Mort du roi Michel Ier de Roumanie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mort du roi Michel Ier de Roumanie

Message par Henryk le Dim 10 Déc 2017 - 19:37

Mort du roi Michel Ier de Roumanie




Le roi de Roumanie, décédé à l'âge de 96 ans, dans sa résidence d’Aubonne, en Suisse,  a subi et vécu avec les malheurs de son pays au XXe siècle, entre nazisme et  communisme comme le roi Siméon II de Bulgarie. Il est né le 25 octobre 1921 au château royal de Sinaia, résidence de la maison royale roumaine nichée dans les Carpates.
La monarchie roumaine naît  en 1866, afin d’en finir avec les querelles politiques qui envenimaient le pays, la Roumanie avait fait un choix monarchique en installant sur le trône le roi Carol-Ludovic de Hohenzollern-Sigmaringen.
Par une forme de loi salique, lui succède son neveu, Ferdinand. Une période heureuse pour la Roumanie, entre 1918 et 1940. Michel devient roi une première fois, enfant, entre 1927 et 1930 dans le cadre d’une régence. Mais son père, Carol II, prend sa place et monte sur le trône en juin 1930, même s’il ne se montre pas à la hauteur de ses prédécesseurs.
Le roi Carol II abdique le 6 août 1940 en faveur de son fils, qui se retrouve alors roi à l’âge de 18 ans. Deux mois plus tôt, l’Union soviétique annexa la partie orientale de la Roumanie, territoire de l’actuelle Moldavie, qui s’engagea ensuite dans la seconde guerre mondiale aux côtés de l’Allemagne nazie. Appelé sur le trône par le maréchal pronazi Ion Antonescu, il s’en éloigna avant de finir par le faire arrêter.
Dès la fin de la guerre, la monarchie roumaine est dotée d’un gouvernement communiste imposé par l’Armée rouge. Un pistolet sur la table, les dirigeants bolchéviks viennent rencontrer Michel au palais Elisabeth de Bucarest l’obligent à abdiquer en menaçant en cas de refus de fusiller un millier d’étudiants monarchistes.
Le 30 décembre 1947, le roi abdique et part en exil. Après un court passage à Londres, il s’installe avec son épouse, Anne de Bourbon-Parme, à Versoix, en Suisse. Ils auront cinq filles et, en l’absence d’un fils qui prenne la relève, l’aînée, Margareta, se verra confier plus tard l’héritage de la couronne.
L’exil du roi a duré un demi-siècle, jusqu’à l’effondrement du régime, en décembre 1989. Après l’exécution du « Conducator » Nicolae Ceausescu, le monarque demande au nouveau président, l’apparatchik Ion Iliescu, de réinstaurer la monarchie, ce que ce dernier refuse.
Décembre 1990, il revient en Roumanie, mais quelques heures après son atterrissage à Bucarest, il est reconduit à la frontière manu militari. En 1992, il retourne dans son pays à l’occasion de la fête de Pâques, et un million de Roumains descendent dans la rue le supplier de rester. Craignant cette perspective, le président Iliescu l’interdit de séjour. C’est seulement en 1997 que le roi reçoit un passeport roumain et réintègre son pays.
A 80 ans, il réussit à se réinstaller dans le palais Elisabeth, à Bucarest, ancienne demeure royale transformée en cantine.
Il continuera de vivre entre la Roumanie et la Suisse. Tenu à l’écart de la vie politique roumaine, il a confié en 2016 la tâche de diriger la maison royale à l’héritière du trône, la princesse Margareta.
Par sa tenue, sa dignité et une vie difficile, le roi marqua l’imaginaire collectif des Roumains. A 90 ans, il fut convié devant le Parlement. Il déclara « Le monde de demain n’existera pas sans morale, sans foi et sans mémoire, déclara-t-il devant les élus. Le cynisme, l’intérêt étroit et la lâcheté ne doivent pas trouver place dans nos vies. La Roumanie a évolué grâce aux idéaux des grands hommes de notre histoire qu’ils ont servie en se montrant responsables et généreux. Je ne considère pas la Roumanie actuelle comme un héritage de nos parents, mais comme un pays qu’ils nous ont prêté parce que nous sommes ses enfants. »
L’état roumain se sent orphelin depuis l'annonce mardi midi, ce 5 décembre 2017 en Suisse de la mort à l'âge de 96 ans de son ancien roi, Michel Ier, qui s'était retiré de la vie publique en 2016, épuisé par un cancer et une leucémie. Personnalité la plus respectée du pays, le roi Michel aura droit à des obsèques nationales, et trois jours de deuil nationaux, son corps sera exposé au château de Pelesh, à Sinaia, dans les Carpates, puis au palais royal de Bucarest, avant les funérailles célébrées par le patriarche orthodoxe dans la grande cathédrale et de rejoindre son épouse décédée en août 2016 dans la nécropole royale de Curtea de Arges.
avatar

Henryk
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 672
Date d'inscription : 05/12/2017
Age : 52
Localisation : Forez

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mort du roi Michel Ier de Roumanie

Message par Henryk le Dim 10 Déc 2017 - 19:37

DÉCLARATION DU CHEF DE LA
MAISON ROYALE DE ROUMANIE.
Roumains,
Notre pays vient de perdre le Roi Michel Ier. Pendant plus de neuf décennies, il a dédié à la Roumanie toutes les forces que Dieu lui a accordées. Et la mort seule a pu mettre un terme à son travail fatigant et patient.
Nous avons tous souffert une perte immense. Une perte personnelle aussi bien qu’une perte pour notre nation entière. Nous portons le deuil ensemble, sachant que nous sommes unis dans notre chagrin. Nous prions pour que Dieu nous donne la force dans ce terrible moment.
Modèle de dévouement inébranlable envers son peuple, appuyé sur un sens aigu du devoir et de forts principes, il a écrit la page la plus précieuse de l’histoire contemporaine de notre nation.
Sa gentillesse et sa compassion ont vaincu toute la vilenie du siècle passé, et sa sagesse a assuré la constance de notre identité, en des temps de sérieuse déviation par rapport au chemin naturel de notre État et de notre Nation. Le Roi faisait partie du tissu de notre peuple et nous sommes tous très fiers de lui.
Par son travail, le Roi Michel a renforcé les liens qui unissent la Famille Royale à la nation roumaine. Pour notre demain, il a donné son aujourd’hui.
Une nouvelle époque commence pour ma famille et pour la Maison Royale de Roumanie. Inspirée par les mêmes sentiments que mon père, je continuerai son travail, pour l’accomplissement de notre mission envers le peuple roumain.
Que Dieu nous vienne ainsi en aide !
Marguerite
Gardienne de la Couronne de Roumanie
le 5 décembre 2017
avatar

Henryk
Titre du rang
Titre du rang



Masculin Messages : 672
Date d'inscription : 05/12/2017
Age : 52
Localisation : Forez

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mort du roi Michel Ier de Roumanie

Message par Svetozar le Lun 11 Déc 2017 - 15:59

En Roumanie, était la volonté du "Mars-Royal" pour la restauration de la monarchie.
Dans plusieurs grandes villes de Roumanie - Bucarest , Cluj- Napoca , Timisoara et Cluj -  une foule désirant le retour au  passé  traditionnel "Royal", exige le rétablissement de la monarchie .

Des actions ont été organisées par l'Union Nationale de la Roumanie pour la restauration de la monarchie . «Je suis un fervent partisan de la restauration du pouvoir royal en Roumanie , parce que je crois que le seul vrai moyen de parvenir à l'harmonie et de la compréhension dans la société roumaine ," - dit l'un des participants de la "Royal Mars " à Bucarest .

Parmi les manifestants était l'ancien ministre de la culture et pays Théodore Paléologue .  La Maison Royale de Roumanie n'a pas fait de commentaires sur la denière manifestation.


Rappelons que le roi roumain Mihai I roi a été renversé le 30 décembre 1947 après l'occupation soviétique et l'arrivée au pouvoir des communistes dans le pays . Pendant de nombreuses années, il a vécu en exil, et après le renversement du régime communiste, a été en mesure de rentrer en Roumanie . Actuellement le roi Michael vit dans une résidence lui appartenant.


avatar

Svetozar
Titre du rang
Titre du rang


Masculin Messages : 52
Date d'inscription : 05/12/2017
Age : 45
Localisation : Russie

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum