Importance fondamentale d'une formation doctrinale continue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Importance fondamentale d'une formation doctrinale continue

Message par Semper Fidelis le Mer 13 Déc 2017 - 15:20

Un chrétien qui n'approfondit pas, tout au long de sa vie, sa formation
est un chrétien qui se fragilise et qui se met en danger.


Ce qui est vrai dans le domaine politique, l'est aussi tout autant, sinon davantage, dans le domaine spirituel.


Nous ne cessons de proclamer que la conception traditionnelle de la royauté française est intimement liée au catholicisme.
S'il est important de se former dans la doctrine légitimiste et d'approfondir sans cesse sa formation,
il est tout aussi important, voire encore plus important, de se former et d'approfondir sa foi catholique.


Celui qui pense que le catéchisme qu'il a reçu au cours de son enfance et de son adolescence est suffisant commet une grave erreur.
En face des errements du monde moderne, en face de la multiplication des hérésies filles ou soeurs du modernisme,
il est indispensable de continuer à se former et d'approfondir sans cesse la foi divinement révélée
dont la Sainte Eglise est dépositaire.
En face des attaques toujours plus nombreuses contre le catholicisme,
contres ses dogmes, contre sa discipline, contre son histoire, contre ses rites et contre son espérance,
il est indispensable d'être toujours plus et mieux armé :
pour soi-même d'abord, afin de ne pas se laisser ébranler,
et pour les autres ensuite, afin d'être capable de rétablir la vérité.


Il y a déjà, sur ce forum, une rubrique "religion" dans les sujets d'actualité :
comme le fait bien comprendre sa position, il s'agit là d'une rubrique d'échanges de nouvelles et de publications variées en rapport avec l'actualité religieuse.


Cette partie-ci, intitulée : exposé et approfondissement de la Foi,
est donc exclusivement consacrée à des approfondissements de la doctrine catholique
et de tous les sujets qui lui sont connexes (parce que la discipline et les règles du culte pour ne citer que deux exemples découlent de la Foi).
avatar

Semper Fidelis
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 109
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 56
Localisation : Vivarais

http://leblogdumesnil.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Importance fondamentale d'une formation doctrinale continue

Message par Chris du Fier le Mer 13 Déc 2017 - 15:21

Cela serait tellement sympathique et surtout facile de croire que ce qui est vrai dans le domaine politique le serait aussi dans le domaine spirituel..
Malheureusement ce n'est pas le cas.

Depuis Vatican II on s'est vite aperçu que vouloir tenter le diable en l'accompagnant - tel l' évêque Théodule jusqu'' à ce que les cloches de Rome retentissent enfin dans la cité du Valais-
nous a coupé d'une frange importante de la population catholique de notre pays. Depuis, les églises se sont vidées.

Et pire, aujourd'hui nous assistons à des débordements intolérables de ceux-là mêmes qui auraient dû rester nos bergers, les évêques de l' épiscopat de France, qui font plus ou moins acte de dhimmitude envers l' Islam sous couvert d'humanisme teinté de républicanisme.

Oubliant ainsi la parole même de NS Jésus Christ à Saint-Paul.. Va, et prêche la bonne parole urbi et orbi et toi Pierre, sur cette pierre tu bâtiras mon église.

Qui devons nous croire aujourd'hui ?.. Barbarin, le vrai-faux Primat des Gaules? Paul II qui embrassait le Coran ?...

Non.. Fausse route. Le catholicisme de France, avec ou sans son épiscopat, se doit de rester apolitique et universel. C'est à ce prix qu'il survivra.

Chris du Fier
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 1
Date d'inscription : 09/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Importance fondamentale d'une formation doctrinale continue

Message par Henryk le Mer 13 Déc 2017 - 15:22

Chris du Fier, quel rapport à votre vision de la France avec le fil du sujet?

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
avatar

Henryk
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1739
Date d'inscription : 05/12/2017
Age : 53
Localisation : Forez

Revenir en haut Aller en bas

Re: Importance fondamentale d'une formation doctrinale continue

Message par Invité le Mer 13 Déc 2017 - 15:23

Je dirait même plus: les deux combats sont intimement liés, pour ne pas dire identiques!


La société est complètement pourrie, et la seule façon de l'assainir est en recherchant l'instauration du Royaume de NS au travers des deux voies parallèles qui n'en sont qu'une: le rejet des idées de la révolution. En politique cela s'appelle la RÉPUBLIQUE, pour l’Église cela s'appelle CVII et les 40 ans désolation postérieurs.


Deux personnes luttent contre les requins: Benoit XVI et Louis XX.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Importance fondamentale d'une formation doctrinale continue

Message par Semper Fidelis le Mer 13 Déc 2017 - 15:23

@ Chris du Fier :
Cette partie du forum est consacrée à la formation religieuse et non à un débat sur la crise.
Nous pourrions tous (et moi-même peut-être plus que quiconque ici), à des degrés divers,
nous lamenter sur les errements de tel ou tel et accumuler des exemples lamentables...
mais ce n'est pas ici notre objet.
Cela ne ferait d'ailleurs que mettre davantage en évidence la nécessité de ce meilleur ancrage dans la saine et solide doctrine et l'importance de son approfondissement, car en définitive nul n'est assuré de ne jamais faillir s'il n'y prend pas garde.


Partons donc, je vous prie, du principe selon lequel il vaut mieux allumer une lampe plutôt que de maudire les ténèbres.
Soyons constructifs, au lieu de faire ici un "mur des lamentations" imprégné de subjectivisme, et contribuons à l'édification solide d'une authentique catéchèse catholique fondée sur sa Tradition la plus sérieuse...
Ce pourquoi je ne répondrai pas point par point à votre intervention en laquelle il semble y avoir davantage d'amertume que de sérénité et de recul objectif.
Si en revanche vous avez une question précise sur un point de la foi catholique vous pouvez la soumettre et je m'efforcerai d'y répondre au mieux.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
« Le trône de Saint Louis sans la religion de Saint Louis est une supposition absurde ».
(Chateaubriand)

"La contre-révolution n'est pas la révolution à l'envers, mais le contraire de la révolution"
(Joseph de Maistre)
avatar

Semper Fidelis
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 109
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 56
Localisation : Vivarais

http://leblogdumesnil.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Importance fondamentale d'une formation doctrinale continue

Message par Invité le Mer 13 Déc 2017 - 15:24

bonjour Semper Fidélis

Justement j'ai une question . Selon vous la foi d'une femme peut elle être aussi forte et pure que celle d'un homme ou l'Eglise Catholique considère cette foi comme une sorte de deuxième choix sous prétexte que NSJC n'a choisi que des hommes comme ses apôtres . J'espère que ça rentre dans le cadre du fil du sujet , si ce n'est pas le cas oubliez la question .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Importance fondamentale d'une formation doctrinale continue

Message par Pérégrin le Mer 13 Déc 2017 - 15:25

Jésus-Christ s'est choisi plusieurs apôtres, mais Il n'a eu qu'une seule Mère, qui est la créature la plus parfaite de l'univers, Reine du ciel et du monde, au-dessus des anges mêmes : cette créature est une femme et c'est la Sainte Vierge. Donc oui, évidemment, les femmes ont la même dignité dans la foi que les hommes ; la question du sacerdoce ministériel n'a rien à voir avec cette question.

Pérégrin
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 3
Date d'inscription : 08/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Importance fondamentale d'une formation doctrinale continue

Message par Semper Fidelis le Mer 13 Déc 2017 - 15:26

@ Française :


1) vous me demandez "selon vous"... etc...
Cette rubrique, j'insiste là dessus, n'est pas pour que je puisse donner des avis personnels, mais pour que soit exposée la foi de l'Eglise, la discipline de l'Eglise, en toute objectivité et non "selon tel" ou "selon tel autre".
Je n'entends donc pas répondre de manière subjective mais bien transmettre les réponses qui nous viennent de la Tradition de la Sainte Eglise, laquelle Tradition est l'un des canaux de la Révélation divine.


2) pour répondre à votre question il importe d'abord de bien comprendre que la foi est une vertu théologale et que le sacerdoce ministériel est une vocation. Ce ne sont donc pas des choses de même nature;


3) l'intensité et le degré de la vertu de foi dans une âme sont correspondants au degré d'union à Dieu de cette âme et à l'intensité de la charité surnaturelle dont cette même âme est habitée;


4) le sacerdoce ministériel est une vocation "ordonnée" (c'est pour cela que l'on parle de sacrement de l'ordre) au gouvernement, à l'enseignement et à la sanctification des fidèles : s'il est évidemment souhaitable que les prêtres soient le plus saints possibles (pour que leur ministère soit en quelque sorte décuplé par l'action de leur vertu personnelle), il n'en demeure pas moins que ce n'est malheureusement pas toujours le cas... que c'est loin d'être le cas... et qu'il y a même des prêtres qui vont en enfer (et pourtant leur sacerdoce était absolument valide et ils ont administré les sacrements validement ce qui a contribué à sanctifier des âmes alors qu'eux mêmes se sont perdus).


5) par ces quelques éléments (qui peuvent recevoir de plus amples développements), il apparaît donc de manière "évidente" que la foi d'une femme peut bien sûr être plus grande et plus forte que celle d'un homme, fut-il ou non prêtre, évêque, cardinal ou même pape! On a bien vu - hélas! - dans l'histoire de l'Eglise des évêques ou des cardinaux qui n'avaient pas la foi : pensez à ces sinistres figures que furent Monseigneur Charles-Maurice de Talleyrand, évêque apostat d'Autun, ou à Son Eminence Etienne-Charles de Loménie de Brienne, archevêque de Toulouse et grand aumônier de France dont on n'est pas certain qu'il ait cru en Dieu!!!


6) Le fait d'être homme ou femme, laïc ou clerc, n'est d'aucune importance dans la question de l'intensité et de la force des vertus théologales dans une âme.
avatar

Semper Fidelis
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 109
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 56
Localisation : Vivarais

http://leblogdumesnil.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Importance fondamentale d'une formation doctrinale continue

Message par Mavendorf le Mer 13 Déc 2017 - 15:27

Merci à vous cher Semper Fidelis pour cette nouvelle rubrique sur notre forum. Very Happy Il devient urgent de remédier à la négligence de trop nombreux parents qui n'ont pas jugé nécessaire d'apprendre à leurs enfants leur catéchisme, de la même façon qu'ils se sont souciés d'apprendre par exemple l'alphabet à leur postérité, condition indispensable pour une bonne utilisation de notre vocabulaire et des règles grammaticales et syntaxiques qui construisent notre esprit à travers la richesse de notre si belle langue française. En ne le faisant pas, ces pauvres gens ne se sont pas rendus compte qu'ils se sont fait les complices de ceux qui cherchent à priver les enfants du doux Royaume de France de l'outil essentiel qui seul peut donner l'accès à la dimension spirituelle de l'être.

Grâce à vous désormais, et par l'intermédiaire de notre modeste site. Ceux qui le souhaitent, pourront l'acquérir (pour d'autres simplement entretenir, voir approfondir) comme on peut apprendre à écrire et à lire, ou à faire du vélo à tout âge.

Wink

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
avatar

Mavendorf
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 2088
Date d'inscription : 05/12/2017

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Importance fondamentale d'une formation doctrinale continue

Message par Montceaux le Mer 13 Déc 2017 - 15:28

Semper Fidelis

Existe-t-il un ouvrage de référence qui expose et explique la "Tradition de la Sainte Eglise" telle que vous l'évoquez dans votre message?

Montceaux
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 2
Date d'inscription : 08/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Importance fondamentale d'une formation doctrinale continue

Message par Semper Fidelis le Mer 13 Déc 2017 - 15:28

la Tradition n'est pas résumée en un ouvrage...
Elle se trouve dans les livres de la Sainte Ecriture, dans le catéchisme, dans la liturgie (missel, rituel, pontifical... etc.), dans les écrits des Pères et Docteurs de l'Eglise, dans les exemples des saints canonisés... etc.
On ne cesse jamais de l'étudier et de l'approfondir.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
« Le trône de Saint Louis sans la religion de Saint Louis est une supposition absurde ».
(Chateaubriand)

"La contre-révolution n'est pas la révolution à l'envers, mais le contraire de la révolution"
(Joseph de Maistre)
avatar

Semper Fidelis
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 109
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 56
Localisation : Vivarais

http://leblogdumesnil.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Importance fondamentale d'une formation doctrinale continue

Message par Montceaux le Mer 13 Déc 2017 - 15:29

Merci pour votre réponse.

Montceaux
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 2
Date d'inscription : 08/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Importance fondamentale d'une formation doctrinale continue

Message par Henryk le Mer 13 Déc 2017 - 15:31

Je cite de Semper Fidelis

Un chrétien qui n'approfondit pas, tout au long de sa vie, sa formation
est un chrétien qui se fragilise et qui se met en danger.

Ce qui est vrai dans le domaine politique,
l'est aussi tout autant, sinon davantage,
dans le domaine spirituel.


Nous ne cessons de proclamer que la conception traditionnelle de la royauté française est intimement liée au catholicisme.
S'il est important de se former dans la doctrine légitimiste et d'approfondir sans cesse sa formation,
il est tout aussi important, voire encore plus important, de se former et d'approfondir sa foi catholique.

Celui qui pense que le catéchisme qu'il a reçu au cours de son enfance et de son adolescence est suffisant commet une grave erreur.
En face des errements du monde moderne, en face de la multiplication des hérésies filles ou soeurs du modernisme,
il est indispensable de continuer à se former et d'approfondir sans cesse la foi divinement révélée
dont la Sainte Eglise est dépositaire.

En face des attaques toujours plus nombreuses contre le catholicisme,
contres ses dogmes, contre sa discipline, contre son histoire, contre ses rites et contre son espérance,
il est indispensable d'être toujours plus et mieux armé :
pour soi-même d'abord, afin de ne pas se laisser ébranler,
et pour les autres ensuite, afin d'être capable de rétablir la vérité.

Il y a déjà, sur ce forum, une rubrique "religion" dans les sujets d'actualité :
comme le fait bien comprendre sa position, il s'agit là d'une rubrique d'échanges de nouvelles et de publications variées en rapport avec l'actualité religieuse.

Cette partie-ci, intitulée : exposé et approfondissement de la Foi,
est donc exclusivement consacrée à des approfondissements de la doctrine catholique
et de tous les sujets qui lui sont connexes (parce que la discipline et les règles du culte pour ne citer que deux exemples découlent de la Foi).
avatar

Henryk
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1739
Date d'inscription : 05/12/2017
Age : 53
Localisation : Forez

Revenir en haut Aller en bas

Re: Importance fondamentale d'une formation doctrinale continue

Message par Semper Fidelis le Mer 13 Déc 2017 - 15:50

t s'il y en a qui souhaitent approfondir ou avoir des précisions sur des points particuliers de la doctrine, du dogme, de la Sainte Ecriture, des Pères de l'Eglise et de la liturgie qu'ils n'hésitent pas à le demander ici...
dans la mesure où je peux y répondre (mais j'ai tout de même à mon actif de nombreuses années d'enseignements)
mais cela ne dispense JAMAIS d'un effort intellectuel et de persévérance, car on ne répond pas à ce type de questions de manière journalistique ni en quelques mots rapides!!!

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
« Le trône de Saint Louis sans la religion de Saint Louis est une supposition absurde ».
(Chateaubriand)

"La contre-révolution n'est pas la révolution à l'envers, mais le contraire de la révolution"
(Joseph de Maistre)
avatar

Semper Fidelis
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 109
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 56
Localisation : Vivarais

http://leblogdumesnil.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Importance fondamentale d'une formation doctrinale continue

Message par Henryk le Mer 13 Déc 2017 - 15:51

Demande. Qu'est-ce que l'Église?
Réponse. L'Eglise est la société des Fidèles, dont Jésus-Christ est le chef invisible et le Pape le chef visible.
Le Symbole des Apôtres nous parle de l'Église immédiatement après l'article qui traite du Saint-Esprit parce que c'est du Saint-Esprit que l'Église tire toute sa force, toute son autorité, toute sa sainteté.



Par le mot Eglise, nous ne voulons pas ici désigner ces édifices matériels, où nous nous réunissons pour prier Dieu, pour entendre la parole sainte et participer aux mystères augustes de la religion. Le mot Eglise, tel qu'il est employé dans cette leçon du catéchisme, signifie assemblée, congrégation, société. Primitivement, il servait a désigner toute réunion d'hommes, sacrée ou profane. Mais, depuis bien longtemps, l'usage commun a consacré ce terme pour signifier la société des Chrétiens, qui professent la vraie religion de Jésus-Christ et qui sont soumis aux pasteurs légitimes.



Remarquons bien encore qu'il ne faut pas confondre une église particulière avec l'Église universelle. Ainsi, nous qui sommes ici réunis, et qui avons le bonheur de connaître et d'adorer le vrai Dieu, et d'être en communion avec notre évêque et le Saint-Siège de Rome, quoique nous fassions partie de l'Église, nous n'en sommes qu'une très-petite fraction. Pareillement, quand saint Paul, écrivant aux Romains, leur dit que toutes les églises d'Asie les saluent (1), quand saint Jean, dans son Apocalypse, parle également des sept églises d'Asie (2), et nous-mêmes, quand nous disons l'église de France, l'église d'Espagne, etc., il est évident que, dans ces locutions et autres semblables, le mot Église est pris dans une signification restreinte, et ne s'applique qu'à une portion du troupeau de Jésus-Christ. Mais L'Eglise, telle qu'on l'entend communément, est la société de tous les fidèles de l'univers, en quelque lieu de la terre qu'ils habitent; et c'est de l'Église, prise en ce sens, que nous allons nous occuper


Nous la trouvons désignée dans les saintes Écritures et les ouvrages des Pères, sous divers noms mystérieux, bien capables de nous en donner la plus haute idée et de nous la faire aimer et respecter. Ainsi, elle est appelée l'assemblée des enfants de Dieu, le peuple choisi, la nouvelle Jérusalem, le palais du grand Roi, son royaume, sa cité, l'armée du Dieu vivant, son temple, son sanctuaire, etc. Mais voici quatre noms principaux qu'on lui donne, et qui méritent une explication particulière.
(l) Rom, XVI, v 16. (2) Apoc, 2-3


On l'appelle:
a)la maison de Dieu (1), parce qu'elle est, comme une famille, gouvernée par un seul père, et que tous les biens spirituels y sont communs. Jésus-Christ lui-même en est l'architecte et le fondement; il l'a bâtie sur la pierre ferme, et il y a dressé sept colonnes, c'est-à-dire les sept sacrements qui en sont l'appui. Elle est toute composée de pierres vivantes, qui sont les âmes fidèles; il y en a d'or, d'argent, de bois, de terre, selon leurs divers mérites. Les enfants de Dieu s'y trouvent réunis, comme de jeunes plants d'olivier autour de la table de leur père (2); et Jésus-Christ leur a préparé un double festin, te festin sacré de la parole divine, et le festin adorable de l'Eucharistie. Cette maison de Dieu est encore sur la terre; mais elle s'élève jusqu'aux cieux, pour y placer ses habitants.



b) Le troupeau de Dieu; Jésus-Christ en est le pasteur, il connaît ses brebis et il en est connu; il veille sur elles avec la plus ardente sollicitude il les conduit dans les plus gras pâturages où rien ne leur manque, et il les défend contre la fureur des loups. Si quelqu'une s'égare, il court après elle, la porte sur ses épaules et la ramène au bercail. Heureuses les brebis, qui sont dociles à la voix de ce divin Pasteur.


c)L'Epouse de Jésus-Christ (3), parce que c'est dans cette assemblée sainte que naissent les enfants de Dieu; Jésus-Christ l'a aimée jusqu'à répandre son sang pour elle. L'ayant trouvée pauvre, nue, misérable, souillée, impure, il t'a embellie de ses grâces et enrichie de ses dons, et lui a donné pour dot son royaume céleste. Épouse toujours vierge et toujours féconde, elle donne des enfants à Jésus-Christ, non pas à la façon des autres mères, en les produisant de son sein, mais en les attirant de dehors pour se les incorporer à elle-même, et par elle à Jésus-Christ. C'est par le baptême qu'elle enfante, et, nourrice toujours charitable,


(1) I. Tim., III, 15. (2) Psal. XXIII, 3. (3) Apoc., XXI, 2.



elle ne laisse manquer de rien aucun de ses enfants, leur donnant tour à tour le lait de la doctrine, le vin des forts, le pain de vie.
Enfin, le corps de Jésus-Christ (1), corps mystique, dont Jésus-Christ est le chef, et dont les fidèles sont les membres. La foi et la charité sont les liens qui les unissent entre eux et avec leur chef. Chacun a son emploi, qui doit concourir au bien général, et Jésus-Christ communique à tous la force et la vie. Mais, si nous faisons partie du corps de Jésus-Christ, si nous sommes ses membres, quelle gloire pour nous! Et, d'un autre côté, quelle obligation de ne rien faire d'indigne de notre auguste chef! Ne serait-ce pas une abomination que de souiller, par des actions honteuses, les membres de Jésus-Christ? Quelle basse honte encore que, sous un chef couronné d'épines, il y eût des membres qui se livrassent à la mollesse!



Avant d'aller plus loin, il ne sera pas hors de propos de traiter séparément de l'origine et de la fondation de l'Église, de ses combats et de ses triomphes, de son éternelle durée. Pour aujourd'hui, nous nous bornerons à l'origine et fondation de l'Église..
(1) Éphésiens 1 v 22
avatar

Henryk
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 1739
Date d'inscription : 05/12/2017
Age : 53
Localisation : Forez

Revenir en haut Aller en bas

Re: Importance fondamentale d'une formation doctrinale continue

Message par Invité le Mer 13 Déc 2017 - 15:52

Personnellement, je trouve que la saine doctrine n'est plus enseignée près de chez moi.
Comment faire pour nourrir la foi en ce cas, et surtout vers qui se tourner?
J'ai commencé par revisiter les catéchismes de saint Pie X et du concile de Trente, puis quelques auteurs anti-libéraux, et un livre sur la mission de sainte Jehanne d'Arc.
Ensuite, je pense qu'il faut s'appliquer à l'Oraison, au moins 20 minutes par jour, ainsi que la prière du chapelet soigneusement médité: mais j'avoue que dernièrement, je sèche un peu.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Importance fondamentale d'une formation doctrinale continue

Message par Semper Fidelis le Mer 20 Déc 2017 - 11:45

Olivier2 a écrit:Personnellement, je trouve que la saine doctrine n'est plus enseignée près de chez moi.

Il y a fort peu de lieux où la saine doctrine soit enseignée, mis à part (normalement) les églises ou chapelles où est célébrée la Sainte Messe latine traditionnelle.
C'est pourquoi, la formation, lorsqu'on se trouve isolé, est avant tout une question de travail personnel... et donc de volonté ferme et persévérante.
Les bons ouvrages ne manquent pas, heureusement.
Si vous avez des hésitations ou des questions sur l'orthodoxie d'un livre, n'hésitez pas à poser des questions : en tant que moine, professeur et jadis bibliothécaire, je pense pouvoir donner quelques réponses... Smile

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
« Le trône de Saint Louis sans la religion de Saint Louis est une supposition absurde ».
(Chateaubriand)

"La contre-révolution n'est pas la révolution à l'envers, mais le contraire de la révolution"
(Joseph de Maistre)
avatar

Semper Fidelis
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 109
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 56
Localisation : Vivarais

http://leblogdumesnil.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Importance fondamentale d'une formation doctrinale continue

Message par Chevalier Paul le Ven 29 Déc 2017 - 7:18

Non, je ne pense pas que la formation doctrinale religieuse soit vitale pour un civil, sauf pour les clercs et religieux: ce que j'ai pu apprendre de sainte Jehanne d'Arc et de saint-Louis notamment, c'est qu'ils n'étaient pas de grands savants doctrinaux. Mais leurs principes, leurs convictions, leurs pratiques étaient justes et exemplaires, en tous cas, moi ils m'inspirent vraiment au quotidien, simplement.
Leur sens du devoir d'état bien rempli était fort et ardent, mais c'est tout ce que je vois de leur témoignage à ce sujet.
Idem quand je pense à Thérèse Martin ou Bernadette de Lourdes, je me dis qu'une foi simple et pure est d'abord don de Dieu et qu'ensuite le Seigneur nous donne le nécessaire pour en vivre dans la justice et la sainteté selon Sa Souveraine Volonté.
Moi ce qui me désole, c'est l'Eglise contemporaine, en qui je n'ai plus aucune confiance, et pour longtemps !
Je risque de perdre la foi après avoir récemment abandonné la prière:
donc en terme de foi, je pense que la prière est nécessaire et vitale.
Et en terme de raison, je pense que la pratique des commandements, et la pratique de la charité, elles, sont aussi nécessaires et vitales.


Dernière édition par Chevalier Paul le Ven 29 Déc 2017 - 14:52, édité 1 fois
avatar

Chevalier Paul
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 187
Date d'inscription : 29/12/2017
Age : 39
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: Importance fondamentale d'une formation doctrinale continue

Message par Semper Fidelis le Ven 29 Déc 2017 - 14:30

Permettez-moi de reprendre votre message dans son intégralité.
Vous écrivez :
1) "Non, je ne pense pas que la formation doctrinale religieuse soit vitale pour un(e) civil(e)" :
[remarque au passage : l' "écriture inclusive" est une montruosité grammaticale dont on se passe volontiers]
En faisant cette remarque, vous allez à l'encontre de toutes les recommandations des Pontifes et des saints qui n'ont cessé de demander avec insistance aux fidèles "du rang" de se former, de s'instruire, d'approfondir la doctrine catholique.

2) Vous ajoutez : "ce que j'ai pu apprendre de sainte Jehanne d'Arc et de saint-Louis notamment, c'est qu'ils n'étaient pas de grands savants doctrinaux. Mais leurs principes, leurs convictions, leurs pratiques étaient justes et exemplaires, en tous cas, moi ils m'inspirent vraiment au quotidien, simplement. Leur sens du devoir d'état bien rempli était fort et ardent, mais c'est tout ce que je vois de leur témoignage à ce sujet. Idem quand je pense à Thérèse Martin ou Bernadette de Lourdes, je me dis qu'une foi simple et pure est d'abord don de Dieu et qu'ensuite le Seigneur nous donne le nécessaire pour en vivre dans la justice et la sainteté selon Sa Souveraine Volonté."
Les saints que vous citez ne sont surtout pas des arguments en faveur d'une ignorance religieuse !
Quand il est demandé aux fidèles de se former, ce n'est pas qu'on leur demande de faire des études poussées dans des universités de théologie, mais de bien connaître leur catéchisme et de l'approfondir : Saint Louis était remarquablement formé, d'abord par les enseignements de sa pieuse et sainte mère la Reine Blanche, et par les nombreux ecclésiastiques dont il s'est entouré, parmi lesquels les plus grands docteurs de son siècle : Saint Thomas d'Aquin et Saint Bonaventure qu'il recevait à sa table. Sainte Jehanne d'Arc, quoique - selon ses propres termes - ne sachant "ni a ni b", a appris sa croyance de sa mère, Isabelle, et de son curé : elle avait une connaissance fondamentale du dogme catholique, suffisante pour (avec bien sûr la grâce de Dieu) savoir si une opinion religieuse était vraiment catholique ou erronée. Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus de la Sainte Face a eu une formation catéchétique poussée, dans sa propre famille, puis chez les religieuses où elle fut scolarisée, et ensuite, tant pendant son adolescence que pendant sa vie claustrale, elle n'a jamais cessé d'approfondir la doctrine catholique (en témoigne par exemple la lecture qu'elle faisait, adolescente, des conférences de l'abbé Arminjon sur la fin des temps et les fins dernières dont elle s'entretenait avec délices avec sa soeur Céline) , et dans ses manuscrits elle témoigne du fait qu'elle voudrait acquérir davantage de science pour bien comprendre les Stes Ecritures... Sainte Bernadette, qui a eu tant de mal à retenir les formules du catéchisme, a eu cependant une volonté très ferme et tenace pour l'apprendre de manière à pouvoir faire sa 1ère communion, et par la suite, avant et après son entrée au couvent, ses lectures et les leçons qu'elle a reçu, malgré les "infirmités" de son intelligence et de sa mémoire, lui ont permis d'acquérir une solide formation doctrinale dont elle était avide.
Le fait que des saints - pas ceux que vous citez en l'occurrence - n'aient reçu qu'une formation sommaire du catéchisme, ne peut être invoqué de nos jours pour justifier un désintérêt de l'étude de la doctrine. La crise de l'Eglise, de la société et du monde, la rendent d'autant plus urgente et nécessaire !

3) Vous écrivez enfin : "Moi ce qui me désole, c'est l'Eglise contemporaine, en qui je n'ai plus aucune confiance, et pour longtemps ! Je risque de perdre la foi après avoir récemment abandonné la prière:
donc en terme de foi, je pense que la prière est nécessaire et vitale. Et en terme de raison, je pense que la pratique des commandements, et la pratique de la charité, elles, sont aussi nécessaires et vitales".

Justement, comme évoqué supra, la crise de l'Eglise est une crise de la doctrine et de sa saine compréhension : celui qui ne se forme pas, risque d'être emporté "à tout vent de doctrine" > voir la 2e épître de Saint Paul à Timothée que l'on entend à la Messe pour les fêtes des Docteurs : 2 Tim IV, 1-8.
Celui qui n'a pas une solide formation doctrinale est exposé à toutes les erreurs et toutes les hérésies et n'a pas les "armes" intellectuelles nécessaires pour résister à l'erreur qui est aujourd'hui répandue partout !
La prière et nécessaire et vitale, mais elle n'exclut pas la formation intellectuelle, sinon on tombe dans le "piétisme", et peut-être va-t-on jusqu'à l' "illuminisme". De même la formation intellectuelle doctrinale n'exclut pas la prière, sinon elle devient une connaissance sèche et sans âme. Il y avait jadis dans les maisons religieuses un ouvrage dont le titre est absolument admirable : "Les dogmes générateurs de la piété".
PERSONNE, à moins de n'avoir aucune capacité humaine d'intelligence, ne peut exclure la formation doctrinale au prétexte de priviliégier la prière. On ne prie pas sur du vague, du flou, de l'imprécis, de l'incertain : toute la prière de l'Eglise, la prière liturgique en particulier, est en connexion étroite avec le dogme, ainsi que l'atteste l'antique adage : "Lex orandi, lex credendi" !
On ne prie pas au dépend de l'étude et de l'approfondissement du catéchisme : les choses ne s'excluent pas. Elles vont ensemble, et elles croissent ensemble. La pratique des commandements et des vertus, théologales et cardinales, l'accomplissement du devoir d'état, la vie morale, sont informés par la prière et nourris par la saine et juste connaissance du contenu de la foi.
Par ailleurs il y a une espèce d'outrecuidance quasi blasphématoire à prétendre prier sans avoir besoin d'approfondir le dogme : en ce cas, pourquoi le BON DIEU aurait-il pris la peine de Se révéler et de nous faire connaître les vérités du salut ??? Il y aurait péché de mépris des dons de Dieu à se contenter d'un minimum catéchétique réduit à la portion congrue... et notre prière elle-même pourrait se développer d'une manière toute subjective et dans l'erreur !

Vous dîtes "risquer de perdre la foi".
Pour ne pas "perdre la foi", il faut commencer par la connaître ! En se souvenant que la foi n'est pas un sentiment, ni une impression, ni une sensation, ni rien qui soit de l'ordre naturel : la foi est surnaturelle, la foi est une ADHESION de la VOLONTE à ce que Dieu nous a fait connaître de Lui-même par la Révélation et qui nous est transmis par Son Eglise.
Pour ne pas "perdre la foi", il suffit de le VOULOIR. Il suffit de faire un acte d'ADHESION à Dieu qui Se révèle. Or ce que Dieu a révélé de Lui étant transmis par l'Eglise, il y a un minimum de connaissance et d'étude à faire pour pouvoir savoir ce que Dieu a dit de Lui-même et y donner son assentiment, y acquiescer, y adhérer.

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
« Le trône de Saint Louis sans la religion de Saint Louis est une supposition absurde ».
(Chateaubriand)

"La contre-révolution n'est pas la révolution à l'envers, mais le contraire de la révolution"
(Joseph de Maistre)
avatar

Semper Fidelis
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 109
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 56
Localisation : Vivarais

http://leblogdumesnil.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Importance fondamentale d'une formation doctrinale continue

Message par AltareDei le Dim 7 Jan 2018 - 17:41

Je voudrais, en guise d'information bibliographique, signaler quelques ouvrages que j'estime fondamentaux - pour les avoir parcourus - dans le cadre de cette formation doctrinale. Je les possède en format .pdf, ce sont des livres tombés dans le domaine public, à ma connaissance. Vous pourrez aisément les retrouver avec une petite recherche sur internet ou bien si vous n'y parvenez pas je pourrai éventuellement les envoyer par courriel.

- La doctrine catholique - Abbé Boulenger ou au choix Catéchisme catholique populaire, François Spirago (je préfère le premier dans la forme de présentation, le fond est évidemment identique à 99%) ; l'abbé Boulenger a également écrit un manuel d'apologétique succulent.
- La Foi catholique - Textes doctrinaux du magistère de l'Eglise, traduits et présentés par Gervais Dumeige, 1961 [ particulièrement indispensable : expose en un seul corpus les symboles de foi, les encycliques, les bulles apostoliques etc émanant de l'Eglise jusqu'à Vatican II et au sujet des dogmes et des erreurs proclamées à leur encontre au fil des siècles]

Je voudrais aussi dire qu'en ces temps d'aboulie intellectuelle, qui tend à tous nous toucher, l'étude est une activité exigeante, difficile, mais indispensable. C'est pourquoi se soutenir mutuellement en cet impératif ne pourra que nous renforcer à atteindre l'objectif.

AltareDei
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 28
Date d'inscription : 03/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Chanoine Boulenger = excellentissime !

Message par Semper Fidelis le Dim 7 Jan 2018 - 18:07

@AltareDei a écrit:Je voudrais, en guise d'information bibliographique, signaler quelques ouvrages que j'estime fondamentaux - pour les avoir parcourus - dans le cadre de cette formation doctrinale. Je les possède en format .pdf, ce sont des livres tombés dans le domaine public, à ma connaissance. Vous pourrez aisément les retrouver avec une petite recherche sur internet ou bien si  vous n'y parvenez pas je pourrai éventuellement les envoyer par courriel.
- La doctrine catholique - Abbé Boulenger ou au choix Catéchisme catholique populaire, François Spirago (je préfère le premier dans la forme de présentation, le fond est évidemment identique à 99%) ; l'abbé Boulenger a également écrit un manuel d'apologétique succulent.

Je dois ma formation doctrinale fondamentale aux ouvrages du chanoine Boulenger ! "La doctrine catholique" existe en plusieurs éditions qui vont du niveau élémentaire (catéchisme de base) jusqu'au cours supérieur de religion. Ce dernier (en trois volumes si je me souviens bien) est assez difficile à trouver à l'heure actuelle.
Qu'elle est donc l'édition que vous possédez au format pdf ?

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
« Le trône de Saint Louis sans la religion de Saint Louis est une supposition absurde ».
(Chateaubriand)

"La contre-révolution n'est pas la révolution à l'envers, mais le contraire de la révolution"
(Joseph de Maistre)
avatar

Semper Fidelis
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 109
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 56
Localisation : Vivarais

http://leblogdumesnil.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Importance fondamentale d'une formation doctrinale continue

Message par AltareDei le Lun 8 Jan 2018 - 18:10

C'est un excellent auteur n'est-ce pas ? Il représente bien l'élite intellectuelle que formaient les catholiques jusqu'à la seconde guerre mondiale. Vous êtes-vous aussi formé au moyen de " La doctrine catholique " ? Je possède pour ma part l'édition destinée au cours supérieur de religion, en trois fascicules comme vous le mentionnez, intitulés Le Dogme, la Morale, la Liturgie-Les Sacrements.

AltareDei
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 28
Date d'inscription : 03/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Importance fondamentale d'une formation doctrinale continue

Message par Semper Fidelis le Lun 8 Jan 2018 - 20:26

@AltareDei a écrit: Vous êtes-vous aussi formé au moyen de " La doctrine catholique " ? Je possède pour ma part l'édition destinée au cours supérieur de religion, en trois fascicules comme vous le mentionnez, intitulés Le Dogme, la Morale, la Liturgie-Les Sacrements.

Absolument, toute ma formation religieuse fondamentale a été faite avec le cours supérieur de religion en trois volumes : et je ne les possède pas à l'heure actuelle. Raison pour laquelle si vous les avez en version téléchargeable je suis candidat au téléchargement Smile

_⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _⚜ _
« Le trône de Saint Louis sans la religion de Saint Louis est une supposition absurde ».
(Chateaubriand)

"La contre-révolution n'est pas la révolution à l'envers, mais le contraire de la révolution"
(Joseph de Maistre)
avatar

Semper Fidelis
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 109
Date d'inscription : 08/12/2017
Age : 56
Localisation : Vivarais

http://leblogdumesnil.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Importance fondamentale d'une formation doctrinale continue

Message par AltareDei le Mar 9 Jan 2018 - 21:44

Et bien, je pourrais vous les envoyer par courriel si vous le souhaitez. J'utilisais auparavant un site de téléchargement direct dans le style de Megaupload, désormais fermé, c'est bien dommage. En revanche, la lecture sur écran est bien pénible au-delà d'une heure, je ne sais comment m'y accomoder.

AltareDei
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 28
Date d'inscription : 03/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Importance fondamentale d'une formation doctrinale continue

Message par Pascal du Forez le Ven 9 Fév 2018 - 10:29

https://lafrancechretienne.files.wordpress.com/2017/12/catechisme_images_pere_vincent_paul_bailly_-_tableau_53.pdf Voici un site oû tous les jours , je reçois une page avec une belle illustration, le commentaire de celle-ci et bien entendu , la doctrine, qui va avec. Apres c est un peu enfantin , mais pour des personnes , qui n ont connu que " Pierre. Vivante" c est deja un bon début .
Apres vous avez sur le site de la bibliothèque St Libere , " le catéchisme de persévérance " de MGR Gaume , téléchargeable gratuitement en 8 volumes pour ceux qui veulent approfondir la doctrine chrétienne.sur www.liberius.net.
avatar

Pascal du Forez
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 259
Date d'inscription : 08/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Importance fondamentale d'une formation doctrinale continue

Message par Chouan-XXI le Lun 19 Nov 2018 - 0:23

Cher AltareDei, je suis preneur. Merci de me faire obtenir ces classiques de la vraie Foi. Gloria in excelsis Deo !
avatar

Chouan-XXI
Titre du rang
Titre du rang


Messages : 53
Date d'inscription : 10/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum