LES TRADITIONS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LES TRADITIONS

Message par Héloise le Mar 19 Déc 2017 - 9:23

LES TRADITIONS
"Se souvenir", voilà le premier pas vers "comprendre". Arnold Schoenberg.
Notre vie quotidienne, ses activités, son rythme accéléré, ne nous empêche pas, très souvent, de nous tourner vers le passé. Nos souvenirs sont toujours présents, que nous acceptons -selon leur nature- d'oublier parfois et c'est aussi un droit que l'oubli.
L'oubli a sa place et permet de se reconstruire, notamment dans celui des conflits et des divisions.
En tant qu'Hommes, nous sommes donc dans la nécessité, tout à la fois, de préserver la mémoire, d'assumer l'oubli et d'aspirer au changement auquel la vie nous contraint.
Dur dilemme de concilier le devoir de mémoire, la nécessité d'oublier et la transmission des traditions.
Notre culture se transmet grâce aux traditions.
Notre philosophie s'élabore grâce à l'oubli de ce qui est mauvais, mais se construit sur cette mémoire qu'on appelle "l'expérience", c'est-à-dire le souvenir des choses vécues et ressenties.
Le mot "traditions" est aujourd'hui battu en brèche et méprisé, il est exsangue en Europe alors qu'on admire sans réserve celles d'autres pays et pourtant, pourtant, l'héritage de nos ancêtres dans lequel chacun devrait se retrouver nous incite plus à la fierté qu'à la démission !
Les traditions portent la mémoire de nos origines et sont l'indispensable sauvegarde contre une mondialisation sauvage en marche ; elles sont notre point de repère pour nous permettre de conserver nos valeurs, en inventer d'autres et rejeter ce qui conduit les peuples et les individus à s'affronter stérilement.
Notre savoir, porté de génération en génération, dans des domaines très variés, nous permet cette identification, cette identité qui nous autorise à exister et à transmettre ce qui fut éprouvé et ressenti dans le bien comme dans le mal, afin de perpétuer l'un et d'éviter la récidive du second.
Une culture, des traditions, ne sont pas des éléments figés, elles connaissent des contradictions, des innovations et des emprunts, elles sont vivantes, elles contiennent "la substantifique moelle" de l'humanité et nous ne saurions survivre à leur éradication.
Elles se perpétuent d'abord dans la famille qui inculque les diciplines de base et puis par les institutions porteuses de la loi et de la religion et devraient permettre -si elles sont transmises- de circuler, d'être intégrées à d'autres cultures, sans les transformer de fond en comble, cela s'appelle l'HUMANITE, celle qui se rattache à la pensée de Schoenberg, part du coeur "se souvenir", passe par la pensée et retourne au coeur par la "compréhension".
Schoenberg rejoint ainsi Sénèque au travers des siècles écrivant : "une grande partie de ceux qui nous ont aimés demeure en nous. Tant d'années, de vies si étroitement nouées, une telle intimité, un tel partage..." ne mèneraient nulle part si nous n'avions pas le désir de rendre hommage à nos anciens, à nos coutumes, à notre culture, à ceux qui ont fait notre histoire, l'Histoire dont nous suivons la même route.
Et cette oeuvre commune nous permettra ainsi de leur dire :
"MON COEUR RESTE FIDELE A VOTRE SOUVENIR" !

avatar

Héloise
Titre du rang
Titre du rang


Féminin Messages : 170
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 72
Localisation : Domremy-la-Pucelle

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES TRADITIONS

Message par Semper Fidelis le Mer 20 Déc 2017 - 14:28

Il est clair que ceux qui imaginent "la tradition" (et cela aussi dans le domaine religieux) comme étant la reproduction indéfiniment répétée d'un passé figé, se trompent lourdement.
La tradition est vie et vivifiante : c'est le flux de vie qui monte des racines et se transmet à tout le corps vivant - tronc, branches, feuilles, fleurs et fruits - pour permettre le développement organique et harmonieux.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
« Le trône de Saint Louis sans la religion de Saint Louis est une supposition absurde ».
(Chateaubriand)

"La contre-révolution n'est pas la révolution à l'envers, mais le contraire de la révolution"
(Joseph de Maistre)
avatar

Semper Fidelis
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 144
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 56
Localisation : Vivarais

http://leblogdumesnil.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum