Le légitimisme libéral

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le légitimisme libéral

Message par Mavendorf le Jeu 4 Jan 2018 - 17:38

Il existe de nos jours, par opposition aux principes de la Monarchie traditionnelle défendus par l'UCLF, un légitimisme que l'on peut qualifier de « libéral ». Et que l'on peut entrevoir, et identifier facilement dans des groupes actuels comme Vexilla Galliea, le Bourbon-club Paris ; dans des personnalités comme le Prince Charles-Emmanuel de Bourbon-Parme, Mr Daniel Boudet de Montplaisir, et dans un autre style Thierry Ardisson et Stéphane Bern... ! pour ne citer que quelques références et personnes qui incarnent le mieux cet élan.

Si l'on s'attache par exemple à faire une analyse détaillée de cette « vidéo entretien » de Monsieur de Montplaisir. On y retrouve la plupart des grandes caractéristiques et orientations doctrinales liées à cette position.


Tout d'abord en guise d'introduction, on remarque que le conférencier adresse une critique acerbe au Maréchal de Mac Mahon, concernant la fidélité légitimiste de cet homme, en raison de son addiction pour le système de son temps et les privilèges qui en découlent... Ce qui me semble plutôt mal placé de la part d'un homme qui a baigné dans le système actuel, a été conseiller de l'assemblée nationale, conseiller aux cabinets de Nicolas Sarkozy puis d'Edouard Balladur...
Bien qu'il soit toujours (et certainement plus commode) de se retrouver dans le légitimisme sur le tard, c'est à dire à l'âge de la retraite. Je crois qu'il y a tout de même des critiques qu'il vaut mieux éviter, surtout lorsque l'on est pas sorti du libéralisme soi-même, en se prononçant en faveur d'une monarchie au rabais.

Sur la question des monarchies européennes existantes encore à l'étranger : on voit bien que cette conférence en fait un modèle, et présente ces régimes politiques comme tout à fait valables, et dont la France pourrait très bien s'accommoder... Alors que, dans les faits, nous voyons nettement, que ces monarchies n'échappent pas aux difficultés de notre temps, qui se manifestent partout au cœur de la civilisation occidentale, et donc également propres à la « France » républicaine.
A la question que l'on nous pose souvent : « A quoi cela changerait-il l'ordinaire d'avoir un roi ? » Et bien je réponds dans ce cas là : « pas grand chose », au bout de cette usurpation de monarchie « tintée » de quelques accessoires empruntés à la tradition capétienne. Je crois qu'il faut surtout prier, pour que notre Prince n'en devienne jamais l'instrument (son prisonnier) ! Le roi de France n'a pas vocation à devenir l'otage des sociétés de pensée !

La question du traité d'Utrecht : Monsieur de Montplaisir reconnaît la validité du Traité d'Utrecht... Ce qui est une erreur, d'une part parce que ce traité signé (sous la contrainte), ne peut pas être supérieur aux lois fondamentales du Royaume de France ; et que d'autre part, cette position fait le jeu de l'orléanisme, qui a toujours utilisé ce contrat dans le but de le faire tourner à son propre avantage... L'interprétation qu'il fait de ce texte, même en ménageant la position légitimiste, reste foncièrement ambiguë.  

Tout cela nous amène à la conclusion de Monsieur Boudet de Montplaisir (voir les dernières minutes de la vidéo) : Elle consiste à rétablir la Monarchie par la voie démocratique, parlementaire et les élections... Tout en évoquant la maturité actuelle du « peuple français », une sorte de flatterie irresponsable, alors que la connaissance de sa propre histoire par notre peuple, n'a jamais aussi mal apprise et enseignée ! S'engager dans cette voix absurde, entraînerait les dernières forces de la contre-révolution à se jeter, pour se dissoudre ensuite, dans le jeu des groupes réducteurs et noyaux dirigeants, que seul le militant légitimiste de l' UCLF, après avoir étudié à l'intérieur de nos cercles, peut en percevoir le danger.

Quel danger représente ce légitimisme libéral ?

Premier élément de réponse : je dirais qu'en l'état actuel, il ne représente pas grand chose, parce que malgré toutes les concessions qu'il fait à l'esprit révolutionnaire, ses "soirées Gala" et son esprit courtisan, n'en trouve pas pour autant écho. En atteste la triste expérience de l'Alliance Royale par exemple.

Deuxièmement : En revanche oui, il pourrait devenir dangereux car, comme je viens de le préciser, en raison de son ouverture pour les idéaux révolutionnaires, les tenants de la Révolution préféreront toujours s'en remettre à cette position dans le cas d'une crise institutionnelle majeure. Pour faire tout d'abord une pause, puis reprendre son souffle pour reprendre ensuite l'offensive révolutionnaire, comme nous pouvons le vérifier à travers l'expérience de la Monarchie de juillet.

D'une manière générale enfin : ce légitimisme libéral est toujours gênant car il oriente les bonnes volontés dans une impasse, et prive (ou freine simplement) du même coup le renfort de nouveaux combattants en direction des bonnes structures qui prônent la restauration de la Monarchie Traditionnelle.

Dans un pays dont la majorité des habitants ne connaît plus ses racines, où la presse de caniveau, dite « presse people », singée par l'esprit courtisan, détourne l'attention des français largement chloroformés par une habile désinformation... Et bien seule une solide formation politique permet d'être responsable et d'agir en fonction des intérêts propres à la Royauté. Cette formation vous est proposée par l'Union des Cercles légitimistes de France.

_________________
avatar
Mavendorf
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 947
Date d'inscription : 05/12/2017

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le légitimisme libéral

Message par Léa le Jeu 4 Jan 2018 - 18:04

Ne pensez-vous pas mon cher Mavendorf que le Prince soit déjà prisonnier de ces mouvements ? Car Monsieur de Montplaisir va sortir un livre d'entretien avec le Prince et présenté au bourbon club dans quelques jours. Et lorsque l'on lit les discours du Prince Louis de Bourbon contre les nostalgiques -en un sens il aurait raison car rien ne doit être figé- et le traditionalisme n'est pas cela au fond, pour la mondialisation etc !!! Vous allez me dire le Roi n'est rien, le principe est tout ... mais quand même.
avatar
Léa
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 14
Date d'inscription : 08/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le légitimisme libéral

Message par Mavendorf le Jeu 4 Jan 2018 - 18:18

@Léa a écrit:Ne pensez-vous pas mon cher Mavendorf que le Prince soit déjà prisonnier de ces mouvements ?

Prisonnier, non car le mot est fort. En recevoir la mauvaise influence, oui c'est bien possible. Pour le moment rien n'est joué, et c'est pour cette raison qu'il faut prévenir de l'aboutissement d'une telle perspective.

Aujourd'hui, c'est ça qui est important. Mais on ne peut le concevoir, que en ayant suivi d'abord une formation doctrinale sérieuse et adaptée. Je recommande aux lecteurs et utilisateurs du forum de commencer à se renseigner et à réserver la date du prochain camp Chouans organisé par l'UCLF (Voir le menu défilant du forum).

Vive le roy Vive Louis XX Vive le roy

_________________
avatar
Mavendorf
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 947
Date d'inscription : 05/12/2017

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le légitimisme libéral

Message par Léa le Jeu 4 Jan 2018 - 18:28

Le mot était peut-être un peu trop fort, je reconnais, et puis je ne le connais pas.
avatar
Léa
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 14
Date d'inscription : 08/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le légitimisme libéral

Message par Chevalier Paul le Jeu 4 Jan 2018 - 18:54

LE LIBÉRALISME EST UN PÉCHÉ
"...Acharné à CONCILIER la lumière avec les ténèbres et LA VÉRITÉ AVEC L'ERREUR"
Pie IX, 21-5-1874

Ouvrage Complet ICI
avatar
Chevalier Paul
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 116
Date d'inscription : 29/12/2017
Age : 38
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le légitimisme libéral

Message par Mavendorf le Jeu 4 Jan 2018 - 18:56

@Léa a écrit:Le mot était peut-être un peu trop fort, je reconnais, et puis je ne le connais pas.

Ce qui est important de retenir, si vous voulez, c'est qu'il y a deux conceptions de la monarchie qui s'opposent. Alors qu'il n'y a en qu'une de bonne. C'est vrai comme vous le rappelez, rien ne doit être figé, la tradition est vivante, c'est évident. Mais il y a des chemins que nous ne pouvons pas emprunter. Et cela l'histoire nous le démontre, c'est ce qui s'appelle l'expérience.

Ensuite la bonne question est la suivante : comment peut on sérieusement croire que l'on va restaurer la monarchie avec des soirées gala ? Non... Celui qui a à coeur de défendre les principes de la monarchie française, fera un bien meilleur placement en réservant sa semaine pour se former à l'occasion du prochain camp Chouans de l'Union, ou en adhérant à un cercle de provinces. Voilà un bon investissement. 

C'est par l'effort et le travail sérieux que nous pouvons espérer le retour de la Monarchie, et pas par des soirées postiches, ou des solutions démocratiques parlementaires dont nous connaissons très bien l'aboutissement.

_________________
avatar
Mavendorf
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 947
Date d'inscription : 05/12/2017

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le légitimisme libéral

Message par Léa le Jeu 4 Jan 2018 - 19:50

Je ne crois pas non plus aux soirées de gala. Comment a fini le lustre de la famille d'Orléans qui trônait si on peut dire dans les années 50 60 de gala en gala, de grandes pompes en grandes pompes et du coup de froideurs en froideurs et sont devenus léthargique. Je crois que le Prince Jean d'Orléans en est un peu revenu.
Quand au Prince Louis, nous avons assez parlé de ses discours en mp et depuis longtemps.


Dernière édition par Léa le Jeu 4 Jan 2018 - 19:52, édité 1 fois
avatar
Léa
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 14
Date d'inscription : 08/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le légitimisme libéral

Message par Léa le Jeu 4 Jan 2018 - 19:51

@Chevalier Paul a écrit:LE LIBÉRALISME EST UN PÉCHÉ
"...Acharné à CONCILIER la lumière avec les ténèbres et LA VÉRITÉ AVEC L'ERREUR"
Pie IX, 21-5-1874

Ouvrage Complet ICI

Merci chevalier Paul.
avatar
Léa
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 14
Date d'inscription : 08/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le légitimisme libéral

Message par Héloise le Jeu 4 Jan 2018 - 20:20

Les "courtisans" si vilipendés ont pourtant, aujourd'hui encore de multiples adeptes, surtout chez ceux qui ont bien l'intention de faire partie du "premier cercle". Bref, d'être vus, d'être reconnus, en recherche de notoriété, en quête d'existence, gouvernés qu'ils sont par leur ego et non parce que leur intention est LE BIEN COMMUN. Méfiez-vous toujours de ceux qui commencent leurs phrases par (et je caricature, évidemment !) : "Moi, personnellement, en ce qui me concerne, JE...."
avatar
Héloise
Titre du rang
Titre du rang


Féminin Messages : 111
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 71
Localisation : Domremy-la-Pucelle

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le légitimisme libéral

Message par Héloise le Jeu 4 Jan 2018 - 20:59

Stéphane Bern !!!! BEURK.... alors ! Il est de ceux, qui, assis entre deux chaises se rallient au camp qui a le vent en poupe.... Jupitérien, il est aujourd'hui, royaliste demain.... Comme beaucoup de gens qui, ayant quelques neurones -contrairement à la majorité- hument le sens du vent et accordent leur violon sur le dernier qui à l'heur de plaire... à l'instant présent. Et comme le disait Laetitia di Buonaparte : "Pourvou que ça doure !".... girouettes, ils le resteront... ce ne sont pas sur ces gens-là qu'il faut compter pour la Restauration.... même et SURTOUT s'ils ont une image médiatique que -d'ailleurs- ils se plaisent à dégrader eux-mêmes en forniquant avec les "médiacrasseux" !
avatar
Héloise
Titre du rang
Titre du rang


Féminin Messages : 111
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 71
Localisation : Domremy-la-Pucelle

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le légitimisme libéral

Message par Mavendorf le Ven 5 Jan 2018 - 9:34

@Héloise a écrit:Stéphane Bern !!!! BEURK.... alors ! Il est de ceux, qui, assis entre deux chaises se rallient au camp qui a le vent en poupe.... Jupitérien, il est aujourd'hui, royaliste demain....

Effectivement, c'est justement en cultivant le paradoxe, qu'ils arrivent à se maintenir dans cet état...

Cercle Robert de Baudricourt a écrit:Stéphane Bern, l'art du double-jeu

« Apparence » Ce qui se donne directement dans un paraître que l'on peut prendre pour l'être même, quoique pourtant on puisse se tromper. Le concept d'apparence prend son sens dans une représentation de la dualité apparence/réalité.

« Trompeuse » Est trompeur ce que l'on prendrait aisément pour autre chose. Un trompe-l'oeil en peinture c'est par exemple la porte peinte qui fait qu'elle est si bien imitée que l'on se cognerait au mur !

Source et suite ICI

_________________
avatar
Mavendorf
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 947
Date d'inscription : 05/12/2017

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le légitimisme libéral

Message par Prince de Talmont le Ven 5 Jan 2018 - 10:39

@Léa a écrit:Et lorsque l'on lit les discours du Prince Louis de Bourbon contre les nostalgiques -en un sens il aurait raison car rien ne doit être figé- et le traditionalisme n'est pas cela au fond, pour la mondialisation etc !!! Vous allez me dire le Roi n'est rien, le principe est tout ... mais quand même.

C'est là la partie la plus sensible du légitimisme, rester fidèle au souverain même si nous ne sommes pas d'accord avec lui.
Cela a du se produire maintes fois dans l'histoire de France, par exemple lorsque François 1er s'est allié avec les ottomans musulmans pour combattre les espagnols catholiques.
Obéir ne signifie pas nous taire. Le roi gouverne en son conseil et si l'UCLF lui sera toujours fidèle, elle le conseillera aussi toujours dans le meilleur sens.

Les mêmes cas de conscience peuvent arriver dans l'Eglise, au sein de laquelle on doit être soumis à l'autorité du Souverain Pontife, même si des prises de position peuvent parfois nous déconcerter.

Toute autorité vient de Dieu, et si nous combattons la République c'est notamment parce qu'elle n'incarne pas l'autorité mais sa destruction. Pour ce qui est des lois qu'elle promulguent, je pense que nous nous y soumettons dans notre vie de tous les jours (par exemple on ne téléphone pas au volant), à moins bien sur qu'elles ne contreviennent à l'ordre naturel et à la loi divine (mais comme je l'ai dit, elle édicte précisément ces "lois", ou plus exactement ces "anti-lois", au nom de la liberté individuelle et contre le principe d'obéissance à l'ordre naturel et divin).

Après il faudrait connaître précisément la pensée du Prince.
La mondialisation est un fait, c'est le mondialisme qui est une idéologie.
La vocation de la France, fille aînée de l'Eglise catholique (universelle), est mondiale.
Les prises de positions fréquentes du prince en faveur de la Religion nous laissent penser qu'il ne saurait cautionner une idéologie mondialiste qui lui semble entièrement contraire.
avatar
Prince de Talmont
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 310
Date d'inscription : 24/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le légitimisme libéral

Message par Semper Fidelis le Ven 5 Jan 2018 - 21:12

Monsieur Daniel Boudet, autoproclamé "de Monplaisir", est un huguenot qui ne comprend pas, refuse viscéralement, les principes d'une monarchie catholique, et qui entretient et nourrit envers le Grand Roi tous les ressentiments de ceux de sa secte en raison de l'Edit de Fontainebleau.

_________________
« Le trône de Saint Louis sans la religion de Saint Louis est une supposition absurde ».
(Chateaubriand)
avatar
Semper Fidelis
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 117
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 55
Localisation : Vivarais

http://leblogdumesnil.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum