Vincent Lambert doit mourir... pour l'amour de la République !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vincent Lambert doit mourir... pour l'amour de la République !

Message par Chasseur le Mer 29 Juil - 13:43

Vincent Lambert doit mourir... pour l'amour de la République !




Vincent Lambert doit mourir, tout comme le capitaine Dreyfus devait être jugé coupable : tel est, en substance, le message délivré par notre confrère Bruno Roger-Petit.

La situation de Vincent Lambert relève-t-elle de la fin de vie ou bien du grand handicap ? Tandis que sa famille se déchire sous le regard obscène des médias (dont nous sommes), son destin n'en finit pas d'être balloté au gré des procédures judiciaires. « Face à cette tragédie, l'humilité est de rigueur », soutient Bruno Roger-Petit. Sur ce point, au moins, nous sommes d'accord !

Mais alors, que faire ? Faut-il mettre un terme à ses souffrances, comme le demande sa femme ? Ou bien le placer durablement dans un établissement plus adapté, comme le réclament ses parents ? Certainement pas ! « La première des urgences », martèle notre confrère, « c'est [...] de faire en sorte que le destin de Vincent Lambert ne soit plus pris en otage par des militants intégristes ».

Car « à la fin », explique-t-il dans Challenges, « il y a le droit ». Or, poursuit-il, « le droit s'est prononcé de telle façon qu'il a reconnu que, dans le cadre de la loi française, il était possible, si besoin était, de prendre la décision d'arrêter ce qui est médicalement vain » ; « et le droit qui a été dit doit être respecté par tous et partout, y compris quand il peut déplaire à une conscience subjective » – « y compris celle de croyants intégristes qui placent leur foi au-dessus du droit, donc de la République. » Nous y voilà ! « De ce point de vue », souligne-t-il, « c'est devenu une affaire de principe ».

Dans ces conditions, peu importe le destin d'un malheureux individu. De toute façon, « personne ne peut dire quelle est la juste solution à l'écrasant problème que pose la situation de Vincent Lambert », remarque Bruno Roger-Petit. Autrement dit, puisqu'il est impossible de résoudre l'affaire Lambert d'un point de vue moral, autant l'exploiter dans une perspective partisane. Pour un certain nombre de « militants intégristes », déplore notre confrère, Vincent Lambert serait devenu « un objet de communication destiné à populariser leur combat "pour la vie" ». Certes. Mais loin de soustraire Vincent Lambert à ceux qui se le seraient approprié, Bruno Roger-Petit le réduit à la querelle dont il est précisément l'otage. Quel est, en substance, le message délivré par notre confrère ? Selon lui, Vincent Lambert doit mourir, non parce qu'il serait juste d'interrompre les soins dont il bénéficie, mais parce que c'est légal, et surtout parce que sa disparition indisposerait « des militants intégristes » exécrés.

À certains égards, on se croirait en pleine affaire Dreyfus ! À l'époque, déjà, c'était une « affaire de principe », comme dirait Bruno Roger Petit. Maurras l'avait lui-même revendiqué, comme en témoignent ses propos rapportés par François Huguenin : « Mon premier avis là-dessus avait été que, si Dreyfus était innocent, il fallait le nommer maréchal de France, mais fusiller une douzaine de ses principaux défenseurs pour le triple tort qu'ils faisaient à la France, à la paix et à la raison. » Autrement dit, ce n'était pas la responsabilité du pauvre capitaine qui importait, mais l'identité de ses défenseurs – et l'honneur de l'Armée à laquelle ceux-ci se seraient attaqué en prenant son parti.

Aujourd'hui, ce ne sont plus l'Armée et la sécurité nationale qui sont menacés, mais la République et l'État de droit, nous dit Bruno Roger-Petit. Ils le sont par « des militants intégristes » que l'on sait aux protes du pouvoir. Des gens dont la foi n'est souvent que le paravent d'une orgueil détestable, à l'image des pharisiens vilipendés dans l'Évangile, mais qui ne dérangent vraiment que ceux qui en font une obsession... À l'image de Bruno Roger-Petit, donc, qui semble virer anti-dreyfusard par hantise de l'extrême droite – un comble !

Source : http://blog.scribel.net/2015/07/vincent-lambert-doit-mourir-pour-lamour-de-la-republique/
avatar
Chasseur

Messages : 3013
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum