occurrence, Mavendorf a parfaitement fait usage de l'autorité (tout en suivant la doctrine légitimiste donc pas de liberté en haut) et vous laisse encore la liberté de vous exprimer (donc pas de sectarisme en bas)... Gérer un forum est compliqué, surtout lorsqu'on parle de chose aussi sérieuse que de la politique traditionnelle.

Franck Abed a écrit:Je défends le traditionalisme politique qui repose sur le catholicisme et le royalisme. C'est ainsi que je l'ai nommée et théorisée cette doctrine...

Voici donc le point de divergence entre vous et nous (dont Mavendorf qui vous a fait réagir sur notre "sectarisme"), si vous étiez légitimiste, vous rejoindrez naturellement le mouvement et défendrez nos idées. Nous défendons une doctrine qui n'est pas notre, je ne l'ai pas inventé, Mavendorf non plus et l'UCLF il y a 30ans a simplement repris les principes de la Royauté traditionnelle tels qu'ils étaient.

En conséquence... Vous ne pouvez pas dire; "c'est ainsi que je l'ai nommée et théorisée" ...

J'imagine que vous devez suivre vos idées (d'où l'entretien) et que donc il existe des différences entre les principes légitimistes et les votre. Le problème c'est que nous ne savons toujours pas lesquelles... A chaque fois vous nous dîtes que vous êtes légitimistes, mais vous avez en même temps théorisée et nommé des idées propre à vous, vous relevez des problèmes historiques (Sacre de Louis XVI et Charles X) touchant le religieux et dès qu'on creuse, vous nous dîtes que soit vous n'avez pas le temps, soit je suis Catholique romain.

Notre débat tourne en rond et je le regrette...

Avons-nous des différences oui ou non? Quelles sont-elles? Si non, êtes vous vraiment légitimiste (sur tout les points doctrinaux)? Cela vous laisse la liberté de penser ce que vous voulez de la politique contemporaine (immigration, économie, &c...) mais cela ne vous permet pas de faire un droit de remontrance sur ce que doit faire le Prince, de conseil certes! Mais pas de remontrance...

Bref, comprenez-moi (et nous) bien. Nous sommes prêt à discuter mais soyons franc et direct dans nos échanges, comme précis et riche en détail dans nos arguments lorsque nous évoquerons nos différences.
avatar

Royalys
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 40
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Franck Abed, intellectuel et écrivain royaliste

Message par Chevalier Paul le Mar 23 Jan 2018 - 12:26

Il suffit de lire et relire le manifeste légitimiste pour constater le grand vide doctrinal de cette mouvance hors-sol.
Excepté les lois fondamentales du royaume qui désignent un chef dynastique, il n'y a aucun repère ni développement sur ce que serait l'institution monarchique aujourd'hui.
On peut toujours gonfler les mots et une pensée maigre, mais au fond tout cela sonne bien creux, auto-complaisance de groupuscule à part.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
L' Union fait la force / Bien faire et laisser braire
avatar

Chevalier Paul
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 214
Date d'inscription : 29/12/2017
Age : 39
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Franck Abed, intellectuel et écrivain royaliste

Message par Prince de Talmont le Mar 23 Jan 2018 - 12:41

Avez-vous connaissance d'autres ouvrages qui décrivent de façon plus détaillée ce que devrait être l'institution monarchique aujourd'hui ?

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Forum royaliste Blog royaliste Blog catholique
avatar

Prince de Talmont
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1615
Date d'inscription : 24/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Franck Abed, intellectuel et écrivain royaliste

Message par Royalys le Mar 23 Jan 2018 - 12:48

Il suffit de lire et relire le manifeste légitimiste pour constater le grand vide doctrinal de cette mouvance hors-sol.



Un grand vide doctrinal? Le Manifeste légitimiste est là pour rappeler les principes de la Royauté et les Lois fondamentales, cela peut vous sembler hors-sol de la réalité politique mais il s'agit de droit constitutionnel en un sens.


il n'y a aucun repère ni développement sur ce que serait l'institution monarchique aujourd'hui.


Vous l'avez lu? Il s'agirait d'une Monarchie Absolu de Droit divin, comme autrefois. Il y aura sûrement quelques différences mais rien de majeur et ça sera au Roi de s'organiser, selon sa méthode de travail et selon les principes de la Monarchie très chrétienne.


On peut toujours gonfler les mots et une pensée maigre, mais au fond tout cela sonne bien creux, auto-complaisance de groupuscule à part.




Sérieusement? Vous pouvez détailler les raisons de votre aigreur?
avatar

Royalys
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 40
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Franck Abed, intellectuel et écrivain royaliste

Message par Deba le Mar 23 Jan 2018 - 13:14

@Royalys a écrit:
Avons-nous des différences oui ou non? Quelles sont-elles? Si non, êtes vous vraiment légitimiste (sur tout les points doctrinaux)? Cela vous laisse la liberté de penser ce que vous voulez de la politique contemporaine (immigration, économie, &c...) mais cela ne vous permet pas de faire un droit de remontrance sur ce que doit faire le Prince, de conseil certes! Mais pas de remontrance...
Bref, comprenez-moi (et nous) bien. Nous sommes prêt à discuter mais soyons franc et direct dans nos échanges, comme précis et riche en détail dans nos arguments lorsque nous évoquerons nos différences.

Les différences sont méthodiques et doctrinales.

Méthodiques j'en ai longuement parlé..

Doctrinales : vous défendez exclusivement et strictement Louis XX, moi je défends le principe monarchiste et ne ferme pas la porte à une cinquième (ou quatrième ca dépend si on compte les napoléonides) dynastie. De même je ne vois pas dans ce que j'ai lu chez l'UCLF, une dénonciation du sionisme, du judaïsme talmudique, de la maçonnerie etc.
avatar

Deba
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 348
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum