LES MOTS ASSASSINS de Monsieur de SAINT-SIMON

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LES MOTS ASSASSINS de Monsieur de SAINT-SIMON

Message par Héloise le Jeu 4 Jan 2018 - 15:04


Que resterait-il du Grand Siècle sans les lignes de Saint-Simon (1675-1755), ce grand seigneur fantasque qui, au soir de sa vie, conjure par l'écriture les angoisses existentielles consécutives à son veuvage, à l'arrivée de la vieillesse et au ressentiment de n'avoir pas mené la vie qu'il eût souhaité. Formidable amas de contradictions, puisque tour à tour excessif eet subtil, aveuglé de haine et pénétrant de psychologie, emporté à la diable et fin observateur de la vie politique, cet homme de petite taille à l'égo surdimensionné est tout d'abord un grand écrivain -lui qui disait ne pas savoir écrire !-, qui fera nombre d'émules, de Chateaubriand à Marcel Proust, en passant par Stendhal et Céline.
SAINT-SIMON, C'EST D'ABORD L'ART SUPREME DE LA FORMULE :
"Cette lettre n'était qu'un tissu d'ordures à faire trembler les plus abandonnés" ; "Il serait ridicule d'augmenter le Conseil déjà absurdement nombreux" ; "Le luxe est une plaie qui est d evenue le cancer intérieur qui ronge les particuliers" ; ou encore, la plus belle de toutes, "L'esprit languissant de vide effleure ainsi bien des objets qui se présentent, avant que d'essayer d'accrocher son ennui sur pas un"... Mais, en même temps, quelle langue de vipère et quel regard inquisitorial mais formidablement juste sur ses contemporains ! Qu'on en juge par ces quelques extraits : "Ce fut un prince à qui on ne peut refuser beaucoup de bon, même de grand, en qui on ne peut méconnaître plus de petit et de mauvais" (Louis XIV) ; "Il s'y bâtit tout l'un sur l'autre, sans dessin général ; le beau et le vilain furent cousus ensemble, le vaste et l'étranglé. L'appartement du Roi et celui de la Reine y ont les dernières incommodités" (Versailles) ; "Un repère de serpents, de charognes et de crapauds" (Marly) ; "Pour lui, les femmes étaient toutes des bêtes, à peine pouvait-il souffrir ses parentes" (le duc de La Rochefoucauld) ; "Il avait infiniment d'esprit avec une figure de plat apothicaire" (le duc de Brissac) ; "Son long nez l'avait fait surnommer la bécasse" (Mme de Mailly) ; "Un amiral était sa bête et un amiral, bâtard du roi, son bourreau" (Chamillart) ; "Elle fut revêtue trente-deux ans durant du personnage de confidente, de maîtresse, d'épouse, de ministre après avoir été si longtemps le néant" (Mme de Maintenon) ; "Un petit homme maigre, effilé, chafouin, à perruque blonde" (l'abbé Dubois) ; "Ce vilain et dangereux escargot se produisit à la Cour et tenta de s'y accrocher" (l'abbé de Caubrun) ; "Il faisait un triste et humiliant personnage, accueilli de personne et aboyé de tous" (le prince de Conti) ; "Il était l'homme le plus chimérique qui avait vécu en nos jours, et le plus susceptible des chimères les plus folles en faveur de sa vanité" (le duc de Bouillon) ; "Elle avait été belle et galante ; quoiqu'elle ne soit pas vieille, les grâces et la beauté s'étaient tournées en gratte-cul" (la princesse d'Harcourt) ; "Il mourut dans un grand âge pour une machine aussi contrefaite et aussi cacochyme que la sienne" (G.C. Fagon)...
Et cela sur des milliers de pages !
En somme, c'est le Grand Siècle par l'autre bout de la lorgnette, et ce n'est pas la moins intéressante manière de le découvrir. On ne se lasse jamais de la méchanceté de M. de Saint-Simon. Bien plus, on en redemande avec une avidité jubilatoire ! G.S.B.

avatar

Héloise
Titre du rang
Titre du rang


Féminin Messages : 163
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 72
Localisation : Domremy-la-Pucelle

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES MOTS ASSASSINS de Monsieur de SAINT-SIMON

Message par Héloise le Jeu 4 Jan 2018 - 15:11

A bien lire M. de Saint-Simon on devrait pratiquer l'humilité sans lésiner sur les moyens car, enfin, est-ce qu'aujourd'hui, même Jupiter sous la bannière républicaine qui a peine à supporter la moindre critique et prétend, de plus, qu'il n'y a pas de "culture française", supporterait la plus légère allusion à "son long nez" ou à l'expression morphopsychologique dont certains sont allés jusqu'au diagnostic de psychopathie ?
avatar

Héloise
Titre du rang
Titre du rang


Féminin Messages : 163
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 72
Localisation : Domremy-la-Pucelle

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES MOTS ASSASSINS de Monsieur de SAINT-SIMON

Message par alerion le Mar 4 Déc 2018 - 17:01

Bonjour
merci pour ces messages!
Le portrait de la duchesse d'Harcourt (Lorraine ? ) m'a toujours ravi au-delà du raisonnable (les fins de repas, notamment

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
alérion
avatar

alerion
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 53
Date d'inscription : 03/12/2018
Age : 54
Localisation : Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum