LE MODERNISME, L'INDIVIDUALISME ET LE LAISSER-FAIRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LE MODERNISME, L'INDIVIDUALISME ET LE LAISSER-FAIRE

Message par Héloise le Sam 23 Déc 2017 - 22:16


Le MODERNISME va de pair avec une conception de la réalité très hétérogène dans laquelle les contradictions apparaissent dès l'abord. Si tant est que MODERNE signifie "récent", le modernisme, quant à lui, désigne des idées éphémères à la mode et qui trahissent les solides valeurs de la tradition. Quant à la MODERNITE, elle est de l'ordre de la dissolution du lien social et de l'effondrement des valeurs traditionnelles. On peut donc tout à fait être "moderne" sans pour autant trahir l'héritage de notre foi, de notre culture et de notre histoire à condition de ne tomber ni dans la modernité, ni dans le modernisme destructeurs.
L'INDIVIDUALISME est soit une conception philosophique, soit une conception politique et selon l'une ou l'autre il est la pire ou la meilleure des choses. La prétention républicaine postule d'ailleurs "avoir libéré l'homme de l'assujettissement à l'Etat" mais n'a pour objet que de jeter à bas l'influence de la religion pour en créer une nouvelle au profit de la République. Nouveau pouvoir temporel, nouveau pouvoir pseudo-spirituel, avec pour slogan "nous ferons de vous des hommes libres, des hommes libérés" et vous pourrez dire "je suis" en devenant l'individu particulier que l'on vous a empêché d'être plutôt qu'un être UNIQUE qui vous valait la fréquentation divine.
Les bases conflictuelles sont alors jetées pour que les oppositions naissent de ce "moi" sulfureux et de cet "ego" dominant. On a déployé les différences pour mieux assujettir : "L'autre est devenu l'enfer" !
Ces conceptions erronées, puisque l'homme ne peut vivre coupé de ses semblables, vont déliter le groupe humain, la famille, les fiertés et les solidarités.
Cette société qui s'est voulue celle des "lumières" est dans la nuit la plus obscure et ne pense qu'à tout réinventer, se faisant le Dieu qu'elle a voulu remplacer, se désistant de sa responsabilité en confondant les mots "liberté" et "laisser-faire".
Le LAISSER-FAIRE : comme toutes les autres approches de ce bulletin, nous nous trouvons devant une DEVIATION, et non une INVENTION de la part des républicains car l'idée vient de loin et du jésuite espagnol Balthazar Graciàn qui écrivait, en 1647 : "il y a des tempêtes et des ouragans dans la vie humaine, c'est prudence de se retirer au port pour les laisser passer. Très souvent les remèdes font empirer les maux. Quand la mer des humeurs est agitée, laissez faire la nature ; si c'est la mer des moeurs, laissez faire la morale...."
On comprend mieux qu'un savoir, une expérience accumulés pendant quinze cents ans de Monarchie aient pu avoir tous les attraits pour les assoiffés de pouvoir qui se sont pompeusement posés comme détenteurs de toutes les sciences humaines en utilisant les bannières éblouissantes du mot "révolution". Ce fut donc une belle opération de manipulation du peuple pour s'emparer physiquement de la personne du Roi, de ce Roi qui avait-on oui-dire préparait d'odieuses "réformes" au bénéfice de ce peuple telles que l'instauration d'un impôt direct égalitaire en remplacement de la taille -inégalitaire- qui buta sur l'hostilité des privilégiés de la bourgeoisie, il procède aussi à la réforme du droit des personnes (abolition de la torture en 1781, abolition du servage en 1779 sur le territoire, abolition du péage corporel des juifs d'Alsace en 1784), et met en place un édit de tolérance des protestants en 1787.
Il est vrai que les hommes conscients des réformes à entreprendre sont notoirement condamnés par avance lorsqu'ils y procèdent.
Par contre, ceux qui font seulement des promesses et ne les tiennent jamais ne courent aucun risque, la crédulité publique préférant un rêve que l'on peut amplifier qu'une réalité à laquelle on doit s'adapter.
L'OBLIGATION D'UN ROI EST DE FAIRE LE BONHEUR DE SON PEUPLE, voilà la pensée de LOUIS XVI.
avatar

Héloise
Titre du rang
Titre du rang


Féminin Messages : 169
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 72
Localisation : Domremy-la-Pucelle

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum