Question sur les origines de la franc-maçonnerie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Question sur les origines de la franc-maçonnerie

Message par Prince de Talmont le Ven 5 Jan 2018 - 11:12

Officiellement la franc-maçonnerie a été fondée en Angleterre en 1717 par deux pasteurs.

Protestantisme et FM semblent étroitement liés.

La FM serait héritière de la gnose, qu'on trouverait chez les templiers, cathares, rosicruciens, réformés, etc. et qui se diffuserait notamment via l'enseignement de la Kabbale.

Ce que je ne comprends pas c'est l'épisode anglais vers le milieu du 17 s.

Nous avons Charles 1er, roi d'Angleterre, issu des Stuart écossais et catholiques, qui en pleine réforme anglaise essaie de ramener le pays vers le catholicisme.

Charles 1er a donc été exécuté par Cromwell, qui lui semble le candidat FM idéal (réformé, à la solde de la finance mondiale, ennemi juré de l'Eglise, etc.)

Pourtant nous savons aussi que les Stuart passent pour la principale dynastie FM et que ceux sont eux qui l'ont diffusé (ce serait du au templiers qui ont trouvé refuge en Ecosse et qui y ont instillé leur gnose).

Nous savons que les partisans du roi exécuté s'appelaient les jacobites, et que répandus en France, il y créèrent les premières loges FM françaises, notamment les sinistres Jacobins.

Alors que s'est il passé ?




_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Forum royaliste Blog royaliste Blog catholique
avatar

Prince de Talmont
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1910
Date d'inscription : 24/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur les origines de la franc-maçonnerie

Message par Semper Fidelis le Ven 5 Jan 2018 - 20:18

Cher Prince de Talmont,
plusieurs réponses ou débuts de réponse à apporter à votre questionnement ci-dessus, mais permettez-moi d'abord de rectifier un point de votre dernière affirmation.
Le mot "jacobin" que vous semblez faire dériver de "jacobite" n'a en réalité rien à voir avec lui : l'un comme l'autre dérivent du prénom Jacques, en latin Jacobus, mais il n'y a nul rapport de "descendance" entre les jacobins et les jacobites.
Les Jacobites sont les partisans du roi détrôné Jacques II Stuart.
Les jacobins, depuis le 13ème siècle en France, désignent les religieux de Saint Dominique, les dominicains : tout simplement parce que leur principal couvent de Paris était le "couvent Saint Jacques", sis rue Saint Jacques sur la montagne Sainte Geneviève. Ainsi Saint Thomas d'Aquin fut un jacobin... Et le moine Jacques Clément qui assassina Henri III était lui aussi un jacobin : la complainte sur la mort d'Henri III chant populaire qui date de 1589 dit :
« Pleurez, Pleurez, fidelles royalistes
Et vous aussi que l'on dit Politiques ;
Vous devez bien pleurer à ceste fois
D'avoir perdu noble, Henri de Valois.

Ce noble Roy de France et de Pologne
Qui vous aymoit autant que sa personne.
Il fut tué par un meschant mutin
Jacques Clément qui estoit Jacobin. »

Au début du XVIIe siècle un autre couvent de jacobins est fondé à Paris, rue Saint-Honoré., pour une branche réformée de l'ordre dominicain. Ce furent alors les "jacobins de la rue Saint-Honoré". C'est parce qu'ils se sont installés dans ce couvent des dominicains, ou jacobins, de la rue Saint-Honoré, spolié en 1790, que la "Société des Amis de la Constitution" - un groupe révolutionnaire qui comprend dès le début Barnave, Pétion, Volney - va être appelé "Club des jacobins".
Il n'y a donc pas de lien avec les jacobites partisans des Stuart.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
« Le trône de Saint Louis sans la religion de Saint Louis est une supposition absurde ».
(Chateaubriand)

"La contre-révolution n'est pas la révolution à l'envers, mais le contraire de la révolution"
(Joseph de Maistre)
avatar

Semper Fidelis
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 144
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 56
Localisation : Vivarais

http://leblogdumesnil.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur les origines de la franc-maçonnerie

Message par Semper Fidelis le Ven 5 Jan 2018 - 20:38

J'en viens maintenant à l'objet de votre question :

@Prince de Talmont a écrit: La FM serait héritière de la gnose, qu'on trouverait chez les templiers, cathares, rosicruciens, réformés, etc. et qui se diffuserait notamment via l'enseignement de la Kabbale...
et un peu plus loin vous parlez des
" templiers qui ont trouvé refuge en Ecosse et qui y ont instillé leur gnose"

Il me semble que la "descendance" de la FM des templiers est très hypothétique et que le fait que des templiers soient allés trouver refuge en Ecosse l'est davantage encore.
Que la maçonnerie soit un système gnostique est une évidence.
Mais qu'il y ait une filiation "templiers" > "maçonnerie" est de l'ordre de la légende à mon avis, ainsi que de quelques autres doctes personnes que j'ai interrogées.
La maçonnerie spéculative est essentiellement une "machine de guerre" inspirée par le protestantisme libéral, elle est anti-catholique par nature, et donc, pour se donner des "titres de noblesse" elle prétend avoir une filiation avec des groupes qui ont échappé à l'influence de l'Eglise ou qui ont été persécutés par elle.
On retrouve ce processus de rattachement légendaire à des groupes persécutés dont quelques membres auraient réchappé à la persécution des très-méchants-catholiques-avides-de-pouvoir-et-de-richesse-et-ayant-trahi-la-pureté-du-message-chrétien, chez un très grand nombre de groupes sectaires et gnostiques : ça leur sert de "lettres de noblesse" et d'appât pour hameçonner les naïfs en recherche d'ésotérisme à deux balles.

C'est un "processus" mental en outre très propre à l'Angleterre depuis le XVIIIème siècle : les "âges sombres" du Moyen-Age dominés par un haut clergé cupide et sans scrupule ni morale, exploitant la crédulité des fidèles sincèrement attachés au Christ au moyen en particulier de fausses reliques... etc.

On retrouve tout cela chez le romancier moderne Ken Follet par exemple et son roman "les piliers de la terre" est tout à fait symptomatique d'une "tradition" anglaise anti-catholique qui se sert à l'infini de ces poncifs, tout en vouant à l'époque des bâtisseurs de cathédrale une admiration quasi idolâtrique.
Ce n'est pas pour rien non plus que les maçons modernes, c'est leur deuxième légende quant à leur origine, prétendent se rattacher au compagnonage des bâtisseurs de cathédrales (cf. Les personnages de Tom le bâtisseur et de Jack Jackson dans "les piliers de la terre") qui tout en travaillant pour l'Eglise forment une structure qui échappe à son contrôle.

A mon humble avis, les origines templières ou "architecturales" de la maçonnerie sont une légende savamment et habilement exploitée par les maçons.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
« Le trône de Saint Louis sans la religion de Saint Louis est une supposition absurde ».
(Chateaubriand)

"La contre-révolution n'est pas la révolution à l'envers, mais le contraire de la révolution"
(Joseph de Maistre)
avatar

Semper Fidelis
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 144
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 56
Localisation : Vivarais

http://leblogdumesnil.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur les origines de la franc-maçonnerie

Message par Prince de Talmont le Sam 6 Jan 2018 - 11:28

merci pour votre réponse détaillée

@Semper Fidelis a écrit:Cher Prince de Talmont,
plusieurs réponses ou débuts de réponse à apporter à votre questionnement ci-dessus, mais permettez-moi d'abord de rectifier un point de votre dernière affirmation.
Le mot "jacobin" que vous semblez faire dériver de "jacobite" n'a en réalité rien à voir avec lui : l'un comme l'autre dérivent du prénom Jacques, en latin Jacobus, mais il n'y a nul rapport de "descendance" entre les jacobins et les jacobites.
Les Jacobites sont les partisans du roi détrôné Jacques II Stuart.

C'est Maurice Talmeyr qui établit une analogie entre jacobins et jacobites :

La franc maconnerie et la révolution francaise talmeyr, maurice:
Le Club tenait-il vraiment, par une intention mystérieuse, à s’appeler le Club des Jacobins, et choisissait-il, à cet effet, l’ancien couvent des Jacobins, parce que les premiers francs-maçons de France avait été des jacobites ? Ce n’est peut-être là, encore une fois, qu’une coïncidence, mais la coïncidence existe : Jacobites, Jacobins. Quant aux statuts, aux règlements, aux usages, comme à certaines particularités de vocabulaire, le Club des Jacobins reproduit rigoureusement la Franc-Maçonnerie. C’est le même mode d’admission, la même organisation intérieure, les mêmes ramifications extérieures, les mêmes engagements imposés et pris, le même système mécanique de transmission d’ordres et de mots d’ordre. Dans certains cas, on l’a vu, la Maçonnerie vous déclarait suspect, et ce terrible mot de suspect, sous la Révolution, partira des Jacobins.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Forum royaliste Blog royaliste Blog catholique
avatar

Prince de Talmont
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1910
Date d'inscription : 24/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur les origines de la franc-maçonnerie

Message par Prince de Talmont le Sam 6 Jan 2018 - 11:41

[quote="Semper Fidelis"]Il me semble que la "descendance" de la FM des templiers est très hypothétique et que le fait que des templiers soient allés trouver refuge en Ecosse l'est davantage encore.

Oui la filiation réelle est hypothétique. Mais de nos jours tous les mouvement templiers sont des mouvements maçonniques, à commencer par le puissant "ordre de Molay".
Ce qui est exalté dans l'ordre templier, c'est la lutte contre le Roi et l'Eglise.

Le dénominateur commun c'est la gnose, et si l'on veut être plus précis, je crois que c'est la Kabbale qui est derrière tout cela.

@Semper Fidelis a écrit:Ce n'est pas pour rien non plus que les maçons modernes, c'est leur deuxième légende quant à leur origine, prétendent se rattacher au compagnonage des bâtisseurs de cathédrales (cf. Les personnages de Tom le bâtisseur et de Jack Jackson dans "les piliers de la terre") qui tout en travaillant pour l'Eglise forment une structure qui échappe à son contrôle.
A mon humble avis, les origines templières ou "architecturales" de la maçonnerie sont une légende savamment et habilement exploitée par les maçons.

Après on peut se demander si même à l'époque des cathédrales le mal n'avait pas de fervents adeptes y compris dans les bâtisseurs, par exemple :

La cathedrale de Satan des templiers à Narbonne:
Le père de Guillaume était le Rabbin Makhir, parmi les Exilarques qui régnèrent sur les Juifs à Bagdad, qui fut envoyé à l’Ouest après une dispute sur la succession. En France, il prit le nom Théodoric, maria Alda, la tante de Charlemagne, et fut déclaré « Roi des Juifs » dans la région du Langue d’oc, dans sa capitale la ville de Narbonne.

Narbonne devint ensuite le cœur de la Kabbale Médiévale. Les Kabbalistes de Narbonne semblent être responsables d’avoir engagés les Croisades, dans le but de récupérer des textes sacrés qui furent enterrés la bas, mais qui furent inaccessibles d’abord premièrement à cause des Romains et ensuite les Musulmans. Une fois que Jérusalem fut conquit, un ordre Kabbalistique de chevaliers connu sous le nom de Templiers mena des excavations, et découvrit le texte du Sefer HaBahir, qui raviva la tradition mystique perdue, et lança la révolution culturelle de la Kabbale Médiévale.Sous couvert d'activité religieuse chrétienne ils ont caché leur culte sataniste, le culte de la Goetie,de retour des croisades ils avaient mis la main sur les plus terribles livre de magie et des grimoire remontant a Babylone et au temple de Salomon qu'ils pillèrent pendant les croisades,
à partir de leur retour en Europe, ils allaient dominer le monde depuis l'Angleterre terre d'asile des derniers templiers le pacte qu'ils firent leur apporta le pouvoir et la fortune. Le monde est magique ,est cette magie est noire....
Narbonne, Cathédrale de Satan
http://rustyjames.canalblog.com/archives/2011/02/20/20438164.html

Pour ce qui est de la FM et des Stuart, les liens semblent avérés.
Je crois que c'est un blog FM mais les infos qu'ils relaient se trouvent ailleurs aussi :

http://hautsgrades.over-blog.com/article-la-franc-maconnerie-jacobite-106261225.html



_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Forum royaliste Blog royaliste Blog catholique
avatar

Prince de Talmont
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1910
Date d'inscription : 24/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur les origines de la franc-maçonnerie

Message par Mormagor Angrûth le Sam 6 Jan 2018 - 19:56

En ce qui concerne la filiation historique entre Ordre du Temple et franc-maçonnerie, "hypothétique" est un euphémisme, on devrait plutôt dire hautement douteuse, voire totalement délirante.
Comme l'a parfaitement expliqué Semper Fidelis, les sociétés secrètes ont un besoin quasi-vital de mythifier leurs origines, et effectivement les Templiers font de bons candidats, aux yeux des maçons victimes voire martyrs à la fois de l'obscurantisme catholique et de la tyrannie royale. Ajoutez à cela un goût en apparence assez paradoxal pour "l'esprit chevaleresque" chez les aristocrates et le tour est joué. Dès lors il est très facile de manipuler les faits et de justifier son combat idéologique en faisant croire qu'il était déjà celui des Templiers. Un simple recours à des sources sérieuses suffit à balayer ces absurdités, tant elles reposent sur l'anachronisme et une déformation inouïe de la réalité historique.

On retrouve le même cas de figure chez les Rose-Croix, qui se sont spécialisés dans la récupération de personnages historiques (même ce brave Socrate a eu cet honneur), et de façon sans doute encore plus comparable dans les mouvements néo-druidiques : issus de la nébuleuse maçonnique ces derniers associent une filiation absolument impossible avec les anciens druides avec des conceptions totalement erronées sur le "druidisme". Les druides ne passaient pas leur temps à cueillir du gui et à fumer de l'herbe en faisant la ronde dans Brocéliande ils avaient bien mieux à faire.

Pour le dire autrement et mieux, les sociétés secrètes ne se placent pas dans le domaine de l'héritage historique, mais de la réécriture rétrospective du passé. D'où le nombre important de faux-documents en guise de preuve. Une partie des franc-maçons a même renié la filiation historique avec les Templiers en faveur d'une filiation uniquement spirituelle, tout aussi fausse ceci étant dit.

C'est au fond très facile de se servir dans des époques reculées pour cultiver le mystère. Si demain on m'aperçoit dans la campagne à moitié nu avec une couronne de laurier sur la tête et en train de jouer de la flûte, et que je dis que je rétablis le culte d'Orphée, on se moquera de moi à bon droit, mais je suis sûr que je pourrais faire quelques adeptes. Laughing

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Des cendres, un feu s'éveillera.
Des ombres, une lumière jaillira;
Renouvelée sera l'épée qui fut brisée,
Le sans-couronne sera de nouveau roi.
avatar

Mormagor Angrûth
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 212
Date d'inscription : 16/12/2017
Age : 27
Localisation : Bourbonnais

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur les origines de la franc-maçonnerie

Message par Prince de Talmont le Sam 6 Jan 2018 - 20:32

Quoiqu'il en soit les Templiers ont été condamnés par l'Eglise et le Roi, ils avaient des pratiques ésotériques, adoraient le Baphomet,...
Le fait de savoir si la FM a une filiation concrète avec eux n'a pas vraiment d'importance, toutes ces sociétés sont les ennemies de la Foi, voilà leur point commun.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Forum royaliste Blog royaliste Blog catholique
avatar

Prince de Talmont
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1910
Date d'inscription : 24/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur les origines de la franc-maçonnerie

Message par Mormagor Angrûth le Dim 7 Jan 2018 - 1:29

@Prince de Talmont a écrit:Quoiqu'il en soit les Templiers ont été condamnés par l'Eglise et le Roi, ils avaient des pratiques ésotériques, adoraient le Baphomet,...
Le fait de savoir si la FM a une filiation concrète avec eux n'a pas vraiment d'importance, toutes ces sociétés sont les ennemies de la Foi, voilà leur point commun.

Si c’est intéressant d’un point de vue historique et pour qui s’intéresse aux ordres militaires. Et c’est important, car si les milieux ésotériques sont capables de telles forgeries dans ce domaine, ils sont capables d’en faire autant dans d’autres.

Maintenant j’aimerais aborder quelques points sur l’ordre du Temple lui-même :
- Premièrement il faut souligner un fait essentiel : l’ordre n’était pas une société secrète, bien au contraire, c’était un ordre religieux et militaire, reconnu, protégé par la papauté, qui suivait une règle, largement inspirée de celle de Saint Benoît. Nulle existence clandestine, mais une existence juridique bien établie.

- Deuxièmement, ici je rebondis sur cette histoire de cathédrale « satanique » de Narbonne, j’ai regardé le lien, et la vidéo dont elle s’inspire, on est dans le délire historique le plus complet ! Disons-le une fois pour toutes : les Templiers n’ont construit aucune, je dis bien AUCUNE cathédrale ! Pour une raison simple : ils n’en avaient pas l’usage ! Ils avaient leurs propres chapelles, églises et cimetières, généralement dans le cadre des commanderies et c’est tout ! La construction des cathédrales est l’affaire des maîtres-d’œuvre et des commanditaires qui sont en toute logique l’évêque assisté du chapitre, et avec souvent la participation des élites municipales.

- Troisièmement, il n’existe aucun document à ma connaissance décrivant ou se rapportant à une doctrine ou une pensée gnostique émanant de l’ordre du Temple. On peut rétorquer en arguant que les Templiers ont ramenés des textes hérétiques ou ésotériques venues d’Orient, mais c’est complètement fumeux, car on attend toujours qu’on produise ces fameux textes, et ils ne semblent avoir eu aucune influence sur la production littéraire dans les commanderies.
Le meilleur argument contre l’affirmation de gnosticisme reste la raison d’être de l’ordre du Temple : la défense des pèlerins, et la lutte armée en Terre Sainte. Exactement comme les Hospitaliers ou les Teutoniques. Ces ordres ne sont pas tournés vers la contemplation ou la théologie pure, et les inventaires des bibliothèques des commanderies le montrent, il n’y a qu’un nombre limité d’ouvrages et peu qui soit d’ordre philosophique. Tout simplement parce que les frères des ordres militaires se consacrent à d’autres tâches quotidiennes : les prières et exercices spirituels, l’entraînement et les tâches militaires, l’administration des possessions, etc.
Je ne dis pas qu’ils n’étaient pas éduqués, mais leur formation intellectuelle restait modeste, très loin des maîtres des universités de ce temps. Je me permets de renvoyer aux ouvrages de Sylvain Gouguenheim en ce qui concerne l’ordre teutonique.

Restent les accusations portées lors du procès, mais les aveux d’hérésie et surtout d’idolâtrie ont été obtenus sous la torture ou la menace de la torture ce qui les rend pour le moins douteux. Et l’imprécision des accusations sur ce fameux « Baphomet » est révélatrice, elles ne se basent que sur des ouï-dire et des on dit. On est dans le cadre d’un procès politique où le but est d’accumuler les charges, avec les outrances que cela suppose. La méthode est extrêmement semblable à celle utilisée à l’encontre du pape Boniface VIII, qui n’était pas politiquement très inspiré, mais qui eut droit à titre posthume à un procès pour hérésie, sorcellerie et autres joyeusetés du genre par Philippe le Bel.

Je tiens à préciser deux choses à ce stade : je ne cherche pas à donner à Philippe le Bel le rôle du méchant, il ne m’appartient pas de le juger, et si ses méthodes sont discutables, les motivations politiques qui ont primées n’étaient pas sans fondements. Et je ne cherche pas non plus à faire du « lobbying » pro-templier, j’apporte des éléments factuels et de contexte qui permettent d’envisager différemment cette affaire, qui est indissociable de l’atmosphère de l’époque et surtout des relations très tendues voire hostiles entre la royauté française et la papauté.

- Il est indéniable en revanche que l’ordre du  Temple a connu un relâchement certain dans la discipline et la morale, que la corruption et la simonie existaient, que du point de vue des mœurs il existait des pratiques sans doute peu avouables. D’ailleurs l’essentiel des accusations portent sur les blasphèmes, le reniement du Christ et les pratiques d’ordre sexuel. Difficile de dire à quel point et dans quelle mesure ces choses étaient répandues. Ce qui est certain c’est que ce n’était pas général. Ce sont là des violations de la morale chrétienne, des affaires qui mettent en cause des personnes, pas l’institution qu’était l’ordre lui-même. L’ordre avait surtout besoin d’être réformé énergiquement, exactement comme celui des Hospitaliers qui avait eu le bon goût de légiférer contre les pratiques déviantes en son sein, ce qui en dit long sur l’ambiance qui pouvait y régner aussi. D’ailleurs des enquêtes aussi poussées et brutales dans n’importe quel ordre religieux de l’époque aurait sans doute donné des résultats fort surprenants...

Les Templiers n’étaient pas des ennemis de la foi, combien d’ailleurs sont morts en Terre Sainte, au combat ou exécutés par les musulmans ? Relâchés dans leur vie spirituelle et dans leurs obligations oui, hérétiques ou gnostiques ou que sais-je certainement pas.

Je pourrais disserter aussi sur les questions financières tant on raconte n’importe quoi à ce sujet. Comme le fait que les Templiers ne furent jamais des banquiers et que l’essentiel de leurs richesses provenaient des rentes de la terre et pas de montagnes d’or qu’ils auraient cachées je ne sais où.

C’est très dommage en fait, nombre d’études sérieuses ont été faites sur les ordres militaires mais les racontars d’une littérature peu rigoureuse ont bien plus le vent en poupe.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Des cendres, un feu s'éveillera.
Des ombres, une lumière jaillira;
Renouvelée sera l'épée qui fut brisée,
Le sans-couronne sera de nouveau roi.
avatar

Mormagor Angrûth
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 212
Date d'inscription : 16/12/2017
Age : 27
Localisation : Bourbonnais

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur les origines de la franc-maçonnerie

Message par Chevalier du Temple le Dim 7 Jan 2018 - 14:36

Les sectes secrètes connues sous le nom de maçonniques, venues d'Angleterre d'abord, d'Allemagne ensuite, où elles existaient depuis longtemps, se développèrent en France, au dix-huitième siècle. Elles affichaient des principes souvent opposés, rationalistes ou spiritualistes, patriotiques ou internationales, partisans d'un conservatisme politique ou faisant profession de collectivisme et d'anarchie.

En dehors de rites, de cérémonies et d'emblèmes communs, de formules occultes, il est exact de dire que, selon l'esprit libertin et philosophique, ces différentes sectes eurent comme but identique de lutter contre les religions révélées en général, contre le catholicisme en particulier. Les initiés étaient de tout rang, de toutes conditions, de tout pays ; ce dernier caractère, emprunté à l'universalité de l'Eglise catholique, montre que les francs-maçons eurent l'idée constante d'en plagier la méthode et les usages séculaires.

avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 1515
Date d'inscription : 07/01/2018
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur les origines de la franc-maçonnerie

Message par Sylvie-Jeanne Reze le Dim 7 Jan 2018 - 15:57

@Prince de Talmont a écrit:Quoiqu'il en soit les Templiers ont été condamnés par l'Eglise et le Roi, ils avaient des pratiques ésotériques, adoraient le Baphomet,...
Le fait de savoir si la FM a une filiation concrète avec eux n'a pas vraiment d'importance, toutes ces sociétés sont les ennemies de la Foi, voilà leur point commun.

Les templiers , injustement accusé ont été condamnés injustement et cela est reconnu par le pape clement qui a cédé a la préssion du roi la papauté étant en France a cette époque , par le parchemin de Chinon , lequel parchemin a été reconnu valable et la résurection des templier justifiée par le pape Benoit XVI ++nnDnn++
Vive Louis XX

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Deo lo veult
avatar

Sylvie-Jeanne Reze
Titre du rang
Titre du rang


Féminin Messages : 76
Date d'inscription : 16/12/2017
Age : 68
Localisation : Lot

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur les origines de la franc-maçonnerie

Message par Semper Fidelis le Dim 7 Jan 2018 - 16:11

J'ignore tout de ce parchemin de Chinon, mais l'Ordre du Temple a été dissous par le concile général de Vienne (15ème concile oecuménique) en 1311-1312, et le concile n'a pas délibéré sous la pression du Roi Philippe IV.
Quant à cette prétendue "résurrection" des Templiers prétendûment approuvée par Benoît XVI, c'est la 2ème ou 3ème fois que j'entends dire cela et je voudrais bien avoir des documents certains sur la chose : ceux qui me prétendaient cela ont jusqu'ici été incapables de me les fournir... En l'absence de discours ou documents écrits dûment attestés j'en conclus donc qu'il ne s'agit en réalité que d'une fausse information !

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
« Le trône de Saint Louis sans la religion de Saint Louis est une supposition absurde ».
(Chateaubriand)

"La contre-révolution n'est pas la révolution à l'envers, mais le contraire de la révolution"
(Joseph de Maistre)
avatar

Semper Fidelis
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 144
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 56
Localisation : Vivarais

http://leblogdumesnil.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur les origines de la franc-maçonnerie

Message par Chevalier du Temple le Dim 7 Jan 2018 - 16:43

Philippe le Bel était un stratège et manipulateur !

On a longtemps prétendu que le roi avait ordonné l'arrestation des templiers parce qu'ils étaient riches et que les coffres du royaume étaient vides. Evidemment, quand Philippe IV pouvait gagner de l'argent, il ne s'en privait pas ; mais de nos jours, les historiens sérieux pensent que ce n'est pas du tout une motivation financière qui a incité le roi à agir. En fait, cette scabreuse affaire lui a coûté davantage d'argent qu'elle ne lui en a rapporté. Actuellement, ce sont des raisons exclusivement politiques et religieuses qui l'ont motivé et ses dernières sont probablement fondamentales.

Philippe IV était extrêmement pieux et soucieux de se montrer un roi très chrétien. Ce veuf austère n'a pas hésité à faire condamner ses belles-filles adultères. Il avait de la morale une idée très stricte, qu'il s'appliqua à lui-même. Et voila qu'on lui dénonce les templiers comme étant des sodomites et des hérétiques ! Comme on pouvait s'y attendre, il est convaincu que s'il tolère des hérétiques et des sodomites dans son royaume, le pays court à sa perte. Or il se considère comme responsable du salut du royaume. Donc, a partir du moment où il est convaincu de la culpabilité des templiers, il lui faut intervenir. En outre, les templiers lui posent des problèmes d'ordre politique : il s'agit d'un organisme international qui n'obéit qu'au pape. Dans une époque où ce roi de France entend bien organiser le pouvoir de l'Etat, tout ce qui s'oppose à son contrôle doit plier.

avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 1515
Date d'inscription : 07/01/2018
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur les origines de la franc-maçonnerie

Message par Semper Fidelis le Dim 7 Jan 2018 - 16:51

Je souscris entièrement à cette publication de "Chevalier du Temple" !!!
Et le temporel de l'Ordre du Temple dissous n'a pas été attribué au Roi mais à l'Ordre de Malte !!!
Il faut quand même que les Légitimistes cessent de colporter eux-mêmes les calembredaines de la propagande antimonarchiste, et en particulier cette légende noire dont on accable la mémoire du Roi Philippe IV.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
« Le trône de Saint Louis sans la religion de Saint Louis est une supposition absurde ».
(Chateaubriand)

"La contre-révolution n'est pas la révolution à l'envers, mais le contraire de la révolution"
(Joseph de Maistre)
avatar

Semper Fidelis
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 144
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 56
Localisation : Vivarais

http://leblogdumesnil.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur les origines de la franc-maçonnerie

Message par Mormagor Angrûth le Dim 7 Jan 2018 - 16:56

Le Parchemin de Chinon est un document pontifical qui avait été mentionné plusieurs fois dans des ouvrages,  mais dont une copie a été découverte en 2001 par une historienne italienne dans les archives du Vatican.
Le document décrit les interrogatoires de cinq dignitaires de l'ordre du Temple dont le grand-maître Jacques de Molay, par plusieurs cardinaux mandatés par le pape, au château de Chinon en 1308. Si on en croit le contenu de ce document, les dignitaires de l'ordre ont reçu à cette occasion, après confession de leurs fautes, l'absolution au nom du Pape Clément V et la réintégration au sein de l'Eglise.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Parchemin_de_Chinon

Au final il ne sort pas grand chose de nouveau, cela confirme la volonté de Clément V de ne pas condamner les Templiers, et la décision du concile de Vienne est dans la même logique : l'ordre est supprimé du fait de ses dérives, sans condamnation expresse pour hérésie.

Par contre cette histoire de "résurrection" des Templiers par Benoît XVI je ne vois pas, ça me parait très bizarre et très douteux. En 2007 le Vatican a fait publier les documents relatifs au procès des Templiers (dont ce parchemin dit de Chinon), pour rétablir un peu les choses et tordre le cou au grand nombre d'âneries dites à ce sujet envers l'Eglise. C'était un coup de com' pourrait-on dire, mais rien qui ne ressemble de près ou de loin à une résurrection. Et à part ça je ne suis au courant de rien.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Des cendres, un feu s'éveillera.
Des ombres, une lumière jaillira;
Renouvelée sera l'épée qui fut brisée,
Le sans-couronne sera de nouveau roi.
avatar

Mormagor Angrûth
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 212
Date d'inscription : 16/12/2017
Age : 27
Localisation : Bourbonnais

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur les origines de la franc-maçonnerie

Message par Semper Fidelis le Dim 7 Jan 2018 - 17:03

Merci pour ces précisions, bien cher et docte Ami ! Vous êtes aussi efficace pour préciser des points très pointus de doctrine légitimiste et d'histoire que pour déménager les divans et adapter les portes à leur passage...  I love you

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
« Le trône de Saint Louis sans la religion de Saint Louis est une supposition absurde ».
(Chateaubriand)

"La contre-révolution n'est pas la révolution à l'envers, mais le contraire de la révolution"
(Joseph de Maistre)
avatar

Semper Fidelis
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 144
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 56
Localisation : Vivarais

http://leblogdumesnil.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur les origines de la franc-maçonnerie

Message par Mormagor Angrûth le Dim 7 Jan 2018 - 18:19

lol! Comme vous maniez la théologie aussi bien que la scie sauteuse ! Laughing

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Des cendres, un feu s'éveillera.
Des ombres, une lumière jaillira;
Renouvelée sera l'épée qui fut brisée,
Le sans-couronne sera de nouveau roi.
avatar

Mormagor Angrûth
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 212
Date d'inscription : 16/12/2017
Age : 27
Localisation : Bourbonnais

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur les origines de la franc-maçonnerie

Message par Semper Fidelis le Dim 7 Jan 2018 - 18:28

@Mormagor Angrûth a écrit:lol! Comme vous maniez la théologie aussi bien que la scie sauteuse ! Laughing

cat cat cat

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
« Le trône de Saint Louis sans la religion de Saint Louis est une supposition absurde ».
(Chateaubriand)

"La contre-révolution n'est pas la révolution à l'envers, mais le contraire de la révolution"
(Joseph de Maistre)
avatar

Semper Fidelis
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 144
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 56
Localisation : Vivarais

http://leblogdumesnil.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur les origines de la franc-maçonnerie

Message par Chevalier du Temple le Dim 7 Jan 2018 - 20:33

Si Philippe le Bel arrête les templiers, c'est bien sûr en tant que roi de France. Mais c'est surtout parce qu'il se positionne comme bouclier et chef de la chrétienté, il agit au nom de tous les rois chrétiens et il se place donc là dans une optique plus large que la France. L'Occident chrétien envisage en effet de lui confier la direction d'une nouvelle Croisade et Philippe le Bel ne peut se passer d'un certain internationalisme chrétien, utile à son pouvoir. Cette affaire prend une importance nationale dans la mesure où le roi est obligé de s'appuyer sur l'opinion du pays et donc de réunir les premiers états généraux. Il se trouve que ces états généraux marquent une étape importante et décisive. Jusque-là, le roi consultait ses vassaux, les princes et les barons. et éventuellement quelques légistes. Mais pour la première fois, il consulte à très grande èchelle, car ces assemblées peuvent compter jusqu'à 400 personnes et donnent la parole aux bourgeois qui incarnent le pouvoir des villes. L'idée révolutionnaire est que le roi essaye d'être en prise directe avec l'opinion publique. Les gens des villes sont flattés d'être consultés par le roi. Ces assemblées constituent les prémices de nos assemblées parlementaires. La première fois que l'opinion publique se manifeste de manière formelle. On peut se demander pourquoi le roi a eu l'idée de convoquer les états généraux ? Tout simplement parce que d'autres avant lui avaient eu l'idée de le faire, en particulier l'Eglise. Actuellement, l'Eglise convoquait des conciles à chaque fois qu'il y avait un problème important à discuter. Par exemple, le pape Boniface VIII qui était un adversaire inflexible du roi, avait reuni des conciles contre le roi de France. Le roi décida de rendre la politesse en utilisant le même procédé. En s'appuyant sur l'opinion publique pour agir contre les templiers, Philippe le Bel inaugura la propagande d'Etat avec une parfaite efficacité, sur des méthodes copiées sur celles de l'Eglise mais adaptées à ses besoins. L'affaire des templiers constitue sans aucun doute, le premier exemple de manipulation de l'opinion publique dans NOTRE pays.

avatar

Chevalier du Temple
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 1515
Date d'inscription : 07/01/2018
Localisation : New York USA

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum