Interrogations sur la Foi, l'Église et la religion en général

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Interrogations sur la Foi, l'Église et la religion en général

Message par Royalys le Mer 13 Déc 2017 - 8:36

Bonjour,

Je pose ici une question d'ordre religieuse et pratique, n'ayant jamais vraiment eu cours de Catéchisme j'ignore quelles sont les sacrements de l’Église; Je sais que nous avons le Baptême, la Communion (je crois qu'on le dénomme ainsi) et le Mariage, mais c'est tout ce que je sais. J'aimerai savoir quelles sont leurs rôles et leur importance dans la vie du Chrétien dans son quotidien, aussi, si quelqu'un le sait et accepterai de me répondre ça serait très gentil.

Un résumé rapide me suffira, aussi j'espère ne pas trop faire perdre de temps à celui qui acceptera de me répondre.
Royalys

Royalys
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 38
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interrogations sur la Foi, l'Église et la religion en général

Message par Emmanuel le Mer 13 Déc 2017 - 8:41

Je te conseille de lire le catéchisme tu y trouveras la réponse

http://www.vatican.va/archive/FRA0013/_INDEX.HTM

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Les hommes d'armes batailleront et Dieu donnera la victoire.
Emmanuel

Emmanuel
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 32
Date d'inscription : 13/12/2017
Localisation : Maine Normand

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interrogations sur la Foi, l'Église et la religion en général

Message par Mavendorf le Mer 13 Déc 2017 - 8:42

Il y a sept sacrements : le Baptême, la Confirmation, l'Eucharistie, la Pénitence, l'Extrême onction, l'Ordre et le Mariage.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Mavendorf

Mavendorf
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 2090
Date d'inscription : 05/12/2017

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interrogations sur la Foi, l'Église et la religion en général

Message par Henryk le Mer 13 Déc 2017 - 8:43


_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Henryk

Henryk
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1950
Date d'inscription : 05/12/2017
Age : 53
Localisation : Forez

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interrogations sur la Foi, l'Église et la religion en général

Message par Royalys le Mer 13 Déc 2017 - 8:44

Merci à vous tous!

Je vais lire ça de suite!
Royalys

Royalys
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 38
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas

Interrogations sur la Foi et la religion en général

Message par Michaël le Mer 13 Déc 2017 - 8:50

Bonjour,

Concernant le droit et bientôt le permis médical de tuer légalement
et l'interdiction d'empêcher la mort médicalement assistée et légale
du point de vue des lois de la ripoublique,
j'ai été choqué d'entendre à la radio un pasteur protestant se moquer d'un chrétien orthodoxe
avec ruse et perversité psychologique.
Lorsque le chrétien orthodoxe disait que prétendre rendre service aux gens
en les aidant à mourir vite sur ordonnance,
(obliger la mort d'un bébé,
nier le fait que c'est tuer un être humain, nier la souffrance des femmes avortées,
prétendre rendre service en donnant la mort médicalement à des personnes âgées,
à des personnes en maladie psychiatrique, ou à des personnes en prison,
sous le prétexte de leur rendre service)
est une culture du mal,
une totale inversion des valeurs,
et que c'est le contraire de Dieu qui est là dessous.

A la question qu'en pensez-vous ?
le pasteur protestant a répondu, je cite : "Vous êtes peut-être plus proche du mauvais
pour savoir ce qui vient de lui, vous le connaissez mieux que moi".
J'ai trouvé cette phrase très insultante et méprisante,
pour ne pas dire arrogante et immonde !
Qui plus est envers un vrai croyant sincère en la Divinité de Jesus Christ.
Dommage que le Chrétien Orthodoxe n'ait pas répondu à cette insulte à peine déguisée !

Ensuite le pasteur protestant a dit ceci : "le Bien et le Mal doivent être repensés selon les circonstances".
Ainsi un prétendu Chrétien s'arroge le droit de définir
"selon les circonstances" et selon des problématiques de cette société présente,
ce qui est Bien ou ce qui est Mal ?
Ce serait donc, à mon sens, cautionner toutes les dérives de la culture de mort, citées plus haut.
Ce serait s'arroger le droit, en tant qu'être humain, de choisir "selon les circonstances"
et décider à titre d'être humain, ce qui est Bien ou ce qui est Mal,
selon les époques,
et pourquoi pas selon les équipes politiques au pouvoir pendant qu'il y est ?
Je pense, quant à moi, que les êtres humains n'ont pas la Sagesse, et que c'est Dieu Lui Seul
qui a défini ce qui est Bien et ce qui est Mal,
dans les Dix Commandements,
plus le onzième qui les résume tous,
dans l'Enseignement donné par Notre Seigneur Jesus Christ.
Qu'en pensez-vous, chers Soeurs et Frères en Christ ?
Peut-il encore prétendre aimer Dieu, et le servir,
celui qui s'arroge le droit de "repenser" selon les circonstances,
le Bien et le Mal ?
Je vous laisse me donner votre avis.
Michaël

Michaël
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 2
Date d'inscription : 04/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi Dieu permet-il le mal et les malheurs?

Message par Semper Fidelis le Mer 13 Déc 2017 - 8:53

Le mystère du mal et de la souffrance est celui qui peut éloigner les âmes de Dieu et de la foi
ou au contraire les en faire approcher de manière plus étroite et plus intime...

Saint Augustin donne des éléments de réponse et de réflexion dans une lettre où il répondait à une pieuse chrétienne prénommée Maxima : Dieu se sert de l'iniquité pour exercer et faire avancer les saints...

Lire cette lettre :
http://leblogdumesnil.unblog.fr/2013/01/12/2013-5-dieu-se-sert-de-liniquite…
Semper Fidelis

Semper Fidelis
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 92
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 56
Localisation : Vivarais

http://leblogdumesnil.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interrogations sur la Foi, l'Église et la religion en général

Message par Pérégrin le Mer 13 Déc 2017 - 8:54

Thème éminemment maistrien : la souffrance est un chemin de retour vers Dieu, une purification au creuset, qui doit déboucher sur un plus grand bien. Ainsi en est-il du chirurgien qui ampute un membre gangréné : ses outils sont terribles et effrayants, pourtant le médecin ne veut que nous sauver la vie. Appliqué à la politique, ce principe permet de considérer la Révolution française comme la terrible expiation du XVIIIe philosophique.

Individuellement, il y a deux raisons à la souffrance : soit la conséquence de nos péchés ou de celle des autres, soit une épreuve occasion de mérite. Celui qui souffre expie pour lui-même ou pour autrui, selon le principe de réversibilité des peines. C'est le thème du juste souffrant, qui culmine dans le Sacrifice infini de la Croix. La souffrance peut aussi être le lieu d'expression de l'amour pour Dieu ; en ce point, l'homme est supérieur à l'ange, car il peut souffrir pour Dieu, chose impossible aux purs esprits.
avatar

Pérégrin
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 3
Date d'inscription : 08/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interrogations sur la Foi, l'Église et la religion en général

Message par suzanne le Mer 13 Déc 2017 - 8:54

Question aux theologiens du forum. Si Dieu permet le mal, et que Dieu est infiniment bon, comment expliquer son origine ? (L'origine du mal)
avatar

suzanne
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 1
Date d'inscription : 09/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interrogations sur la Foi, l'Église et la religion en général

Message par Semper Fidelis le Mer 13 Déc 2017 - 8:55

La liberté laissée à la créature, tout simplement.
Comme il ne peut pas y avoir d'amour sans liberté et que Dieu souhaite une communion et communication d'amour entre Lui-même et Ses créatures spirituelles (anges et hommes), il leur a fait le don de la liberté... avec le risque de voir celle-ci retournée contre Lui.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
« Le trône de Saint Louis sans la religion de Saint Louis est une supposition absurde ».
(Chateaubriand)

"La contre-révolution n'est pas la révolution à l'envers, mais le contraire de la révolution"
(Joseph de Maistre)
Semper Fidelis

Semper Fidelis
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 92
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 56
Localisation : Vivarais

http://leblogdumesnil.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interrogations sur la Foi, l'Église et la religion en général

Message par Mavendorf le Mer 13 Déc 2017 - 8:56

Le mal s'exprime, dès que l'homme fait un usage fautif (négatif) de la liberté dont Dieu l'a doté. Si nous disons que Dieu est bon, si nous avons foi en Lui, Il ne peut pas être à l'origine du mal, ceux qui disent l'inverse sont bien souvent les athées qui se servent de cet argument pour se déresponsabiliser eux mêmes... Ils vous diront "Si Dieu le permet, alors pourquoi m'en priver ? (mauvais usage de la liberté)", à noter qu'inconsciemment ils reconnaissent déjà Son existence... Toujours est-il que c'est un problème qui nous place bien souvent en opposition avec les non-croyants.

Et pourtant Dieu dans Sa bonté donne la terre aux hommes pour qu'ils s'en occupent, la cultivent, fondent une famille, la fassent prospérer. Ainsi dans le respect des lois de Dieu, l'homme participe avec amour et application à la création, sans jamais chercher à prendre Sa place (droits de l'Homme = liberté sans principes = dérive vers le mal). L'observation du réel et de l'histoire, nous prouve que la cité catholique repose sur des bases beaucoup plus saines et respectueuses de la nature, que la (les) sociétés sans-Dieu.

Pour un Catholique, le mal puise sa source principalement dans le rejet, l'absence ou la négation de Dieu.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Mavendorf

Mavendorf
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 2090
Date d'inscription : 05/12/2017

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interrogations sur la Foi, l'Église et la religion en général

Message par viveleroy le Mer 13 Déc 2017 - 8:57

Pour simplifier, et appuyer ce qui est déjà dit, je rajouterai que (hormis le mal spirituel que vous avez déjà expliqué par principe de liberté laissé par Dieu et sans lequel aucun mérite ne serait possible pour gagner ciel), les maux temporels, sont la conséquence des péchés. Et doivent nous servir pour les expier. D'ailleurs c'est souvent dans les souffrances que les plus grandes conversions se font.
viveleroy

viveleroy
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 6
Date d'inscription : 08/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interrogations sur la Foi, l'Église et la religion en général

Message par Camisard le Mer 13 Déc 2017 - 8:59

@Mavendorf a écrit:Pour un Catholique, le mal puise sa source principalement dans le rejet, l'absence ou la négation de Dieu.

On peut même préciser que le mal EST le rejet, l'absence , ou la négation de Dieu. Les premiers chapitres de la Genèse qui suivent l'expulsion du jardin d'Eden sont édifiants!

A ce sujet, il existe une très belle prophétie qui mérite d'être lue avec attention: Il s'agit de la vision du Souverain Sacrificateur en Zacharie chapitre 3, verset 1 à 10

On y voit que Satan se pose en procureur pour exploiter notre faiblesse

Que Dieu pardonne notre faiblesse,

et surtout que Dieu fait la promesse de vaincre le mal à celui qui garde Ses commandements !
Camisard

Camisard
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 73
Date d'inscription : 08/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interrogations sur la Foi, l'Église et la religion en général

Message par Pérégrin le Mer 13 Déc 2017 - 9:00

Il faut préciser que le mal moral prend sa source dans le cœur méchant de l'homme, et que Dieu n'en est pas responsable.
Quant au mal physique, en ce qu'il est une conséquence du mal moral, il est entièrement imputable à l'homme.

Dieu n'est donc jamais l'auteur du mal, Il le permet seulement, car dans le cas contraire il n'y aurait plus de libre-arbitre.
avatar

Pérégrin
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 3
Date d'inscription : 08/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interrogations sur la Foi, l'Église et la religion en général

Message par viveleroy le Mer 13 Déc 2017 - 9:01

Et bien souvent Dieu permets le mal pour en tirer un plus grand bien !
viveleroy

viveleroy
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 6
Date d'inscription : 08/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interrogations sur la Foi, l'Église et la religion en général

Message par Semper Fidelis le Mer 13 Déc 2017 - 9:02

C'est exactement l'enseignement de Saint Augustin, dans l'homélie lue au deuxième nocturne des matines du dimanchede la septuagésime :

"Dans Sa sagesse, Il a mieux aimé tirer le bien du mal, que de permettre aucun mal".

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
« Le trône de Saint Louis sans la religion de Saint Louis est une supposition absurde ».
(Chateaubriand)

"La contre-révolution n'est pas la révolution à l'envers, mais le contraire de la révolution"
(Joseph de Maistre)
Semper Fidelis

Semper Fidelis
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 92
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 56
Localisation : Vivarais

http://leblogdumesnil.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interrogations sur la Foi, l'Église et la religion en général

Message par Camisard le Mer 13 Déc 2017 - 9:03

Ce topic me rappelle-toutes proportions gardées- la discussion qui a eu lieu il y a quelques deux mille ans entre Job et ses amis et rapportée dans le Livre de Job.

Les conclusions du Livre de Job sont :

-Dieu peut envoyer des épreuves pour nous punir, nous éprouver, nous affermir ou nous enseigner! Mais Lui seul en connait la raison ("Ou etait tu quand J'ai fondé la Terre?" Ch38v4)

-Que Dieu nous récompense par des bénédictions ou non, notre attitude envers Lui doit être identique, dans le sens ou nous lui devons le plus grand respect et la plus grand obéissance ("Je sais que Tu peux tout" dit Job -Ch42v2)
Camisard

Camisard
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 73
Date d'inscription : 08/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interrogations sur la Foi, l'Église et la religion en général

Message par viveleroy le Mer 13 Déc 2017 - 9:04

Vive Louis XX
viveleroy

viveleroy
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 6
Date d'inscription : 08/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interrogations sur la Foi, l'Église et la religion en général

Message par Solognot le Mer 13 Déc 2017 - 9:05

L'homme est libre et le diable est bien actif en ces temps
Solognot

Solognot
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 179
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 62
Localisation : Au bord du Leman

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interrogations sur la Foi, l'Église et la religion en général

Message par Semper Fidelis le Mer 13 Déc 2017 - 9:06

Le diable a une certaine marge de manoeuvre 'pour mettre à l'épreuve et perfectionner les élus de Dieu'
mais il est en même temps enchaîné...
Quand dans la cour d'une ferme, un chien agressif est enchaîné, on se débrouille si on ne veut pas se faire mordre pour ne pas entrer dans le périmètre que lui laisse la chaîne à laquelle il est attaché :
l'image n'est pas de moi, mais de St Augustin, qui ajoute : "il faut être fou pour aller se faire mordre par un chien enchaîné"...
mais en définitive il y a pas mal de fous ici-bas!!!
Semper Fidelis

Semper Fidelis
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 92
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 56
Localisation : Vivarais

http://leblogdumesnil.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interrogations sur la Foi, l'Église et la religion en général

Message par Semper Fidelis le Mer 13 Déc 2017 - 9:06

Un petit texte de l'abbé Houghton sur le problème de la souffrance et la Croix :

http://leblogdumesnil.unblog.fr/2013/03/27/2013-33-alors-que-le-monde-fuit-la-souffrance-nous-pouvons-letreindre/

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
« Le trône de Saint Louis sans la religion de Saint Louis est une supposition absurde ».
(Chateaubriand)

"La contre-révolution n'est pas la révolution à l'envers, mais le contraire de la révolution"
(Joseph de Maistre)
Semper Fidelis

Semper Fidelis
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 92
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 56
Localisation : Vivarais

http://leblogdumesnil.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interrogations sur la Foi, l'Église et la religion en général

Message par Eduardo le Mer 13 Déc 2017 - 9:09

Le Bien et le mal sont les enjeux de notre libre-arbitre.

Suite de cette publication supprimée. ]Les "7 réincarnations" est une croyance bouddhiste. La réincarnation est une croyance qui fut censurée et déclarée hérétique au deuxième concile de Constantinople et toujours fermement condamnée par les Pères de l'Eglise. Modo]
avatar

Eduardo
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 1
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 76

http://naissancedelafrance.vraiforum.com/portal.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interrogations sur la Foi, l'Église et la religion en général

Message par Chatril du Loeuvon le Mer 13 Déc 2017 - 9:10

Bonsoir,
Cher Semper Fidelis, votre lien ne fonctionne pas.

Vive le roy
avatar

Chatril du Loeuvon
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 2
Date d'inscription : 08/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interrogations sur la Foi, l'Église et la religion en général

Message par Invité le Mer 13 Déc 2017 - 9:12

@Chatril du Loeuvon a écrit:Bonsoir,
           Cher Semper Fidelis, votre lien ne fonctionne pas.

Vive le roy

Cela fonctionne à présent Wink
avatar

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Qu'est-ce que la foi?

Message par Semper Fidelis le Mer 13 Déc 2017 - 12:56

Peut-être, avant de dire ce qu'elle est, importe-t-il de dire ce qu'elle n'est pas!
Ainsi - et sans épuiser la liste de ce qu'elle n'est pas - je peux affirmer que :

- La FOI n'est pas un sentiment.
- La FOI n'est pas une connaissance intellectuelle.
- La FOI ne consiste pas non plus en une évidence rationnelle.
- La FOI n'est pas une "croyance".
- La FOI n'est pas non plus "l'absence de doutes"...

Beaucoup de personnes s'imaginent que dire que Dieu existe ne peut être que le fait d'un "croyant"
alors qu'en réalité celui qui dit : "Dieu existe" ne fait pas un acte de foi,
mais énonce seulement un fait connu par un acte naturel de l'intelligence.
Semper Fidelis

Semper Fidelis
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 92
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 56
Localisation : Vivarais

http://leblogdumesnil.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interrogations sur la Foi, l'Église et la religion en général

Message par Solognot le Mer 13 Déc 2017 - 12:57

Il m'est arrivé qu'on on me demande ce qu'est la foi:
Je me suis souvent posé la question et un jour j'ai trouvé la réponse de Saint Paul dans son épître aux hébreux chapitre XI verset 1:
"Or la foi est le fondement des choses qu'on doit espérer, et la démonstration de celles qu'on ne voit point."

Je suis preneur de votre connaissance cher Semper Fidelis et je vous en remercie
Solognot

Solognot
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 179
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 62
Localisation : Au bord du Leman

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interrogations sur la Foi, l'Église et la religion en général

Message par Emmanuel le Mer 13 Déc 2017 - 12:58

Je retiens la définition du catéchisme du Concile de Trente:

"Le mot de Foi dans la Sainte Ecriture a plusieurs significations. Ici nous le prenons pour cette vertu par laquelle nous donnons un assentiment plein et entier aux vérités révélées de Dieu."

Vive le roy Vive le roy Vive le roy Vive le roy Vive le roy Vive le roy Vive le roy Vive le roy
Vive le roy Vive le roy
Vive Louis XX
Emmanuel

Emmanuel
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 32
Date d'inscription : 13/12/2017
Localisation : Maine Normand

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interrogations sur la Foi, l'Église et la religion en général

Message par Semper Fidelis le Mer 13 Déc 2017 - 12:59

Deux préliminaires à mon message de ce jour:


1) En tout premier lieu, je vous prie d'excuser mon retard à répondre au fil de cette discussion : de très nombreuses activités et sollicitations ne me laissent pas le loisir d'intervenir ici autant que je le souhaiterais.
2) En second lieu, et tout en remerciant Solognot et Emmanuel d'avoir apporté deux "définitions" à la suite de mon premier message, et afin que nous allions plus loin que des "définitions" toutes faites, permettez-moi de tenir un peu le rôle de "l'avocat du diable" (si j'ose dire)...


* * * * * * *
Soyons clairs et disons-le tout de go :
Une réponse claire et lumineuse à la question "qu'est-ce que la foi?" se révèle vraiment difficile.


Si l'on pouvait aisément y répondre, on l'aurait fait depuis longtemps!
Les définitions transcrites par Solognot et Emmanuel semblent convaincantes, péremptoires, irréfragables...
et bien évidemment il n'est pas question pour moi de les remettre en question!!!
Toutefois, permettez moi de vous faire remarquer comment ces "réponses", d'apparence si limpides, restent en partie obscures.


La définition donnée par Saint Paul dans l'épître aux Hébreux est en tous points admirable :
pour ce qui me concerne elle a fait l'objet de longs méditations et approfondissements lorsque j'étais au noviciat.
La traduction retranscrite ici : "La foi est le fondement des choses qu'on doit espérer, la démonstration de celles que l'on ne voit point" est celle de la "Sainte Bible selon la Vulgate" de l'abbé Glaire.


D'autres traductions sont possibles et légitimes : les mots utilisés par l'Apôtre sont très riches et susceptibles de porter des sens qui ne trouvent pas toujours leur résonance dans les mots habituellement correspondants de notre français contemporain.
En latin nous avons :
Est autem fides sperandarum substantia rerum, argumentum non apparentium (Heb XI 1)


Un autre traducteur catholique, l'abbé Drioux, qui publia au 19e siècle une "Sainte Bible" en 8 volumes où l'on trouve les textes latins et français et de nombreuses notes très riches alimentées par les commentaires des Pères de l'Eglise
préfère traduire:
"La foi est le fondement des choses que l'on doit espérer, et une pleine conviction de celles qu'on ne voit point".


Dans les deux cas le mot latin "substantia" a été rendu par "fondement", alors que nous avons en français le mot "substance".
Qu'est ce qui a fait préférer l'un à l'autre?


L'abbé Drioux explique en note:
"Sperandarum substantia rerum : La foi est le principe, la base, le fondement de notre espérance. Le mot substance, dit Saint Thomas, est pris ici pour le commencement de la chose. C'est comme si nous disions que les premiers principes indémontrables sont la substance de la science. Argumentum non apparentium : le mot argument, qui signifie preuve, se prend ici subjectivement, c'est-à-dire, pour l'effet de la preuve. C'est ce que nous appelons la conviction".


Les notes du Rd Père Tintori ajoutées à la traduction de l'abbé Glaire sus-citée nous disent:
"La foi est le fondement des choses à espérer : l'espérance s'appuie sur elle qui nous rend les choses à venir comme présentes. La foi s'appelle une conviction comme étant la certitude absolue de la vérité d'après cet argument qui la rend rationnelle..."


Sommes-nous plus avancés?
La définition de Saint Paul, tout comme celle du catéchisme du Concile de Trente, sont aussi éclairantes que des définitions de dictionnaire, c'est-à-dire qu'à la place d'un seul mot difficile à comprendre nous en avons une flopée!


Au risque de paraître un peu "iconoclaste" permettez-moi donc ces questions :
- La Révélation divine est-elle une espèce de courtage?
- Notre-Seigneur Jésus-Christ est-il venu nous proposer une espèce d'assurance-vie-éternelle?
- Que veut donc dire : espérer une chose?
- Qu'est ce que la démonstration d'une chose que l'on ne voit pas?


Il peut arriver que j'aie la ferme assurance de choses totalement infondés, absolument absurdes!
Je peux aussi admettre la démonstration de choses que je ne vois pas : par exemple, je n'ai jamais vu de microbe, mais j'admets qu'il en existe => c'est une forme de croyance, ce n'est pas la foi!


La définition de l'épître aux Hébreux établit un lien étroit entre la foi et l'espérance, mais je peux espérer des choses très banales et cela ne signifie pas que le Bon Dieu y soit toujours impliqué : j'espère qu'il fera beau pour telle réunion de famille, ou j'espère que vous serez nombreux à réfléchir sur les choses que j'écris... j'exprime une espérance, mais c'est sans rapport avec la foi!


On se heurte aux mêmes difficultés avec la définition du catéchisme de Trente : "vertu", "assentiment", "plein et entier", "vérités révélées"... que mettons-nous sous ces mots?


Ces premiers éléments, un peu provocateurs je le concède, n'ont pas d'autre but que de vous pousser à la réflexion personnelle et à l'approfondissement.


En rester à une définition que nous recevons sans l'intégrer pleinement n'est pas répondre à la question.
Si je vous "cuisine" de la sorte, c'est parce que je veux justement provoquer cette réflexion personnelle sans laquelle il n'y a pas de véritable intégration ni adhésion.
_________________
« Le trône de Saint Louis sans la religion de Saint Louis est une supposition absurde ».

(Chateaubriand)
Semper Fidelis

Semper Fidelis
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 92
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 56
Localisation : Vivarais

http://leblogdumesnil.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interrogations sur la Foi, l'Église et la religion en général

Message par Solognot le Mer 13 Déc 2017 - 13:00

Merci Semper fidelis; merci pour vos écrits, qui soyez en certain me pousse comme vous le souhaitez à la réflexion personnelle et à l'approfondissement

J'aime me plonger dans le "Catéchisme de Meaux" publié par Monseigneur Frédéric Lamy...En fait un petit livre de catéchisme qui était à ma mère , âgée aujourd'hui de 84 ans
J'y ai trouvé:

La Foi est une vertu surnaturelle par laquelle nous croyons fermement toutes les vérités que Dieu a révélées, et qu'il nous enseigne par son Eglise.

et aussi:

L'Espérance est une vertu surnaturelle par laquelle nous attendons de Dieu, avec une ferme confiance, sa grâce en ce monde et sa gloire dans le ciel.

Tout ceci y est développé, c'est la 20 ème leçon du 1er commandement / Des vertus théologales, de la Foi, de l’espérance, de la Charité
Solognot

Solognot
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 179
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 62
Localisation : Au bord du Leman

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interrogations sur la Foi, l'Église et la religion en général

Message par Solognot le Mer 13 Déc 2017 - 13:01

J'ai enfin reçu mon catéchisme de trente.
"La connaissance n'est autre chose que la foi, par laquelle, et sans hésitation aucune, nous tenons pour certain tout ce que l'autorité de la sainte Eglise notre mère nous propose comme révélé de Dieu"
D'où l'importance essentielle sans doute de nourrir notre Foi pour ne pas qu'elle faiblisse et qu'elle grandisse. J'y vois ici l'importance du symbole des Apôtres, profession de Foi et d'Espérance: le Crédo qui nous nous enseigne les principaux articles de notre sainte foi.
1. Je crois en Dieu, le Père tout-puissant, Créateur du ciel et de la terre ;
2. Et en Jésus-Christ, son Fils unique, Notre Seigneur
3. Qui a été conçu du Saint-Esprit, est né de la Vierge Marie ;
4. A souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié, est mort et a été enseveli ;
5. Est descendu aux enfers, et le troisième jour est ressuscité d’entre les morts ;
6. Est monté aux cieux, est assis à la droite de Dieu, le Père tout-puissant ;
7. D’où il viendra juger les vivants et les morts.
8. Je crois au Saint-Esprit ;
9. A la sainte Eglise catholique, à la communion des saints ;
10. A la rémission des péchés ;
11. A la résurrection de la chair ;
12. A la vie éternelle.
Ainsi soit-il.

"Que veut dire le mot Credo, je crois, que vous dites au commencement du Symbole ?
Le mot Credo, je crois, veut dire : je tiens pour absolument vrai tout ce qui est contenu dans ces douze articles, et je le crois plus fermement que si je le voyais de mes yeux ; parce que Dieu, qui ne peut ni se tromper ni tromper personne, a révélé ces vérités à la sainte Eglise catholique et par elle nous les révèle à nous-mêmes."

http://www.fsspx.org/fr/la-foi-enseignement/catechisme-de-saint-pie-x/les-v…

Donc, j'ai le Foi, je crois absolument sans aucun doute l'abrégé des vérités de la foi enseignées par les apôtres (le Crédo) et la doctrine chrétienne que nous recevons de la sainte Eglise catholique.

Pour moi, il n'y a aucun doute sur ce que m'enseigne la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X , mais que penser alors du devenir de la Foi des catholiques perdus avec Vatican II et l'image d'un pape embrassant le Coran ?
Solognot

Solognot
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 179
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 62
Localisation : Au bord du Leman

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interrogations sur la Foi, l'Église et la religion en général

Message par Gilgalaad le Mer 13 Déc 2017 - 13:02

1. Je crois en Dieu, le Père tout-puissant, Créateur du ciel et de la terre ;
2. Et en Jésus-Christ, son Fils unique, Notre Seigneur
3. Qui a été conçu du Saint-Esprit, est né de la Vierge Marie ;
4. A souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié, est mort et a été enseveli ;
5. Est descendu aux enfers, et le troisième jour est ressuscité d’entre les morts ;
6. Est monté aux cieux, est assis à la droite de Dieu, le Père tout-puissant ;
7. D’où il viendra juger les vivants et les morts.
8. Je crois au Saint-Esprit ;
9. A la sainte Eglise catholique, à la communion des saints ;
10. A la rémission des péchés ;
11. A la résurrection de la chair ;
12. A la vie éternelle.
Ainsi soit-il.

1'. Credo in Deum Patrem omnipotentem, Creatorem caeli et terrae ;
2'. Et in lesum Christum Filium eius unicum, Dominum nostrum,
3'. qui conceptus est de Spiritu Sancto, natus ex Maria Virgine,
4'. passus sub Pontio Pilato, crucifixus, mortuus et sepultus ;
5'. descendit ad inferos, tertia die resurrecit a mortuis ;
6'. ascendit ad caelos, sedet ad dexteram Dei Patris omnipotentis ;
7'. inde venturus est iudicare vivos et mortuos.
8'. Credo in Spiritum Sanctum,
9'. sanctam Ecclesiam catholicam, sanctorum communionem,
10'. remissionem peccatorum,
11'. carnis resurectionem,
12'. vitam aeternam.
Amen
Gilgalaad

Gilgalaad
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 36
Date d'inscription : 08/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interrogations sur la Foi, l'Église et la religion en général

Message par BloodyMarie le Mer 13 Déc 2017 - 13:03

@Solognot a écrit:J'ai enfin reçu mon catéchisme de trente.
"La connaissance n'est autre chose que la foi, par laquelle, et sans hésitation aucune, nous tenons pour certain tout ce que l'autorité de la sainte Eglise notre mère nous propose comme révélé de Dieu"
D'où l'importance essentielle sans doute de nourrir notre Foi pour ne pas qu'elle faiblisse et qu'elle grandisse. J'y vois ici l'importance du symbole des Apôtres, profession de Foi et d'Espérance: le Crédo qui nous nous enseigne les principaux articles de notre sainte foi.
1. Je crois en Dieu, le Père tout-puissant, Créateur du ciel et de la terre ;
2. Et en Jésus-Christ, son Fils unique, Notre Seigneur
3. Qui a été conçu du Saint-Esprit, est né de la Vierge Marie ;
4. A souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié, est mort et a été enseveli ;
5. Est descendu aux enfers, et le troisième jour est ressuscité d’entre les morts ;
6. Est monté aux cieux, est assis à la droite de Dieu, le Père tout-puissant ;
7. D’où il viendra juger les vivants et les morts.
8. Je crois au Saint-Esprit ;
9. A la sainte Eglise catholique, à la communion des saints ;
10. A la rémission des péchés ;
11. A la résurrection de la chair ;
12. A la vie éternelle.
Ainsi soit-il.

"Que veut dire le mot Credo, je crois, que vous dites au commencement du Symbole ?
Le mot Credo, je crois, veut dire : je tiens pour absolument vrai tout ce qui est contenu dans ces douze articles, et je le crois plus fermement que si je le voyais de mes yeux ; parce que Dieu, qui ne peut ni se tromper ni tromper personne, a révélé ces vérités à la sainte Eglise catholique et par elle nous les révèle à nous-mêmes."

http://www.fsspx.org/fr/la-foi-enseignement/catechisme-de-saint-pie-x/les-v…

Donc, j'ai le Foi, je crois absolument sans aucun doute l'abrégé des vérités de la foi enseignées par les apôtres (le Crédo) et la doctrine chrétienne que nous recevons de la sainte Eglise catholique.

Pour moi, il n'y a aucun doute sur ce que m'enseigne la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X , mais que penser alors du devenir de la Foi des catholiques perdus avec Vatican II et l'image d'un pape embrassant le Coran ?


Je me pose les même questions, je doute de plein de choses car je considère avoir la Foi, mais peut-on dire que le St Père a la foi après tous les gestes envers les autres religions qu'il a fait ?De même j'ai mis à la poubelle le Catéchisme de JPII pour adopter celui de Trente.
avatar

BloodyMarie
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 3
Date d'inscription : 08/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interrogations sur la Foi, l'Église et la religion en général

Message par Semper Fidelis le Mer 13 Déc 2017 - 13:04

Pardonnez-moi, je vous prie (et une fois de plus) mon retard à vous répondre.

Quelques réflexions préalables :

1) Il est évident que le symbole (qu'il s'agisse de celui des Apôtres ou celui de Nicée-Constantinople-Chalcédoine) énonce un résumé des principales vérités de la foi...
Mais la récitation du symbole, même si elle est importante, ne suffit pas : la preuve en est que vous avez à l'heure actuelle dans les églises (et je ne parle pas que des églises "modernistes") un certain nombre de personnes qui récitent avec une certaine application les formules du symbole (voire qui les chantent) mais qui - dans le fond de la réalité - n'ont pas vraiment la foi, ou bien n'ont pas toute la foi.

2) Les définitions, les formules sont importantes, mais la foi est ESSENTIELLEMENT (i.e. dans son essence) >>>
L'ADHESION A DIEU QUI SE REVELE, l'adhésion à ce que Dieu dit aux hommes à propos de Lui-même et de Ses oeuvres, l'adhésion à la Révélation divine.
Voilà pourquoi "avoir la foi" ce n'est pas dire : "Dieu existe"
parce que la connaissance de l'existence de Dieu n'est pas le fait de la révélation, mais elle est accessible par les lumières de la seule raison humaine = dire que Dieu existe n'est pas faire un acte de foi mais un acte d'intelligence.
(cf. 1er chapitre de l'épitre aux Romains et premier concile du Vatican).

3) La foi consiste à adhérer à des choses que ni notre sensibilité, ni nos sentiments, ni notre intelligence, ni notre raison, ni la science humaine ne peuvent nous faire connaître : elle consiste à reconnaître et accepter comme véridiques des choses qui n'appartiennent pas au domaine de notre connaissance naturelle, elle consiste à reconnaître et accepter comme véridiques des choses que ni notre sensibilité ni nos sentiments ni notre intelligence ni notre raison ni aucune forme de connaissance humaine naturelle ne peuvent nous dévoiler, des choses que DIEU SEUL peut dire à Son sujet, des choses qui sont et vont au-delà de tout mode de connaissance naturel.

4) Ainsi la foi est un acte de confiance (en Français classique, "donner sa foi" à quelqu'un c'est s'en remettre à lui avec confiance) : nous sommes certains que Dieu ne peut ni se tromper ni nous tromper, nous sommes certains que Dieu est vérité et n'agit envers nous que dans la vérité, et nous adhérons à ce qu'il nous dit de Lui-même (= la Révélation) quand bien même notre sensibilité, nos sentiments, notre intelligence, notre raison et les représentants des sciences humaines nous diraient le contraire ou nous donneraient "l'évidence" du contraire.

5) La foi peut exister dans une âme quand bien même cette âme aurait dans ses facultés naturelles l'évidence du contraire. La foi n'est pas la même chose que "le sentiment de la foi". Songez à Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus de la Sainte Face qui, dans les derniers mois de sa vie terrestre, vécut avec l'EVIDENCE SENSIBLE ET RATIONNELLE que Dieu n'existait pas, qu'il n'y avait rien après la mort, que l'éternité n'était qu'un leurre... etc. Et pourtant elle n'a pas perdu la foi : elle avait perdu le sentiment de la foi, mais PAR SA VOLONTE (et de manière héroïque), à l'encontre de tout ce qu'elle ressentait humainement, elle ne cessait pas d'avoir la foi, elle ne cessait pas d'adhérer à ce que l'Eglise enseigne, elle ne cessait pas d'adhérer à la Révélation divine.

Nota bene:
La question du baiser donné au livre du coran par le pape Jean Paul II n'a rien à voir avec la foi.
_________________
« Le trône de Saint Louis sans la religion de Saint Louis est une supposition absurde ».

(Chateaubriand)
Semper Fidelis

Semper Fidelis
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 92
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 56
Localisation : Vivarais

http://leblogdumesnil.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interrogations sur la Foi, l'Église et la religion en général

Message par Solognot le Mer 13 Déc 2017 - 13:05

Vous dites Semper Fidelis que " La foi peut exister dans une âme quand bien même cette âme aurait dans ses facultés naturelles l'évidence du contraire." Donc, toutes les âme ne reçoivent donc pas forcement la foi ?
Solognot

Solognot
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 179
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 62
Localisation : Au bord du Leman

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interrogations sur la Foi, l'Église et la religion en général

Message par Semper Fidelis le Mer 13 Déc 2017 - 13:07

Pardonnez-moi, cher Solognot, mais je ne saisis pas très bien le lien que vous établissez entre les deux parties de cette question que vous me posez en me citant :


1) " La foi peut exister dans une âme quand bien même cette âme aurait dans ses facultés naturelles l'évidence du contraire."
>>> parce que la foi appartient à l'ordre SUR-NATUREL (donc au dessus et au-delà de l'ordre naturel : or la connaissance intellectuelle et/ou rationnelle, de même que la connaissance qui nous vient par les sens, sont de l'ordre naturel. On peut ne pas avoir "le sentiment de la foi", ne "rien sentir", n'avoir aucune "évidence" rationnelle ou intellectuelle et avoir une foi profonde, en effet.


2) la question de la "réception" de la foi par tous se situe sur un autre niveau.
- d'une part, la Sainte Eglise redit après la Sainte Ecriture que "Dieu voudrait que tous les hommes soient sauvés et qu'il ne voudrait en perdre aucun" >>> ce qui signifie donc que la grâce de Dieu, d'une manière ou d'une autre, est proposée à chaque homme ici-bas afin qu'il fasse son salut, et - pour cela - cela signifie donc que Dieu, à un moment ou à un autre, propose à chaque homme d'adhérer à Lui par la foi.
- d'autre part, la vertu théologale de foi est donnée au Saint Baptême d'une manière certaine, en même temps que les autres vertus théologales : l'espérance et la charité.
En témoigne le dialogue qui a lieu au tout début des cérémonies du baptême : "Que demandez-vous à l'Eglise de Dieu", interroge le prêtre. "La foi" répond le catéchumène (ou le parrain quand il s'agit d'un enfant qui n'a pas atteint l'âge de raison). "Que vous assure la foi?" surenchérit le prêtre. Réponse : "la vie éternelle".
- Les personnes qui sont baptisées reçoivent donc la foi par la grâce du Saint Baptême, elles la "perdent" par le péché mortel qui chasse la grâce de l'âme, et qui donc en chassant la grâce chasse aussi les trois vertus théologales. En ce cas, on "retrouve" la foi, l'espérance et la charité par la réception de la sainte absolution.
- Les personnes qui ne sont pas baptisées (non pas par un refus volontaire de la vérité qui leur aurait été présentée) peuvent recevoir la grâce de la foi par des moyens mystérieux qui sont dus à l'intervention directe de Dieu et aux opérations de sa miséricorde dans l'âme, et cela afin qu'elles ne soient pas perdues... mais cela reste le mystère de Dieu...
- à l'Eglise il n'a été confié qu'un seul et unique moyen pour communiquer aux âmes la grâce de la foi = le Saint Baptême.
Semper Fidelis

Semper Fidelis
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 92
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 56
Localisation : Vivarais

http://leblogdumesnil.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interrogations sur la Foi, l'Église et la religion en général

Message par Baron BACHMANN le Mer 13 Déc 2017 - 13:08

Bonjour Mon Père,
Bonjour Dames,
Bonjour Messieurs,

J'ai pris connaissance de vos messages très intéressants, sur un thème que l'on peut, d'après le Catéchisme, qualifier de Vertu.
La Foi est un don de Dieu qui nous fait croire en lui et qui soumet notre esprit à toutes les vérités que Dieu a révélées à son Eglise. Nous croyons ces vérités car Dieu nous les a révélées et il ne peut se tromper ni nous tromper. Ces vérités, nous sont connues par l'enseignement de l'Eglise qui est toujours assistée du Saint-Esprit.

On ne croit pas en Dieu, parce que l'on veut croire. C'est Dieu lui-même qui met la semence de la Foi dans le cœur de l'homme. Elle peut être comparée à une graine semée dans une terre : si elle n'est pas entretenue, cultivée, arrosée, elle mort ; il en est de même de la Foi !

Saint Jacques Apôtre a dit dans l'une de ses épitres : "Une Foi sans les œuvres est une Foi morte" ...

Ceux qui partent du principe que l'on peut choisir de croire ou de ne pas croire, cela n'engage qu'eux.

Voila mon approche personnelle de la Foi.

Je vous souhaite une bonne journée.

Vive le roy Vive le roy Vive le roy

Royalistement, votre dévoué ...
avatar

Baron BACHMANN
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 1
Date d'inscription : 08/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interrogations sur la Foi, l'Église et la religion en général

Message par Luc le Mer 13 Déc 2017 - 13:09

Bonjour a vous tous

La foi est le fondement indispensable de tout vie chrétienne. En effet, elle en marque le début et accompagne ses progrès jusqu'à la mort. J'ai toujours dit que la foi est une grâce de Dieu. Donc c'est un don de Dieu. C'est l'arme par excellence pour plaire a Dieu. C'est une vertu fondamental pour notre salut.

Saint Augustin ne sépare pas la culture naturelle et philosophique de la vie chrétienne surnaturelle; sa perspective embrasse tout la vie humaine, avec ses divers aspect comme formant un tout, parce que l'homme réel n'a sur la terre qu'un unique but à atteindre, et c'est la possession de la vérité dans la vie contemplative, qui doit s'épanouir au ciel. Cela commence par la foi, afin de s'appuyer sur elle pour monter peu à peu vers la science et la sagesse où se trouve la perfection.

C'est vrai de dire que c'est une vertu, car elle se fonde sur l'autorité de Dieu dans les chose de la vie spirituelle, pour nous conduire à la vie éternelle.

note: La foi est une ferme assurance des chose qu'on espère, une démonstration de celles qu'on ne voit pas. cette foi est une tranquille confiance en un Dieu réel, tout puissant et proche.

Bonne continuité dans votre foi mes amis
avatar

Luc
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 16
Date d'inscription : 08/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Question à connotation religieuse

Message par Minervalis le Mer 13 Déc 2017 - 13:28

Bonjour à tous,

Quelqu'un pourrait-il me dire ce qu'il faut entendre exactement par l'expression "solitude en Dieu" ? J'ai fait des recherches extérieures mais qui ne m'ont pas tellement avancé, tant les acceptions semblent vagues de contenu, à tel point que je suis peut-être même plus perdu qu'avant de les commencer...

Merci d'avance !
Minervalis

Minervalis
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 33
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 58
Localisation : île de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interrogations sur la Foi, l'Église et la religion en général

Message par Mavendorf le Mer 13 Déc 2017 - 13:29

La solitude de l'homme a cela de bon, qu'elle procure le temps d'une plus grande réflexion. Nous ne sommes jamais seuls finalement dans nos instants de solitude, la solitude est une compagne raisonnable et discrète qui nous permet de nous tourner agréablement vers Dieu.

Wink

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
Mavendorf

Mavendorf
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 2090
Date d'inscription : 05/12/2017

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interrogations sur la Foi, l'Église et la religion en général

Message par Minervalis le Mer 13 Déc 2017 - 13:30

Merci, cher Mavendorf ! Le fait est que plus nous séjournons parmi les hommes, et c'est particulièrement valable avec nos contemporains, plus nous nous éloignons de Dieu. Il ne serait peut-être pas mauvais de prévoir comme remède à notre époque des sortes de retraites périodiques, d'un mois par exemple, dans des monastères !
Minervalis

Minervalis
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 33
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 58
Localisation : île de France

Revenir en haut Aller en bas

Vatican et Gallicanisme

Message par Aldizo le Mer 13 Déc 2017 - 13:53

J'aurais été un fervent adepte du catholicisme si ses plus hauts représentants ne vivaient au sein du Vatican (je rappelle que je ne pratique actuellement aucune religion). Tout ce faste et cette hypocrisie m'indisposent, vraiment. Je pourrais passer pour un protestant en disant cela, mais c'est pourtant bien la doctrine catholique qui m'attire. Un pape qui, entre autres, dissocie le terrorisme de l'islam et qui ne met pas en garde ses fidèles du danger que cette religion représente n'est, à mon sens, pas digne de confiance. N'y a-t-il jamais eu de papes sincères, croyant sincèrement à la religion qu'ils professent ? Le Gallicanisme était une belle doctrine, non ? Mon savoir est limité, d'où mes nombreuses questions sur ce forum...
avatar

Aldizo
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 6
Date d'inscription : 08/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interrogations sur la Foi, l'Église et la religion en général

Message par FLF_BZH le Mer 13 Déc 2017 - 13:54

Le siège de l'Église sur terre est au Vatican depuis le départ. Le Christ a voulu placer Son Église à cet endroit.

Le gallicanisme est, je crois, une certaine forme de protestantisme, très tiède, car il ne s'agit pas de ne pas reconnaître le souverain pontife, mais d'avoir une très grande autonomie pour ce qui est de l'Église en France vis-à-vis de Rome. C'est une sorte de rébellion ainsi.

Vous mettez le doigt sur la crise actuelle de l'Église qui s'est ouvertement déclenchée il y a un peu plus de 50 ans (les choses remuaient avant). L'institution Église par l'intermédiaire de ses représentants actuels a abandonné assez largement la Tradition bimillénaire qu'elle se doit de défendre pour "s'ouvrir au monde moderne" (donc se renier, car le "monde moderne" est fondamentalement en révolte contre Dieu). L'Église sans sa Tradition, c'est-à-dire son enseignement puisé majoritairement dans les Saintes Écritures, avec toutes les valeurs et attitudes correspondantes, c'est une Église sans son âme, une Église infidèle à elle-même, c'est-à-dire à Dieu.
C'est pourquoi le véritable catholicisme est aujourd'hui défendu dans les organisations "traditionalistes", dont la FSSPX est la principale, mais non la seule.
FLF_BZH

FLF_BZH
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1002
Date d'inscription : 05/12/2017
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interrogations sur la Foi, l'Église et la religion en général

Message par Aldizo le Mer 13 Déc 2017 - 13:55

Je m'approche petit à petit de la religion catholique mais j'ai encore besoin de réponses à mes doutes persistants (d'ailleurs le défunt malouin Chateaubriand, à travers ses ouvrages, m'aide grandement). Ravi de savoir que des organisations sont encore fidèles à leur religion, je vais y jeter un coup d'œil via le net. Merci beaucoup ! C'est à moi de faire le travail en ce qui concerne la Foi désormais.
avatar

Aldizo
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 6
Date d'inscription : 08/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interrogations sur la Foi, l'Église et la religion en général

Message par Henryk le Mer 13 Déc 2017 - 13:55

Sachez que le devoir d'un chrétien est son salut. La Sainte Messe, les confessions, le chapelet, le dirige vers le Royaume céleste, malgré les embuches. La curie romaine qui ne montre pas toujours l'exemple dans sa collaboration avec la démocratie, montre la fragilité lorsque l'on se laisse guider par les idées et non la Foi.

Reprenez votre catéchisme, reprenez un lien de discussion avec un prêtre traditionaliste, et laissez votre âme peu à peu se rouvrir à la Foi de vos pairs.

Nous trouverons toujours quelque chose à reprocher à quelqu'un, même de plus saint que nous. Parce qu'ils sont des pêcheurs comme nous. L'idée moderne qui les préoccupe, pour les cardinaux de Rome, n'est pas le but de la chaire de Saint Pierre. Prions pour eux, mais par leur actions, ne nous laissons pas détourner des pratiques quotidiennes que nous devons à Dieu, en récitant la dernière partie du Notre père ou du Je vous salue Marie, qui nous engage pour les autres et pour nous-mêmes.

Bon chemin.
Henryk

Henryk
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1950
Date d'inscription : 05/12/2017
Age : 53
Localisation : Forez

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interrogations sur la Foi, l'Église et la religion en général

Message par Invité le Mer 13 Déc 2017 - 13:56

Il faut dissocier plusieurs gallicanismes. Le gallicanisme est une position qui a été défendue par les Rois et leurs juristes face aux prétentions théocratiques du Pape, qui relève plus du politique que du spirituel, mais ils ne sont jamais allés jusqu'à faire ce qu'a fait un Henry VIII avec l'anglicanisme. Techniquement, même si ils ont cherché a saper les prétentions papales, ils ont toujours reconnu la supériorité spirituelle du Pape. De nos jours, il existe une église gallicane, les Vieux-Catholiques, qui est en rupture avec Rome, mais c'est une position différente : la première opposition est surtout politique, la seconde beaucoup plus spirituelle (rejet de la juridiction universelle de Rome...). Ce n'est pas un hasard si ce second gallicanisme trouve ses racines dans les Pays-Bas, à Utrecht, pays marqué par la Réforme et aussi le Jansénisme
avatar

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Interrogations sur la Foi, l'Église et la religion en général

Message par Invité le Mer 13 Déc 2017 - 13:57

Surtout quand on sait que l'église vieille-catholique ordonne des hommes mariés ainsi que des femmes, bénit des paires homosexuelles et célèbre des "remariages" après divorce... Cette église n'a strictement rien à voir avec le gallicanisme tel qu'il existait sous l'Ancien Régime.
avatar

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Interrogations sur la Foi, l'Église et la religion en général

Message par Aldizo le Mer 13 Déc 2017 - 13:58

Vos réponses sont très intéressantes, je vous remercie !
avatar

Aldizo
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 6
Date d'inscription : 08/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Comment avoir la foi ?

Message par Aldizo le Mer 13 Déc 2017 - 13:59

Voilà, bien qu'ayant une attirance pour le Christianisme (ça ne va pas plaire à beaucoup mais j'admire beaucoup la spiritualité des orthodoxes), je ne parviens pas à trouver la foi. C'est une véritable torture pour moi, ne parvenant pas à croire avec force à cette religion révélée qu'est le Christianisme, je me réfugie dans le déisme. Le fait que la plupart des philosophes des Lumières francs-maçons aient été déistes ne me rassure pas, j'ai l'impression de me perdre. C'est comme si j'étais coincé entre le christianisme et l'athéisme en quelque sorte. Bref, j'en profite au passage pour dire que j'admire les personnes qui ont une foi inébranlable et qui agissent en conséquence, comme beaucoup sur ce forum; j'aurais aimé faire partie de ceux-là. J'espère que vous ferez preuve de mansuétude à mon égard et que vous apprécierez la sincérité de ce post.
avatar

Aldizo
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 6
Date d'inscription : 08/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interrogations sur la Foi, l'Église et la religion en général

Message par FLF_BZH le Mer 13 Déc 2017 - 13:59

Il est vrai que lorsque l'on ne vit pas dans un milieu fervent depuis l'enfance, il est bien difficile d'avoir la Foi en ces temps. J'ai été un peu comme vous il y a quelques années: je commençais à m'interroger aussi, et ce n'est qu'assez récemment que je peux dire que j'ai la Foi, même si tout n'est pas encore très clair. Ce qui m'a aidé et qui continue à m'aider: la Tradition catholique. J'ai découvert les messes en latin, je suis des cours de catéchisme traditionnel. Je découvre, j'apprends, je ressens des choses que je n'avais jamais découvertes, apprises, ressenties auparavant (je suis d'un milieu "catholique moderniste" par la force des choses et peu pratiquant). Le fait d'être déjà traditionaliste politiquement et de promouvoir un régime politique où Dieu a la première place m'a largement aidé à prendre cette direction. Je pense que ce qui m'a aidé et continue à le faire pourrait vous aider tout autant, ce pourrait être intéressant pour vous de voir de ce côté-là.
FLF_BZH

FLF_BZH
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1002
Date d'inscription : 05/12/2017
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interrogations sur la Foi, l'Église et la religion en général

Message par REQUETE CARLISTE le Mer 13 Déc 2017 - 14:00

Tout à fait. Lorsque l'on assiste et de façon active à la messe traditionnelle, on ressent un "sentiment" que nous n'avons pas dans les messes dites modernistes. Un peu comme une parenthèse dans ce monde sans Foi. Pour celà il ne faut pas se contenter d'y aller une fois, car celà pourras vous paraître abrupte. Il faudra reprendre le dimanche suivant le chemin de la chapelle pour en comprendre mieux le sens.
C'est un retour aux sources, celles de nos parents, de nos ancêtres.
C'est un tout, vouloir le règne de Notre Seigneur Jésus Christ avec pour lieutenant notre roi....

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
POUR DIEU, LA PATRIE ET LE ROI
REQUETE CARLISTE

REQUETE CARLISTE
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 733
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 52
Localisation : Rade du Port du Levant

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum