Que pensent les royalistes du pape Francois ?

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Que pensent les royalistes du pape Francois ?

Message par Chevalier Paul le Dim 15 Avr 2018 - 10:05


_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
L' Union fait la force / Bien faire et laisser braire
avatar

Chevalier Paul
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 160
Date d'inscription : 29/12/2017
Age : 38
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que pensent les royalistes du pape Francois ?

Message par Mabblavet le Dim 15 Avr 2018 - 22:52

@Berwick a écrit:
Bonsoir,

Certains des jugements portés sur le Saint Père sur ce forum me donnent franchement la nausée. J'y ai vu heureusement des réponses solides et bien argumentées (mais peu).

Comme disait un de mes amis : le Pape c'est le Pape ! Il est la par la Volonté de l' Esprit Saint !

Les légitimistes n'ont pas de jugement personnel à porter sur une autorité légitime. Il m'est arrivé de critiquer le Pape comme beaucoup malheureusement. J'avais tort. La bonne attitude si l'on ne comprend pas  ses déclarations, ses actions... c'est de prier pour lui. Toute autre attitude, surtout quand elle dépasse une certaine mesure n'est pas catholique. Beaucoup des écrits du Pape François sont très bons, très édifiants. Nourrissons nous de ceux-là au lieu de verser dans la logorrhée du "j'ai une opinion sur tout" (le Je, je, je...).

Chers frères et soeurs, prenons nos chapelets et prions pour le Saint Père plutôt que de perdre notre temps.

Fraternellement

Berwick
Merci Berwick de rappeler cette vérité élémentaire : un légitimiste respecte l'autorité, car il distingue la fonction de la personne. Comme le Roi, le Pape est une autorité de droit divin. Nous ne sommes pas des démocrates : que ça nous plaise ou non, ils sont l'autorité et on est tenu d'obéir à leurs ordres sauf pour ceux qui sont contraires à la Foi ou à la loi naturelle.
Dans ce dernier cas, les sujets (pour le Roi) ou les fidèles (pour le Pape) ont le devoir de conseil, et effectivement, plus que tout ils doivent prier pour l'autorité, pour que Dieu l'éclaire.
Jamais ils ne doivent manquer de respect. Cette consigne est bien évidemment valable valable pour les évêques et les prêtres, et plus généralement pour tous ceux qui possèdent une autorité légitime.

Le cas de l'autorité défaillante est traité dans ce texte de viveleroy.fr : Deux pièges en temps de crise ; naturalisme et providentialisme.
avatar

Mabblavet
Titre du rang
Titre du rang



Messages : 155
Date d'inscription : 08/12/2017

http://www.viveleroy.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que pensent les royalistes du pape Francois ?

Message par Chevalier du Temple le Lun 16 Avr 2018 - 2:42

@Berwick a écrit:
Bonsoir,

Certains des jugements portés sur le Saint Père sur ce forum me donnent franchement la nausée. J'y ai vu heureusement des réponses solides et bien argumentées (mais peu).

Comme disait un de mes amis : le Pape c'est le Pape ! Il est la par la Volonté de l' Esprit Saint !

Les légitimistes n'ont pas de jugement personnel à porter sur une autorité légitime. Il m'est arrivé de critiquer le Pape comme beaucoup malheureusement. J'avais tort. La bonne attitude si l'on ne comprend pas  ses déclarations, ses actions... c'est de prier pour lui. Toute autre attitude, surtout quand elle dépasse une certaine mesure n'est pas catholique. Beaucoup des écrits du Pape François sont très bons, très édifiants. Nourrissons nous de ceux-là au lieu de verser dans la logorrhée du "j'ai une opinion sur tout" (le Je, je, je...).

Chers frères et soeurs, prenons nos chapelets et prions pour le Saint Père plutôt que de perdre notre temps.

Fraternellement

Berwick

Berwick, vous semblez avoir des préjugés envers ceux qui ont une opinion. Très heureux d'apprendre que les légitimistes n'ont pas de jugement personnel à porter sur une authorité légitime. Depuis que je participe sur cet excellent forum, j'ai appris que vous autres royalistes n'êtes pas en faveur de la liberté d'expression. C'est tout à fait votre droit de penser ainsi, mais pour ma part, la liberté sous toutes ses formes est le droit le plus précieux de l'homme. C'était l'avis de la chrétienté pendant des siècles, avant qu'elle abolisse l'esclavage. J'aime les gens libres qui ont une opinion et qui l'exprime, même si cette opinion est contraire à mes idées.

Si certaines des critiques du pape Francois vous donnent la nausée, que dites-vous de ses déclarations scandaleuses qui mettent la foi en péril ? Certes, comme vous le dites si bien,"le pape est le pape" il a le droit au respect mais quant à obéir à ce pape moderniste, je n'ai pas de meilleur exemple à vous donner que celui de Mgr Lefebvre. Nous savons combien ce grand chrétien aimait l'Eglise et son Pape, tout en refusant avec force de lui obéir lorsque ce qu'il enseignait s'opposait à la foi.

Il faut certainement prier pour le pape, surtout ce pape qui est contaminé par le modernisme. Mais quoi que vous pensiez, vous et quelques autres sur ce forum, c'est notre devoir de critiquer le pape, du moment que cette correction n'est ni insolente ni irrespectueuse. Et ce, dans le cas pu le pape s'éloigne de la doctrine catholique. 

Rappelons-nous que le bien-aimé saint Paul s'est opposé à saint Pierre dans les circonstances que vous connaissez. Ce qui a fait dire à saint Paul : << Quand Pierre vint à Antioche, je lui résistai en face, parce qu'il était "répréhensible". >> Le grand saint Thomas d'Aquin a commenté cet incident en ces termes : << S'il y avait danger pour la foi, les supérieurs devraient être repris par les inférieurs, même en public >>. Saint Paul qui était pourtant soumis à saint Pierre, l'a repris pour cette raison.
avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 416
Date d'inscription : 07/01/2018
Age : 72
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que pensent les royalistes du pape Francois ?

Message par Solognot le Mar 17 Avr 2018 - 8:26

Ce pape est un jésuite.
Un jésuite arrive dans une grande ville qu’il ne connaît pas et demande à un passant le chemin pour se rendre à l’eglise, et le passant lui répond: «  je crains que vous n’y arrivez pas; c’est tout droit! »
avatar

Solognot
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 70
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 61
Localisation : Au bord du Leman

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que pensent les royalistes du pape Francois ?

Message par Lambda le Mar 17 Avr 2018 - 14:11

@Chevalier du Temple a écrit:Il est absolument extraordinaire de voir un pape embrasser un livre rempli de versets qui demandent aux musulmans de le tuer en tant que mécréant. C'est un peu comme s'il embrassait son bourreau ou une vipère vénimeuse sur la bouche. Je me demande combien de temps un imam survivrait après avoir embrassé la Bible.

@Prince de Talmont a écrit:ça c'était Jean-Paul II


Bonjour,

Je ne crois pas qu'il faille analyser ce geste de Jean-Paul II de façon matérialiste, comme on interprèterait littéralement un texte sacré.

Un pape est un spiritualiste, il est nécessaire de se placer sur un autre plan, afin de bien comprendre ses actes et paroles.

Si vous aimez votre ennemi (= ordre et enseignement du Christ), de façon réellement pure et forte, vous le désarmez complètement, tandis que que si vous résistez de façon excessive, vous le renforcez.
Le Pape, quand il embrasse le Coran, s'il le fait avec un coeur pur, il le nettoie de ses impuretés et désarme ceux qui seraient malveillants. Pendant que celui qui a peur du Coran et part en lutte contre ce livre renforce les négativités qu'il contient.

Ce principe de non-violence existe dans beaucoup de traditions spirituelles du monde, c'est très connu.
Attention donc aux interprétations matérialistes des actes spirituels.

avatar

Lambda
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 58
Date d'inscription : 23/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que pensent les royalistes du pape Francois ?

Message par Mabblavet le Mar 17 Avr 2018 - 14:46

@Lambda a écrit:Si vous aimez votre ennemi (= ordre et enseignement du Christ), de façon réellement pure et forte, vous le désarmez complètement, tandis que que si vous résistez de façon excessive, vous le renforcez.
Le Pape, quand il embrasse le Coran, s'il le fait avec un coeur pur, il le nettoie de ses impuretés et désarme ceux qui seraient malveillants. Pendant que celui qui a peur du Coran et part en lutte contre ce livre renforce les négativités qu'il contient.
Ça c'est de l'idéalisme. Vous oubliez que la Grâce ne va pas contre la nature : Faire un signe de croix ou jeter de l'eau bénite sur le Coran -- ou pire, l'embrasser -- ne va pas le rendre bon.
Tenir ce genre de discours fait penser à tous les bons catholiques qui depuis 220 ans espère baptiser le République.
L'idéalisme ne tient pas compte de la réalité des choses, de la portée des gestes et attitudes. Dans l'esprit des musulmans, le Pape en embrassant le Coran s'est soumis; il a reconnu Allah, il n'y adonc plus besoin de regarder ce que pensent les catholiques puisque leur religion est inférieure.
Où est le témoin du Christ dans ce geste. Où est son enseignement ? Où est le souci de sauver les âmes ? Il est vrai que Jésus est peu enclin à l’œcuménisme quand il dit :
Si vous ne croyez pas que moi je suis vous mourrez dans vos péchés.  (Jean, 8, 24)
avatar

Mabblavet
Titre du rang
Titre du rang



Messages : 155
Date d'inscription : 08/12/2017

http://www.viveleroy.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que pensent les royalistes du pape Francois ?

Message par Lambda le Mar 17 Avr 2018 - 16:15

@Mabblavet a écrit:
Ça c'est de l'idéalisme. Vous oubliez que la Grâce ne va pas contre la nature : Faire un signe de croix ou jeter de l'eau bénite sur le Coran -- ou pire, l'embrasser -- ne va pas le rendre bon.

Bonjour,

Vous ne m'avez pas compris, et je me suis peut-être mal exprimé,  je n'ai pas dit que le Coran était rendu parfait par cette embrassade, ou que les mots écrits dans le Coran disparaissaient subitement sous le bisou du Pape, j'ai dit que les musulmans ne pouvaient plus avoir d'impact négatif sur le Pape, en ce qu'il s'est placé au-delà des actes matériels de bas étage, par son attitude intérieure, conforme aux conseils du Christ.

Ce n'est pas de l'idéalisme, c'est de la spiritualité religieuse et je pense qu'il vaut mieux interpréter ces choses selon les ordres de Jésus, et selon les lois de l'esprit, au lieu de projeter des interprétations matérialistes et cyniques sur des attitudes spirituelles :

La Grâce Divine purifie tout et tout le monde, c'est Christique et Biblique. Ce n'est pas "contre nature", car la Grâce est la nature même. C'est Dieu qui est à l'origine de la matière, et non la matière qui est à l'origine de la matière. Si Jésus pose son regard sur une prostituée, à cet instant même, cette prostituée est purifiée, et d'ailleurs, Jésus lui a dit : "tu es libérée de tes péchés, va, et ne pèche plus". Et pourtant, elle venait de coucher avec plusieurs hommes de suite, tous les jours, toute sa vie.
Un mauvais comportement des musulmans, ou n'importe quelle agressivité venant de qui que ce soit, peut être réduit à l'impuissance par une attitude spirituelle correcte de notre part, c'est l'objet même de la religion, et ce sont les recommandations de Jésus.

Bien sûr, ces écrits coraniques de violence restent des blasphèmes contre Dieu, les lettres et les mots restent écrits, personne n'a dit le contraire, mais en revanche, l'agressivité des musulmans ne touche plus le pape, vu son attitude.
C'est un exemple individuel, pour les hommes, ça ne veut pas dire que nous, collectivement, ne serons pas attaqués par les musulmans, ou que le coran est purifié, non, ça veut dire que si, individuellement, par l'ascèse, nous purifions notre âme, comme le pape, nous ne serons pas touchés par la violence d'autrui.


@Mabblavet a écrit:
Tenir ce genre de discours fait penser à tous les bons catholiques qui depuis 220 ans espère baptiser le République.

Ce qui fait le lit des révolutionnaires républicains, ce sont les attitudes matérialistes et non religieuses.
Les athées ne font pas autre chose pour casser de la religion :
"ah ah ah, quelle rigolade, Jésus parle de non-violence, que celui qui tue par l'épée périra par l'épée, etc, rejetons cela et battons nous, libérons nous de la religion en créant une société républicaine, etc".

On voit d'ailleurs qui attaque le pape ici, qui ne le comprend pas, faisant le jeu des républicains, des athées et franc maçons.
(les athées et franc maçons sont hyper violents, monsieur, voir l'Histoire, les bombardements partout, en Libye, en Syrie, en Irak, toutes les guerres, et  voir aussi les avortements, les mères porteuses, etc etc, toutes ces choses relèvent de la philo matérialiste violente).

@Mabblavet a écrit:
L'idéalisme ne tient pas compte de la réalité des choses, de la portée des gestes et attitudes. Dans l'esprit des musulmans, le Pape en embrassant le Coran s'est soumis; il a reconnu Allah, il n'y adonc plus besoin de regarder ce que pensent les catholiques puisque leur religion est inférieure.
Où est le témoin du Christ dans ce geste. Où est son enseignement ? Où est le souci de sauver les âmes ? Il est vrai que Jésus est peu enclin à l’œcuménisme quand il dit :
Si vous ne croyez pas que moi je suis vous mourrez dans vos péchés.  (Jean, 8, 24)

Je n'ai pas parlé d'oecuménisme, ce mot, c'est votre interprétation et votre projection personnelle, rien à voir avec ce que je dis.

Le matérialisme décadent et cynique ne tient pas compte de la spiritualité des choses et de la vraie réalité des choses, de la portée des vrais gestes et attitudes spirituelles.
Quand on agit, c'est pour l'élan vers Dieu, pour le geste parfait, plus que pour le souci de ce que les autres comprendront, et les gens intelligents comprendront, d'ailleurs. Beaucoup de musulmans ont d'ailleurs dit que les conseils violents du coran étaient justifiés pour l'ancienne époque, quand les gens concernés étaient en guerre contre les juifs, etc. mais que ce n'était plus valable ensuite, en rapport avec d'autres versets non-violents du même livre.
Si des musulmans ont interprété le geste du pape comme une déclaration que la Bible serait inférieure, ce sont des imbéciles que rien n'aurait pu faire évoluer, de toute façon. Vous pouvez bien avoir une attitude parfaite, il se trouvera touhjours des démons pour discréditer votre acte. C'est la condition humaine, soyons réalistes.
Les musulmans qui nous entourent par millions coupent ils la gorge des juifs et des chrétiens ? Non, donc ils pensent très majoritairement que la violence du coran était relative à une époque, et non un ordre absolu et permanent.

Le témoin du Christ dans ce geste est que lui-même était non-violent, et ordonnait la non-violence.
Il est vrai que les conseils du Christ sont peu enclins à la guerre, quand il dit :

"celui qui tue par l'épée périra par l'épée"
"on vous avait dit de rendre "oeil pour oeil, dent pour dent" (ancien testament), mais Moi Je vous dit de tendre l'autre joue et d'aimer votre ennemi comme vous-même"
etc etc, la non-violence est omniprésente dans les Evangiles, dans les conseils du Christ, et dans son attitude : quand Jésus s'est il battu, défendu contre les romains, et quand a t il blessé et tué quelqu'un, un soldat romain ou autre ? JAMAIS.

Ainsi, aucune fausse interprétation guerrière de certains papes et hommes d'Eglise ne peut contredire ce que dit le Christ, sous peine de blasphème grave.
Je défends fermement le pape et l'église, comme sur ce sujet encore, mais en seconde main (car personne n'y est parfait, ni n'est Jésus), i.e. jamais les va-t-en guerre n'influent sur ma pensée, si leur proposition est totalement contraire aux paroles et actes de Jésus.

avatar

Lambda
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 58
Date d'inscription : 23/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que pensent les royalistes du pape Francois ?

Message par Mabblavet le Mar 17 Avr 2018 - 17:50

@Lambda a écrit:quand Jésus s'est il battu, défendu contre les romains, et quand a t il blessé et tué quelqu'un, un soldat romain ou autre ? JAMAIS.
Bien sûr Jésus ne s'est pas battu, mais quand les pharisiens déraillaient, ils les remettaient bien en place et c'était charité.
C'est tout le contraire du Pape qui pose un acte positif en embrassant le Coran, lequel est considéré par le commun des mortels comme un acte de reconnaissance, de soumission.
Cela a-t-il désarmé les musulmans ? Allez dire ça aux chrétiens persécutés sur toute la planète, quand ils ont la malchance de vivre dans un pays musulman.
avatar

Mabblavet
Titre du rang
Titre du rang



Messages : 155
Date d'inscription : 08/12/2017

http://www.viveleroy.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que pensent les royalistes du pape Francois ?

Message par Prince de Talmont le Mar 17 Avr 2018 - 18:27

@ Lambda

à ce compte-là les Vendéens auraient-du embrasser la déclaration des droits de l'homme et les martyrs chrétiens les pieds de l'empereur romain divinisé, plutôt que de sacrifier leur vie pour la Foi.
Je crains fort que le baiser que vous prônez soit le même que celui de Judas au Christ.

Il me semble que Saint Paul nous a très bien mis en garde contre tout ce qui se passe aujourd'hui :

Que personne ne vous séduise d'aucune manière; car il faut que l'apostasie soit arrivée auparavant, et qu'on ait vu paraître l'homme du péché, le fils de la perdition, l'adversaire qui s'élève au-dessus de tout ce qu'on appelle Dieu ou de ce qu'on adore, jusqu'à s'asseoir dans le temple de Dieu, se proclamant lui-même Dieu.

2 Thessaloniciens 2:3


_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Forum royaliste Blog royaliste Blog catholique
avatar

Prince de Talmont
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 896
Date d'inscription : 24/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que pensent les royalistes du pape Francois ?

Message par Lambda le Mar 17 Avr 2018 - 18:43

@Mabblavet a écrit:
Bien sûr Jésus ne s'est pas battu, mais quand les pharisiens déraillaient, ils les remettaient bien en place et c'était charité.

Je vais vous dire mon sentiment, ma façon de comprendre ce problème :

Quand Jésus parle ou se met en colère, ce n'est pas comme si nous, nous nous mettions en colère ou parlions, Sa Parole est en réalité une Grâce, au-delà des mots eux-mêmes. Sa Colère n'est pas colère, mais Benédiction, parce qu'il bénit, d'une part, et d'autre part, parce que la colère commune est absente chez un être pur dénué d'attachement, a fortiori s'il s'agit de Jésus, être Divin maitrisant parfaitement pensées et émotions. Si une émotion lui échappait, échappait à Son Contrôle, Il ne serait plus Divin, ainsi Sa Colère est d'une autre dimension, ce n'est pas de la colère, c'est pour cela que tout ce qu'il faisait était Bénédiction. Les mots et qualificatifs du dictionnaire s'appliquent à nous, mais pas à Jésus, Etre transcendant et infini.

Vous auriez pu me citer l'exemple de Jésus chassant les marchands du temple, et j'aurais répondu la même chose : Son Geste était Bénédiction, et pas du tout ni geste violent, ni coup de fouet, ni colère, ni rien d'autre, car rien que Sa Présence était Bénédiction, et Ses Actes aussi, ainsi aucun acte de Jésus ne relève de notre vocabulaire commun.  J'aurais adoré être un vil marchand du temple, un voyou commerçant, le pire usurier présent, rien que pour le bonheur extrême, infini, surnaturel, d'être en Sa Présence, car, alors, j'aurais été purifié sur le champ de mes défauts, rien que par Son Regard, rien que par Sa Proximité, avant même qu'Il Parle...

@Mabblavet a écrit:
C'est tout le contraire du Pape qui pose un acte positif en embrassant le Coran, lequel est considéré par le commun des mortels comme un acte de reconnaissance, de soumission.

C'est une façon de voir les choses qui se défend, car à partir du moment où le Pape n'est pas Jésus, le vocabulaire et les qualificatifs du dictionnaire reprennent leurs droits et leurs places.
On peut aussi dire que le Pape n'a pris qu'une facette de Jésus, une embrassade, et a choisi volontairement de ne pas utiliser l'autre facette : faire une solide remontrance sur le fait que le Coran contenait des ordres de violence criminelle.
C'est vrai, mais peut-être, probablement, que le Pape a fait ce geste en se plaçant sur un autre plan, avec un souci d'apaisement entre les communautés du monde. Dans ce cas, son geste n'est pas un soutien des conseils criminels du Coran, ni une apostasie de la foi chrétienne, mais juste une marque de respect envers un livre qui contient par ailleurs des conseils spirituels pour des millions de gens.

Si ce n'est pas un acte parfait, c'est que le Pape n'est pas Jésus, alors, son geste n'est pas un absolu, mais un acte relatif, que l'on peut critiquer en effet selon l'angle de vue avec lequel on considère la chose.

Un acte de simple reconnaissance n'est pas forcément un acte de soumission.
Encore une fois, n'importe quel acte du pape n'aurait pas été compris de tous les musulmans, car il y a toujours des imbéciles, on n'y peut rien.

@Mabblavet a écrit:
Cela a-t-il désarmé les musulmans ? Allez dire ça aux chrétiens persécutés sur toute la planète, quand ils ont la malchance de vivre dans un pays musulman.

J'ai bien écrit ci-dessus :

@Lambda a écrit:
Bien sûr, ces écrits coraniques de violence restent des blasphèmes contre Dieu, les lettres et les mots restent écrits, personne n'a dit le contraire, mais en revanche, l'agressivité des musulmans ne touche plus le pape, vu son attitude.
C'est un exemple individuel, pour les hommes, ça ne veut pas dire que nous, collectivement, ne serons pas attaqués par les musulmans, ou que le coran est purifié, non, ça veut dire que si, individuellement, par l'ascèse, nous purifions notre âme, comme le pape, nous ne serons pas touchés par la violence d'autrui.

Ainsi, j'ai bien écrit que les musulmans n'ont pas été désarmés pour nous tous, mais seulement pour le Pape.
Seul l'ascète qui obéit en tous points aux ordres de Jésus sera placé hors d'atteinte de la violence musulmane ou autre.
Le Pape a juste montré l'exemple, c'est tout, il n'est pas Jésus, il n'a pas purifié tout le monde.

"celui qui tue par l'épée périra par l'épée", a dit Jésus, je ne connais pas le passé des âmes chrétiennes qui sont victimes des musulmans, donc je ne peux pas me prononcer là-dessus.
Je suis en ce monde pour tenter de comprendre les ordres et Lois de Jésus, pas pour évaluer ce qui me dépasse, comme le destin des autres...
avatar

Lambda
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 58
Date d'inscription : 23/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que pensent les royalistes du pape Francois ?

Message par Prince de Talmont le Mar 17 Avr 2018 - 18:54

@Lambda a écrit:
"celui qui tue par l'épée périra par l'épée", a dit Jésus, je ne connais pas le passé des âmes chrétiennes qui sont victimes des musulmans, donc je ne peux pas me prononcer là-dessus.

ils l'avaient peut-être bien cherché, c'est ce que vous voulez dire ?

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Forum royaliste Blog royaliste Blog catholique
avatar

Prince de Talmont
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 896
Date d'inscription : 24/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que pensent les royalistes du pape Francois ?

Message par Lambda le Mar 17 Avr 2018 - 19:23

@Prince de Talmont a écrit:@ Lambda

à ce compte-là les Vendéens auraient-du embrasser la déclaration des droits de l'homme et les martyrs chrétiens les pieds de l'empereur romain divinisé, plutôt que de sacrifier leur vie pour la Foi.
Je crains fort que le baiser que vous prônez soit le même que celui de Judas au Christ.
[/i]

Et moi, je crains fort que vous n'ayez pas bien compris mon propos, ni l'attitude du Pape Jean-Paul II.
Vous donnez votre verdict avant d'avoir suffisamment réfléchi au problème, c'est un peu étrange.
S'agissant d'un pape, tournons notre langue 7 fois dans la bouche avant de condamner ses propos et actes, sans esprit de nuance.

Vous ne considérez, tels des matérialistes, que l'apparence des actes matériels, c'est une intoxication due au conditionnement sociétal matérialiste, dont nous sommes tous victimes
Tout est ici dans la motivation intérieure du religieux, tout dépend de son état intérieur quand il fait un acte.

Les martyrs chrétiens, et plus tard, les vendéens, tous placés en temps de guerre terrible et atroce, avaient des papes qui n'embrassaient ni les pieds de César, ni le Coran, ni les déclarations des droits de l'homme, car l'époque était toute autre.

Aujourd'hui, les données ne sont plus les mêmes, la société tente un apaisement entre les communautés du monde, les gestes sont interprétés autrement que par le passé, et c'est uniquement dans ce cadre actuel, que le pape Jean Paul II a fait ce geste.

Encore une fois, il n'est pas Jésus, son acte n'est pas parfait, mais relatif. Relatif au monde actuel et à son propre état intérieur.

@Prince de Talmont a écrit:
Il me semble que Saint Paul nous a très bien mis en garde contre tout ce qui se passe aujourd'hui :

[i]Que personne ne vous séduise d'aucune manière; car il faut que l'apostasie soit arrivée auparavant, et qu'on ait vu paraître l'homme du péché, le fils de la perdition, l'adversaire qui s'élève au-dessus de tout ce qu'on appelle Dieu ou de ce qu'on adore, jusqu'à s'asseoir dans le temple de Dieu, se proclamant lui-même Dieu.
2 Thessaloniciens 2:3

Je ne comprends pas la pertinence de ce passage dans le cadre de notre discussion ?!? (je n'imagine pas une position sédévacantiste de votre part, donc, je ne comprends pas...).

Quoi qu'il en soit, Saint Paul a la même position qu'un Pape, Saint Jean-Paul II en l'occurence, aucun d'eux n'est Jésus. Ainsi, leurs actes sont relatifs et non absolus. On le voit bien au fait que tous n'énoncent pas les mêmes choses, n'ont pas les mêmes comportements, etc.


Dernière édition par Lambda le Mar 17 Avr 2018 - 19:32, édité 1 fois
avatar

Lambda
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 58
Date d'inscription : 23/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que pensent les royalistes du pape Francois ?

Message par Lambda le Mar 17 Avr 2018 - 19:29

@Prince de Talmont a écrit:
@Lambda a écrit:
"celui qui tue par l'épée périra par l'épée", a dit Jésus, je ne connais pas le passé des âmes chrétiennes qui sont victimes des musulmans, donc je ne peux pas me prononcer là-dessus.

ils l'avaient peut-être bien cherché, c'est ce que vous voulez dire ?

Non, ça ne veut pas dire ça, je ne suis pas fou, j'ai bien dit : "je ne connais pas le passé de leur âme", sous-entendu : "nous sommes tous imparfaits, impurs, donc nous sommes victimes de souffrances dans ce monde matériel où nous sommes tombés par péché".

Pour être au-delà de la souffrance, au-delà des situations d'être victimes, il n'y a aucune autre porte de sortie que celle de l'ascèse religieuse et du retour à Dieu.
Autre chose que ça ne donnera rien, nous serons toujours victimes de quelque chose en ce bas monde...
avatar

Lambda
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 58
Date d'inscription : 23/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que pensent les royalistes du pape Francois ?

Message par Prince de Talmont le Mar 17 Avr 2018 - 19:55

@Lambda a écrit:
Je ne comprends pas la pertinence de ce passage dans le cadre de notre discussion ?!? (je n'imagine pas une position sédévacantiste de votre part, donc, je ne comprends pas...).

Rassurez-vous je n'ai pas ce type de position. Les sédévacantistes pensent que le siège de Pierre est vacant, cela ne correspond pas à ce qui est décrit dans ce passage de la Bible.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Forum royaliste Blog royaliste Blog catholique
avatar

Prince de Talmont
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 896
Date d'inscription : 24/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que pensent les royalistes du pape Francois ?

Message par Mabblavet le Mar 17 Avr 2018 - 20:57

@ Lambda
Montrer que l’on souhaite la paix, que l’on pardonne ou que l’on aime en embrassant peut être légitime quand il s’agit d’une personne, mais pas quand il s’agit d’une fausse doctrine.
- Ne déplore-t-on pas que quelqu’un ait « embrassé » l’erreur ?
- Qu’auriez-vous dit, si sous prétexte de paix et de réconciliation entre les hommes, le pape s’était mis à embrasser Mein Kampf, ou le Manifeste du Parti Communiste ?
On aurait crié au scandale, et on aurait eu raison. On est loin de l'enseignement de saint Paul qui déconseillait le simple geste moralement neutre de manger de la viande si cela pouvait causer un scandale.
Mais prenez garde que cette liberté que vous avez ne soit en scandale à ceux qui sont faibles.
Car si quelqu'un te voit, toi qui as de la connaissance, assis à table dans le temple des idoles, la conscience de celui qui est faible ne sera-t-elle pas déterminée à manger de ce qui est sacrifié à l'idole ?
Et ainsi le faible périra par ta connaissance, le frère, pour lequel Christ est mort !
Or quand vous péchez ainsi contre les frères, et que vous blessez leur conscience qui est faible, vous péchez contre Christ.
C'est pourquoi, si ce que je mange scandalise mon frère, je ne mangerai jamais de viande, afin de ne pas scandaliser mon frère. (1re Épître aux Corinthiens, 8, 13.)
Malheureusement ce comportement n’est qu’un reflet de la modernité dans laquelle nous baignons : on prône la tolérance des idées alors que ce sont les personnes qu’il faut aimer et respecter. Et la première preuve d’amour est d'essayer de dire la vérité pour autant qu'on la connaisse, sans compromission avec l’erreur.
« Que votre oui soit oui, que votre non soit non » nous demande « Celui qui est la Voie, la Vérité et la Vie » et qui est mort justement parce qu’il a témoigné de la vérité.

Encore une fois, nous respectons la personne du Pape et sa fonction, cependant une bêtise faite par un Pape reste une bêtise. C'est l'erreur de l'autorité qu'on a le droit de juger, non l'autorité elle-même.
avatar

Mabblavet
Titre du rang
Titre du rang



Messages : 155
Date d'inscription : 08/12/2017

http://www.viveleroy.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum