Entretien avec Athanase, catholique et républicain

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Entretien avec Athanase, catholique et républicain

Message par Missel le Lun 15 Jan 2018 - 0:33

Athanase,

La vidéo suivante est intéressante. Vous pourrez dire qu'elle n'est pas objective. Le positionnement du réalisateur est clair : c'est un royaliste. Mais elle me semble quand même intéressante, y compris pour un républicain.


_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
« Tous les légitimistes ne sont pas fous mais tous les fous sont légitimistes »  king
(Alphonse II)
avatar

Missel
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 59
Date d'inscription : 05/01/2018
Localisation : Flandres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Athanase, catholique et républicain

Message par Suger le Lun 15 Jan 2018 - 0:34

@athanase a écrit:j'avoue être assez amusé par toutes ses discussions qui toutes traitent du passé et de mérites ou du démérite de uns et des autres, comme si la raison été d'un camp et l'autre tous les torts.
Pourtant, si le code noir "défend" les noirs il les maintient en esclavage et l'organise et si  la noblesse guide le peuple mais elle ne lui en est pas moins supérieure et a, à ce titre,  le droit de l'oppresser. Et, le roi tout protecteur et bienveillant ( ce qui reste largement à démontrer) qu'il puisse être  n'en détient par moins de Dieu une autorité qui, de ce fait ne peut être contestée.
Comment voulez-vous  donc que ce régime ait une quelconque pertinence quand on sait que les trois derniers Bourbons ont conduit la France au désastre alors que Henri IV avait posé les bases d'un état moderne qui aurait pu devenir un modèle pour le monde entier et surtout qui aurait fait l'économie d'une révolution et des guerres qui en s'en sont suivies.
N'en déplaise à Feu le Duc d'Orléans, ni Pétain ni De Gaulle  n'ont, ne ce serait-ce  qu'une seconde, envisager le retour de la monarchie, même si dans les deux camps il y a eu des monarchistes.

Vous savez que dès lors qu'un esclave des colonies posé le pied en métropole il était affranchi ?
Les esclaves des colonies françaises sous Louis XIV ,avaient plus de droits, que les esclaves américains dans la première moitié du XIXe siècle.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
À force de murmurer le nom du Roi, naîtront l'espoir du Roi, puis la nécessité du Roi, enfin la Royauté renaîtra.
Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord.
avatar

Suger
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 74
Date d'inscription : 08/12/2017
Localisation : Orléanais

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Athanase, catholique et républicain

Message par Henryk le Lun 15 Jan 2018 - 0:45

C'est pour cela que les quelques familles de colons nordistes et anglaises à l'esprit supérieur ont voulu faire disparaître la Nouvelle France et la Louisiane avec l'aide de Voltaire et ensuite de l'aventurier corse.
Pétain était plus proche de l'Espagne que de l'Angleterre.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
avatar

Henryk
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1081
Date d'inscription : 05/12/2017
Age : 53
Localisation : Forez

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Athanase, catholique et républicain

Message par Missel le Lun 15 Jan 2018 - 1:14

Cela n'a rien à voir avec la Seconde guerre mondiale. C'est la république qui avait le pouvoir à l'époque... et qui l'a transmis au maréchal Pétain... Par ailleurs, le premier tué au nom de la résistance française ne fut autre qu'Honoré d'Estienne d'Orves, fervent légitimiste...

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
« Tous les légitimistes ne sont pas fous mais tous les fous sont légitimistes »  king
(Alphonse II)
avatar

Missel
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 59
Date d'inscription : 05/01/2018
Localisation : Flandres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Athanase, catholique et républicain

Message par Mavendorf le Lun 15 Jan 2018 - 9:03

@Missel a écrit:Par ailleurs, le premier tué au nom de la résistance française ne fut autre qu'Honoré d'Estienne d'Orves, fervent légitimiste...

Son destin était mêlé à celui de l'Abbé Franz Stock. Jacques Dupont dans les années 80 (réalisateur) avait produit un film documentaire sur ce sujet, dans lequel le personnage d'Honoré d'Estienne d'Orves est mis en scène justement :


_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
avatar

Mavendorf
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1670
Date d'inscription : 05/12/2017

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Athanase, catholique et républicain

Message par athanase le Lun 15 Jan 2018 - 20:18

@Henryk a écrit:Ce ne sont pas les rois qui ont conduit la France au désastre, mais les parlements, et leur subordonnés profiteurs, l'un des verrous du système royal, qui a su malheureusement tirer profit de la bonté des rois.
Ils n'ont pas voulu écouter St Matthieu, ils auront, le fruit pourri, de leur efforts contre le bien commun, pour l'éternité, cité dans le premier psaume et dans les chapiteaux.

Amusez-vous bien... le temps passe, sur notre propre horloge, pour servir le Roy.
 A d'autres voulez-vous, Louis XIV a ruiné le pays en instituant une monarchie absolue, en supprimant la liberté religieuse,en faisant la guerre à outrance  ce qu'il reconnaitra sur son lit de mort, Louis XV sera bien-aimé  de ses milliers de concubines mais ne remontera pas le pays pour autant et le seul qui aurait pu  pouvait inverser ce processus de décadence, sera tellement timoré qu'il ne fera aucune des réformes nécessaires  que d'autres comme les anglais avaient fait un siècle auparavant, et  il n'en comprendra l'urgence que bien trop tard, le divorce entre la nation et monarchie absolue  étant déjà définitif.
 Pour en revenir à la seconde guerre mondiale je ne suis pas sans savoir que les royalistes se sont aussi engagés dans la résistance, et pour certains dans les premiers mouvements et cela au nom de leur fidélité  à la France mais il y en a eu probablement tout autant qui suivi Pétain en raison de leur fidélité à une forme de tradition alliant l'autoritarisme et la religiosité. Comme d'ailleurs, une grande partie des français au début de la guerre qui étaient plus sensibles à ces deux notions qu'aux vraies valeurs de la France.
N'oublions pas que De Gaulle tout noble et officier de carrière qu'il ait été à toujours été un républicains convaincu
 La royauté de droit divin est morte il y aura bientôt deux siècles si on compte l'intermède de la restauration, aucune tentative pour la restaurer,  même sous la forme d'une monarchie constitutionnelle n'a abouti  et ce n'est pas sans raison car je crois qu'il en va non seulement de la marche de l'histoire mais aussi de la progression morale de l'humanité... 
Rien ne peut justifier un tel système dont les fondements  n'ont aux jours d'aujourd'hui d'autre mérite que d'avoir  été.

athanase
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 21
Date d'inscription : 06/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Athanase, catholique et républicain

Message par FLF_BZH le Lun 15 Jan 2018 - 20:42

@athanase a écrit:Louis XIV a ruiné le pays en instituant une monarchie absolue

Ce n'est pas lui qui l'a inventée. Cette monarchie dite absolue ("absolu" veut dire indépendant, pas sans limite) existait depuis longtemps déjà. Louis XIV l'a incarnée à sa manière, c'est tout. Et je ne vois pas la ruine là-dedans.

@athanase a écrit:en supprimant la liberté religieuse

Les protestants avaient toujours le droit d'être protestants. Avant l'édit de Fontainebleau, il faut dire qu'ils n'étaient pas si mal lotis il me semble, et même bien au contraire.

@athanase a écrit:en faisant la guerre à outrance  ce qu'il reconnaitra sur son lit de mort

Effectivement, ce n'est pas faux.

@athanase a écrit:Louis XV sera bien-aimé  de ses milliers de concubines

Des milliers, vous exagérez là tout de même.

@athanase a écrit:il ne fera aucune des réformes nécessaires  que d'autres comme les anglais avaient fait un siècle auparavant

Ils ne sont pas vraiment un modèle pour la monarchie capétienne, car ils ont détruit progressivement la leur pour la républicaniser (cas aujourd'hui).

@athanase a écrit:le divorce entre la nation et monarchie absolue  étant déjà définitif.

Cela n'est pas très exact. Les meneurs révolutionnaires, conventionnels ou parlementaires ou autres, étaient loin de représenter véritablement la population, restée plutôt largement favorable à la royauté.

@athanase a écrit:je crois qu'il en va non seulement de la marche de l'histoire mais aussi de la progression morale de l'humanité...

La "marche de l'histoire", ça n'existe pas. Il a de "progrès", de "mouvement", de "linéarité" particuliers. C'est contraire aux faits historiques et hors de propos quand on étudie cette discipline.

Et la "progression morale de l'humanité", même chose. Vous croyez vraiment que les horreurs des XXe et XXIe siècles sont une progression morale par rapport aux guerres plus limitées des siècles précédents, pour ne citer que cela ? J'en doute.
avatar

FLF_BZH
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 991
Date d'inscription : 05/12/2017
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Athanase, catholique et républicain

Message par Henryk le Mar 16 Jan 2018 - 0:09

Qui sommes nous pour reprocher au Roi ses concubines? Combien avons-nous désiré de femmes, par les reproches que nous fit Notre Seigneur?

Celui qui a ruiné le pays, dans le rôle de mauvais conseiller, c'est Richelieu et ensuite Mazarin. Louis XIV a lutté contre les jansénistes et les quiétistes, ainsi que les protestants et calvinistes, ainsi que de mauvais surintendants.


_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
avatar

Henryk
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1081
Date d'inscription : 05/12/2017
Age : 53
Localisation : Forez

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Athanase, catholique et républicain

Message par Herlacyng le Mar 16 Jan 2018 - 1:47

A d'autres voulez-vous, Louis XIV a ruiné le pays en instituant une monarchie absolue, en supprimant la liberté religieuse,en faisant la guerre à outrance  ce qu'il reconnaitra sur son lit de mort, Louis XV sera bien-aimé  de ses milliers de concubines mais ne remontera pas le pays pour autant et le seul qui aurait pu  pouvait inverser ce processus de décadence, sera tellement timoré qu'il ne fera aucune des réformes nécessaires  que d'autres comme les anglais avaient fait un siècle auparavant, et  il n'en comprendra l'urgence que bien trop tard, le divorce entre la nation et monarchie absolue  étant déjà définitif.

Pour compléter ce qu'a dit FLF, vous avez une vision réellement biaisée de nos rois. Il suffit de jeter un coup d’œil au niveau de vie d'un français sous Louis XIII, après des années de guerre et de prédation, et de le comparer avec celui d'un français à la fin du règne de Louis XIV, et la différence est encore plus nette au XVIIIe siècle. J'ose dire que Louis XV fut un roi injustement décrié : les femmes qu'il fréquentait ne gouvernaient pas. Après, il est vrai que l'administration se développant, l'Etat était toujours en manque d'argent, d'où parfois des crises fiscales, mais le processus était nécessaire. Concernant la guerre sous Louis XIV, la France étant une très grande puissance, elle ne pouvait que s'impliquer dans ces interminables conflits européens, ou s'était tout perdre : dîtes-vous aussi qu'avec l'art de la guerre s'est développé l'art de la paix via la diplomatie. La République nous a t-elle évité les deux guerres mondiales ? C'est aussi à ce prix que nous vivons de nos jours confortablement dans un des pays les plus riche du monde. Naturellement, les mœurs étaient moins douces à l'époque (moins molles aussi), mais êtes vous sûr que cela tient à la formule politique ? Les républiques oligarchiques existaient déjà à l'époque, elles ne respectaient pas plus la vie humaine. Les Province-Unies ont par exemple entrepris des guerres coloniales très cruelles.

Pour en revenir à la seconde guerre mondiale je ne suis pas sans savoir que les royalistes se sont aussi engagés dans la résistance, et pour certains dans les premiers mouvements et cela au nom de leur fidélité  à la France mais il y en a eu probablement tout autant qui suivi Pétain en raison de leur fidélité à une forme de tradition alliant l'autoritarisme et la religiosité. Comme d'ailleurs, une grande partie des français au début de la guerre qui étaient plus sensibles à ces deux notions qu'aux vraies valeurs de la France.

Peut-être, mais dans ce cas admettez qu'on ne peut faire de reproches spécifiques aux royalistes en la matière : chaque opinion politique a eut ses résistants et ses pétainistes, pour des tas de raisons différentes.

N'oublions pas que De Gaulle tout noble et officier de carrière qu'il ait été à toujours été un républicains convaincu

Un fervent républicain qui s'est quand même imposé par un demi coup d'Etat, et a forgé sa constitution comme il l'entendait...

La royauté de droit divin est morte il y aura bientôt deux siècles si on compte l'intermède de la restauration, aucune tentative pour la restaurer,  même sous la forme d'une monarchie constitutionnelle n'a abouti  et ce n'est pas sans raison car je crois qu'il en va non seulement de la marche de l'histoire mais aussi de la progression morale de l'humanité...
Rien ne peut justifier un tel système dont les fondements  n'ont aux jours d'aujourd'hui d'autre mérite que d'avoir  été.

On peut aussi faire le bilan de la République : une première qui s'étend sur 12 ans, et encore avec 5 ans de consulat, pour finir sous la coupe de Bonaparte. Après l'usurpation de Louis-Philippe, 4 ans d'une deuxième qui -n'ayons pas peur des mots- est un véritable fiasco, se soldant sur le Second Empire. Ensuite, la troisième, qui dure beaucoup plus longtemps 70 ans, mais commence et termine dans des défaites humiliantes. Après une dictature de 4 ans, on a droit à une quatrième de 11 ans où la France achève son humiliation sur la scène internationale. Maintenant, on est dans la Cinquième République, née d'un coup de force maquillée en légalité et dure depuis presque 60 ans en achetant la paix sociale. Peut-on dire que la France est au mieux ? Je ne le crois pas. Ce bilan est-il si brillant, à côté de 800 ans de monarchie capétienne ininterrompue, lignée qui a fondé notre pays ? Tout a une fin, même la République.
avatar

Herlacyng
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 199
Date d'inscription : 12/01/2018
Age : 24
Localisation : Généralité de Moulins

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Athanase, catholique et républicain

Message par Chevalier Paul le Mer 17 Jan 2018 - 11:09

Que pensez-vous du suffrage universel et de la démocratie?

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
L' Union fait la force / Bien faire et laisser braire
avatar

Chevalier Paul
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 214
Date d'inscription : 29/12/2017
Age : 39
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum