Mikhail, royaliste catholique orthodoxe

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Mikhail, royaliste catholique orthodoxe

Message par Henryk le Mer 23 Mai 2018 - 23:52

En tout cas, je ne fait pas un faux credo de Nicée, symbole qui ne vous appartient pas, en enlevant le Filioque, la communion des saints, et une  falsification de l'Incarnation.

Vous vous moquez de Ste Bernadette de Lourdes, comme des enfants de Fatima, et du  message que la Ste Vierge leur a laissé.

Vos aveux me prouvent que vous n'êtes plus très loin de l'arianisme.

Vous découvrirez ce que c'est un purgatoire sans indulgences, ni communion des saints...
Saint jean Chrysostome, ne parle pas de la discussion de Césarée. Vous mélangez tout comme d'habitude.

Je ne me suis pas permis de trafiquer votre Credo, chose que vous vous permettez.


Vous devriez lui dire à cette personne, entre 4 yeux, que le Sacré-Coeur est l'objet de vos rancœurs et pour vous une fumisterie catholique...


_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
avatar

Henryk
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1497
Date d'inscription : 05/12/2017
Age : 53
Localisation : Forez

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mikhail, royaliste catholique orthodoxe

Message par Solognot le Jeu 24 Mai 2018 - 2:25

Je voulais arrêter cette discussion, mais vos propos m’oblige à vous répondre et sans détour, tant je hais l’hérésie.

Vous dites que nous orthodoxes, faisons un faux credo de Nicée..alors laissez moi vous rappeler l'historicité des faits. Le credo catholique romain est un credo falsifié avec adjonction du Filioque. Ce n'est pas un problème d'interprétation mais un simple fait historique que plus aucun théologien puisse récuser aujourd'hui.
Charlemagne, qui faisait réciter le credo en sa chapelle impériale d'Aix avec adjonction du Filioque, n'a pas réussi à le faire ratifier à Rome par le pape Léon III qui au contraire demandait d'extirper cette interpolation du credo. Il avait même conseillé que l'on ne récite plus du tout le credo dans la chapelle impériale d'Aix, pensant ainsi que cette rédaction falsifiée tomberait en désuétude. Faut-il encore rappeler que le pape Leon III a fait graver le symbole de la foi sans le Filioque sur des écussons d'argent en grec et en Latin et qu'il y ajouta: "Moi, Léon, j'ai fait graver ceci par amour et sauvegarde de la foi orthodoxe." (Très ennuyeux pour l'infaillibilité papale que sur un sujet aussi important que la personne de Dieu des papes soient en opposition!) Vous pouvez aussi regarder à partir de quand le credo incorpore cette adjonction du Filioque à Rome. C'est le pape Benoit VIII qui sous la pression de l'empereur Henri II fit chanter ce symbole adultéré en 1014 à Rome. Avant non! Ceci donne à réfléchir tout de même! Le Filioque est le fond de commerce de la papauté. Il en est le fondement. C'est sur cette hérésie que la papauté s'est constituée.

La divinité de l'Esprit Saint semblable en tout au Père et au Fils , étant avec eux une seule essence a été définie lors du 2ème concile œcuménique de Constantinople en 381. L'unicité de leur nature et la distinction des personnes par les attributs hypostatiques y ont été également énoncés . Ainsi la procession de l'Esprit Saint hors du Père était la formulation fidèle à la foi de tous et le 6ème article du credo exprimait cette foi dans la Tradition de toute l'Eglise y compris Rome.
L'affirmation d'une double procession du Saint Esprit est contraire à la théologie de l'Eglise proclamée lors de ce 2ème concile œcuménique.

Le 3ème concile œcuménique d' Ephèse en 431 a scellé le credo et ordonné que rien n'y soit retranché ou ajouté.
Nous avons vu comment le pape Léon III s'était opposé au Filioque. En 872 , le pape Jean VIII représenté par ses légats au 8ème concile œcuménique de Constantinople en 879-880 fit proclamer le credo sans Filioque et réitéra l'interdiction de modifier le credo. Il déclara le Filioque hérétique.

En 1009, le pape Jean XVIII fut chassé et le pape germanique Serge IV usurpa le trône du patriarcat de Rome. Lorsqu'un patriarche accédait au trône patriarcal , il envoyait aux autres patriarches une lettre de communion présentant la foi qu'il proclamait. La lettre que le pape Serge IV envoya contenait l'affirmation du Filioque et provoqua donc immédiatement la rupture des autres patriarcats d'avec le pape.
Puis quelques années plus tard ce fut le pape Benoît VIII qui fit insérer le Filioque dans le Credo et au XIème siècle l'entreprise de démolition de la Tradition se poursuivit. Grégoire VII en fut un des plus virulents artisans. On inventa un monachisme inconnu de la Tradition et réparti en ordres qui servirent de propagande à l'idéologie religieuse Francque. Ces ordres entreprirent une œuvre immense de falsification des textes patristiques afin de justifier par tous les moyens le Filioque.
Le pape Urbain IV par exemple avait fait composer un libellé truffé de falsifications sur lequel Thomas d'Aquin s'est appuyé pour écrire son ouvrage "Contre les erreurs des Grecs" .
C'est ainsi que s'est constitué le catholicisme romain: la volonté papale, affichée dès Nicolas 1er , d'affirmer une primauté juridictionnelle sur toute l'Eglise, n'a pas hésité à recourir à tous les subterfuges pour arriver à ses fins; et le Filoque est devenu l'étendard théologique papal au service de cette volonté de primauté. Tous les dogmes papistes du deuxième millénaire n'ont eu que cette finalité de primauté juridictionnelle pour seule justification.
C'est pourquoi, avant même de discuter sur un plan théologique de la double procession de l'Esprit Saint, il convient d'abord de rétablir un peu l'historicité des faits. La forfaiture papale se poursuit encore aujourd'hui et tout dialogue s'en trouve immédiatement vicié et voué à l'échec. Car les méthodes utilisées pour la propagation du Filioque ont été ensuite appliquées pour la promulgation d'autres faux dogmes tout au long du 2ème millénaire. On ne peut pas examiner la vérité d'une assertion qui se diffuse par ce mensonge permanent dont un Jean-Paul II et un Benoît XVI sont les serviteurs les plus zélés que nous ayons connus.


Dernière édition par Solognot le Jeu 24 Mai 2018 - 3:45, édité 1 fois
avatar

Solognot
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 153
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 61
Localisation : Au bord du Leman

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mikhail, royaliste catholique orthodoxe

Message par Solognot le Jeu 24 Mai 2018 - 2:41

En ce qui concerne Lourdes:

Dans un livre publié peu de temps après sa mort en 1994, le cardinal Albert Decourtray, archevêque kto de Lyon, a écrit qu'il pensait que les phrases que Bernadette Soubirous auraient entendues lors des "apparitions" de Lourdes avaient en fait été prononcées par les prêtres du sanctuaire marial voisin de Bétharram cachés dans la grotte - en fait, il pensait que c'était une supercherie.
Je veux bien que la Mère de Dieu parle gascon, mais je suppose qu'elle le parlerait alors sans dire des absurdités. Or, la phrase " Je suis l'Immaculée Conception", mis à part le fait qu'elle plaide pour une hérésie promulguée par Pie IX en 1854, est une absurdité dans toutes les langues: la logique exigerait une construction "Je suis l'Immaculée Conçue"...


avatar

Solognot
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 153
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 61
Localisation : Au bord du Leman

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mikhail, royaliste catholique orthodoxe

Message par Solognot le Jeu 24 Mai 2018 - 2:49

Sur le sacre coeur ...

"Le premier théologien qui l'ait enseigné (le culte du Sacré-Coeur, NdL) est un jésuite nommé La Colombière, mort en 1682. (Aujourd'hui canonisé par le Vatican, NdL.) Il était confesseur d'une religieuse de la congrégation dite de la Visitation, et nommée Marie Alacoque. (Elle aussi canonisée, NdL.) Le père La Colombière prêta à sa pénitente une foule de révélations, qui passèrent, de ses papiers, dans plusieurs publications faites par les jésuites, et dans la vie de Marguerite Alacoque, publiée par Languet évêque de Soissons, évêque jésuite s'il en fut jamais. (...) Le pape Clément XIV la condamna aussitôt en 1772. "

(Le père Guettée rapporte ensuite les récits fantasmagoriques des apparitions à Marguerite Marie Alacoque tels que racontés par les Jésuites. Il indique que les deux requêtes adressées par les Jésuites en 1727 et en 1729 pour obtenir l'établissement de la fête du Sacré-Coeur furent repoussées par la Congrégation des Rites que présidait le cardinal Prosper Lambertini, futur pape Benoit XIV. )

"C'est lui (Lambertini, NdL) qui a conservé les détails de cette affaire dans son ouvrage intitulé: De la Canonisation des Saints. Si l'on demande, dit-il, une fête pour le Sacré-Coeur de Jésus, pourquoi n'en pas demander aussi pour le sacré côté, les sacrés yeux, et même pour le coeur de la sainte Vierge?"

(Le père Guettée explique ensuite comment les Jésuites ne s'avouèrent pas vaincus et finirent par obtenir de Clément XIII, en 1765, une fête en l'honneur du coeur symbolique de Jésus-Christ, cest-à-dire de l'amour du Sauveur pour les hommes. Mais le canoniste Blasi, en 1771, puis le pape Pie VI rappelèrent que le culte du coeur matériel n'était pas autorisé.)

"Ceci prouve évidemment que Rome ne se faisait point illusion sur la nature du nouveau culte et sur l'hérésie qu'il couvrait; afin d'y échapper, les cordicoles imaginèrent de dire qu'ils adoraient le coeur en ce qu'il était uni hypostatiquement à la divinité, et ils ne s'apercevaient pas qu'ils s'exprimaient comme Nestorius lequel adorait ce qui paraissait, à cause de ce qui était caché. En effet, le coeur matériel était toujours à leurs yeux l'objet direct du culte nouveau."

(Le père Guettée raconte ensuite les progrès de l'hérésie à partir de la fin du XVIIIème siècle, comment elle devint le point de ralliement des défenseurs du trône et de l'autel et comment Rome finit par se rallier complètement à la théorie des Jésuites et au culte du coeur matériel. Il cite ensuite un extravagant mandement de l'évêque du Mans, en date du 16 mai 1872, vouant son diocèse au Sacré-Coeur.)

"L'évêque qui a prononcé de telles paroles s'étend en vain sur l'union de l'humanité avec le Verbe et sur le coeur symbolique, il n'en est pas moins affirmé: que l'humanité de Jésus-Christ en elle-même est adorable; que le corps est adorable; que le coeur est adorable; qu'ils ne sont pas adorés d'une seule et même adoration s'adressant à la personne divine.
Il est vrai que l'évêque du Mans n'enseigne pas une doctrine qui lui soit personnelle; sa doctrine est celle de son Eglise, comme il a soin de la déclarer.
Or, cette doctrine est hérétique, et a été condamnée par les deux conciles oecuméniques d'Ephèse et de Constantinople (431 et 554 - NdL).
Le premier de ces conciles approuva le huitième anathème de saint Cyrille dans lequel on condamnait celui qui n'adorait pas l'Emmanuel ou la personne divine Jésus-Christ par une seule adoration.
Le deuxième concile oecuménique de Constantinople s'exprime ainsi: "Si quelqu'un soutient que Jésus-Christ doit être adoré dans chacune de ses natures, de manière qu'il introduise deux adorations, l'une de Dieu, l'autre de l'homme en Jésus-Christ, au lieu d'adorer par une seule et unique adoration le Verbe incarné et la nature humaine qu'il s'est rendue propre et sienne, ainsi que l'Eglise, par une tradition constante, l'a toujours cru et observé, qu'il soit anathème."
Les cordicoles cherchent à échapper à cette condamnation en prétendant que leur adoration ne s'adresse au coeur qu'à cause de l'union hypostatique de l'humanité avec la divinité. Nestorius avait recours au même subterfuge, comme le lui reprochait Théodote d'Ancyre en plein concile d'Ephèse, mais ce subterfuge n'empêcha pas les Pères de condamner ses erreurs, car il n'y avait recours que pour dissimuler la division qu'il établissait dans la personne unique du Verbe incarné.
L'Eglise romaine divise non-seulement la personne unique du Verbe pour rendre à chacune des deux natures une adoration, mais elle divise la nature humaine pour adorer séparément le coeur matériel de Jésus-Christ; elle va donc plus loin que Nestorius lui-même, et son hérésie est plus monstrueuse encore."

(Extraits de La Papauté hérétique, Librairie Fischbacher, Paris 1874, réimpression par le Monastère orthodoxe de l'Archange Michel à Lavardac, pp. 73-84. Texte aussi reproduit in De la Papauté, Editions L'Âge d'Homme, Lausanne 1990, pp. 248-256.)

Ajoutons aussi que le père Guettée avait bien raison de souligner le caractère politique du triomphe du Sacré-Coeur. Je ne sais quel cordicole a réussi le coup de propagande fabuleux que fut l'adoption par les Vendéens révoltés contre la tyrannie républicaine du Sacré-Coeur sur leurs étandards en 1793. Dès lors, il devint progressivement impossible à un royaliste de s'opposer à cette hérésie.
avatar

Solognot
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 153
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 61
Localisation : Au bord du Leman

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mikhail, royaliste catholique orthodoxe

Message par Solognot le Jeu 24 Mai 2018 - 3:17

Fatima

« Dans nos temps troublés, temps de tentations subtiles et habiles, alors que grandit le nombre de faux miracles, visions et apparitions, nous, les chrétiens orthodoxes, devons accomplir le chemin de notre salut dans la crainte et le tremblement, en gardant fermement notre sainte foi orthodoxe, et ne recourir pour un conseil ou de l'aide qu'à la seule Sainte Eglise Orthodoxe. »


Pour la grande majorité des croyants la papauté est plus accessible que la Trinité et le filioque, et les spiritualités de pacotille plus accessibles que l'ascèse, la prière du coeur et l'étude des textes. Le pape à Fatima ça c'est du sûr, du solide, du vrai!
Quand on ne peut plus enseigner la foi parce qu'elle est truffée d'hérésies, il faut bien entretenir la crédulité et organiser les rassemblements de foules et pour cela quoi de mieux que du surnaturel accessible aux masses. Le vatican est expert en « gogolisation » avec des siècles d'expérience sur le marché.


Dernière édition par Solognot le Jeu 24 Mai 2018 - 3:47, édité 3 fois
avatar

Solognot
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 153
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 61
Localisation : Au bord du Leman

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mikhail, royaliste catholique orthodoxe

Message par Solognot le Jeu 24 Mai 2018 - 3:26

Henryk, puisque vous me dites condamné au purgatoire (apparu au XIIe siècle, rejeté par les orthodoxes), sans indulgences ( refusées par les orthodoxes)

Il faut être romain pour penser connaître le jugement de Dieu.
Dieu seul juge !
Et comme le purgatoire n’existe pas.

Voici un document intéressant d'un point de vue pastorale, une encylique de 1722 adressée aux orthodoxes du ressort du patriarcat d'Antioche par un synode réuni à Constantinople. Ce texte, reproduit dans la Théologie dogmatique du RP Jean Romanidis (Pournaras, Thessalonique 1972, pp. 574-576) a été traduit en français par M. Jean-Louis Palierne dans l'édition française de l'ouvrage du métropolite Hiérothée (Vlachos) de Naupacte et Saint-Blaise, La vie après la mort, L'Âge d'Homme, Lausanne 2002, p. 136.

A propos du Purgatoire, le synode notait:

"Nous, pieux fidèles, qui adhérons à la vérité et rejetons de telles innovations, nous confessons et nous recevons qu'il existe deux lieux pour les âmes des défunts, le Paradis et l'Enfer, pour les justes et pour les pécheurs, comme nous l'enseigne la sainte Ecriture. Nous ne voulons pas reconnaître de troisième lieu ou "Purgatoire", car ni l'Ecriture ni les saints Pères ne nous ont rien enseigné de tel. Nous croyons cependant que ces deux lieux abritent de nombreuses demeures différentes. [...] Et aucun des maîtres de notre Eglise ne nous a jamais transmis ni enseigné l'existence d'un tel Purgatoire, mais tous nous disent qu'il n'existe qu'un seul et même lieu de châtiment, l'Hadès, de même qu'ils enseignent qu'il n'existe qu'un seul lieu lumineux et radieux, le Paradis. Ces deux lieux abritent cependant des demeures différentes, comme nous l'avons déjà dit, et puisque les âmes des justes et des saints vont sans aucun doute au Paradis et celle des pécheurs dans l'Enfer, parmi les pécheurs, ceux qui sont impies et ont péché sans se repentir d'une part sont punis éternellement, mais ceux qui ont péché modérément et se sont repentis pour leur part peuvent espérer la libération de l'indicible miséricorde de Dieu, et en faveur de ceux qui ont péché modérément et qui se sont repentis, l'Eglise présente des prières et des intercessions et des services de mémoire et de miséricorde, afin que leurs âmes en tirent profit et soulagement. C'est pourquoi, lorsque l'Eglise prie pour les défunts nous espérons que Dieu leur accorde le soulagement, non pas en passant par le feu et le Purgatoire, mais à cause de sa divine philanthropie, à laquelle on peut reconnaître l'infinie bonté de Dieu."
avatar

Solognot
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 153
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 61
Localisation : Au bord du Leman

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mikhail, royaliste catholique orthodoxe

Message par Solognot le Jeu 24 Mai 2018 - 4:12

Toute cette discussion me démontre l’impossible retour du roi actuellement, car cela ne peut se faire sans le retour de la chrétienté en France devenue phare de l’athéisme ... athéisme qui n’est que le fruit de ce christianisme falsifié et dénaturé de votre religion papale qui vide les églises. On reconnaît le bon arbre à ses fruits, regardez ce qui se passe à l’Est, la foi est galopante, et regardez ce qui se passe chez nous. C’est mon avis et vous avez le droit bien sûr de ne pas le partager. Moi, je n’ai aucun doute et je tiens à vous remercier Henryk, car vous me confirmez encore, s'il était nécessaire, que je fais bonne route d'être en catéchuménat orthodoxe.
avatar

Solognot
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 153
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 61
Localisation : Au bord du Leman

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mikhail, royaliste catholique orthodoxe

Message par Henryk le Jeu 24 Mai 2018 - 10:02

Vous écrivez:
1)Je voulais arrêter cette discussion, mais vos propos m’oblige à vous répondre et sans détour, tant je hais l’hérésie.

Je suis heureux d'apprendre que beaucoup de Catholiques dont Louis XX sont hérétiques.

2)Le credo catholique romain est un credo falsifié avec adjonction du Filioque.
Si vos propos sont figés dans la Pierre alors le Christ n'a du dire qu'une seule parole, les tables de la Loi. Donc vous venez nous dire que sous l'Inspiration du St Esprit, l'Eglise ne peut pas améliorer des textes.


3)Faut-il encore rappeler que le pape Leon III a fait graver le symbole de la foi sans le Filioque sur des écussons d'argent en grec et en Latin et qu'il y ajouta: "Moi, Léon, j'ai fait graver ceci par amour et sauvegarde de la foi orthodoxe."

Je ne connais qu'une seule chose qui est gravée dans la pierre, se sont les sculptures des chapiteaux...



4)Dans un livre publié peu de temps après sa mort en 1994, le cardinal Albert Decourtray, archevêque kto de Lyon, a écrit qu'il pensait que les phrases que Bernadette Soubirous auraient entendues lors des "apparitions" de Lourdes avaient en fait été prononcées par les prêtres du sanctuaire marial voisin de Bétharram cachés dans la grotte - en fait, il pensait que c'était une supercherie.

Selon vous, ce prélat croit que prêtres ont parlé en patois de Lourdes. En connaissant, la glossolalie des Actes des apôtres, la Sainte Vierge ne peut pas parler dans la langue qu'Elle désire? On voit comment a fini son collègue de soutane de Gap méprisant Mélanie Calvat. Vous croyez un seul religieux qui invente des histoires, contre des guérisons et un lieu qui sont le doigt du roi. On nage en plein délire.



5)"Le premier théologien qui l'ait enseigné (le culte du Sacré-Coeur, NdL) est un jésuite nommé La Colombière, mort en 1682. (Aujourd'hui canonisé par le Vatican, NdL.) Il était confesseur d'une religieuse de la congrégation dite de la Visitation, et nommée Marie Alacoque. (Elle aussi canonisée, NdL.) Le père La Colombière prêta à sa pénitente une foule de révélations, qui passèrent, de ses papiers, dans plusieurs publications faites par les jésuites, et dans la vie de Marguerite Alacoque, publiée par Languet évêque de Soissons, évêque jésuite s'il en fut jamais. (...)  "

C'est ce que vous apprenez dans votre catéchuménat, à discréditer des saints? Il vaut mieux pour vous que vous ayez raison, parce que si le purgatoire n'existe pas, vous connaissez votre porte de sortie.



6)Le pape Clément XIV la condamna aussitôt en 1772.
Le Sacré-coeur ou le culte au Sacré cœur, existait déjà bien avant Sainte Marguerite Marie... Renseignez vous.


7)A propos du Purgatoire, le synode notait:
Ces deux lieux abritent cependant des demeures différentes, comme nous l'avons déjà dit, et puisque les âmes des justes et des saints vont sans aucun doute au Paradis et celle des pécheurs dans l'Enfer, parmi les pécheurs, ceux qui sont impies et ont péché sans se repentir d'une part sont punis éternellement, mais ceux qui ont péché modérément et se sont repentis pour leur part peuvent espérer la libération de l'indicible miséricorde de Dieu, et en faveur de ceux qui ont péché modérément et qui se sont repentis, l’Église présente des prières et des intercessions et des services de mémoire et de miséricorde, afin que leurs âmes en tirent profit et soulagement. C'est pourquoi, lorsque l’Église prie pour les défunts nous espérons que Dieu leur accorde le soulagement, non pas en passant par le feu et le Purgatoire, mais à cause de sa divine philanthropie, à laquelle on peut reconnaître l'infinie bonté de Dieu."


Cela, si ce n'est pas un aveu pour les indulgences, et le purgatoire... Ne vous arrêtez pas en si bon chemin.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
avatar

Henryk
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1497
Date d'inscription : 05/12/2017
Age : 53
Localisation : Forez

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mikhail, royaliste catholique orthodoxe

Message par Henryk le Jeu 24 Mai 2018 - 10:13

@Solognot a écrit:Toute cette discussion me démontre l’impossible retour du roi actuellement, car cela ne peut se faire sans le retour de la chrétienté en France devenue phare de l’athéisme ... athéisme qui n’est que le fruit de ce christianisme falsifié et dénaturé de votre religion papale qui vide les églises. On reconnaît le bon arbre à ses fruits, regardez ce qui se passe à l’Est, la foi est galopante, et regardez ce qui se passe chez nous. C’est mon avis et vous avez le droit bien sûr de ne pas le partager.  Moi, je n’ai aucun doute et je tiens à vous remercier Henryk, car vous me confirmez encore, s'il était nécessaire, que je fais bonne route d'être en catéchuménat orthodoxe.

Le phare de l'athéisme, c'est plutôt l'URSS.

Tous vos propos viennent discréditer l’Église romaine, et elle seule, et que tous les catholiques sont des hérétiques voués à l'Enfer. Restez bien dans votre foi de pierre, sans saints à prier... et je vais arrêter là cette discussion stérile comme un figuier.

Et je vous dirais de ne pas vous occuper d'une "hérésie" que vous ne connaissez pas... Pour faire simple la foi orthodoxe est une foi brute, et la catholique une foi plus travaillée, comme l'ébénisterie...

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
avatar

Henryk
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1497
Date d'inscription : 05/12/2017
Age : 53
Localisation : Forez

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mikhail, royaliste catholique orthodoxe

Message par Solognot le Jeu 24 Mai 2018 - 10:52

Je n’ai jamais dis qu’un catholique était un hérétique voué à l’Enfer ! Vous déformez mes propos . J’ai dit que la religion papale née en 1054 était pour moi hétérodoxe, bourrée d’hérésies .... je vous ai dit aussi que Dieu seul juge !!! Auriez vous parié que le bon laron qui était un assassin serait allé au paradis sans même passer pas votre purgatoire ? Et comme le disait Isaac le syrien, « le péché est une goutte d’eau dans un océan de miséricorde ».
En plus vous racontez n’importe quoi comme lorsque vous dites que nous n’avons pas de saints a prier, preuve de votre ignorance sur l’orthodoxie. La différence entre nous deux, c’est que je connais assez bien votre religion car j’en viens après avoir passé deux ans chez les capucins de Morgon, alors que vous Henryk, vous ne connaissez absolument rien, mais rien du tout de l’orthodoxie laquelle est nos racines. Nos saints français du premier millénaire ne sont pas les vôtres puisque vous attestez une foi qui n’est pas la leurs. Clovis a été baptisé sans Filioque, etc.  
Vous rejetez pour beaucoup Vatican II et souhaiteriez que l’eglise Catholique revienne à Vatican I , au catéchisme du concile de trente... poussez plus loin et revenez à la foi indivise du 1 er millénaire et là, nous aurons la même foi.  Vous jugez l’orthodoxie sans la connaître comme un républicain formaté et têtu juge la monarchie sans rien connaître de l’histoire de la France et de nos rois. Je suis persuadé que la religion papale va continuer son déclin et que la France redeviendra orthodoxe tout comme le fils prodigue est revenu à la maison.
Lisez le livre indiqué plus haut, LE NOUVEAU CATHECHISME CONTRE LA FOI DES PÈRES, lisez L’EGLISE ORTHODOXE d’olivier Clément édition Que Sais-je. Allez voir une liturgie et vous en saurez un peu plus ce qu’est l’orthodoxie.
avatar

Solognot
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 153
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 61
Localisation : Au bord du Leman

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mikhail, royaliste catholique orthodoxe

Message par Mavendorf le Jeu 24 Mai 2018 - 16:32

Bonjour cher ami Solognot ! Very Happy

Permettez moi de vous rappeler que notre forum est tout d'abord politique... Je vous serais reconnaissant de ne pas trop mobiliser ici notre ami Henryk. Nous avons du travail et besoin de tous les légitimistes dans la rubrique "entretiens" (et donc de vous même) : ICI

Wink Vive le roy

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
avatar

Mavendorf
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 2143
Date d'inscription : 05/12/2017

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mikhail, royaliste catholique orthodoxe

Message par Solognot le Jeu 24 Mai 2018 - 20:14

@Mavendorf a écrit:Bonjour cher ami Solognot ! Very Happy

Permettez moi de vous rappeler que notre forum est tout d'abord politique... Je vous serais reconnaissant de ne pas trop mobiliser ici notre ami Henryk. Nous avons du travail et besoin de tous les légitimistes dans la rubrique "entretiens" (et donc de vous même) : ICI

Wink Vive le roy

Oui, vous avez raison.

Vive Louis XX
avatar

Solognot
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 153
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 61
Localisation : Au bord du Leman

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum